loader

Principal

Alimentation électrique

Complications majeures du diabète sucré

Dans le monde, il y a plus de 100 000 personnes souffrant de diabète, et à peu près la même chose est au stade de prédiabète. Cette maladie est considérée comme l’une des maladies endocriniennes les plus dangereuses, car elle entraîne tôt ou tard un certain nombre de complications graves. Les complications du diabète sucré se développent en raison d'une augmentation de la quantité de glucose dans le sang.

Des changements pathologiques peuvent être observés dans les yeux, les vaisseaux sanguins, le système nerveux, les reins, la peau, le sang, etc. Toutes les complications du diabète sucré peuvent être divisées en chroniques et aiguës. Chaque espèce a ses propres caractéristiques et causes de développement.

Complications aiguës du diabète

loading...

Les complications aiguës du diabète sont considérées comme les plus dangereuses, car elles peuvent entraîner une détérioration rapide de l'état du patient et le décès n'est pas exclu. La plupart des complications aiguës sont observées uniquement avec le diabète sucré de type 1. Les affections aiguës les plus courantes causées par le diabète sont:

  1. Hypoglycémie Cet état pathologique, caractérisé par une forte diminution du glucose dans le plasma sanguin. Avec le développement de cette condition, les patients n'observent pas la réaction de l'élève à la lumière, il y a transpiration excessive, perte de conscience, convulsions. Dans un contexte défavorable, un coma peut se développer. Dans de rares cas, cette complication peut se développer non seulement chez les personnes atteintes de diabète de type 1, mais également chez celles atteintes de diabète de type 2.
  2. Acidocétose. Cette complication se caractérise par une accumulation importante de produits de décomposition dans le sang, pouvant provoquer une perte de conscience, ainsi que des troubles fonctionnels systémiques des organes internes. Cette condition pathologique se rencontre généralement chez les personnes atteintes de diabète de type 1. Dans certains cas, l'acidocétose entraîne un coma diabétique.
  3. Coma lactacidotique. Cette affection se développe en raison de l’accumulation dans le sang d’une quantité importante d’acide lactique. En l'absence de prise en charge médicamenteuse correcte et opportune, les patients subissent une diminution du niveau de conscience, des problèmes respiratoires, des difficultés à éliminer les urines, des sautes soudaines de la pression artérielle et d'autres symptômes potentiellement mortels. En règle générale, cette condition est observée chez les personnes âgées atteintes de diabète de plus de 35 ans.
  4. Coma hyperosmolaire. Cette complication est considérée encore plus dangereuse qu'un coma diabétique, provoqué par l'acidocétose. Cette variante du coma est généralement observée chez les personnes âgées atteintes de diabète de type 2. Les manifestations de cette condition augmentent pendant plusieurs jours. Chez l'homme, il existe des signes de polydipsie, de polyurie et une forte faiblesse musculaire, des convulsions, une perte de conscience. À de nombreux égards, les plaintes des patients sont similaires aux manifestations de l'acidocétose. La mortalité à la suite de cette condition est d'environ 30%, mais si le patient présente d'autres complications, le risque d'une issue fatale atteint 70%.

Des complications aiguës du diabète peuvent survenir chez les enfants et les adultes, mais elles sont plus fréquentes chez les personnes âgées. Lorsque l'état pathologique se développe, il y a toujours des symptômes caractéristiques qui permettent de déterminer le début de la phase aiguë avant le début du stade critique.

En cas de symptômes d'une complication, vous devez vous rendre d'urgence dans un établissement médical pour obtenir une aide qualifiée.

L'auto-traitement peut aggraver la situation. La chose est que presque toujours avec une visite opportune chez le médecin, il y a une opportunité d'arrêter la complication aiguë avant qu'elle ne devienne plus forte.

Complications chroniques du diabète sucré

loading...

Le diabète sucré est une maladie systémique qui mine progressivement tous les systèmes du corps, y compris le système circulatoire et nerveux. Au bout d'un certain temps, chez la plupart des patients, la complication vasculaire du diabète sucré, liée au diabète chronique, commence à se manifester à des degrés divers. De telles défaites demandent beaucoup de temps pour se développer. Ces complications tardives du diabète comprennent:

  1. Rétinopathie diabétique. Cette pathologie est la complication la plus fréquente, car plus de 90% des patients atteints de diabète sucré sont observés à des degrés divers. La rétinopathie se développe chez les personnes atteintes de diabète pendant une longue période en raison de la défaite de petits vaisseaux sanguins dans la rétine. Cette complication conduit d'abord à une déficience visuelle sévère, puis à la cécité. Il est presque impossible de rétablir la vision avec la rétinopathie.
  2. Néphropathie diabétique. Cette complication est caractérisée par une atteinte rénale grave, qui est également une conséquence de la destruction des petits vaisseaux sanguins et des tissus rénaux en raison de la glycémie élevée. De plus, la destruction des reins est stimulée par une augmentation de la charge sur cet organe en raison d’une augmentation des taux de glucides et de lipides dans le sang. Environ 75% des personnes atteintes de diabète de plus de 15 ans présentent des signes de néphropathie diabétique.
  3. Neuropathie diabétique. Cette complication se manifeste en premier lieu par des dommages au système nerveux périphérique, puis d'autres services sont impliqués dans le processus. Le résultat de cette pathologie est une diminution de la sensibilité dans les parties distales des jambes et des organes génitaux. À l'avenir, la zone avec une sensibilité complètement ou partiellement perdue augmente. La neuropathie est l'un des principaux facteurs prédisposant au développement du pied diabétique, dans lequel il existe la formation d'un abcès purulent ou d'un phlegmon.
  4. Encéphalopathie diabétique. Cette complication est caractérisée par des lésions cérébrales progressives, qui se développent du fait de la destruction du travail des petits vaisseaux sanguins qui alimentent les tissus nerveux. Cette pathologie se manifeste par une démence progressive, une diminution de l'efficacité, des troubles de la mémoire, une diminution de l'attention, de l'anxiété, des vertiges et d'autres phénomènes anormaux.
  5. Dommages cutanés diabétiques. Les violations du métabolisme glucidique et l'accumulation de produits de décomposition provoquent des modifications de la structure de l'épiderme, des glandes sudoripares et des follicules pileux. La principale manifestation de cette complication du diabète est la perte de cheveux, l’apparition de taches pigmentaires, le peeling cutané, etc.
  6. Syndromes de la main et des pieds diabétiques. Ces complications sont représentées par l'apparition d'abcès purulents sur les jambes et le bout des doigts, conséquence d'un apport sanguin insuffisant de tissus et de la mort des fibres nerveuses. Le manque d'oxygène et de nutriments entraîne la mort de vastes zones des tissus mous et provoque le développement de la gangrène.

Mesures pour prévenir les complications du diabète sucré

loading...

Il convient de noter que seules les personnes qui suivent attentivement leur régime ont une chance d’éviter de graves complications. La plupart des personnes atteintes de diabète ne prennent pas leur maladie au sérieux, ne respectent pas leur régime alimentaire, ne surveillent pas toujours la glycémie et ne respectent pas toutes les prescriptions des médecins concernant le traitement. Les chances de développer des complications chroniques du diabète sucré de divers degrés de complexité sont proches de 100%.

Afin de contrôler les complications du diabète, les patients doivent suivre strictement les recommandations des médecins, mener une vie active et maintenir un régime alimentaire. En outre, il est très important de vérifier le taux de glucose dans le sang et de prendre des mesures pour le réduire.

Complications chroniques du diabète sucré

loading...

Les complications du diabète sucré sont les principales causes de mortalité et d'incapacité élevées chez les patients atteints de cette maladie. Et ce n'est pas grave - le premier type de diabète est malade, ou le second, si vous ne suivez pas un mode de vie sain, les complications du diabète ne prendront pas longtemps.

Pointu

Les complications aiguës de la maladie en question représentent le plus grand danger et la plus grande menace pour la vie d'un diabétique, car elles peuvent entraîner la mort d'un patient.

