loader

Principal

Traitement

À quoi sert l'insuline?

Dans le corps humain, il n'y a pas d'autre organe, comme le pancréas. La violation de ses fonctions peut entraîner le développement du diabète sucré. En tant que partie du système endocrinien du fer a des capacités uniques. Il est capable d'influencer de nombreux processus de la vie. Ils sont régulés à l'aide de l'hormone insuline. De quoi est responsable et quelle est la portée de son action? Quel est le rôle important de l'insuline dans le corps humain? Comment vérifier et que faire si votre propre hormone ne suffit pas?

Un organe qui synthétise des enzymes et une hormone

Le pancréas anatomique est situé derrière la paroi arrière de l'estomac. D'où l'origine de son nom. La fonction la plus importante de l'organe endocrinien est la production d'insuline. Ceci est une substance sécrétoire spéciale, prenant une part importante dans une variété de processus.

L'hyperfonction de la glande est une production accrue de l'hormone. Ce patient a un appétit accru, la glycémie est abaissée. L'hypofonction de l'organe s'accompagne de symptômes opposés, d'une miction fréquente, d'une soif accrue.

L'organe est classé comme une glande à sécrétion mixte. Il a la capacité de produire du jus pancréatique ou pancréatique. Ses enzymes participent activement à la digestion. En fin de compte, l'organisme reçoit l'énergie nécessaire à une existence normale.

Le jus pancréatique est un liquide transparent incolore. Sa quantité est de 600-700 ml chez un adulte en bonne santé. Les éléments de la sécrétion produite sont des enzymes (amylase, lipase). Les substances enzymatiques accélèrent sélectivement la dégradation des aliments en composants, par exemple les protéines en acides aminés.

La lipase et la bile sont orientées vers les graisses, les glucides sont "sous le feu" de l'amylase. Les composés complexes (amidon, glycogène) deviennent éventuellement de simples saccharides. Plus tard, ils subissent l'influence des enzymes intestinales, où les produits des réactions à plusieurs étapes sont finalement absorbés dans le sang.

Spectre d'action

À quoi sert exactement l'insuline? Une hormone est nécessaire pour chaque cellule du corps. Les principaux lieux de son action sont le foie, les muscles, les tissus adipeux. Dans le sang d'un adulte en bonne santé à jeun, il devrait y avoir de l'insuline dans la plage de 10-20 μU / ml (0,4-0,8 ng / ml).

Produite par le pancréas ou introduite de l'extérieur, l'hormone pénètre dans les vaisseaux sanguins. Que fait l'insuline? Plus de la moitié de sa quantité est conservée temporairement dans le foie. Et il est immédiatement impliqué dans les processus de régulation des processus métaboliques.

Merci à l'insuline, se produit:

  • réduction de la destruction du glycogène et de sa formation dans le foie;
  • un obstacle à la conversion du glucose à partir d'autres composés;
  • Suppression de la synthèse du corps cétonique et de la dégradation des protéines dans les tissus musculaires;
  • la formation de glycérine à partir de molécules de graisse.

Avec l'hormone, le foie et les tissus absorbent intensivement le glucose du sang, l'échange des minéraux se stabilise. Les corps cétoniques sont des substances nocives qui se forment à la suite d'un fractionnement de mauvaise qualité des graisses.

Dans le pancréas, augmenter la sécrétion de l'hormone non seulement le glucose, mais aussi les composants des protéines (acides aminés), arrivant dans le tractus gastro-intestinal. Les diabétiques sont dangereux pour se priver de protéines alimentaires pendant une longue période. De nombreux jours de régimes maigres sont contre-indiqués.

Fonctions et structure d'une molécule protéique complexe

Les rôles de l'hormone sont nombreux. Il sauve et accumule de l'énergie. Les cellules musculaires et adipeuses sous patronage hormonal absorbent intensivement environ 15% de glucose. Plus de la moitié de la quantité totale de glucides tombe sur le foie au repos chez une personne en bonne santé.

L'organe sensoriel réagit instantanément au niveau glycémique du sang. La carence en insuline entraîne une diminution des processus de formation du glucose. La synthèse de substances riches en énergie, nécessaires à la vie d'une personne, tombe.

Avec une production normale d'hormones et un métabolisme du glucose dans les tissus, le taux d'absorption des glucides par les cellules est faible. Au complet, il reçoit des muscles qui travaillent. La fonction de l'insuline est d'augmenter la quantité de protéines dans le corps. La destruction de l'hormone pancréatique se produit principalement dans le foie. Grâce à lui, les cellules des tissus absorbent le potassium, l'excrétion du sodium par les reins.

La molécule de protéine elle-même a une structure complexe. Il se compose de 16 acides aminés (il y en a 20 au total). En 1921, des scientifiques canadiens ont isolé l’insuline du pancréas de mammifères. Après un an en Russie, l'expérience a été testée avec succès.

On sait qu'un grand nombre de pancréas d'animaux sont nécessaires pour obtenir le médicament. Ainsi, pour fournir une hormone à un patient diabétique pendant toute l'année, des organes de 40 000 porcs ont été impliqués. Maintenant, il y a plus de 50 médicaments différents. L'agent glycémique synthétisé passe par trois étapes de purification et est considéré comme le meilleur au stade actuel.

Certains patients atteints de diabète ont une certaine barrière psychologique lors du passage à l'insulinothérapie. Ils risquent de manière déraisonnable, refusant les injections hormonales avec une faible compensation de la maladie. Pour pénétrer par voie orale (par la bouche), la substance protéique est impossible. L'insuline dans le corps humain va s'effondrer dans le tube digestif et ne pas pénétrer dans le sang.

L'analyse, permettant de définir la tolérance au glucose

Test pour un diagnostic présumé de « diabète » est fait par provocation avec le glucose en quantités '75 liqueur douce consommée sur un estomac vide, mais pas avant 10 heures. Les glucides provenant des aliments stimulent la sécrétion de l'hormone. Au cours des 2 prochaines heures, le patient donne du sang plusieurs fois. Les indicateurs de la concentration de glucose dans le sang total, y compris veineux, capillaire et plasmatique, varient.

On pense que la maladie du diabète sucré est diagnostiquée aux valeurs de la glycémie:

  • sur un estomac vide - plus de 6,11 mmol / l;
  • après 1 heure - plus de 9,99 mmol / l;
  • en 2 heures - 7,22 mmol / l.

Une variante est possible lorsque seulement un din ou deux valeurs sont au-dessus de la norme. Cela vous permet déjà de douter de la santé absolue d'une personne sur la question des maladies endocriniennes. Dans ce cas, continuez l'examen. Il est recommandé de passer le test d'hémoglobine glyquée (la norme est de 7,0 mml / l). Il montre le niveau moyen de glycémie au cours de la période précédente, les 3-4 derniers mois.

Types de thérapie à l'insuline et détermination de la dose

Qu'est-ce que l'insuline pour un patient diabétique? Percer l'hormone protéique au bon endroit du corps (abdomen, jambe, main) pour compenser le saut de glucose dans le sang.

