loader

Principal

Traitement

Régime thérapeutique № 7 G, avec hémodialyse

Le régime thérapeutique n ° 7 G est prescrit à un stade sévère de l'insuffisance rénale et en hémodialyse.

Le régime thérapeutique n ° 7 est connu parmi les systèmes de nutrition médicale comme «rénal». Un grand nombre de variations de ce régime indiquent que pour différents états et stades, une nutrition différente est indiquée. Vous trouverez ci-dessous une description détaillée de l'alimentation № 7 G, prescrite à un stade sévère de l'insuffisance rénale.

Les objectifs du régime 7G:

Le régime thérapeutique n ° 7 est présenté au stade terminal (final) de l'insuffisance rénale en hémodialyse. L'hémodialyse est la purification du sang du patient avec un rein artificiel.

Le régime thérapeutique n ° 7G est prescrit dans le but de fournir une alimentation équilibrée tenant compte des particularités métaboliques de l'insuffisance rénale sévère et des effets secondaires de l'hémodialyse.

Le régime thérapeutique n ° 7 G se caractérise par une restriction modérée des protéines, principalement végétales et potassiques, une restriction brutale du chlorure de sodium et une diminution significative de l'apport hydrique. Cependant, la teneur calorique de l'alimentation due aux graisses et aux glucides est conforme à la norme physiologique. Tous les plats sont préparés sans ajout de sel, seul le pain sans sel est autorisé. En l'absence d'hypertension et de gonflement, le patient reçoit 2 à 3 g de chlorure de sodium. Le nombre de produits riches en potassium est limité. Des acides aminés irremplaçables en quantités suffisantes pénètrent dans l'organisme avec la viande, le poisson, les œufs et, dans une certaine mesure, avec les produits laitiers. La transformation culinaire peut se faire sans secousses mécaniques, la viande et le poisson sont bouillis. Les caractéristiques gustatives des plats peuvent être améliorées avec les sauces, les épices, l'acide citrique. Apport recommandé de repas de température ordinaire et six repas par repas.

La composition chimique du régime thérapeutique № 7 G:

  • 60 g de protéines dont 75% d'animaux
  • 100-110 g de matières grasses, dont 30% de plantes
  • 400 à 450 grammes de glucides, dont 400 à 450 grammes de sucre et de miel
  • jusqu'à 2,5 g de potassium
  • 0,7-0,8 litres de liquide

Le contenu calorique du régime est de 2800-2900 calories.

Recommandations de produits

Pain, produits à base de farine

La consommation de 150-200 g de pain sans blé et sans sel est autorisée.

Tous les autres types de pain et de produits à base de farine sont interdits.

Autorisé à manger des soupes végétariennes avec l'ajout de différents légumes, bortsch, betterave rouge, soupe aux choux avec du chou frais jusqu'à 250 grammes en quantités limitées peuvent manger de la soupe avec des céréales et des soupes de lait.

La consommation de viande, de poisson et de bouillons de champignons est interdite.

Viande, volaille, poisson

consommation autorisée jusqu'à 100 g de variétés à faible teneur en matières grasses brutes boeuf, boeuf, lapin, dinde, poulet, poisson, qui peut être bouilli, puis cuire au four ou un morceau de friture ou sous forme hachée.

Saucisses interdites, poisson salé, produits fumés, conserves, caviar.

Produits laitiers

La teneur en produits laitiers est limitée. Consommé en moyenne 140 grammes de lait par jour, la même quantité de crème sure et 25 grammes de fromage blanc. En raison du lait, vous pouvez augmenter la consommation de crème sure à 200 grammes par jour.

Dans la journée, vous pouvez manger 2-3 œufs, cuits à la coque, avec des omelettes et autres plats.

Céréales

La quantité de croup est limitée. La préférence est donnée au sagou et au riz, à partir desquels vous pouvez faire cuire des fruits pilaf, des casseroles, parfois des accompagnements.

Il est interdit de consommer des légumineuses.

Les légumes

apport recommandé moyenne brute de pomme de terre 300 g et 400 g de chou, carottes, betteraves, concombres, les tomates, la laitue, l'oignon vert, l'aneth, le persil, qui peut être fourni dans une variété de plats latéraux.

Légumineuses interdites, salées, marinées, légumes marinés, rhubarbe, oseille, épinards, champignons.

Des snacks

Légumes et salades de fruits, les vinaigrettes sont autorisées à manger.

Les collations salées et chaudes sont interdites.

Fruit sucré

Les fruits et les baies peuvent être consommés crus, cuits ou cuits. Les mousses, la gelée et les kissels sont autorisés. Dans la nourriture permise sucre, miel, confiture. Consommation limitée d'abricots, raisins, pêches, cerises, cassis, figues, bananes.

Il est interdit de boire des fruits secs, du chocolat, des confiseries.

Sauces, épices

La consommation de produits laitiers, de crème sure, de sauce tomate, de légumes aigres-doux et de sauce aux fruits est autorisée. Il est interdit d'utiliser de l'acide citrique, de la vanilline et, en quantité limitée, du raifort, de la moutarde, du poivre et de la cannelle.

La consommation de viande, de poisson et de sauces aux champignons est interdite.

Boissons

Vous pouvez boire du thé, du café moelleux, des décoctions de dogrose et de son de blé, des jus de fruits et de légumes autorisés.

Il est recommandé de consommer 40 g de beurre crémeux, 35 g d’huiles végétales par jour.

Graisses réfractaires interdites.

Exemple de menu de régime № 7 G

Pour le premier petit déjeuner Vous pouvez manger 2 œufs mollets, une salade de légumes avec de l'huile végétale et de la gelée.

Pour le déjeuner a permis la consommation de pomme cuite avec du sucre.

Comme un dîner une demi-portion d'un bortsch végétarien avec de la crème sure, de la viande bouillie, de la gelée de fruits conviendra parfaitement.

Collation de l'après-midi vous pouvez utiliser la mousse de fruits.

Pour le diner Vous pouvez vous procurer des pommes de terre zrazy avec des blancs d’œufs sur de l’huile végétale, de la crème sure, de la gelée.

La nuit vous devriez boire une décoction de dogrose ou de son de blé.

Nutrition pour hémodialyse

Le régime recommandé pour l'hémodialyse rénale nécessite un contrôle strict de la quantité de liquide et de sel consommée. En raison de la violation du bilan hydrique et du métabolisme du phosphore et du calcium, presque tous les organes internes sont menacés. Il est donc extrêmement important que le patient respecte les recommandations médicales. Les produits interdits, par exemple les abricots secs inoffensifs ou les raisins secs, peuvent avoir des conséquences irréparables.

L'alimentation en hémodialyse des reins est un aspect important du traitement, dans lequel il est important de réduire la consommation de sels et de liquides.

Importance des régimes dans l'hémodialyse rénale

Avec la nourriture, non seulement les vitamines et les macronutriments nécessaires entrent dans le corps. Un certain aliment contient un ensemble de substances qui ont un effet nocif sur les reins. Après absorption par les organes gastro-intestinaux des nutriments nécessaires, les déchets sont filtrés et excrétés par les reins. Si une personne a une maladie grave des reins, le régime alimentaire permet de minimiser l'effet des éléments nocifs et au moins de soulager la charge de l'organe malade.

Principes généraux

Lors de l'hémodialyse, le processus de dégradation des protéines dans le corps est grandement accéléré. La protéine lors de la décomposition forme des produits nocifs pour l'homme. Par conséquent, la protéine animale est prise en compte.

