loader

Principal

Les causes

La rétinopathie est une complication dangereuse du diabète sucré

Le diabète sucré est dangereux non seulement pour les signes, mais aussi pour les complications. Une de ces complications est la rétinopathie diabétique. Qu'est-ce que la pathologie?

Qu'est-ce que la rétinopathie diabétique: caractéristiques des lésions rétiniennes?

La rétinopathie diabétique est une lésion rétinienne dans laquelle de nouveaux vaisseaux pénètrent dans le corps vitré et s'affaissent, provoquant une hémorragie

La rétinopathie diabétique est une lésion rétinienne apparue dans le contexte du diabète sucré. La pathologie se classe parmi les facteurs qui mènent à la cécité chez les personnes de moins de 55 ans et la troisième place après l’âge spécifié.

Le risque de rétinopathie est lié au type de diabète sucré et à la durée de son évolution:

  • avec une durée de moins de 5 ans - environ 20% des patients présentent une rétinopathie;
  • avec une durée de 10-15 ans - 50-70%;
  • plus de 20 ans - le risque de rétinopathie est de 97%.

Pourquoi cela se passe-t-il? En raison de l'augmentation des niveaux de glucose, les vaisseaux sanguins souffrent. Les capillaires de la rétine ne font pas exception, donc l'acuité visuelle est réduite.

La rétinopathie se produit également dans l'enfance: les bébés prématurés sont à risque, ce qui est associé à un développement incomplet des systèmes et des organes. La rétine de ces bébés n'est pas adaptée à la charge.

Chez les enfants, il y a 2 stades de la maladie:

  1. Stade actif Les vaisseaux qui ont surgi germent dans le corps vitré et ne tapissent pas la rétine. À l'avenir, le tissu cicatriciel se développe dans le corps vitré.
  2. Phase cicatricielle. Il se caractérise par la formation de tissu qui resserre le corps vitré. La rétine exfolie, ce qui entraîne une diminution de la qualité de la vision. Au début, la vision périphérique souffre, d'autres fonctions s'aggravent avec la progression de la pathologie. La phase finale est le décollement complet de la rétine et le manque de vision. L'élève cesse de répondre aux stimuli lumineux.

Certaines caractéristiques se trouvent chez les femmes enceintes. La situation aggrave la grossesse même - la charge sur les organes de la future mère est grande. Les changements hormonaux, la perturbation des processus métaboliques et la circulation sanguine affectent tous les vaisseaux oculaires. Les femmes qui sont dans une position intéressante, il est recommandé de renforcer le corps et d'améliorer le métabolisme, sinon l'enfant peut apparaître avec des malformations. Cependant, tout n'est pas si simple - l'amélioration du métabolisme contribue également à la progression de la rétinopathie. Le traitement est donc effectué sous la supervision d'un médecin, sans quoi le fœtus peut être endommagé.

Le stade de la maladie est également important. Plus la rétinopathie est lourde avant la grossesse, plus elle se manifestera au cours de cette période.

Classification de la maladie

La pathologie est divisée selon la nature des changements:

  1. Type non prolifératif. Le stade initial de la rétinopathie, dans lequel les capillaires se dilatent, provoque des hémorragies. La rétine de l'œil est imprégnée de plasma. Dans les zones plus grandes, il y a un gonflement.
  2. Type pré-prolifératif. Les veines qui transportent le sang de la rétine sont modifiées. Des boucles apparaissent, les vaisseaux se plient, des duplications apparaissent et les espaces agrandis alternent avec des zones normales. Il y a des zones avec des cellules mortes.
  3. Type prolifératif Réduit l'irrigation sanguine de l'œil suite à la destruction des vaisseaux sanguins. Le corps cherche à compenser la perte, de sorte que de nouveaux vaisseaux sont créés qui apparaissent dans des endroits inutiles, et les murs sont fragiles et fragiles. À la suite de la rupture de nouveaux vaisseaux, l'hémorragie s'intensifie. Sur les zones touchées, des cicatrices et des tissus fibreux se forment, entraînant un décollement de la rétine et une perte de vision.

Diabète et vision - vidéo

Causes et facteurs de risque

La formation de rétinopathie est associée à une augmentation de la quantité de glucose dans les vaisseaux rétiniens. À la suite de ce processus, les parois des vaisseaux sont endommagées. Les modifications suivantes se produisent:

  • à cause des dommages à la paroi du vaisseau, le flux sanguin se détériore;
  • une partie du sang dépasse les vaisseaux et imprègne les membranes de l'œil;
  • la détérioration de la nutrition entraîne l'apparition de nouveaux vaisseaux;
  • vaisseaux endommagés germent, le tissu conjonctif est formé.

À partir de ce qui a été dit, il convient de souligner que la cause de la rétinopathie est la suivante:

  • hypertension artérielle;
  • augmentation prolongée du glucose dans le sang;
  • forme chronique de l'insuffisance rénale.

Les facteurs de risque incluent:

  • fumer;
  • l'obésité;
  • prédisposition héréditaire;
  • grossesse;
  • la vieillesse;
  • âge pubertaire (puberté).

Signes et manifestations de la maladie

L'hémorragie dans le corps vitré entraîne des défauts visuels: les mouches et les taches apparaissent sous les yeux

La rétinopathie diabétique n'apparaît pas longtemps. C'est le plus grand danger de la maladie - les changements sont insignifiants, de sorte que le patient n'y prête pas attention. Après un certain temps, les premiers changements apparaissent:

  • diminution de l'acuité visuelle (flou des objets, problèmes de lecture de petits textes);
  • l'apparition devant les yeux des mouches et des taches.

En outre, le tableau clinique dépend largement du stade de la maladie.

Symptômes selon le stade - table

  • l'apparition d'extensions insignifiantes locales des capillaires rétiniens;
  • émergence de foyers solides exsudatifs (grappes de lipides);
  • l'apparition d'hémorragies ponctuelles dans la région centrale du fundus;
  • une condition oedémateuse de la rétine.
  • les changements deviennent clairs;
  • les vaisseaux se bouchent, deviennent plus alambiqués, doubles;
  • le nombre de foyers et d'hémorragies exsudatives dures augmente;
  • de nouveaux vaisseaux sont formés.
  • dans les lieux d'hémorragie, un tissu fibreux est formé;
  • le sang pénètre dans le corps vitré;
  • Des vaisseaux minces anormaux aux parois fragiles et fragiles se développent sur la rétine et le corps vitré;
  • les vaisseaux nouvellement formés sont souvent rompus, ce qui entraîne des hémorragies répétées;
  • néoplasmes situés dans l'iris de l'œil.

Diagnostic

Le premier événement, qui doit être transmis au patient, est présenté par un examen ophtalmologique. Lorsque vous développez un diabète, vous devriez consulter régulièrement un médecin:

  • au stade 1 - 1 fois tous les 6 à 8 mois;
  • au stade 2 - tous les 3-4 mois;
  • avec œdème de la zone centrale de la rétine (œdème maculaire) - tous les 3 mois;
  • pendant le développement de la phase proliférative - 1 fois en 2-3 mois.

L'inspection des enfants de moins de 10 ans est effectuée tous les 2 ans. Cela est dû à la faible probabilité de rétinopathie à cet âge.

Les méthodes de recherche suivantes sont obligatoires:

  1. Photographie stéréoscopique des champs rétiniens. En utilisant un stéréoscope, les changements dans la rétine sont examinés.
  2. Biomicroscopie. Appliquez une lampe à fente, avec son aide pour examiner la structure interne de l'œil. À la suite du diagnostic, déterminez la nature de la lésion et le degré de changement.
  3. Ophtalmoscopie. À l'aide de l'ophtalmoscope, examinez le fond d'œil. Évaluez l'état des vaisseaux du fond, du nerf optique et de la rétine.
  4. Diagnostic échographique Détecter les hémorragies, les cicatrices et les phoques apparus dans le globe oculaire.
  5. Tomographie par cohérence. La radiographie vous permet d'étudier la rétine et de détecter les modifications pathologiques.
  6. Angiographie fluorescente. Appliquer la fluorescéine - une substance spéciale qui colore les vaisseaux de la rétine. Ainsi, vous pouvez voir les changements qui se sont produits.
  7. Visométrie Déterminer le degré d'acuité visuelle.
  8. Tonométrie Mesurer la pression intraoculaire.
  9. Périmétrie Cette étude vous permet de déterminer la fonctionnalité de la vision périphérique.
  10. Électrorétinographie. Déterminer la fonctionnalité du nerf optique et de la rétine.
  11. Gonioscopie Le diagnostic est nécessaire pour la détection du glaucome, résultant de l'émergence de nouveaux vaisseaux.

