loader

Principal

Diagnostic

Comment l'endocrinologue

Un endocrinologue spécialisé dans le diagnostic, la thérapie et la prévention des maladies du système endocrinien. Il traite des maladies telles que le diabète, l'insuffisance rénale, le goitre endémique et d'autres.

Quels sont les symptômes qui valent la peine de consulter un endocrinologue?

Il convient de se tourner vers l’endocrinologue si les symptômes suivants sont observés:

  • forte soif, qui ne peut pas être éteinte, mictions fréquentes;
  • somnolence, faiblesse musculaire;
  • fatigue chronique, retard;
  • douleur dans les articulations des jambes;
  • gain de poids sans raison apparente;
  • difficulté à respirer et à avaler des aliments;
  • infertilité d'origine inconnue;
  • manque d'appétit;
  • trouble du cycle menstruel;
  • sautes d'humeur;
  • tremblement des extrémités;
  • problèmes avec les ongles et les cheveux;
  • intolérance à la chaleur ou au froid;
  • transpiration accrue.

N'importe lequel de ces signes peut devenir le symptôme d'une maladie dangereuse nécessitant un traitement immédiat.

Même en l'absence de toute manifestation clinique, il est recommandé de consulter l'endocrinologue une fois par an. Un rendez-vous avec un bon spécialiste est très pratique sur le site https://medbox24.ru/.

Comment se passe la première réception chez l'endocrinologue?

La méthode principale consiste à procéder approximativement comme suit. Le médecin recueille l'anamnèse complète, entend les plaintes du patient. Ensuite, le médecin examine le patient, sonde les ganglions lymphatiques, la glande thyroïde. Il peut déterminer si leur taille est plus grande, détecter les néoplasmes dans la glande thyroïde.

À la réception, la pression et le pouls sont mesurés, car l'hypertension ou l'hypotension peuvent être des symptômes de diverses maladies du système endocrinien.

Le médecin désigne les tests nécessaires, parmi lesquels:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • biochimie du sang;
  • sucre dans le sang et hormones;
  • Échographie des organes internes et autres.

Peut-être qu'un traitement médicamenteux sera prescrit. Pour clarifier le diagnostic et ajuster le schéma thérapeutique, une consultation répétée de l'endocrinologue est nécessaire.

Caractéristiques de la consultation secondaire de l'endocrinologue

La consultation secondaire est nécessaire de trouver les résultats des tests prévus pour la technique précédente, car elles aideront dans le diagnostic correct. Également sur le réexamen, le médecin posera des questions sur l'état de santé du patient, au sujet des changements qui lui est arrivé après la consultation initiale. Il est possible qu'un diagnostic définitif soit effectué à la deuxième admission et que des tests supplémentaires puissent être prescrits. Si nécessaire, le schéma thérapeutique est ajusté.

Comment passer un examen de l'endocrinologue chez la femme enceinte?

Parmi les spécialistes devant être visités par une femme enceinte se trouve un endocrinologue. A la réception, un médecin demande à la femme de sa santé, recueille l'histoire, palpe la thyroïde, attribue des analyses standard, dont les résultats déterminent si une pathologie présente, donnant des prédictions sur la santé de l'enfant.

Lors de l'identification des problèmes de santé, des médicaments sont prescrits. N'ayez pas peur que la prise de médicaments ait un effet négatif sur le fœtus, car beaucoup d'entre eux ne pénètrent pas dans le placenta.

Si une femme souffre de maladies endocriniennes, elle doit consulter un spécialiste au stade de la planification de la grossesse. Un spécialiste donnera non seulement des conseils sur la manière de maintenir sa santé, mais aussi sur la façon de donner naissance à un enfant en bonne santé.

Sur quelles questions puis-je contacter un endocrinologue pour adultes et enfants

Endocrinologie étudie la structure et la fonction des glandes endocrines, les hormones et leurs effets sur le corps humain. Lorsque le travail des organes producteurs est perturbé, diverses maladies se développent et sont traitées par l'endocrinologue. Le médecin surveille le développement des adolescents pendant la puberté, désigne le traitement nécessaire pour détecter des anomalies chez les adultes et les enfants, il aide à restaurer le métabolisme, les fonctions de reproduction, et éliminer d'autres symptômes associés.

Quels maux l'endocrinologue traite

Qui est endocrinologue, que traite ce médecin et avec quels symptômes sont traités? Le domaine d'activité du médecin concerne la thyroïde, le pancréas, l'hypophyse et l'hypothalamus du cerveau, le cortex surrénal, les ovaires chez la femme et les testicules chez l'homme, le corps pinéal. Ces organes produisent d'importantes hormones responsables du travail coordonné du corps.

Quelles maladies sont traitées par un endocrinologue?

  • Maladie de la thyroïde: hypothyroïdie, hyperthyroïdie, Graves, nodulaires, goitre endémique, thyroïdite, tumeurs adénome thyrotoxique.
  • Maladies du pancréas: diabète de type 1 et type 2, syndrome métabolique.
  • Maladies du système reproducteur: syndrome des ovaires polykystiques, maladie fibrokystique du sein, l'infertilité due à des déséquilibres hormonaux, les troubles menstruels, la puberté retardée, le syndrome prémenstruel.
  • Pathologies congénitales des organes endocriniens: aplasie ou hypoplasie de l'hypophyse, des glandes surrénales, de l'utérus et des ovaires. Anomalies dans le développement de la thyroïde et des glandes parathyroïdes (ectopie, hypoplasie).
  • L'hyperandrogénisme est une maladie dans laquelle la sécrétion d'hormones mâles augmente.
  • Acromégalie
  • Maladie d'Imenko-Cushing.
  • Néoplasie endocrinienne.
  • Non-diabète sucré.
  • Les tumeurs produisant des hormones de l'hypophyse, du cortex surrénal, des ovaires, de la prostate chez l'homme.
  • Hyperaldostéronisme.
  • La maladie d'Addison.

Les troubles endocriniens affectent non seulement les glandes endocrines, mais de nombreux systèmes vitaux, il est en outre une consultation nécessaire de l'oncologue, pédiatre, gynécologue, urologue, gastroentérologue, cardiologue.

Avec quels symptômes il faut s'adresser à l'endocrinologue

Qui est endocrinologue et que traite le médecin avec quelles plaintes s’adressent-ils à ce spécialiste? Consultez un médecin si les symptômes suivants apparaissent:

  • faiblesse générale, malaise, fatigue;
  • perte de cheveux sévère sur la tête;
  • des boutons sur le visage et le corps, qui ne se prêtent pas à un traitement;
  • violation du cycle menstruel;
  • l'infertilité chez les femmes;
  • affaiblissement du désir sexuel, dysfonction érectile chez les hommes;
  • l'obésité ou la perte de poids rapide;
  • chez les femmes l'apparition de cheveux sur le visage et le corps par le type masculin;
  • forte soif;
  • mauvais état des cheveux et des ongles;
  • mictions fréquentes;
  • peau sèche, apparition de taches de vieillesse, guérison à long terme des plaies;
  • faiblesse musculaire, tremblement des extrémités;
  • manque d'appétit ou au contraire désir constant de manger;
  • virilisme chez la femme: changement de la silhouette au type masculin, pousse des cheveux intense, enrouement, atrophie des glandes mammaires, augmentation de la taille du clitoris, augmentation du désir sexuel;
  • gynécomastie chez les hommes;
  • gonflement des yeux, élargissement du cou, tachycardie;
  • retard de croissance, puberté à l'adolescence.

Si des signes de malaise apparaissent, il est recommandé de passer un examen avec un endocrinologue afin de détecter la maladie à temps et d'empêcher l'apparition de complications graves.

Visite du médecin

Comment un endocrinologue vérifie-t-il ce que le médecin vérifie à la réception? Le médecin procède à un interrogatoire du patient, écoute les plaintes, détermine s'il existe des maladies héréditaires du système endocrinien dans le genre. Il est important de savoir s'il y a eu des retards dans le développement, la puberté.

L'inspection de l'endocrinologue comprend la palpation de la glande thyroïde, les ganglions lymphatiques régionaux. Le médecin révèle les signes extérieurs caractéristiques des maladies:

  • perte de cheveux;
  • la présence de l'acné;
  • collyre;
  • retard;
  • atteinte des réflexes moteurs;
  • diminution de la sensibilité tissulaire.