Les principaux principes de l'alimentation pour les patients atteints d'hémodialyse rénale:

Composition chimique

Le contrôle du volume des nutriments entrants est pris en compte dans un gramme. Indemnité journalière:

  • K, Ca, Na - jusqu'à 2,4 g;
  • glucides - à partir de 350 g, avec la majeure partie des aliments sucrés ou du miel;
  • les protéines - à partir de 60 g sont principalement des plantes;
  • les graisses - à partir de 100 grammes, un tiers - des aliments végétaux.

Chez les personnes sous hémodialyse, les reins sont incapables d'excréter complètement le potassium, ce qui perturbe le métabolisme du phosphore et du calcium. Par conséquent, l'excès de phosphore est éliminé en éliminant les aliments contenant du phosphore du menu, et la pénurie de calcium est compensée par la prise de médicaments. Le poids des produits est soumis à un contrôle précis, il est donc recommandé d'acheter des balances électroniques pour prendre en compte le poids des portions.

Que peux-tu manger?

Les patients subissant une hémodialyse des reins peuvent manger:

  • protéine de poulet préparée de quelque manière que ce soit;
  • poisson à la vapeur ou cuit avec des légumes;
  • les premiers plats de légumes;
  • jusqu'à 300 g de pain noir ou otrubnogo non salé;
  • Viande faible en gras, cuite de quelque manière que ce soit sauf la friture;
  • citrouille à la pastèque, pommes séchées, poires;
  • légume ou beurre;
  • lait faible en gras;
  • dilué avec du jus de fruits ou de légumes, du thé;
  • vermicelle, compote de légumes.
Retour au sommaire

Produits interdits

Liste des produits qui ne peuvent pas être consommés pendant la dialyse des reins:

Vous ne pouvez pas manger des céréales fumées, frites, grasses, conservées en hémodialyse des reins.

  • bananes, raisins, agrumes;
  • le cacao;
  • les premiers plats sur un bouillon de viande ou de champignon;
  • noix, haricots;
  • verts;
  • pommes de terre, tomates et autres légumes contenant du potassium;
  • sous-produits;
  • abricots secs et raisins secs;
  • pain blanc et petits pains;
  • n'importe quelle bouillie, sauf le riz;
  • poisson fumé;
  • les jaunes;
  • riche en aliments phosphorés;
  • saucisses et saucisses;
  • aliments en conserve;
  • isotonique.
Retour au sommaire

Recommandations pour la consommation de liquides

La nutrition en hémodialyse rénale limite sévèrement la dose quotidienne de tous les liquides. Cela est dû au fait que l’organe malade ne peut pas maintenir l’équilibre de l’eau et des électrolytes, il y a une accumulation de fluide qui se heurte à:

  • œdème;
  • hypertension;
  • œdème du cerveau ou des poumons.

Avec l'augmentation de l'œdème dans le processus de dialyse rénale, beaucoup de liquide est éliminé du corps. Cela entraîne des pertes de charge importantes et un stress excessif sur les vaisseaux et le cœur.

Avec un volume stable d'urine quotidienne, une augmentation de la norme du liquide consommé à un litre est possible. En dialyse, trois fois par semaine, le poids ne devrait pas augmenter de plus de 5%. Malgré les limitations, le corps ne se déshydrate pas, comme pour le fonctionnement normal des organes internes, 600 ml de liquide et d'eau dans les fruits et légumes suffiront.

Exemple de menu

Malgré les limitations, même avec une hémodialyse rénale, vous pouvez manger délicieusement et diversement. Dans le réseau, il existe de nombreuses recettes pour le tableau № 7g. Le tableau montre trois options de menu pour chaque repas. Les recommandations peuvent être combinées en fonction des souhaits et des possibilités du patient:

Lorsque l'hémodialyse rénale est appropriée, suivre le tableau de régime numéro 7.

Hémodialyse dans le diabète sucré - que devez-vous savoir sur le régime alimentaire, la nutrition et le soutien de la fonction rénale?

L'hémodialyse est une procédure permettant de purifier le sang des produits métaboliques, des toxines et des toxines. Très souvent, la procédure est prescrite pour les personnes souffrant de diabète. La raison en est que cette maladie progresse très rapidement, entraînant de nombreuses complications, et le corps est particulièrement actif dans l'accumulation de produits métaboliques qui ne sont pas retirés de manière indépendante et causent des dommages importants à une personne. L'insuffisance rénale est l'une des principales causes de décès chez les patients atteints de diabète de type 1 et se classe également au deuxième rang des complications chez les patients atteints de diabète de type 2.

L'hémodialyse dans le diabète sucré est une méthode unique basée sur l'élimination des substances nocives du corps par une membrane artificielle.

Indications de traitement

Le traitement avec cette méthode commence par les indicateurs suivants:

  • Le corps accumule rapidement l'excès de liquide, ce qui peut entraîner un œdème pulmonaire.
  • La clairance de la créatinine est réduite à 10-15 ml / min.
  • Il y a un épuisement instantané du corps.
  • Il y a une intoxication du corps due à l'accumulation de substances nocives.

L'hémodialyse dans le diabète est recommandée avant l'apparition des symptômes ci-dessus. Cela augmentera l'espérance de vie d'une personne atteinte de diabète.

Comment fonctionne la machine d'hémodialyse?

L'appareil appelé "rein artificiel" est conçu comme suit: il y a un filtre à membrane avec de petits pores. De la veine à l'appareil est alimenté le sang, de l'autre côté de la membrane est une solution spéciale qui aide à éliminer les toxines et l'excès de liquide du sang d'un patient atteint de diabète sucré.

Quelles sont les fonctions de l'appareil?

L'hémodialyse des reins avec le diabète sucré permet d'obtenir les résultats positifs suivants:

  • Le sang du patient est débarrassé des toxines, des protéines et des produits métaboliques. Toutes ces substances nocives laissent le sang à travers les pores de la membrane dans une solution spéciale avec une concentration plus faible.
  • La procédure empêche la formation de caillots sanguins.
  • L'équilibre acide-base reste normal.
  • La concentration de glucose dans le sang est normalisée.

IMPORTANT: le traitement avec cette procédure est effectué au maximum 3 fois par semaine sous la supervision la plus stricte des médecins. Pendant cette période, il est nécessaire de porter une attention particulière au maintien d'une glycémie normale (contrôle glycémique). L'hyperglycémie provoque une sécheresse de la bouche, des démangeaisons de la peau, une faiblesse et de nombreuses autres complications graves. En même temps, une hyperglycémie modérée comporte beaucoup moins de risques que l’hypoglycémie, qui peut entraîner un trouble mental, une perte de vision, un accident vasculaire cérébral ischémique. Dans tous les cas, il est important de maintenir le contrôle glycémique en utilisant des instruments de mesure de la glycémie. En élevant ou en abaissant le sucre, des mesures appropriées doivent être prises.

Hémodialyse et insuline

Selon les experts, les patients recevant un traitement par hémodialyse doivent être transférés dans un régime spécial d'insulinothérapie par insuline humaine, qui prévoit: l'absence d'injection d'insuline de durée moyenne le matin. Il est nécessaire de surveiller attentivement le taux de sucre dans le sang afin d'éviter toute complication.

Régime en hémodialyse et diabète sucré

La nutrition pour l'hémodialyse nécessite un régime individuel ou bien choisi, qui dépendra de nombreux facteurs, y compris la présence ou l'absence de complications, la durée du traitement, etc. C'est pourquoi il est fortement recommandé de respecter toutes les prescriptions du médecin traitant, qui connaît les particularités de l'organisme de son patient et les nuances de son traitement.

