loader

Principal

Les causes

Causes et types de glucosurie

Le diabète se caractérise par une violation du métabolisme des glucides et des protéines dans le corps. La glucosurie (un compagnon fréquent du diabète) est une condition du corps dans laquelle le glucose est détecté dans les urines. Ce processus pathologique nécessite une détection et un traitement rapides. La maladie survient non seulement avec le diabète.

Symptomatologie de la pathologie

La pathologie est marquée par des symptômes prononcés. Parmi eux:

  • soif constante et augmentation de la quantité d'eau consommée;
  • perte de poids sévère;
  • fatigue, somnolence;
  • irritation et démangeaisons de la peau;
  • diminution de l'acuité visuelle.

Le premier symptôme de la maladie est une soif constante, à la suite de laquelle une personne boit environ 4 à 5 litres d'eau. La maladie s'accompagne d'un besoin fréquent d'uriner, causé par une grande quantité de liquides buvables.

La perte de poids forte devient le deuxième symptôme d'anxiété, qui est déjà suffisant pour aller à la clinique. Le patient se sent souvent déprimé, somnolent. En se réveillant le matin, une personne se sent fatiguée.

Souvent, la maladie s'accompagne d'une irritation cutanée, en particulier dans la région pubienne et les organes génitaux. Il y a des démangeaisons, des rougeurs et une desquamation.

Ayant découvert des symptômes alarmants, le patient doit immédiatement contacter la clinique pour le diagnostic. Ceci est particulièrement important pour les diabétiques, sinon il existe un risque de complications graves, allant jusqu'au coma diabétique.

Groupe de risque

Dans le groupe à risque de cette maladie:

  • les patients atteints de diabète sucré congénital ou acquis;
  • femme enceinte;
  • les athlètes ayant une forte activité physique;
  • personnes avec un excès de poids et une tendance à trop manger.

La maladie peut accompagner les maladies du rein et du pancréas et se produit également fréquemment chez les personnes souffrant de troubles métaboliques.

Causes de la pathologie

La maladie peut se développer pour les raisons suivantes:

  • manque d'insuline (diabète);
  • inflammation du pancréas;
  • traumatisme crânien;
  • maladie rénale;
  • consommation excessive de glucides.

Dans le diabète sucré en raison d'une déficience en insuline, on observe une augmentation de la glycémie. La même chose conduit à la formation de sucre dans les urines.

Avec la pancréatite et d'autres maladies du pancréas, l'augmentation du taux de sucre peut être un phénomène temporaire causé par une charge excessive sur le pancréas. En règle générale, les symptômes eux-mêmes disparaissent après l'élimination de l'inflammation pancréatique.

Souvent, la pathologie est observée après un long jeûne ou un régime dur. Le niveau de sucre dans l'urine revient à la normale lorsque les aliments sont normalisés.

La maladie peut se manifester sous une forme légère, sans symptômes évidents. Dans ce cas, une analyse précise est nécessaire pour établir un diagnostic précis. De plus, selon les résultats des tests, le médecin déterminera la cause du développement de la pathologie.

Classification et variétés

La maladie est fréquente dans le diabète sucré. Selon la cause, la pathologie est divisée en trois classes:

  • Glucosurie alimentaire - augmentation à court terme du glucose dans l'urine, après un repas riche en glucides;
  • pathologie du type émotionnel - augmentation du glucose sous l'influence du stress, de la dépression, de la névrose;
  • glucosurie hormonale - pendant la grossesse, en raison de changements hormonaux dans le corps.

Le diagnostic est posé après examen par un urologue ou un endocrinologue.

Il existe plusieurs variétés de la maladie:

La glucosurie quotidienne se caractérise par une augmentation de la quantité de glucose pendant la journée. Cela dépend du régime, à savoir - la quantité de glucides dans le menu. On observe souvent quotidiennement chez les gourmands et les sportifs. Les modifications du taux de sucre dans l'urine pendant la journée ne sont pas encore l'occasion de poser un diagnostic. Par conséquent, des tests répétés sont souvent nécessaires.

Si le taux de sucre dans le sang est normal, mais dans les urines, il est élevé, les médecins établissent un diagnostic - glucosurie rénale. Cela se produit souvent avec une insuffisance rénale ou des processus inflammatoires dans les reins. Dans ce cas, les symptômes peuvent être pratiquement absents et le métabolisme des glucides n'est pas perturbé.

La maladie rénale accompagne souvent le diabète sucré. En outre, la glucosurie rénale peut être observée chez les enfants présentant un retard physique et chez les adultes présentant une pathologie rénale. Avec le diabète, la glucosurie nécessite un traitement séparé et le respect du régime alimentaire.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic prend en compte la quantité de glucose dans les urines. Il existe deux méthodes pour déterminer cette valeur.

Le premier consiste à utiliser des bandes spéciales qui réagissent à des taux de glucose élevés. L'analyse est prise une fois. La seconde méthode est basée sur l'étude du taux d'urine quotidien.

Lors de la détermination du résultat des analyses, les éléments suivants sont pris en compte:

  • la quantité de glucides prise pendant la journée;
  • cycle menstruel du jour chez la femme;
  • le niveau d'hormones;
  • taux de sucre dans le sang;
  • activité physique du patient.

Seulement sur la base de ces informations, vous pouvez diagnostiquer avec précision. Le plus souvent, un deuxième examen est nécessaire.

Si la glucosurie est diagnostiquée, le médecin à la réception expliquera clairement ce que c'est et comment mieux traiter la pathologie.

Traitement de la maladie

Après le diagnostic, le médecin prescrit un traitement visant à éliminer la cause. Le traitement symptomatique n'est pas effectué. Une diminution du taux de sucre dans l'urine ne peut être obtenue qu'après élimination du facteur contribuant à l'augmentation de la quantité de glucose.

Dans le cas d'une augmentation du taux de sucre dans l'urine:

  • ne se limite pas à la quantité de liquide consommée;
  • un régime spécial est prescrit;
  • il est possible d'augmenter la dose d'insuline administrée même dans le cas d'une forme insulino-indépendante de la maladie.

Si la maladie s'est développée dans un contexte de stress ou de grossesse, aucun traitement spécial n'est requis. Le médecin prescrit un régime simple qui consiste en des repas fréquents en petites portions. Cela vous permet de réduire la charge sur le pancréas et d'améliorer le métabolisme des glucides dans le corps du patient.

La maladie chez les patients atteints de diabète sucré peut entraîner une aggravation de la condition, nécessitant donc une correction obligatoire du traitement. Si les premiers symptômes sont trouvés, consultez immédiatement un endocrinologue.

Prévision

En règle générale, après élimination de la cause du développement de la pathologie, le taux de sucre dans l'urine diminue et revient à la normale.

En cas de grossesse, la glucosurie non traitée peut provoquer une fausse couche, de sorte que les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur santé.

Un traitement rapide évitera une augmentation de la dose d’insuline administrée chez les patients atteints de diabète sucré.

Glucosurie - Causes et maladies

Dans l'urine d'une personne en bonne santé, le glucose est contenu dans une très faible concentration (0,06-0,083 mmol / L). Par conséquent, et en raison de la faible sensibilité des méthodes, elles ne sont pas détectées dans l'étude de l'urine dans les laboratoires de diagnostic clinique. L'apparition du glucose dans l'urine s'appelle glucosurie. La glucosurie est généralement accompagnée d'une polyurie avec une osmolarité urinaire accrue, car le glucose est une substance osmotiquement active. Entre le degré de glucosurie et de polyurie, il existe généralement un parallélisme.