  • Avec une manifestation légère de la maladie sur un estomac vide, le niveau de glycémie ne dépasse pas 8,0 mmol / l. Pendant la journée, il n'y a pas de fortes fluctuations. Des traces de sucre dans l'urine (glycosurie) peuvent être détectées. Une telle forme de glycémie peut être un signe avant-coureur de la maladie. Il est traité à ce stade par un régime spécial et exerce des exercices physiques possibles.
  • Avec une forme moyenne de glycémie à 14 mmol / l, la glycosurie se manifeste parfois par des corps cétoniques (acidocétose). Dans ce cas, le diabète est également compensé par l'alimentation et la prise d'agents hypoglycémiants, y compris l'insuline. Des troubles diabétiques locaux dans la circulation sanguine et la régulation nerveuse (angioneuropathie) se développent.
  • forme sévère de la thérapie à l'insuline nécessite continu et est caractérisée par des niveaux élevés de la glycosurie et la glycémie à jeun, de plus de 14 mmol / l et 50 g / l, respectivement.

Les phases de compensation peuvent être:

Dans ce dernier cas, un coma (hyperglycémique) est possible. Pour un traitement réussi, une condition préalable est la mesure fréquente de la glycémie. Idéalement et avant chaque repas. Une dose adéquate d’insuline injectée aide à stabiliser le niveau de glycémie. C'est pourquoi vous avez besoin d'insuline pour un patient diabétique.

Le type d'hormone artificielle dépend de la durée de l'action. Il est divisé en court et long. Le premier est le mieux pratiqué dans l'abdomen, le second dans la cuisse. La part de chaque montant quotidien total varie - 50:50, 60:40 ou 40:60. La posologie quotidienne est de 0,5 à 1,0 unité par kilogramme de poids du patient. Cela dépend du degré de perte du pancréas de ses fonctions.

Pour chaque dose est sélectionnée individuellement et installé expérimentalement dans un hôpital. Après un diabète, adapter le schéma de l'insulinothérapie dans un environnement familial habituel. Si nécessaire, effectuer des ajustements mineurs, guidés par des méthodes de mesure auxiliaires (un glucomètre, des bandelettes de test pour déterminer les corps de glucose et de cétone dans les urines).

À quoi sert l'insuline dans le corps?

Publié le: 01 juillet 2012. Publié par: Karolina

Beaucoup de gens associent le mot «insuline» au diabète, ce qui met fin à leurs connaissances. En fait, l'insuline remplit des fonctions plus étendues. Qu'est-ce que l'insuline et de quoi le corps en a-t-il besoin?

L'insuline est une hormone formée dans des cellules spéciales du pancréas. L'insuline est nécessaire à notre organisme pour réduire les taux de glucose sanguin. La formation et l'isolement de l'insuline par les cellules pancréatiques dépendent du niveau de glucose: plus il est élevé, plus l'insuline pénètre dans le sang. La réduction de la glycémie est due au fait que l'insuline transporte le glucose dans les cellules, où il sert de combustible pour l'énergie.

Tous les tissus de notre corps sont divisés en insulino-dépendant et insulinodépendant. Les tissus insulino-dépendants comprennent le foie, les muscles et les tissus adipeux. Dans les cellules de ces tissus, le glucose ne peut pénétrer que par l'insuline. Si le corps manque d'insuline ou si les cellules y sont immunisées, le glucose reste dans le sang.

Les tissus non dépendants de l'insuline comprennent l'endothélium, c'est-à-dire une paroi interne des vaisseaux, un tissu nerveux et un cristallin. L'apport de glucose dans les cellules de ces tissus ne dépend pas de la présence d'insuline.

Qu'est-ce que le diabète sucré?

Le diabète sucré est une maladie caractérisée par une augmentation persistante de la glycémie. Pourquoi cela se passe-t-il?

Dans le diabète de type 1 (insulino-dépendant), les cellules pancréatiques dans lesquelles l'insuline est formée sont détruites. Les cellules restantes du pancréas ne peuvent pas répondre aux besoins de l'organisme en insuline. Par conséquent, la majeure partie du glucose n'est pas utilisée, mais reste dans le sang. Ce type de diabète est plus courant à un jeune âge (jusqu'à 30 ans).

Dans le diabète de type 2 (indépendant de l'insuline), les cellules pancréatiques ne souffrent pas et il y a une quantité suffisante d'insuline dans l'organisme. Cependant, les cellules des tissus insulino-dépendants perdent leur sensibilité à l'insuline - une résistance dite à l'insuline se développe.

Si vous imaginez que l'insuline est la clé qui ouvre la cellule pour le glucose, alors avec la résistance à l'insuline, la clé ne s'approche pas du verrou et ne peut pas ouvrir la cage. En conséquence, le glucose ne pénètre pas dans les cellules et reste dans le sang.

Le diabète sucré de type 2 se développe chez les personnes âgées de plus de 40 ans. L'obésité est le principal facteur de risque de la maladie.

En 1922, pour la première fois, l'insuline était utilisée pour traiter le diabète. La première injection de Leonard Thompson, âgé de 14 ans, de Toronto. Grâce aux lauréats du prix Nobel, Frederick Bunting et Charles Best, qui ont découvert l’insuline, une nouvelle ère a débuté dans le traitement du diabète.

Les patients atteints de diabète de type 1 doivent recevoir de l'insuline quotidiennement. En règle générale, les médicaments à courte et à longue durée d'action sont combinés dans leur traitement.

Le médicament à longue durée d'action est utilisé une fois par jour et est conçu pour créer une concentration de base d'insuline dans le sang. Un médicament à courte durée d'action est injecté avant chaque repas afin de réduire la glycémie en situation. Un tel schéma posologique vous permet de simuler le fonctionnement du pancréas.

Cependant, les injections d'insuline ne sont pas nécessaires pour tous les patients atteints de diabète sucré. Le traitement des patients atteints de diabète de type 2 commence par des mesures non médicamenteuses: régime alimentaire, perte de poids et activité physique accrue. À l'avenir, les médicaments hypoglycémiants sont utilisés, et seulement avec une déplétion des cellules pancréatiques - l'insuline.

Envoyez vos notes à notre adresse [email protected]

2 commentaires à cet article

  1. Tver a écrit:
    13 déc. 2017 à 22h08

À cause de ce qui est endommagé et comment réparer les cellules endommagées du pancréas?

Comment et combien l'insuline agit-elle sur le corps?

L'insuline, hormone protéique, est l'élément le plus important des processus métaboliques dans tous les tissus du corps humain, remplissant une fonction aussi importante que la réduction de la concentration de glucose dans le sang. Cependant, la fonctionnalité de l'insuline est très polyvalente, car elle affecte tous les types de processus métaboliques dans le corps humain et ne se limite pas à ajuster l'équilibre glucidique. La violation de la production d'insuline et de ses effets sur les tissus sont les principaux facteurs de développement d'une pathologie dangereuse - le diabète sucré.

