loader

Principal

Les complications

Isofan-Insuline FM (Isofan-Insuline HM)

Les produits pharmaceutiques modernes offrent de nombreux médicaments destinés au traitement du diabète.

Des médicaments sont développés sur la base de nouvelles substances pour assurer une vie normale au plus grand nombre de patients. Parmi ces médicaments devraient envisager un médicament tel que l'insuline Isofan.

Informations générales, indications d'utilisation

loading...

Le remède appartient au groupe des insulines. Sa fonction principale est la lutte contre les manifestations du diabète sucré insulino-dépendant.

Il se présente sous la forme d'une suspension injectable dont le composant actif est l'insuline humaine génétiquement modifiée. La base de son développement est la technologie de l’ADN recombinant. Le médicament a une durée moyenne d'influence.

Comme la plupart des médicaments de ce groupe, Isofan ne doit être utilisé que sur l'avis d'un médecin. Un calcul de dose précis est nécessaire pour ne pas provoquer une crise d'hypoglycémie. Par conséquent, les patients doivent suivre les instructions clairement.

Commencez à utiliser cet outil uniquement si nécessaire. Le médecin traitant effectue généralement un bilan pour s’assurer que ce traitement est approprié et en l’absence de contre-indications.

Il est nommé dans des situations telles que:

  • diabète sucré de type 1;
  • Diabète sucré de type 2 (s'il n'y a pas de résultat avec l'utilisation d'autres médicaments ayant un effet hypoglycémiant ou si ces résultats sont trop faibles);
  • le développement du diabète en relation avec la grossesse (lorsque le niveau de glucose ne peut pas être corrigé par l'alimentation).

Mais même la présence d'un diagnostic approprié ne signifie pas que ce médicament doit absolument être utilisé. Il a certaines contre-indications, bien qu'il y en ait quelques-unes.

L'interdiction stricte s'applique uniquement aux patients présentant une intolérance individuelle à ce médicament. De plus, des précautions doivent être prises lors du choix d'une posologie chez les patients présentant une tendance accrue à l'hypoglycémie.

Il existe plusieurs médicaments basés sur la substance d'Isofan. En fait, c'est le même médicament. Ces médicaments présentent les mêmes propriétés, ils ont les mêmes effets secondaires et contre-indications, les différences peuvent être observées que dans une quantité d'ingrédient principal du nom commercial. C'est-à-dire que ces médicaments sont synonymes.

Parmi eux, nous pouvons nommer:

  • Protafan;
  • Humulin;
  • Nous allons gagner;
  • La gensuline;
  • Insuran

Ces agents sont des analogues de la composition d'Isofan. Malgré leur similitude, un seul et même patient peut avoir du mal à en utiliser, et lors du choix d'un autre médicament, ces difficultés disparaissent. Parfois, vous devez essayer plusieurs médicaments différents avant de pouvoir choisir celui qui est le plus efficace dans un cas particulier.

Action pharmacologique

loading...

L'exposition à la substance entraîne une diminution de la quantité de glucose dans le corps. Ceci est réalisé par sa connexion avec les récepteurs des membranes cellulaires, au cours desquels un complexe récepteur insuline est formé.

De tels complexes favorisent le développement actif des processus intracellulaires et la synthèse des enzymes. La quantité de sucre est réduite en raison d'un mouvement plus rapide entre les cellules.

Cela permet son assimilation avec le tissu musculaire et les organes. Dans ce cas, l'insuline ralentit la production de glucose dans le foie. De plus, sous son influence, la production de protéines augmente, les processus de glycogénogenèse et de lipogenèse sont activés.

La durée de l'exposition dépend de la rapidité avec laquelle la substance active est absorbée. Cela affecte le dosage du médicament, le mode d'administration et le site de l'injection. De ce fait, le profil de l’effet du médicament est instable. Les indicateurs de performance peuvent varier non seulement entre différentes personnes, mais également chez un même patient. Dans la plupart des cas, le médicament commence à agir 1,5 heure après l'injection. Le pic d'efficacité est observé pendant 4 à 12 heures. Le médicament continue d'affecter le patient pendant environ une journée.

Le début de son effet et l'activité d'assimilation sont également dus à la dose, à la concentration de la substance active et au site d'injection. La distribution est inégale. La substance n'a pas la capacité de pénétrer dans la barrière du placenta, ni dans le lait maternel. La destruction de l'isofan se produit dans les reins et le foie, en grande partie par les reins.

Instructions pour l'utilisation

loading...

L'un des principaux aspects de la réussite du traitement - la conformité aux instructions pour l'utilisation des médicaments. Leur violation entraîne des effets indésirables sous la forme de complications. C'est pourquoi il n'est pas permis d'apporter des modifications indépendantes au programme de médicaments prescrit par le médecin.

L'insuline isophane est destinée exclusivement aux injections sous-cutanées (dans de rares cas, une administration intramusculaire est utilisée). Faites-les de préférence avant le petit-déjeuner. La fréquence des injections - 1 à 2 fois par jour, et le moment de leur mise en œuvre devraient être les mêmes.

Les doses de médicaments sont sélectionnées en fonction du niveau de glucose. En outre, il est nécessaire de prendre en compte l'âge du patient, le degré de sensibilité à l'insuline et d'autres caractéristiques. Cela signifie qu'il est inacceptable d'ajuster le calendrier d'injection sans les instructions du médecin traitant.

Une des nuances importantes de l’utilisation du médicament est le choix d’une place pour les injections. Ils ne doivent pas être faits sur la même partie du corps, car cela peut provoquer des perturbations dans l'assimilation des substances actives. Les injections dans les zones humérale, fémorale et fessière sont autorisées. Vous pouvez également injecter des médicaments dans la paroi abdominale antérieure.

Cours vidéo sur la technique d’introduction de l’insuline avec un stylo seringue:

Effets indésirables et surdosage

loading...

L'émergence des effets secondaires de l'insuline Isofan - un phénomène rare, si vous suivez les règles. Mais même avec leur respect, on ne peut pas exclure la possibilité de réactions négatives.

Le plus souvent:

  1. Hypoglycémie. Son apparence est due à un dosage excessif ou à une sensibilité accrue à l’insuline. Le résultat peut être une perte de conscience, des convulsions, des maux de tête, des nausées. Dans les cas particulièrement graves, le patient a besoin de soins médicaux urgents.
  2. Allergie. Avant de prescrire un médicament, il est nécessaire de vérifier l'intolérance aux substances actives. Mais même avec des précautions, des réactions allergiques apparaissent parfois sous la forme d'une éruption cutanée ou d'un œdème de Quincke. Le plus dangereux est le choc anaphylactique.
  3. Symptômes locaux. Ils se trouvent dans les lieux des injections. Les principales manifestations comprennent des démangeaisons, des rougeurs et un gonflement de la peau. Souvent, ces réactions se produisent seulement au début du traitement et après adaptation du corps au médicament.

En cas de surdosage, le patient peut avoir une forte baisse de la quantité de sucre dans son sang, ce qui provoque une hypoglycémie. Les méthodes de mise en forme de cet état dépendent du degré de gravité. Parfois, une hospitalisation et un traitement médicamenteux peuvent être nécessaires.