Ici, seuls les principes de base de la nutrition sont présentés:

  1. Il est nécessaire d'augmenter l'apport en protéines à 1,2 g pour 1 kg de poids corporel. La source de protéines peut être la viande maigre, le poisson, les œufs (2-3 morceaux), les produits laitiers fermentés (100 g).
  2. Vous devriez manger environ 2500 kcal par jour. Cette approche assurera un processus normal d'assimilation des protéines.
  3. Il est nécessaire d'introduire de petites restrictions sur la consommation de liquide. En cas de rupture d'une procédure d'hémodialyse à une autre, il est impossible de prendre des fluides à plus de 5% du poids corporel.

Produits non recommandés en hémodialyse:

Régime pour hémodialyse rénale

La description est actuelle sur 13/09/2012

  • Calendrier: constamment
  • Coût des produits: 1300-1500 roubles par semaine

Règles générales

Hémodialyse est une méthode de traitement des patients présentant un stade terminal de insuffisance rénale, L'essentiel est d'utiliser des méthodes matérielles pour purifier le corps d'un patient à partir de substances toxiques et pour normaliser l'équilibre eau-sel. (hémodialyse programmée/dialyse péritonéale). Malheureusement, l'hémodialyse régulière ne remplace pas complètement la fonction des reins, ce qui contribue à la persistance d'un certain nombre de troubles métabolisme, caractéristique des patients atteints d'IRC.

De plus, la dialyse entraîne des effets secondaires, entraînant la perte d'un certain nombre de nutriments alimentaires et le développement d'un déficit en protéines. Par conséquent, la condition des patients sous hémodialyse est largement déterminée par un traitement diététique approprié. Le régime alimentaire de ces patients dépend d'un certain nombre de facteurs: la fréquence / durée des procédures, le degré et la nature des modifications du métabolisme, les caractéristiques des solutions de dialyse et la présence / gravité des complications. Ainsi, la nutrition en hémodialyse est un concept dynamique, nécessitant une sélection individuelle d'un régime.

En outre de maintenir un état nutritionnel adéquat du patient, des aliments santé visant à ralentir le développement des maladies cardiovasculaires et des changements cérébrovasculaires prévention des troubles osseux et minéral correction des troubles métaboliques liés à une intoxication urémique, et la dialyse rénale souvent insuffisants. En même temps, malgré la nécessité d'une approche individuelle à l'alimentation des patients sous hémodialyse régulière, il y a des principes généraux de la nutrition, qui sont présentés ci-dessous.

L'alimentation en hémodialyse rénale est basée sur des traitements curatifs Tableau №7 Г selon Pevzner, qui, pour un certain nombre de dispositions, diffère de la nutrition thérapeutique avant la période d'hémodialyse. Le régime vise un apport équilibré en macronutriments / micronutriments alimentaires, en tenant compte des caractéristiques individuelles du métabolisme et en inversant les effets secondaires de l'hémodialyse.

La consommation de régime fournit des taux de protéines a augmenté jusqu'à 1,0-1,2 g / kg de poids corporel / jour (60-75 g), qui est causée par la perte de protéines au cours de la procédure de dialyse, la digestion de sa détérioration et d'augmenter son taux de décroissance. C’est avec cette quantité d’apport protéique dans le corps que le niveau l'albumine et un bilan azote positif / neutre est maintenu. Dans le même temps, l'apport en protéines à ce niveau n'induit pas une intoxication urémique.

Une teneur insuffisante en protéines dans l’alimentation contribue au développement d’une carence en protéines (diminution de l’indice de préalbumine, l'albumine, cholestérol) et augmente le risque de décès. Une teneur excessive en protéines dans l’alimentation contribue à l’augmentation du taux de toxines azotées dans le sang et au développement de l’urémie. La protéine doit être principalement d'origine animale, la source pouvant être de la viande rouge diététique, du lapin, de la volaille, des poissons modérément gras, des œufs de poule, du fromage blanc, du lait et des boissons lactées.

La valeur énergétique d'une alimentation quotidienne est calculée à partir d'un ratio de 35 à 40 kcal / kg / jour (2 800 à 2 900 kcal / jour). Dans le même temps, un bilan énergétique neutre est atteint avec une consommation de 35 kcal / kg / jour. Les personnes âgées ou au repos sont autorisées à réduire la valeur énergétique du régime à 2 400-2 500 kcal / jour.

Le maintien des graisses et des glucides dans une allocation alimentaire devrait correspondre aux normes d'une délivrance physiologique du patient concret et fournir la valeur énergétique nécessaire d'une ration. En moyenne, 100 à 110 grammes de matières grasses et 400 à 450 grammes de glucides par jour. Cependant, compte tenu des violations fréquentes du métabolisme lipidique, le régime alimentaire de ces patients ne peut pas être surchargé en graisses riches en cholestérol et en acides gras saturés.

Il est souhaitable d'inclure dans le régime alimentaire diverses huiles végétales et graisses de poisson, sources d'acides gras polyinsaturés. Avec peu d'appétit et des signes hypoglycémie il est possible d'augmenter la teneur en glucides digestibles dans l'alimentation (confiserie, miel, confiture, kissels, mousses). Cependant, si disponible diabète sucré, les glucides dans l'alimentation sont limités.

La place spéciale dans l'alimentation des patients sous hémodialyse a une teneur en sel et de liquide libre. Leur quantité est déterminée individuellement en fonction du degré de la pression sanguine et la rétention d'eau dans le corps. Avec hémodialyse généralement, la quantité d'urine est continuellement réduite, ce qui conduit à la rétention de sodium dans le corps, et même une légère augmentation de son utilisation augmente la faim et augmente la consommation du liquide libre qui favorise hypertension artérielle, œdème.

En outre, une consommation excessive de sel chez les patients hémodialysés entraîne une augmentation du poids corporel entre les séances d’hémodialyse, d’hypertrophie myocardique et de développement. insuffisance cardiaque. Par conséquent, la teneur en sodium dans l'alimentation est limitée à 2,0-2,8 g / jour (4 à 5 g de sel de table). La nourriture n'est pas salée. En l'absence d'œdème et d'hypertension, 2 à 3 grammes de sel sont acceptables dans le régime alimentaire pour saler les aliments finis. S'ils sont disponibles, le sel est exclu complètement.

La quantité de liquide libre utilisée est calculée à partir du rapport: 600 ml + volume de diurèse par jour + causes extrarénales de déshydratation. En moyenne - 800-1000 ml de liquide. Pour contrôler l'apport hydrique, une pesée quotidienne du patient et la détermination de l'urine allouée pour la journée précédente sont nécessaires. L'augmentation du poids corporel entre les séances de dialyse ne devrait pas dépasser 1,5-2 kg. Lorsque la consommation excessive de liquide libre est favorisée hyperhydratation, se développe hyponatrémie, il y a un gonflement.

Pour compenser la perte de vitamines par une hémodialyse régulière, il est recommandé de compléter le régime par des préparations multivitaminiques (groupe B, C, E), 1 à 2 comprimés par jour et à la réception. vitamine D, parce que ces patients développent D-hypovitaminose. Réception supplémentaire bêta-carotène et vitamine A est indésirable.

Les taux de consommation de phosphore, de potassium et de calcium sont déterminés principalement par des indicateurs de laboratoire et des indicateurs cliniques. Patients en hémodialyse hyperkaliémie est associé à un risque élevé de décès. Par conséquent, la quantité de potassium consommée par les patients dialysés ne doit pas dépasser 3 g de potassium par jour. Le potassium se trouve principalement dans les fruits / fruits secs (raisins, dattes, abricots, figues), les bananes, les noix (arachides, noix, pistaches, noisettes), légumes à cosse, champignons, légumes verts (épinards, le persil, l'aneth), le riz, les produits de boulangerie de la farine de blé, bouillon de légumes, chocolat, jus de fruits, le ketchup, le café, le cacao. Pendant une journée, le patient ne peut manger plus d'un légume et un fruit (sous quelque forme que ce soit). En même temps, les légumes crus et les fruits doivent nécessairement être nettoyés de la peau, rincer à l'eau et laisser reposer pendant 2-3 heures dans l'eau, puisque le potassium est facilement soluble dans l'eau.