L'ophtalmoscopie est une méthode de diagnostic du fond de l'œil au cours de laquelle l'état de la rétine et des vaisseaux oculaires est évalué

Traitement

Le traitement de la rétinopathie diabétique dépend du stade de la pathologie. Pendant le développement de la phase non proliférative, aucune thérapie spécifique n'est effectuée. Le patient se voit prescrire un médicament réducteur de sucre et il est recommandé de consulter le médecin tous les 6 mois.

Avec la phase pré-proliférative, une surveillance constante est nécessaire - ceci est associé au danger de développer le stade suivant (contrôle du taux de glucose dans le sang).

Médicamenté

À l'heure actuelle, il n'existe pas de technique médicale permettant d'éliminer la rétinopathie diabétique. Cependant, les médicaments soutiennent l'état du patient et ne permettent pas à la pathologie de progresser:

  1. Pour renforcer les parois des vaisseaux, utilisez de la rutine, des vitamines C et E, du Dicinon, du Doxium et du Prodectin.
  2. Pour réduire la perméabilité des navires utilisés Antotsian Forte.
  3. Améliore le métabolisme des tissus oculaires Emoxipine et Taufon.

Les groupes de médicaments suivants sont également nommés:

  1. Médicaments enzymatiques (Lydase, Gemaza). Utilisé pour les hémorragies.
  2. Inhibiteurs de protéase. Les médicaments dépriment les enzymes, entraînant une inflammation.
  3. Agents antiagrégants. Améliore la circulation sanguine et prévient l'apparition de caillots sanguins.
  4. Inhibiteurs de l'anhydrase carbonique. Réduire le risque de formation de glaucome, diminuer la pression intraoculaire.
  5. Médicaments fibrinolytiques. À la suite de l'utilisation d'hémorragies se dissolvent.

Chirurgical

La thérapie médicamenteuse a pour tâche d'arrêter le développement de la rétinopathie diabétique et l'opération aidera à se débarrasser de la pathologie. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Coagulation au laser (coagulation laser). Un laser à l'argon est utilisé, avec lequel la rétine est soudée à la coque des vaisseaux. En conséquence, la rétine ne peut pas peler ou se déchirer.
  2. Cryorétinopexie transsclérale. Les zones touchées sont affectées par le froid, ce qui entraîne la destruction des zones touchées. Cette méthode est utilisée en l'absence de résultat positif du traitement par coagulation au laser.
  3. Vitrectomie. Pendant l'opération, la zone touchée est supprimée. La technique est utilisée pour les hémorragies sévères affectant le corps vitré. L'opération avec vitrectomie est également utilisée dans le développement du décollement de la traction (formation d'une membrane cicatricielle adjacente à la rétine et créant une tension rétinienne).

Régime alimentaire

Le traitement de la rétinopathie diabétique n'est pas sans une bonne alimentation. Le développement du diabète sucré nécessite déjà la disponibilité d'un régime compilé, de sorte que les patients atteints de rétinopathie doivent respecter strictement les recommandations d'un médecin.

La base de l'alimentation - un aliment fractionné, la nourriture est prise 5-6 fois par jour. Vous êtes autorisé à utiliser les produits suivants:

  • soupes: bortsch, soupe aux choux, légumes;
  • pain de seigle;
  • salades de légumes;
  • poisson maigre (gelé, cuit et bouilli); morue, brochet, navaga, sandre;
  • Poulet faible en gras, veau, lapin (en sauce ou bouilli);
  • boissons: jus de légumes, bouillon de rose sauvage, thé, boissons à base de fruits et de baies (non sucré);
  • légumes: chou-fleur, aubergines, oignons verts, tomates, courgettes, navet, haricots verts;
  • fruits: poires, pommes, melon, cerises;
  • œufs de poule;
  • kéfir et autres produits à base de lait aigre (avec l’autorisation du médecin).

Nourriture interdite:

  • viande grasse;
  • fromage salé et yaourt;
  • produits de saucisses;
  • bouillons forts et gras;
  • pain de farine blanche;
  • confiseries: biscuits, gâteaux, gâteaux;
  • poisson: gras, salé, en conserve dans l'huile;
  • macaroni;
  • riz et semoule;
  • fruits: bananes, raisins secs, figues, raisins.

Produits interdits sur la photo

Remèdes populaires

Utiliser uniquement des méthodes de médecine traditionnelle n'est pas recommandée, car elles n'éliminent pas la pathologie. En outre, il est nécessaire de consulter un médecin avant d'appliquer tel ou tel remède.

Il est utile de prendre à l'intérieur ou de rincer vos yeux avec de la teinture de calendula. Pour la préparation de la composition, il faudra:

  1. Prendre 2 c. planter des fleurs, leur verser 0,5 litre d'eau bouillante.
  2. Infuser le mélange pendant 3 heures, puis égoutter.
  3. Utilisez le médicament 4 fois par jour pour un demi-verre.

La teinture de calendula est utilisée comme collyre, mais peut être prise par voie orale

Les préparations à base de plantes sont d'une grande efficacité. Pour la préparation de la composition, les composants suivants seront nécessaires:

  • feuilles et écorce de saule;
  • feuilles de bouleau;
  • racine de bardane;
  • menthe;
  • feuilles d'ortie;
  • haricots verts;
  • sporish;
  • feuilles de noyer;
  • feuilles de canneberge;
  • busserole.

Les ingrédients sont pris à parts égales, moulus et mélangés. 1 cuillère à soupe l. collecter verser 0,5 litre d'eau bouillante, insister pendant 1 heure, puis filtrer. Utilisez le médicament avant de manger 0,5 tasse.

Le jus d'aloès est populaire dans la médecine traditionnelle - il peut aider à améliorer la condition d'un patient atteint de rétinopathie du type diabétique. Utilisez des feuilles de la plante dont l'âge n'est pas inférieur à 3 ans. Au préalable, ils sont emballés dans du papier et conservés au réfrigérateur pendant 12 jours. Pour préparer le médicament dont vous avez besoin:

  1. Broyez les feuilles.
  2. Presser le jus et le filtrer, puis faire bouillir pendant 3 minutes.
  3. Ingérer pour 1 c. 3 fois par jour, et aussi dans les yeux la nuit pour 2-3 gouttes.

Le jus d'aloès stimule les mécanismes de défense de l'organisme et accélère la réparation des tissus

Conséquences et complications

Parmi les complications dangereuses de la pathologie, citons la cataracte (opacification du cristallin) et le glaucome secondaire (augmentation de la pression intra-oculaire).

L'hémophtalmie est une autre conséquence fréquente de la rétinopathie diabétique. Cette condition survient lorsque le sang pénètre dans le corps vitré. L'acuité visuelle du patient diminue et les composants sanguins se transforment en une substance d'hémosidérine qui a un effet négatif sur la rétine de l'œil. En conséquence, le détachement de la rétine peut se produire.

Mesures préventives

La tâche principale du patient est d'empêcher la formation de la pathologie. Par conséquent, les actions suivantes sont importantes:

  • contrôle des indicateurs de glycémie;
  • La surveillance de la pression artérielle et son maintien sont normaux.
  • la mise en œuvre des recommandations du médecin pour la prise de médicaments et l'alimentation;
  • visite régulière à l'établissement médical pour un diagnostic préventif.

Lorsque le taux de sucre dans le sang est augmenté, les médicaments prescrits par le médecin sont pris pour l'abaisser.