Le glucose est une question de seuil, à savoir qu'il a un « seuil d'excrétion rénale » - est la concentration de la substance dans le sang et l'urine « primaire », dans laquelle il ne peut plus être complètement résorbée dans les tubules et apparaît dans l'urine finale. Le seuil rénal est déterminée par le système d'enzyme epitheliale rénale et donc en grande partie différente.

Selon différents auteurs, le seuil rénal pour le glucose chez un adulte ayant des reins fonctionnant normalement est de 8,8 à 10 mmol / l et diminue avec l'âge (en raison d'une diminution de la réabsorption). Chez l'enfant, le seuil rénal ci-dessus (10,45 - 12,65 mmol / l). Comme pour toute substance seuil, l'apparition de glucose dans l'urine dépend de trois facteurs:

  • la concentration de glucose dans le sang;
  • le processus de sa filtration dans les glomérules (clairance glomérulaire);
  • réabsorption du glucose dans les tubules du néphron.

Normalement, le volume de filtration glomérulaire est de 130 ml / min. réabsorption rénale du glucose 1 minutes épithélium varie de 200 à 350 mg. Si dans le même filtrat glomérulaire dans la concentration de glucose dans le sang est supérieure à 10 mmol / L, alors le glucose tubule va plus et une partie de celui-ci ne sera pas résorbée et mis en évidence dans l'urine.

La baisse du taux de filtration glomérulaire (par exemple 50 ml / min) n'a pas été accompagnée d'une glycosurie, même avec 15 mmol / L (300 mg /%) du glucose dans le sang, comme la quantité de tubules fourni de glucose ne dépassant pas leur capacité de résorption. Par conséquent, dans certaines maladies chroniques des reins, le seuil de glucose augmente. En cas de néphropathie, accompagnée d'une violation de la résorption du glucose (diabète rénal), la glucosurie est possible même avec des taux de glucose normaux ou diminués dans le sang.

Conditions et maladies accompagnées de glucosurie

Diabète sucré

Le diabète sucré est la cause la plus fréquente de la glucosurie. Dans cette maladie, on observe une déficience absolue ou relative en insuline - l'hormone, qui détermine la consommation de glucose par les tissus (glycolyse) et la formation de glycogène à partir du glucose dans le foie. Ces processus maintiennent un niveau normal de glucose dans le sang.

Avec l'insuffisance en insuline, la glycolyse et la synthèse du glycogène diminuent, ce qui conduit à une augmentation du glucose dans le sang et à son apparition dans les urines. La quantité de glucose dans l'urine peut varier dans de larges proportions allant de traces à 1,2%. Il convient de noter que la glucosurie chez les patients présentant un déficit en insuline dans les reins fonctionnant normalement est observée à des concentrations de glucose dans le sang beaucoup plus faibles que le seuil.

Le fait est que le seuil rénal du glucose dans le diabète est réduite. Procédé réabsorption du glucose dans les tubules rénaux est pas une simple diffusion: glucose est transféré à travers les membranes rénales active et la première étape de ce transfert est sa phosphorylation, à savoir la conversion en glucose 6-phosphate. Cette réaction est contrôlée par l'hexokinase activée par l'insuline. Par conséquent, avec le diabète, l'intensité de la réabsorption du glucose dans les reins diminue et apparaît dans l'urine à une concentration dans le sang significativement inférieure au seuil rénal correspondant.

Cependant, lors de l'évaluation de ce phénomène devrait se rappeler qu'il ya des gens en bonne santé avec seuil rénale congénitale réduit pour le glucose, dans lequel glycosurie peut se produire lors de la prise de grandes quantités d'aliments riches en glucides. Il ne faut pas oublier qu'il ya des personnes atteintes de diabète avec des niveaux élevés de glucose dans le sang ne sont pas accompagnés de glycosurie.

En effet, au stade final du diabète, lorsqu'elles sont jointes au processus principal de dommages aux reins, caractérisé, entre autres manifestations et une diminution de la filtration glomérulaire, la glycosurie niveau peut être réduit jusqu'à ce que l'absence totale de glucose dans l'urine.

Pancréatite aiguë

La glucosurie, observée dans les pancréatites aiguës, est transitoire et disparaît lorsque le processus inflammatoire disparaît.

Jeûne

Le glucose apparaît dans l'urine avec une famine prolongée et s'arrête plusieurs jours après la reprise de la prise alimentaire.

Âge avancé

Les personnes âgées et âgées peuvent présenter une diminution de la fonction pancréatique, accompagnée de glucosurie.

Manger des aliments riches en glucides

La glucosurie alimentaire, apparaissant 30 à 60 minutes après un repas riche en glucides, disparaît après 3 heures. Il est observé plus souvent chez les nourrissons et pendant la grossesse.

Activité physique

La glucosurie peut être observée après un effort physique accru.

Causes neurologiques

La glucosurie d'origine nerveuse est due à une glycogénolyse accrue dans le foie et à une hyperglycémie. Il est observé dans les conditions et les maladies suivantes:

Émotions

Glucosurie émotionnelle - avec les pleurs, la peur, l'hystérie, etc.

Empoisonnement

La glucosurie toxique est possible pour l'intoxication par la morphine, la strychnine, le chloroforme, le phosphore, etc.

Médicaments

Glucosurie après la prise de certains médicaments (diurétine, caféine, phénamine, corticostéroïdes).

La fièvre

Le glucose peut apparaître dans l'urine avec des états fébriles (glucosurie fébrile).

Excitation

Glucosurie avec forte agitation mentale.

Glucosurie endocrinienne

glycosurie du système endocrinien se produit à la suite d'une violation de la sécrétion d'adrénaline, thyroxine, hormone glucocorticoïde dans l'acromégalie, syndrome de Cushing, phéochromocytome, hypernéphrome, ACTH surdosage, le cortisol, les médicaments ou leur traitement à long terme.

Glucosurie rénale (rénale)

La glucosurie rénale (rénale) se développe à la suite d'une violation de la réabsorption du glucose dans les tubules. Il existe une glucosurie rénale primaire et secondaire. La glucosurie primaire, appelée diabète rénal, est une anomalie du mécanisme de réabsorption du glucose dans les tubules proximaux des reins. Le seuil de glucose rénal est réduit à 6,32-0,82 mmol / L (125-25 mg /%) sans perturber le métabolisme intermédiaire des glucides.

Observé principalement chez les enfants. Pour glycosurie rénale du diabète caractérisée par un niveau constant, normal ou un peu réduite du glucose sanguin, aucune anomalie dans le diabète sucré et d'autres symptômes de stress. La glucosurie rénale secondaire peut apparaître avec diverses lésions organiques des reins (néphrite chronique, néphrose, insuffisance rénale aiguë, maladie du glycogène, etc.).

Qu'est-ce que la glucosurie?

La «glucosurie» ou la détection du glucose dans l'urine - signe grave d'une violation du métabolisme glucidique, d'une atteinte rénale, nécessite toujours un examen et une clarification de la durée, du lien avec l'hérédité.