Le patient est mesuré par la pression artérielle, le pouls.

Après l'examen, le médecin nomme l'administration de tests sanguins de laboratoire au niveau des hormones, du glucose, il se peut que vous ayez besoin de procéder à une échographie, une IRM, une tomodensitométrie, une scintigraphie ou un autre examen instrumental des organes.

Pour détecter les violations du rythme cardiaque, un électrocardiogramme est effectué. Lorsqu'on soupçonne un cancer, une biopsie tissulaire est effectuée pour examen histologique. Sur la base des résultats du diagnostic et de l'examen, le traitement nécessaire est prescrit.

Bureau du docteur

Comment un endocrinologue reçoit-il une réception, quel devrait être le standard d'équipement de la salle? Le cabinet d'endocrinologie doit disposer de l'équipement nécessaire à l'examen du patient.

Liste des outils nécessaires à la disposition du médecin:

  • écailles
  • rostomer;
  • bande de centimètre;
  • un tonomètre;
  • glucomètre et bandelettes de test pour déterminer la glycémie;
  • kit neurologique pour tester les réflexes tendineux, sensibilité tissulaire: marteau, monofilament, diapason gradué;
  • bandelettes de test pour la détection de microalbuminurie et de corps cétoniques dans les urines.

Dans le bureau de l'endocrinologue, les patients diabétiques sont formés, le médecin explique les règles de base et les particularités de la nutrition, du comportement et de la consommation de médicaments. Vous apprend à faire des injections d'insuline. Au bureau, un bon endocrinologue doit disposer de salles séparées pour les examens, les traitements et les procédures de diagnostic.

Endocrinologue pour enfants

Quel est le traitement pour un enfant endocrinologue, à quoi ressemble le médecin et quand doit-il être traité? Le spécialiste effectue des examens préventifs, surveille le développement de l'enfant. Au cours de la puberté, l'adolescent subit une reconstruction hormonale, ce qui peut entraîner de nombreuses maladies pathologiques telles que l'étiologie congénitale acquise, de nature auto-immune.

Un endocrinologue pédiatrique procède à un examen préventif de l'enfant dans un délai de deux ou trois ans avant de se rendre à la maternelle, six ou sept ans avant d'entrer à l'école. Chaque année, l’endocrinologue des adolescents âgés de 10 à 16 ans est examiné pour évaluer la croissance, le poids, la taille de la glande thyroïde et le développement sexuel.

S'il existe des maladies génétiques dans la famille, l'enfant subit un examen approfondi immédiatement après la naissance, puis une visite annuelle du médecin est présentée, ce qui permet de détecter les anomalies des organes endocriniens dans le temps.

Quel type de maladie un endocrinologue traite-t-il chez les enfants? Le type le plus courant de diabète est le diabète de type 1, les irrégularités menstruelles chez les filles. Reportées à l’enfance, les maladies infectieuses virales peuvent être un facteur de développement de processus auto-immuns. Cela affecte la thyroïde, le pancréas.

Le gynécologue-endocrinologue pour enfants traite les troubles du cycle menstruel, les maladies des ovaires, les appendices, les tumeurs hormonales et les pathologies congénitales.

Qui est un oncologue-endocrinologue?

Que fait un endocrinologue-oncologue, quelles maladies guérissent? C'est un médecin qui étudie les tumeurs bénignes et malignes du système endocrinien, les métastases et l'impact négatif de la pathologie sur l'organisme. Cancer de la thyroïde, du pancréas: cystoadénomes épithéliaux, papillaires, adénocarcinomes, lymphosarcomes, néoplasmes à petites cellules.

Le médecin prescrit des tests de diagnostic, une analyse des oncomarkers, une biopsie. Si nécessaire, une intervention chirurgicale est effectuée pour enlever la zone touchée de la glande. Après cela, une chimiothérapie, un traitement hormonal substitutif est indiqué.

Qu'est-ce qu'un gynécologue-endocrinologue

Quel type de médecin est un endocrinologue-gynécologue, qu'il guérit? C'est un médecin qui vérifie le travail et la structure des organes de l'appareil reproducteur chez les femmes. L'admission de l'endocrinologue est réalisée en interrogeant le patient, en examinant la chaise gynécologique. En outre, des tests, des échographies et des examens laparoscopiques sont prescrits.

Le médecin traite les ovaires polykystiques, l'infertilité, l'endométriose, la mastopathie fibrokystique, l'hyperandrogénisme, les troubles du cycle menstruel (dysménorrhée, aménorrhée). L'endocrinologue s'occupe de l'état des filles enceintes présentant une violation du fond hormonal, les femmes ménopausées.

Gynécologue-endocrinologue pour enfants traite:

  • vulvovaginite, vulvite, qui se développent souvent après une maladie virale;
  • la cystite;
  • muguet;
  • saignement juvénile;
  • aménorrhée;
  • endométriose;
  • inflammation des appendices utérins;
  • tumeurs du système reproducteur.

Un gynécologue-endocrinologue pédiatrique observe les filles pendant la puberté, car souvent l'apparition des premières règles provoque le développement de processus tumoraux, la formation de kystes. Les violations du cycle menstruel provoquent la sécrétion de la sécrétion des hormones sexuelles. Un gynécologue-endocrinologue pédiatre prescrit un traitement pour stabiliser le fond hormonal.

Comment choisir un bon docteur

Souvent, les patients ayant reçu une référence demandent: conseiller un bon endocrinologue. Lorsque vous choisissez une clinique, vous devriez faire attention à:

  • autorisation des activités médicales de la clinique;
  • l'expérience d'un médecin qui accepte des patients;
  • critiques de personnes qui ont été traitées.

Un bon endocrinologue possède des certificats de réussite dans son domaine d'activité, la permission de mener des études de diagnostic. Il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un endocrinologue et de faire une consultation préalable. Ensuite, le médecin prescrit des examens et un traitement.

La profession d'endocrinologue est multidisciplinaire, il est donc préférable de contacter un médecin qui traitera une certaine maladie. Si, par exemple, un patient souffre d'une tumeur de la thyroïde, un médecin doit consulter un endocrinologue-oncologue.

Que fait l'endocrinologue, comment le médecin prend-il et qu'est-ce qui guérit? L'endocrinologue explique quelles sont les perturbations endocriniennes, comment les mesures thérapeutiques sont appliquées, sélectionne la meilleure option thérapeutique pour chaque patient. Le médecin devrait indiquer comment prévenir l'exacerbation de la maladie, donner des conseils généraux sur les changements de mode de vie et prescrire un régime sportif.

5 symptômes, lorsque vous devez contacter un endocrinologue

Le système endocrinien joue un rôle extrêmement important dans le corps humain, en régulant presque tous les processus de la vie. Les glandes endocrines (glande endocrine) produisent une substance biologiquement actives particulières - les hormones qui entrent dans la circulation sanguine et sont transportés aux autorités des bénéficiaires, ou, comme on les appelle, les organes cibles. Les troubles de ce mécanisme se heurtent au développement de pathologies chroniques graves.

Pendant ce temps, la déficience ou l'excès de toute hormone se manifeste par des symptômes douloureux, pas toujours. Les signes de dysfonctionnement du système endocrinien sont souvent confondus avec les personnes souffrant de malaise et commencent à s'auto-administrer ou ignorent généralement la détérioration de la santé, déclenchant ainsi la maladie et réduisant les chances de guérison. Nous avons décidé de familiariser les lecteurs avec les symptômes nécessitant une consultation immédiate de l'endocrinologue.

Mal de gorge

Difficulté à avaler, sensation de brûlure ou irritation de la gorge, des changements dans la voix, la plupart d'entre nous sont venus à associer aux communes les infections virales ou froides saisonnières. Si un problème de ce genre ne sont pas accompagnée d'une forte augmentation de la température corporelle, nous ne souvent même pas fait appel au thérapeute, confiant que nous pouvons faire face à la maladie avec l'aide de bonbons « par la gorge » ou rinçages. Mais l'apparition régulière de ces symptômes peut indiquer une défaillance de la glande thyroïde. Par exemple, les lésions des cordes vocales et enrouement développent parfois comme conséquence de l'hypothyroïdie et la dégénérescence du tissu de la prostate avec l'apparition de nodules conduit à un mal de gorge.