Interaction et recommandations importantes

loading...

Insuline L'isophane doit être combiné avec d'autres médicaments. Comme le diabète est souvent compliqué par d'autres maladies, il faut utiliser différents moyens.

Mais tous ne sont pas combinés les uns avec les autres. Certains médicaments peuvent améliorer l'action de chacun, entraînant un surdosage et des effets secondaires.

En ce qui concerne Isophane, ces moyens sont les suivants:

  • Les inhibiteurs MAO et ACE;
  • bêta-bloquants;
  • les tétracyclines;
  • les stéroïdes anabolisants;
  • médicaments à effet hypoglycémiant;
  • médicaments contenant de l'alcool;
  • sulfonamides, etc.

Habituellement, les médecins essaient d'éviter de partager des médicaments à base d'insuline et les moyens énumérés. Mais si ce n'est pas possible, vous devez ajuster les doses des deux.

Certains médicaments, au contraire, réduisent l’effet du médicament en question, rendant le traitement inefficace.

Ceux-ci comprennent:

  • les diurétiques;
  • glucocorticoïdes;
  • moyens de contraception hormonale;
  • certains types d'antidépresseurs.

Si vous en avez besoin simultanément avec l'insuline, vous devez choisir le bon dosage.

Des précautions doivent également être observées pour les salicylates et la réserpine, qui peuvent avoir un effet à la fois intensifiant et affaiblissant.

Lorsque vous prenez ce médicament, vous devriez cesser de boire de l'alcool fréquemment. Au début de l'insulinothérapie, il convient d'éviter de contrôler les mécanismes, car le patient peut être perturbé par l'attention et la vitesse de réaction.

Remplacez ce médicament par un autre sans que le médecin le sache. S'il y a des sentiments désagréables, vous devriez les signaler à un spécialiste et avec lui pour déterminer quel médicament est préférable d'utiliser.

Insuline-isophane: instructions pour l'utilisation d'une suspension

loading...

L'isophane, une insuline humaine génétiquement modifiée, est utilisée pour traiter les affections associées à l'insuffisance de la production de sa propre hormone par l'organisme à l'aide d'un appareil à insuline. Il n'y a pas de médicament portant ce nom en vente, car il s'agit d'une forme de substance active, mais il existe des analogues. Un exemple brillant de cette substance en vente est la rinsuline.

Indications d'utilisation

loading...

L'indication principale est le traitement du diabète de type 1, mais dans certains cas, il peut être prescrit en présence d'une forme de maladie indépendante de l'insuline. Tout nom commercial de l'isophane convient à la thérapie d'une personne qui ne prend plus de substances hypoglycémiantes en raison d'une résistance totale ou partielle. Moins souvent, le médicament est utilisé chez les femmes enceintes présentant un deuxième type de diabète.

Composition et forme de libération

loading...

1 ml de la solution consiste en 100 unités d'agent actif. Composants auxiliaires - sulfate de protamine, eau stérile pour préparations injectables, phénol cristallin, phosphate de sodium dihydraté, glycérol, méta-crésol.

Suspension pour injection, transparente. Une bouteille contient 3 ml de la substance. Dans un emballage, il y a 5 cartouches ou 10 ml de la préparation sont vendus dans une bouteille à la fois.

Propriétés curatives

loading...

L'insuline isophane est un hypoglycémiant à longue durée d'action moyenne fabriqué à l'aide de la technologie de l'ADN recombinant. Après administration sous-cutanée, l'hormone endogène se lie au complexe récepteur de l'insuline, entraînant la synthèse de nombreux composés enzymatiques - hexokinase, pyruvate kinase et autres. En raison de la substance introduite de l'extérieur, l'espace intracellulaire du glucose augmente en raison de son absorption intensive par les tissus et de la réduction significative du taux de synthèse du sucre par le foie. Avec un usage fréquent, le médicament déclenche les processus de lipogenèse, de glycogénogenèse et de protéinogénèse.

La durée d'action et le taux d'apparition de l'effet chez différentes personnes dépendent de nombreux facteurs, en particulier de la vitesse des processus métaboliques. Ce qui signifie - ce processus est de nature individuelle. En moyenne, comme il s'agit d'une hormone à vitesse moyenne, l'apparition de l'effet se produit une heure et demie après l'injection sous-cutanée. La durée de l'effet est d'un jour, la concentration maximale se produit dans les 4 à 12 heures.

Le médicament est absorbé de manière inégale, est excrété principalement par les reins, la gravité de l'effet dépend directement du lieu d'injection (abdomen, bras ou cuisse). Le médicament ne pénètre pas dans la barrière placentaire et dans le lait maternel, il est donc permis aux femmes enceintes et ayant récemment donné naissance à des mères.

Méthode d'application

loading...

Le coût moyen d'un médicament en Russie est de 1075 roubles par colis.

Stabiliser par voie sous-cutanée, une fois par jour, dans des endroits différents. La fréquence des injections à un endroit ne devrait pas dépasser 1 fois par mois, de sorte que le lieu d'administration du médicament est modifié à chaque fois. Avant utilisation directe, les ampoules sont roulées dans la paume des mains. Les instructions pour effectuer les injections sont basiques - traitement stérile, les aiguilles sont injectées par voie sous-cutanée à un angle de 45 degrés dans le pli serré, puis l'endroit est parfaitement désinfecté. Les dosages sont sélectionnés par le médecin individuellement.

À la grossesse et à l'alimentation thoracique

Le médicament est approuvé pour une utilisation dans ces périodes.

Contre-indications et précautions

Ceux-ci incluent: l'intolérance d'un ingrédient actif particulier et le faible niveau de sucre à un moment donné.

Interactions médicamenteuses croisées

Réduire l'effet du médicament: l'administration systémique glucocorticoïde, la contraception orale, l'estradiol et la progestérone, les stéroïdes anabolisants, diurétiques, antidépresseurs, les hormones de la thyroïde.

Augmenter l'efficacité: alcool, salicylates, sulfonamides et bêta-bloquants, inhibiteurs de la MAO.

Effets secondaires et surdosage

loading...

Hypoglycémie ou lipodystrophie possible en cas de non respect des règles d’injection et de la posologie prescrite. Les effets secondaires systémiques sous forme de réactions allergiques, de dyspnée, de diminution de la tension artérielle, d'hyperhidrose et de tachycardie sont moins fréquents.

Quand un surdosage manifeste des signes classiques de faible taux de sucre dans le sang: forte sensation de faim, faiblesse, perte de conscience, vertiges, transpiration, envie de manger sucré dans les cas graves - un coma. Les signes légers sont arrêtés en prenant des glucides rapides, les médiums reçoivent une injection de dextrose ou de glucose par voie intraveineuse. Les situations graves nécessitent un appel urgent des médecins à la maison.

Analogues

loading...

Rinsuline PNH

GEROPHARM-BIO LLC, Russie

Coût moyen en Russie - 1000 roubles par emballage.

La rinosuline est un analogue complet et consiste en l'insuline isophane de durée d'action moyenne. Cette forme de médicament est bonne car elle ne nécessite pas d'injection sous-cutanée fréquente.

Avantages:

  • Efficacité
  • Production russe.