La formation, la synthèse et la sécrétion d'insuline dans les cellules

La principale condition préalable à la synthèse et à la sécrétion d'insuline dans les cellules est une augmentation du taux de glucose dans le sang. De plus, un processus physiologique supplémentaire pour l'isolement de l'insuline est le processus de prise alimentaire, pas seulement les aliments contenant des glucides et des glucides.

Synthèse de l'insuline

La biosynthèse de cette hormone protéique est un processus complexe comportant plusieurs étapes biologiques complexes. Tout d'abord, une forme inactive d'une molécule de protéine d'insuline est formée dans le corps, appelée proinsuline. Cette prohormone, précurseur de l’insuline, est un indicateur important de la fonctionnalité du pancréas. En outre, au cours de la synthèse, après un certain nombre de transformations chimiques, la proinsuline acquiert une forme active.

La production d'insuline chez une personne en bonne santé se fait tout au long de la journée et de la nuit, mais la production la plus importante de cette hormone peptidique est observée immédiatement après un repas du matin.

La sécrétion

L'insuline, en tant qu'élément biologiquement actif, produite par le pancréas, améliore sa sécrétion grâce aux processus suivants:

  • Augmentation de la teneur en sucre dans le sérum au stade de développement du diabète sucré. À l'avenir, la baisse de l'insuline sera directement proportionnelle à la croissance du sucre.
  • Coefficient élevé d'acides gras libres. Dans le contexte d'une augmentation persistante de la masse adipeuse (obésité), il existe une augmentation significative du nombre d'acides gras libres dans le sang. Ces processus ont un effet néfaste sur la santé humaine, provoquent une sécrétion excessive d'hormones de sucre, endommagent la structure cellulaire des tissus et contribuent au développement de pathologies dangereuses.
  • L'effet des acides aminés, principalement l'arginine et la leucine. Ces composés organiques stimulent la production d'insuline par le pancréas. Plus il y a d'acides aminés dans l'organisme, plus l'insuline est libérée.
  • Augmentation des taux de calcium et de potassium. L'augmentation de la concentration de ces substances augmente la sécrétion de l'hormone protéine-peptide, qui est libérée par un changement soudain des conditions de l'environnement biologique.
  • L'effet des hormones produites par les cellules du système digestif et du pancréas. Ces hormones comprennent: la gastrine, la cholécystokinine, la sécrétine et autres. Ces substances actives entraînent une augmentation modérée de la sécrétion d'insuline et sont produites par les cellules de l'estomac, immédiatement après avoir mangé.
  • Les corps cétoniques sont des composés chimiques formés par le foie et sont des produits intermédiaires des processus métaboliques: glucides, protéines et lipides. Le dépassement des indices de ces substances dans l'organisme indique une violation pathologique du métabolisme et, par conséquent, une sécrétion supplémentaire d'insuline.

Les hormones de stress, telles que l'adrénaline, la noradrénaline et le cortisol, provoquent une libération importante d'insuline dans le sang. Ces substances actives de sécrétion interne sont produites lors de surmenage aigu, afin de mobiliser le corps.

Les processus stressants se produisent dans le contexte d'une forte augmentation de la glycémie, condition préalable à la survie de l'organisme dans des situations dangereuses. Il existe un concept - l'hyperglycémie de stress, une réaction hormonale caractérisée par une augmentation de la concentration de glucose dans le sang au cours d'une période de troubles nerveux graves.

Le mécanisme d'action de l'hormone

Les mécanismes d'action de cette enzyme vitale sur le métabolisme sont différents. Tout dépend du type de processus métabolique considéré:

Métabolisme des glucides

L'effet de l'insuline dans ce cas est d'augmenter la capacité des structures cellulaires du glucose. En outre, l'hormone peptidique-protéinique favorise la formation et l'amélioration de la synthèse d'une enzyme-glucokinase importante, accélérant ainsi le processus de clivage du glucose dans les cellules (glycolyse). De plus, l'insuline augmente l'activité des molécules clés de glycolyse des protéines et augmente également leur nombre. L'hormone hypolipidémiante supprime la gluconéogenèse, qui se caractérise par la formation de molécules de glucose dans le foie et les reins, à partir de composés non glucidiques.

Métabolisme des protéines

L'activation de la fonction de transport des acides aminés dans le tissu musculaire et le foie est un avantage particulier de l'insuline dans le métabolisme des protéines. Sous l'influence de l'hormone peptidique, la synthèse des protéines dans les tissus musculaires et les organes internes est renforcée et empêche également la dégradation de la protéine dans l'organisme. L'insuline stimule la croissance des structures intracellulaires, favorise la multiplication et la division des cellules.

Métabolisme des graisses

L'insuline réduit le taux de fission des graisses (lipolyse) dans les tissus adipeux et le foie. En outre, l'hormone protéique peut activer la synthèse de graisses neutres (triacylglycérols) dans le tissu adipeux du corps humain. L'insuline est capable d'accélérer la synthèse des acides gras organiques et d'inhiber la synthèse des corps cétoniques dans les tissus du foie. Les corps cétoniques en excès indiquent des anomalies et des changements pathologiques dans le foie.

Régulation de la glycémie

Le mécanisme de régulation de la glycémie chez les personnes en bonne santé peut être réalisé en utilisant certains aliments. Alors que les personnes souffrant de diabète sucré dans la régulation du sucre aident à la réception de certains médicaments.

La régulation du métabolisme glucidique se produit à différents niveaux d'organisation des systèmes biologiques: cellulaire, tissu, organe et organisme. La correction de la teneur en glucose est effectuée sur la base d'un certain nombre de facteurs, parmi lesquels la santé globale du patient, la présence d'autres pathologies, la qualité et le mode de vie sont déterminants.

Hyperglycémie et hypoglycémie

L'hyperglycémie et l'hypoglycémie sont deux processus pathologiques qui se développent dans le contexte d'une violation du niveau de glucose dans le corps. Ces pathologies peuvent avoir des conséquences très douloureuses pour le patient, il est donc extrêmement important de faire attention aux symptômes caractéristiques de ces affections et d'organiser un traitement urgent!

Hyperglycémie - une condition pour laquelle une augmentation persistante du sucre dans le plasma sanguin est caractéristique. Chez les personnes atteintes de diabète, les facteurs suivants peuvent déclencher une hyperglycémie: suralimentation, consommation d'aliments nocifs, troubles alimentaires, manque d'effort physique, abus d'aliments contenant du sucre, conditions stressantes ou injection d'insuline à temps.

Nous vous recommandons également de voir: les types et le choix d'une seringue à insuline.

Symptomatique de cette condition:

  • Un fort sentiment de soif.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Maux de tête et perte de concentration.
  • Une sensation de fatigue intense.
  • Apparence des "étoiles" devant les yeux.

