loader

Principal

Les causes

Régime de diabète

Le diabète sucré désigne les maladies endocriniennes et se caractérise par l'insuffisance relative ou absolue de l'hormone insuline produite dans le pancréas.

Il existe 2 types de cette maladie:

  • diabète insulino-dépendant;
  • diabète insulinorésistant.

Et en cela, et dans un autre cas, en plus des préparations d'insuline, il est démontré qu'elle suit un régime.

Principes de base de la nutrition

Le but poursuivi par l'alimentation dans le diabète est la normalisation du métabolisme des glucides, ainsi que la prévention des violations du métabolisme des graisses.

Tableau de guérison selon Pevzner correspond №9.

Caractéristiques générales de la nutrition diététique par jour:

  • les glucides dus aux polysaccharides doivent être de 300 à 350 grammes;
  • protéines - pas moins de 90-100 grammes, dont 55% de protéines animales;
  • graisse - pas moins de 70-80 grammes, dont 30% de graisses végétales;
  • liquide libre - 1,5 litre (avec les soupes);
  • la valeur énergétique est de 2300-2500 kilocalories.

Principes de base de l'alimentation:

  • régime alimentaire;
    La nutrition pour le diabète doit être divisée en petites portions allant de 5 à 6 fois par jour, ce qui, d’une part, empêchera la sensation de faim et, d’autre part, éliminera les excès alimentaires.
  • régime de température;
    La nourriture devrait être consommée chauffée à 15-65 degrés Celsius.
  • boire de l'alcool;
    En observant un régime pour le diabète, vous devez abandonner les boissons alcoolisées, car elles contiennent un grand nombre de glucides digestibles.
  • restriction de sucre;
    Le sucre et les glucides «rapides» devraient être remplacés par du xylitol, car ils sont rapidement digérés et menacent de coma.
  • restriction de sel;
    L'alimentation en diabète implique la restriction du sel de table, car il affecte négativement les reins.
  • teneur en nutriments;
    La quantité de protéines, de graisses et de glucides doit être équilibrée: à chaque repas, leur contenu devrait être approximativement le même.
  • petit déjeuner obligatoire;
    Le matin, avant l'injection d'insuline, vous avez besoin d'une collation pour ne pas provoquer de coma hypoglycémique.
  • traitement culinaire;
    Il est nécessaire d'éviter de manger des aliments frits, tous les repas sont servis sous forme bouillie et cuite au four pour épargner le foie.
  • consommation de liquide;
    Dans le diabète sucré, l'excès et le manque de liquide sont dangereux pour le développement du coma. La quantité de liquide à boire doit être d'au moins 1,5 litre par jour.

Produits autorisés pour le diabète sucré

Les glucides rapidement digérés doivent être transformés en légumes crus, bouillis et cuits au four, très utiles pour le diabète. La nourriture doit contenir une quantité accrue de vitamines, ce qui est d'une grande importance dans toute maladie.

Comme le régime alimentaire dans le diabète sucré vise non seulement à normaliser le métabolisme des glucides, mais aussi à prévenir la dégradation du métabolisme des graisses (dans le foie), il est nécessaire de manger des aliments contenant un grand nombre de substances lipotropes. Le sucre et les sucreries sont exclus en raison du risque de coma hyperglycémique. La préférence devrait être accordée aux glucides complexes, qui sont lentement décomposés dans l'estomac, tandis que les glucides simples commencent à être absorbés dans la bouche.

La liste des produits autorisés comprend:

  • pain de son et de seigle - environ 200 à 300 grammes;
  • variétés de boeuf, de veau, de porc et d'agneau à faible teneur en matière grasse (tout le gras est coupé);
  • un oiseau (dinde, poulet sans peau) bouilli ou mijoté;
  • viande de lapin;
  • régime de saucisse à la langue bouilli;
  • poissons maigres ou cuits de variétés à faible teneur en matières grasses;
  • poisson en conserve à partir de leur propre jus;
  • oeufs bouillis, omelettes aux protéines - pas plus de 2 oeufs par jour, jaune d'oeuf -1 fois par semaine;
  • soupes de légumes, bouillons de viande faibles;
  • Lait à la discrétion du médecin (un verre par jour), fromage cottage faible en gras, yaourt, burger fermenté faible en gras;
  • fromage non salé et faible;
  • Beurre crémeux et fondu sans sel;
  • bouillie de sarrasin, millet, orge perlé, gruau;
  • macaroni et légumineuses avec restriction;
  • baies aigres et fruits;
  • les légumes (pommes de terre avec restriction, chou blanc et couleur, courgettes, aubergines) sous forme cuite et cuite au four;
  • gelée, gelée, mousse;
  • pas de thé ou café fort avec du lait, des compotes et des boissons sans fruits;
  • poisson en gelée, caviar de légumes, vinaigrette, hareng trempé;
  • huile végétale en salade;
  • okroshka.

Produits interdits

Lors d'un régime, les glucides simples doivent être exclus, y compris l'amidon, qui augmente la teneur en sucre dans le sang et augmente le poids du patient, en particulier chez les personnes obèses. Il est judicieux d'éviter l'utilisation du fructose: il fait également référence aux glucides simples.

Il est également nécessaire de limiter les graisses animales et extractives, car elles créent une charge sur le foie.

La liste des produits interdits comprend:

  • pâte feuilletée et cuisson au four;
  • viande grasse
  • oiseau gras (oies, canards);
  • la plupart des saucisses;
  • presque tous les aliments en conserve;
  • poisson à haute teneur en matières grasses;
  • poisson et beurre en conserve;
  • fromage salé;
  • gâteaux de lait caillé;
  • les jaunes sont limités;
  • riz, semoule, pâtes;
  • légumes en conserve salés et marinés;
  • bouillons riches;
  • fruits sucrés (bananes, raisins, raisins secs, figues);
  • bonbons (glaces, confitures, gâteaux, gâteaux, bonbons);
  • moutarde, raifort, poivre;
  • jus de fruits et baies sucrés, boissons gazeuses sucrées;
  • mayonnaise;
  • gros fromage cottage;
  • sucre;
  • les pommes de terre, les carottes, les betteraves sont limitées.

Nécessité d'un régime dans le diabète sucré

Le régime du diabète permet non seulement de normaliser le taux de sucre dans le sang, mais également de réduire le poids chez les personnes obèses. En outre, cette table de traitement est riche en vitamines, normalise le travail du tractus gastro-intestinal. Le régime permet d'éviter les complications du diabète sucré (coma) et discipline le patient.

Une bonne nutrition est une lutte pour un mode de vie sain.

Les conséquences du non-respect du régime

Le non-respect du régime alimentaire est un développement dangereux du coma à la fois hypoglycémique et hyperglycémique. Une violation régulière de l'alimentation est dangereuse avec des lésions rénales et le développement de complications vasculaires, qui sont entachées d'amputations de membres, de cécité et même d'une issue fatale.

Diagnostic par symptômes

Découvrez votre probable maladie et à qui docteur devrait aller.