Le besoin de magnésium chez les patients sous hémodialyse est de 200 à 300 mg / jour. Hypermagnia En raison de la teneur relativement faible en magnésium des aliments et de leur faible absorption dans l'intestin (40-50%), l'hyperkaliémie est moins fréquente. Cependant, il est important de contrôler la prescription de préparations contenant du magnésium (sulfate de magnésium, antiacides), car il peut provoquer une forme sévère d'hypermagnésie avec dépression respiratoire, troubles neurologiques.

Le besoin de calcium chez les patients hémodialysés est d'au moins 1,5 g / jour. Un apport excessif en calcium est dû à la nomination d'agents contenant du calcium destinés à lier les phosphates (acétate de calcium, carbonate de calcium, gluconate de calcium). Un apport excessif en calcium entraîne une hypercalcémie, ainsi qu'une calcification vasculaire / tissulaire. S'il n'est pas nécessaire de contrôler le phosphore avec des agents contenant du calcium, il est recommandé de réduire l'apport en calcium à 900-1000 mg / jour.

Le besoin de phosphore dans le régime alimentaire d'une personne en bonne santé est de 1600-1700 mg / jour. 250 mg de phosphore sont éliminés en moyenne pour une procédure d’hémodialyse. C’est-à-dire que l’hémodialyse n’assure pas l’élimination du phosphore de l’organisme dans la quantité requise et empêche son développement. hyperphosphatémie ne peut pas. Une teneur élevée en phosphore augmente considérablement le risque infarctus du myocarde et le développement des maladies cardiovasculaires, l'apport en phosphore pendant la dialyse devrait être strictement limité. Étant donné que le phosphore organique contenu dans les produits animaux est le plus biodisponible, il est nécessaire de limiter principalement les produits animaux en contenant en grande quantité et dans une moindre mesure - les produits végétaux.

Étant donné que la protéine est la principale source de phosphore, il convient d'inclure dans les produits de régime avec une teneur minimale de phosphore par rapport aux protéines - ovalbumine, poissons de mer, poulet tibia, boeuf, filet de dinde, porc, morue et produits rétrécissant comme le fromage, lait, céréales, le son, les pains de grains entiers, les haricots, le cacao, les céréales, le fromage, les noix. S'il est impossible de normaliser le niveau nommé par les préparations de calcium et de phosphore / kaltsiynesoderzhaschie chélateurs du phosphate.

L'alimentation dans l'hémodialyse rénale implique l'exclusion d'un certain nombre d'aliments du régime. Liste des produits interdits pour une utilisation dans la dialyse: le bouillon concentré à la viande / poisson / champignons, viande grasse et les oiseaux aquatiques, les légumes haricots (sauf protéines de soja), saucisses, viandes fumées, le foie, le cerveau, les reins, casse-croûte en conserve, dur / traité du fromage, des aliments et des légumes au vinaigre / fermentés riches en acide oxalique, oeufs durs, des graisses animales réfractaires, de la margarine, du chocolat, les pêches, les abricots, les raisins, les cerises, les figues, les cassis, les bananes, les fruits secs, le poivre, la cannelle, le raifort, la moutarde, le cacao.

Pour un changement de régime, et d'améliorer le goût des plats sans sel en utilisant différentes méthodes de transformation des aliments de cuisson, y compris la torréfaction, la trempe, l'ajout d'épices, vinaigre naturel, acide citrique, et l'utilisation des sauces maison.

Pour améliorer la liste d'épicerie de l'appétit opprimé peut être élargi pour inclure dans le régime alimentaire des boissons alcoolisées (sauf contre-indication) - vin de raisin sec / semi-sec, vermouth, sherry ou spiritueux, dont le volume utilisé (à base d'alcool éthylique) pour les femmes ne devraient pas dépasser 20 g / jour et 40 g / jour pour les hommes. Il est conseillé de prendre de petits repas en petites portions 5-6 fois par jour.

Produits autorisés

Le régime alimentaire des patients en hémodialyse implique l'utilisation de pains sans sel et de soupes végétariennes avec ajout de légumes et de céréales, ainsi que de la soupe, de la betterave et du bortsch. Sur le deuxième plat, les viandes rouges à faible teneur en matière grasse (veau, bœuf), poulet, dinde et lapin, servies sous forme bouillie, sont recommandées. Il est nécessaire de pré-faire bouillir la viande, car dans le processus de cuisson dans une grande quantité d'eau à partir des produits, les substances azotées sont éliminées.

Après l'ébullition, la viande peut être soumise à d'autres traitements culinaires. Les poissons sont recommandés poissons ou poissons de mer à faible teneur en matières grasses (goberge, brochet, merlu, sandre, morue), préparés de la même manière.

Sur les légumes et les garnitures autorisés trucs verts (tomate, carotte, fenouil, laitue, concombres, betteraves, persil, chou-fleur, les tomates, les oignons verts, pommes de terre) sont bouillis ou éteindre. Les œufs de poule sont autorisés à utiliser en une quantité de 2-4 unités par semaine sous la forme d'omelette de protéines de vapeur ou brouillés. En l'absence de contraintes est autorisé à inclure dans le régime alimentaire avec des produits laitiers et les produits laitiers en une quantité de 200-300 g par jour.

On permet des sauces maison blanches sur de la crème sure / du lait, de la salade de légumes non salés, des salades de légumes / fruits. Comme graisse, beurre non salé, diverses huiles végétales sont recommandées. Les fruits / baies peuvent être utilisés sous diverses formes, en tenant compte de la teneur en potassium, si leur restriction est attribuée au patient. À partir de boissons, vous pouvez utiliser des infusions de dogrose, de thé et de café faibles, des jus de fruits fraîchement préparés.

Quel type de régime est prescrit pour l'hémodialyse rénale: une liste des aliments recommandés

Les patients souffrant d'insuffisance rénale reçoivent une procédure d'hémodialyse. Il aide à purifier le sang avec l'incapacité des reins à gérer eux-mêmes leur fonction. Soumis à une procédure aussi sérieuse, le patient doit prendre en compte une variété de facteurs concomitants, y compris un régime spécial, pour soutenir le corps et assurer l'efficacité maximale du traitement.

Régime sous hémodialyse ou soi-disant table de traitement numéro 7 - un programme spécial de nutrition "rénal", assez connu et populaire dans la pratique médicale. Il existe un certain nombre de variations en fonction des stades de la maladie. Ainsi, le régime N ° 7G est indiqué chez les patients en phase terminale d’insuffisance rénale chronique (ERC), lorsque l’hémodialyse est nécessaire.

Tableau diététique №7 Г: recommandations générales

La composition de l'alimentation diététique est choisie de manière à équilibrer le régime alimentaire d'un patient atteint d'IRC lors d'une procédure de purification du sang. Ceci est un régime sans sel, avec la présence d'une quantité modérée de protéines végétales pour la plupart et la teneur nécessaire en potassium. De plus, vous devez limiter la quantité de liquide utilisée par jour.

Ainsi, la composition chimique de la nutrition alimentaire devrait être approximativement la suivante:

  • matières grasses - 100 g (1/3 d'entre elles sont d'origine végétale);
  • protéines - 50-60 g (3/4 d'origine animale);
  • glucides - 400-500 g (de préférence du miel);
  • potassium - 2-2,5 g;
  • liquide - jusqu'à 0,8 litre.

La teneur calorique approximative de la vaisselle ne doit pas dépasser 3000 kilocalories (selon le sexe, l'âge et l'état du patient).