La raison peut être des facteurs physiologiques. Dans le diagnostic, il est nécessaire de déterminer l'effet d'une altération de la fonction excrétrice des reins. Dans tous les cas, la perte de glucose dans l'urine nuit à l'organisme, car cette substance est nécessaire à la formation de cellules énergétiques.

La glucosurie rénale se manifeste par une glycémie normale. Le but de la recherche médicale:

  • reconnaître en temps opportun le mécanisme de la transition du glucose dans l'urine;
  • clarifier le rôle des glandes endocrines et des reins dans cette situation;
  • effectuer un diagnostic différentiel.

Ce n'est qu'après cela que les approches correctes du traitement peuvent être élaborées.

Le rôle des reins dans le métabolisme du glucose

Le niveau de glucose dans le sang humain dans des conditions normales est contrôlé:

  • la glande pituitaire;
  • le pancréas;
  • les glandes surrénales;
  • thyroïde.

Les glandes endocrines sont associées au système nerveux. Sur son rôle, par exemple, dit une réaction de stress. La peur, l'excitation, le travail acharné provoquent l'excitation de certains centres du cerveau. Pour le surmonter, le corps a besoin d'énergie supplémentaire. « Instructions » reçus glandes endocrines, ils produisent une haute teneur en adrénaline, noradrénaline, qui, à son tour, contribue à la teneur élevée en glucose dans le sang (hyperglycémie).

Sur les vaisseaux artériels, le sucre pénètre dans les cellules des muscles, des cœurs et des poumons. En conséquence, le corps est capable d'effectuer un travail supplémentaire et de se protéger des effets négatifs. Avec le sang, le glucose est envoyé aux reins.

Dans ce corps, des millions d'unités structurelles - les néphrons travaillent constamment. Ce sont les glomérules des plus fins capillaires entourés d'une capsule (Shumlyansky-Bowman). Sous la pression des capillaires, le liquide et une partie des substances dissoutes sont filtrés à travers la paroi de la membrane et s'accumulent dans les tubules de la moelle.

Plus loin des tubules, les connexions nécessaires sont sélectionnées et réabsorbées dans le sang. Les produits de désintégration et les déchets métaboliques restent dans l'urine.

Il a été établi que les cellules épithéliales sont responsables du "retour" du glucose. Ils contiennent des vecteurs spéciaux qui transportent des molécules de glucose avec des ions sodium. La pompe à membrane basale potassium-sodium crée la différence de concentration nécessaire des ions sodium pour ce mouvement. Il s'avère que le transfert de sodium actif favorise le transport passif du glucose.

Retourné dans le sang, le glucose est envoyé aux cellules et l'excès se transforme en foie en glycogène et forme la réserve d'énergie nécessaire.

Que se passe-t-il avec la glycosurie?

Le mécanisme de l'atteinte rénale dans la glucosurie pose plusieurs problèmes:

  • la fonction de transport du sodium cesse dès qu'une saturation complète des cellules se produit;
  • les tubules ne sont pas capables d'absorber le glucose au niveau de la glycémie dans les capillaires 8,9-10 mmol / l.

En conséquence, la réabsorption cesse, tous les résidus de glucose pénètrent dans l'urine et sont libérés à travers la vessie avec les déchets inutiles. C'est ainsi que les reins en bonne santé agissent avec l'augmentation de la glycémie.

Pour excès de glycosurie rénale importante du seuil de l'hyperglycémie, mais la base est toujours une membrane de pathologie ou tubulaire, perturber le recaptage. Clarifier le rôle de la filtration altérée et de la réabsorption des reins est un processus laborieux. Cela nécessitera une étude répétée de l'urine quotidienne, en vérifiant l'état des organes internes et du système urinaire.

Les causes et les types de glucosurie sont très variés. Chacun doit être considéré séparément.

Glucosurie physiologique

Le nom indique que cette espèce est observée temporairement chez des personnes en parfaite santé. La détermination du sucre dans l'urine est possible:

  • avec « buste » du café, boissons gazeuses, aliments riches en glucides (gâteaux, bonbons, chocolat) - ce type de nourriture est appelée glycosurie, et il est associé à une consommation excessive de sucre dans les produits alimentaires, la caféine - un stimulant de l'hyperglycémie;
  • après un travail acharné pendant le quart de nuit, des troubles, des situations de stress transférées, la glucosurie physiologique est aussi appelée «fonctionnelle»;
  • pendant la grossesse;
  • En ce qui concerne l'utilisation des hormones glucocorticoïdes dans le traitement, elles sont généralement prescrites à des fins anti-inflammatoires dans diverses maladies.

Il existe une variante de l’hyperglycémie et de la glycosurie temporaires chez les nouveau-nés. On pense que c'est dû à la toxicité maternelle, au stress à la naissance ou au traumatisme intracrânien. Sans rapport avec les changements dans le pancréas.

Pour les "provocateurs" de la glucosurie, l'engouement des jeunes pour les énergies nouvelles.

Par conséquent, afin de s'assurer que les reins fonctionnent correctement, le patient se voit proposer de reprendre l'analyse, de recueillir l'urine pendant une journée. Sélectionnez la période où les instructions pour une bonne nutrition sont remplies, le calme reste.

Glucosurie rénale pathologique

Les causes de la glucosurie dans diverses maladies peuvent être:

  • associés aux reins (ce type est appelé rénal ou rénal);
  • avoir une origine extra-rénale.

Ici, il convient de noter qu'un certain nombre de maladies sont accompagnées au stade final de lésions rénales, de sorte que la glucosurie rénale est divisée en:

  • Primaire - vient en raison de dommages initiaux directs à l'appareil rénal en raison de troubles congénitaux de la structure;
  • secondaire - une violation de la filtration et de la réabsorption provoquée par le développement de la néphrite, l'insuffisance rénale, les effets de la polycystose et de l'hydronéphrose.

Certains auteurs utilisent des termes pour la caractérisation de la pathologie:

  • quotidiennement - fait référence à des causes physiologiques;
  • réel - avec pathologie endocrinienne;
  • Rénal - en cas de maladie rénale.

Les noms sont obsolètes, ils introduisent une confusion dans la classification.

Origine de la glucosurie extrarénale pathologique

L'augmentation du sucre dans le sang et l'urine est détectée avec différentes conditions pathologiques. Nous considérerons l'origine diabétique séparément.

La clinique mérite l'attention des types suivants:

  • réflecteur central ou - se pose en cas de lésions cérébrales traumatiques et la régulation des centres de métabolisme glucidique (bleus, des tremblements, des blessures à la tête), lorsque les tumeurs dans le cerveau, l'inflammation des membranes (méningite), accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, l'encéphalite infectieuse;
  • pancréatique - causée par la nécrose des cellules qui synthétisent l'insuline hormone, avec une pancréatite aiguë;
  • toxique - perte de cellules de tissu rénal exposés à des médicaments néphrotoxiques et de substances toxiques, pour l'empoisonnement (morphine, des sels de phosphore, le chloroforme pendant l'anesthésie, les composés strychnine alcool méthylique à l'alcool);
  • système endocrinien - le sucre dans l'urine est l'un des signes de la thyréotoxicose, du syndrome d'Itenko-Cushing, du phéochromocytome et de l'acromégalie;
  • hyperthermal - accompagne les maladies fébriles dans un contexte de hautes températures, est possible lorsque les enfants surchauffent dans la chaleur, dans un bain.