Contre:

  • Pas du moins cher
  • Effets secondaires possibles.

Khumulin NPH

Eli Lilly East, Suisse

Prix ​​moyen en Russie - 17 roubles.

Khumulin NPH est un analogue du taux d'impact moyen.

Avantages:

  • Faible coût
  • C'est pratique dans l'application.

Contre:

  • Il y a des effets secondaires
  • Tout le monde ne s'approche pas.

Instructions pour l'utilisation de médicaments, analogues, examens

loading...

Instructions de comprimés.rf

loading...

Menu principal

loading...

Seules les instructions officielles les plus récentes sur l'utilisation des médicaments! Les instructions aux médicaments sur notre site Web sont publiées sous une forme inchangée dans laquelle elles sont attachées aux médicaments.

Insuline-isophane [génie génétique humain] *

loading...

LES PRÉPARATIONS MÉDICINALES DE VACANCES RÉCIPEURALES NE NOMMENT QUE LE PATIENT PAR LE MÉDECIN. CES INSTRUCTIONS POUR LES TRAVAILLEURS MÉDICAUX SEULEMENT.

Description de la substance active Insuline-isophane [génie génétique humain] / Insulinum isophanum [humanum biosyntheticum].

loading...

Formule, nom chimique: aucune donnée disponible.
Groupe pharmacologique: les hormones et leurs antagonistes / insulines.
Action pharmacologique: hypoglycémique.

Propriétés pharmacologiques

La préparation a été réalisée par la méthode de biotechnologie de l'ADN recombinant en utilisant la souche Saccharomyces cerevisiae. Le médicament, en entrant en interaction avec des récepteurs spécifiques sur la membrane externe des formes cytoplasmique de cellules insulinoretseptorny complexe qui stimule les processus intracellulaires, y compris la production de certaines enzymes clé (pyruvate kinase, l'hexokinase, le glycogène et d'autres). La réduction de la concentration de glucose dans le sang se produit en augmentant son transport à l'intérieur des cellules, en augmentant l'absorption et l'absorption de ses tissus, réduisant ainsi le taux de glucose dans le foie. Le médicament stimule la glycogénogenèse, la lipogenèse, la synthèse des protéines.
La durée du médicament est principalement due au taux d'absorption, qui dépend de la dose, du lieu et du mode d'administration, ainsi que d'autres facteurs. Le profil du médicament peut donc varier considérablement non seulement chez différents patients, mais également chez la même personne. En moyenne, lorsque le médicament est injecté par voie sous-cutanée, le début d'action est noté après 1,5 heure, l'effet maximum est atteint après 4 à 12 heures, la durée de l'action est jusqu'à un jour. L'apparition de l'effet et la complétude de l'absorption du médicament dépendent de la dose (volume du médicament administré), du site d'administration (cuisse, abdomen, fesses), de la concentration d'insuline dans la préparation et d'autres facteurs. La concentration maximale d'insuline dans le plasma sanguin est atteinte 2 à 18 heures après l'injection sous-cutanée. La liaison exprimée aux protéines plasmatiques n'est pas observée, à l'exception des anticorps circulants contre l'insuline (le cas échéant). Le médicament est distribué de manière inégale dans les tissus; ne pénètre pas dans le lait maternel et à travers la barrière placentaire. Fondamentalement, dans les reins et le foie, le médicament est détruit par l'insulinase, ainsi que, éventuellement, par une protéine-disulfure-isomérase. Les métabolites de l'insuline ne sont pas actifs. La demi-vie de l'insuline dans le sang n'est que de quelques minutes. La demi-vie du corps est d'environ 5 à 10 heures. Il est excrété par les reins (30 à 80%).
Il n'a pas révélé de risque particulier pour l'homme du médicament dans les études pré-cliniques qui comprenaient des études de toxicité avec l'administration de doses répétées, les études pharmacologiques de sécurité, des études sur le potentiel carcinogène, génotoxicité, sphère de toxicité pour la reproduction.

Indications

Diabète sucré du premier type; diabète de type 2: résistance partielle aux médicaments hypoglycémiques (avec traitement combiné), stade de résistance aux médicaments hypoglycémiants oraux, maladies intercurrentes; diabète sucré du second type chez les femmes enceintes.

La méthode d'application de l'insuline-isophane [ingénierie génétique humaine] substance et la dose

Le médicament est administré uniquement par voie sous-cutanée. La dose dans chaque cas est déterminée individuellement par le médecin en fonction de la concentration de glucose dans le sang. La dose quotidienne du médicament est généralement comprise entre 0,5 et 1 UI / kg (dépend de la glycémie et des caractéristiques individuelles du patient). Habituellement, le médicament est injecté par voie sous-cutanée dans la cuisse. En outre, le médicament peut être administré par voie sous-cutanée dans la fesse, la paroi abdominale antérieure, la région du muscle deltoïde de l'épaule. La température du médicament doit être à température ambiante.
Ne pas administrer par voie intraveineuse.
L'exigence quotidienne d'insuline peut être plus faible chez les patients avec la production d'insuline endogène résiduelle et élevée chez les patients présentant une résistance à l'insuline (par exemple, chez les patients souffrant d'obésité à la puberté).
Pour prévenir le développement de la lipodystrophie, il est nécessaire de modifier le site d'injection dans la région anatomique.
Lorsque vous utilisez de l'insuline, vous devez constamment surveiller la concentration de glucose dans le sang. En outre causes surdose d'hypoglycémie peuvent être: sauter une formulation de substitut de repas, la diarrhée, des vomissements, augmentation de l'activité physique, le changement du site d'injection, les maladies qui réduisent le besoin d'insuline (rein humain et / ou le foie hypophyse hypofonction, cortex surrénalien, thyroïde), interaction avec d'autres médicaments.
Des ruptures d'introduction d'insuline ou un dosage incorrect, en particulier chez les patients atteints de diabète de type 1, peuvent entraîner une hyperglycémie. En règle générale, les premiers signes d’hyperglycémie se développent progressivement en quelques heures ou quelques jours. Ceux-ci comprennent des mictions fréquentes, l'apparition de la soif, des nausées, des étourdissements, des vomissements, sécheresse et rougeur de la peau, perte d'appétit, sécheresse de la bouche, l'odeur d'acétone dans l'air expiré. Sans traitement spécial, l'hyperglycémie peut entraîner l'apparition d'une acidocétose diabétique, qui met la vie en danger.
La dose d'insuline doit être ajustée dans la maladie d'Addison, troubles de la thyroïde, l'insuffisance rénale et / ou hépatique, hypopituitarisme, les infections et les conditions qui sont accompagnés de fièvre, de 65 ans. En outre, une modification de la dose du médicament peut être nécessaire si le patient modifie le régime alimentaire habituel ou augmente l'intensité de l'activité physique.
Le médicament réduit la tolérance à l'alcool.
Avant le voyage, qui est associé au changement de fuseaux horaires, le patient doit consulter un médecin, car lors du changement de fuseau horaire signifie que le patient va injecter l'insuline et de manger à un autre moment.
Il est nécessaire d'effectuer une transition d'un type d'insuline à un autre sous le contrôle de la concentration de glucose dans le sang.
Lors de l'application d'un médicament (en particulier dans l'affectation primaire, le changement d'un type d'insuline à une autre, le stress mental important ou un effort physique) peut réduire la capacité de gérer une variété de mécanismes pour conduire la voiture et professions autres activités potentiellement dangereuses qui nécessitent la vitesse des réactions motrices et mentales et une attention accrue.