Pour éviter l'apparition de la rétinopathie diabétique, vous devez surveiller la cause de la pathologie - le diabète. Des examens réguliers chez l'ophtalmologiste aideront à prévenir le développement de la maladie. L'absence de traitement entraîne une conséquence grave: la perte de vision.

Rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique - angiopathie spécifique, qui affecte les vaisseaux de la rétine de l'oeil et se développe dans le contexte d'une évolution prolongée du diabète sucré. La rétinopathie diabétique a une évolution progressive: au stade initial, une vision floue, une vision floue et des taches flottantes sous les yeux; à la fin - une forte baisse ou une perte de vision. Le diagnostic repose sur ophtalmologue de consultation et diabétologue, ophtalmoscopie, biomicroscopie et visometry périmétrie, angiographie, vaisseaux de la rétine, la biochimie sanguine. Le traitement de la rétinopathie diabétique nécessite une prise en charge systémique du diabète, une correction des troubles métaboliques; avec complications - administration intravitréenne de médicaments, coagulation rétinienne au laser ou vitrectomie.

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une complication tardive très spécifique du diabète sucré, à la fois insulino-dépendant et non insulinodépendant. En ophtalmologie, la rétinopathie diabétique est à l'origine de troubles de la vision chez les patients diabétiques dans 80 à 90% des cas. Chez les personnes atteintes de diabète, la cécité se développe 25 fois plus souvent que chez les autres représentants de la population générale. En plus de la rétinopathie diabétique, les personnes atteintes de diabète ont un risque accru de maladie coronarienne, la néphropathie diabétique et la neuropathie, la cataracte, le glaucome, l'occlusion de la Commission et la Commission militaire centrale, pied diabétique et la gangrène des extrémités. Par conséquent, les problèmes de traitement du diabète exige une approche multidisciplinaire qui inclut la participation d'experts en endocrinologie (diabétologie), ophtalmologistes, cardiologues, podologues.

Causes et facteurs de risque

Mécanisme de développement de la rétinopathie diabétique est associée à des dommages aux vaisseaux de la rétine (vaisseaux sanguins de la rétine) à leur perméabilité accrue, l'occlusion capillaire, l'apparition et le développement de la prolifération vasculaire nouvellement formé (cicatrice) des tissus.

La plupart des patients atteints de diabète à long terme présentent des signes de lésions oculaires. Avec la durée de l'évolution du diabète à 2 ans, la rétinopathie diabétique est plus ou moins détectée chez 15% des patients; jusqu'à 5 ans - chez 28% des patients; jusqu'à 10-15 ans - dans 44-50%; environ 20-30 ans - à 90-100%.

Les principaux facteurs de risque affectant la fréquence et le taux de progression de la rétinopathie diabétique comprennent la durée du diabète sucré, les niveaux d'hyperglycémie, l'hypertension, l'insuffisance rénale chronique, la dyslipidémie, le syndrome métabolique, l'obésité. Le développement et la progression de la rétinopathie peut contribuer à la puberté, la grossesse, la prédisposition génétique, le tabagisme.

Les rétinopathies diabétiques non prolifératives, pré-prolifératives et prolifératives se distinguent au vu des modifications survenant au niveau du fond de l'œil.

Un taux élevé de sucre dans le sang, mal contrôlé, endommage les vaisseaux de divers organes, y compris la rétine. L'étape de la rétinopathie diabétique non proliférative des vaisseaux de la rétine deviennent paroi perméable et fragile, résultant en un point hémorrhagies, la formation de micro-anévrismes - saccular locale élargir les artères. À travers les parois semi-perméables des vaisseaux, la fraction liquide du sang s'infiltre dans la rétine, entraînant un œdème rétinien. En cas d'implication dans le processus de la zone centrale de la rétine, se développe un œdème maculaire pouvant entraîner une diminution de la vision.

Au stade pré-prolifératif, une ischémie rétinienne progressive se développe en raison de l'occlusion des artérioles, des infarctus hémorragiques, des troubles veineux.

rétinopathie diabétique préproliférante précède le prochain, la phase proliférative, qui est diagnostiqué chez 5-10% des patients diabétiques. Par facteur contribuant au développement de la rétinopathie diabétique proliférante comprennent un haut degré de myopie, l'occlusion des artères carotides, décollement postérieur du vitré, l'atrophie du nerf optique. À ce stade, en raison d'une carence en oxygène, testée par la rétine, de nouveaux vaisseaux commencent à se former afin de maintenir un taux d'oxygène adéquat. Le processus de néovascularisation de la rétine entraîne des hémorragies prérétiniennes et rétrovitales répétées.

Dans la plupart des cas, des hémorragies mineures dans les couches de la rétine et du vitré se dissolvent indépendamment. Cependant, avec les hémorragies massives dans la cavité de l'œil (hemophthalmus) se pose la prolifération fibrotique irréversibles dans le adnations vitreux, caractérisé fibrovasculaires et des cicatrices, ce qui conduit finalement à la traction décollement de la rétine. En bloquant les voies de sortie du VGF, un glaucome néovasculaire secondaire se développe.

Les symptômes de la rétinopathie diabétique

La maladie se développe et progresse sans douleur et malosimptomno - c'est sa principale ruse. Au stade non prolifératif, une diminution de la vision n'est pas ressentie subjectivement. L'œdème maculaire peut provoquer un flou des objets visibles, des difficultés à lire ou à travailler à courte distance.

Au stade prolifératif de la rétinopathie diabétique, lorsque des hémorragies intra-oculaires se produisent, des taches et des voiles flottants apparaissent devant les yeux, qui disparaissent après un certain temps. Avec des hémorragies massives dans le corps vitré, il y a une forte diminution ou une perte complète de la vision.

Diagnostic

Les patients diabétiques doivent subir un examen régulier de l'ophtalmologiste afin de détecter les modifications initiales de la rétine et de prévenir la rétinopathie diabétique proliférative.

Aux fins du dépistage des patients atteints de rétinopathie diabétique est réalisée visometry, périmétrie, biomicroscopie segment antérieur de l'œil, l'œil biomicroscopie avec lentille Goldmann, les structures oculaires transillumination tonomètre sur Maklakow, ophtalmoscopie sous mydriase.

La valeur la plus élevée pour déterminer le stade de la rétinopathie diabétique a l'image ophtalmoscopique. Le stade prolifératif trouvé ophtalmoscopie microanévrismes, exsudats « douces » et « dures », des hémorragies. La phase proliferative est caractérisé par un motif des anomalies microvasculaires intra-rétinien du fond d'oeil (shunts artériels, l'expansion et veines tortuosité) et endoviteralnymi prérétiniennes hémorragies, la néovascularisation de la rétine et le disque optique, la prolifération fibrotique. Pour documenter les changements dans la rétine, une série de photographies de fond d'œil à l'aide d'un rétinographe.

Lorsque les opacités du cristallin et du corps vitré sont utilisées à la place de l'ophtalmoscopie, l'échographie de l'œil. Pour évaluer la sécurité ou la perturbation des fonctions de la rétine et du nerf optique, des études électrophysiologiques (électro-rétinographie, détermination de CFCM, électrooculographie, etc.) sont effectuées. La gonioscopie est réalisée pour détecter le glaucome néovasculaire.

La méthode de visualisation la plus importante des vaisseaux de la rétine est l'angiographie par fluorescence, qui permet de détecter le flux sanguin dans les vaisseaux chorégraphiques. Une alternative à l'angiographie peut être une tomographie optique cohérente et à balayage laser de la rétine.

Pour déterminer les facteurs de risque de progression de la rétinopathie diabétique, une étude est menée sur la glycémie et l'urine, l'insuline, l'hémoglobine glycosylée, le profil lipidique et d'autres indicateurs; Vaisseaux rénaux UZDG, échocardiographie, ECG, surveillance de la pression artérielle sur 24 heures.

Dans le processus de dépistage et de diagnostic, il est nécessaire d'identifier les changements qui indiquent la progression de la rétinopathie et la nécessité d'un traitement afin de prévenir une diminution ou une perte de vision.