Perte de cheveux active ou croissance rapide

Le taux de croissance des cheveux sur la tête et le corps est étroitement lié au fond hormonal. Ainsi, une chute excessive des poils du visage et des cheveux au niveau du front indique une violation des gonades féminines et un déséquilibre vers la prédominance des hormones mâles.

Les signes du processus pathologique ne doivent pas être confondus avec le phénomène naturel - la perte quotidienne d'une petite quantité de cheveux.

Un changement spectaculaire du poids corporel

L'intensité du métabolisme est régulée par le travail harmonieux de l'hypophyse, des surrénales et du pancréas. Lorsque ces organes fonctionnent normalement, le poids corporel de la personne reste constant ou change progressivement pendant une longue période. Une prise de poids rapide, une perte de poids soudaine peuvent indiquer la présence de pathologies endocrines. Si les deux apparaissent des changements injustifiés dans l'appétit, une sensation de sécheresse dans la bouche et la soif constante, besoin fréquent d'uriner, des démangeaisons, des brûlures et des douleurs dans les mollets, les chutes d'acuité - cet ensemble de symptômes à une violation du métabolisme des glucides, et peut-être le développement du diabète.

L'hyperfonctionnement de la glande thyroïde s'accompagne généralement d'une forte augmentation de l'appétit associée à une perte de selles et de poids accrue. Les signes d'hypothyroïdie sont les poches et un excès de poids associé au ralentissement des processus métaboliques.

Irritabilité

Le système nerveux humain réagit de manière sensible aux défaillances hormonales. Les troubles hormonaux peuvent manifester l'irritabilité, l'irritabilité excessive, la variabilité de l'humeur inexpliquée (larmoiement soudaine, irrésistible et susceptibilités, quelques gaieté hystérique).

Cela devient très rarement la raison des visites chez le médecin: la plupart des gens ont tendance à expliquer les changements émotionnels par le surmenage, le stress, les troubles domestiques ou officiels.

Problèmes de concentration

Ceci est un symptôme courant de l'hypothyroïdie. Les patients se plaignent de l'impossibilité de se concentrer même sur des tâches familières, des difficultés à changer d'attention, une perception lente de l'information. Ils ont un sentiment de somnolence constante, une réticence à entreprendre des activités quotidiennes, de l'anxiété, des craintes que quelque chose ne puisse être fait en combinaison avec de mauvaises performances.

Autres symptômes

la transpiration excessive, les augmentations alternées sans motif et le diminution de la température du corps peuvent se produire avec des troubles endocriniens (il jette dans la chaleur et le froid), maux de tête, des perturbations du rythme cardiaque. Les femmes se plaignent souvent de l'instabilité du cycle menstruel. Les symptômes se manifestent généralement dans le complexe.

En règle générale, les signes des pathologies des glandes endocrines ne réduisent pas considérablement la qualité de vie du patient, mais apparaissent plutôt comme un malaise léger mais intrusif. Traiter une telle situation sans une attention adéquate est dangereux: si la maladie prend une forme chronique, il sera extrêmement difficile de guérir. Par conséquent, en remarquant les signes décrits, il est nécessaire de consulter un endocrinologue.

Vidéo YouTube sur le sujet de l'article:

Éducation: Première université de médecine d'État de Moscou nommée d'après I.M. Sechenov, spécialité "affaires médicales".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Nos reins sont capables de purifier une minute pour trois litres de sang.

Selon de nombreux scientifiques, les complexes vitaminiques sont pratiquement inutiles pour l'homme.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Donc, l'image d'une ampoule au moment d'une pensée intéressante n'est pas si loin de la vérité.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène.

Lorsque les amants s'embrassent, chacun perd 6,4 kcal par minute, mais ils échangent presque 300 types de bactéries différentes.

Le sang humain «traverse» les vaisseaux sous une pression énorme et, si leur intégrité est violée, il peut tirer à une distance pouvant atteindre 10 mètres.

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine.

Dans quatre tranches de chocolat noir contient environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller bien, il vaut mieux ne pas manger plus de deux morceaux par jour.

Chez 5% des patients, l'antidépresseur Clomipramine provoque un orgasme.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, par exemple, la déglutition d'objets. Dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie, 2 500 objets ont été trouvés.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez réduire votre tension artérielle et réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

La maladie la plus rare est la maladie de Kuru. Seuls les représentants de la tribu des Fores en Nouvelle-Guinée sont malades. Le patient meurt de rire. On croit que la cause de la maladie est la consommation du cerveau humain.

La plupart des femmes peuvent avoir plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir qu'à partir du sexe. Ainsi, les femmes s'efforcent d'harmonie.

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre longtemps, comme nous l'a montré le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur se soit perdu et s'est endormi dans la neige.

Au cours de la vie, la personne moyenne produit deux ou plusieurs grands pools de salive.

Qu'est-ce qui pourrait sembler nouveau dans un sujet aussi éculé que le traitement et la prévention de la grippe et de l'ARV? Tout le monde a longtemps été connu comme les anciennes méthodes de "grand-mère", celle-là.

Préparation à l'examen d'endocrinologie

Cette maladie fait partie des spécialisations: Diagnostic, Endocrinologie

1. Qu'est-ce que l'examen d'un endocrinologue?

L'examen par un endocrinologue aide à comprendre comment les glandes endocrines fonctionnent, quelles hormones sont produites dans le corps et comment l'excès ou la carence de ces hormones ou d'autres hormones affectent l'état de santé.

Fond hormonal affecte de nombreux processus dans le corps et est souvent un endocrinologue peut trouver la cause d'une grande variété de problèmes, tels que la prise de poids, maux communs, des maux de tête, la dépression, l'infertilité chez les femmes, réduire la puissance chez les hommes. L'endocrinologie porte sur le diagnostic et le traitement des maladies thyroïde, diabète sucré, maladies surrénaliennes, maladies endocriniennes du système reproducteur et troubles neuroendocriniens.

2. Tests fréquemment prescrits

La spécificité de l'examen endocrinologique est qu'il est impossible de poser un diagnostic précis uniquement sur la base d'un examen. Afin de déterminer le niveau de contenu dans le corps d'une hormone, des tests cliniques spéciaux sont nécessaires. Par conséquent, la préparation à l'examen endocrinologique, tout d'abord, c'est que vous en avez besoin. tests à remettre. Le plus souvent, avant la visite chez l'endocrinologue, les tests suivants sont prescrits:

  • Test sanguin pour le glucose. L'hormone qui régule le taux de glucose dans le sang est l'insuline. Le test de glycémie est d'une importance capitale pour le diagnostic du diabète sucré. En outre, une augmentation de la glycémie peut indiquer une pancréatite, une fibrose kystique, des maladies rénales et hépatiques, des troubles endocriniens et même un infarctus du myocarde. En revanche, le faible taux de glucose est un signe de maladies pancréatiques, de certaines maladies du foie, de cancer de l'estomac et de cancer des surrénales.
  • Détermination du taux de l'enzyme alanine aminotransférase, Il aide à identifier les signes de maladie grave du foie (hépatite, la cirrhose, le cancer, la jaunisse, pancréatite) et le muscle cardiaque (infarctus du myocarde, myocardite, insuffisance cardiaque).
  • Test sanguin pour AST permet de déterminer le taux de sang dans le sang de l'aspartate aminotransférase, qui affecte également l'état des cellules du foie, du cœur, des reins, des os du squelette, des tissus nerveux et autres.
  • Analyse du sérum pour la bilirubine (bilirubine indirecte, générale, directe) est effectuée pour le diagnostic de processus pathologiques dans le foie et le tractus gastro-intestinal. La déviation de la norme de la bilirubine est un signe fréquent de maladies du foie.
  • Test sanguin pour la phosphatase alcaline est effectué pour le diagnostic des maladies des reins, des voies biliaires, du foie et des tissus osseux.
  • Gamma-GT, ou gamma-glutamyl transpeptidase, Le GGT est une enzyme dont la teneur la plus élevée est atteinte dans les reins, le foie et le pancréas. Identifiés lors de l'analyse de la GGT augmentation biochimique du sang - signe les maladies du pancréas (diabète sucré, pancréatite, cancer), hyperfonctionnement de la thyroïde (hyperthyroïdie) et les maladies du foie.
  • Amylase - une enzyme qui se forme dans le pancréas et participe à la dégradation des glucides. Augmentation de l'amylase peut indiquer des problèmes avec le pancréas (pancréatite aiguë et chronique, le diabète, un kyste, une tumeur du pancréas), ainsi que d'être un signe d'une insuffisance rénale. Une faible teneur en amylase peut être due à l'hépatite ou si le pancréas ne fonctionne pas assez bien. Le taux d'amylase est déterminé à partir d'un test sanguin ou urinaire.
  • C-peptide - une protéine sanguine qui est un indicateur de l'inflammation résultant due à une infection, virus, bactéries, parasites ou différents à la suite d'une blessure. Dans un organisme sain, ou dans le cas de rémission de la maladie chronique, il peine détectée dans l'analyse, cependant, toute augmentation de C-peptide dans le sang - signe alarmant des maladies infectieuses graves ou d'une tumeur (cancer, les rhumatismes, l'infarctus, la tuberculose, la méningite, et quelques autres).
  • L'insuline c'est une hormone produite dans le pancréas. C'est lui qui règle le niveau de sucre dans le sang. Le test sanguin pour l'insuline est la principale méthode de diagnostic du diabète sucré.
  • Test sanguin pour le contenu en hémoglobine glyquée (une protéine qui participe au transport de l'oxygène et du dioxyde de carbone dans le corps et du glucose qui la rejoint) est utilisée dans le diagnostic du diabète sucré (la maladie est indiquée par un excès de la norme).
  • Profil lipidique (LDL, VLDL, HDL, triglycérides, indice d’athérogénicité) - Il s'agit d'un test sanguin spécifique dont le but est de déterminer le taux de lipides et de lipoprotéines (composés porteurs de graisses) dans le sang. Cette analyse est importante pour déterminer la prédisposition à l'athérosclérose et aux maladies vasculaires, aux accidents vasculaires cérébraux et à l'infarctus du myocarde.
  • TSH ou hormone thyrotrope, est produite dans le corps par l'hypophyse et est en corrélation avec le niveau d'hormones thyroïdiennes (stimule ou supprime leur production). L'augmentation du taux de TSH est un signe d'insuffisance des fonctions surrénaliennes, des processus tumoraux dans le corps, des problèmes somatiques et d'autres maladies.

3. Qu'est-ce qui mérite d'être rappelé?

Bien sûr, ne prenez pas immédiatement tous les tests. La nécessité d'une étude spécifique sera déterminée par l'endocrinologue au cours de la consultation préliminaire. Le médecin trouvera les symptômes de la maladie, procédera à un examen général et prescrira les tests nécessaires pour établir un diagnostic précis.

Il est important de savoir que le niveau de contenu de diverses hormones, enzymes et autres substances dans l'organisme peut varier au cours de la journée et dépend de nombreux facteurs. Par conséquent, il est recommandé que l'endocrinologue soit testé avant l'examen le matin et à jeun. Quelques jours avant cela, il convient de s'abstenir de fumer et d'alcool.

Quels sont les tests nécessaires pour un endocrinologue?

Directeur de "l'Institut du diabète": "Jetez le lecteur et les bandelettes de test. Plus de Metformine, Diabeton, Siofor, Glukofazh et Yanuvia! Traitez-le avec ceci. "

Les analyses des hormones thyroïdiennes aident à connaître l'activité fonctionnelle du corps.

Ces informations montrent la présence de maladies spécifiques et la probabilité potentielle de violations.

La glande thyroïde est coordonnée avec l'hypophyse, les surrénales, l'hypothalamus, les testicules ou les ovaires.

Selon le niveau d'hormones, le médecin peut tirer des conclusions sur l'état du système endocrinien dans son ensemble et, si nécessaire, donner des directives pour d'autres tests.

Quand le test doit-il être effectué?

Les symptômes d'une violation de la glande thyroïde sont difficiles à connecter avec ce corps, car les hormones thyroïdiennes affectent tous les processus du corps.

Les premiers signes de la maladie peuvent ne pas provenir de la glande thyroïde.

Pour donner du sang pour analyse, il est nécessaire de détecter les symptômes suivants:

Les changements de tempérament sont difficiles à remarquer par eux-mêmes. L'humeur change beaucoup de femmes associées au syndrome prémenstruel.

D'autres manifestations sont traitées comme un épuisement du corps après un stress à long terme, le béribéri, une carence en micro et macroéléments. Les raisons les plus courantes d'une visite chez l'endocrinologue et la livraison des tests:

  1. Apparence des symptômes du côté de la reproduction.

Les violations de la menstruation nécessitent nécessairement une étude du fond hormonal. Les femmes demandent de l'aide à un gynécologue et vont faire un don de sang pour étudier les hormones sexuelles, mais dans 75% des cas, le problème réside dans le mauvais fonctionnement de la glande thyroïde.

  1. Les appels pour la perte de cheveux et la déformation des ongles sont moins fréquents, bien que l'allopécie et la fragilité des plaques de l'ongle apparaissent immédiatement après les débuts de la thyroïdite et de maladies similaires.

Les hormones thyroïdiennes ont un effet sur la croissance des cheveux. Avec leur carence, les cheveux deviennent plus fins, deviennent cassants et secs.

La sécrétion de mélanine diminue et les premiers cheveux gris apparaissent. Et si d'autres types d'alopécie sont caractérisés par des foyers de pathologie, alors avec la perte de cheveux due à la glande thyroïde, un processus généralisé est observé.

  1. La perte de cheveux suscite des inquiétudes chez tous les patients, sans exception.

La production excessive d'hormones s'accompagne également de changements capillaires: les cheveux deviennent denses et brillants, puis commencent brusquement l'alopécie.

L'alopécie et les cheveux gris affectent non seulement le cuir chevelu - les cheveux s'amincissent et s'amincissent sur tout le corps. Le caractère diffus de la perte de cheveux est un symptôme distinct des troubles de la thyroïde.

Lors de la perte de cheveux, de nombreuses femmes ont recours à des cosmétiques, mais les améliorations dans ce cas ne sont pas observées. La référence au médecin ne se produit qu'avec des modifications sévères de la racine des cheveux, qui ne sont pas compensées par des masques cosmétiques.

Tout le monde ne sait pas que vous devez passer des tests pour étudier l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde chez les femmes qui planifient une grossesse.

Le fœtus est affecté par les hormones de la mère, il existe un risque d'avoir un enfant présentant une anomalie thyroïdienne congénitale. Les hormones thyroïdiennes affectent le processus de conception.

Quel médecin prescrit l'étude?

Les laboratoires qui effectuent des analyses pour les hormones se trouvent dans des établissements médicaux gratuits et payants. Les médecins qui diront quelle analyse exacte est nécessaire:

  • endocrinologue;
  • obstétricien-gynécologue;
  • urologue andrologue;
  • oncologue
  • trichologue
  • médecin généraliste;
  • pédiatre (pour l'examen des enfants).

Les analyses doivent refléter la situation réelle. Vous devez donc savoir à l'avance avec votre médecin comment vous préparer correctement au don de sang et suivre ces recommandations.

Préparation à l'analyse

Un résultat fiable de l'étude peut être obtenu si les facteurs suivants sont exclus pendant 3 jours avant le prélèvement sanguin:

  • stress et stress psychoémotionnel;
  • exercice, contraceptifs oraux;
  • prendre des médicaments contenant de l'iode, boire de l'alcool;
  • Fumer, s'il n'y a aucune possibilité d'exclure, il devrait être limité;
  • manger des aliments gras.

Si un traitement de substitution est effectué, les médicaments hormonaux doivent être arrêtés 30 jours avant l’étude. Exception: lorsque le retrait du médicament provoque une détérioration du bien-être (le médicament doit être pris pour la dernière fois 24 heures avant l’étude).

Un certain nombre de médicaments affectent le résultat. En consultation avec le médecin responsable, vous devez donc énumérer tous les médicaments utilisés.