La glucosurie est observée dans l'état grave du patient avec:

  • la septicémie
  • choc de toute origine;
  • cirrhose alcoolique du foie.

Pourquoi le sucre dans l'urine se produit-il avec le diabète?

La glucosurie dans le diabète sucré a ses propres mécanismes de développement. La raison la plus importante est l'absence d'hormone insuline produite par les îlots de Langenhard dans le pancréas.

Pour restaurer le glucose de l'urine primaire dans le sang, le processus de sa phosphorylation est nécessaire. Et il ne passe que lorsque l'enzyme hexokinase est impliquée. L'insuline est l'activateur de cette enzyme. Par conséquent, avec son déficit, les processus biochimiques d'absorption du glucose sont violés. Un tel diabète appelle l'insuline dépendante. Elle se caractérise par la glucosurie, même avec un taux de glycémie relativement faible.

Dans certains cas, la disparition du sucre dans l'urine peut indiquer une atteinte rénale secondaire - la néphropathie diabétique. L'organe perd progressivement la capacité de filtrer l'urine.

Le développement du diabète sucré est associé à un effet supplémentaire de synthèse accrue d'autres hormones:

Ces substances bloquent le flux de glucose dans les cellules des tissus, de sorte qu’elles s’accumulent dans le sang et passent ensuite dans les urines. Pour la maladie est caractéristique polyurie (l'allocation d'un grand volume d'urine), en réponse à la déshydratation du corps développe la soif (polydipsie).

Quels sont les symptômes du sucre dans l'urine?

Les principaux symptômes de la glucosurie ne dépendent pas des causes. Ils sont causés par les conséquences de la déshydratation et de la famine énergétique. Faites attention à:

  • plainte constante d'une personne pour soif;
  • utilisation d'un volume important de fluide;
  • mictions fréquentes, surtout la nuit;
  • perte de poids non motivée;
  • détérioration de la vision;
  • une faiblesse, une sensation de somnolence;
  • augmentation de la transpiration;
  • démangeaisons de la peau, organes génitaux externes.

Toutes les manifestations vagues, en particulier chez les personnes atteintes de diabète héréditaire, sont soumises à un examen urgent pour identifier la cause et prévenir les lésions rénales et d’autres organes.

Qu'est-ce qui est utilisé pour le traitement?

L'élimination de la glucosurie n'est pas une tâche facile. Tout d'abord, le médecin doit trouver la cause du symptôme. Habituellement, un régime avec une douceur limitée et des glucides facilement assimilables (produits à base de farine, pâtes, raisins, fruits sucrés) et des graisses est généralement prescrit pendant 2 à 3 semaines. Ensuite, les analyses de sang et d'urine pour le glucose sont à nouveau vérifiées.

Si le régime alimentaire était capable de ramener le corps à la normale, le médecin recommandera une variante de nutrition permanente, qui joue un rôle majeur dans la prévention d'éventuelles anomalies pathologiques. Avec un type physiologique de glucosurie, il ne faut pas se calmer. Les femmes pendant la grossesse et après l'accouchement doivent être observées par un médecin et vérifiées pour les tests.

Pour la thérapie des conditions pathologiques, l'endocrinologue nomme:

  • comprimés réducteurs de sucre;
  • médicaments à base d'insuline pour la substitution;
  • vitamines;
  • médicaments qui améliorent la fonction du foie et du pancréas.

La glucosurie rénale nécessite la guérison de maladies associées à une altération de la fonction de filtration et de réabsorption. Sont appliquées:

  • antibiotiques si nécessaire;
  • corticostéroïdes;
  • préparations du groupe des cytostatiques;
  • des fonds qui améliorent la circulation sanguine dans les néphrons.

Avec l'apparition de lésions toxiques et d'insuffisance rénale, la plasmaphérèse et l'hémodialyse sont indiquées. Des changements irréversibles nécessiteront peut-être une greffe d'organe.

pathologie endocrinienne associée à un dysfonctionnement des glandes endocrines et traité avec des hormones particulières d'élimination du dispositif de la croissance tumorale (avec des tumeurs dans la glande pituitaire antérieure, la glande surrénale).

Avec le type central de glucosurie, il est nécessaire de déterminer avec précision l’aire du cerveau endommagé à l’aide de la tomodensitométrie. Le patient est observé et traité par des neurochirurgiens, oncologues.

La glucosurie est un symptôme important de nombreuses maladies. Par conséquent, il est impossible de le traiter sans équivoque. Il y a des cas où, au début, le signe est considéré comme physiologique et, à l'avenir, la véritable cause se manifeste. Après tout, les maladies peuvent durer longtemps en secret et ne provoquent aucune détérioration du bien-être.

Glucosurie: symptômes et traitement

La glucosurie sont les principaux symptômes:

  • Vertige
  • Faiblesse musculaire
  • Diarrhée
  • Transpiration
  • Fatigue rapide
  • Bouche sèche
  • Somnolence
  • Un sentiment constant de faim
  • Fréquence cardiaque diminuée
  • Doubler dans les yeux
  • Retard dans le développement
  • Douleur dans les membres inférieurs
  • Augmentation du volume d'urine excrétée
  • Perte de poids
  • Soif
  • Teneur élevée en sucre dans l'urine

Glucosurie - souvent un trouble congénital, mais peut se produire sous l'influence d'autres facteurs. Il se caractérise par le fait que le glucose est excrété par l'organisme avec l'urine, mais que le taux de sucre dans le sang reste dans les limites de la normale. Ce processus se produit parce que l'absorption du glucose par les reins, qui pénètre dans le sang, est perturbée. Cette maladie ne s'accompagne généralement d'aucun symptôme. Le diagnostic est confirmé sur la base de l'analyse d'urine, dans laquelle une concentration élevée de sucre est détectée. Parfois, avec le diabète ou pendant la grossesse, un tel trouble peut évoluer.

Chez une personne en bonne santé dans l'urine, la concentration en sucre est si faible qu'aucune analyse ne peut le détecter et est inférieure à un mmol / L. Pour diagnostiquer une telle maladie, il est nécessaire d'examiner plus d'une partie de l'urine et de collecter tout le liquide alloué par jour. Normalement, le sang d'une personne en bonne santé ne contient pas plus de dix mmol / L de glucose, mais cette valeur sera légèrement inférieure pour les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Étiologie

La glucosurie peut en effet causer de nombreuses causes. Les principaux facteurs étiologiques de cette pathologie peuvent être:

  • diabète sucré. L'apparition de cette maladie chez les personnes atteintes d'une telle maladie peut provoquer un coma;
  • médicaments, dont les effets secondaires affectent le fonctionnement des reins;
  • prédisposition héréditaire;
  • empoisonnement du sang;
  • les changements hormonaux associés au mauvais fonctionnement de la glande thyroïde, ou en cas d'élimination, ainsi que pendant la grossesse. En cas d'apparition de glucosurie chez une femme enceinte, la maladie peut entraîner une évolution compliquée de ce processus ou la naissance d'un nourrisson mort;
  • consommer de grandes quantités de caféine;
  • intoxication du corps avec des médicaments ou des composés chimiques;
  • l'impact d'une situation stressante dans laquelle certains organes internes ne fonctionnent pas correctement, par exemple des brûlures importantes ou une conséquence de catastrophes;
  • conséquences de l'anesthésie;
  • insuffisance rénale, en particulier dans les conditions chroniques.