Les complications aiguës comprennent:

  • Acidocétose. Il se développe en raison de l'accumulation de produits métaboliques dans le sang. Les principaux symptômes sont: perte de conscience, perturbation fonctionnelle du travail de divers systèmes et organes internes. L'acidocétose est la plus touchée par les personnes atteintes de diabète de type 1.
  • Hypoglycémie Il peut se développer en raison d'une forte diminution du glucose plasmatique. Symptomatologie: l'absence de réaction appropriée des élèves à la lumière, perte de conscience, une forte augmentation de la quantité de sucre dans le plasma le plus tôt possible, les crampes, la transpiration excessive, dans certains cas - le coma. L'hypoglycémie peut survenir chez les diabétiques, les patients non seulement 1, mais le diabète de type 2.
  • Hyperosmolaire à qui. Apparaît avec une augmentation de la glycémie, ainsi que du sodium. Son développement s'accompagne d'une déshydratation prolongée du corps. Les principaux symptômes sont la polydipsie et la polyurie. Le développement de cette complication est le plus affecté chez les personnes âgées atteintes de diabète sucré de type 2.
  • Coma lactacidotique. L'accumulation excessive d'acide lactique dans le sang est à la base du développement. Ses principaux symptômes sont les suivants: assombrissement de la conscience, sauts brusques de la pression artérielle, violation de la respiration, difficulté à uriner. Cette complication survient dans la plupart des cas chez les diabétiques d'âge mûr (50 ans et plus).

Il convient de noter le fait que les complications aiguës du diabète chez les enfants et les adultes sont identiques, il est donc important d'observer attentivement l'état de santé et les symptômes spécifiques manifestés chez les diabétiques de tout âge. Chacune des complications ci-dessus peut se développer très rapidement, dans certains cas en quelques heures. Avec une forte détérioration de la santé et l'apparition d'un de ces signes de complications du diabète, vous devriez consulter immédiatement un médecin.

Chronique

Des complications chroniques, également appelées tardives, se développent avec une exposition prolongée à des niveaux élevés de sucre dans le sang dans les organes et les systèmes du patient. Plus sensibles aux effets nocifs des organes de sucre sont généralement affectés en premier lieu, ils sont une sorte de "cibles" du diabète.

  • La rétinopathie diabétique se produit plus souvent que les autres complications du diabète sucré. Elle est observée à des degrés divers chez 90% des patients. Caractéristique dans le long terme du diabète et la défaite des vaisseaux de la rétine de l'œil. Une déficience visuelle plus souvent que d'autres manifestations du diabète entraîne une incapacité. La cécité chez les patients atteints de cette maladie survient 25 fois plus souvent que chez les personnes non diabétiques.
  • La néphropathie diabétique est une lésion complexe des reins (artères, glomérules, tubules, artérioles). Il se produit en raison des effets sur les reins des produits du métabolisme brisé des lipides et des glucides, qui sont formés dans le diabète sucré. La prévalence de la néphropathie chez les personnes atteintes de diabète atteint 75%.
  • La neuropathie diabétique est une lésion des nerfs périphériques chez les patients atteints de diabète sucré. C'est une complication très fréquente de la maladie. Une variété de services du système nerveux peut être impliquée dans le processus de lésion. La neuropathie est l'un des facteurs les plus importants dans le développement du «pied diabétique», pouvant entraîner l'amputation des jambes.
  • Diabétique Encéphalopathie - détérioration progressive du cerveau se produisant sous l'action des troubles chroniques et aiguës vasculaires et métaboliques diabétiques, qui se manifeste par une faiblesse générale, capacité de travail réduite, la fatigue, l'instabilité émotionnelle, troubles de la concentration, l'anxiété, les maux de tête de poussières abrasives, des étourdissements, des troubles de la mémoire, l'attention, détérioration du processus de pensée.
  • Lésions cutanées diabétiques - modifications structurelles de l'épiderme, des follicules, des glandes sudoripares résultant de la violation du métabolisme des glucides et de l'accumulation de produits altérant le métabolisme. Il se manifeste sous la forme de diverses éruptions cutanées, d'ulcères, de taches pigmentaires et de complications purulentes et septiques. Avec une évolution sévère de la maladie, la peau devient rugueuse, une desquamation se développe, une omozolalité, des fissures, une coloration jaunâtre de la peau, une déformation des ongles, une perte de cheveux.
  • syndrome du pied diabétique et la brosse - à changements anatomiques et fonctionnelles complexes se produisant dans 30-80% des diabétiques, qui se manifeste sous la forme de taches brunes sur les ulcères de la jambe à l'arrière de la jambe inférieure, à pied, sur les phalanges. Dans les cas graves, la gangrène se développe et entraîne l'amputation d'un membre.

Quels sont les symptômes du cancer de la thyroïde? Lire cet article

Lien de prédiction du diabète ici

En retard

Les complications tardives du diabète sucré comprennent des lésions de nombreux organes et systèmes du corps. Tout d'abord, les petits vaisseaux (capillaires) et les nerfs sont affectés. Les parois des vaisseaux perdent leur élasticité, les vaisseaux deviennent cassants et se blessent facilement. Cela provoque de petites hémorragies locales. Dans les endroits où de tels micro-traumatismes se produisent, le tissu conjonctif se développe. En raison de ce tissu conjonctif, les parois du vaisseau s'épaississent et la perméabilité aux nutriments diminue. Étant donné que les vaisseaux et les nerfs sont présents dans tout organe, le diabète affecte tout le corps. Mais avant tout, les yeux, les reins et les membres inférieurs sont affectés. La lésion des yeux dans le diabète est appelée angiorétinopathie. La présence ou l'absence d'angiorétinopathie, ainsi que son stade, peuvent être déterminés par l'oculiste lors de l'examen du fond d'œil. Dans ce cas, il note la présence ou l'absence d'hémorragies, de vaisseaux rétiniens nouvellement formés et d'autres modifications. Une compensation pour le diabète sucré est nécessaire pour prévenir ou suspendre les changements sur le fond de l'œil. Pour le traitement de l'angiorétinopathie, des médicaments sont utilisés, ainsi que la méthode chirurgicale de phtho-coagulation au laser. Chaque patient diabétique doit être examiné deux fois par an par l'oculiste de manière planifiée. Pour toute déficience visuelle, il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste en dehors du plan.

Les diabétiques souffrent également de membres inférieurs. Comme dans tout organe, en particulier dans les membres inférieurs affecte les petits vaisseaux sanguins et les nerfs. Selon ce qui est affecté une distinction plus forte angiopathique (avec lésion vasculaire primaire) ou neuropathique (affectant principalement les terminaisons nerveuses), mais aussi dans la destruction des membres de forme mixte. Il convient de noter que dans le diabète réduit la sensibilité de la peau à diverses influences extérieures. En conséquence de quoi les coupures, les microtraumatismes passent inaperçus. À l'avenir, ces plaies peuvent être infectés et conduire à la cicatrisation des ulcères à long terme et même la gangrène.

Pour éviter ces complications, un certain nombre de règles doivent être respectées.

  • réchauffez vos pieds avec des bains chauds, des chaufferettes, des appareils électriques;
  • Utilisez pour le soin de vos pieds avec des objets tranchants;
  • Utiliser pour enlever les cors avec de l'huile de maïs ou du plâtre de maïs, car ils contiennent des substances corrosives;
  • porter des chaussures serrées et inintelligentes, des chaussures à talons hauts;
  • marcher pieds nus
  • réchauffez vos pieds avec des chaussettes de laine;
  • laver quotidiennement les pieds avec de l'eau tiède, après le lavage, essuyer soigneusement l'espace entre vos doigts, utiliser un hydratant avec des vitamines;
  • Les clous sur les jambes ont vu avec une scie en ligne droite;
  • utiliser une pierre ponce pour enlever les cors;
  • porter des chaussures en cuir amples;
  • faire quotidiennement de la gymnastique pour les pieds;
  • inspecter quotidiennement les jambes pour les dommages;
  • si une plaie est trouvée sur le pied, elle doit alors être désinfectée et scellée avec un plâtre bactéricide;
  • en cas de rougeur autour de la plaie, de gonflement, il est nécessaire de se reposer complètement et de consulter immédiatement un médecin.