Contre-indications d'utilisation

Restrictions sur l'utilisation

Application pendant la grossesse et l'allaitement

Il n'y a pas de restrictions sur l'utilisation de l'insuline pendant la grossesse et l'allaitement, l'insuline ne pénètre pas dans le placenta et dans le lait maternel. L'hypoglycémie et l'hyperglycémie, qui peuvent se développer avec un traitement inadapté, augmentent le risque de mort foetale et d'anomalies du développement fœtal. Les femmes enceintes atteintes de diabète doivent être sous surveillance médicale pendant toute la grossesse, elles doivent surveiller de manière intensive leur glycémie. les mêmes recommandations s'appliquent aux femmes enceintes qui planifient une grossesse. Au cours du premier trimestre de la grossesse, le besoin d'insuline diminue généralement et augmente progressivement au cours des deuxième et troisième trimestres. Après l'accouchement, le besoin d'insuline revient généralement rapidement au niveau noté avant la grossesse. Pendant l'allaitement, les femmes atteintes de diabète peuvent avoir besoin d'ajuster leur régime alimentaire et / ou leur schéma posologique.

Effets secondaires de l'insuline-isophane [génie génétique humain]

En raison de l'effet sur le métabolisme des glucides: état hypoglycémique (augmentation de la transpiration, des sueurs froides, fatigue, pâleur, troubles de la vision, des nausées, des palpitations, la faim, la fatigue ou faiblesse inhabituelle, tremblements, nervosité, maux de tête, l'anxiété, l'agitation, paresthésie dans la bouche, diminution de la concentration attention, désorientation, somnolence, perte de conscience, des convulsions, une altération temporaire ou permanente de la fonction cérébrale ou la mort), y compris le coma hypoglycémique.
Réactions allergiques: des éruptions cutanées, de l'urticaire, l'œdème de Quincke, choc anaphylactique, réactions anaphylactiques (y compris éruption cutanée généralisée, une augmentation de la transpiration, abaisser la pression sanguine, le prurit, les troubles gastro-intestinaux, l'œdème de Quincke, essoufflement, palpitations, évanouissement / perte de conscience).
Autre: troubles réfractifs transitoires (généralement au début du traitement), neuropathie douloureuse aiguë (neuropathie périphérique), rétinopathie diabétique, œdème.
Réactions locales: enflure, inflammation, gonflement, hyperémie, douleur, démangeaisons, contusions, lipodystrophie au site d'injection.

Interaction de l'insuline-isophane [génie génétique humain] avec d'autres substances

effet hypoglycémique de l'insuline affaiblir: les glucocorticoïdes, les contraceptifs oraux, les hormones de la thyroïde, l'héparine, les diurétiques thiazidiques, les antidépresseurs tricycliques, le danazol, la clonidine, les sympathomimétiques, les agents bloquant les canaux de calcium, la phénytoïne, la morphine, le diazoxide, la nicotine.
effet hypoglycémique de l'insuline à renforcer: les inhibiteurs de la monoamine oxydase, de médicaments hypoglycémiants oraux, les inhibiteurs de l'enzyme, des bêta-bloquants sélectifs, les inhibiteurs de l'anhydrase carbonique, l'octréotide, la bromocriptine, les sulfonamides, les tétracyclines, les stéroïdes anabolisants, le clofibrate, le mébendazole, le kétoconazole, la pyridoxine, le cyclophosphamide, la theophylline, les médicaments lithium fenfluramine.
Sous l'action des salicylates, de la réserpine, des préparations contenant de l'éthanol, il est possible d'atténuer et d'améliorer l'action de l'insuline.
L'octréotide, le lanréotide peut augmenter ou diminuer les besoins en insuline de l'organisme.
Les bêta-bloquants peuvent masquer les symptômes de l'hypoglycémie et ralentir la récupération après une hypoglycémie.
Avec l'utilisation conjointe de préparations d'insuline et de thiazolidinedione, le développement d'une insuffisance cardiaque chronique est possible, en particulier chez les patients présentant des facteurs de risque de développement. Lorsque cette association est prescrite, les patients doivent être examinés pour identifier l'insuffisance cardiaque chronique, l'œdème et la prise de poids. Si les symptômes d'insuffisance cardiaque s'aggravent chez les patients, le traitement par thiazolidinediones doit être interrompu.

Surdosage

Quand une overdose du médicament développe une hypoglycémie.
Traitement: patiente légère hypoglycémie peut se retirer, pour cela, il est nécessaire d'ingérer des aliments riches en hydrates de carbone ou de sucre, afin que les patients diabétiques est recommandé de porter constamment le sucre, biscuits, bonbons, jus de fruits sucrés. Dans les cas d'hypoglycémie sévère (y compris la perte de conscience), une solution de dextrose à 40% est injectée par voie intraveineuse. par voie intramusculaire, sous-cutanée ou intraveineuse. Après la restauration de la conscience, le patient doit prendre des aliments riches en glucides pour prévenir le développement répété de l'hypoglycémie.

Insuline isophane: mode d'emploi et prix du médicament

loading...

Le traitement à l'insuline a un caractère substitutif, car le principal objectif du traitement est de compenser les défaillances du métabolisme glucidique en injectant un médicament spécial sous la peau. Ce médicament agit sur l'organisme ainsi que sur l'insuline naturelle produite par le pancréas. Dans ce cas, le traitement est complet ou partiel.

Parmi les moyens utilisés pour le diabète, l'un des meilleurs est l'insuline Isofan. Le médicament contient une insuline humaine génétiquement modifiée dont la durée d'action est moyenne.

Le produit est disponible sous différentes formes. Il est administré de trois manières - par voie sous-cutanée, intramusculaire et intraveineuse. Cela permet au patient de choisir la meilleure option pour contrôler le niveau de glycémie.

Indications d'utilisation et noms commerciaux du médicament

loading...

L'utilisation de l'agent est indiquée dans la forme de diabète insulino-dépendante. Et la thérapie devrait durer toute la vie.

L'insuline en tant qu'isofan médicament génétiquement modifié humain est prescrite dans de tels cas:

  1. diabète de type 2 (insulino-dépendant);
  2. manipulation chirurgicale;
  3. résistance aux agents réducteurs de sucre, pris par voie orale dans le cadre d'un traitement complexe;
  4. Diabète gestationnel (en l'absence d'efficacité du traitement diététique);
  5. pathologies intercurrentes.

Les sociétés pharmaceutiques produisent de l'insuline humaine génétiquement modifiée sous différents noms. Les plus populaires sont Vozulim-N, Biosulin-N, Protafan-NM, Insuran-NPH, Gensulin-N.

D'autres types d'insuline Isophane avec les noms commerciaux suivants sont utilisés:

  • Insumal;
  • Humuline (NPH);
  • La pensuline;
  • Isofan insuline NM (Protafan);
  • Actrafan
  • Insulidd H;
  • La bioguline H;
  • Protafan-NM Penifil.