Variétés

Dans le domaine médical, il existe plusieurs types de glucosurie:

  • Congénitale ou primaire - transmise au niveau génétique;
  • rénale ou secondaire - l'apparition est due à l'influence d'autres processus pathologiques. Parmi ces types, la glucosurie rénale est la plus courante.

À son tour, la glucosurie rénale est divisée en ces types:

  • glucosurie diabétique - causée par le diabète sucré;
  • glucosurie centrale - se produit en raison de blessures à la tête;
  • pancréatique;
  • glucosurie rénale - dans laquelle la filtration du glucose par cet organe est altérée;
  • toxique - est une conséquence de l'empoisonnement du corps avec des produits chimiques;
  • la glucosurie endocrine - associée à une perturbation du travail ou à une absence complète de la glande thyroïde, ainsi qu'à divers problèmes hormonaux;
  • hyperthermal - se développe en raison de diverses maladies, qui sont accompagnées d'une forte augmentation de la température corporelle;
  • drogue - l'apparence était la réception désordonnée des médicaments;
  • alimentaire - la principale raison de l'apparition de ce type de trouble - l'ingestion d'un grand nombre d'aliments contenant de nombreux glucides;
  • glucosurie quotidienne - la quantité de glucose est déterminée pour une certaine période, en particulier pour une journée.

La glycosurie rénale est divisée en:

  • primaire - avec diabète rénal;
  • secondaire - provient d'autres pathologies des reins.

Les symptômes

Très souvent, la maladie ne montre aucun signe, mais le principal symptôme de la glucosurie est un taux élevé de sucre dans les urines, mais cela ne peut être identifié que lors des tests. Mais dans des cas particulièrement graves, lorsque le glucose avec de l'urine était trop important, il peut y avoir des symptômes tels que:

  • fatigue rapide;
  • douleur dans les jambes, surtout avec une longue marche;
  • un sentiment de faim;
  • bouche sèche et soif, malgré l'utilisation d'une grande quantité de liquide;
  • vertige sévère;
  • faiblesse musculaire;
  • transpiration abondante;
  • somnolence;
  • bifurcation de la vision;
  • augmentation de la quantité d'urine libérée par jour;
  • la diarrhée;
  • changement de fréquence cardiaque;
  • perte de poids - seulement chez les nouveau-nés;
  • retard dans le développement physique - chez les jeunes enfants.

Indépendamment de la pathogenèse, l'intensité des symptômes peut différer.

Les complications

Le traitement intempestif ou incomplet du trouble, en particulier la glucosurie rénale, peut entraîner la formation de complications telles que:

  • changements de fréquence cardiaque;
  • un besoin constant d'insuline;
  • le coma;
  • chez les jeunes enfants, il y a un retard dans la croissance et le développement physique.

La pathogénie de la glucosurie pendant la grossesse est légèrement différente, de sorte que les conséquences d'une telle maladie chez les femmes portant un enfant seront:

  • fausse couche;
  • livraison prématurée;
  • évolution compliquée de la grossesse;
  • mort du foetus à l'intérieur de l'utérus.

Diagnostic

Très souvent, le diagnostic de glucosurie se produit entièrement par accident, lorsque l'analyse de l'urine détermine l'augmentation de la concentration en sucre, car la maladie survient souvent de manière asymptomatique. Si la glucosurie était diagnostiquée chez les femmes enceintes, des consultations supplémentaires de l'obstétricien-gynécologue seront nécessaires.

Traitement

Il n'existe pas de médicaments spéciaux capables de guérir la glucosurie. Un plan de traitement de pathologie peut inclure de telles procédures:

  • des injections de glucose, mais seulement dans le cas où son niveau a diminué de manière significative;
  • introduction de solutions enrichies en minéraux - utilisées en cas de déshydratation sévère;
  • les femmes enceintes se voient prescrire un régime spécial dont le but principal est d'enrichir le corps en potassium et de réduire la concentration en glucides, et manger en petites portions cinq fois par jour;
  • consommation d'une grande quantité de liquide.

Les femmes enceintes, les enfants et les personnes atteintes de diabète devraient être constamment sous la surveillance de médecins.

Si vous pensez que vous avez Glucosurie et les symptômes typiques de cette maladie, alors vous pouvez aider les médecins: urologue, endocrinologue.

Nous suggérons également d'utiliser notre service de diagnostic en ligne qui, en fonction des symptômes, sélectionne les maladies probables.

L'acidocétose est une complication dangereuse du diabète sucré qui, sans traitement adéquat et rapide, peut entraîner le coma diabétique ou même la mort. La condition commence à progresser dans le cas où le corps humain ne peut pas utiliser pleinement le glucose comme source d'énergie, car il lui manque l'insuline. Dans ce cas, le mécanisme de compensation est activé et le corps commence à utiliser les graisses entrantes comme source d'énergie.

Le diabète sucré chez l'homme est une maladie du système endocrinien contre laquelle il existe une violation du métabolisme des fluides et des glucides dans le corps humain. Cela entraîne un dysfonctionnement du pancréas, responsable de la production d'une hormone importante, l'insuline, qui fait que le sucre ne devient pas du glucose et s'accumule dans le sang.

Le diabète sucré chez la femme est une pathologie répandue qui survient dans un contexte de dysfonctionnement du système endocrinien. Il existe des troubles métaboliques des fluides et des glucides, entraînant un dysfonctionnement du pancréas, responsable de la production d'insuline.

Diabète sucré chez les enfants - un trouble métabolique, y compris les glucides, basé sur un dysfonctionnement du pancréas. Cet organe interne est responsable de la production d'insuline qui, dans le diabète sucré, peut être excessivement faible ou une immunité complète peut être observée. Le taux d'incidence est de 1 enfant pour 500 enfants et chez les nourrissons de 1 à 400 000.

Le phéochromocytome est une tumeur bénigne ou maligne constituée d'un tissu extra-surrénal de chromaffine, ainsi que de la médullosurrénale. Plus souvent, la formation n'affecte qu'une seule glande surrénale et présente une évolution bénigne. Il convient de noter que les causes exactes de la progression de la maladie n’ont pas encore été établies par les scientifiques. En général, le phéochromocytome surrénalien est rare. Habituellement, la tumeur commence à progresser chez les personnes âgées de 25 à 50 ans. Mais la formation de phéochromocytome chez les enfants, en particulier chez les garçons, n'est pas exclue.

Grâce à des exercices physiques et à la maîtrise de soi, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Glucosurie avec diabète

La glucosurie est la détection dans des études de laboratoire d'une concentration accrue de glucose dans les urines. travail normal des reins en bonne santé est la suivante: les néphrons - l'unité structurale du rein - est effectué de façon continue filtrer le sang qui coule à travers eux. Le glomérule rénal est un faisceau de capillaires entouré d'une capsule de Bowman-Shumlyansky. Cette capsule recueille les substances filtrées à travers les capillaires sous la forme d'une solution aqueuse. Le filtrat formé (urine primaire) de la capsule pénètre dans le tubule du néphron, où le glucose est absorbé. Ce processus s'appelle la réabsorption. Et pour activer tout le processus, vous avez besoin d'une certaine quantité d'insuline.