Les lésions rénales chez les diabétiques sont appelées néphropathies diabétiques. C'est une complication assez grave. Il comprend cinq étapes. Les trois premiers sont réversibles, il est possible de les détecter lors de l'étude de l'urine sur microalbumine (une protéine de petite masse). L'apparition dans l'analyse générale des protéines urinaires indique déjà la présence du quatrième stade, qui est malheureusement irréversible. Une insuffisance rénale chronique se développe, qui se manifeste par une diminution de la fonction excrétrice des reins, un gonflement, une augmentation de la pression artérielle et une augmentation des taux sanguins de créatinine et d'urée.

Afin de prévenir le développement d'une néphropathie diabétique ou d'arrêter le développement d'une complication déjà existante, il est nécessaire de maintenir les taux de glycémie à un niveau aussi proche que possible de la normale. En outre, chaque patient avec du sucre | Les diabétiques doivent passer au moins quatre fois par an des tests d'urine pour déterminer la présence d'albumine protéique.

Il convient également de noter qu’avec le diabète sucré, l’athérosclérose se développe très rapidement. Par conséquent, la fréquence de l'infarctus du myocarde est très élevée. Compte tenu de la défaite des terminaisons nerveuses dans le diabète sucré, les crises cardiaques surviennent très souvent sans douleur sévère. Par conséquent, pour toute sensation désagréable dans la région du cœur, vous devriez consulter un médecin et faire un ECG. De plus, vous devez surveiller régulièrement votre tension artérielle.

Rappelez-vous que lorsque vous commencez à respecter toutes les recommandations nécessaires pour l'auto-surveillance et la normalisation de la glycémie, même celles qui sont, vous pouvez suspendre. Et puis le diabète passera de la maladie à un mode de vie spécial.

1 type

La principale cause de complications dans le diabète de type 1 est la défaite du système nerveux périphérique et des vaisseaux sanguins. Le réseau de petits capillaires enveloppe tout le corps humain, le plus grand groupe étant observé dans les membres inférieurs, la rétine de l'œil et les reins. Par conséquent, au cours du diabète, les pieds, les yeux et les reins sont particulièrement à risque.

Le diabète sucré de type 1 peut devenir une cause supplémentaire de ces maladies:

  • Cataracte (consiste en une opacification du cristallin) et une cécité (modifications irréversibles de la rétine de l'œil).
  • Parodontite, gingivite, stomatite. Ces maladies se développent sur fond de carence en sang. Les cas de perte de dents saines chez les diabétiques ne sont pas rares.
  • Arythmie, infarctus du myocarde, angine de poitrine. Le diabète sucré peut provoquer des modifications du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins, entraînant un certain nombre de maladies cardiaques.
  • La néphropathie est une maladie résultant de lésions rénales diabétiques. De toutes les maladies, c'est la plus dangereuse et provoque souvent la mort.

Les complications causées par le diabète de type 1 doivent être surveillées en permanence par un spécialiste. Leur traitement peut consister à prendre des médicaments ou à effectuer une intervention chirurgicale. Le respect de certaines règles par les patients atteints de diabète de type 1 aidera à éviter les complications graves de la maladie:

  • Contrôle quotidien obligatoire du taux de sucre dans le sang. Il devrait être aussi proche que possible du niveau naturel.
  • Réduction de poids, si nécessaire. Chaque patient doit effectuer une série d'exercices quotidiens qui aident à maintenir le corps dans la bonne forme.
  • Manque de mauvaises habitudes. Fumer seulement entraînera la possibilité d'un accident vasculaire cérébral et d'autres problèmes liés au travail du cœur.
  • Soin des pieds Il faut faire attention à vos pieds, surveiller l'apparition d'ulcères ou de plaies inhabituels.
  • Examens médicaux réguliers, y compris dentiste, ophtalmologiste. Il est recommandé de les mener au moins une fois tous les six mois.

Le traitement plus précoce de toute complication de type 1 résultant du diabète sucré commence, plus les résultats de ce traitement seront satisfaisants.

2 types

Les complications spécifiques sont des problèmes aux yeux, aux jambes et aux reins. Non spécifique - complications du système cardiovasculaire. Toutes ces complications du diabète de type 1 et de type 2 peuvent apparaître 10 à 15 ans après le début de la maladie.

Lésions oculaires - complications du diabète sucré
Les complications du diabète peuvent être des lésions oculaires. Tout d'abord, la rétine est exposée. Dans ce cas, la circulation sanguine est perturbée dans les plus petits vaisseaux du fond. Au début, la complication ne se manifeste pas du tout, ce qui signifie qu’en cas de diabète, il est nécessaire de passer un examen chez l’oculiste au moins une fois par an. En particulier, l'examen du fond d'œil est requis. S'il y a des changements dans la partie périphérique du fond, le patient peut ne pas diminuer de façon notable l'acuité visuelle s'il n'y a pas de détachement de la rétine. Si la zone centrale du fundus est endommagée, la complication se manifeste plus rapidement et le patient constate une diminution rapide de l'acuité visuelle.

Les parois de l'œil sous l'influence de taux élevés de sucre deviennent fragiles, cassants et une augmentation du nombre d'hémorragies est notée. Plus le nombre d'hémorragies est élevé, plus le tissu conjonctif se développe et de nouveaux vaisseaux incomplets peuvent produire des hémorragies massives. Et ceci, à son tour, conduit au fait que la probabilité de décollement de la rétine augmente et le risque de mort d'une partie des cellules visuelles.

Si des signes de rétinopathie diabétique sont observés à temps, un traitement approprié est possible, qui comprend un long processus de normalisation de la glycémie. Si nécessaire, une photocoagulation au laser peut être prescrite lorsque le faisceau laser cautérise les zones altérées de la rétine, empêchant ainsi toute progression ultérieure du processus.

Dommages aux reins - complications du diabète sucré
Les reins agissent comme un filtre avec de nombreux petits vaisseaux, à travers lesquels les substances inutiles sont éliminées du corps par les urines. En cas de diabète prolongé, le filtre affiche des protéines avec de l'urine, sans signes extérieurs. À cet égard, en cas de diagnostic, le diabète sucré est recommandé au moins une fois par an pour faire passer les analyses d’urine aux protéines. Le développement ultérieur d'une complication du diabète sucré en tant que lésion rénale peut entraîner une augmentation de la tension artérielle. Dans le traitement des lésions rénales en tant que complication du diabète sucré, le diabète est compensé. En cas d’augmentation de la tension artérielle, les médecins essaient de garder les chiffres aussi proches que possible de la valeur normale.

Lors de la recherche d'une néphropathie à un certain stade de développement, un régime spécial peut être prescrit pour limiter l'apport en protéines. Le régime est prescrit par un médecin.

Blessure à la jambe - complications du diabète sucré
Une des complications tardives du diabète est la blessure à la jambe, dans la plupart des cas, elle concerne les pieds. Dans le même temps, les vaisseaux et les nerfs des membres inférieurs sont affectés. En manifestations de ces changements comprennent la température et réduit la sensibilité à la douleur jambe ainsi possible légers traumatisme, la gangrène, les ulcères du pied. Avec la réduction de la sensibilité est souvent porté, les blessures mineures passent inaperçues par le patient, de sorte que peuvent y arriver et commencer à multiplier les bactéries. Le résultat est une inflammation, en l'absence de traitement - défaut ulcéreuse guérison très mal sur le fond de sucre élevé dans le sang, et si elle ne se fait pas le traitement nécessaire, peut développer la gangrène des membres inférieurs.