Régime avec diabète, menus

Qu'est-ce que le diabète sucré?

Le diabète sucré est l'une des maladies endocriniennes les plus courantes. Avec cette maladie, en raison d'un manque dans le corps de l'hormone du pancréas - insuline - se développent des violations de toutes sortes de métabolisme, en particulier des glucides.

A l'origine de la maladie, avec une prédisposition génétique, le rôle principal est joué par la suralimentation systématique, la consommation excessive d'aliments contenant des glucides faciles à digérer. Chez les patients diabétiques, les glucides, absorbés par le tube digestif, ne sont pas complètement digérés et s'accumulent en quantités accrues dans le sang. L'hyperglycémie (taux de glycémie élevé) est une caractéristique du diabète sucré. Le sucre peut apparaître dans l'urine. Chez une personne en bonne santé, le taux de sucre dans le sang ne dépasse généralement pas 6,66 mmol / l et le sucre ne devrait pas être présent dans l'urine.

Les principaux symptômes du diabète: soif excessive (le patient boit beaucoup de thé, d'eau), mictions fréquentes et abondantes, sensation de faim insatiable, démangeaisons de la peau, faiblesse générale.

Le principal objectif thérapeutique des mesures pour le diabète sucré est de normaliser les processus métaboliques dans le corps. L'indicateur de normalisation est une diminution du taux de sucre dans le sang. Simultanément, le bien-être général du patient s'améliore également: la soif diminue, la capacité de travail augmente.

Afin de normaliser le taux de sucre dans le sang d'un patient diabétique, les médecins tentent tout d'abord de limiter la quantité de glucides dans leur alimentation et, si nécessaire, de lui prescrire des préparations spéciales.

Dans certaines formes de diabète, vous pouvez vous passer de médicaments, il suffit de suivre strictement le régime prescrit par un médecin. Les scientifiques pensent que la condition de plus d'un tiers de tous les patients diabétiques ne peut être améliorée que par le régime alimentaire.

Régime de diabète

Les principales règles de la diétothérapie sont les suivantes: limiter la quantité de glucides, principalement facilement digestibles, en réduisant le contenu calorique du régime alimentaire, en particulier avec un poids corporel excessif, une vitamine suffisante pour la nourriture, le respect du régime alimentaire.

Nous devons nous efforcer de manger quotidiennement en même temps, 5-6 fois par jour, en évitant de trop manger.

Devrait limiter le sucre, bonbons, confitures, confiseries, ainsi que les raisins secs, raisins, figues, - comme existant en eux en grandes quantités, comme le saccharose, le glucose est rapidement absorbé par l'intestin dans le sang, ce qui conduit à une forte augmentation du taux de sucre dans le sang.

Le médecin traitant, désignant un régime alimentaire malade, tient compte dans chaque cas de la masse de son corps, de la présence ou de l'absence d'obésité, de maladies concomitantes et, bien sûr, du taux de sucre dans le sang. Veillez à prendre en compte la nature des activités de production, c’est-à-dire la dépense énergétique du patient, les caractéristiques de son évolution. Prise en compte de la tolérance des produits alimentaires individuels et des plats diététiques.

Quels aliments dois-je limiter au diabète en premier lieu? ceux de plus contiennent tout d'abord, facile à digérer et rapidement absorbés glucides - sucre, bonbons, confitures, confiseries, ainsi que les raisins secs, raisins, figues, - comme existant dans les grandes quantités de glucose comme le saccharose, rapidement absorbé par l'intestin dans le sang, ce qui conduit à une forte augmentation du taux de sucre dans le sang.

Sans une limite forte, vous pouvez manger des légumes, des glucides sont absorbés dans l'intestin beaucoup plus lentement que le sucre: les concombres, les tomates, le chou-fleur et le chou, la laitue, la courgette, la courge, l'aubergine. Il est utile d'inclure dans l'alimentation quotidienne de nourriture de persil, l'aneth, les oignons. Le plus souvent, vous devez manger des carottes et des betteraves dans le montant convenu avec le médecin (en prenant en compte la norme quotidienne des hydrates de carbone).

L'un des substituts du sucre, recommandé pour le diabète, est le xylitol. Par sa douceur, il est approximativement égal au sucre ordinaire, mais sa réception, contrairement au sucre, n'affecte pas significativement le taux de sucre dans le sang chez les patients diabétiques. Le xylitol est obtenu lors de la transformation de matières premières végétales - coques de graines de coton et épis d’épis de maïs. La teneur calorique de 1 g de xylitol est de 4 kcal.

Le xylitol a des propriétés cholérétiques et laxatives. La dose quotidienne de xylitol ne devrait pas dépasser 30 à 35 g, sinon il pourrait y avoir un trouble de l'intestin.

Est-il possible pour les personnes atteintes de diabète de consommer du sucre de fruit? Le sucre de fruit (fructose) est l'un des sucres naturels. On le trouve dans toutes les baies sucrées, les fruits et les légumes, dans le miel d'abeille. Ainsi, dans les pommes contenues (en moyenne) 7,3% de fructose dans la pastèque - 3%, la citrouille - 1,4%, carottes - 1%, tomates - 1%, les pommes de terre - 0,5%. Surtout beaucoup de fructose dans le miel - jusqu'à 38%. Dans la production industrielle de matières premières pour le fructose est le sucre de betterave et le sucre de canne.

Le fructose peut être utilisé pour le diabète de forme légère à modérée en remplacement du sucre, mais seulement en quantité limitée. Par exemple, dans le cas du diabète sucré bénin, le médecin traitant peut autoriser l'inclusion dans le régime alimentaire de 40 à 45 g de fructose, à condition qu'il soit bien toléré par l'organisme. L'utilisation de fructose en grande quantité peut aider à augmenter la glycémie.

Remarquons que les produits qui sont distribués aux patients diabétiques, par exemple les sucreries et autres produits de confiserie, ne sont pas contre-indiqués pour les personnes en bonne santé.

Cependant, l'utilisation prolongée de ces produits ne se justifie guère, en tant que corps personne en bonne santé devrait avoir assez de tous les nutriments nécessaires, y compris le sucre ordinaire, qui est absent dans les produits pour les diabétiques.

Dans le régime alimentaire des diabétiques, vous pouvez inclure du pain de seigle et du blé blanc. Si le médecin recommande un régime avec une teneur en, par exemple, 300 g de glucides, dans ce cas, environ 130 g d'entre eux peut être préparé avec le pain (seigle et blé), et la quantité restante de glucides - les légumes et la farine de céréales.

Le médecin traitant ne s'oppose généralement pas à l'utilisation de miel dans les diarrhées en petites quantités: une cuillère à café 2 à 3 fois par jour.

Les patients devraient préférer les produits cuits au four à teneur réduite en glucides.

Ceux-ci incluent le pain de protéine-blé et de protéine-son. La principale matière première de sa préparation est le gluten brut (une des substances protéiques contenues dans le grain). Lorsque vous préparez du pain au son de protéine dans sa composition, ajoutez du son de blé.