Traitement de la rétinopathie diabétique

Outre les principes généraux du traitement de la rétinopathie, la thérapie comprend la correction des troubles métaboliques, l’optimisation du contrôle de la glycémie, de la pression artérielle et du métabolisme des lipides. Par conséquent, à ce stade, la thérapie principale est nommée endocrinologue-diabétologue et cardiologue.

Un contrôle approfondi du niveau de glycémie et de glucosurie, le choix d'une insulinothérapie adéquate pour le diabète sucré; la nomination d'angioprotecteurs, d'antihypertenseurs, d'agents antiplaquettaires, etc. Des injections intravitréennes de stéroïdes sont effectuées pour traiter l'œdème maculaire.

Les patients atteints de rétinopathie diabétique progressive présentent une coagulation rétinienne au laser. La coagulation au laser peut supprimer le processus de néovascularisation, éliminer les vaisseaux présentant une fragilité et une perméabilité accrues, prévenir le risque de décollement de la rétine.

En chirurgie laser de la rétine avec rétinopathie diabétique, plusieurs méthodes de base sont utilisées. photocoagulation au laser de la rétine barrière consiste à appliquer paramakulyarnyh coagule type « réseau », en plusieurs rangées et indiquée sous la forme d'une rétinopathie non proliférante à un œdème maculaire. Focal photocoagulation au laser est utilisé pour cautériser microanévrismes, exsudats, petites hémorragies identifiées au cours de l'angiographie. Dans le processus de coagulation laser panrétinienne, les coagulases sont appliquées dans toute la région de la rétine, sauf dans la région maculaire. Cette méthode est principalement utilisée au stade pré-prolifératif pour empêcher sa progression ultérieure.

Dans l'opacité du média optique de l'œil, une alternative à la coagulation laser est la cryorétinopexie transsclérale, basée sur la destruction à froid des parties rétiniennes de la rétine.

Dans le cas de rétinopathie diabétique proliferative, hemophthalmia sévère compliqué, macula ou traction décollement de la rétine, la vitrectomie a recouru à effectuer, au cours de laquelle le sang est retiré, vitreux auto sont disséqués cordons conjonctifs, cautériser des vaisseaux hémorragiques.

Pronostic et prévention

Les complications graves de la rétinopathie diabétique peuvent être le glaucome secondaire, la cataracte, le décollement de la rétine, l'hémophtalmie, la réduction significative de la vision, la cécité totale. Tout cela nécessite une surveillance constante des patients diabétiques par un endocrinologue et un ophtalmologiste.

Un rôle majeur dans la prévention de la progression de la rétinopathie diabétique est joué par une surveillance bien organisée de la glycémie et de la pression artérielle, un apport rapide de médicaments hypoglycémiants et hypoglycémiques. La mise en œuvre rapide de la coagulation laser préventive de la rétine contribue à la suspension et à la régression des changements sur le fond de l'œil.

Rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une complication tardive très spécifique du diabète sucré. à la fois insulino-dépendant et non insulinodépendant. En ophtalmologie, la rétinopathie diabétique est à l'origine de troubles de la vision chez les patients diabétiques dans 80 à 90% des cas. Chez les personnes atteintes de diabète, la cécité se développe 25 fois plus souvent que chez les autres représentants de la population générale. Outre la rétinopathie diabétique, les personnes atteintes de diabète présentent un risque accru de développer une maladie coronarienne. néphropathie diabétique et polyneuropathie. la cataracte. glaucome occlusion du CAC et du CVS, du pied diabétique et de la gangrène des extrémités. Par conséquent, le traitement du diabète nécessite une approche multidisciplinaire impliquant la participation des endocrinologues (diabétologues) et des ophtalmologistes. cardiologues. podologov.

Causes et facteurs de risque

Mécanisme de développement de la rétinopathie diabétique est associée à des dommages aux vaisseaux de la rétine (vaisseaux sanguins de la rétine) à leur perméabilité accrue, l'occlusion capillaire, l'apparition et le développement de la prolifération vasculaire nouvellement formé (cicatrice) des tissus.

Attention

Selon l'OMS, 2 millions de personnes meurent chaque année du diabète sucré et de ses complications. En l'absence d'un soutien qualifié du corps, le diabète entraîne divers types de complications, détruisant progressivement le corps humain.

Parmi les complications les plus fréquentes: gangrène diabétique, néphropathie, rétinopathie, ulcères trophiques, hypoglycémie, acidocétose. Le diabète peut également entraîner le développement de tumeurs cancéreuses. Dans presque tous les cas, une personne diabétique meurt, est aux prises avec une maladie douloureuse ou devient une véritable personne handicapée.

Que devraient faire les gens avec le diabète? Le Centre de recherche en endocrinologie de l’Académie des sciences médicales de Russie a réussi à trouver un remède capable de guérir complètement le diabète sucré.

Actuellement, le programme fédéral "Healthy Nation" est organisé dans le cadre duquel ce médicament est distribué à tous les citoyens de la Fédération de Russie et de la CEI - GRATUIT. Pour plus d'informations, consultez le site officiel de MINZDRAVA.

La plupart des patients atteints de diabète à long terme présentent des signes de lésions oculaires. Avec la durée de l'évolution du diabète à 2 ans, la rétinopathie diabétique est plus ou moins détectée chez 15% des patients; jusqu'à 5 ans - chez 28% des patients; jusqu'à 10-15 ans - dans 44-50%; environ 20-30 ans - à 90-100%.

Les principaux facteurs de risque affectant la fréquence et la vitesse de progression de la rétinopathie diabétique comprennent la durée de l'évolution du diabète sucré, le taux d'hyperglycémie et l'hypertension artérielle. insuffisance rénale chronique. dyslipidémie, syndrome métabolique, obésité. Le développement et la progression de la rétinopathie peut contribuer à la puberté, la grossesse, la prédisposition génétique, le tabagisme.

Les rétinopathies diabétiques non prolifératives, pré-prolifératives et prolifératives se distinguent au vu des modifications survenant au niveau du fond de l'œil.

Un taux élevé de sucre dans le sang, mal contrôlé, endommage les vaisseaux de divers organes, y compris la rétine. L'étape de la rétinopathie diabétique non proliférative des vaisseaux de la rétine deviennent paroi perméable et fragile, résultant en un point hémorrhagies, la formation de micro-anévrismes - saccular locale élargir les artères. À travers les parois semi-perméables des vaisseaux, la fraction liquide du sang s'infiltre dans la rétine, entraînant un œdème rétinien. En cas d'implication dans le processus de la zone centrale de la rétine, se développe un œdème maculaire pouvant entraîner une diminution de la vision.

Au stade pré-prolifératif, une ischémie rétinienne progressive se développe en raison de l'occlusion des artérioles, des infarctus hémorragiques, des troubles veineux.

rétinopathie diabétique préproliférante précède le prochain, la phase proliférative, qui est diagnostiqué chez 5-10% des patients diabétiques. Parmi les facteurs contribuant au développement de la rétinopathie diabétique proliférative figurent la myopie de haut degré, l'occlusion des artères carotides. détachement postérieur de l'humeur vitrée. atrophie du nerf optique. À ce stade, en raison d'une carence en oxygène, testée par la rétine, de nouveaux vaisseaux commencent à se former afin de maintenir un taux d'oxygène adéquat. Le processus de néovascularisation de la rétine entraîne des hémorragies prérétiniennes et rétrovitales répétées.

Pendant de nombreuses années, j'ai étudié le problème du diabète. C'est terrible quand tant de personnes meurent et encore plus sont handicapées à cause du diabète.

Je m'empresse de vous informer que le Centre scientifique d'endocrinologie de l'Académie russe des sciences médicales a réussi à mettre au point un traitement curatif complet du diabète sucré. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament est proche de 100%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a mis en place un programme spécial qui compense presque tout le coût du médicament. En Russie et pays de la CEI, les diabétiques jusqu'à peut obtenir un outil - GRATUIT!