Les manifestations des lésions des membres inférieurs comprennent:

  • l'apparition de douleurs de nature différente;
  • apparition d'une sensation de brûlure;
  • l'apparition d'une sensation de picotement;
  • l'apparition d'engourdissement des pieds;
  • l'apparence d'un sentiment, comme si la peau est terrifiante.

Selon que les nerfs ou les vaisseaux sanguins sont plus affectés, les complications suivantes du diabète sucré sont reconnues:

  • un pied ischémique avec une lésion vasculaire primaire. Cette complication est caractérisée en ce que la peau sur la jambe et du pied devenant froid, la coloration des cheveux pâles ou panachées sur la ligne du tibia, pulsations sur les pieds réduits au bord du pied dans la zone du talon sur les doigts des plaies douloureuses peuvent se produire. Chez les patients avec douleur à la marche se produit dans la transition de la maladie dans les étapes ultérieures de la douleur peut être ressentie dans un état de repos. La douleur s'affaiblit lorsque le patient baisse les jambes du bord du lit;
  • pied neuropathique avec lésions nerveuses prédominantes. il arrête souvent de toucher à chaud ou à chaud, est une diminution de tous les types de sensibilité (douleur, température, tactile, vibrations). Sur les pieds dans les zones de pression élevée, il y a une kératinisation de la peau et des ulcères douloureux. La douleur dans les jambes est caractérisée par une sensation de brûlure ou de piqûre; elle apparaît souvent la nuit et au repos;
  • ostéoarthropathie ou le pied de Sharko avec le développement de changements dans les structures osseuses du pied. À la suite de ces changements, des fractures spontanées, des déformations prononcées et plus tard le développement de défauts ulcéreux peuvent survenir.
  • Lorsque les données des complications du diabète est nécessaire de consulter un médecin et de passer des examens pour déterminer la nature et le degré de dommages et peuvent ensuite être affectés à un traitement avec des médicaments visant à améliorer l'état des nerfs et des vaisseaux sanguins.

Défaite du système cardiovasculaire - complications du diabète sucré
Il est souvent une complication du diabète sucré est la défaite du système cardio-vasculaire, à savoir l'apparition de la maladie coronarienne, l'hypertension et d'autres complications qui peuvent conduire à des accidents vasculaires cérébraux, crise cardiaque. Les patients diabétiques, en particulier les personnes âgées, nécessite une surveillance attentive de la pression artérielle, ainsi que des indications du métabolisme des lipides. En cas de pression normale, il suffit de le mesurer lorsque vous consultez un médecin. Si les chiffres sont maintenus élevés, vous devez mesurer vous-même la pression avec un tonomètre. Il est utile de limiter la quantité de sel ajouté à la nourriture par jour est recommandé de ne pas consommer plus de 1 cuillère à café le sel Si la pression artérielle n'est pas normalisée, la nécessité de but des préparations spéciales qui sont prévues pour recevoir la vie, quelle que soit la pression artérielle.

Description complète des symptômes de l'obésité de 2ème degré dans cet article

Comment est le retrait de la gynécomastie chez les hommes le lien ici

Les enfants

L'évolution du diabète chez l'enfant est extrêmement labile et se caractérise par une tendance à développer des conditions dangereuses d'hypoglycémie, d'acidocétose et de coma cétoacidotique.

Hypoglycémie se développe en raison d'une forte baisse du sucre dans le sang causé par le stress, l'exercice excessif, une surdose d'insuline, le non-respect à l'alimentation et ainsi de suite. D. coma hypoglycémique est généralement précédée par la léthargie, la faiblesse, la transpiration, maux de tête, sensation de faim forte, tremblement des membres. Si vous ne prenez pas des mesures pour améliorer les niveaux de sucre dans le sang, l'enfant a souffert de convulsions, agitation, conscience de dépression alternant. Lorsque la température du corps de coma hypoglycémique et la pression sanguine est normale, il n'y a pas d'odeur d'haleine de l'acétone, de la peau humide, la glycémie 20 mmol / l, l'acidose, la glycosurie, acétonurie.

Moins souvent, chez les enfants atteints de diabète sucré négligé ou non corrigé, un coma hyperosmolaire ou lactatacidémique (acide lactique) peut se développer.

Le développement du diabète chez les enfants est un facteur de risque important pour l'apparition d'un certain nombre de complications à long terme: microangiopathie diabétique, néphropathie, neuropathie, une cardiomyopathie, la rétinopathie, la cataracte, l'athérosclérose précoce, la maladie coronarienne, l'insuffisance rénale chronique et d'autres.

Sur vos pieds

Il existe 3 degrés de perturbation de la circulation sanguine périphérique chez les patients atteints de diabète sucré.

1 er degré - pas de symptômes ni de signes de vaisseaux sanguins dans les jambes:

  • la pulsation des artères est palpable;
  • indice cheville-brachial 0,9-1,2;
  • indice palpitereal> 0,6;
  • un indice d'oxymétrie transcutanée> 60 mm Hg. Art.

2ème degré - il y a des symptômes ou des signes, mais il n'y a toujours pas de privation d'oxygène critique des tissus:

  • claudication intermittente (pieds endoloris);
  • indice cheville-brachial 30 mm Hg. p.
  • oxymétrie transcutanée 30-60 mm Hg. Art.

3ème degré - privation critique d'oxygène des tissus (ischémie):

  • pression systolique dans les artères de la jambe inférieure

Complications du diabète: prévention et traitement

loading...

Si le diabète de type 1 ou de type 2 est mal traité ou pas du tout contrôlé, le taux de sucre dans le sang du patient restera supérieur à la normale. Dans cet article, nous ne considérons pas la situation lorsque, en raison d'un traitement inadéquat, la concentration de glucose dans le sang est au contraire trop faible. C'est ce qu'on appelle "l'hypoglycémie". Comment l'empêcher, et si c'est déjà arrivé, comment arrêter l'attaque, vous pouvez le découvrir ici. Et ci-dessous, nous discuterons des complications du diabète dues à une glycémie élevée.

Les complications du diabète dues à l'augmentation du sucre sont aiguës et chroniques.

Acidocétose diabétique et coma hyperglycémique

loading...

Les complications aiguës du diabète sont l’acidocétose diabétique et le coma hyperglycémique. Ils se développent lorsque le sucre chez un patient n'est pas seulement élevé, mais très élevé. S'ils ne sont pas traités d'urgence dans un hôpital médical, ils conduisent rapidement à une perte de conscience et à la mort. Lire d'autres articles:

Qu'est-ce que l'acidocétose diabétique, le coma hyperglycémique et les méthodes de prévention des complications aiguës? Vous devez connaître tous les diabétiques. Surtout les patients atteints de diabète de type 1, ainsi que les patients âgés atteints de diabète de type 2.

Si la situation est telle que des complications aiguës surviennent, les médecins doivent s'efforcer de «pomper» le patient, mais le taux de mortalité reste très élevé, il est de 15-25%. Néanmoins, la grande majorité des diabétiques deviennent handicapés et meurent prématurément non pas de complications aiguës mais chroniques. Fondamentalement, ceci est un problème avec les reins, les jambes et les yeux, qui est consacré à l'article d'aujourd'hui.

Complications chroniques du diabète

loading...

Les complications chroniques du diabète surviennent lorsque la maladie est mal traitée ou mal traitée, mais pas suffisamment pour causer une acidocétose ou un coma hyperglycémique. Pourquoi les complications chroniques du diabète sont-elles dangereuses? Parce qu'ils se développent pour le moment sans symptômes et ne causent pas de douleur. En l'absence de symptômes désagréables, le diabétique n'est pas incité à être traité avec soin. Les symptômes de problèmes de diabète avec les reins, les jambes et les yeux apparaissent généralement lorsqu'il est trop tard et qu'une personne est condamnée à mourir et qu'elle restera au mieux handicapée. Les complications chroniques du diabète - c'est ce que vous devez craindre le plus.