Il convient de noter que l'utilisation de tout synonyme de l'insuline Isophane doit être convenu avec le médecin.

Action pharmacologique

loading...

L'insuline humaine a un effet hypoglycémiant. Le médicament interagit avec les récepteurs de la membrane cellulaire cytoplasmique, formant un complexe récepteur insuline. Il active les processus se produisant à l'intérieur des cellules et synthétise les enzymes basiques (glycogène synthétase, pyruvate kinase, hexokinase et autres).

La réduction de la concentration en sucre est réalisée en augmentant son transport intracellulaire, en réduisant le taux de production de glucose par le foie, en stimulant l'absorption et une assimilation ultérieure du glucose par les tissus. En outre, l'insuline humaine active la synthèse des protéines, la glycogénogenèse et la lipogenèse.

La durée de l'action dépend de la vitesse d'absorption et est due à divers facteurs (domaine d'administration, méthode et dose d'application). Par conséquent, l'efficacité de l'insuline Isophane peut être administrée chez un patient, ainsi que chez d'autres diabétiques.

Souvent, après l'injection, l'effet des médicaments est noté après 1,5 heure. Le pic d'efficacité le plus élevé est 4 à 12 heures après l'administration. La durée de l'action est d'un jour.

Ainsi, l'exhaustivité de l'absorption et le début de l'action de l'installation dépendent de facteurs tels que:

  1. zone d'administration (fesse, cuisse, abdomen);
  2. concentration de substance active;
  3. dosage.

Les préparations d'insuline humaine sont réparties de manière inégale dans les tissus. Ils ne pénètrent pas dans le placenta et ne sont pas absorbés dans le lait maternel.

Ruines insulinase principalement dans les reins et le foie, excrétés dans les reins dans une quantité de 30 à 80%.

Méthodes d'application et dosage

Instruction sur l'utilisation de l'insuline Izofan dit qu'il est souvent administré par voie sous-cutanée jusqu'à 2 fois par jour avant le petit-déjeuner (30 à 45 minutes). Dans ce cas, vous devez changer la zone d'injection chaque jour et stocker la seringue usagée à la température ambiante et une nouvelle - dans le réfrigérateur.

Parfois, l'agent est administré par voie intramusculaire. Et la voie intraveineuse utilisant l'insuline d'action moyenne n'est pratiquement pas appliquée.

Le dosage est calculé individuellement pour chaque patient, en fonction du niveau de concentration en sucre dans les liquides biologiques et de la maladie spécifique. En règle générale, la posologie quotidienne moyenne varie de 8 à 24 UI.

Si les patients présentent une hypersensibilité à l’insuline, la quantité quotidienne optimale du médicament est de 8 UI. Avec une faible sensibilité de l'hormone, la dose augmente de 24 UI par jour.

Lorsque le volume quotidien du remède est supérieur à 0,6 UI par kg de masse, 2 injections sont effectuées dans différentes parties du corps. Les patients dont la dose quotidienne de 100 UI et plus, en cas de remplacement de l'insuline, doivent être hospitalisés.

Et lorsque vous traduisez d'un type de fonds à un autre, vous devez surveiller la teneur en sucre.

Effets indésirables et surdosage

L'utilisation d'insuline humaine peut provoquer des manifestations allergiques. Le plus souvent - œdème de Quincke (hypotension, dyspnée, fièvre) et urticaire.

En outre, une dose excessive peut entraîner une hypoglycémie, qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • l'insomnie;
  • blanchiment de la peau;
  • la dépression
  • hyperhidrose;
  • la peur
  • état excité
  • palpitations fréquentes;
  • mal de tête
  • confusion de la conscience;
  • troubles vestibulaires;
  • la faim;
  • un tremblement et autre.

Les effets secondaires incluent l’acidose diabétique et l’hyperglycémie, qui se manifestent par des bouffées vasomotrices, une somnolence, un manque d’appétit et une soif. Le plus souvent, ces conditions se développent dans le contexte des maladies infectieuses et de la fièvre, avec une injection manquée, une posologie incorrecte et en cas de non-respect du régime alimentaire.

Parfois, il y a une perturbation de la conscience. Dans les situations graves, un état précomateux et comateux se développe.

Au début du traitement, des défaillances transitoires de la fonction visuelle peuvent survenir. Il y a également une augmentation du titre des corps anti-insuline avec une progression supplémentaire de la glycémie et des réactions immunologiques de type croisé avec l'insuline humaine.

Souvent, le lieu d'administration gonfle et démange. Dans ce tissu graisseux sous-cutané est hypertrophié ou atrophié. Et au stade initial de la thérapie, il peut y avoir des troubles réfractifs temporaires et un œdème.

Dans le cas d'une surdose de médicaments hormonaux, le taux de sucre dans le sang est fortement réduit. Cela provoque une hypoglycémie et parfois le patient tombe dans le coma.

Si la dose est légèrement dépassée, vous devez prendre des aliments riches en glucides (chocolat, pain blanc, petit pain, bonbons) ou boire une boisson très sucrée. En cas d'évanouissement, une solution de Dextrose (40%) ou de Glucagon (sc, v / m) est administrée à un patient avec IV.

Lorsque le patient reprend connaissance, il doit être nourri avec des aliments riches en glucides.

C'est pour prévenir la rechute hypoglycémique et le coma glycémique.

Interaction et recommandations importantes

Suspension n / une administration non applicable à d'autres solutions. PM. Une co-administration avec des sulfonamides, ACE / MAO / anhydrase carbonique, les AINS, les inhibiteurs de l'éthanol, les stéroïdes anabolisants, la chloroquine, les androgènes, la quinine, la bromocriptine, le pirodoksin, les tétracyclines, les préparations de lithium, le clofibrate, la fenfluramine, Ketonozolom, Tsiklofosvamidom, la théophylline, le mébendazole améliore l'effet hypoglycémique.

L'affaiblissement des effets hypoglycémiques contribue à:

  1. les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H1;
  2. Glucagon;
  3. La somatropine;
  4. L'épinéphrine;
  5. GCS;
  6. La phénytoïne;
  7. contraceptifs oraux;
  8. L'épinéphrine;
  9. Les œstrogènes;
  10. antagonistes du calcium.

En outre, l'abaissement du sucre est l'insuline isophane partage avec boucle et diurétiques thiazidiques, Klondinom, BCCI, diazoxide, danazol, hormones thyroïdiennes, les antidépresseurs tricycliques, les sympathomimétiques, l'héparine et sulfinpyrazone. améliore également l'hypoglycémie, la nicotine, la marijuana et de la morphine.

Améliore ou réduit la glycémie, la pentamidine, les bêta-bloquants, l'octréotide et la réserpine.

Précautions pour l'utilisation de l'insuline Isophane est qu'une personne atteinte de diabète doit changer constamment de place où une injection d'insuline sera faite. C'est le seul moyen de prévenir l'apparition de lipodystrophie.

Dans le contexte de l'insulinothérapie, vous devez surveiller régulièrement la concentration de glucose. Après tout, en plus de l'apport commun avec d'autres médicaments, l'hypoglycémie peut causer d'autres facteurs:

  • diarrhée diabétique et vomissements;
  • remplacement du médicament;
  • augmentation de l'activité physique;
  • les maladies qui réduisent le besoin d'hormones (insuffisance rénale et hépatique, hypothyroïdie de la glande thyroïde, hypophyse et autres);
  • prise alimentaire intempestive;
  • changement de la zone d'injection.