Dans le traitement de l’hyperglycémie, la priorité est donnée à une surveillance attentive des taux de glucose, à l’aide d’un dispositif spécial, et au respect strict du régime thérapeutique. En outre, le médecin prescrit des médicaments médicinaux qui réduisent le glucose dans le sang.

Hypoglycémie

Processus pathologique, se déroulant dans un contexte de baisse de la teneur en glucose dans la circulation sanguine. Dans ce cas, tous les systèmes du corps humain souffrent de la famine énergétique, mais l'activité cérébrale est plus affectée. L'hypoglycémie peut survenir pour un certain nombre de raisons: isolement excessif de l'insuline dans le pancréas, taux élevé d'insuline dans l'organisme, trouble du métabolisme glucidique dans le foie ou dysfonctionnement des glandes surrénales.

Manifestations standard de l'hypoglycémie:

  • Un sentiment accru d'anxiété et d'anxiété.
  • Sensations douloureuses dans la tête, pulsation.
  • Nervosité et irritabilité.
  • Un sentiment constant de faim.
  • Sentiment de brûlure et d'inconfort dans la zone épigastrique.
  • Tremblement des muscles.
  • Arythmie et tachycardie.

Le schéma de traitement de la maladie dépend directement du stade de développement du processus pathologique. Au stade initial de la maladie, le patient est montré à l'utilisation d'aliments riches en sucre. Le patient peut être prescrit des injections d'insuline "Levemir", qui est capable de prévenir le développement de cette maladie de près de 70%, en raison de la consommation lente dans le sang.

Aux stades ultérieurs de la maladie, une solution de glucose intraveineux est nécessaire pour éviter les effets irréversibles dans le cerveau. Les stades les plus récents de l'hypoglycémie ne peuvent être traités que dans les unités de soins intensifs.

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 est une pathologie endocrine auto-immune associée à une déficience totale en insuline dans l'organisme. L'autoproduction de l'hormone protéine-peptide est presque complètement interrompue. La condition préalable au développement de la maladie est le trouble du système immunitaire humain. Souvent, ce type de diabète se développe en raison d'un fort choc émotionnel ou d'une prédisposition génétique.

Les patients se sentent toute une gamme de symptômes pénibles: la perte de poids soudaine, la détérioration rapide de la santé, la faiblesse, la peau sèche, les blessures non cicatrisées. En outre, la déshydratation se produit au détriment de besoin fréquent d'uriner, ce qui conduit la soif constante de syndrome.

Thérapie

Les personnes atteintes de cette maladie ont besoin quotidiennement d'une insulinothérapie. Il est important de comprendre que le diabète de type 1 est incurable, car aucun médicament ne peut raviver les cellules qui meurent pendant cette maladie grave.

La surveillance étroite du sucre dans la circulation sanguine et l'insulinothérapie sont les seules méthodes possibles pour traiter la maladie. En liaison avec la pénurie aiguë d'insuline naturelle dans le corps, le médecin prescrit des analogues modifiés directement de l'insuline humaine, tels que Novorapid. Cette insuline à ultra-courte durée d'action agit dans les 10 minutes qui suivent l'administration, alors qu'une insuline courte d'une personne ne fonctionne pas avant une demi-heure. L'impact de l'insuline rapide dure environ 5 heures.

Diabète de type 2

Cette pathologie est causée par une teneur en sucre anormalement élevée dans le sérum sanguin. Pour une maladie de ce type, la sensibilité des tissus et des cellules du corps à l'insuline est caractérisée. Ce type de diabète est le plus fréquent chez les malades. Les principaux provocateurs de la maladie sont:

  • L'obésité.
  • Nutrition irrationnelle.
  • L'hypodinamie est un mode de vie sédentaire.
  • Présence de proches parents ayant une pathologie similaire.
  • Stablement haute pression.

Qu'advient-il du corps d'une personne atteinte de diabète de type 2?

Après les repas standards arrive augmentation importante des indicateurs de sucre, tandis que le pancréas ne parvient pas à libérer l'insuline, ce qui est typique pour un taux élevé de glucose. À la suite de ce processus, la sensibilité cellulaire responsable de la reconnaissance de l’hormone glucidique est affaiblie. Cette condition est appelée résistance à l'insuline, la stabilité de la membrane cellulaire à l'effet de l'insuline.

Diagnostic

Pour identifier la maladie, les études suivantes sont effectuées:

  1. L'analyse en laboratoire du sang pour le glucose.
  2. Détermination du taux d'hémoglobine glycosylée. Ses taux sont largement dépassés chez les personnes atteintes de diabète.
  3. Test de tolérance au glucose.
  4. Analyse d'urine pour les composés de sucre et de cétone.

La réalisation intempestive d'activités diagnostiques et l'absence de traitement approprié pour le diabète de type 2 peuvent entraîner de graves complications pour le patient, souvent accompagnées d'un développement caché. Les complications les plus courantes sont: le développement de la dysfonction rénale, la tension artérielle excessive (hypertension), la fonction visuelle avec facultés affaiblies et la cataracte, les dommages aux tissus des extrémités inférieures et la formation d'ulcères.

Vidéo: Pourquoi ai-je besoin d'insuline et comment ça marche?

Il est important de comprendre la gravité de ce système endocrinien et d’essayer de prévenir le développement de la maladie, grâce à un diagnostic précoce, à un traitement efficace et à des recommandations diététiques strictes. Sinon, les processus pathologiques du diabète sucré peuvent entraîner des conséquences irréversibles pour la santé humaine.

Pourquoi avons-nous besoin d'insuline et quelle est sa norme?

Le métabolisme chez l'homme est un processus complexe et à plusieurs étapes, et son évolution est influencée par diverses hormones et substances biologiquement actives. L'insuline est produite par des formations particulières situées dans le pancréas plus épais (îlots de Langerhans-Sobolev), est une substance capable de participer directement ou indirectement, dans presque tous les processus métaboliques dans les tissus du corps.

L'insuline est une hormone peptidique, si importante pour la nutrition et le fonctionnement des cellules du corps. C'est un transporteur de glucose, d'acides aminés et de potassium. L'action de cette hormone est la régulation de l'équilibre glucidique. Après avoir mangé, la quantité de substance présente dans le sérum sanguin augmente en réponse à la production de glucose.

À quoi sert l'insuline?

L'insuline est une hormone indispensable, sans laquelle un processus normal de nutrition cellulaire dans le corps est impossible. Avec son aide, il y a transport de glucose, de potassium et d'acides aminés. L'effet est le maintien et la régulation de l'équilibre glucidique dans le corps. Étant un peptide hormonal (protéine), elle ne peut pas pénétrer dans le corps à partir de l'extérieur à travers le tractus gastro-intestinal - sa molécule est digéré comme toute substance protéinique dans l'intestin.

L'insuline dans le corps humain est responsable du métabolisme et de l'énergie, c'est-à-dire qu'elle a un effet complexe et multiple sur le métabolisme dans tous les tissus. De nombreux effets sont obtenus grâce à sa capacité à agir sur l'activité de plusieurs enzymes.