Les complications du diabète sur les reins sont appelées «néphropathie diabétique». Problèmes oculaires - rétinopathie diabétique. Ils surviennent parce qu'un niveau accru de glucose endommage les petits et gros vaisseaux sanguins. Violé le flux de sang vers les organes et les cellules, à cause de ce qu'ils affament et étouffent. En outre, les lésions du système nerveux sont courantes - la neuropathie diabétique, qui provoque des symptômes très divers. Les problèmes de jambes chez les diabétiques sont une combinaison de blocage des vaisseaux sanguins alimentant les membres inférieurs, avec une sensibilité réduite des nerfs.

Lire des articles détaillés:

La néphropathie diabétique est la principale cause d'insuffisance rénale grave. Les diabétiques constituent la grande majorité des "clients" des centres de dialyse, ainsi que les chirurgiens qui effectuent une transplantation rénale. La rétinopathie diabétique - la principale cause de cécité chez les adultes en âge de travailler. La neuropathie est observée chez 1 patient sur 3 au moment du diagnostic du diabète, et plus tard chez 7 patients sur 10. Le problème le plus fréquent est la perte de sensation dans les jambes. Pour cette raison, les diabétiques ont un risque élevé de blessure à la jambe, de gangrène subséquente et d’amputation des membres inférieurs.

La néphropathie diabétique et la rétinopathie ne causent généralement aucun symptôme avant qu'elles ne deviennent irréversibles. Si l'insuffisance rénale atteint son stade final, le patient diabétique doit subir une dialyse ou rechercher une opportunité de faire une greffe de rein. En ce qui concerne la rétinopathie, la perte de vision peut être arrêtée en combinant des procédures de photocoagulation laser de la rétine de l'œil avec un traitement attentif du diabète. Bien que peu de personnes parviennent à rétablir pleinement leur vision. La meilleure nouvelle est que la neuropathie diabétique est complètement réversible, s’il est bon de contrôler le sucre dans le sang. Faites un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2. Lisez également l'article "Les objectifs de la prise en charge du diabète. À quoi s'attendre quand le sucre dans votre sang redeviendra normal. "

Les dommages au diabète, non seulement les petits vaisseaux sanguins mais aussi les gros vaisseaux sanguins, contribuent au développement de l'athérosclérose. En conséquence, les diabétiques meurent d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral 10-30 ans plus tôt qu'ils ne le pouvaient. De plus, les obstructions des gros vaisseaux avec des plaques athérosclérotiques entraînent la nécessité d’amputer les jambes. Heureusement, ralentir le développement de l'athérosclérose est réel. Il est nécessaire de réaliser un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2, surveillez attentivement votre glycémie, ainsi que votre tension artérielle et votre taux de cholestérol.

Maladies concomitantes

loading...

Dans l'article d'aujourd'hui, nous discutons des complications chroniques du diabète dues à une glycémie élevée. Malheureusement, les maladies concomitantes qui ne sont pas la conséquence du diabète mais qui y sont associées se manifestent également. Nous analyserons les maladies concomitantes les plus courantes dans le diabète de type 1 et de type 2, décrivez brièvement leur prévention et leur traitement.

Comme vous le savez, la cause du diabète de type 1 est que le système immunitaire se comporte de manière incorrecte. Il attaque et détruit les cellules bêta du pancréas qui produisent l'insuline. Chez les patients atteints de diabète de type 1, les attaques auto-immunes se produisent souvent sur d'autres tissus qui produisent diverses hormones. Avec le diabète de type 1, le système immunitaire "attaque" souvent la glande thyroïde, ce qui pose problème pour environ ⅓ patients. De plus, le diabète de type 1 augmente le risque de maladies auto-immunes des glandes surrénales, mais ce risque est encore très faible.

Toutes les personnes souffrant de diabète de type 1 doivent, au moins une fois par an, effectuer des analyses de sang pour rechercher les hormones thyroïdiennes. Nous vous recommandons de prendre un test sanguin non seulement pour une hormone stimulant la thyroïde (thyrotropine, TSH), mais aussi pour vérifier le reste des hormones. Si vous devez traiter des problèmes avec la glande thyroïde à l'aide de pilules, leur dose ne doit pas être fixée et toutes les 6 à 12 semaines doivent être ajustées en fonction des résultats des analyses sanguines répétées des hormones. Combinez également un régime pauvre en glucides et sans gluten, afin que votre système immunitaire se comporte de manière plus calme. Qu'est-ce qu'un régime sans gluten est facile à trouver sur Internet.

Les maladies concomitantes fréquentes du diabète de type 2 sont l'hypertension artérielle, les problèmes de cholestérol dans le sang et la goutte. Notre programme de traitement du diabète de type 2 corrige rapidement la glycémie, la pression artérielle et le cholestérol.

Régime faible en glucides et goutte

La base de nos programmes pour le traitement du diabète de type 1 et 2 est un régime à faible teneur en glucides. On pense qu'il augmente le taux d'acide urique dans le sang. Si vous souffrez de la goutte, cela peut empirer, mais les avantages des activités que nous recommandons pour le diabète dépassent de loin ce risque. Il est suggéré que les mesures suivantes peuvent faciliter la goutte:

  • boire beaucoup d'eau et de tisanes - 30 ml de liquide pour 1 kg de poids corporel par jour;
  • veillez à manger suffisamment de fibres, malgré l'adhésion à un régime pauvre en glucides;
  • abandonner les aliments nocifs - frits, fumés, produits semi-finis;
  • prendre des antioxydants - vitamine C, vitamine E, acide alpha-lipoïque et autres;
  • prendre des comprimés de magnésium.

Il existe des preuves, mais pas officiellement confirmées, que la cause de la goutte ne consiste pas à manger de la viande, mais à augmenter le taux d'insuline dans le sang. Plus l'insuline circule dans le sang, plus les reins produisent de l'acide urique, et donc ils s'accumulent. Dans ce cas, un régime pauvre en glucides ne sera pas nocif, mais plutôt utile pour la goutte, car il normalise le niveau d'insuline dans le plasma. La source de cette information (en anglais). Il dit également que les crises de goutte surviennent moins souvent si vous ne mangez pas de fruits, car elles contiennent un aliment particulier, le sucre et le fructose. Nous encourageons fortement chacun à ne pas manger d'aliments diététiques contenant du fructose. Même si la théorie de l'auteur Gary Taubes n'est pas confirmée, le diabète et ses complications chroniques, aidés par un régime pauvre en glucides, sont beaucoup plus dangereux que la goutte.

Des recettes pour les régimes à faible teneur en glucides pour le diabète de type 1 et 2 sont disponibles ici.

Neuropathie diabétique

loading...

Si un patient atteint de diabète de type 1 ou 2 est mal traité et qu'il a une glycémie élevée, il endommage les nerfs et brise la conductivité de l'influx nerveux. Cette complication est appelée neuropathie diabétique. Les nerfs transmettent des signaux de tout le corps au cerveau et à la moelle épinière, ainsi que des signaux de contrôle à partir de là. Pour atteindre le centre, par exemple, de l'orteil, l'influx nerveux doit aller très loin. Sur tous ces chemins, les nerfs reçoivent la nutrition et l'oxygène des plus petits vaisseaux sanguins, appelés capillaires. Une glycémie élevée dans le diabète peut endommager les capillaires et le sang cessera de les traverser. En conséquence de cela, une partie du nerf va mourir, la chaîne est cassée et le signal ne peut pas atteindre les deux directions.

La neuropathie diabétique ne se produit pas immédiatement, car le nombre de nerfs dans le corps est excessif. C'est une sorte d'assurance qui nous est inhérente de la nature. Néanmoins, lorsqu'un certain pourcentage de nerfs est endommagé, les symptômes de neuropathie se manifestent. Plus le nerf est long, plus il y a de chances que des problèmes surviennent à cause d'une glycémie élevée. Par conséquent, il n'est pas surprenant que la neuropathie diabétique cause le plus souvent des problèmes de sensibilité dans les jambes, les doigts et l'impuissance chez les hommes.