Un dosage incorrect ou des pauses importantes entre les injections d'insuline peuvent contribuer au développement d'une hyperglycémie, en particulier dans le cas du diabète de type 1. Si le traitement n'est pas corrigé à temps, le patient développe parfois un coma cétoacidotique.

De plus, une modification de la dose est nécessaire si le patient a plus de 65 ans, si sa glande thyroïde, ses reins ou son foie sont altérés. Il est également nécessaire pour l'hypopituitarisme et la maladie d'Addison.

De plus, les patients doivent savoir que les préparations d'insuline humaine réduisent la tolérance à l'alcool. Aux premiers stades de la thérapie, en cas de remplacement du médicament, de conditions stressantes, d'effort physique intense, il n'est pas nécessaire de conduire la voiture et d'autres mécanismes complexes ou de mener des activités potentiellement dangereuses nécessitant une concentration et une réaction rapides.

Les femmes enceintes doivent tenir compte du fait que les besoins en insuline diminuent au cours du premier trimestre. En outre, moins d'hormones peuvent être nécessaires pendant le travail.

Sur les caractéristiques pharmacologiques d'Isofan racontera la vidéo dans cet article.

Insuline Isofan (humain génétiquement modifié)

Avec le diabète, tôt ou tard, une déficience en insuline produite par le pancréas commence à se faire sentir, sa carence est complétée par une solution d'hormone artificielle injectée avec des injections.

Insuline L'isophane est l'un des composants du traitement de substitution. Dans le corps, cette insuline agit de manière naturelle: elle transmet l'excès de glucose aux tissus, où elle se fend, fournissant de l'énergie au corps. Au diabète de type 1, l'Isophane est toujours associé à une hormone d'action plus courte conçue pour contrôler la glycémie postprandiale (après avoir mangé). Pour le diabète de type 2, l'insuline Isophane peut être suffisante pour les diabétiques.

Structure de la préparation

Utilisé dans le diabète sucré, l'insuline est divisée en plusieurs grands groupes à la durée de l'action. Pour simuler complètement votre propre sécrétion d'insuline, vous avez besoin d'une hormone de deux types: longue (ou moyenne) et courte (ou ultra courte) - un article sur les types d'insuline. L'isophane est appelée insuline moyenne. Avec une application 2 fois par jour, il est capable de fournir un niveau de base relativement égal de l'hormone dans le sang, réduisant ainsi le glucose, 24 heures sur 24, entrant dans la circulation sanguine du foie.

Insuline Isophane contient 2 composants actifs:

  1. L'insuline. L’hormone porcine et bovine précédemment utilisée n’applique plus que le génie génétique humain, qui est identique à l’hormone produite par le pancréas humain. Elle est fabriquée à l'aide de bactéries modifiées, la préparation présente un degré élevé de purification, est plus facilement perçue par l'organisme et risque moins de provoquer des allergies que ses prédécesseurs.
  2. La protamine - les protéines, utilisées comme une extension de l’action de l’insuline. Grâce à cela, le temps nécessaire à l'hormone pour pénétrer dans les vaisseaux à partir du tissu sous-cutané augmente de 6 à 12 heures. Dans l'insuline Isophane, l'hormone et la protamine sont mélangées dans des quantités d'isophane, c'est-à-dire qu'il n'y a aucun excès d'aucune des substances dans la solution. Au nom de son créateur, le scientifique danois Hagedorn, l'insuline Isofan dans la littérature médicale est souvent appelée une protamine neutre de Hagedorn, ou insuline NPH.

Pour protéger avec de l'insuline pourrait former des cristaux, le zinc est ajouté à la solution. Comme les conservateurs de la préparation contiennent du phénol et du m-crésol, un acide ou une base faible est utilisé pour préparer une solution avec une acidité neutre. Pour les analogues de marques différentes, la composition des composants auxiliaires est différente, une liste complète est donnée dans le mode d'emploi.

Indications de prescription

La raison de la nomination de l'insuline artificielle basale peut être:

  1. 1 type de diabète. Un mode intensifié de thérapie à l'insuline est utilisé, c'est-à-dire que de l'insuline isofan et de l'insuline courte sont utilisées.
  2. Certains types de modi-diabète.
  3. 2 type, si les comprimés réducteurs de sucre sont contre-indiqués ou ne permettent pas un contrôle approprié du diabète sucré. En règle générale, l'insulinothérapie commence par l'isofana. La nécessité d'une hormone courte apparaît plus tard.
  4. 2 type pendant la grossesse.
  5. En remplacement des comprimés, si le diabète de type 2 est en décompensation. Après avoir réduit le sucre, le patient peut être transféré à nouveau à des médicaments oraux.
  6. Diabète gestationnel, si un régime spécial ne réduit pas le sucre à la normale.

Des marques

Insuline L'isophane est l'insuline basale la plus populaire au monde. Des médicaments plus modernes coûtent beaucoup plus cher et commencent tout juste à conquérir le marché. Les noms commerciaux suivants d'Isofan sont enregistrés en Fédération de Russie:

L'insuline isophane est une hormone humaine fabriquée à l'aide du génie génétique

Dans le traitement d'entretien du diabète, à la fois 1 et 2 degrés, un rôle important joué par le temps introduit dans le corps de l'hormone. Un nouveau médicament, Insuline Isophane, aidera à vivre en toute sécurité avec les patients diabétiques. Le traitement du diabète par l'insuline a une propriété de substitution.

Le but d'un tel médicament est de compenser la perte ou la surabondance de glucides dans le cadre du métabolisme par injection sous-cutanée d'une hormone spéciale. Cette hormone affecte l'organisme de manière identique à l'insuline naturelle qui produit le pancréas. Le traitement peut être partiel ou complet.

Parmi les médicaments utilisés avec succès pour le traitement du diabète sucré à 2 et 1 degré, l’insuline Isofan s’est révélée très efficace. Cela inclut l'insuline génique humaine, qui a une durée d'action moyenne.

Ce médicament, cette hormone, irremplaçable pour une vie à part entière chez une personne atteinte de sucre

le sang est produit sous différentes formes:

  • Pour sous la peau
  • Pour l'introduction d'une veine;
  • Pour injection intramusculaire.

Ce choix permet à un patient diabétique de différents degrés de contrôler le taux de sucre dans le sang par n'importe quelle méthode d'introduction dans le sang, en le corrigeant si nécessaire.

Insuline Isophane - indications d'utilisation:

  1. Résistance aux médicaments réducteurs de sucre, qui doivent être consommés sous forme de comprimés dans le cadre d'un traitement complet;
  2. Diabète 2 et 1 degré, insulino-dépendant
  3. Le diabète est gestationnel s'il n'y a pas d'effet sur les régimes alimentaires;
  4. Pathologies de type intercurrent.

Isofan: analogues et autres noms

Les noms commerciaux de l'insuline Isofana peuvent être les suivants:

  • Insumal;
  • Protifane Penifrill;
  • Humulin;
  • La bioguline;
  • La pensuline;
  • Insulidd
  • Gensuline.