L'insuline est la seule hormone qui aide à réduire la glycémie.

Dans le diabète le premier tir du taux d'insuline sanguin est perturbé, autrement dit, en raison de sa production insuffisante de glucose (sucre) dans le sang augmente, augmente l'excrétion de sucre dans l'urine, et apparaît dans l'urine, donc le diabète appelée maladie sucré. Dans le diabète sucré du second type, l'action de l'insuline est perturbée. À ces fins, il est nécessaire d'effectuer une surveillance IRI dans le sérum sanguin, c'est-à-dire un test sanguin pour l'insuline immunoréactive. L'analyse du contenu de cet indicateur est nécessaire pour identifier le type de diabète sucré, ainsi que pour déterminer l'exactitude du pancréas pour l'administration ultérieure d'un traitement thérapeutique avec des médicaments.

Une analyse du taux de cette hormone dans le sang permet non seulement de détecter une éventuelle perturbation du fonctionnement du pancréas, mais également de distinguer avec précision le diabète sucré et une autre maladie similaire. C'est pourquoi cette étude est considérée comme très importante.

Avec le diabète sucré, non seulement le métabolisme des glucides est perturbé, mais le métabolisme des graisses et des protéines en souffre également. La présence de formes sévères de diabète en l'absence de traitement rapide peut entraîner une issue fatale.

Médicaments contenant de l'insuline

Les besoins en insuline du corps humain peuvent être mesurés en unités glucidiques (UE). Le dosage dépend toujours du type de médicament administré. Au sujet de la défaillance fonctionnelle des cellules pancréatiques dans lesquels il y a de faibles taux sanguins d'insuline pour le traitement thérapeutique du diabète montre un moyen de stimuler l'activité de ces cellules, par exemple, butamid.

Par son mécanisme d'action, ce médicament (ainsi que ses analogues) améliore l'absorption de l'insuline présente dans le sang, les organes et les tissus. On dit donc parfois qu'il s'agit d'insuline en comprimés. Sa recherche d'ingestion est en cours, mais à ce jour aucun fabricant n'a introduit sur le marché pharmaceutique un médicament capable de sauver des millions de personnes des injections quotidiennes.

Les préparations d'insuline, en règle générale, sont administrées par voie sous-cutanée. Leur effet sur la moyenne commence en 15-30 minutes, la concentration maximale dans le sang observée après 2 à 3 heures, la durée est de 6 heures Lorsque la présence du diabète d'insuline prononcée injecté 3 fois par jour -. Jeûna matin, après-midi et le soir.

Afin d'augmenter la durée d'action de l'insuline, des médicaments à action prolongée sont utilisés. Pour ces préparations médicales, une suspension de zinc-insuline est nécessaire (la durée d'action est de 10 à 36 heures) ou une suspension de protamine-zinc (durée d'action de 24 à 36 heures). Les médicaments ci-dessus sont conçus pour une injection sous-cutanée ou intramusculaire.

Une overdose du médicament

En cas de surdosage avec des préparations d'insuline, une chute brutale du glucose dans le sang peut être observée, cette affection étant appelée hypoglycémie. Parmi les signes caractéristiques, il convient de noter l'agressivité, la transpiration, l'irritabilité, un fort sentiment de faim, dans certains cas, un choc hypoglycémique (convulsions, perte de conscience, violation de l'activité cardiaque). Aux premiers symptômes de l'hypoglycémie, le patient doit manger d'urgence un morceau de sucre, des biscuits ou une tranche de pain blanc. En présence d'un choc hypoglycémique, l'administration intraveineuse d'une solution de glucose à 40% est nécessaire.

L'utilisation de l'insuline peut provoquer un certain nombre de réactions allergiques, par exemple des rougeurs au site d'injection, de l'urticaire et autres. Dans de tels cas, il est conseillé de passer à d'autres médicaments, par exemple la suinsuline, après avoir consulté le spécialiste traitant. Indépendamment, il n'est pas possible de refuser l'administration prescrite de la substance - le patient peut rapidement montrer des signes de manque d'hormones et de coma causés par un taux de glycémie élevé.

Pourquoi l'insuline est-elle nécessaire?

Le processus d'un processus aussi complexe et à plusieurs étapes que le métabolisme est affecté par diverses substances et hormones biologiquement actives, y compris l'insuline, qui est produite par les îlots spéciaux de Langerhans-Sobolev, situés dans l'épaisseur du pancréas. Il participe à presque tous les processus métaboliques du corps.

Qu'est-ce que l'insuline?

L'insuline est une hormone peptidique, très importante pour la nutrition normale et le travail des cellules, elle transporte le glucose, le potassium et les acides aminés. Il est conçu pour réguler l'équilibre glucidique. Par conséquent, après avoir mangé, une augmentation du sérum de la quantité de cette substance est enregistrée en réponse à la production de glucose.

Le processus de nutrition cellulaire normale sans insuline est impossible et cette hormone est irremplaçable. L'insuline est une hormone protéique, elle ne peut donc pas pénétrer dans l'organisme par le tube digestif, car elle sera digérée immédiatement, comme toute protéine.

Comment fonctionne l'insuline?

L'insuline est responsable de l'énergie et, dans tous les tissus, elle a un effet complexe sur le métabolisme. Il est capable d'affecter l'activité de nombreuses enzymes.

L'insuline, c'est la seule hormone capable de réduire le taux de glucose dans le sang.

S'il y a un premier type de diabète, taux d'insuline sanguin causé par une altération production insuffisante et son taux de sucre dans le sang augmente, et augmente ainsi l'excrétion de l'urine et du sucre dans l'urine est déterminée.

Dans le deuxième type de diabète sucré, l'action de l'insuline est altérée. Ici, il est nécessaire d'effectuer un test sanguin pour l'insuline immunoréactive. Cette analyse est effectuée pour déterminer le type de diabète sucré, l'adéquation du fonctionnement du pancréas, afin de prescrire ensuite des médicaments.

La vérification du taux de cette hormone peut détecter une violation du pancréas et différencier avec précision le diabète sucré d'une autre maladie similaire. C'est une étude très importante. Avec le diabète, non seulement les glucides, mais aussi le métabolisme des protéines et des graisses sont perturbés. Sous une forme sévère, le diabète sucré en l'absence de traitement adéquat peut entraîner la mort.

Le besoin d'un organisme en insuline peut être mesuré en unités UE-glucides. La dose est nécessairement déterminée par le type de médicament administré. En cas de carence en cellules pancréatiques, ce qui réduit la teneur en insuline dans le sang, un médicament stimulant l'activité de ces cellules, par exemple le butamid, est prescrit pour le traitement du diabète. Le mécanisme d'action de cet agent et de ses analogues est d'améliorer l'assimilation de l'insuline dans le sang, les tissus et les organes.