La perte de sensibilité nerveuse dans les jambes est la plus dangereuse. Si le diabétique ne ressent pas la chaleur et le froid de la peau, la pression et la douleur, alors le risque de lésion traumatique augmentera des centaines de fois et le patient n'y fera pas attention à temps. Par conséquent, les patients diabétiques doivent souvent amputer les membres inférieurs. Pour éviter cela, étudiez et suivez les règles du soin des pieds pour le diabète. Chez certains patients, la neuropathie diabétique ne provoque pas une perte de sensibilité nerveuse, mais plutôt une douleur fantôme, des picotements et une sensation de brûlure dans les jambes. Lire "Maux de pieds avec le diabète - que faire?" En un sens, c'est même bien, car cela encourage les diabétiques à guérir intensivement.

symptômes moins fréquents de la neuropathie diabétique - des étourdissements, des évanouissements, des difficultés à avaler et la digestion (gastroparésie diabétique), les troubles de la parole, le vidage incomplet de la vessie et d'autres. Lire l'article "Neuropathie diabétique". La bonne nouvelle: cette complication du diabète est complètement réversible. Suivez le programme de traitement du diabète de type 1, ou un programme de traitement du diabète de type 2 - et dans quelques mois ou quelques années de conduction nerveuse est entièrement restaurée. Lisez également l'article "Les objectifs de la prise en charge du diabète. À quoi s'attendre quand le sucre dans votre sang redeviendra normal. " La neuropathie diabétique s'accompagne souvent d'athérosclérose. Lorsque le diabétique commence à être traité avec soin, la conduction nerveuse est complètement rétablie. Mais les plaques athéroscléreuses, hélas, pour enlever des parois des vaisseaux alors qu'il est impossible sans chirurgie. Activités que nous vous recommandons de ralentir seulement aider le développement de l'athérosclérose.

Diabète et problèmes de vision

loading...

La rétinopathie diabétique est un problème des yeux et de la vue qui résulte d'une glycémie élevée chronique. Dans les cas graves, il provoque une perte de vision importante ou une cécité complète. En raison de la rétinopathie diabétique, plusieurs dizaines de milliers de personnes en âge de travailler disparaissent dans le monde chaque année.

Plus important encore, le diabète peut entraîner une déficience visuelle soudaine ou une cécité totale. Pour éviter cela, les patients atteints de diabète de type 1 et 2 doivent être examinés par un ophtalmologiste au moins une fois par an et de préférence tous les six mois. Et il ne devrait pas s'agir d'un ophtalmologiste commun issu d'une polyclinique, mais d'un spécialiste de la rétinopathie diabétique. Ces médecins travaillent dans des centres spécialisés dans le traitement du diabète. Ils effectuent des examens que l'ophtalmologiste de la polyclinique ne peut pas faire et ne dispose pas du matériel nécessaire.

Les patients atteints de diabète de type 2 doivent être examinés par un ophtalmologiste au moment du diagnostic, car ils souffrent généralement de diabète «discrètement» depuis de nombreuses années. Dans le diabète de type 1, il est recommandé de consulter un ophtalmologiste pour la première fois 3-5 ans après le début de la maladie. Un ophtalmologiste indiquera à quelle fréquence il faut examiner à nouveau, en fonction de la gravité de la situation avec vos yeux. Cela peut être tous les 2 ans, si la rétinopathie n'est pas détectée, ou plus souvent, jusqu'à 4 fois par an, si un traitement intensif est nécessaire.

La principale raison du développement de la rétinopathie diabétique est une glycémie élevée. En conséquence, le traitement principal consiste à effectuer avec diligence un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2. En outre, d'autres facteurs sont impliqués dans le développement de cette complication. L'hérédité joue un rôle important. Si les parents avaient une rétinopathie diabétique, le risque de leur progéniture augmente. Dans ce cas, vous devez informer l'ophtalmologiste qu'il est particulièrement vigilant. Pour ralentir la perte de vision, un patient diabétique doit surveiller attentivement sa pression artérielle (comment le faire) et cesser de fumer.

En plus de la rétinopathie, le glaucome et la cataracte sont d’autres complications du diabète. Le glaucome est la pression accrue à l'intérieur de l'œil. Cataracte - opacification de la lentille (lentille). Toutes ces complications peuvent entraîner la cécité si elles ne sont pas traitées. Un ophtalmologiste doit vérifier le niveau de pression intra-oculaire et examiner la lentille, et non seulement prendre des photos du fond de l'œil. Lire des articles détaillés:

Néphropathie diabétique

loading...

La néphropathie diabétique est une complication du diabète sur les reins. Comme vous le savez, les reins filtrent les déchets du sang, puis ils sont excrétés dans l'urine. Chaque rein contient environ un million de cellules spéciales, qui sont des filtres sanguins. Le sang les traverse sous pression. Les éléments filtrants des reins sont appelés glomérules. Chez les diabétiques, les glomérules rénaux sont endommagés en raison de la teneur élevée en glucose dans le sang qui les traverse. Dans les filtres rénaux, l’équilibre électrique est perturbé, car les protéines pénètrent dans l’urine par le sang, qui ne devrait normalement pas y pénétrer.

Tout d'abord, il y a une fuite de molécules de protéines du plus petit diamètre. Plus le diabète détruit les reins, plus le diamètre de la molécule de protéine peut être trouvé dans l'urine. Au stade suivant, non seulement le taux de sucre dans le sang augmente, mais aussi la pression artérielle, car les reins ne peuvent pas absorber une quantité suffisante de liquide. Si vous ne prenez pas de pilules qui abaissent la pression artérielle, l'hypertension accélère la destruction des reins. Un cercle vicieux se présente: plus l'hypertension est forte, plus les reins sont détruits rapidement et plus les reins sont endommagés, plus la pression artérielle augmente et devient résistante à l'action des médicaments.

Avec le développement de la néphropathie diabétique, une quantité plus importante de protéines est excrétée dans l'urine. Il y a une carence en protéines dans le corps, les patients ont un gonflement. Au final, les reins cessent enfin de fonctionner. Ceci s'appelle une insuffisance rénale. Dans une telle situation, pour que le patient puisse survivre, il doit régulièrement effectuer des procédures de dialyse ou effectuer une opération sur une transplantation rénale.

Chaque année dans le monde, plusieurs dizaines de milliers de personnes sollicitent l’aide d’institutions spécialisées, car elles souffrent d’insuffisance rénale due à une néphropathie diabétique. La grande majorité des "clients" des chirurgiens impliqués dans la transplantation rénale, ainsi que les centres de dialyse, sont des diabétiques. Le traitement de l'insuffisance rénale est coûteux, douloureux et abordable pour tous. Les complications du diabète sur les reins réduisent considérablement l'espérance de vie du patient et en dégradent la qualité. Les procédures de dialyse sont tellement désagréables que 20% des personnes qui les subissent finissent par les abandonner volontairement, se suicidant ainsi.

L'hérédité joue un rôle important dans le développement des complications du diabète sur les reins. Si les parents souffrent de néphropathie diabétique, leurs descendants sont plus susceptibles de le faire. Néanmoins, si vous prenez soin de votre santé à temps, il est réel d'éviter l'insuffisance rénale chez les diabétiques de type 1 et de type 2, même si vous avez hérité de gènes infructueux. Pour cela, vous avez besoin de:

  • contrôler strictement le taux de sucre dans le sang, en réalisant un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2;
  • tous les 3 mois, prenez des analyses de sang et d'urine pour vérifier la fonction rénale;
  • avoir un bon tensiomètre à la maison et mesurer régulièrement la pression artérielle, de préférence une fois par semaine.
  • Dommages rénaux dans le diabète sucré, son traitement et sa prévention
  • Quels tests dois-je prendre pour vérifier les reins (s'ouvre dans une fenêtre séparée)
  • Néphropathie diabétique: stades, symptômes et traitement
  • Important! Régimes pour les reins atteints de diabète
  • Sténose des artères rénales
  • Transplantation rénale dans le diabète

Si l'hypertension se développe et qu'elle ne peut pas être maîtrisée sans comprimés "chimiques", vous devez consulter un médecin pour vous prescrire un médicament - un inhibiteur de l'ECA ou un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II. En savoir plus sur le traitement de l'hypertension chez les diabétiques. Les préparations de ces classes réduisent non seulement la pression artérielle, mais ont également un effet protecteur prouvé sur les reins. Ils permettent pendant quelques années de reporter le stade final de l'insuffisance rénale.