Comment ça marche

L'insuline Isophane génie génétique humain affecte le corps, en exerçant des effets hypoglycémiants. Ce médicament entre en contact avec le cytoplasme de la membrane cellulaire. Cela crée un complexe récepteur insuline. Sa tâche est de rendre le métabolisme actif, qui est effectué à l'intérieur même des cellules, et d'aider à la synthèse de toutes les enzymes existantes.

La réduction de la quantité de sucre dans le sang passe en augmentant le transport de celui-ci à l'intérieur de la cellule, tout en réduisant la vitesse de production du sucre, en utilisant le processus d'aspiration. Un autre avantage de l'insuline humaine est la synthèse des protéines, l'activation de la lithogenèse, la glycogénogénèse.

Temps, combien de temps ce médicament agit en proportion directe avec le taux d'absorption du médicament dans le sang, et le processus d'absorption dépend du mode d'administration et de la dose du médicament. Par conséquent, l'effet de ce médicament chez différents patients est différent.

Traditionnellement, après l'injection, le médicament commence dans 1,5 heure. Le pic d'efficacité survient 4 heures après l'administration du médicament. La durée de l'action est de 24 heures.

L'intensité d'absorption de l'Isophane dépend de ce qui suit:

  1. Lieu d'injection (fesse, ventre, cuisse);
  2. Concentration de substance active;
  3. La dose

Ce médicament est excrété par les reins.

Comment utiliser: indications d'utilisation

Selon les instructions d'utilisation d'Isofana, il doit être administré par voie sous-cutanée deux fois par jour: matin et soir avant les repas (30 à 40 minutes avant les repas). Le site de l'injection doit être changé tous les jours, la seringue usagée doit être conservée à la température normale et normale et la nouvelle - dans l'emballage, au réfrigérateur. Rarement, ce médicament est injecté dans le muscle et par voie intraveineuse - presque jamais, car il s'agit d'une insuline moyenne.

La dose de ce médicament est calculée individuellement pour chaque personne souffrant de diabète, en consultation avec le médecin traitant. Basé sur le volume de sucre dans le plasma et la spécificité du diabète. La dose quotidienne moyenne varie traditionnellement entre 8 et 24 UI.

En cas d'hypersensibilité à l'insuline, une journée ne devrait pas dépasser 8 UI. Si l'hormone est mal prise, la dose peut être augmentée à 24 UI ou plus au cours de la journée. Si la dose quotidienne du médicament doit dépasser 0,6 UI par kilogramme de poids corporel du patient, il faut alors faire 2 injections à différents endroits.

  • Ruches
  • Hypotension
  • Augmentation de la température;
  • Frissons;
  • Essoufflement;
  • Hypoglycémie (peur, insomnie, pâleur faciale, dépression, surexcitation, sensation de faim, sensation de tremblement des membres);
  • Acidose diabétique;
  • Hyperglycémie;
  • Détérioration de la vision
  • Gonflement et démangeaisons au site d'injection.

La surdose de ce médicament se traduit par une hypoglycémie et un coma. L'excès de dose peut être neutralisé si vous prenez des aliments à haute teneur en glucides (chocolat, bonbons, biscuits, thé sucré).

En cas de perte de conscience, la solution intraveineuse de dextrose ou de glucagon doit être administrée au patient. Lorsque la conscience revient, le patient doit recevoir de la nourriture à haute teneur en glucides. Cela permettra d'éviter à la fois le coma glycémique et la rechute hypoglycémique.

Insuline Isophane: puis-je utiliser avec d'autres médicaments

Augmente l'effet hypoglycémiant (ramenant le volume de sucre dans le sang à la normale) symbologie d'Isofan avec:

  1. Sulfonamides;
  2. La chloroquine;
  3. Les inhibiteurs de l'ECA / MAO / inhibiteurs de l'anhydrase carbonique;
  4. L'éthanol;
  5. Le mébendazole;
  6. Les médicaments inclus dans le groupe sont les stéroïdes anabolisants;
  7. La fenfluramine;
  8. Préparations du groupe tetracycline;
  9. Clofibrate
  10. Médicaments du groupe des théophyllines.

L'effet hypoglycémiant est réduit (ramenant la quantité de sucre dans le sang à la normale) en raison de la symbiose d'Isofan avec de tels médicaments:

  • La somatropine;
  • L'épinéphrine;
  • Moyens de contraception;
  • L'épinéphrine;
  • La phénytoïne;
  • Antagonistes du calcium.

Il réduit la quantité de sucre dans le sang en raison de la symbiose isophane insuline avec des diurétiques thiazidiques et à boucles, avec BCCI, ainsi que les hormones thyroïdiennes, sympathomimétiques Klondinom, le danazol, la sulfinpyrazone. La morphine, la marijuana, l'alcool et la nicotine réduisent également la quantité de sucre dans le sang. Boire et fumer des patients diabétiques ne peut pas.

Outre la prise conjointe de médicaments inappropriés avec l'Isophane, l'hypoglycémie peut également être déclenchée par des facteurs tels que:

  • La transition vers un autre médicament qui maintient le taux de sucre est normale.
  • Les vomissements causés par le diabète;
  • La diarrhée provoquée par le diabète;
  • Augmente physique. charge;
  • Les maladies qui réduisent le besoin d'insuline (hypophyse, hypothyroïdie, insuffisance hépatique, insuffisance rénale);
  • Lorsque le patient n'a pas mangé à l'heure;
  • Changer le site d'injection.

Une dose incorrecte ou un intervalle de temps important entre les injections peuvent provoquer une hyperglycémie (en particulier dans le cadre du diabète de type 1). Si la thérapie n'est pas corrigée à temps, le patient peut tomber dans un coma cétoacidotique.

Partager ce médicament le patient est plus de soixante ans, et surtout celui qui a perturbé la thyroïde, du rein, du foie, vous devriez consulter votre médecin au sujet de la dose d'insuline Izofanom. Les mêmes mesures doivent être prises si le patient souffre d'hypopituitarisme ou de maladie d'Addison.

Insuline Isophane: Coût

Le prix de l'insuline Isophane varie de 500 à 1200 roubles par colis, ce qui comprend 10 ampoules, en fonction du pays de fabrication et du dosage.

Comment poignarder: instructions spéciales

Avant de prendre le médicament dans la seringue, vérifiez si la solution est boueuse. Il doit être transparent. S'il y avait des paillettes, des corps étrangers, la solution est devenue trouble, un précipité s'est formé, le médicament ne peut pas être utilisé.

La température du médicament doit être à température ambiante. Si, au moment où vous avez un rhume ou plus que toute autre maladie infectieuse, vous devriez consulter votre médecin au sujet de la dose. Lors du remplacement du médicament doit être fait sous la supervision d'un médecin, il est prudent d'aller à l'hôpital.

Grossesse, allaitement et insuline Isophane

Enceinte, souffrant de diabète, vous pouvez prendre de l'insuline isophane, il ne parviendra pas au fœtus par le placenta. Vous pouvez l'utiliser et les mères qui allaitent et qui sont forcées de vivre avec cette maladie. Il est important de savoir que pendant la grossesse au cours du premier trimestre, les besoins en insuline diminuent et que, dans les deuxième et troisième trimestres, le besoin d’insuline augmente.