Glucose en même temps que les ions sodium transportés à partir des vecteurs spécialisés tubule rénal à l'intérieur de la membrane cellulaire des cellules épithéliales. Ce processus n'est réalisable qu'à une faible concentration d'ions sodium dans la cellule et élevée - dans l'environnement externe. La différence de ces valeurs conduit à un mouvement passif de la molécule de glucose attachée au même support à travers la membrane cellulaire. À partir des cellules épithéliales bordant la section proximale (initiale) des tubules rénaux, elle retombe dans le système circulatoire. La glucosurie n'est pas une maladie, mais un symptôme alarmant typique de nombreuses pathologies graves du corps. Classez-le en fonction des raisons qui l'ont provoqué. Ainsi, il est divisé en physiologique, rénal, vrai, extra-insulaire, etc.

Attention

Selon l'OMS, 2 millions de personnes meurent chaque année du diabète sucré et de ses complications. En l'absence d'un soutien qualifié du corps, le diabète entraîne divers types de complications, détruisant progressivement le corps humain.

Parmi les complications les plus fréquentes: gangrène diabétique, néphropathie, rétinopathie, ulcères trophiques, hypoglycémie, acidocétose. Le diabète peut également entraîner le développement de tumeurs cancéreuses. Dans presque tous les cas, une personne diabétique meurt, est aux prises avec une maladie douloureuse ou devient une véritable personne handicapée.

Que devraient faire les gens avec le diabète? Le Centre de recherche en endocrinologie de l’Académie des sciences médicales de Russie a réussi à trouver un remède capable de guérir complètement le diabète sucré.

Actuellement, le programme fédéral "Nation en bonne santé" se tient dans le cadre duquel chaque médicament de la Fédération de Russie et de la CEI reçoit ce médicament à un prix préférentiel - 99 roubles.. Pour plus d'informations, consultez le site officiel de MINZDRAVA.

Mécanisme de développement de la maladie

Les porteurs dans les tubules rénaux peuvent se lier et déplacer un certain nombre de molécules de glucose par unité de temps. Cette quantité est exprimée en chiffres de 8,9-10,0 mmol / l ou 160-180 mg / dl. Si sa teneur dans le sang est supérieure à ces paramètres, les molécules de glucose non filtrées tombent dans l'urine secondaire sécrétée.

La teneur en glucose dans le sang, dans laquelle les tubules rénaux peuvent presque tous la renvoyer dans le sang, est appelée «seuil rénal». Ces chiffres varient légèrement d'une personne à l'autre, mais correspondent généralement à ces limites. Chez les enfants, le "seuil rénal" normal atteint des valeurs de 10,4 à 12,6 mmol / l. Et à la grossesse ou à un âge avancé, la teneur en glucose dans le sang diminue légèrement.

La détection d'une quantité accrue de glucose dans les urines est un symptôme très dangereux. Ne faites donc pas attention à cela, car cela est impossible, il est nécessaire d'identifier les causes de la glucosurie et de les éliminer.

La valeur des indices de glucosurie est influencée par les éléments suivants:

  • le niveau de glycémie;
  • le fonctionnement du rein (le volume de filtrat en 1 minute);
  • la concentration de glucose retournée dans le sang dans 1 ml.

L'augmentation de la glycémie est l'un des facteurs déterminants de l'apparition de la glucosurie. Normalement, les tubules rénaux presque tout le matériel filtré de l'urine primaire est renvoyé dans le sang. Le volume de liquide capable de filtrer les glomérules rénaux par unité de temps détermine également le niveau de glucosurie, mais dans certains cas, sa diminution, même en cas d'hyperglycémie, ne le provoque pas. Dans la plupart des cas, l'affaiblissement des reins, résultant de l'inflammation chronique, entraîne une glucosurie.

Glucosurie

Contenu

Glucosurie

Glucosurie Est la détection du glucose dans l'urine. Dans l'urine d'une personne en bonne santé, le glucose est contenu dans une très faible concentration (0,06-0,083 mmol / l). Par conséquent, et en raison de la faible sensibilité des méthodes, elles ne sont pas détectées dans l'étude de l'urine dans les laboratoires de diagnostic clinique.

La détection du glucose dans l'urine indique une pathologie. La glucosurie dépend de trois facteurs:

  • concentrations de glucose dans le sang
  • la quantité de filtrat des glomérules du rein en 1 minute
  • la quantité de glucose réabsorbée dans les tubules dans 1 ml

La glucosurie est souvent précédée d'une hyperglycémie. Le glucose filtré dans les glomérules rénaux est réabsorbé dans la partie proximale des tubules rénaux.

Avec des reins fonctionnant normalement, la glucosurie apparaît uniquement lorsque le taux de glucose dans le sang dépasse 8,8-9,9 mmol / l, ce que l'on appelle le "seuil rénal" ou la clairance glomérulaire du glucose. Le concept est relatif puisque le "seuil rénal" est déterminé par le système enzymatique de l'épithélium rénal et est donc largement individuel. Chez l'enfant "un seuil rénal" ci-dessus (10,45-12,65 mmol / l).

Le volume de filtration glomérulaire affecte également le niveau de glucosurie. Sa diminution, même à des taux de glycémie élevés, peut ne pas provoquer de glucosurie. Par conséquent, dans certaines maladies chroniques des reins, le seuil de glucose augmente. En cas de néphropathie, accompagnée d'une violation de la résorption du glucose (diabète rénal), la glucosurie est possible même avec une glycémie normale ou faible.

Causes de la glucosurie

Les causes de la glucosurie peuvent être:

  • déficit en insuline
  • diminution de la fonction rénale et / ou hépatique
  • violation de la régulation hormonale du métabolisme des glucides, manger une grande quantité de glucides

Pathogenèse de la glucosurie

Les glucosuries sont des types suivants:

  • pancréatique (insulaire) - dû à l'insuffisance de l'appareil insulaire,
  • extrapancreatic (extrainsular), résultant d'une violation de l'un des liens dans la régulation du métabolisme des glucides

Types de glucosurie

Il existe les types de glucosurie suivants:

  1. Glucosurie diabétique
  2. Glucosurie observée dans la pancréatite aiguë
  3. Glucosurie avec famine prolongée
  4. Glucosurie alimentaire, apparaissant 30 à 60 minutes après un repas riche en glucides
  5. Glucosurie d'origine nerveuse avec traumatisme craniocérébral, tumeurs cérébrales, méningite, toxicoses, encéphalite, convulsions, hémorragies intracrâniennes, anesthésie
  6. Glucosurie émotionnelle - avec les pleurs, la peur, l'hystérie
  7. Glucosurie en cas d'empoisonnement (toxique)
  8. glycosurie endocriniennes, résultant d'une violation de la sécrétion d'adrénaline, thyroxine, hormone glucocorticoïde dans l'acromégalie, syndrome de Cushing, phéochromocytome, hypernéphrome, ACTH surdosage, le cortisol, les médicaments ou leur traitement à long terme
  9. La glucosurie rénale (rénale) résulte de la pathologie de la résorption du glucose dans les tubules

Il existe une glucosurie rénale primaire et secondaire:
La glucosurie primaire, appelée diabète rénal, est une anomalie du mécanisme de résorption du glucose dans le tubule proximal des reins. Le seuil de glucose rénal est réduit à 6,32-0,82 mmol / L sans perturber le métabolisme intermédiaire des glucides.

La glucosurie rénale secondaire peut survenir avec
dommages organiques aux reins (néphrite chronique, néphrose, insuffisance rénale aiguë, maladie du glycogène).