Beaucoup sont intéressés à savoir si les patients diabétiques sont autorisés à manger du miel. Le médecin traitant ne s'oppose généralement pas à l'utilisation de miel dans les diarrhées en petites quantités: une cuillère à café 2 à 3 fois par jour.

Souffrir de diabète devrait garantir que leur régime alimentaire comprend en quantité suffisante toutes les vitamines nécessaires.

Pommes utiles, légumes frais, légumes, cassis, églantier, boisson à la levure, ainsi que jus de fruits naturels, cuits au xylitol. Le médecin traitant peut décider d'utiliser une quantité strictement définie de jus de fruits ou de baies cuits sur du sucre.

Aliment pour le diabète sucré

Comme le diabète est une prévention très importante de l'athérosclérose, la liste des produits devrait certainement inclure les fruits et légumes frais, contenant des fibres. Il est également conseillé de limiter le nombre de graisses animales en les remplaçant, si possible, par des graisses végétales. Les enfants de moins de 7 ans font exception à cette règle, car ils ont besoin de lipides pour leur croissance et leur développement complets.

Le principe fondamental d'un régime diabétique est la sélection correcte des aliments en fonction de la quantité de glucides qu'ils contiennent et de la prise de doses d'insuline. Le régime quotidien doit contenir en moyenne 50% de glucides, 30% de matières grasses et 20% de protéines.

Il existe des systèmes spéciaux pour calculer la teneur en calories du régime et les exigences pour certaines substances. Plus en détail à ce sujet l'endocrinologue local lors de la consultation peut dire.

Les glucides sont la principale source d'énergie dont nous avons besoin pour une vie à plein temps: 1 g de glucides apporte à l'organisme 4 kcal.

Comme déjà mentionné ci-dessus, dans le cas du diabète sucré, il est nécessaire d'exclure ou de limiter au maximum les glucides à digestion rapide. En outre, il ne faut pas oublier que dans les fruits et légumes, le nombre de calories est inégal.

Par exemple, les produits naturels à faible teneur en glucides (pas plus de 5 g de glucides pour 100 g) sont les concombres, les tomates, la plupart des variétés de choux, courgettes, aubergines, potiron, radis, la laitue, le fenouil, la ciboulette, la canneberge, citron.

Dans le groupe suivant (5-10 g d'hydrates de carbone pour 100 g) sont les carottes, les betteraves, les haricots, les racines et le persil, les oranges, les pamplemousses, les mandarines, les fraises, cassis, framboise, abricot, poires, pêches et melon. Les produits listés ne peuvent être consommés qu'en quantités limitées - pas plus de 200 grammes par jour.

Les produits riches en glucides (plus de 10 g de glucides pour 100 g) comprennent les pommes de terre, les pois verts, les bananes, les ananas, les raisins, les figues et les dattes.

Rappelez-vous que les glucides sont également présents dans le pain et les produits de boulangerie, les pâtes, les céréales, le lait et les produits laitiers. Demandez au médecin de vous fournir des tableaux de calories détaillés afin que vous puissiez vous nourrir quotidiennement.

Les protéines devraient constituer la partie principale de la nutrition dans le diabète sucré. Ces substances sont un matériau de construction pour les cellules vivantes et une source d'énergie. Dans 1 g de protéine contient 4 kcal. Les produits protéiques les plus populaires sont le poisson, la viande, les œufs, le fromage blanc, le fromage, le lait, le pain et les légumineuses.

Du point de vue biochimique, les protéines constituent un ensemble d'acides aminés précieux qui ne peuvent être synthétisés au cours du métabolisme. Les plus importants sont l'alanine, la sérine, la tyrosine, la glycine, l'asparagine, la cystéine et la glutamine, ainsi que l'arginine et l'acide glutamique.

Rappelez-vous qu'au cours du métabolisme, les acides aminés libérés lors de la dégradation des protéines peuvent être convertis en sources de glucides. Ce fait doit être pris en compte lors du calcul du dosage de l'insuline.

Les graisses sont nécessaires pour la construction du corps des membranes cellulaires et assurent le métabolisme complet:.. incorporations de acides gras insaturés, les vitamines liposolubles, etc. Ils sont calorique assez élevé: 1 g contient 9 calories. Il est souhaitable d'inclure plus de graisses végétales dans l'alimentation, tout en limitant les animaux.

Les vitamines et les sels minéraux sont très nécessaires pour un patient atteint de diabète sucré car, avec l'affaiblissement général de l'organisme, le développement de complications est possible.

L'endocrinologue aidera à sélectionner des préparations de vitamines et des compléments nutritionnels qui aideront à compenser la pathologie du métabolisme et auront un effet bénéfique sur l'état général du patient.

En composant le menu quotidien, considérez vos préférences individuelles. Vous pouvez choisir les aliments que vous aimez, sans oublier le comptage des calories et l'équilibre entre les protéines, les graisses et les glucides.

D'abord, consultez un médecin et déterminez votre taux calorique quotidien (en fonction de votre poids corporel, de votre occupation, de votre style de vie, de votre prédisposition héréditaire à la graisse, etc.). Faites ensuite des ajustements au régime en tenant compte des caractéristiques individuelles. Par exemple, si vous avez un excès de poids, limitez au minimum le nombre de graisses animales en les remplaçant par des plantes. En présence de complications de la maladie sous-jacente, écoutez les recommandations du médecin - peut-être conseillera-t-il d'augmenter la proportion d'aliments protéinés et de fruits frais à faible teneur en calories.

Le mode de consommation alimentaire est également très important dans le cas du diabète sucré. L'option optimale est une fraction de six repas, c'est-à-dire trois repas principaux et trois "collations". Un tel régime est pleinement justifié. Étant donné que le pancréas ne produit pas d'insuline (ou que sa quantité ne suffit pas au fonctionnement normal du corps), le patient doit s'injecter plusieurs fois par jour. Chaque dose de cette hormone doit être couverte par une quantité appropriée de glucides. En cas de pénurie d'aliments, l'insuline abaisse considérablement la glycémie et provoque une hypoglycémie. En outre, l'hormone introduite n'est pas immédiatement excrétée par l'organisme, mais continue d'agir pendant un certain temps. Par conséquent, après 3 à 3,5 heures après le repas principal, il est recommandé de manger un petit fruit, un sandwich ou un pain croustillant, de boire un verre de yaourt ou de ryazhenka.

Les recommandations ci-dessus sont applicables au diabète de type I et de type II. Cependant, dans ce dernier cas, il existe des caractéristiques spécifiques du régime. Le contenu calorique du régime alimentaire doit être maintenu inchangé (25 kcal pour 1 kg de poids corporel par jour). Lors du diagnostic de l'obésité, cette valeur est réduite à 15 kcal par kg de poids par jour. Comme dans le cas du diabète de type I, vous devez suivre un régime alimentaire optimal, manger 5 à 6 fois par jour, ce qui réduit la quantité de portions. Il est conseillé de limiter la consommation de graisses saturées et de rejeter les aliments riches en cholestérol. Il est très utile de manger des fruits et légumes frais, riches en fibres. Bien sûr, avec tout type de diabète, il faut abandonner l’alcool, réduire le fardeau du foie et des reins et prévenir le développement de complications.