Les changements de mode de vie des personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 sont beaucoup plus efficaces que les médicaments, car ils éliminent les causes des lésions rénales et non seulement «atténuent» les symptômes. Si vous êtes un programme discipliné de diabète de type 1 ou un programme de diabète de type 2 et que vous maintenez une glycémie normale, alors la néphropathie diabétique ne vous menacera pas, tout comme d'autres complications. Les mesures que nous recommandons conduisent à une glycémie et à une pression artérielle normales.

Comment les vaisseaux sanguins s'effondrent

loading...

Si le diabète est mal contrôlé, à cause duquel le patient a un taux de sucre élevé pendant des mois et des années, il endommage les parois des vaisseaux sanguins de l'intérieur. Ils sont recouverts de plaques athérosclérotiques, leur diamètre se rétrécit, le flux sanguin à travers les vaisseaux est perturbé. Chez les patients atteints de diabète de type 2, il y a généralement non seulement un excès de glucose dans le sang, mais également un excès de poids et un manque d'exercice. En raison de leur mode de vie malsain, ils ont des problèmes de cholestérol dans le sang et d’hypertension. Ce sont des facteurs de risque supplémentaires qui nuisent aux navires. Néanmoins, l’augmentation de la glycémie due au diabète de type 1 ou de type 2 joue un rôle majeur dans le développement de l’athérosclérose. Il est beaucoup plus dangereux que l'hypertension et les mauvais tests pour le cholestérol.

Pourquoi l'athérosclérose est-elle si dangereuse et doit-elle faire attention à ralentir son développement? Parce que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les problèmes de jambes liés au diabète surviennent précisément parce que les vaisseaux sont bloqués par des plaques athéroscléreuses et que le flux sanguin est perturbé. Dans le diabète de type 1 et 2, le contrôle de l'athérosclérose est la deuxième mesure la plus importante après le maintien d'une glycémie normale stable. L'infarctus du myocarde se produit lorsqu'une partie du muscle cardiaque meurt à cause d'un apport sanguin insuffisant. Dans la très grande majorité des cas, avant le début d'une crise cardiaque, le cœur d'une personne était parfaitement sain. Le problème ne réside pas dans le cœur, mais dans les vaisseaux qui le nourrissent de sang. De même, en raison d'une violation de l'approvisionnement en sang, les cellules cérébrales peuvent mourir, ce qui s'appelle un accident vasculaire cérébral.

Depuis les années 1990, il a été établi qu'une glycémie élevée et une obésité irritent le système immunitaire. De ce fait, de nombreux foyers d’inflammation apparaissent dans le corps, y compris de l’intérieur des parois des vaisseaux sanguins. Le cholestérol du sang adhère aux zones touchées. Des plaques d'athérosclérose se forment donc sur les parois des artères, qui finissent par se développer. Lire plus "Comment l'athérosclérose se développe-t-elle dans le diabète?" Lorsque la connexion des processus inflammatoires avec l'athérosclérose a été établie, cela est devenu une véritable percée. Parce qu'ils ont trouvé des indicateurs d'inflammation qui circulent dans le sang.

Maintenant, vous pouvez prendre des analyses de sang pour détecter les facteurs de risque cardiovasculaires et évaluer avec beaucoup plus de précision le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral qu'il est possible de faire des tests de cholestérol. Il existe également des méthodes pour éteindre l'inflammation, inhibant ainsi l'athérosclérose et réduisant le risque de catastrophe cardiovasculaire. En savoir plus "Prévention des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et de l'insuffisance cardiaque chez les diabétiques."

Chez de nombreuses personnes, le sucre dans le sang ne reste pas stable, mais augmente seulement quelques heures après chaque repas. Cette situation est souvent appelée pré-diabète. Le fait de sauter du sucre après avoir mangé cause des dommages importants aux vaisseaux sanguins. Les parois des artères deviennent collantes et enflammées, elles développent des plaques d'athérosclérose. La capacité des vaisseaux à se détendre et à détériorer leur diamètre pour faciliter le flux sanguin se détériore. Le prédiabète signifie un risque extrêmement élevé de crise cardiaque et d'AVC. Pour en guérir efficacement et ne pas devenir un diabétique «complet», vous devez effectuer les deux premiers niveaux de notre programme de traitement du diabète de type 2. Cela signifie - observer un régime pauvre en glucides et faire de l'exercice avec plaisir.

Complications du diabète et de la vie intime

loading...

Les types de diabète 1 et 2, s'ils sont mal contrôlés, ont un impact négatif complexe sur la vie intime. Les complications du diabète réduisent le désir sexuel, affaiblissent les possibilités et réduisent les sentiments de satisfaction. Pour la plupart, les hommes s'inquiètent de tout cela et les informations sont principalement fournies ci-dessous. Néanmoins, il existe des preuves que les femmes atteintes de diabète souffrent d'anorgasmie en raison de troubles de la conduction nerveuse. En outre, leur vie intime aggrave les infections vaginales fréquentes. Les champignons qui provoquent le muguet, se nourrissent de sucre et le diabète mal traité créent un environnement favorable à leur reproduction.

Nous discuterons de l'impact des complications du diabète sur la vie sexuelle des hommes et sur la manière de minimiser les problèmes. L'érection du pénis masculin est un processus complexe et donc fragile. Pour que tout fonctionne bien, les conditions suivantes doivent être remplies simultanément:

  • concentration normale de testostérone dans le sang;
  • les vaisseaux qui remplissent le pénis de sang - propre, exempt de plaques athéroscléreuses;
  • les nerfs qui pénètrent dans le système nerveux autonome et contrôlent l'érection fonctionnent normalement;
  • la conductivité des nerfs, qui procure un sentiment de satisfaction sexuelle, n'est pas altérée.

La neuropathie diabétique est une lésion nerveuse due à une augmentation de la glycémie. Il peut être de deux types. Le premier type est une perturbation du travail du système nerveux somatique, qui sert à des mouvements et à des sensations conscients. Le second type est l'endommagement des nerfs qui pénètrent dans le système nerveux autonome. Ce système contrôle les processus inconscients les plus importants dans le corps: palpitations, respiration, mouvement des aliments à travers les intestins et bien d'autres. Le système nerveux autonome contrôle l'érection du pénis et le somatique - le sens du plaisir. Les voies nerveuses qui atteignent la région génitale sont très longues. Et plus ils sont longs, plus le risque de dommages au diabète est élevé en raison de l’augmentation de la glycémie.

Si le flux sanguin dans les vaisseaux est perturbé, alors au mieux l'érection sera faible, sinon cela ne fonctionnera pas du tout. Nous avons discuté ci-dessus de la façon dont le diabète endommage les vaisseaux sanguins et ce qui est dangereux. Habituellement, l'athérosclérose endommage les vaisseaux sanguins qui remplissent le pénis de sang, plus tôt que les artères qui alimentent le cœur et le cerveau. Ainsi, l’affaiblissement de la puissance signifie que le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral est élevé. Prenez cela aussi sérieusement que possible. Faites de votre mieux pour ralentir l'athérosclérose (comment le faire). Si, après une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral, vous devez passer à un handicap, alors les problèmes de puissance vous sembleront vraiment absurdes.