La prise de sang se fait le matin à jeun, pendant 8 à 12 heures avant l'intervention que le patient doit refuser de manger. Un état psycho-émotionnel calme 30 à 60 minutes avant que la procédure ne stabilise le fond hormonal.

Si, en plus de l'analyse des hormones, d'autres études sont en cours, elles passent le test à des procédures utilisant des moyens radio-opaques.

Quels indicateurs sont étudiés?

L'analyse ELISA fournit des données sur plusieurs paramètres de la glande thyroïde:

  1. T3 ou triiodothyronine libre (régule les processus d'échange d'énergie dans le corps).
  2. T4 ou thyroxine (responsable du métabolisme des protéines et du catabolisme).
  3. TSH ou hormone thyrotrope (à partir de laquelle les hormones thyroïdiennes sont synthétisées).
  4. AT-TG ou anticorps dirigés contre la thyroglobuline (régule les processus immunitaires associés à la glande thyroïde).
  5. AT-TPO ou anticorps anti-thyroïde peroxydase (anticorps dirigés contre les cellules enzymatiques de la thyroïde).

Il n'est pas nécessaire de faire un don de sang pour des analyses détaillées et pour examiner toutes les hormones. Le tableau clinique et les plaintes subjectives des patients aident à exclure les analyses inutiles et peu informatives.

Interprétation des résultats

Que chaque indicateur soit normal ou qu'il y ait des écarts par rapport à la norme, le résultat dépend d'un certain nombre de facteurs. Les analyses conduisent à des équipements différents, pour chaque appareil, il existe des caractéristiques techniques, les réactifs diffèrent, il est donc impossible de dire exactement quels indicateurs sont la norme.

Sur l'état de la glande thyroïde ne peut pas être jugé par une mesure, faites attention aux hormones T3, T4, TTG.

Les indicateurs d'AT-TG et d'AT-TPO doivent être étudiés pour déterminer la nature de la maladie, en ce qui concerne la nature auto-immune de la maladie.

Les indices de l'activité de la glande thyroïde sont en corrélation les uns avec les autres. sécrétion réduite de thyroxine est accompagnée d'une diminution de la concentration de triiodothyronine et une teneur accrue de sang de TSH, ce qui donne une indication de l'évolution de l'hypothyroïdie. La relation inverse est également observée.

Le tableau clinique des violations de la glande thyroïde correspond complètement aux données de l'étude en laboratoire.

Il est nécessaire de faire régulièrement des tests pour l'observation dynamique.

Il est important qu'une femme prenne des tests pour les hormones thyroïdiennes. L'efficacité de la glande dépend de votre propre santé, de la capacité d'avoir des enfants et de la santé de la future progéniture. Effectuer un test pour les hormones thyroïdiennes ne sera jamais superflu!

Aujourd'hui, les réalités sont telles que tout le monde doit passer un certain nombre de tests, que la personne soit malade ou absolument saine. Il est peu probable qu’il y ait une personne qui n’a jamais subi d’examen médical (pour une grossesse, pour un bureau d’inscription et d’enrôlement militaire, pour obtenir un certificat dans une université ou une piscine). Il est à noter que les experts recommandent généralement de passer des tests, même si cela ne vous dérange pas. Suivre les analyses suivantes pour la prophylaxie, pour révéler les pathologies et les écarts au stade initial.

Aujourd'hui, vous pouvez passer des tests à Saint-Pétersbourg dans des établissements médicaux gratuits et dans des laboratoires privés rémunérés. En règle générale, le sang sert de matériel d'analyse.

Aujourd'hui, de plus en plus de cas de maladies telles que le diabète, l'insuffisance rénale, l'infertilité. Cependant, peu de gens savent que ces maladies peuvent probablement être causées par une violation des antécédents hormonaux, laquelle est à son tour provoquée par des dysfonctionnements dans le travail établi d’un organe aussi important que la glande thyroïde. Dans ce cas, vous devez tout d'abord demander une aide qualifiée. Un diététicien-endocrinologue rédigera un renvoi pour les tests, dont les résultats peuvent donner une réponse précise à la question de savoir quelles hormones thyroïdiennes ont échoué.

La glande thyroïde est un organe important du système endocrinien du corps. Directement ou indirectement, cette glande affecte tous les systèmes et organes, provoquant diverses maladies. Il peut s'agir de nervosité ou de tachycardie, voire de problèmes dermatologiques. La raison peut rester inexpliquée pendant longtemps si les hormones thyroïdiennes ne sont pas testées à temps. Ces tests sont des tests de laboratoire qui permettent au médecin d'évaluer le fonctionnement de la glande thyroïde.

Des spécialistes de premier plan, ainsi que des nutritionnistes et des endocrinologues recommandent de préparer soigneusement l'analyse et d'observer certaines règles afin d'obtenir le résultat le plus précis.

  1. Le moment le plus optimal pour passer les tests est de 8 heures à 10 heures;
  2. les tests ne sont donnés que sur un estomac vide;
  3. il est recommandé que le patient soit dans un état mental et physique calme et confortable pendant la livraison du matériel;
  4. consultez votre médecin au sujet de l'arrêt du traitement;
  5. Éliminer les mauvaises habitudes: fumer et boire de l'alcool.

En raison de l'analyse du médecin, un diététicien-endocrinologue peut voir quelles hormones thyroïdiennes sont normales et quelles en sont rejetées. Il convient de noter que pour chacune des hormones thyroïdiennes, il existe des limites normales. Toute déviation, à la fois dans le sens de la diminution et dans le sens de l'augmentation, entraîne des conséquences négatives. Par conséquent, pour déterminer le niveau d'hormones et l'analyse est faite. Et non pas le nombre total d'hormones, mais le taux d'hormones libres T4 ou T3 est pris en compte, car c'est l'hormone libre qui joue un rôle important dans l'organisme. En plus des hormones thyroïdiennes, la quantité totale de thyréostimuline (TSH) est également analysée. Cette hormone contrôle la fonction de la glande et est également une hormone de l'hypophyse. Toute violation dans le développement de T4 affecte immédiatement la diminution ou l'augmentation du nombre de TSH. Un TTG, à son tour, signale les cellules de la glande thyroïde.

Quand devrais-je passer des tests pour les hormones?

  1. Avec une augmentation de la glande thyroïde;
  2. toute anomalie dans le cycle menstruel;
  3. lorsqu'il y a des sautes d'humeur constantes ou une nervosité accrue;
  4. chez un goitre;
  5. avec la calvitie
  6. quand il y a une diminution générale de l'immunité;
  7. diminution de la puissance et de la libido;
  8. avec la transpiration.

Ce nombre de symptômes ne doit pas être ignoré, car ils indiquent tous qu'il peut y avoir des perturbations dans le fonctionnement de la glande thyroïde. Seule une analyse des hormones thyroïdiennes peut aider à poser un diagnostic précis et à parler de la nomination d'un traitement adéquat. D'autres études peuvent être nécessaires, mais le traitement de base visera toujours à normaliser le fond hormonal global.

Traitement des maladies thyroïdiennes

Après qu'un spécialiste qualifié ait reçu les résultats des tests et découvert quelles hormones thyroïdiennes sont rejetées des valeurs normales, le traitement est prescrit. Les désordres hormonaux sous forme d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie sont souvent traités à l'aide de chimiothérapies, qui compensent la pénurie de ses propres hormones. Cependant, prenez-les pour la vie. De plus, la méthode chirurgicale de traitement est largement utilisée. Cependant, cette voie entraîne également des complications et souvent des handicaps. De plus, le patient devient dépendant des hormones.

Prévention de la maladie thyroïdienne

Les nutritionnistes-endocrinologues s'accordent pour dire que l'iode est un matériau de construction des hormones thyroïdiennes. Il est rapidement absorbé par la glande thyroïde et ne peut pas s'accumuler dans le corps pendant une longue période. Une pénurie prolongée de sélénium et d'iode entraîne le développement de pathologies et d'anomalies.

Parmi les mesures de prévention les plus efficaces, on peut citer les suivantes:

  1. Non fumeur
  2. normalisation du poids corporel;
  3. reconstitution quotidienne des carences en iode (varech, fruits de mer, sel iodé, produits laitiers);
  4. nourriture saine.