Variantes de l'hyperglycémie et de la glucosurie:

  • la violation de la résorption du glucose dans les tubules est caractérisée par une glucosurie à un taux de glucose sanguin normal
  • une hyperglycémie, non accompagnée de glucosurie, est observée dans les cas où la concentration de glucose dans l'urine ne dépasse pas le seuil de réabsorption du glucose dans les tubules; lorsque le seuil rénal est dépassé, l'hyperglycémie s'accompagne de glucosurie
  • augmentation de la glycémie et son absence dans les urines indique une violation de la filtration rénale
  • dans la vieillesse, en raison de la réduction de l'activité enzymatique de l'épithélium rénal, on peut observer une légère glycosurie, qui est facilement compensée par l'alimentation

Qu'est-ce que la glucosurie?

La glucosurie rénale est une maladie congénitale caractérisée par l'excrétion de sucre en même temps que l'urine. Avec le fonctionnement normal des organes internes après la filtration par les reins, le glucose sanguin est absorbé. Une telle maladie rare est caractérisée par une violation du processus de retour du glucose dans le sang et peut se produire chez un adulte et un enfant.

Un diagnostic précis peut être posé s’il ya un taux élevé de sucre dans l’urine. Après cela, plusieurs autres tests sont effectués pour éliminer la probabilité d'autres pathologies dans le corps, capables de provoquer un résultat similaire. Il n'y a pas de signes et symptômes clairement exprimés de glucosurie sous sa forme légère. Cependant, à son stade de progression, les cellules du corps manquent d’eau et de potassium, car le taux de glucose dans le sang diminue considérablement. Un tel processus entraîne une détérioration du fonctionnement normal du corps et peut entraîner d'autres maladies.

Les principales formes et symptômes de la maladie

Isoler les formes primaires et secondaires de la glucosurie rénale. Le primaire est encore appelé isolé et est causé par un facteur héréditaire. Secondaire cause d'autres causes à travailler. Il est parfois observé chez les femmes enceintes ou chez les personnes empoisonnées par certaines substances toxiques.

L'apparition du glucose dans l'urine peut être causée non seulement par une maladie indépendante, mais aussi par d'autres dysfonctionnements du fonctionnement du corps. Un exemple de maladies similaires: syndrome de Fanconi, diabète glucoamine et autres troubles de la fonction rénale. La complication la plus dangereuse de la glucosurie est la modification de la fréquence cardiaque, qui peut être provoquée même par une légère déshydratation, ainsi que par la perte de vitamines et de minéraux. Ce processus est particulièrement dangereux pour les patients présentant des pathologies du système cardiovasculaire.

Les principaux symptômes et manifestations externes de la glucosurie sont divers. En règle générale, ils sont invisibles, mais il existe des signes lumineux qui indiquent la présence de la maladie. Les symptômes suivants peuvent indiquer l'apparition de la glucosurie, mais seule la conclusion du médecin, basée sur les résultats des tests et des études, peut confirmer la présence de la maladie:

  • perte de poids forte;
  • fatigue déraisonnable, sentiment de faiblesse;
  • transpiration abondante;
  • peau sèche, l'apparition de démangeaisons;
  • douleurs musculaires et spasmes;
  • augmentation de la faim;
  • maux de tête, vertiges;
  • fatigue des yeux, vision double;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • fréquence accrue de la miction par jour.

La présence de ces symptômes peut indiquer d'autres problèmes de santé, mais un médecin devrait faire un bilan.

Aspects de l'apparition de la maladie

La symptomatologie de la glucosurie chez les personnes en bonne santé est souvent mal exprimée. Un diagnostic précis ne peut être effectué que lors de tests de laboratoire et d'examens permettant de déterminer avec précision la cause réelle des pathologies et d'exclure d'autres variantes. Les causes de l'apparition de la maladie constituent un facteur important qui joue un rôle clé dans la prescription du traitement.

Un des types les plus courants de glucosurie est la maladie rénale. Les spécialistes identifient les raisons suivantes:

  • troubles du travail des reins et du foie;
  • manque d'insuline dans le corps;
  • consommation excessive de glucides;
  • troubles de la régulation métabolique et glucidique;
  • facteur génétique.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la glucosurie rénale ou d'autres variétés de la maladie est effectué avec une glycémie normale sur un estomac vide le matin. La présence de la maladie est confirmée par la détection de sucre dans les urines dans les 3 (au moins) analyses suivantes. Une condition importante est l'absence de modification de la concentration de glucose dans le sang pour chaque étude.

Tout d'abord, lors de la détection de taux élevés de sucre dans l'urine des antécédents médicaux et recueillir des informations sur l'état de santé du patient. Bien que les symptômes cliniques distincts de glycosurie ne provoque pas une invite peut-être des phénomènes tels que des battements cardiaques irréguliers, des douleurs dans les muscles, sensation de faiblesse et de fatigue sans cause, des étourdissements et des mictions fréquentes. Pour les enfants et les nouveau-nés, un examen général est effectué pour déterminer s'il existe un retard dans le développement physique.

Un diagnostic précis peut être effectué sur la base des tests de laboratoire:

  1. Analyse du matin pour le glucose dans l'urine. En fonctionnement normal du système rénal, le glucose sera complètement absent dans l'urine ou aura une valeur allant jusqu'à 0,8 mmol / l. Si le niveau dépasse la norme admissible, cela indique clairement la présence de glucosurie, qui doit être confirmée par des analyses supplémentaires.
  2. Biochimie du sang pour vérifier le niveau normal de sucre dans le sang.
  3. Test de tolérance au glucose. Cette analyse est une charge constante du corps humain avec du glucose et des prélèvements sanguins périodiques pour les tests. Il est effectué à jeun (le patient ne mange pas 10 heures), le premier échantillon de sang doit présenter une concentration normale de 3,4-5,5 mmol / L de glucose. La première portion de sucre est de 75 g pour 200 ml de liquide. Le test sanguin est effectué en une demi-heure, une heure et demie et deux heures pour détecter le niveau de glucose. Un corps sain, en règle générale, montre une augmentation du taux de sucre dans le sang à 11 mmol / l.
  4. Méthode pour déterminer le niveau de glucose dans toutes les portions d'urine.
  5. Méthode du test de Benoît. Le niveau de sucre est détecté par l'action du glucose sur l'hydroxyde de cuivre. Il le restaure en hydroxyde de cuivre hydraté en milieu alcalin, donnant une couleur jaune.
  6. Bandes indicatrices. Cette méthode joue l'oxydation unique du glucose par une enzyme spéciale appelée glucose oxydase. Le peroxyde d'hydrogène, observé pendant l'oxydation, se décompose et agit sur le colorant.
  7. La méthode de test de Gaynes. Cette analyse est similaire au test de Benedict, la seule différence étant que le glucose restaure l'hydrate d'oxyde de cuivre en hydrate d'oxyde nitreux lorsqu'il est chauffé, transformant la couleur bleue en jaune.

Traitement de la variété rénale

Cure la maladie est impossible, mais mener une vie normale est réaliste si vous suivez les recommandations des médecins. La glucosurie rénale chez les enfants nécessite le respect d'un régime alimentaire spécial prenant en compte la consommation d'une quantité suffisante de glucides chez l'enfant. Le calcul doit être effectué de manière à supprimer l'apparition d'une hyperglycémie (élévation des niveaux de sucre dans le sang plus de 5,5 mmol / l) et d'hypoglycémie (faible taux de glycémie et 3,5 mmol / l). Pour un bon équilibre, non seulement la quantité de glucides consommée, mais aussi les charges physiques sont prises en compte.