Utilisation de l'insuline isophane

Le diabète sucré est une maladie qui ne peut pas être complètement guérie. Les médecins recommandent une préparation efficace "Insulin-isofan", une suspension semi-synthétique pour l'introduction sous la peau. Il est prescrit pour contrôler le sucre dans le sang et normaliser les processus de travail dans le corps. Peut être utilisé pour un traitement complet et partiel.

Composition et action

"L'insuline isophane" est une hormone humaine (Latin Insulinum isophanum humanum biosyntheticum) génétiquement modifiée dont l'action sur le corps est identique à la normale et se réfère au moyen-long.

Composition de médicament contenant dans 1 ml de 100 unités d'ingrédient actif et des substances supplémentaires, y compris l'eau pour préparations injectables, le sulfate de protamine, le phosphate de dihydrogène de sodium, le phénol cristallin, m-crésol, et le glycérol. Il est produit sous la forme d'une suspension. A de telles actions:

  • intensifie la lipogenèse et la gluconéogenèse, puis diminue le taux de sucre dans le sang;
  • augmente l'absorption du glucose par les tissus;
  • active les processus métaboliques intracellulaires;
  • réduit la décomposition du glycogène;
  • après l'introduction commence à agir après 1-1,5 heures;
  • l'efficacité est maintenue pendant 11-24 heures.
Retour au sommaire

Quand nommer?

Indications d'utilisation:

Le médicament est prescrit pour le diabète chez les femmes enceintes.

  • diabète sucré de type 1 et 2;
  • stade, lorsque le corps rend la résistance aux médicaments antidiabétiques pris par voie orale;
  • Diabète sucré de type 2 chez la femme enceinte (en l'absence d'effet des régimes alimentaires);
  • résistance partielle aux médicaments réducteurs de sucre dans le cadre d'une thérapie complexe;
  • complications de la maladie;
  • interventions chirurgicales (dans le cadre d'un traitement complexe ou unique).

Instructions pour l'utilisation de l'insuline isophane

Le médicament est administré par voie sous-cutanée, parfois peut être injecté par voie intramusculaire. La posologie moyenne par jour est de 0,5-1 UI / kg. Lors des manipulations, le médicament doit être à température ambiante. L'injection est faite 1 à 2 fois par jour pendant 30 à 45 minutes avant le petit-déjeuner 8 à 24 ED une fois. La procédure est modifiée à chaque fois (cuisse, fesse, paroi abdominale antérieure). La posologie est choisie individuellement en fonction du glucose dans le sang et dans l'urine, ainsi que de l'évolution de la maladie.

L'instruction recommande que les enfants et les adultes présentant une sensibilité accrue utilisent une dose quotidienne allant jusqu'à 8 UI et, à faible dose, ils peuvent dépasser 24 UI. Les patients auxquels on a administré 100 UI ou plus, avec un remplacement hormonal, doivent être hospitalisés. Si le patient est utilisé un substitut medpreparata, devrait surveiller la glycémie. Selon les instructions d'utilisation, les injections intraveineuses d'insuline moyenne durée d'action sont interdites.

Contre-indications

En plus des qualités utiles, le médicament a de telles contre-indications:

  • sensibilité accrue aux composants du remède;
  • diminution de la glycémie et pendant la grossesse;
  • la présence d'une tumeur pancréatique entraînant une production excessive d'hormone insuline (insulinome);
  • appliquer avec prudence aux patients âgés de plus de 65 ans et ayant des problèmes avec le foie et les reins.
Retour au sommaire

Événements indésirables

Bien que l'insuline soit un médicament important pour les diabétiques, elle a de tels effets secondaires:

  • éruptions allergiques sous forme d'urticaire;
  • abaissement de la pression;
  • augmentation de la température;
  • Œdème de Quincke et choc anaphylactique;
  • sensation de froid et d'essoufflement;
  • hyperglycémie
  • ponction et démangeaisons au site d'injection;
  • violation des fonctions visuelles;
  • sentiment de peur et de faim, manque de sommeil, état dépressif et autres.
Retour au sommaire

Compatibilité

Il existe des médicaments qui améliorent les propriétés de "Insulin Isophane" lors d'une admission conjointe, notamment:

  • agents hypoglycémiants dans les comprimés;
  • les inhibiteurs de la monoamine oxydase, enzyme de conversion de l'angiotensine, NVS;
  • les sulfamides;
  • antibiotiques individuels;
  • stéroïdes assimilateurs;
  • remèdes contre les maladies fongiques;
  • "Théophylline" et "clofibrate";
  • médicaments au lithium.

Réduit l'effet de la drogue nicotine, l'alcool augmente l'effet hypoglycémiant. Et il y a aussi des médicaments qui affectent l'efficacité de l'amplification et la réduction « insuline isophane » - est bêta-bloquant, « réserpine », « pentamidine ». Les médicaments qui réduisent l’effet comprennent:

  • les hormones de la glande thyroïde et du cortex surrénalien;
  • "Héparine";
  • les diurétiques;
  • les antidépresseurs;
  • "Danazol" et "Morphine";
  • contraceptifs oraux.
Retour au sommaire

Surdosage Symptômes

Si une surdose d'un médicament est survenue, il peut y avoir des changements dans l'état mental, qui se manifestent par la peur, la dépression, l'irritabilité, un comportement inhabituel. Et aussi l'émergence de l'hypoglycémie - une diminution du taux de sucre dans le sang. Il est traité par l'administration de dextrose ou de glucagon. En cas de coma hypoglycémique, le patient reçoit du dextrose jusqu'à ce que la condition se stabilise. Ensuite, un repas à haute teneur en glucides est recommandé.

Précautions

Avant injection se assurer qu'une solution claire, sans obscurcir. Lorsque l'apparition de flocons, trouble, médicament sédimentaire est interdite. Si le patient a une maladie froide ou d'autres maladies infectieuses, il est recommandé de consulter votre médecin au sujet de la posologie. La température du médicament avant l'injection doit être amenée à température ambiante. Il est nécessaire de changer constamment la zone d'injection.

Médicaments analogues

L'utilisation de substituts du médicament à convenir avec le médecin, parce que les hormones - médicaments graves, ce qui peut conduire à des réactions indésirables. Créer similaire "insuline isophane," qui ont le nom commercial "Insuman", "Humulin", "Biogulin", "Pensulin", "Insulidd", "Gensulin", "Aktrafan", "Vozulim" et d'autres. Médicaments que le patient peut nommer un médecin sur la base de la composition ainsi que le dosage, qui sont choisis individuellement.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Les diabétiques doivent constamment suivre un régime strict, tous les aliments ne doivent pas être inclus dans le régime. Est-il possible d'avoir un rhume en diabète de type 2?

Si vous soupçonnez une pathologie de la glande thyroïde, vous devez vous adresser à un spécialiste du profil étroit.

Le concombre contient plus de 90% d'eau, ce qui est difficile à appeler un entrepôt de vitamines et de micro-éléments. Cependant, il doit être inclus dans le menu avec une augmentation du sucre.