Édulcorants diabétiques

Pour améliorer le goût des aliments plutôt que des glucides digestibles (notamment le sucre), il est souhaitable d'utiliser des substituts de sucre. La plupart des gens, en particulier les enfants, il est très difficile d'exclure complètement du régime des aliments sucrés. Les édulcorants artificiels aideront à faire face à ce problème.

Les édulcorants naturels augmentent légèrement le taux de glucose dans le sang. Ils doivent donc être utilisés en quantité limitée et tenir compte de leur présence dans la formulation du régime.

Les plus populaires sont le fructose, le sorbitol et le xylitol. Les édulcorants artificiels ne contiennent pas de calories, mais avec un usage excessif, ils peuvent avoir un effet négatif sur les reins et le foie. En règle générale, les médecins recommandent l'utilisation de sucrasite, de cyclamate de sodium et d'aspartame. Ce dernier ne supporte pas le traitement thermique, il est donc recommandé de l'ajouter aux plats cuisinés.

Alimentation thérapeutique pour le diabète sucré de type 2

Dans le complexe des mesures thérapeutiques pour le diabète de type 2, la nutrition thérapeutique joue un rôle important, et à certains stades de la maladie, un rôle prépondérant dans la compensation stable des troubles métaboliques, la réduction du risque de complications vasculaires et la qualité de vie des patients.

La diétothérapie est une méthode de traitement efficace et sans interruption, pratiquement gratuite, qui permet de réduire considérablement le besoin de préparations pharmacologiques, en particulier les hypoglycémiants.

L'analyse des mesures thérapeutiques pour le diabète sucré de type 2 témoigne de l'utilisation insuffisante de la méthode thérapeutique diététique dans la pratique médicale. Les observations cliniques montrent que seulement 7% des patients suivent constamment le régime recommandé. Chez la majorité des patients, un apport calorique excessif, une consommation élevée de graisses animales et d'aliments contenant du cholestérol, une carence dans le régime alimentaire en fibres alimentaires (FV), un certain nombre de vitamines et d'oligo-éléments sont révélés.

Les caractéristiques individuelles du cours de diététique du diabète de type 2 permettent:

  • réduction et maintien du niveau requis de glycémie basale et post-nutritionnelle, réduction ou élimination de la glucosurie, normalisation de l'hémoglobine glyquée HbA1C;
  • obtenir le niveau optimal de sang des paramètres lipidiques: cholestérol total, LDL, très faible et de haute densité (LDL, VLDL, HDL), les triglycérides (TG);
  • prévention des troubles métaboliques aigus (hypoglycémie, lacto et acidocétose);
  • prévention et traitement des complications tardives (macroangiopathie, rétinopathie, néphropathie, etc.);
  • correction de l'excès de poids;
  • traitement et prévention des maladies concomitantes (cardiovasculaires, digestives, etc.);
  • améliorer la qualité de vie des patients.

La réalisation de la compensation pour les troubles métaboliques est l'objectif principal des mesures thérapeutiques du diabète de type 2.

Principes de la thérapie diététique chez les patients atteints de diabète de type 2

régime alimentaire parfaitement équilibré dans le diabète de type 2 est basée sur les principes de contrôle strict de la valeur énergétique du régime alimentaire, la quantité et la qualité de la composition des protéines, lipides, glucides, fibres alimentaires (MF), une teneur adéquate en vitamines, macro- et micro-éléments, adaptée aux besoins de chaque patient.

À la lumière des données récentes de la nutrition est conseillé d'utiliser principalement dans les aliments de régime avec un faible indice glycémique (IG), réduit le régime alimentaire de GI en enrichissant l'apport en nutriments, réduisant à la fois postprandiale de base de la glycémie. Une grande importance dans la modulation de la glycémie post-alimentaire est donnée à un changement dans le traitement technologique des aliments et des plats.

Valeur énergétique du régime

Une exigence de base dans la construction de la ration alimentaire pour les patients est la restriction calorique de l'alimentation avec le diabète de type 2, le degré de réduction est déterminée par l'individu et dépend de la gravité de l'obésité, les maladies concomitantes, l'âge des patients, leur activité physique.

En fonction de l'évolution clinique, stade de la maladie, la gravité des troubles métaboliques, la présence de complications et de pathologies associées au diabète de type 2 est appliqué un mode de réalisation d'un régime standard - réalisation de base et des variantes avec un régime réduit en calories, a augmenté et une diminution des quantités de protéines.

Comment les régimes sont-ils faits avec le diabète?

Le diabète sucré est une maladie qui repose sur l'incapacité du corps à absorber une quantité suffisante de glucose. Ces problèmes de métabolisme surviennent le plus souvent dans le contexte de la malnutrition. Le régime alimentaire du diabète peut améliorer l'état de santé d'une personne atteinte de diabète et la nutrition doit être choisie correctement. Ce sera la principale condition pour un traitement réussi.

Comment devrais-je manger dans le traitement du diabète?

Le diabète est divisé en insulino-dépendant (le premier type) et non-insulinodépendant (le deuxième type). Pour traiter la maladie, quelle que soit sa forme, il a fallu sélectionner avec soin le système alimentaire, avec lequel il est possible de normaliser le métabolisme. Le régime diabétique est parfois appelé régime numéro 9. Selon les médecins, la nutrition thérapeutique est extrêmement utile pour la prévention de cette maladie, et les patients recevant un traitement pourront prendre moins de médicaments.

Un traitement diététique pour le diabète devrait être mis au point par le médecin traitant. Dans le même temps, les caractéristiques de la maladie, telles que, par exemple, la gravité et le type de diabète, sont prises en compte. Les régimes pour diabétiques doivent être faits individuellement. Avec ce diagnostic, la ration ne sera pas nécessairement composée de plats monotones et ennuyeux. Au contraire, ils peuvent être très raffinés et agréables. Il suffira de suivre certains principes selon lesquels il est nécessaire d'adhérer à un nouveau système alimentaire.

Les aliments salés et épicés, les produits frits, les produits fumés, les conserves, l'alcool seront exclus du régime. La consommation de sucre devrait être minimale. Si la forme du diabète est reconnue comme grave, il est préférable d'exclure complètement le sucre. Si le degré de la maladie est reconnu comme moyen ou léger, une certaine quantité d'aliments contenant du sucre peut être autorisée. Mais alors que cela devra garder une trace du niveau de glucose dans le corps.

Selon l'étude, la condition du diabète se détériore sous l'influence des graisses, qui pénètrent dans l'organisme en grande quantité. Par conséquent, l'utilisation des graisses devrait être contrôlée, vous devrez vous limiter à ces aliments non moins sévèrement que dans le sucré. La nutrition pour le diabète devrait être correctement distribuée. Eh bien, si vous prenez 5 repas par jour: ce système a un effet positif sur la glycémie.