Dans la plupart des cas, des hémorragies mineures dans les couches de la rétine et du vitré se dissolvent indépendamment. Cependant, avec les hémorragies massives dans la cavité de l'œil (hemophthalmus) se pose la prolifération fibrotique irréversibles dans le adnations vitreux, caractérisé fibrovasculaires et des cicatrices, ce qui conduit finalement à la traction décollement de la rétine. En bloquant les voies de sortie du VGF, un glaucome néovasculaire secondaire se développe.

Les symptômes de la rétinopathie diabétique

La maladie se développe et progresse sans douleur et malosimptomno - c'est sa principale ruse. Au stade non prolifératif, une diminution de la vision n'est pas ressentie subjectivement. L'œdème maculaire peut provoquer un flou des objets visibles, des difficultés à lire ou à travailler à courte distance.

Au stade prolifératif de la rétinopathie diabétique, lorsque des hémorragies intra-oculaires se produisent, des taches et des voiles flottants apparaissent devant les yeux, qui disparaissent après un certain temps. Avec des hémorragies massives dans le corps vitré, il y a une forte diminution ou une perte complète de la vision.

Diagnostic

Les patients diabétiques doivent subir un examen régulier de l'ophtalmologiste afin de détecter les modifications initiales de la rétine et de prévenir la rétinopathie diabétique proliférative.

Dans le but de dépister la rétinopathie diabétique, les patients subissent une vasométrie. périmétrie. biomicroscopie de la partie antérieure de l'oeil, biomicroscopie de l'oeil avec la lentille de Goldman, diaphanoscopie des structures de l'oeil, tonométrie selon Maklakov. ophtalmoscopie avec mydriase.

La valeur la plus élevée pour déterminer le stade de la rétinopathie diabétique a l'image ophtalmoscopique. Le stade prolifératif trouvé ophtalmoscopie microanévrismes, exsudats « douces » et « dures », des hémorragies. La phase proliferative est caractérisé par un motif des anomalies microvasculaires intra-rétinien du fond d'oeil (shunts artériels, l'expansion et veines tortuosité) et endoviteralnymi prérétiniennes hémorragies, la néovascularisation de la rétine et le disque optique, la prolifération fibrotique. Pour documenter les changements dans la rétine, une série de photographies de fond d'œil à l'aide d'un rétinographe.

Lorsque les opacités du cristallin et du corps vitré sont utilisées à la place de l'ophtalmoscopie, l'échographie de l'œil. Pour évaluer la préservation ou la perturbation des fonctions de la rétine et du nerf optique, des études électrophysiologiques (électro-rétinographie, détermination de CFCM, électrooculographie, etc.) sont effectuées. La gonioscopie est réalisée pour détecter le glaucome néovasculaire.

La méthode la plus importante pour visualiser les vaisseaux de la rétine est l'angiographie par fluorescence. Il permet d’enregistrer le flux sanguin dans les vaisseaux chorégétiniens. Une alternative à l'angiographie peut être une tomographie optique cohérente et à balayage laser de la rétine.

Les histoires de nos lecteurs

J'ai gagné le diabète à la maison. Cela fait un mois que j'ai oublié les races de sucre et la consommation d'insuline. Oh, comme je souffrais, évanouissement constant, appels d'urgence. Combien de fois est-ce que je suis allé chez des endocrinologues, mais il y en a un seul qui dit: "Prenez de l'insuline". Et maintenant, 5 semaines se sont écoulées, car le taux de sucre dans le sang est normal, pas une seule injection d'insuline et tout cela grâce à cet article. Tous ceux qui ont le diabète - lisez nécessairement!

Lire l'article en entier >>>

Dans le processus de dépistage et de diagnostic, il est nécessaire d'identifier les changements qui indiquent la progression de la rétinopathie et la nécessité d'un traitement afin de prévenir une diminution ou une perte de vision.

Traitement de la rétinopathie diabétique

Outre les principes généraux du traitement de la rétinopathie, la thérapie comprend la correction des troubles métaboliques, l’optimisation du contrôle de la glycémie, de la pression artérielle et du métabolisme des lipides. Par conséquent, à ce stade, la thérapie principale est nommée endocrinologue-diabétologue et cardiologue.

Un contrôle approfondi du niveau de glycémie et de glucosurie, le choix d'une insulinothérapie adéquate pour le diabète sucré; la nomination d'angioprotecteurs, d'antihypertenseurs, d'agents antiplaquettaires, etc. Des injections intravitréennes de stéroïdes sont effectuées pour traiter l'œdème maculaire.

Les patients atteints de rétinopathie diabétique progressive présentent une coagulation rétinienne au laser. La coagulation au laser peut supprimer le processus de néovascularisation, éliminer les vaisseaux présentant une fragilité et une perméabilité accrues, prévenir le risque de décollement de la rétine.

En chirurgie laser de la rétine avec rétinopathie diabétique, plusieurs méthodes de base sont utilisées. photocoagulation au laser de la rétine barrière consiste à appliquer paramakulyarnyh coagule type « réseau », en plusieurs rangées et indiquée sous la forme d'une rétinopathie non proliférante à un œdème maculaire. Focal photocoagulation au laser est utilisé pour cautériser microanévrismes, exsudats, petites hémorragies identifiées au cours de l'angiographie. Dans le processus de coagulation laser panrétinienne, les coagulases sont appliquées dans toute la région de la rétine, sauf dans la région maculaire. Cette méthode est principalement utilisée au stade pré-prolifératif pour empêcher sa progression ultérieure.

Dans l'opacité du média optique de l'œil, une alternative à la coagulation laser est la cryorétinopexie transsclérale, basée sur la destruction à froid des parties rétiniennes de la rétine.

En cas de rétinopathie diabétique proliférante sévère, compliquée par l'hémophtalme, la traction de la macula ou du décollement de la rétine, recourir à la vitrectomie. pendant que le sang est enlevé, le corps vitré lui-même, les brins de tissu conjonctif sont coupés, les vaisseaux saignants sont brûlés.

Pronostic et prévention

Les complications graves de la rétinopathie diabétique peuvent être le glaucome secondaire, la cataracte, le décollement de la rétine, l'hémophtalmie, la réduction significative de la vision, la cécité totale. Tout cela nécessite une surveillance constante des patients diabétiques par un endocrinologue et un ophtalmologiste.

Un rôle majeur dans la prévention de la progression de la rétinopathie diabétique est joué par une surveillance bien organisée de la glycémie et de la pression artérielle, un apport rapide de médicaments hypoglycémiants et hypoglycémiques. La mise en œuvre rapide de la coagulation laser préventive de la rétine contribue à la suspension et à la régression des changements sur le fond de l'œil.

Rétinopathie diabétique - traitement à Moscou

Stades, symptômes et traitement de la rétinopathie diabétique

Le diabète sucré est une maladie grave causée par un dysfonctionnement du pancréas qui ne produit pas la quantité d'insuline nécessaire à l'organisme ou si le corps n'absorbe pas l'insuline pour une raison ou une autre. Et le principal danger du diabète est que cette maladie constitue un excellent contexte pour l'émergence d'autres maladies et l'apparition de diverses complications - aiguës et chroniques.

La rétinopathie diabétique est la complication la plus grave du diabète. Nous examinerons ce qu'est la rétinopathie diabétique: stades, symptômes, traitement.

La rétinopathie diabétique, c'est quoi?

L'augmentation de la glycémie affecte principalement l'état des vaisseaux sanguins: une angiopathie diabétique se développe. Et les vaisseaux de la rétine des yeux, y compris ceux atteints de diabète, sont parmi les premiers à souffrir de microangiopathie, les lésions des petits vaisseaux et des capillaires. La conséquence de la défaite des capillaires dans le globe oculaire est le glaucome, la cataracte et la rétinopathie. La défaite des vaisseaux de la rétine entraîne une diminution de la vision jusqu’à l’état d’incapacité et de cécité.

Les statistiques de la maladie sont très décevantes: selon l’OMS, plus de 90% des patients diabétiques (plus de vingt ans) présentent une complication de rétinopathie diabétique à différents stades:

  • lorsque la maladie dure jusqu'à cinq ans - jusqu'à 20% des cas;
  • au moment de la maladie de dix à quinze ans - environ 70 à 80% des cas;
  • lorsque la maladie dure plus de vingt ans, presque toutes les personnes atteintes de diabète souffrent de rétinopathie diabétique - 97%.