Si le patient a déjà adhéré à un régime dans le cadre du processus de lutte contre certaines pathologies rénales, lors de la nomination d'une hémodialyse, son régime alimentaire est ajusté individuellement, en fonction de la gravité de l'affection et d'autres facteurs connexes.

Bien que la liste finale des produits pour chaque patient puisse être la sienne, il est toujours possible d’identifier un certain nombre de recommandations générales.

Consommation de protéines, de graisses, de glucides et de sel

Lors du traitement des maladies rénales sans hémodialyse, la quantité de protéines consommée est strictement limitée - pas plus de 0,5 g par kilogramme de poids du patient par jour. La même chose s'applique au sel - 5 grammes ou moins par jour. Si la maladie s'accompagne d'une augmentation fréquente de la pression, le sel n'est pas recommandé du tout - sa teneur naturelle dans les aliments est suffisante.

En hémodialyse, au contraire, une consommation accrue de protéines est recommandée. Ceci est associé à d'importantes pertes de nutriments au cours de la procédure: oligoéléments, acides aminés, vitamines et oligopeptides. L'apport quotidien en protéines doit être d'au moins 1,2 gramme par kilogramme de poids.

L'apport en graisses et en glucides devrait également être optimal, sauf dans les situations où l'insuffisance rénale était déclenchée par le diabète sucré. La quantité de glucides consommés dans les aliments est dans ce cas strictement limitée.

Consommation d'eau

Le patient qui est sous hémodialyse, la fonction des reins est considérablement réduite, ce qui peut affecter la quantité d'urine excrétée. Dans certains cas, la miction peut être très difficile ou totalement absente, même si c'est ce processus physiologique naturel qui vous permet de réguler l'équilibre hydrique dans le corps.

Ainsi, la quantité de liquide consommée doit être limitée chez les patients, en particulier en cas d’insuffisance cardiaque prononcée et d’hypertension. L'eau qui pénètre dans le corps et ne revient pas en quantité suffisante peut provoquer un gonflement, ainsi que des sauts soudains de la pression artérielle.

Cependant, dans certains cas, une telle restriction est inacceptable. Ainsi, avec la polykystose ou la pyélonéphrite, les problèmes de miction peuvent être absents et, dans le cas de la diurèse diurne diabétique, ils peuvent même être excessifs.

Des taux élevés de composés azotés dans le sang peuvent également être dangereux. Cependant, en raison de la pénétration du liquide dans l'organisme, leur concentration peut être considérablement réduite, améliorant ainsi l'état du patient. Ainsi, la restriction du régime de consommation pendant l'hémodialyse peut se produire strictement selon les indications et après une consultation appropriée avec le médecin traitant.

Apport en micronutriments

Tout d'abord, les produits à haute teneur en potassium sont fortement limités, car ce microélément est excrété par le corps principalement par les reins. En raison de la détérioration de la fonction de cet organe, la concentration de potassium dans le sang augmente fortement, ce que l'on appelle une hyperkaliémie - un état très dangereux pour le corps, pouvant entraîner la mort.

Aliments riches en potassium: fruits et légumes frais (en particulier les agrumes et les pommes de terre crues), fruits secs et noix, flocons d'avoine. Pour réduire la teneur en oligo-éléments dans les légumes et les fruits, vous pouvez recourir à la procédure de trempage en les laissant dans l'eau pendant 8 à 10 heures. L'eau est recommandée pour le changer périodiquement. Le rapport du liquide au produit dans ce cas devrait être de 1 à 10.

Si le métabolisme du phosphore et du calcium est perturbé, il est nécessaire d’exclure la consommation d’aliments riches en phosphore. En règle générale, ce sont ses indices qui dépassent largement la norme, alors que la concentration en calcium peut être insuffisante.

Pour équilibrer la disponibilité de ces oligo-éléments dans le corps, il est recommandé de consommer aussi peu de produits contenant du phosphore (comme le lait, le fromage blanc, etc.) et de prendre en outre des préparations de calcium.

Très toxique chez les patients présentant une altération de la fonction rénale de l'aluminium. Elle provoque des complications graves: l'anémie, une pathologie sévère du système nerveux (démence de l'aluminium), entraîne la destruction du tissu osseux. Les patients particulièrement exposés aux maladies gastro-intestinales (gastrite, colite, ulcère gastro-duodénal) et aux médicaments utilisés pour le traitement de l’aluminium ("Fosfalugel", "Almagel" et autres) sont particulièrement exposés.

Dans les hôpitaux où l'hémodialyse est effectuée, ils peuvent effectuer une purification supplémentaire de l'eau à partir de l'aluminium à l'aide de systèmes spéciaux.

Les patients devraient éviter d'utiliser des ustensiles de cuisson en aluminium à la maison pour cuisiner et ne pas prendre de complexes vitamines-minéraux sans consulter un médecin.

Donc, le régime pour la dialyse des reins:

  1. Il est prescrit aux patients pour fournir un régime à part entière, en tenant compte des caractéristiques métaboliques et des effets secondaires de la procédure d'hémodialyse.
  2. Il vise à réduire la consommation de protéines végétales et de potassium dans l'organisme.
  3. Limite le flux de fluide dans le corps en présence d'indications appropriées.
  4. Il est conçu pour une forte restriction de sel. En l'absence d'œdème et d'hypertension, jusqu'à 3 g de sel par jour sont autorisés.
  5. Fournit à l'organisme l'ensemble nécessaire d'acides aminés consommés avec du poisson, de la viande, des produits laitiers et des œufs.
  6. En supposant l'utilisation de la cuisine comme méthode de cuisson des produits, il n'est pas nécessaire de frotter et de moudre les plats.
  7. Permet d'utiliser des épices, de l'acide citrique, des sauces.
  8. Représente un repas six fois.

Produits recommandés

Les règles pour la consommation de produits diététiques, basées sur un régime quotidien:

  1. Produits de boulangerie et pâtisseries. Il est permis de manger jusqu'à 200 g de pain à base de seigle et de farine de blé sans addition de sel. Tous les autres types de produits de boulangerie et de farine sont fortement déconseillés.

  • Viande et produits du poisson. Il est permis d'utiliser dans la limite de 100 g de variétés de viande et de poisson à faible teneur en matière grasse. Le poisson salé de l'alimentation est exclu. De la viande et de la volaille, il faut donner la préférence: veau, dinde, boeuf, poulet, viande de lapin. Comme méthode de préparation, la cuisson ou la cuisson doivent être utilisées et une trempe facile est également autorisée. Interdit de consommer toutes sortes de produits semi-finis et de sous-produits à base de viande et de poisson (produits fumés, saucisses, poisson et conserves de viande, etc.).
  • Les soupes Soupes végétariennes sur bouillon de légumes avec tous les légumes - pas plus de 250 grammes par jour. L'utilisation du lait, des soupes de céréales est recommandée pour limiter. Vous ne pouvez pas manger des bouillons de poisson, de viande et de champignons.
  • Produits laitiers Il est acceptable d'introduire 100 à 150 g de lait et 100 g de crème sure dans la ration (ou jusqu'à 200 g, sans lait), pas plus de 25 g de fromage blanc. Tous les fromages, ainsi que les produits qui en sont issus, sont strictement interdits.
  • Céréales Sont autorisés à manger seulement une petite quantité. En tant que croupe, il est recommandé d'utiliser du riz ou du sagou sous forme de cocotte, de pilaf aux fruits et de plat d'accompagnement. Il est interdit de manger tous les types de légumineuses (pois, haricots, etc.).
  • Oeufs. Il est acceptable de ne pas consommer plus de 2-3 morceaux cuits "mous" ou sous forme d'omelette.
  • Légumes Il est souhaitable de les faire cuire pour un couple ou une cuisson. Le taux d'absorption journalière est de 300-400 g. Il est permis d'utiliser du chou, des betteraves, de la laitue, des carottes, des tomates, des oignons verts et d'autres légumes verts. Sous l'interdiction, toutes sortes de marinades et de marinades; collations chaudes; légumes et champignons marinés; oseille, épinards, rhubarbe.
  • Salades Peut être préparé à partir de légumes et de fruits. Il n'y a pas d'interdictions spéciales ici. Les salades de légumes sont de préférence remplies d'une petite quantité d'huile d'olive. La variante idéale de ces graisses est la vinaigrette.