Comment un régime devrait-il être formulé pour le diabète de type 1?

Dans le traitement du diabète insulino-dépendant, une attention particulière doit être portée à la justesse du développement de l'insulinothérapie. Le médecin qui compose le régime sélectionne la combinaison optimale de médicaments et le système par lequel le patient va manger. Par conséquent, les fluctuations de la glycémie devraient diminuer et le risque de complications diverses diminuer. Le régime alimentaire dans le traitement du diabète insulino-dépendant joue un rôle important. Il doit nécessairement être fait par un spécialiste, car ce type de diabète est plus dangereux et il est principalement traité à l'aide de médicaments, c'est-à-dire par l'introduction d'insuline.

Pour produire les calculs les plus précis de la quantité d'insuline et des aliments consommés, les nutritionnistes ont mis au point un concept conditionnel appelé «unité de pain». Selon le système accepté d'unités de pain, l'un d'eux est égal à 10 à 12 g d'hydrates de carbone (environ une orange ou un morceau de pain). Si l'on sait que le '30 pain noir, et la moyenne (taille) pomme et une demi-tasse de flocons d'avoine ou du pain de sarrasin correspondent à une unité, ils peuvent être combiner avec succès et distribuer.

L'unité à pain peut augmenter la teneur en sucre dans le sang d'une quantité de 2,8 mol / l. Pour le corps pourrait l'absorber, il faut deux unités d'insuline. Pour les patients diabétiques recevant de l'insuline, il est important d'observer la norme quotidienne en glucides, qui correspond à la drogue injectée.

Si la mesure n'est pas observée, la teneur en sucre du sang augmentera ou diminuera, une hyperglycémie ou une hypoglycémie se produira.

Après l'introduction d'un concept tel qu'une unité de pain, il est devenu plus commode de faire un menu pour les diabétiques, si désiré, certains produits contenant des glucides peuvent être facilement changés pour d'autres.

En général, une personne devrait recevoir 18-25 XE (unités de pain) par jour. Il est préférable de les diviser en 6 repas: pour le dîner, le déjeuner et le petit-déjeuner pour un diabétique - pour 3 à 5 unités, pour une collation ou un deuxième petit-déjeuner - 1 à 2 unités et ainsi de suite.

Si un spécialiste prépare un régime pour les patients atteints de diabète de type 1, la tâche principale consistera à calculer correctement la quantité de glucides dans un produit. Pour les patients qui ne souffrent pas d'un excès de poids, le régime diabétique ne consistera pas à manger certains aliments, mais à en consommer.

Selon certaines règles, une personne atteinte de diabète insulino-dépendant peut prendre des aliments presque aussi bien que des personnes en bonne santé, sauf avec quelques différences:

  1. Pour un repas, une personne ne devrait pas consommer beaucoup de glucides. 70-90 suffira.
  2. Avant chaque repas, il convient de calculer la dose d'insuline et la quantité de XE (unités de pain) aussi précises que possible.
  3. Retirez du régime des boissons sucrées: liquides gazeux, jus de fruits en conserve sucrés, thé sucré.

Régime pour le diabète sucré de type 2

La suralimentation constante, l'obésité deviennent le plus souvent les principales causes de diabète de la deuxième forme, non insulinodépendante. Lors des traitements diététiques du diabète sucré, la plupart du temps, les tâches consistent à normaliser le métabolisme des glucides. Pour que les cellules du corps soient plus sensibles à l’insuline, une alimentation pour diabétique doit être associée à une activité physique régulière.

Dans le diabète de type 2, la plupart des patients sont en surpoids. Pour eux, la nutrition diététique doit être choisie individuellement, en tenant compte du sexe et de l'âge d'une personne, de son activité physique habituelle. Avec un deuxième type de maladie, un régime pour diabétiques devrait aider à perdre du poids. Pour les patients, le nombre optimal de calories est compté. Donc, par kilogramme de poids corporel comptera 25 calories pour les hommes adultes et 20 pour les femmes. Par exemple, si le poids d'une femme est de 70 kg, le taux de calories est déterminé pour elle - 1400 (par jour).

Si une personne est diagnostiquée avec le diabète, il doit suivre le régime tout le temps. Par conséquent, lors de la préparation, vous devriez essayer de rendre le régime sans incident, les plats doivent être savoureux. Dans le même temps, nous devons essayer de limiter la consommation d'aliments à haute teneur en calories, ce qui contribue au fait que le taux de glucose dans le sang augmentera.

Quel est le numéro de régime 9?

Pour les diabétiques, il existe différents systèmes d'alimentation. C'est le régime français avec le diabète, et le fameux système appelé "table numéro 9", bien éprouvé. Ce régime est destiné au diabète de formes modérées et légères. Avec le diabète de type 2, le régime N ° 9 peut être utilisé en nutrition tous les jours et assez longtemps.

Le tableau n ° 9 est un régime alimentaire pour les personnes atteintes de diabète sucré, qui a une faible valeur énergétique. Il est recommandé d'utiliser des protéines dans la quantité habituelle, de limiter les graisses et de réduire considérablement la consommation de glucides. Le cholestérol, le sucre et le sel doivent être complètement exclus des aliments.

Aliments que vous pouvez manger avec le diabète

Les patients sont autorisés à inclure dans le régime les produits suivants:

  • pain de blé, de seigle et de son;
  • Soupes (à base de légumes, de champignons), okroshki, soupe de betterave, bouillons de poissons de variétés à faible teneur en matières grasses;
  • les tomates et les concombres, la citrouille, les courgettes, les aubergines, le chou cuit ou bouilli, et de préférence le fromage;
  • viande de poulets, lapins, boeuf sans graisse, veau;
  • pas plus de 2 oeufs en 7 jours (protéines uniquement);
  • poisson - les variétés à faible teneur en matières grasses sous forme cuite ou cuite peuvent être légèrement en conserve (mais pas dans l'huile);
  • lait écrémé, fromage, produits laitiers;
  • céréales (mil, sarrasin, orge, orge perlé, flocons d'avoine);
  • baies et fruits non sucrés;
  • Produits spéciaux sur le sorbitol ou la saccharine;
  • les pommes de terre dans la quantité qui correspond à la norme quotidienne en glucides;
  • thés, légumes, bouillons de fruits.

Qu'est-ce que vous ne pouvez pas manger avec le diabète?

Avec cette maladie, les produits suivants sont interdits:

  • bouillons de viande, car ils ont beaucoup de graisse;
  • viande grasse (agneau, porc, oie, canard), saucisses et viande fumée;
  • cuisson du beurre et de la pâte feuilletée;
  • graisse de poisson, caviar, en conserve dans l'huile;
  • fromages salés, fromage blanc, crème, beurre;
  • les pâtes, le riz blanc, la semoule;
  • légumes salés et marinés;
  • dattes, figues, bananes, raisins, fraises;
  • limonades, cuites au sucre, boissons gazeuses.