Les formulations d'insuline sont habituellement administrés par voie sous- cutanée et leur action débute à quinze minutes en moyenne à trente, et la teneur maximale du sang est enregistré au bout de deux ou trois heures, la durée d'action jusqu'à six heures. Dans le diabète de l'insuline est administrée marquées trois fois par jour - le matin sur un estomac vide, dans l'après-midi et le soir.

Pour augmenter la durée d'action de l'insuline utilisée signifie une action prolongée. Ceci, par exemple, une suspension de zinc insulinas durée de dix à trente-six heures, et la durée de la suspension de zinc protamine d'action qui est de vingt-4-36 heures. Ces médicaments sont faits par voie sous-cutanée ou en / m.

Si elle est appliquée une surdose d'insuline peut commencer une forte baisse de la glycémie - hypoglycémie. Elle se manifeste par la transpiration, l'agressivité, l'irritabilité, la faim, et parfois choc hypoglycémique peut se produire, où les convulsions possibles, la fonction cardiaque altérée, et la perte de conscience. Au premier signe du patient hypoglycémie doit immédiatement consommer un morceau de sucre, le pain blanc ou des biscuits. Lorsque le choc hypoglycémique rebuetsya / dans une solution à 40% de glucose ore.

Avec l'utilisation de l'insuline, des réactions allergiques peuvent survenir, en particulier l'urticaire, des rougeurs au site d'injection et plusieurs autres. Dans de tels cas, le médecin tente de nommer d'autres agents, par exemple, suinsulin, mais indépendamment d'abandonner la substance ne peut pas être attribué précédemment, car il se heurte à la manifestation des symptômes d'une carence en hormone et le coma, il y a une raison de niveaux excessifs de glucose dans le sang.

L'insuline et son rôle dans l'activité vitale du corps

L'hormone insuline et son rôle dans l'organisme sont étroitement liés au travail du système endocrinien. Il comprend plusieurs glandes endocrines, dont chacune est nécessaire pour maintenir la santé humaine. Quand il y a des échecs dans le travail d'au moins une des glandes, tous les organes souffrent.

L'insuline est une hormone suffisamment étudiée avec une base peptidique contenant plusieurs acides aminés. Si le niveau d'insuline diminue ou augmente, une fonction importante du système endocrinien est violée: le maintien du taux de sucre dans le sang.

Le facteur le plus impressionnant et le plus terrible qui a rendu une hormone si "populaire" est l'augmentation annuelle du nombre de personnes atteintes de diabète.

Mécanisme de production d'insuline

Une hormone est produite dans les cellules endocrines de la queue du pancréas. Les accumulations de ces cellules s'appellent les îlots de Langerhans en l'honneur du scientifique qui les a découvertes. Malgré la petite taille, chaque l'îlot est considéré comme un petit organe avec une structure complexe. Ils sont responsables de la libération d'insuline. Voici comment l'insuline est produite:

  1. Production de préproinsuline. Dans le pancréas, la base de l'hormone, la préproinsuline, est créée.
  2. Synthèse du peptide signal. En même temps que la base, un préproinsuline-peptide est produit, il fournit la base aux cellules endocrines. Là, il est synthétisé en proinsuline.
  3. Stade de maturation. Pendant un certain temps, les composants traités se déposent dans les cellules du système endocrinien - dans l'appareil de Golgi. Là, ils mûrissent pendant un certain temps et se transforment en insuline et en peptide C. L'activité peptidique dans les diagnostics de laboratoire est souvent déterminée par l'activité du pancréas.
  4. Connexion avec du zinc. L'insuline produite interagit avec les ions du minéral, et lorsque le sucre dans le sang augmente, l'hormone est libérée par les cellules bêta et commence à abaisser son niveau.

Si le taux de glucagon, un antagoniste de l'insuline, est élevé dans l'organisme, la synthèse de l'hormone dans le pancréas diminue. Le glucagon est produit dans les cellules alpha de l'îlot de Langerhans.

L'action de l'insuline

L'action de la substance augmente la perméabilité des membranes cellulaires et le glucose y est librement absorbé. En parallèle, l'insuline transforme le glucose en un polysaccharide-glycogène. Il sert de source d'énergie naturelle pour les humains.

Fonctions de l'hormone

L'insuline remplit plusieurs fonctions dans le corps humain, dont la principale est le maintien du métabolisme des graisses et des protéines. Il régule également l'appétit en envoyant les données du récepteur au cerveau.

  • améliore le clivage des protéines, évite qu'elles soient excrétées sous une forme non traitée;
  • protège les acides aminés de la division en sucres simples;
  • Responsable du transport correct du magnésium et du potassium dans chaque cellule;
  • prévient l'atrophie du tissu musculaire;
  • protège le corps contre l'accumulation de corps cétoniques - substances dangereuses pour l'homme, mais résultant du métabolisme;
  • normalise le processus d'oxydation du glucose, qui est responsable du maintien du niveau normal d'énergie;
  • stimule le travail des muscles et du foie pour éliminer le glycogène.

Il existe une fonction supplémentaire dans l'insuline: la stimulation de la formation des esters. Il empêche le dépôt de graisse dans le foie, ne permet pas aux acides gras de pénétrer dans le sang. Une quantité suffisante d'insuline empêche la mutation de l'ADN.

Manque d'insuline dans le corps

Lorsque l'insuline cesse d'être produite dans les bonnes quantités, le diabète sucré se développe. Lorsqu'une personne est malade, il doit utiliser régulièrement des sources externes d'hormone.

La deuxième maladie survient à cause d'un excès d'insuline - hypoglycémie. À cause de cela, l'élasticité des vaisseaux sanguins s'aggrave, la pression artérielle augmente.

Indicateurs de norme et de déviation

Normalement, la concentration en hormone est de 3-25 μU / ml. Chez les enfants, une diminution est possible à 3-20 μU / ml et chez les femmes enceintes, le taux passe à 6-27 μU / ml. Chez les personnes âgées, le taux de substance dans le sang augmente à 6-35 μU / ml. Si le niveau augmente fortement ou diminue, cela devient un symptôme de maladies dangereuses.

Niveau accru

  • effort physique débilitant;
  • surmenage, stress constant;
  • processus tumoraux dans le pancréas;
  • maladie rénale, foie, glande surrénale;
  • Diabète sucré de type 2, caractérisé par un syndrome d'insensibilité à l'insuline;
  • les caractéristiques génétiques (la tendance à des niveaux élevés d'hormones chez les personnes vivant dans des régions où la faim est fréquente) constituent une prédisposition à l'obésité.

Mais le niveau réduit d'insuline dans le sang n'est pas moins dangereux.