Auparavant, les enfants diabétiques de moins de 12 ans n'étaient pas inclus dans le groupe à risque pour les complications, mais les études modernes utilisant un équipement hautement sensible ont révélé des lésions rétiniennes à un stade précoce de la maladie.

Mécanisme de développement de la maladie

L'apparition de la maladie n'est pas associée au diabète lui-même, mais avec une augmentation prolongée et des sauts brusques du taux de sucre dans le sang. La maladie est dangereuse pour les patients et les diabètes de type I et II. Et si les patients insulino-dépendants (diabète de type I) sont tous simples, la maladie se manifeste très tôt, pendant l'enfance ou l'adolescence. Le patient lui-même et son entourage sont tous deux conscients de la maladie, la quantité de sucre est constamment surveillée.

Ce diagnostic de diabète de type II présente une certaine complexité: en l’absence de déficit en insuline et de résistance à l’insuline, une réponse métabolique perturbée à la production d’insuline est observée. Selon les observations des médecins, la rétinopathie diabétique se développe pendant sept ans à partir de l'apparition de la maladie associée au diabète. Par conséquent, il est si important de connaître les premiers signes de développement de lésions rétiniennes.

Stades de développement de la rétinopathie diabétique

Les ophtalmologistes ont compilé la classification suivante du développement des lésions rétiniennes.

  • Rétinopathie diabétique non proliférative

A ce stade, les veines se dilatent, leur lumière a une taille différente - il y a un état dit clair des vaisseaux (les veines sont comme des perles), des microanévrismes (saillie de la paroi du vaisseau). Il y a une condensation des vaisseaux, parfois jusqu'à ce que la lumière soit complètement fermée. Parallèlement à ces processus, l’imperméabilité des parois des vaisseaux se détériore - la barrière hémato-rétinienne est brisée. Les parois des vaisseaux ressemblent à un tamis: le composant liquide du sang commence à pénétrer dans la barrière hémato-rétinienne avec les graisses et les protéines qui y sont dissoutes. Le liquide entraîne un œdème de la rétine et sa compaction.

L'œdème entraîne une perturbation de la transmission de l'influx nerveux, un certain nombre de cellules rétiniennes meurent. Avec le diabète, l'œdème de la région centrale de la rétine se produit le plus souvent - maculopathie diabétique ou gonflement de la macula. Rappelons que la tache jaune - la macula, la zone des yeux, le plus important pour la vision. La maculopathie diabétique est la plus fréquente chez les patients atteints de diabète de type 2. La mort des cellules rétiniennes est également due à un apport insuffisant de micro-infarctus sanguins résultant de la fermeture des lumières de certains vaisseaux. Les parois fines des vaisseaux sanguins entraînent des hémorragies - des hémorragies.

Si, au stade de la rétinopathie non proliférative, n'interfère pas, alors le processus commencera à progresser, ce qui peut entraîner un détachement de la rétine et une diminution marquée de l'acuité visuelle. C'est la prochaine étape dans le développement de la maladie. Tous les processus décrits ci-dessus se poursuivent, l'état de la rétine s'aggrave - lors de l'examen du fond de l'œil, il existe des foyers d'exsudats mous (zones contenant des cellules mortes de la rétine).

La destruction des vaisseaux sanguins et la diminution de l'apport sanguin à l'œil entraînent le fait que le corps commence à restaurer le système circulatoire: un réseau de nouveaux vaisseaux apparaît. Mais le problème est qu’ils grandissent dans de mauvais endroits et qu’ils ont des parois très minces et cassantes. Les capillaires nouvellement formés sont déchirés, entraînant des hémorragies encore plus importantes. Sur les zones touchées, il y a formation de tissu fibreux, de cicatrices et de brins, ce qui provoque le décollement de la rétine et la cécité.

Signes et symptômes

Dans les premiers stades de la maladie, le patient n'observe aucun changement particulier de l'acuité visuelle: le nombre de cellules visuelles est très élevé et la perte d'une partie de leur nombre n'est pas perceptible pour l'organisme. Souvent, des signes apparaissent déjà au deuxième stade de la rétinopathie diabétique. Les principaux symptômes de la rétinopathie:

  • diminution de l'acuité visuelle;
  • "Mouches" devant les yeux;
  • linceul;
  • flou

Pour le dépistage à un stade précoce, un ophtalmologiste doit passer un test de dépistage. Si des signes de dommages à la rétine ne sont pas révélés lors de l'examen, des examens préventifs annuels sont alors effectués. En cas de détection d'un stade non prolifératif de la maladie, le médecin nomme des examens réguliers, une fois tous les trimestres ou tous les six mois, pour surveiller l'évolution de la maladie.

Comment traiter la rétinopathie

Le traitement des manifestations de la rétinopathie diabétique est possible dans les premiers stades de la maladie, jusqu'à ce que la dégradation de la rétine atteigne un niveau irréversible. La nature du traitement et son efficacité ne peuvent être évaluées que par un spécialiste et chaque patient développe son propre type de traitement.

La coagulation au laser de l'œdème maculaire et du néoplasme des vaisseaux est utilisée. La coagulation au laser n'est possible que dans le cas d'une disposition excentrée de l'œdème rétinien, si l'œdème n'affecte pas la macula.

Les patients doivent comprendre que le traitement vise uniquement à arrêter le processus et à le stabiliser. L'acuité visuelle perdue à la suite d'une telle intervention ne peut être rétablie: les tissus de l'œil sont incapables de se régénérer. La déficience visuelle est associée à la mort d'une partie des cellules et à la violation du passage de l'influx nerveux.

Un autre type d'intervention chirurgicale est la vitrectomie. Cette opération supprime le caillot de sang non résorbable dans le corps vitré - hémophtalmie. Le chirurgien enlève le caillot et le corps vitré, qui est remplacé par le physiostéar. De plus, l'opération efface les cicatrices formées, qui étirent la rétine et provoquent son détachement.

Les produits médicaux et les compléments alimentaires ne sont pas suffisamment prouvés pour être efficaces pour le traitement et ne peuvent être utilisés que comme agent préventif supplémentaire.

La prévention

Comme nous l'avons déjà mentionné ci-dessus, la principale cause de l'apparition de la rétinopathie diabétique est une forte augmentation du taux de glucose dans le sang. Par conséquent, la mesure préventive la plus efficace pour contrôler l'apparition de la rétinopathie diabétique et empêcher une progression ultérieure du processus est la compensation compétente du métabolisme glucidique dans le diabète sucré et le contrôle glycémique. Le processus de détérioration de la rétine peut être considérablement ralenti et facilité, ainsi que retarder la transition vers des stades plus graves de la maladie.

La deuxième mesure préventive est la détection rapide du stade initial de la maladie. Le diabète est une maladie grave, mais pas une phrase. Chacun peut et doit prendre toutes les mesures pour améliorer la qualité de sa vie, et les progrès de la médecine moderne peuvent réduire au minimum les conséquences négatives de la maladie.

Rétinopathie diabétique et ses symptômes

Code sur la CIM 10 - (E10-E14 + avec le quatrième caractère commun.3) (H36.0 *)

La rétinopathie diabétique est une maladie des vaisseaux de la rétine de l'œil qui entraîne une modification de la perception visuelle de la cornée. La maladie est typique de diverses formes de diabète sucré (insulino-dépendant et insulinodépendant), ce qui entraîne une perte de vision importante jusqu'à la cécité.

La cause de cette maladie réside dans la modification des vaisseaux oculaires - une augmentation de leur perméabilité et l'apparition de tumeurs. Le diagnostic et le traitement de la rétinopathie diabétique ont concerné 2 spécialistes:

Alors, cherchez une nouvelle éducation et une hémorragie dans les yeux

Angiorétinopathie hypertensive - modifications de la rétine de l'œil au deuxième stade de l'hypertension. Ces maladies sont similaires et requièrent une aide urgente de la part des médecins. Fermez simplement les yeux.