Quels produits sont autorisés et interdits? C'est l'une des questions les plus importantes pour les personnes atteintes de diabète. Les listes de produits listés ici autorisés ou interdits sont de nature à recommander. Une nutritionniste fournit une liste complète des produits lors du développement d'un système alimentaire individuel.

Régime de diabète

L'alimentation dans le diabète est le principal moyen de traiter (maîtriser) la maladie, en prévenant les complications aiguës et chroniques. De quel régime que vous choisissez, le plus dépend des résultats. Vous devez décider quels aliments vous allez utiliser et ceux que vous excluez, combien de fois par jour et à quelle heure manger, et aussi si vous comptez et limitez vos calories. La posologie des comprimés et de l'insuline s'ajuste au régime choisi.

Diabète: ce que vous devez savoir sur les patients

Les objectifs du traitement du diabète de type 1 et 2:

  • maintenir la glycémie dans des limites acceptables;
  • réduire le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'autres complications aiguës et chroniques;
  • avoir un bien-être stable, une résistance aux rhumes et autres infections;
  • perdre du poids si le patient a un excès de poids.

L'activité physique, les médicaments et les injections d'insuline jouent un rôle important dans la réalisation des objectifs énumérés ci-dessus. Mais toujours le régime est en premier lieu. Le site Diabet-Med.Com s'efforce de promouvoir un régime pauvre en glucides chez les patients russophones atteints de diabète de type 1 et 2. Cela aide vraiment, contrairement au régime alimentaire numéro 9. Les informations sur le site sont basées sur les documents du célèbre médecin américain Richard Bernstein, qui vit lui-même avec un diabète de type 1 sévère depuis plus de 65 ans. À plus de 80 ans, il se sent toujours bien, fait de l’éducation physique, continue de travailler avec les patients et publie des articles.

Étudiez les listes des aliments autorisés et interdits pour un régime pauvre en glucides. Vous pouvez les imprimer, les accrocher au réfrigérateur, les transporter avec vous.

Vous trouverez ci-dessous une comparaison détaillée de la diète faible en glucides dans le diabète avec un régime 9 "équilibré" à faible teneur en calories. Un régime pauvre en glucides vous permet de maintenir une glycémie normale et stable, comme chez les personnes en bonne santé - pas plus de 5,5 mmol / l après chaque repas et le matin à jeun. Cela protège les diabétiques du développement de complications vasculaires. Le glucomètre montrera que le sucre est normal après 2-3 jours. Dans le diabète de type 1 et de type 2, les doses d'insuline sont réduites de 2 à 7 fois. Les patients atteints de diabète de type 2 peuvent complètement abandonner les pilules nocives.

Diet №9 avec le diabète sucré

Le régime n ° 9, également appelé tableau n ° 9, est un régime populaire dans les pays russophones, prescrit aux patients atteints de diabète sucré léger et modéré, présentant un excès de poids modéré. Le régime n ° 9 est équilibré. Les patients consomment 300 à 350 grammes de glucides par jour, 90 à 100 grammes de protéines et 75 à 80 grammes de matières grasses, dont au moins 30% de plantes insaturées.

L'essence du régime alimentaire est de limiter l'apport calorique, de réduire la consommation de graisses animales et de glucides «simples». Le sucre et les sucreries sont exclus. Ils sont remplacés par du xylitol, du sorbitol ou d'autres édulcorants. Les patients sont invités à manger plus de vitamines et de fibres. Produits spécifiques recommandés - caillé, poisson faible en gras, légumes, fruits, pain complet, flocons de grains entiers.

La plupart des aliments recommandés par le régime numéro 9 augmentent la glycémie chez les patients diabétiques et sont donc nocifs. Chez les personnes atteintes du syndrome métabolique ou de prédiabète, ce régime provoque une sensation chronique de faim. En outre, le corps ralentit le métabolisme en réponse à la restriction calorique du régime alimentaire. La perturbation d'un régime est presque inévitable. Après lui, tous les kilogrammes qui ont pu être retirés reviennent rapidement, de plus avec l'addition. Website Diabet-Med.Com recommande un régime pauvre en glucides au lieu du régime 9 pour les diabétiques de type 1 et de type 2.

Combien de calories par jour à consommer

La nécessité de limiter les calories, une sensation chronique de faim est la raison pour laquelle les personnes atteintes de diabète rompent le plus souvent leur régime alimentaire. Pour normaliser la glycémie avec un régime faible en glucides, vous n'avez pas besoin de compter les calories. De plus, essayer de limiter l'apport calorique de nourriture est nocif. Cela peut aggraver l'évolution de la maladie. Essayez de ne pas trop manger, surtout la nuit, mais mangez bien, ne mourrez pas de faim.

Un régime pauvre en glucides vous obligera à abandonner de nombreux aliments que vous aimiez. Mais c'est quand même plein et savoureux. Les patients atteints du syndrome métabolique et du diabète y adhèrent plus facilement qu’un régime hypocalorique «sans gras». En 2012, les résultats d'une étude comparative du régime cétogène à faible teneur en calories et en glucides ont été publiés. L'étude a porté sur 363 patients de Dubaï, dont 102 étaient atteints de diabète de type 2. Chez les patients ayant adhéré à un régime alimentaire nourrissant à faible teneur en glucides, les ventilations étaient 1,5 à 2 fois moins probables.

Quels sont les aliments sains et ceux qui sont nocifs

Informations de base - listes de produits autorisés et interdits pour un régime à faible teneur en glucides. Le régime alimentaire des diabétiques est plus strict que les variantes similaires du régime pauvre en glucides - le régime du Kremlin, le régime Atkins et le Ducant. Mais le diabète est également une maladie plus lourde que l'obésité ou le syndrome métabolique. Il peut être bien contrôlé seulement si vous abandonnez complètement les produits interdits sans faire des exceptions pour les vacances, dans le restaurant, pour visiter et voyager.

Les produits énumérés ci-dessous sont nocifs pour les patients diabétiques:

  • risque brun;
  • macaroni de grains entiers;
  • pain de grains entiers;
  • flocons d'avoine et autres flocons de céréales;
  • le maïs;
  • myrtilles et autres baies;
  • Topinambour

Tous ces produits sont traditionnellement considérés comme sains et utiles. En fait, ils sont surchargés de glucides, augmentent la glycémie et font donc plus de mal que de bien. Ne les mangez pas.

Les tisanes au diabète, au mieux, sont inutiles. Dans les comprimés clandestins qui augmentent la puissance masculine, ils ajoutent souvent de véritables médicaments puissants, sans prévenir les clients. Cela amène les hommes à sauter dans la pression artérielle et d'autres effets secondaires. De même, dans les tisanes et les compléments alimentaires à base de diabète, il est possible d’ajouter illégalement certaines substances qui abaissent la glycémie. Dans ce cas, ces thés épuiseront le pancréas, provoquant une hypoglycémie.