  • Fruits, baies, bonbons. Les produits à base de fruits et de baies cuisent de préférence au four, cuisent ou n'utilisent pas de traitement thermique. De plus, ils peuvent être utilisés pour préparer de la gelée, de la gelée et de la mousse. Parmi les fruits et les baies qu'il est recommandé de consommer en petites quantités, on peut distinguer: les figues, les abricots, les bananes, les raisins, les cerises, les pêches et les cassis. Les patients qui ne souffrent pas de diabète sont également autorisés à prendre du miel et de la confiture. Sous l'interdiction sont les bonbons (chocolat, bonbons).
  • Boissons Il est permis de boire: du thé et du café doux (sauf le cacao), des bouillons de son de blé, des feuilles d'églantier, ainsi que des jus de fruits et de baies de la liste autorisée.
  • Sauces, condiments. Il est permis de manger: tomates, lait, légumes, crème sure et sauces aux fruits. En petite quantité, vous pouvez utiliser de la vanilline et de l'acide citrique. Limitez l'utilisation du raifort, du poivre, de la moutarde et de la cannelle. En vertu de l'interdiction sont les sauces à base de champignons, ainsi que la viande et la sauce au poisson.
  • Les graisses Il est acceptable d'utiliser 30 à 40 g de légume ou de beurre. Parmi les plantes, il faut privilégier l’olive. Les autres types de graisses sont interdits.
  • Exemple de menu

    Premier petit déjeuner: 1-2 oeufs bouillis "mous"; une salade de légumes habillée d'huile d'olive; compote de fruits secs ou de gelée de baies.

    Deuxième petit-déjeuner: Poire au four ou pomme au miel.

    Déjeuner: Soupe de légumes assaisonnée de crème sure; viande de dinde ou de lapin bouillie; mousse aux fruits.

    Snack: Salade de fruits

    Dîner: Zrazy à base de pommes de terre à la crème sure légèrement grillée à l'huile d'olive; jus de fruits ou de baies.

    Avant d'aller au lit: Un verre de bouillon de blé ou de thé avec un chien s'est levé.

    Si le régime thérapeutique n ° 7G était prescrit selon les indications, il devrait être observé sans faute. Sa liste comprend une liste suffisante de produits pour recevoir une nourriture complète et délicieuse. Cela contribuera sans aucun doute à lutter contre la maladie et à améliorer l'état du patient sous hémodialyse.

    Toutes les recommandations ci-dessus concernant l'alimentation et les produits approuvés sont publiées à des fins d'information. La composition exacte du régime est désignée par le médecin traitant sur la base de l'anamnèse collectée et de la présence de contre-indications possibles.

    Recommandations sur l'alimentation et l'alimentation pour l'hémodialyse

    Alexander Myasnikov dans le programme "Sur le plus important" raconte comment traiter les maladies rénales et ce qu'il faut prendre.

    Un grave degré d'insuffisance rénale entraîne le besoin d'hémodialyse. Cette procédure est difficile à réaliser et est réalisée dans un service spécial de l'hôpital. L'alimentation en hémodialyse est conçue pour réduire la charge sur les reins, améliorant ainsi les résultats du traitement.

    Caractéristiques de la nutrition

    Dans les maladies rénales au stade sévère, il est recommandé que les régimes à faible teneur en protéines soient observés, car la protéine se décompose en créatinine, ammoniac, bilirubine et urée mal traitées. Mais si on prescrit une hémodialyse au patient, la protéine se décompose très rapidement, de sorte que le régime dans ce cas sera différent. Le régime thérapeutique pour l'hémodialyse a été mis au point il y a plus de 30 ans, mais la pertinence n'a pas été perdue. C'est une composante obligatoire du traitement pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale terminale.

    La nourriture doit être équilibrée. Il est fabriqué par un spécialiste individuellement, en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la maladie, de la fréquence et de «l'expérience» de la dialyse, les indicateurs de laboratoire de la fonction rénale. La plupart des substances qui produisent l'hémodialyse pénètrent dans l'organisme avec les aliments. La tâche principale est d'optimiser les reins et de maintenir toutes les fonctions du corps au niveau approprié.

    Principes de régime

    La règle de base de la nutrition est la consommation d'une quantité suffisante de protéines. Si la protéine est sévèrement restreinte avant le rendez-vous de l'hémodialyse chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale, elle doit être consommée pendant la procédure encore plus qu'une personne en bonne santé. Dans le processus de dialyse, les patients perdent tous leurs acides aminés et doivent être remplis. La teneur moyenne en protéines est de 1,2 g / kg de poids corporel par jour.

    Les graisses et les glucides sont également consommés en quantité normale, à moins, bien sûr, que le patient n’ait pas besoin de réduire son poids corporel ou qu’il n’ait pas reçu de diagnostic de diabète. Autres principes importants de nutrition:

    1. Limitation du potassium. Avant la dialyse, une personne souffrant d'insuffisance rénale peut développer une affection potentiellement mortelle - l'hyperkaliémie. À mesure que les procédures sont terminées, la quantité de potassium diminue, mais entre les séances, l’analyse montre toujours un excès de l’indicateur. Par conséquent, les produits contenant des éléments doivent être strictement limités (certains fruits, fruits secs).
    2. Correction du métabolisme du phosphore et du calcium. De nombreuses personnes en hémodialyse développent une ostéoporose, une altération de la fonction parathyroïdienne. Il est recommandé de prendre des préparations de calcium et de vitamine D3, ainsi que de limiter les aliments contenant du phosphore - produits laitiers, légumineuses, pain, céréales.
    3. Normalisation du niveau d'aluminium. Cet élément est très toxique pour les reins, entraînant un certain nombre de complications des os, du système nerveux, de la moelle osseuse. Les patients doivent être exclus de la cuisson dans un plat en aluminium et ne pas manger d'aliments contenant cette substance (pistaches, pois, kiwi).
    4. Régime spécial de l'eau. L'excrétion d'urine chez les patients dialysés est altérée, car l'insuffisance rénale progresse. Les limitations de l'apport en liquide sont importantes, surtout s'il y a hypertension ou insuffisance cardiaque. Il y a une règle: de la séance à la séance, buvez de l'eau en quantité ne dépassant pas 4% du poids du corps.
    5. Exclusion des aliments salés. Tous les copeaux, le pain séché, le poisson salé et les autres produits retiennent le liquide et doivent être exclus.

    Composition du régime

    Le régime n ° 7g avec correction individuelle convient aux patients. Il se caractérise par un apport suffisant en protéines, limitant le potassium, le chlorure de sodium, réduisant la consommation d'eau. Les acides aminés irremplaçables pénètrent dans l'organisme avec la viande et les œufs, dans une moindre mesure avec le poisson. Les aliments laitiers sont consommés en quantités minimales.

    Les plats pour le patient devraient être la température habituelle. Le régime est 5 fois par jour. La composition chimique du régime est la suivante (chiffres indicatifs donnés):

    • protéines - 60 g, dont 70% de protéines animales;
    • matières grasses - 100 g, dont 30% de plantes;
    • glucides - 450 g;
    • potassium - moins de 2,5 g;
    • eau - jusqu'à 0,8 litre;
    • teneur en calories - 2900 kcal;
    • sel - 2-6 g (selon la gravité de la maladie).