Scores faibles

En raison du stress et des habitudes alimentaires, l'insuline peut non seulement augmenter, mais aussi diminuer. C'est une erreur de croire qu'il s'agit d'un état normal, ce qui n'est pas dangereux pour la santé. Commencez le processus d'abaissement de l'hormone:

  • les aliments riches en graisses, en glucides et en calories - l'insuline produite par la glande ne suffit pas pour assimiler les produits entrants. Cela conduit à une production intensive d'hormones, qui élimine rapidement les cellules bêta;
  • une tendance chronique à trop manger, même des aliments sains en grandes quantités ne seront pas utiles;
  • le manque de sommeil nuit à la production d'hormones, surtout si la personne dort pendant 4 à 5 heures;
  • surmenage, travail lourd ou dangereux, stimulant la libération d'adrénaline;
  • diminution des fonctions du système immunitaire, lésions infectieuses;
  • mode de vie sédentaire, provoquant une hypodynamie, dans laquelle beaucoup de glucose pénètre dans le sang, mais il n'est pas traité correctement.

Pour comprendre exactement comment l'insuline affecte la santé humaine dans le diabète, vous devez considérer le processus d'interaction du glucose avec une hormone.

Niveau d'insuline et de glucose

Chez une personne en bonne santé, même dans une situation où la nourriture ne pénètre pas dans le corps pendant une longue période, le taux de sucre est approximativement le même. L'insuline continue d'être produite par le pancréas à peu près au même rythme. Quand une personne mange, la nourriture est divisée et les glucides se présentent sous la forme de molécules de glucose dans le sang. Voici ce qui se passe ensuite:

  1. Le foie reçoit un signal et l'hormone accumulée est libérée. En réagissant avec le glucose, il diminue le niveau de sucre et le transforme en énergie.
  2. Le fer commence une nouvelle étape de la production d'insuline à l'endroit où il est passé.
  3. De nouvelles portions de l'hormone sont envoyées dans les intestins pour décomposer les sucres partiellement traités.
  4. Le résidu de glucose non expiré est partiellement converti en glycogène, qui se repose. Il se trouve dans les muscles et le foie, partiellement déposé dans le tissu adipeux.
  5. Après un certain temps après avoir mangé, le sucre commence à tomber. Le glucagon est jeté dans le sang et le glycogène accumulé commence à être divisé en glucose, stimulant la croissance du sucre.

L'insuline est une hormone indispensable, dont le niveau est étroitement lié au fonctionnement quotidien de l'organisme. Ses violations entraînent des maladies qui raccourcissent la vie d'une personne pendant plusieurs décennies, ce qui complique sa masse d'effets secondaires désagréables.

Question médicale gratuite

Les informations sur ce site sont fournies à titre de référence. Chaque cas de la maladie est unique et nécessite une consultation personnelle avec un médecin expérimenté. Dans ce formulaire, vous pouvez poser une question à nos médecins - c'est gratuit, inscrivez-vous dans une clinique en Russie ou à l'étranger.

À quoi répond l'insuline dans l'organisme?

Le rôle principal de l'insuline dans l'organisme est de contrôler le taux de glucose dans le sang et de prévenir l'hyperglycémie. De plus, il est nécessaire pour les processus métaboliques vitaux, tels que la synthèse des lipides et la régulation de l'activité enzymatique. L'absence d'insuline dans le corps humain entraîne une perturbation de tous les processus métaboliques et une pathologie grave - le diabète sucré.

Qu'est-ce que l'insuline?

L'insuline est une hormone responsable de l'approvisionnement en énergie cellulaire.

C'est une hormone protéique de masse moléculaire d'environ 6 000 Daltons. La molécule consiste en deux chaînes polypeptidiques, qui contiennent des résidus d'acides aminés. La synthèse et la sécrétion de l'hormone stimulent une augmentation du glucose dans le sang. La concentration normale dans le corps en fonction de l'âge est présentée dans le tableau:

Chez les personnes en bonne santé, la production et la libération d'insuline sont un processus étroitement réglementé qui permet au corps d'équilibrer ses besoins métaboliques, sur la base de la fourniture stable de cellules sanguines avec du glucose. Le glucose est la source d'énergie pour le corps. Mais si la quantité de glucose est plus que nécessaire, alors pour sa normalisation, l'insuline est nécessaire, ce qui commence immédiatement à être intensivement attribué. Mais dès que le taux de glucose est normalisé, sa production est suspendue.

Où est-il produit?

L'hormone produit le pancréas - l'organe du système digestif. La glande se compose de tissus exocrines (95%), qui produisent les enzymes nécessaires à la digestion. Les 5% restants sont occupés par des cellules endocrines (A, B, D, PP). Leur principale fonction est la libération d'hormones responsables du métabolisme des glucides, des protéines et des graisses. Les groupes de cellules endocrines sont appelés îlots pancréatiques ou îlots de Langerhans.

Spécifiquement pour la production d'insuline, les cellules B répondent. Avec une certaine stimulation, les cellules B commencent à produire une hormone, après quoi elles se diffusent dans les petits vaisseaux sanguins qui percent le pancréas. La biosynthèse d'une hormone est un processus très complexe et se déroule en 2 étapes. Initialement, les cellules B produisent une pro-sérine pro-hormone inactive. La proinsuline est ensuite exposée à des endopeptidases (enzymes qui coupent les liaisons peptidiques) qui déplacent le peptide C pour former de l'insuline.

Que fait l'insuline?

L'hormone insuline remplit les fonctions suivantes:

  • Contrôle l'alimentation en glucose des cellules hépatiques et musculaires.
  • La seule hormone qui diminue le niveau de glucose et assure sa transformation en glycogène stocké dans le foie.
  • Supprime l'augmentation de l'activité des enzymes qui décomposent les graisses pour l'utiliser comme source d'énergie alternative.
  • Il aide les cellules du corps à métaboliser les acides aminés.
  • Accélère le transfert des ions phosphate, magnésium et potassium dans les cellules.
  • Affecte le processus de synthèse et de maturation des protéines.
  • Aide à la réduplication de l'ADN (renouvellement).

L'insuline est responsable de toutes les formes de métabolisme dans le corps, mais sa fonction principale est liée au métabolisme des glucides.

Certaines cellules du corps sont adaptées pour percevoir le glucose sans insuline, mais la plupart des cellules nécessitent constamment leur libération dans le sang. La plupart de cette hormone dépendante des types de tissus musculaires et de graisse qui sont responsables des fonctions importantes dans le corps - hémodynamique (circulation sanguine), la respiration, le mouvement, etc. La masse cellulaire des tissus insulinodépendants est 2/3 du poids corporel total de cellules...

Quel est le danger d'un manque de synthèse d'insuline?

L'hormone régulant les principaux processus métaboliques, le manque de synthèse de l'insuline entraîne une pathologie appelée diabète sucré. Les problèmes rencontrés avec la sécrétion d'hormones en raison de la destruction des cellules B conduit à la carence totale d'insuline du corps et provoque le développement du diabète de type 1. Si les cellules B produisent l'hormone, mais la quantité ne suffit pas à réduire le sucre (insuffisance relative) en raison de la sensibilité plus faible aux substances hormonales, cette situation affecte le développement du diabète de type 2.