Questions et réponses sur les produits pour les régimes à faible teneur en glucides - Puis-je utiliser des produits à base de soja?

Comment manger si vous avez de l'obésité

Un régime pauvre en glucides est garanti pour abaisser la glycémie, même si le patient ne parvient pas à perdre du poids. Cela confirme la pratique, ainsi que les résultats de plusieurs petites études. Voir, par exemple, un article publié dans la revue anglophone Nutrition and Metabolism en 2006. Chez les patients atteints de diabète de type 2, l'apport quotidien en glucides est limité à 20% de l'apport calorique total. En conséquence, leur taux d'hémoglobine glyquée a diminué de 9,8% à 7,6% sans réduire le poids corporel. Le site Web Diabet-Med.Com promeut un régime alimentaire plus faible en glucides. Il permet de maintenir la glycémie normale, comme chez les personnes en bonne santé, et également pour de nombreux patients à perdre du poids.

Ne pas restreindre artificiellement les graisses chez les patients diabétiques. Manger des aliments protéinés qui contiennent beaucoup de matières grasses. Ceci est la viande rouge, le beurre, le fromage à pâte dure, les œufs de poule. Les graisses qu'une personne mange, n'augmentent pas son poids et ne ralentissent même pas sa perte de poids. Ils ne nécessitent pas non plus une augmentation des doses d'insuline.

Le Dr Bernstein a réalisé une telle expérience. Il avait 8 patients atteints de diabète de type 1 qui devaient se rétablir. Pendant 4 semaines, il leur a donné à boire de l'huile d'olive tous les jours, en plus du régime habituel. Aucun des patients n'a pris du poids du tout. Après cela, sur l'insistance du Dr Bernstein, les patients ont commencé à manger plus de protéines, continuant de limiter leur consommation de glucides. En conséquence, ils ont augmenté la masse musculaire.

Un régime pauvre en glucides améliore la glycémie chez tous les diabétiques, mais tout le monde ne contribue pas à perdre du poids. Néanmoins, le meilleur moyen de perdre du poids n'existe toujours pas. Le régime pauvre en calories et «sans graisse» fonctionne beaucoup plus mal. En décembre 2007, Diabetic Medicine a publié un article le confirmant. L'étude portait sur 26 patients, dont la moitié était atteinte de diabète de type 2 et l'autre moitié présentait un syndrome métabolique. Après 3 mois, la perte de poids moyenne dans le groupe de régime faible en glucides était de 6,9 ​​kg et dans le groupe de régime hypocalorique, seulement 2,1 kg.

Diabète avec diabète de type 2

La cause du diabète de type 2 est la sensibilité accrue des tissus à l'insulinorésistance. Chez les patients, généralement pas abaissé, mais une augmentation du niveau d'insuline dans le sang. Dans une telle situation, pour suivre une alimentation équilibrée et des injections d'insuline, cela ne fait qu'aggraver le problème. Un régime pauvre en glucides pour le diabète sucré de type 2 permet de normaliser le glucose et l'insuline dans le sang, afin de contrôler la résistance à l'insuline.

Un régime pauvre en calories pour le diabète de type 2 n'aide pas, car les patients ne veulent pas souffrir de faim chronique, même sous la crainte de complications. Tôt ou tard, avec un régime, presque tout tombe. Cela a des conséquences dévastatrices pour la santé. En outre, le corps ralentit le métabolisme en réponse à la restriction calorique. Perdre du poids est presque impossible. En plus de la faim chronique, le patient se sent léthargique, le désir de tomber dans l’hibernation.

Un régime pauvre en glucides est un secours pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Il est garanti de normaliser la glycémie, même si elle ne réduit pas le poids. Vous pouvez abandonner des pilules nocives. La plupart des patients n'ont pas besoin d'injections d'insuline. Et ceux qui en ont besoin, le dosage est considérablement réduit. Mesurez souvent votre sucre avec un lecteur de glycémie - et assurez-vous rapidement que le régime alimentaire à faible teneur en glucides fonctionne et le numéro de régime 9 - non. Cela confirmera également l'amélioration de votre bien-être. Les résultats des analyses de sang pour le cholestérol et les triglycérides sont normalisés.

Régime pour le diabète sucré de type 1

La médecine officielle recommande aux personnes atteintes de diabète de type 1 de manger de la même manière que les personnes en bonne santé. C'est un conseil néfaste qui a fait des personnes handicapées et tué des dizaines de milliers de personnes. Pour faire baisser le taux de sucre après un repas, les médecins prescrivent de fortes doses d’insuline, mais elles ne l’aident pas mal. Depuis que vous avez appris le régime à faible teneur en glucides, vous avez une chance d’éviter l’invalidité et la mort prématurée. Le diabète de type 1 est une maladie plus grave que le diabète de type 2. Mais un régime recommandé officiellement est moins strict.

Chez les patients atteints de diabète de type 1, de grandes quantités de glucides alimentaires et de fortes doses d'insuline agissent de manière imprévisible. Ils ont des effets différents sur la glycémie à différents jours. La différence dans l'action de l'insuline peut être de 2 à 4 fois. Pour cette raison, le sucre dans le sang saute, ce qui entraîne une mauvaise santé et le développement de complications. Les patients atteints de diabète de type 2 sont plus faciles, car ils continuent à développer leur insuline. Il atténue les fluctuations et a donc une glycémie plus stable.

Cependant, pour les patients atteints de diabète de type 1, il existe un moyen de conserver un sucre normalement stable. Il consiste à observer un régime strict à faible teneur en glucides. Moins vous consommez de glucides, moins vous avez besoin d’insuline. De petites doses d'insuline (pas supérieures à 7 unités par injection) sont prévisibles. Avec l'aide d'un régime pauvre en glucides et d'un calcul précis des doses d'insuline, vous pouvez réaliser que le sucre après avoir mangé n'était pas supérieur à 5,5 mmol / l. En outre, il peut être maintenu stable pendant la journée et le matin à jeun. Cela empêche le développement de complications, donne la possibilité de vivre pleinement.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de journal d'un patient atteint de diabète de type 1 qui, il y a quelques jours, est passé à un régime pauvre en glucides.

Diabète régime type 1: agenda alimentaire

Le patient est déjà atteint de diabète de type 1 insulinodépendant depuis plusieurs années. Pendant tout ce temps, le patient a observé un régime "équilibré" et des doses élevées d'insuline coupées. En conséquence, le sucre a été maintenu élevé, les complications vasculaires du diabète ont commencé à apparaître. Le patient a accumulé environ 8 kg de graisse à la taille. Cela réduit sa sensibilité à l'insuline, à cause de laquelle vous devez piquer des doses élevées de Lantus, ainsi qu'une puissante insuline Humalog pour les aliments.

La dose d'insuline prolongée Lantus n'est toujours pas adaptée avec précision. À cause de cela, à 3 heures du matin, une hypoglycémie est survenue, qui a été arrêtée par la prise de comprimés de glucose. Seulement 2 grammes de glucides suffisaient à élever le sucre à la normale.