    Aliments autorisés et interdits

    Pour consommer les produits suivants:

    1. Viande, poisson De préférence, le bœuf maigre, le lapin, le poulet, la dinde, les produits du poisson - la morue, le saumon rose. Vous devez manger de la viande dans une forme bouillie, cuite à la vapeur.
    2. Produits laitiers. En petites quantités (jusqu'à 100 g), le lait, le fromage blanc et la crème sure sont autorisés.
    3. Pain Vous ne pouvez que du seigle, du sel sans blé (par jour - jusqu'à 150 g).
    4. Les soupes Vous pouvez manger des soupes végétariennes avec des légumes, rarement à base de céréales, du lait. La norme des soupes par jour est de 300 g.
    5. Oeufs. Jusqu'à 2-3 oeufs par jour ne nuiront pas au patient.
    6. Céréales Il est préférable de ne manger que du riz, du sagou, sans se combiner avec de la viande (jusqu'à 200 grammes par jour).
    7. Légumes Il est permis de manger 300 g de pommes de terre et le reste des légumes moins de 400 grammes (chou, concombres, carottes, betteraves, tomates, légumes verts).
    8. Fruits, baies. Vous pouvez tout manger, sauf le cassis, la cerise, le raisin, les pêches, les abricots, les figues et les bananes.
    9. Bonbons Il est permis de manger de la mousse, de la gelée, de la gelée, un peu de sucre, du miel.
    10. Épices Les plats de cuisson doivent être de l’acide citrique, des graines de carvi, très limitées pour manger du poivre, du raifort, de la moutarde et du ketchup.
    11. Les huiles Mangez 65 g d'huile végétale, 35 g de beurre.
    • soupes grasses;
    • n'importe quel bouillon;
    • Cornichons;
    • aliments en conserve;
    • saucisse;
    • produits fumés;
    • les fromages;
    • haricots;
    • champignons;
    • les épinards;
    • oseille;
    • les marinades;
    • la rhubarbe;
    • pâtisseries sucrées;
    • chocolat;
    • fruits secs
    • cacao.

    Exemple de menu

    1. Petit déjeuner: bouillie de riz, miel, thé noir.
    2. Deuxième petit déjeuner: salade de pommes au citron, 25 grammes de fromage blanc.
    3. Le déjeuner: soupe de légumes, boeuf bouilli avec purée de pommes de terre, salade de concombre, une tranche de pain, tisane.
    4. Collation de l'après-midi: Kissel de baies.
    5. Le dîner: pommes de terre cuites à la vapeur, un morceau de poisson cuit au four, salade de tomates, toute boisson.

    Fatigué de lutter contre les maladies rénales?

    Facial et jambe, maux de dos, faiblesse et fatigue constantes, miction douloureuse? Si vous avez ces symptômes, la probabilité de maladie rénale est de 95%.

    Si vous ne vous souciez pas de votre santé, lisez ensuite l'avis d'un urologue avec 24 ans d'expérience. Dans son article, il parle des capsules RENON DUO.

    C'est un remède allemand à action rapide pour la restauration des reins, utilisé depuis de nombreuses années dans le monde entier. Le caractère unique du médicament est:

    • Élimine la cause de la douleur et conduit les reins à leur état initial.
    • Les gélules allemandes éliminent la douleur dès la première utilisation et aident à guérir complètement la maladie.
    • Il n'y a pas d'effets secondaires et il n'y a pas de réactions allergiques.

    Régime pour dialyse rénale

    pathologie intégrée associée à une insuffisance rénale et la mort des cellules du corps, est appelé l'insuffisance rénale chronique. Très souvent provoquer le développement de la maladie durable des maladies rénales telles que la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite, la formation de calculs rénaux, amyloïdose, etc. Dans 75% des cas d'insuffisance rénale chronique -. Consequence du diabète, la glomérulonéphrite (maladie auto-immune qui affecte les glomérules rénaux) et l'hypertension artérielle.

    Le besoin de dialyse se pose non seulement en cas d'insuffisance rénale aiguë et chronique, mais également en cas d'empoisonnement par des médicaments, des alcools et des poisons. L'hyperhydratation mettant la vie en danger (gonflement du cerveau ou des poumons, par exemple) est également une indication de la purification du sang.

    Pourquoi l'alimentation est-elle importante?

    L'effet secondaire de la procédure est la perte d'un certain nombre de substances de valeur. Par conséquent, dans la dialyse rénale, la nutrition joue un rôle important. Des nuances de thérapie diététique doivent être convenues avec le médecin traitant (une consultation avec un nutritionniste et un néphrologue est souhaitable), puisque l'organisme de chaque personne est individuel. La nature de la nutrition affecte la nature et l'étendue des troubles métaboliques, la fréquence et la durée de la purification du sang, ainsi que la composition des solutions de dialyse. Cependant, pour tous les patients qui font régulièrement la procédure, des principes nutritionnels de base sont développés.

    Recommandations pour la nutrition thérapeutique

    Les organes d'une personne en bonne santé travaillent 24 heures sur 24, tandis qu'un rein artificiel nettoie le sang trois fois par semaine pendant plusieurs heures. Dans l'intervalle entre les procédures doivent être soigneusement traités avec l'apport de substances liquides et toxiques.

    Ignorer les prescriptions peut entraîner des conséquences graves et même la mort, de sorte que le régime alimentaire nécessaire à la dialyse rénale est particulièrement important.

    La séance d'hémodialyse implique une dépense énergétique importante du patient. Les processus cataboliques augmentent et une partie de la protéine sanguine reste dans la solution pour la filtration. Principes de nutrition pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale chronique, qui effectuent régulièrement la purification du sang sur un appareil à rein artificiel:

    • réduction du fluide utilisé;
    • diminution de la quantité de sel de table (sodium);
    • ajout de protéines alimentaires au régime alimentaire;
    • augmentation de la valeur énergétique de la nutrition (35 à 40 kcal pour 1 kg de poids corporel);
    • restriction dans le régime alimentaire des aliments riches en potassium et en phosphore.

    Le patient reçoit un régime thérapeutique numéro 7 qui, en fonction du stade de la maladie et de la gravité des symptômes associés, est divisé en plusieurs options (A, B, D). Tableau médical № 7 permet de fournir au corps des nutriments, en tenant compte des particularités du développement de la pathologie

    Produits autorisés pour les patients

    Lors d'une séance de purification du sang par dialyse, un patient perd beaucoup d'oligo-éléments, de vitamines hydrosolubles, d'oligopeptides et d'acides aminés. Par conséquent, l'alimentation quotidienne doit être de qualité supérieure et contenir une quantité suffisante de protéines (environ 1,2 g pour 1 kg de poids corporel). Avant la nomination de l'hémodialyse, l'apport en protéines est limité à ½ g pour 1 kg de poids corporel.

    Il est nécessaire de se souvenir de l'apport suffisant en nutriments essentiels tels que les graisses et les glucides dans l'organisme. Il est important de comprendre que la maladie qui a provoqué le rendez-vous de dialyse joue un rôle énorme dans la compilation d'un menu quotidien. Par exemple, les patients diabétiques doivent limiter la quantité de glucides qui accompagne la nourriture.

    La liste des produits autorisés pour l'hémodialyse comprend:

    • des aliments riches en protéines, par exemple des œufs de poule, du bœuf maigre, de la dinde, de la viande de lapin et du porc;
    • Poisson congelé (morue, goberge, merlan bleu);
    • un peu de pain de seigle et de sel sans blé;
    • soupes végétariennes;
    • café et thé faibles, jus de légumes et de fruits, décoctions à base de plantes;
    • légumes et beurre en quantités modérées;
    • légumes (jusqu'à 400 g par jour).