Le premier accueil de l'endocrinologue - quels tests sont nécessaires?

Le système endocrinien de notre corps est un mécanisme complexe. Des modifications mineures dans cette chaîne du système peuvent conduire à un échec dans le travail de l'organisme tout entier et des organes individuels commenceront à souffrir alternativement. La glande thyroïde permet de travailler pleinement avec d'autres organes, en leur fournissant de l'énergie et en fournissant la quantité nécessaire d'hormones à l'organisme.

Le fait que votre carte reflète les résultats de toutes vos études préliminaires - une analyse générale de l'urine, du sang - est compréhensible. Ceci est une image générale qui reflète que vous n'êtes peut-être pas tous bien dans le corps.

Parfois, certaines personnes essaient de se préparer à l'avance et de se soumettre à une enquête. Par conséquent, des tests supplémentaires seront nécessaires par le médecin. Pour ne pas faire faillite, vous n'avez pas besoin de faire beaucoup de tests supplémentaires, que le médecin devra plus tard lui-même lui-même dire. Vous pouvez venir à la première réception avec ces résultats:

  • Échographie de la glande thyroïde.
  • Test sanguin biochimique.
  • Sang sur TTG.

Ce sont des analyses préliminaires sur la base desquelles le médecin pourra tirer des conclusions. Rappelez-vous que cette analyse peut ne pas être la seule dont vous aurez besoin pour déterminer la cause de l’échec. Il n'est pas nécessaire de passer en avance sur les analyses hormonales, car toutes sont coûteuses. De plus, le médecin dira ce qui est nécessaire et quels sont les tests de l’endocrinologue.

Analyses pour les hormones: qu'est-ce que c'est?

Il y a dans notre corps des substances spéciales - les hormones qui sont produites - la glande thyroïde, les gonades, les glandes surrénales, la glande hypophyse, l'hypothalamus. Lorsque notre système endocrinien fonctionne bien, on n'a pas remarqué aucune perturbation dans le corps, mais dès que le système endocrinien est perturbé, il commence rapidement à se détériorer la santé. Et pour clarifier et déterminer le diagnostic déterminer la présence d'hormones dans le corps

Pour un examen plus détaillé et pour identifier les causes du dysfonctionnement, donnez du sang aux hormones. Par conséquent, l'endocrinologue peut, lors de l'examen initial, nommer les tests nécessaires. Tout dépend des caractéristiques physiologiques d’une personne et l’endocrinologue peut alors prescrire les tests suivants pour les hormones:

L'accueil secondaire de l'endocrinologue nécessite la présence de tous les résultats de l'analyse. Pour ce faire, ne retardez pas l'examen afin que le médecin puisse vous prescrire le traitement approprié.

Les raisons de vérifier l'endocrinologue

Plusieurs raisons vous obligent à consulter un endocrinologue. Il y a des manifestations évidentes et des problèmes cachés, mais dans tous les cas, l'examen de l'endocrinologue ne fait pas mal. Parmi les raisons pour lesquelles nous pouvons distinguer les suivantes:

  • Augmentation du poids corporel
  • Diminution du poids corporel sans raison particulière.
  • Alopécie, fragilité et stratification des ongles.
  • Grossesse
  • Infertilité des hommes et des femmes.
  • Fatigue rapide.
  • Tremblement des mains.
  • Altération de la mémoire.
  • Fin du cycle menstruel, échecs du cycle.

Si l'enfant a une mauvaise mémoire, une fatigue rapide, le pédiatre envoie un rendez-vous à l'endocrinologue. Il est donc nécessaire de considérer le cas individuel d'une personne qui est envoyée pour examen à un endocrinologue et pour cela, cela vaut la peine de se préparer.

La spécificité de l'examen endocrinologique est qu'il est impossible de poser un diagnostic précis uniquement sur la base d'un examen. Afin de déterminer le niveau de contenu dans le corps d'une hormone, des tests cliniques spéciaux sont nécessaires. Par conséquent, la préparation à l'examen endocrinologique, tout d'abord, c'est que vous en avez besoin. tests à remettre. Le plus souvent, avant la visite chez l'endocrinologue, les tests suivants sont prescrits:

  • Test sanguin pour le glucose. L'hormone qui régule le taux de glucose dans le sang est l'insuline. Le test de glycémie est d'une importance capitale pour le diagnostic du diabète sucré. En outre, une augmentation de la glycémie peut indiquer une pancréatite, une fibrose kystique, des maladies rénales et hépatiques, des troubles endocriniens et même un infarctus du myocarde. En revanche, le faible taux de glucose est un signe de maladies pancréatiques, de certaines maladies du foie, de cancer de l'estomac et de cancer des surrénales.
  • Détermination du taux de l'enzyme alanine aminotransférase, Il aide à identifier les signes de maladie grave du foie (hépatite, la cirrhose, le cancer, la jaunisse, pancréatite) et le muscle cardiaque (infarctus du myocarde, myocardite, insuffisance cardiaque).
  • Test sanguin pour AST permet de déterminer le taux de sang dans le sang de l'aspartate aminotransférase, qui affecte également l'état des cellules du foie, du cœur, des reins, des os du squelette, des tissus nerveux et autres.
  • Analyse du sérum pour la bilirubine (bilirubine indirecte, générale, directe) est effectuée pour le diagnostic de processus pathologiques dans le foie et le tractus gastro-intestinal. La déviation de la norme de la bilirubine est un signe fréquent de maladies du foie.
  • Test sanguin pour la phosphatase alcaline est effectué pour le diagnostic des maladies des reins, des voies biliaires, du foie et des tissus osseux.
  • Gamma-GT, ou gamma-glutamyl transpeptidase, Le GGT est une enzyme dont la teneur la plus élevée est atteinte dans les reins, le foie et le pancréas. Identifiés lors de l'analyse de la GGT augmentation biochimique du sang - signe les maladies du pancréas (diabète sucré, pancréatite, cancer), hyperfonctionnement de la thyroïde (hyperthyroïdie) et les maladies du foie.
  • Amylase - une enzyme qui se forme dans le pancréas et participe à la dégradation des glucides. Augmentation de l'amylase peut indiquer des problèmes avec le pancréas (pancréatite aiguë et chronique, le diabète, un kyste, une tumeur du pancréas), ainsi que d'être un signe d'une insuffisance rénale. Une faible teneur en amylase peut être due à l'hépatite ou si le pancréas ne fonctionne pas assez bien. Le taux d'amylase est déterminé à partir d'un test sanguin ou urinaire.
  • C-peptide - une protéine sanguine qui est un indicateur de l'inflammation résultant due à une infection, virus, bactéries, parasites ou différents à la suite d'une blessure. Dans un organisme sain, ou dans le cas de rémission de la maladie chronique, il peine détectée dans l'analyse, cependant, toute augmentation de C-peptide dans le sang - signe alarmant des maladies infectieuses graves ou d'une tumeur (cancer, les rhumatismes, l'infarctus, la tuberculose, la méningite, et quelques autres).
  • L'insuline c'est une hormone produite dans le pancréas. C'est lui qui règle le niveau de sucre dans le sang. Le test sanguin pour l'insuline est la principale méthode de diagnostic du diabète sucré.
  • Test sanguin pour le contenu en hémoglobine glyquée (une protéine qui participe au transport de l'oxygène et du dioxyde de carbone dans le corps et du glucose qui la rejoint) est utilisée dans le diagnostic du diabète sucré (la maladie est indiquée par un excès de la norme).
  • Profil lipidique (LDL, VLDL, HDL, triglycérides, indice d’athérogénicité) - Il s'agit d'un test sanguin spécifique dont le but est de déterminer le taux de lipides et de lipoprotéines (composés porteurs de graisses) dans le sang. Cette analyse est importante pour déterminer la prédisposition à l'athérosclérose et aux maladies vasculaires, aux accidents vasculaires cérébraux et à l'infarctus du myocarde.
  • TSH ou hormone thyrotrope, est produite dans le corps par l'hypophyse et est en corrélation avec le niveau d'hormones thyroïdiennes (stimule ou supprime leur production). L'augmentation du taux de TSH est un signe d'insuffisance des fonctions surrénaliennes, des processus tumoraux dans le corps, des problèmes somatiques et d'autres maladies.