Où l'insuline est produite

Face au diabète, une personne commence souvent à entendre des médecins différents termes associés à cette maladie. Une telle définition est l'hormone insuline. Il est nécessaire que le corps maintienne un niveau stable de sucre. L'hormone neutralise l'excès de glucose dans le corps, le convertit en glycogène et l'envoie dans le tissu adipeux, les muscles et le foie. Si son développement est perturbé, il existe un risque de diabète. Pour comprendre les caractéristiques de la maladie, il est important de savoir quel organisme produit de l'insuline et comment combler son déficit.

Qu'est-ce que l'insuline et pourquoi est-ce nécessaire?

L'insuline est la seule hormone capable d'abaisser le taux de glycémie. Il est produit dans le pancréas. La quantité d'hormone sécrétée dépend de la teneur en glucose dans le sang. Si son niveau devient plus élevé, la production d'insuline augmente également et, avec une teneur en sucre inférieure, elle diminue. La cause de la violation de ce processus est principalement le diabète.

Les principaux signes de la maladie sont:

  • Glycosurie - apparition de sucre dans l'urine;
  • Hyperglycémie - augmentation de la glycémie;
  • Polyurie - mictions fréquentes;
  • La polydipsie est une soif intensifiée.

Le manque de traitement en temps opportun du diabète et le remplacement de la carence en insuline peuvent entraîner de graves complications. L'excès d'insuline perturbe le processus d'approvisionnement en énergie du cerveau et peut provoquer un état de coma hypoglycémique (abaissement du taux de sucre dans le sang inférieur à la normale).

Le rôle de l'insuline

La quantité d'insuline et son activité sont des conditions importantes pour le bon fonctionnement de l'organisme entier. L'hormone aide à abaisser la glycémie et à redistribuer le glucose contenu dans les cellules. L'insuline a un effet sur le métabolisme des graisses, des protéines et des glucides.

  • Empêche la formation de corps cétoniques;
  • Favorise la synthèse du polysaccharide "glycogène", ainsi que des acides gras dans le foie;
  • Stimule la transformation (synthèse) du "glycérol" dans le tissu adipeux;
  • Aide à absorber les acides aminés et à synthétiser le "glycogène", ainsi que les protéines dans les muscles;
  • Supprime la dégradation du glycogène;
  • Supprime la synthèse du glucose, qui est une réserve interne dans le corps;
  • Favorise la désintégration des protéines accumulées dans le muscle;
  • Renforce l'utilisation du glucose;
  • Régule le métabolisme des graisses et améliore le processus de lipogenèse.

Où est produite l'insuline?

Le corps responsable de la sécrétion d'insuline est le pancréas. Il est situé dans la cavité abdominale et est situé derrière l'estomac.

Le fer se compose des parties suivantes:

  • Chef;
  • Le corps est la partie principale de l'organe;
  • La queue

Dans la glande, il y a des cellules dont la fonction principale est de produire de l'insuline. Les accumulations de ces cellules s'appellent les îlots pancréatiques, qui sont principalement situés dans la partie caudale de l'organe. Leur seconde définition est celle des îlots de Langerhans, du nom du pathologiste qui les a découverts en Allemagne. Ces cellules effectuent la sécrétion d'hormones responsables de la régulation des processus métaboliques (lipides, protéines et glucides).

Les cellules qui remplissent les îlots pancréatiques ont les types suivants:

  1. Les cellules A produisent du glucagon.
  2. Les cellules bêta sont le type qui produit l'insuline. Ces cellules constituent le gros de toutes les cellules de la glande.
  3. Les cellules G produisent de la gastrine.
  4. Cellules PP - produisent un polypeptide pancréatique en petites quantités, ce qui affaiblit l'effet de la cholécystokinine.

Fonctions des cellules bêta

Les cellules bêta produisent de l'insuline en deux catégories:

  • Actif;
  • Inactif Il s'appelle la proinsuline.

Caractéristiques de la formation de l'insuline:

  • Les deux catégories de l'hormone après synthèse par les cellules bêta sont ensuite traitées dans le complexe de Golgi (la zone d'accumulation des produits d'échange formés);
  • Dans cette structure, le clivage du peptide C se produit sous l'action des enzymes;
  • L'hormone "insuline" est formée;
  • L'insuline est stockée dans des granules de sécrétion, dans lesquels elle s'accumule.

L'hormone est excrétée par les cellules bêta lorsqu'elle apparaît nécessaire. Cela se produit lorsque la quantité de glucose dans le sang augmente. Si une grande quantité de glucides pénètre dans le corps humain avec de la nourriture, les cellules bêta commencent à s'épuiser dans un régime à charge constante. Le plus souvent, cette maladie survient chez les personnes âgées, en cas de déficit en hormone et augmente le risque de développer un diabète.

Comment fonctionne l'insuline?

La neutralisation de l'insuline glucose se fait en plusieurs étapes:

  1. Tout d'abord, la perméabilité de la membrane cellulaire augmente, après quoi commence l'amélioration de l'absorption du sucre.
  2. Le glucose est converti par l'insuline en glycogène. Il est ensuite déposé dans les muscles, ainsi que dans le foie.
  3. Il y a une diminution de la concentration de glucose dans le sang.

Si le processus de clivage du glucose passe par tous les stades et qu'il y a une quantité d'insuline suffisante pour cela, on n'observe pas d'augmentation du sucre dans le sang. Cette condition est importante pour atteindre les patients atteints de diabète.

Quand l'insulinothérapie est-elle nécessaire?

Dans le cas du diabète, l’état des patients se caractérise par un manque d’insuline, de sorte que le traitement de la maladie repose sur l’utilisation de médicaments spéciaux contenant cette hormone. Ce traitement est nécessaire pour les patients atteints de diabète de type 1.

La méthode de l'insulinothérapie repose sur l'introduction de dosages appropriés de marques spécifiques d'insuline adaptées au corps humain. Les médicaments diffèrent les uns des autres par les schémas posologiques, le nombre d'injections et la combinaison de plusieurs variantes de l'hormone. L'insuline peut être injectée avec des seringues, des pompes ou des poignées spéciales. Les pompes sont le moyen le plus efficace de délivrer une hormone dans l'organisme. Un endocrinologue détermine le schéma exact du traitement et la possibilité d'utiliser les adaptations nécessaires.

L'insuline est une hormone responsable de l'état de santé humain. Il est important d’exclure les facteurs qui peuvent entraîner un épuisement des stocks d’hormones. Cela réduira le risque de diabète.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Les tubercules de topinambour ont la composition chimique la plus riche. Ils contiennent beaucoup (plus de 2%) de protéines et de graisses faciles à digérer.

Dans le traitement du diabète, les médecins recommandent aux patients de manger autant de légumes, herbes, fruits, grains, céréales, dont la nature donne ainsi généreusement à nous.

Injecteur Novopen

Traitement

Le stylo à seringue est un dispositif qui peut améliorer de manière significative la vie des patients diabétiques. Novopen echo, 3 et 4, sont des modèles d'injecteurs largement utilisés, chacun ayant ses propres avantages.

Types De Diabète

Catégories Populaires

Blood Sugar