Causes de troubles de la vision chez les diabétiques

La pathologie de la rétine des deux yeux dans le diabète sucré est une complication fréquente, qui survient dans 90% des cas. Souvent, les personnes qui souffrent de cette maladie ont un handicap en vue. La rétinopathie diabétique est une maladie en évolution constante, qui est très difficile à diagnostiquer aux stades initiaux. Au fur et à mesure que la maladie se développe, les patients remarquent une image floue, l'apparition de taches et de taches sur les yeux. Ces symptômes sont causés par des modifications de la cornée - la couche externe des yeux. Après un certain temps, la vision se dégrade sensiblement et conduit progressivement à la cécité complète.

Les nouveaux vaisseaux qui apparaissent avec une rétinopathie diabétique sont extrêmement fragiles, ils se caractérisent par:

  • croissance rapide
  • transudation active du plasma sanguin;
  • parois minces monocouches;
  • forte fragilité qui entraîne des hémorragies dans l'œil humain.

Les caillots sanguins qui pénètrent dans le corps vitré entraînent l'apparition d'un processus d'augmentation du tissu fibreux, entraînant la cécité totale.

Lire aussi:
Qu'est-ce que la rétinopathie de fond?
Que faire si le vaisseau oculaire éclate

L'apparition de la cécité se produit non seulement pendant le processus d'hémophtalmie. Elle peut être déclenchée par la libération de protéines plasmatiques dans le sang à partir des vaisseaux sanguins en croissance, ce qui est suivi par des modifications irréversibles de la rétine et de la pathologie de la cornée. La vision centrale est affectée par la bifurcation de la rétine, qui est provoquée par une contraction continue des formations fibrovasculaires situées dans les vaisseaux temporaux et dans le nerf optique. La taille des tissus fibreux diminue parfois, ce qui augmente le risque de rupture des vaisseaux oculaires, ce qui entraîne une récidive de l'hémophthalme. Le complexe de ces événements décrit le résultat le plus défavorable du développement de la rétinopathie diabétique. En règle générale, il est impossible d'éviter la détérioration de la vision, mais une intervention rapide aidera à prévenir la cécité complète.

Stades de la rétinopathie diabétique

Selon les changements de la cornée de l'œil, les ophtalmologistes distinguent 3 formes de la maladie:

  • Stade non prolifératif;
  • Stade pré-prolifératif;
  • Stade prolifératif

Le premier stade (non prolifératif) - la maladie est au tout début du développement. Le sucre dans le sang d'un patient diabétique augmente, provoquant une augmentation de la perméabilité des parois vasculaires dans la zone des yeux. A cet égard, les processus d'hémorragie commencent, avec pour conséquence une augmentation du microanévrisme. Les premiers signes de ce stade sont une rougeur à côté de la cornée, qui provoque un œdème rétinien. Si, en raison de la fragilité des vaisseaux, la fraction pénètre non seulement dans la partie latérale mais aussi dans la partie centrale de la rétine oculaire, un œdème maculaire apparaît. Ce stade peut durer plusieurs années sans symptômes visibles et déficience visuelle.

Le deuxième stade (pré-prolifératif) de la rétinopathie diabétique. Comme dans la première étape, le diagnostic est extrêmement rare, selon les statistiques - dans 5 à 8% des cas. Le groupe à risque est constitué de patients myopes, ainsi que de diabétiques souffrant d’atrophie du nerf optique. À ce stade, la détérioration de la vision commence déjà, l’ophtalmologiste est en mesure de constater le changement de fond. A ce stade de la maladie, la rétine de l'œil subit une privation d'oxygène qui, dans les pathologies veineuses, peut entraîner un infarctus hémorragique.

Le troisième stade (prolifératif) se caractérise par une diminution du flux sanguin vers la rétine. Le processus actif de croissance de nouveaux vaisseaux est démarré à cause de la famine de l'oxygène. Il y a un œdème maculaire, qui est la cause d'une détérioration nette de la vision.

Les personnes atteintes de diabète peuvent-elles éviter la cécité totale?

Fondamentalement, les personnes atteintes de diabète souffrent de dommages à la rétine et à la cornée de l'œil, avec divers degrés de gravité. Les spécialistes ont constaté que 15% des personnes atteintes de diabète présentaient une légère symptomatologie de rétinopathie diabétique. Chez les diabétiques ayant une maladie de plus de 5 ans, les symptômes ont été retrouvés dans 29 cas sur 100. Chez les diabétiques au cours de la maladie de 10 à 15 ans, les symptômes moyens de cette maladie ont été retrouvés dans 50% des cas. La conclusion est évidente: plus une personne souffre de diabète longtemps, plus ses chances de perdre de vue sont grandes.

Les facteurs qui affectent négativement le taux de détérioration de l’acuité visuelle sont les suivants:

  • pathologie de la cornée de l'œil;
  • un trouble métabolique;
  • fumer et boire de l'alcool;
  • une condition particulière de la femme (grossesse);
  • l'évolution de la maladie chez l'un des parents (génétique);
  • différentes étapes de l'obésité;
  • augmentation de la masse grasse viscérale;
  • des échecs dans la fonction rénale normale;
  • violation de l'équilibre des lipides sanguins;
  • une augmentation constante de la pression artérielle et du glucose dans le sang.

Toutefois, la surveillance et la régulation des taux de sucre dans le sang avec l'aide de votre conformité avec le régime approprié et à maintenir un mode de vie sain, l'utilisation durable de divers complexes de vitamines et de minéraux pour améliorer la vision de réduire considérablement le risque de cécité due au diabète.

Il est important de savoir que la prévention et la détection les plus efficaces des déficiences visuelles reposent sur l'observation stable d'une personne atteinte de diabète par un endocrinologue et un ophtalmologiste. Suite à leurs conseils et recommandations, vous pourrez commencer à «corriger» votre vision pour le mieux, ou du moins ne pas commencer la maladie.

Les symptômes de la rétinopathie diabétique

Le danger inhérent à cette maladie est le flux sans l'apparition de symptômes. À un stade précoce de détérioration du niveau de vision, il sera difficile pour le patient de remarquer des symptômes. Il est possible qu'une personne commence à remarquer les poches maculaires de la rétine, elle se manifestera par une détérioration de la clarté de l'image, ce qui se produit souvent lorsque la cornée affecte l'œil. Le patient aura plus de difficultés à lire, à travailler avec de petits détails, qui ne sont souvent pas pris en compte en raison de la fatigue ou sont considérés comme des malaises habituels.

Le principal symptôme de lésions de la rétine commence à émerger lorsque grande hémorragie dans le corps vitré, accompagné d'une progressive ou une forte baisse de l'acuité visuelle chez les personnes ayant un diagnostic de la rétinopathie du diabète. Hémorragies dans l'œil vont « main dans la main » avec l'apparition de taches sombres devant les yeux, et le voile, ce qui peut éventuellement disparaître, et si elles ne sont pas, qui est souvent confondu avec une vision floue. Cependant, les hémorragies importantes au fil du temps conduira à une perte de la vision absolue.

Mouches devant les yeux

Nous vous recommandons de lire: L'effet du diabète sur la vue

Caractérisés par des opacités flottantes devant les yeux, sont un problème assez commun, qui s'adresse à l'ophtalmologiste. La pathogenèse de cette maladie est causée par une violation du corps vitré (la structure interne de l'œil), qui ressemble à une substance semblable à une gelée enveloppant l'œil. Dans la lumière qui pénètre dans nos yeux, les mouches sont affichées sur la rétine, surtout si elles sont clairement visibles sur un fond homogène, par exemple un tissu blanc, un mur ou le ciel.

En général, ces symptômes préoccupent les personnes âgées ou les personnes souffrant de myopie. Ces opacités sont particulièrement visibles au tout début de leur apparition, au fil du temps, les gens s’y habituent et ne s'en rendent presque pas compte. Dans la plupart des cas, l'apparition d'opacités flottantes avant que les yeux ne soient pas traités et l'élimination complète de ce problème ne fonctionnera pas. Au fil du temps, les mouches peuvent commencer à absorber partiellement et la manifestation de la turbidité diminuera.