Comment se préparer à l'analyse?

  • Avant de passer le test, vous devez arrêter de prendre des médicaments hormonaux dans un délai d'un mois.
  • Quelques jours avant l'analyse devrait cesser de prendre des fonds contenant de l'iode.
  • Avant de passer l'analyse, vous devez annuler l'activité physique, arrêter de boire de l'alcool, fumer. Il est très important d'observer le régime du jour.
  • Le test sanguin doit être effectué à jeun. Avant de prendre du sang pendant trente minutes, le patient doit être en état de repos psychologique et physique.

Symptômes chez les femmes à des fins d'analyse hormonale

  • retard dans le développement (sexuel et mental) chez les filles;
  • arythmie cardiaque;
  • absence de menstruation;
  • diminution du désir sexuel;
  • goitre;
  • l'infertilité;
  • diminution rapide ou augmentation de poids.

L'analyse est attribuée aux patients atteints de maladies du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux, sclérodermie systémique).

Indicateurs d'analyse:

  • L'analyse de l'hormone T3 (stimulant le métabolisme de l'oxygène dans les tissus) est utilisée pour détecter les maladies de la thyroïde.
  • Analyse pour hormone T4 (stimulant le métabolisme des protéines dans le corps) après les maladies diagnose: hypothyroïdie, goitre toxique, thyroïdite. L'augmentation de l'hormone T4 accélère le métabolisme.
  • La TSH est une hormone responsable de la production de T3 et de T4. L'analyse de cette hormone sert à identifier les maladies de l'hypothyroïdie et de l'hyperthyroïdie.
  • Pour détecter les violations dans le système auto-immune, regardez les performances des anticorps thyroglobuline et le rapport des anticorps à la peroxydase de la thyroïde.

Quels indicateurs d'analyse sont considérés comme la norme?

Pour les personnes d'âges et de sexes différents, la norme de l'hormone thyroïdienne peut être différente. Par conséquent, l'endocrinologue évalue individuellement les résultats. En parlant des termes généraux, ils sont définis comme suit: T3 (2,6-5,7 pmol / L), l'hormone de T4 (9-22 pmol / l), un anticorps TTG (0,4 à 4 mU / L) à la thyroglobuline (jusqu'à 18 unités), les anticorps anti-thyroïde peroxydase doivent être inférieurs à 5,6 unités par ml.

À l'aide de tests hormonaux, vous pouvez identifier une diminution ou une augmentation de la production d'hormones. Cela signifie un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Une augmentation de la production d'hormones s'appelle l'hyperthyroïdie, une diminution est l'hypothyroïdie. L'identification de ces maladies au premier stade est très importante, en particulier pour les femmes qui attendent un enfant.

Développement de l'hyperthyroïdie chez la femme

Très souvent, cette maladie est diagnostiquée chez les jeunes femmes. Il existe plusieurs formes d'hyperthyroïdie:

  • forme infraclinique avec évolution asymptomatique, taux de TSH réduit, T4 normal.
  • manifeste, à laquelle TTG est fortement abaissé, T4 est normal.
  • forme compliquée avec des handicaps évidents dans le travail des différents organes. Avec cette forme, il y a fibrillation auriculaire, psychose, manque de poids corporel, insuffisance cardiaque.

La grossesse et l'hyperthyroïdie représentent une combinaison très dangereuse. Avec l'augmentation des hormones thyroïdiennes, une femme développe une forte toxicose. Il existe une menace d'interruption de grossesse, ainsi que l'apparition de malformations graves chez le fœtus. Pendant la grossesse, le médecin n'est pas en mesure de prescrire des médicaments hormonaux. Il est donc préférable que la maladie soit diagnostiquée au stade de la planification.

Hypothyroïdie chez les femmes

La teneur réduite en hormones est observée plus souvent chez les femmes après 40 ans. Causes de la maladie: manque d'iode, troubles congénitaux, prédisposition héréditaire. La femme a la faiblesse, la somnolence, la prise de poids avec l'appétit réduit, l'irrégularité menstruelle, la perte de cheveux. Si le sang sur les hormones thyroïdiennes présentait une diminution de l'hormone T4 et une élévation de la TSH, il est fort probable que ceux-ci soient des signes d'hypothyroïdie primaire.

Lorsque la grossesse de la glande thyroïde dépend beaucoup. Avec l'hypothyroïdie, un enfant avec une intelligence réduite et d'autres problèmes de développement peuvent naître. Bien que la grossesse avec un tel diagnostic soit extrêmement rare, la fonction sexuelle est généralement inhibée et une diminution du taux d'hormones thyroïdiennes entraîne une infertilité.

Le diagnostic des maladies de la glande thyroïde est obligatoire dès les premiers soupçons et symptômes. L'autodiagnostic est inadmissible dans ce cas. Une partie obligatoire du diagnostic est l'analyse. Le spécialiste pourra évaluer correctement les tests, prescrire le traitement approprié. Si la maladie est reconnue à un stade précoce, les complications et les interventions chirurgicales peuvent être évitées. Après les tests, le médecin prescrit une échographie de la glande thyroïde.

Les hormones - il est des substances spéciales qui sont produites par les glandes endocrines (hypothalamus, l'hypophyse, la thyroïde, de la parathyroïde, les glandes surrénales, les gonades, le pancréas et d'autres glandes). Les hormones sont les principaux agents de motivation du corps humain. Lorsque nos organes endocriniens fonctionnent bien, nous ne les remarquons pas, et il devrait en être ainsi. Lorsque, pour une raison quelconque, une glande endocrine commence à jeter dans le sang pour augmenter ou diminuer la quantité d'hormones, il y a un trouble endocrinien. Un déséquilibre hormonal dans le corps peut être détectée par un test sanguin (une enquête hormonale nécessite la collecte d'urine par jour).

Un problème dans le travail d'une glande endocrine peut être indiqué par l'apparition des symptômes suivants chez un adulte et, en particulier, par leur association.

  • démangeaisons de la peau et / ou des organes génitaux externes,
  • assombrissement de la peau dans la zone des coudes,
  • assombrissement de la peau au niveau des plis naturels et des cicatrices,
  • augmentation de la sécheresse de la peau,
  • transpiration accrue,
  • augmentation de la graisse de la peau,
  • perte de cheveux,
  • zones de dépigmentation de la peau (taches blanches sur la peau de différentes tailles et formes),
  • des vergetures sur la peau, particulièrement larges, cramoisies ou avec des contusions,
  • augmentation de la croissance des cheveux sur le visage, près des mamelons, le long de la ligne médiane de l'abdomen des femmes,
  • la calvitie chez les femmes,
  • des verrues verruqueuses de couleur noire, situées au cou ou aux aisselles,
  • perte totale de cheveux dans les sourcils.
  • la constipation
  • diminution de l'appétit,
  • diminution de l'appétit avec une prédilection pour les aliments salés,
  • soif, bouche sèche,
  • nausée,
  • Trouble de la déglutition.

  • palpitations cardiaques, tachycardie,
  • une rare bradycardie du pouls,
  • troubles du rythme cardiaque - arythmie,
  • pression artérielle élevée ou faible.

violation du cycle menstruel (prolongation du cycle pendant plus de 35 jours, saignement utérin acyclique, absence de saignement menstruel),

  • absence d'ovulation,
  • diminution de la puissance chez les hommes,
  • une augmentation de la taille des glandes mammaires chez les hommes,
  • sélection liquide lactescent des glandes mammaires chez les femmes, à condition que, après plus d'un an de lactation (taux de libération du lait peut être de décharge lourd à simple gouttes sous une forte pression sur la glande).