La testostérone est une hormone sexuelle masculine. Pour un homme peut avoir des rapports sexuels et en prendre plaisir, le sang devrait avoir un niveau normal de testostérone. Ce niveau diminue progressivement avec l'âge. Le manque de testostérone dans le sang se produit souvent chez les hommes d'âge moyen et âgé, et surtout souvent chez les diabétiques. Récemment, on sait qu'une pénurie de testostérone dans le sang aggrave l'évolution du diabète, car elle réduit la sensibilité des cellules à l'insuline. Il y a un cercle vicieux: le diabète réduit la concentration de testostérone dans le sang, et moins le taux de testostérone est élevé, plus le diabète est lourd. Au final, le fond hormonal dans le sang d'un homme est très perturbé.

Ainsi, le diabète frappe la fonction sexuelle masculine dans trois directions à la fois:

  • contribue au blocage des vaisseaux sanguins par des plaques athéroscléreuses;
  • crée des problèmes avec la testostérone dans le sang;
  • rompt la conduction nerveuse.

Par conséquent, il n'est pas surprenant que les diabétiques de sexe masculin connaissent souvent des difficultés dans leur vie personnelle. Plus de la moitié des hommes ayant des antécédents de diabète de type 2 depuis 5 ans ou plus se plaignent de problèmes d’activité. Tous les autres ont les mêmes problèmes, mais ils ne l'admettent pas aux médecins.

En ce qui concerne le traitement, les nouvelles sont bonnes et mauvaises. La bonne nouvelle est que si vous exécutez avec diligence un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2, la conduction nerveuse est complètement rétablie avec le temps. Normaliser le niveau de testostérone dans le sang - c'est aussi réel. Utilisez à cette fin les fonds que le médecin nommera, mais en aucun cas les produits «underground» du sex-shop. La mauvaise nouvelle est que si les vaisseaux sanguins sont endommagés par l’athérosclérose, alors il est impossible de le guérir aujourd’hui. Cela signifie que la puissance peut ne pas récupérer, malgré tous les efforts.

Lisez l'article détaillé "Diabète et impuissance chez l'homme". Vous y apprendrez:

  • comment utiliser avec compétence le Viagra et ses "parents" moins connus;
  • Quels sont les moyens de normaliser le taux de testostérone dans le sang?
  • prothèses du pénis - le dernier recours, si tout le reste n'aide pas.

Je vous exhorte à faire des analyses de sang pour la testostérone, puis, si nécessaire, consultez un médecin pour normaliser son niveau. Ceci est nécessaire non seulement pour restaurer la puissance, mais aussi pour augmenter la sensibilité des cellules à l'insuline et améliorer le cours du diabète.

Diabète et troubles de la mémoire

loading...

Le diabète aggrave la mémoire et d'autres fonctions cérébrales. Ce problème survient chez les adultes et même chez les enfants atteints de diabète de type 1 et de type 2. La principale cause de troubles de la mémoire chez les diabétiques est un mauvais contrôle de la glycémie. Et le travail normal du cerveau est perturbé non seulement par l'augmentation du taux de sucre, mais aussi par les cas fréquents d'hypoglycémie. Si vous êtes paresseux pour traiter consciencieusement votre diabète, ne soyez pas surpris quand il est difficile de se rappeler de l’ancien et de vous souvenir de nouvelles informations.

La bonne nouvelle est que si vous exécutez soigneusement un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2, la mémoire à court et à long terme s'améliore généralement. Cet effet est ressenti même par les personnes âgées. Plus de détails lisez l'article "Les objectifs du traitement du diabète de type 1 et de type 2. À quoi s’attendre lorsque votre glycémie reviendra à la normale. " Si vous sentez que votre mémoire s'est détériorée, vous devez tout d'abord contrôler votre glycémie pendant 3 à 7 jours. Cela permettra de savoir où vous avez commis une erreur et pourquoi votre diabète est devenu incontrôlable. Dans le même temps, les diabétiques vieillissent, comme tous les autres. Et avec l'âge, la mémoire tend à s'affaiblir, même chez les personnes sans diabète.

La détérioration de la mémoire peut prendre des médicaments, dont les effets secondaires sont la léthargie, la somnolence. Il existe de nombreuses préparations de ce type, par exemple les analgésiques, qui sont prescrits pour la neuropathie diabétique. Si possible, menez un mode de vie sain, essayez de prendre moins de comprimés «chimiques». Afin de conserver une mémoire normale au fil des ans, veillez à inhiber le développement de l'athérosclérose, comme décrit dans l'article «Prévention des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et de l'insuffisance cardiaque chez le diabète». L'athérosclérose peut provoquer un accident vasculaire cérébral subit, et avant cela, affaiblir progressivement la mémoire.

Problèmes de jambes chez les diabétiques

loading...

Les patients atteints de diabète de type 1 et 2 perdent souvent leur sensibilité dans les jambes en raison d'une neuropathie diabétique. Si cette complication se manifeste, la personne avec la peau du pied ne peut plus ressentir de coupures, de frottements, de froid, de brûlure, de pression en raison de chaussures inconfortables et d'autres problèmes. En conséquence, un diabétique sur ses jambes peut avoir des plaies, des ulcères, des écorchures, des brûlures ou des engelures qu'il ne soupçonnera pas avant d'avoir contracté la gangrène. Dans les cas les plus graves, les patients diabétiques ne font même pas attention aux fractures des os du pied.

Avec le diabète, l'infection affecte souvent les plaies sur les jambes qui ne guérissent pas. Habituellement, la conduction nerveuse est altérée et, parallèlement, le flux sanguin à travers les vaisseaux alimentant les membres inférieurs est entravé. Pour cette raison, le système immunitaire ne peut pas résister aux microbes et les plaies ne guérissent pas bien. Des conséquences graves se produisent lorsque l'infection se propage aux tissus plus profonds, affecte même les os et provoque une intoxication sanguine.

Ulcères sur la plante du pied avec syndrome du pied diabétique

L'infection du sang s'appelle la septicémie et l'infection osseuse - l'ostéomyélite. Avec le sang, les micro-organismes peuvent se répandre dans tout l'organisme et infecter d'autres tissus. Cette situation est très dangereuse pour la vie. L'ostéomyélite est difficile à traiter. Souvent, les antibiotiques les plus puissants ne sont d'aucune aide, même administrés par voie intraveineuse. Pour sauver la vie d'un diabétique, seule une amputation d'urgence du pied ou de la jambe peut avoir lieu.

La neuropathie diabétique peut entraîner une violation de la mécanique du pied. Cela signifie que lors de la marche, la pression sera appliquée aux zones qui ne sont pas prévues à cet effet. En conséquence, les os commenceront à se déplacer et le risque de fracture augmentera encore plus. De plus, en raison de la pression inégale, des cors, des ulcères et des fissures apparaissent sur la peau des jambes. Pour éviter la nécessité d'amputer le pied ou la jambe entière, vous devez apprendre les règles du soin des pieds pour le diabète et les appliquer soigneusement.

L'activité la plus importante consiste à réaliser un programme de traitement du diabète de type 1 ou un programme de traitement du diabète de type 2 pour réduire votre glycémie et la maintenir stable. En conséquence, la conduction nerveuse et la sensation dans les jambes se rétabliront complètement en quelques semaines, mois ou années, selon la gravité des complications déjà développées. Après cela, le syndrome du pied diabétique ne vous menacera plus.

Vous pouvez poser des questions dans les commentaires sur le traitement des complications du diabète, l'administration du site répond rapidement.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Les conséquences de la malnutrition, tant chez les femmes que chez les hommes, peuvent constituer une violation de la production d'insuline, qui se traduit par le développement du diabète.

Un test sanguin pour le sucre est administré à un adulte ou à un enfant s'il existe des symptômes suspects sous forme de fatigue, de fatigue, de faiblesse, de soif.

De nombreux diabétiques, malgré une maladie de longue durée, ne peuvent pas s'habituer à utiliser quotidiennement des seringues médicales pour administrer de l'insuline.