De la langue grecque, il est traduit par "obscurité". Scotoma est une violation du champ visuel. Classification des opacités flottantes:

Les causes du scotome peuvent être différentes:

  • névrite du disque optique;
  • processus dystrophiques des parties périphériques de la rétine;
  • chorioténite;
  • rétinopathie diabétique;
  • le glaucome
  • dégénérescence pigmentaire de la rétine;
  • rétinite.

Les symptômes physiologiques incluent la coloration de Mariott (tache aveugle), également appelée angioscomatum. Un angle mort est une petite zone du champ de vision qui n'absorbe pas complètement la lumière. Ces taches peuvent être trouvées dans l'étude et seront même considérées comme la norme. Le fait est qu'ils peuvent apparaître à cause des vaisseaux situés devant les éléments de la rétine, sensibles à la lumière.

Les angioscotomes pathologiques sont formés en raison de dommages à la rétine de l'œil, ainsi que de son enveloppe vasculaire, de ses centres visuels et de ses voies. Les scotomes pathologiques sont divisés en positifs et négatifs.

Les ophtalmologistes recommandent d'être contrôlés au moins une fois par an

Si vous remarquez une tache dans l'œil, la clinique des yeux - c'est l'endroit où vous voulez aller d'abord, car ce phénomène peut être causé par une maladie, et il est important que vous examiné et diagnostiqué un médecin qualifié, ayant étudié l'histoire.

Clignote dans les yeux ou une photopsie

C'est une illusion de l'apparence aux yeux de la lumière, des étincelles, des anneaux lumineux, des lignes, etc. Habituellement, ces épidémies sont provoquées par une stimulation incorrecte du neurocepteur de la rétine et d'autres parties de l'analyseur visuel. Ces phénomènes font partie d'une variété de phénomènes visuels, unis par un terme commun - "entopique".

Une photopsie se produit avec une stimulation électrique ou mécanique des sites de l'analyseur visuel, appelés "phosphènes". Ils peuvent survenir si vous appuyez sur les coins extérieurs ou intérieurs de l'œil. Cette affection peut être causée par une tumeur ou un décollement de la rétine, une choroïdite, une lésion du nerf optique.

Avec des flashs fréquents dans les yeux, vous ne devriez pas penser que c'est de la fatigue ou que vous venez d'imaginer, vous devriez immédiatement aller chez l'ophtalmologiste.

Linceul devant les yeux

Le linceul devant les yeux s’exprime par la perte de luminosité et de clarté de l’image. Ce symptôme a une étiologie différente. Avec la rétinopathie diabétique, ces phénomènes peuvent varier en intensité et en durée.

Le linceul devant vos yeux est un signe clair que vous devez voir un médecin

Diagnostic

Les personnes diabétiques sont sensibles à toutes sortes de pathologies de la rétine, et doivent donc être examinées régulièrement par un ophtalmologiste. Les principales procédures de diagnostic de la rétinopathie diabétique sont les suivantes:

  • Biomicroscopie. Examen sans contact de la rétine de l'oeil avec une lampe à fente;
  • Ophtalmoscopie. Recherche du fond à l'aide d'un miroir ophtalmique;
  • Périmétrie L'étude aide à identifier l'angle des yeux du patient, s'il y a une épine, l'angle sera inférieur à la normale;
  • Diaphanoscopie. L'étude aide à identifier les tumeurs de la cornée ou du globe oculaire;
  • Visométrie Etude de la vision à l'aide d'une table spéciale.

Si l'ophtalmologiste a révélé une opacification de la lentille ou de la cornée oculaire, des méthodes ultrasonores sont utilisées pour le diagnostic.

Lors de l'examen, l'ophtalmologiste révélera des formations anormales

Traitement de la rétinopathie diabétique

Étant donné que la rétinopathie diabétique est due au taux élevé de sucre dans le sang du patient, l'ensemble des mesures thérapeutiques vise principalement à normaliser le taux de sucre, la pression artérielle et le métabolisme. Le traitement au laser est l'une des méthodes les plus efficaces pour guérir la rétinopathie diabétique. La procédure de coagulation au laser permet de ralentir le processus de néovascularisation, de normaliser la perméabilité des vaisseaux sanguins et d'empêcher le décollement de la rétine.

Il y a 3 façons d'effectuer la coagulation au laser:

  • Focal. Dans le processus, les microanévrismes sont cautérisés, éliminant la possibilité d'hémorragie;
  • Pernétinal. Utilisé au deuxième stade de la rétinopathie. Les coagulases sont appliquées sur toute la rétine de l'œil.
  • Barrière Efficace à la rétinopathie de type 1. Les coagulants ont l'apparence d'un maillage fin multicouche.

La thérapie avec des médicaments pour le diabète est très controversée. Un grand nombre d'études scientifiques ont été menées, mais les ophtalmologistes se disputent encore sur cette question. Les médicaments les plus courants sont ceux qui visent à améliorer le métabolisme dans les tissus oculaires et à réduire la perméabilité vasculaire.

Néanmoins, à l'heure actuelle, il n'existe aucun médicament capable de guérir les stades négligés de la rétinopathie.

la cataracte et le glaucome secondaire - les complications les plus dangereuses de la rétinopathie diabétique maladie. Les patients ayant reçu un diagnostic de « diabète » doivent être étroitement surveillés par un ophtalmologiste et endocrinologue, pour éviter de frapper la rétine, jusqu'à ce que son détachement, la perte de vision nette avant l'apparition de la cécité.

La prévention de la rétinopathie a deux objectifs principaux:

  • contrôle et régulation du niveau de sucre nécessaire dans le sang;
  • maintenir la pression artérielle à un niveau acceptable.

Lorsque le taux de glucose dans le sang d'un diabétique augmente, il est nécessaire de commencer à prendre des médicaments sans délai. Actuellement, la médecine moderne offre aux patients une coagulation au laser, c'est-à-dire l'effet de la chaleur sur la rétine de l'œil, ce qui permet d'éviter une détérioration de la vision.

Les remèdes populaires dans la lutte contre cette maladie ne vont pas aider.

Sources: http://www.krasotaimedicina.ru/diseases/ophthalmology/diabetic-retinopathy, http://diabetsovet.ru/lechenie/stadii-simptomy-i-lechenie-diabeticheskoj-retinopatii.html, http: // SERDEC. ru / bolezni / diabeticheskaya-retinopatiya-simptomy

Tirer des conclusions

Si vous lisez ces lignes, vous pouvez conclure que vous ou vos proches êtes atteints de diabète sucré.

Nous avons mené une enquête, étudié un tas de documents et surtout vérifié la plupart des méthodes et des médicaments contre le diabète. Le verdict est le suivant:

Toutes les drogues, le cas échéant, n’étaient qu’un résultat temporaire, dès que l’accueil s’est arrêté, la maladie a considérablement augmenté.

Le seul médicament qui a donné un résultat significatif est Diagen.

Pour le moment, c'est le seul médicament capable de guérir complètement le diabète. Une action particulièrement forte que Diagen a montré dès les premiers stades de développement du diabète.

Nous avons postulé au ministère de la santé:

Et pour les lecteurs de notre site ont maintenant la possibilité d'obtenir Diagen GRATUIT!

Attention s'il vous plaît! Les cas de vente d'un médicament contrefait Diagen sont devenus plus fréquents.
En commandant les liens ci-dessus, vous êtes assuré d'obtenir un produit de qualité du fabricant officiel. De plus, en achetant sur le site officiel, vous obtenez une garantie de remboursement (y compris les frais de transport), dans le cas où le médicament n’a pas d’effet thérapeutique.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Un grand nombre de substances biologiquement actives se trouvent dans les fruits des plantes. Leur présence permet au fruit de protéger complètement le corps contre diverses maladies.

Une glycémie élevée n'est pas le seul phénomène qui affecte tous les diabétiques. La condition peut être combinée à une teneur élevée en glucose dans les urines.

Radis - oublié à tout prix, mais produit très utile. Il peut être de 2 sortes: noir et vert. Les deux légumes sont précieux dans diverses maladies et constituent une source riche en nutriments importants.