    • élargissement du nez, des lèvres, des oreilles, des arcades sourcilières, de la mâchoire inférieure,
    • augmentation de la taille des brosses, des pieds (plus grands que ceux des premiers, de la taille des gants et des chaussures),
    • faiblesse musculaire permanente ou crises épisodiques,
    • la croissance a diminué de plus de 2,5 cm par an ou de 4 cm par durée de vie,
    • il y avait une fracture avec un traumatisme minime (qui se produisait à une hauteur qui ne dépassait pas la taille de chacun, des fractures lors de la toux, des éternuements ou des mouvements brusques (par exemple lors de l'ouverture de la fenêtre).
    • mal de tête permanent ou récurrent,
    • somnolence, faiblesse, fatigue,
    • convulsions, picotements, engourdissements, sensation de rampement rampant dans les membres,
    • retardement,
    • souvent déprimé ou une humeur gémissante,
    • augmentation de l'excitabilité et de l'irritabilité,
    • instabilité émotionnelle,
    • une sensation de froid ou, au contraire, de chaleur.
    • douleur dans les globes oculaires,
    • perte de champs visuels,
    • forte saillie des globes oculaires,
    • sensation constante de sable dans les yeux,
    • larmoiement.

    Dans ces cas, une enquête est obligatoire, visant à éliminer les maladies endocriniennes.

    Il est également logique de consulter un endocrinologue et de faire une analyse de sang pour rechercher des hormones si:

    • Vous avez fortement augmenté de poids,
    • Vous avez considérablement perdu du poids (à condition que vous ne fassiez aucun effort pour le faire),
    • planifier une grossesse,
    • à la radiographie on diagnostique la fracture de compression d'un corps de vertèbre,

    si vous avez une ménopause précoce (y compris chirurgicale).

  • Vous avez été diagnostiqué avec le diabète pour la première fois,
  • les paramètres glycémiques cibles (chiffres de glycémie prévus) n'ont pas été atteints,
  • Vous êtes préoccupé par les conditions hypoglycémiques fréquentes (réduction de la glycémie inférieure à 4 mmol), etc.

  • des troubles de la structure de la glande thyroïde ont été détectés pour la première fois à l'échographie,
  • avec échographie périodique a révélé la croissance des formations nodulaires de la glande thyroïde,
  • Vous souffrez d'hypothyroïdie (la fonction thyroïdienne est réduite) et une dose adéquate de traitement hormonal substitutif n'est pas sélectionnée,
  • vous avez une hypothyroïdie et une grossesse,
  • Vous avez une fonction thyroïdienne accrue (hyperthyroïdie),
  • lors de l'examen d'autres maladies que vous avez accidentellement révélé: l'éducation (tumeur) de l'hypophyse ou un symptôme d'un « vide turcique », une tumeur de l'hyperplasie surrénale, ou l'un ou l'autre des glandes surrénales,
  • si vous avez un excès de poids pendant de nombreuses années (dans cette situation, vous devez exclure les maladies endocrines latentes et les complications de l'obésité (perturbation des glandes endocrines causées par un excès de graisse)),
  • si vous êtes motivé à réduire votre poids sans risque pour la santé et souhaitez obtenir des recommandations sur la manière de le faire.

    Pour les enfants et les adolescents, un endocrinologue recommande de croire aux hormones dans le développement sexuel prématuré ou tardif, la croissance trop active ou son retard, l'obésité, le retard de développement intellectuel.

    L'endocrinologue, le gynécologue et l'andrologue peuvent prescrire un test sanguin pour les hormones. Le sang est tiré de la veine.

    Comment se préparer à un test sanguin.

    Diagnostic hormonal pendant la grossesse:

    Les hormones qui intéressent l'endocrinologue à cette période sont:

    • TTG et T4cv. (pour exclure une fonction réduite de la gelée thyroïdienne).
    • la progestérone et l'estradiol (leurs faibles taux indiquent une menace d'interruption de grossesse),
    • estriol libre (caractérise le développement du placenta),
    • alfafétoprotéine et hCG (c'est à leur niveau que vous pouvez déterminer le développement du fœtus).

    Dans la clinique on effectue des tests sanguins pour les hormones:

    • hypophyse (FSH, LH, prolactine, ACTH, STG ou IGF-1 (somatomédine C));
    • thyroïde (TSH T4sv, T4obsch, T3sv, T3obsch, suis à la TPO, de TG al, AM à pq TTG, la thyroglobuline, la calcitonine....);
    • surrénale (cortisol (y compris cortisol libre dans l'urine par jour), l'aldostérone, le sulfate de déhydroépiandrostérone, le 17-hydroxyprogestérone, métanéphrine + normétanéphrine urine par jour.
    • les hormones sexuelles (LH, FSH, prolactine, la testostérone, la SHBG, le sulfate de déhydroépiandrostérone, le 17-hydroxyprogestérone, la progestérone, l'oestradiol, B-hCG, AMH, l'inhibine B).
    • pancréas (insuline, C-peptide, anticorps anti-insuline (IAA), des anticorps dirigés contre des îlots ou de cellules bêta du pancréas (ICA), les anticorps de l'acide glutamique décarboxylase (GAD-AT)).
    • les glandes parathyroïdes (PTH), D-Hormone ou 25-OH vitamine D et des protéines spécifiques qui reflètent le métabolisme du tissu osseux (ostéocalcine et B-CrossLabs).

    • Photoalbums
    • Je vais donner des médicaments (LA VENTE EST INTERDITE.)
    • Du modérateur
    • STATISTIQUES
    • Mode de vie actif et mauvaises habitudes lors de la planification
    • Analyses
    • Anamnèse
    • Questionnaire pour B (complété après l'échographie)
    • Température basale, TT, BT graphiques
    • Grossesse - 1 terme
    • Biopsie, aspiration
    • Les jours de semaine de notre ville
    • Réunions dans la vraie vie
    • QUESTION DE BILLETICS
    • Hydrotubation
    • Maladies gynécologiques
    • Hystéroscopie
    • Histologie
    • Changements hormonaux dans le sein
    • GHA, ECHO, MSH, fertoscopie
    • Faisons connaissance
    • Le jour X est arrivé!
    • Expériences soul
    • Nous attendons le jour X (signes de grossesse / tests)
    • LCD / Cliniques payées / médecins traitants / Laboratoires / Sanatoriums
    • Retarder M et non B
    • ZB, WB, B et BHB (et les planifier après)
    • AI, VMI
    • Les infections
    • Ménopause artificielle
    • L'histoire de la conception réussie
    • Comment ai-je signalé une grossesse?
    • Colposcopie
    • Concours, jeux et marathons
    • Laparoscopie
    • Grenouilles, cigognes, serpents, présages
    • Marathons de Surprise
    • Médicaments, vitamines, herbes
    • Cycle mensuel
    • La santé des hommes
    • ★ nos félicitations ★
    • Maladies non gynécologiques et conception
    • Incompatibilité
    • Approches non traditionnelles
    • Genèse incertaine
    • L'ovulation
    • OK lors de la planification (effet de rebond)
    • Sondages (uniquement les articles avec sondages)
    • Planification du deuxième et suivant B
    • Planification et extra / léger
    • Planification du sexe, signe du zodiaque, jumeaux
    • Grossesse Tardive
    • Poses, seringues, décharge, douleur, PA, etc.
    • Offres aux modérateurs
    • Signes de grossesse pour DPO (ECRIRE SEULEMENT CEUX QUI SONT ENCEINTS)
    • Procédures et traitement
    • Le facteur psychologique de l'infertilité
    • Religion et planification
    • SG / Analyses pour les hommes
    • Des rêves
    • Articles, informations utiles
    • La stimulation
    • Les tests sont faux (faux positif / faux négatif)
    • Échographie, folliculométrie
    • Nous avons obtenu
    • Films et livres sur la planification et la grossesse
    • Charmant petit gars
    • Humour, Paroles, Images
    • Actions caritatives
  • Plus D'Articles Sur Le Diabète

    L'insuline est une substance indispensable qui fait partie des médicaments utilisés en médecine pour maintenir un état stable chez les patients souffrant de diabète sucré et d'autres maladies concomitantes, en particulier le pied diabétique.

    Le diabète sucré est une maladie qui nécessite une attention tout au long de la vie. Courgettes dans le diabète est très utile, mais ils ne peuvent pas être là si elles sont préparées selon les recettes habituelles, et assurez-vous d'utiliser le régime spécial de préparation, parce que la maladie est dictée par les règles de l'offre, dans laquelle beaucoup de restrictions.

    Le diabète est une pathologie grave des processus métaboliques dans le corps humain. Les perturbations proviennent de l'insuffisance d'insuline (une hormone produite par le pancréas) ou de ses effets sur les cellules et les tissus.