    Seul le médecin traitant peut trouver le nombre exact de produits autorisés pour le patient, après avoir lu l'anamnèse du patient.

    En savoir plus sur les interdictions

    Une personne en hémodialyse ne devrait pas recevoir plus de 6 grammes de sodium par jour. Idéalement, si le patient refuse complètement le sel de table. Le régime alimentaire des personnes souffrant d'hypertension artérielle devrait être sans sel.

    Améliorer le goût du plat peut être grâce à l'ajout de diverses épices, assaisonnements, moutarde diluée, une solution de vinaigre faible. L'exception - raifort, poivre et cannelle

    Les organes souffrant d'insuffisance rénale chronique avec difficulté retirent le potassium. L'excès de micronutriments est éliminé pendant la dialyse. Une accumulation importante de potassium entre les séances est extrêmement dangereuse et peut entraîner un arrêt cardiaque. Il faut se rappeler que le premier symptôme de l'hyperkaliémie est l'engourdissement et la faiblesse des extrémités.

    Chez les patients en cours de purification du sang, le métabolisme du phosphore-calcium est généralement perturbé. Le déséquilibre ne peut être détecté que par un spécialiste, en désignant une analyse montrant le niveau de calcium et de phosphore dans le sang. Les reins atteints ne peuvent pas faire face à l'élimination de quantités excessives de phosphore, ce qui se traduit par l'élimination du calcium des os. Cela conduit à la faiblesse et la fragilité du squelette, ainsi que d'autres complications.

    La correction est effectuée en limitant le menu des produits laitiers et autres produits riches en phosphore. De plus, le médecin choisit des préparations de calcium et des médicaments contenant du D3. Souvent nommer et phosphatbinders, interférant avec l'assimilation du phosphore, par exemple, Almagel ou Sivilamer. Pour obtenir l'effet désiré des médicaments, prenez-les conformément aux instructions.

    Pour un patient souffrant d'insuffisance rénale, l'aluminium est extrêmement nocif. Le fait de contenir ses médicaments peut causer d’énormes dommages à l’organisme, par exemple, conduire à une anémie sévère, à la destruction du tissu osseux, provoquer la défaite du système nerveux - la démence de l’aluminium.

    Les patients ne peuvent pas choisir indépendamment un complexe multivitaminique contenant des additifs minéraux

    La liste des produits qui limite lors de l'hémodialyse comprend:

    • fruits secs riches en potassium - raisins secs et abricots secs;
    • agrumes, raisins et bananes;
    • Noix et haricots;
    • bouillons de viande et de champignons;
    • les sous-produits, par exemple les reins, le cœur, le foie;
    • des légumes (tomates et pommes de terre bouillies);
    • légumes verts (oseille et épinards);
    • contenant une grande quantité de produits laitiers à base de phosphore;
    • poisson fumé et salé et caviar;
    • boissons isotoniques
    • le cacao;
    • jaune d'oeuf;
    • aliments en conserve, saucisses et saucisses;
    • produits de boulangerie;
    • céréales (exception - riz).

    Recommandations pour la cuisine

    Si le patient présente une dialyse rénale, il est interdit d'utiliser des ustensiles en aluminium pendant la cuisson.

    La viande et le poisson doivent être précuits. Les patients sous traitement ne doivent pas manger de bouillon. La cuisson ultérieure est une question de goût. La viande et le poisson peuvent être frits ou cuits, en ajoutant des épices aromatisées.

    Le trempage prolongé (6-10 heures) des légumes finement coupés aide à réduire la quantité de sodium et de potassium dans les aliments. Dans le processus, il est nécessaire de changer l'eau plusieurs fois (si l'aliment est particulièrement riche en potassium, l'eau est changée au moins 10 fois et le temps de trempage est augmenté à 24 heures)

    Régime de consommation

    En interagissant avec le système nerveux central, les reins d'une personne en bonne santé maintiennent un équilibre hydroélectrolytique sans aide extérieure. Un patient qui a besoin d'une purification de son matériel est privé d'un tel mécanisme de protection rénale. L'excès de liquide n'est pas excrété, mais s'accumule dans le corps, de sorte que le régime alimentaire dans l'hémodialyse rénale implique une limitation significative de l'eau et des boissons consommées.

    Le non-respect de cette recommandation se heurte au développement d'une hypertension, d'un œdème des poumons ou du cerveau. Si un grand volume de liquide est retiré pendant la dialyse, la pression artérielle peut fluctuer considérablement et le cœur éprouve une énorme tension.

    Si le patient est resté inchangé, le volume d'urine formé dans un certain intervalle de temps, la quantité quotidienne autorisée de liquide consommé peut être augmentée à 1000 ml. Il convient de garder à l'esprit que la recommandation est donnée sans tenir compte des caractéristiques individuelles d'une personne (par exemple l'intensité de l'exercice ou le travail de l'intestin).

    N'ayez pas peur de la déshydratation. Dans de nombreux produits, il y a un liquide, par exemple, dans une grosse pomme contient presque un verre d'eau. Le volume de fluide alimenté par les aliments est suffisant pour assurer le bon fonctionnement des organes et des systèmes

    Les patients sous traitement doivent se rappeler que, dans l'intervalle entre les procédures, il est nécessaire de suivre un régime et de contrôler leur poids. Son augmentation pendant deux jours ne doit pas dépasser 3 à 5% du poids total (si l’hémodialyse est effectuée 3 fois par semaine).

    Certaines personnes refusent de boire du thé habituel, mais notent toujours l'apparition d'œdème des jambes. Il ne faut pas oublier qu'une personne ne reçoit pas seulement de l'eau. En raison de la dégradation des graisses et des glucides, une certaine quantité de liquide est libérée. De plus, certains produits alimentaires dans leur composition contiennent environ 90% d'eau.

    Exemple de menu quotidien

    • omelette au lait, cuite à la vapeur;
    • salade légère de légumes habillée d'huile d'olive;
    • 100 ml de thé léger au miel et au citron.
    • pommes cuites ou poires.
    • 200 ml de betterave avec 1 c. crème sure
    • filet de poulet au four;
    • gelée de fruits.
    • pas plus de 2 morceaux de pastèque ou de melon;
    • 150 ml de thé léger.
    • Zrazy de pommes de terre, cuit dans de l'huile d'olive;
    • 150 ml de gelée de baies.

    Résumé

    La vie d'une personne confrontée à un besoin d'hémodialyse devient complètement différente. La première fois que l'on suit les nouvelles règles est assez difficile, mais le respect du régime alimentaire prescrit détermine en grande partie le bien-être du patient.

    Le régime du patient subissant une purification du sang doit être complet et équilibré. En respectant les recommandations médicales, vous pouvez soulager votre condition et soutenir le corps pendant l'hémodialyse.

    Plus D'Articles Sur Le Diabète

    Certaines plantes ont d'excellentes propriétés de réduction du sucre et peuvent réduire le taux de sucre, agissant comme une sorte d'agent complexe pour le diabète.

    Le choix des substituts de sucre modernes est très vaste, mais tous ces produits sont-ils sûrs? Par exemple, les substituts naturels du xylitol et du fructose ne présentent pas une teneur en calories très différente de celle du sucre le plus ordinaire, et l'aspartame synthétique et la saccharine sont loin d'être inoffensifs.

    Le diabète sucré désigne les maladies chroniques endocriniennes. La raison de son apparition est un dysfonctionnement du travail du corps associé à l'absence ou à la libération insuffisante de l'hormone insuline ou à sa non-digestibilité par les tissus internes.