Les formes sévères de la maladie nécessitent un traitement plus efficace. En règle générale, il vise à éliminer les signes et les symptômes de la maladie. Parfois même une perfusion intraveineuse de glucose dans le sang, avec une diminution significative de son niveau. Des gouttes contenant des préparations vitaminiques et minérales sont prescrites pour la déshydratation du corps, causée par un manque de sucre.

Des restrictions alimentaires strictes chez les patients atteints de glucosurie rénale sont rarement prescrites. Recommandez souvent un régime avec des aliments riches en potassium. Un exemple frappant - grains germés, fruits secs, légumes, haricots.

Le traitement avec des méthodes folkloriques et des teintures à base de plantes est mieux coordonné avec le médecin traitant. Le fait est que certaines herbes ont un effet néfaste sur le travail des reins, ce qui peut aggraver l'état du patient. Compte tenu du fait que la glucosurie est une maladie rare, qui n’a pas de méthode unique de traitement à l’heure actuelle, l’état normal du corps dépend du respect des régimes et des recommandations du médecin. Tout écart par rapport au traitement sans en avertir le médecin peut perturber le processus de guérison et entraîner des effets secondaires imprévus.

Manifestations de la maladie

Il existe les types de glucosurie suivants:

  • rénale;
  • Apparence rénale;
  • variété diurne.

La forme rénale se rencontre le plus souvent chez les patients présentant des troubles congénitaux dans le travail des reins. Les pathologies de ce type entraînent le fait que le sucre est activement excrété par l’urine. Le traitement met l'accent sur un régime spécial qui aide à maintenir un taux normal de glucose dans le sang.

L'aspect rénal de la glucosurie est causé par une violation de l'absorption inverse du glucose dans le sang après avoir filtré le sang dans les reins. C'est-à-dire que le niveau est dans les limites normales, mais le processus de purification dans le système rénal est perturbé. Le plus souvent, la glucosurie rénale peut être observée chez les enfants. La raison de l'échec du processus de ré-absorption est une mutation dans le gène responsable d'une protéine particulière, qui est nécessaire pour le pliage inverse (aspiration) de sucre dans le sang. La forme primaire d'une telle maladie est caractéristique du diabète rénal. La forme secondaire se produit avec les maladies rénales existantes.

glycosurie quotidienne se caractérise par une augmentation de la concentration de glucose dans l'urine par jour, qui est, le niveau de sucre dans le corps est correct et ne dépasse pas le seuil rénal, ce qui ne permet pas de déterminer la maladie par des tests de laboratoire. Un tel écart dans les résultats de l'étude peut être causé à la fois par la pathologie et d'autres causes. Par exemple, l'utilisation fréquente de sucreries et de fruits sucrés, ainsi qu'une activité physique forte et constante peuvent mener à ce résultat. Par conséquent, pour déterminer si un patient a une glucosurie quotidienne, des tests et des études supplémentaires sont nécessaires.

Il existe diverses maladies et autres processus dans le corps qui accompagnent ou contribuent à l'apparition d'une maladie:

  1. La glucosurie associée au diabète est un phénomène fréquent. La maladie se caractérise par une insuffisance dans le corps de l'insuline, dont l'action vise à maintenir un taux normal de glucose dans le sang.
  2. La pancréatite aiguë peut être accompagnée de glucosurie, qui disparaît lorsque les processus inflammatoires sont éliminés.
  3. La perturbation du pancréas chez les personnes âgées entraîne parfois un taux élevé de sucre dans les urines.
  4. Le jeûne à long terme est l'un des processus qui implique la possibilité d'une glucosurie temporaire pendant toute la période de refus des aliments.
  5. Un effort physique important épuise parfois le corps et conduit à une maladie à court terme.
  6. Les tests uniques d'urine peuvent montrer un niveau élevé de sucre si une personne consomme des aliments riches en glucides, peu de temps avant l'analyse. Ce phénomène est appelé glucosurie alimentaire.
  7. L'état psychologique d'une personne affecte également la réduction du sucre dans le sang. La maladie temporale peut survenir avec une puissante stimulation mentale. La glukozurie émotionnelle est observée lors de fortes réactions humaines aux événements: hystérie, sanglots, sentiment de peur. Cela explique le fort désir de l'homme d'utiliser du chocolat ou d'autres sucreries lors d'expériences stressantes.
  8. L'intoxication par diverses substances toxiques peut entraîner l'apparition de symptômes de glucosurie. Parmi ces poisons, la strychnine, le chloroforme, la morphine et d'autres sont isolés. Il peut également être causé par certains médicaments: corticostéroïdes, caféine, etc.
  9. Divers types de blessures à la tête, des convulsions, des tumeurs et d'autres maladies, a un effet néfaste sur le système nerveux, peut entraîner l'excrétion de sucre.
  10. La glucosurie endocrine est moins courante que les cas ci-dessus. Elle est causée par une violation du travail de certaines hormones (adrénaline, glucocorticoïdes, etc.). Son apparence est notée avec quelques maladies rares et une prise prolongée de cortisol.
  11. Un état fébrile d'une personne épuise le corps et aide à abaisser la glycémie et à éliminer le glucose dans l'urine.

Prophylaxie de la maladie

Il n'y a pas de méthodes préventives spéciales pour prévenir l'apparition de la glucosurie. Étant donné que cette maladie est héréditaire, il est recommandé aux futurs parents de se soumettre à une consultation génétique médicale auprès du médecin traitant. Si la mère ou le père est porteur de la maladie, l'avis d'un spécialiste aidera à réduire le risque de grossesse pendant la grossesse et l'enfant déjà né devrait être sous surveillance médicale. Des soins appropriés dès les plus petites années pour le bébé, qui souffre de glucosurie, contribuent à son développement physique normal et aideront à mener un mode de vie sain.

Si des parents en bonne santé ont un enfant atteint de glucosurie, il leur est recommandé de consulter un médecin pour planifier les prochaines grossesses. Il n'y a pas de danger à avoir un autre enfant. Les recommandations des spécialistes aideront à planifier une grossesse en bonne santé et des soins appropriés pour le bébé.

Aux premiers signes de malaise et autres symptômes inexpliqués, le patient doit subir un diagnostic approfondi pour déterminer la cause exacte de cette affection. Vous ne devez en aucun cas utiliser les méthodes peu connues de la médecine traditionnelle. Seul un spécialiste peut diagnostiquer et prescrire un traitement qualifié.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Coma dans le diabète sucré

Les complications

Les patients atteints de diabète sucré ne prennent pas toujours leur santé au sérieux. Le dysfonctionnement de l'alimentation, la prise de médicaments inappropriés, les surcharges mentales et physiques peuvent entraîner une complication aiguë - un état de coma.

Beaucoup de gens ne le savent pas, mais le corps humain n'a pas besoin de sucre raffiné. Bien que, selon les statistiques, chaque jour en Russie, chaque résident consomme plus de 100 grammes.

Très souvent, les patients ne savent pas quel spécialiste est requis de demander conseil dans certains cas.