Le journal montre que le sucre est maintenu presque normal pendant la journée en raison de l’adhésion à un régime pauvre en glucides et de l’optimisation des doses d’insuline. Au moment présenté dans l'image, les doses d'insuline ont déjà diminué 2 fois. Plus tard, le patient a augmenté son activité physique. Grâce à cela, il était possible de réduire davantage les doses d'insuline sans augmenter l'indice de sucre. Moins il y a d'insuline dans le sang, plus il est facile de perdre du poids. Les kilos en trop disparurent progressivement. Actuellement, le patient mène un mode de vie sain, conserve un sucre normal, a un physique svelte et vieillit plus vite que ses pairs.

Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale chez les patients atteints de diabète ne provoque pas une protéine alimentaire, mais une augmentation chronique du taux de glucose dans le sang. Chez les patients qui contrôlent mal leur diabète, la fonction rénale se détériore progressivement. Cela s'accompagne souvent d'hypertension - hypertension. Un régime pauvre en glucides permet de normaliser le sucre et inhibe ainsi le développement de l'insuffisance rénale.

Lorsque le sucre chez un patient diabétique revient à la normale, le développement de l'insuffisance rénale s'arrête, malgré l'augmentation des protéines (protéines) dans l'alimentation. Dans la pratique du Dr Bernstein, il y a eu de nombreux cas dans lesquels les reins se sont rétablis, comme chez des personnes en bonne santé. Cependant, il y a un point de non retour, après quoi un régime pauvre en glucides n'aide pas, mais accélère plutôt la transition vers la dialyse. Le Dr Bernstein écrit que ce point de non-retour est le taux de filtration glomérulaire des reins (clairance de la créatinine) inférieur à 40 ml / min.

Questions fréquentes et réponses à ces questions

L'endocrinologue recommande tout le contraire - qui croire?

Apprenez à sélectionner un lecteur de glycémie précis. Assurez-vous que votre lecteur ne ment pas. Après cela, vérifiez à quel point différentes méthodes de traitement (contrôle) du diabète peuvent aider. Après le passage à un régime pauvre en glucides, le sucre est réduit après 2-3 jours. Il se stabilise, ses sauts cessent. Le régime 9 officiellement recommandé ne donne pas de tels résultats.

Que manger à l'extérieur de la maison?

Prévoyez des collations à l’avance, préparez-les. Avoir un jambon cuit, des noix, du fromage dur, des concombres frais, du chou, des légumes verts. Si vous ne prévoyez pas de collations, lorsque vous aurez faim, vous ne pourrez pas obtenir rapidement un repas approprié. Dans les cas extrêmes, achetez et buvez des œufs crus.

Les substituts de sucre sont-ils autorisés?

Les patients atteints de diabète de type 1 insulino-dépendant peuvent consommer de la stévia en toute sécurité, ainsi que d'autres édulcorants qui n'augmentent pas la glycémie. Essayez de faire du chocolat maison avec des édulcorants. Cependant, dans le cas du diabète de type 2, il est indésirable d'utiliser des substituts de sucre, y compris la stévia. Parce qu'ils augmentent la production d'insuline par le pancréas, ralentissez la perte de poids. Cela a été confirmé par la recherche et la pratique.

Les boissons alcoolisées sont-elles autorisées?

Oui, une consommation modérée de boissons alcoolisées ne contenant pas de sucre et de jus de fruits est autorisée. Vous pouvez boire de l'alcool si vous n'avez pas de foie, de rein, de pancréatite. Si vous souffrez de dépendance à l'alcool, il est plus facile de ne pas boire du tout, que d'essayer d'observer la modération. Lire plus d'article "L'alcool sur un régime de diabète." Ne pas boire le soir pour avoir un bon sucre le lendemain matin. Parce que ça ne dure pas longtemps.

S'il est nécessaire de limiter les graisses?

Ne pas limiter artificiellement la graisse. Cela n'aide pas à perdre du poids, à abaisser la glycémie ou à atteindre un autre objectif du traitement du diabète. Manger calmement la viande rouge, le beurre, le fromage à pâte dure. Les œufs de poule sont particulièrement bons. Ils contiennent une composition parfaitement équilibrée d'acides aminés, augmentent le "bon" cholestérol dans le sang et sont abordables. L'auteur du site Diabet-Med.Com mange environ 200 œufs de poule par mois.

Quels aliments contiennent des graisses saines naturelles?

Les graisses naturelles d'origine animale ne sont pas moins saines que les graisses végétales. Mangez du poisson marin gras 2 à 3 fois par semaine ou prenez de l'huile de poisson - c'est bon pour le cœur. Évitez la margarine et les produits semi-finis afin de ne pas consommer de gras trans nocifs. Faites des analyses de sang pour le cholestérol et les triglycérides immédiatement, puis six à huit semaines après le passage à un régime pauvre en glucides. Assurez-vous que les résultats sont améliorés, malgré la consommation de produits contenant des graisses animales. En fait, ils sont améliorés précisément en raison de la consommation d'aliments riches en «bon» cholestérol.

Est-il nécessaire de limiter le sel?

Diabétiques avec hypertension ou insuffisance cardiaque, les médecins recommandent souvent de limiter sévèrement la consommation de sel. Cependant, un régime pauvre en glucides élimine l'excès de liquide de l'organisme. Pour cette raison, les patients ont la possibilité de manger plus de sel sans nuire à la santé. Lisez également les articles "Maladie hypertensive" et "Traitement de l'insuffisance cardiaque".

Dans les premiers jours après la transition vers un régime pauvre en glucides, l'état de santé s'est aggravé. Que dois-je faire?

Causes possibles de détérioration du bien-être:

  • le sucre dans le sang a chuté trop fortement;
  • l'excès de liquide a quitté le corps et avec lui les électrolytes minéraux;
  • perturber la constipation.

Que faire si le taux de sucre dans le sang est trop bas, lisez l'article «Les objectifs du traitement du diabète: quel type de sucre doit être atteint». Comment faire face à la constipation avec un régime pauvre en glucides, lisez ici. Pour compenser la carence en électrolytes, il est recommandé de boire de la viande salée ou du bouillon de poulet. En quelques jours, le corps s'habituera à une nouvelle vie, le bien-être sera restauré et amélioré. N'essayez pas de limiter votre apport calorique en observant un régime pauvre en glucides.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Le sucre est la ressource énergétique la plus importante, ce qui permet de fonctionner normalement dans l’ensemble du corps. Le sang pour le sucre avec une charge est donné pour vérifier combien le corps est capable de traiter le glucose, c.-à-d.

Sucre dans le sang 6,2 mmol / l - est-ce normal ou non? Cette question est un casse-tête pour de nombreux patients chez qui on a constaté une concentration élevée de glucose dans le corps.

Il n’ya guère de personne qui n’ait pas entendu parler des méfaits du sucre raffiné. Les médecins et, après eux, les journalistes rappellent constamment que c'est le sucre qui est l'un des principaux responsables du développement des "maladies de civilisation".