loader

Principal

Alimentation électrique

Diabète sucré chez le chien

Le diabète sucré chez le chien est associé à une production insuffisante d'insuline, mais le pancréas produit cette hormone. À cause du déséquilibre, tout le corps souffre. Avec la détection tardive de la maladie, de graves conséquences sont possibles, voire mortelles. Un diagnostic rapide et un traitement ultérieur prolongeront la vie de l'animal pendant de nombreuses années.

Prédisposition à la pathologie

loading...

Le diabète sucré est une maladie génétique de nombreuses races de chiens. À risque sont:

Les médecins ont constaté qu'une telle maladie est le plus souvent enregistrée chez les individus matures de 6 ans. Le diabète peut également dépasser les chiens présentant un excès de poids, des maladies pancréatiques, une pancréatite.

Le facteur héréditaire joue un rôle important dans l'apparition du diabète, car dans la plupart des cas, les modifications du fonctionnement du système immunitaire au niveau chromosomique sont fondamentales. Il y a un dysfonctionnement du corps pendant lequel l'immunité affecte les cellules saines du pancréas. Le résultat est l'incapacité du corps à produire de l'insuline, conçue pour abaisser le taux de glucose dans le sang.

Si le corps a un excès de sucre, il se dépose dans les reins, après un certain temps apparaît dans l'urine. Le chien courra souvent vers les toilettes, et les portions habituelles de nourriture seront manquées auparavant, car les substances utiles du corps seront excrétées en peu de temps.

Habituellement, le diabète est perceptible à ce stade. Si vous ne rendez pas votre rendez-vous chez le vétérinaire, l'animal attend de graves conséquences.

Symptômes du diabète chez le chien

loading...

Les premières manifestations cliniques de la pathologie peuvent se produire en secret, mais avec le temps, les symptômes suivants apparaîtront:

  • On demande souvent à l'animal d'aller dans la rue pour se vider, tandis que l'urine change de couleur, il devient jaune clair.
  • Le chien veut boire tout le temps, à l'examen, la muqueuse de la bouche est sèche.
  • La laine et le sous-poil deviennent ternes, commencent à tomber, perdent leur apparence antérieure - ceci est dû au manque de nutriments.
  • Le chien mange plus que d'habitude, mais en même temps son poids s'arrête ou commence à tomber lourdement.
  • Le poids du chien peut diminuer sur fond de vomissements ou de diarrhée.
  • L'animal préfère passer plus de temps en position couchée, refuse de longues promenades.
  • De la bouche sent désagréable, l'odeur rappelle la pourriture.
  • Si le chien coupe la patte ou toute autre plaie apparaît sur son corps, le processus de guérison est 2 fois plus long.
  • L'activité sexuelle a diminué.
  • À l'examen, il peut y avoir un trouble de la lentille dans les yeux.

Un de ces signes est une excuse pour contacter le vétérinaire. Lorsqu'on soupçonne un diabète sucré, deux tests sont administrés: l'urine et le sang. S'ils présentent un excès de glucose, le vétérinaire diagnostiquera le «diabète sucré».

Dans les cas négligés, le chien est perturbé par des convulsions dans les membres, des évanouissements, une marche fragile. Cet état est mortellement dangereux pour le chien, il doit fournir des soins médicaux d'urgence. La langue de l'animal doit être enduite d'un produit contenant du sucre - il peut s'agir de miel ou de lait concentré. Il est interdit de transporter le chien dans cette position, le vétérinaire doit être convoqué à la maison.

Une fois le diagnostic posé, le médecin examinera d'autres organes et systèmes de l'animal, qui pourraient souffrir de la maladie. Par exemple, le diabète sucré nuit grandement à la vision, conduit à la cécité et affecte également la fonction sexuelle des chiens. Si d'autres maladies survenant dans le contexte du diabète sont identifiées, le médecin prendra en charge leur traitement.

Traitement du diabète chez le chien

loading...

Cette maladie se présente sous une forme chronique, la tâche principale d'un vétérinaire est donc de réduire l'impact négatif de la maladie sur tout le corps, d'éliminer les symptômes prononcés, de prévenir les complications, de mener la maladie à la rémission maximale possible.

Un traitement correctement prescrit sauvera le chien de la souffrance, prolongera sa vie. L'automédication ne peut être prescrite à un animal de compagnie, les schémas thérapeutiques sont prescrits en fonction du stade du diabète, des antécédents médicaux, des caractéristiques individuelles du chien. Les médicaments mal sélectionnés ne seront pas utiles, ils peuvent nuire à la santé déjà compromise.

D'abord et avant tout, le vétérinaire discutera de la question du régime de boisson avec les propriétaires. Pendant le traitement, le chien peut demander à boire pendant un certain temps aussi souvent qu'auparavant, vous ne pouvez pas le nier. Avec un manque de liquide dans le corps, la déshydratation est possible. Le chien doit toujours avoir accès à de l'eau potable, ce qui peut ajouter quelques gouttes de jus de citron. Cela aidera à étancher votre soif plus longtemps.

Le vétérinaire peut décider de rétablir le bilan hydrique de l'animal à l'aide de médicaments. Dans ce cas, le plus souvent, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Les injections de Pituurus, leur nombre et leur durée d'utilisation sont fonction de l'état du chien.
  • L'adiurécrine est une pommade ou une poudre, le médicament est injecté dans la cavité nasale.

Le prochain point important est la restauration des nutriments dans le corps. Si l'animal souffre non seulement d'une soif accrue, mais aussi de vomissements et de diarrhée, la condition peut être critique. Pour normaliser le corps, des complexes vitaminiques sont prescrits - Brews, Hertz Vital, Beafar et autres. Si nécessaire, un ajustement peut être apporté au régime habituel du chien.

Le sucre réducteur est produit en injectant de l'insuline. La médecine moderne sait comment traiter le diabète uniquement de cette façon, le propriétaire doit comprendre qu'il est nécessaire de faire les injections régulièrement jusqu'à la fin de la vie du chien.

Insulinothérapie chez le chien

loading...

Le traitement à l'insuline est divisé en deux étapes: la stabilisation de la glycémie et le traitement d'entretien. Le vétérinaire dira au propriétaire en détail comment injecter l'animal. Le plus souvent, les injections sont effectuées deux fois par jour - le matin et le soir.

La durée d'action de l'insuline varie:

Les médicaments à effet à court terme conviennent aux injections simples dans les cas d'urgence, ils ne sont pas utilisés pour un usage régulier. Une telle insuline réduit instantanément le niveau de sucre, mais est rapidement éliminé du corps.

Les médicaments à action prolongée sont prescrits par le médecin jusqu'à la fin de la vie de l'animal. 2 piqûres par jour suffisent à fournir au corps une hormone. Le dosage exact de la solution est déterminé en fonction des caractéristiques individuelles du chien.

L'insuline est obtenue de plusieurs manières, le plus souvent à partir de:

Pour les chiens, l'insuline obtenue chez le porc est optimale, c'est la composition la plus similaire à l'hormone du chien. Il peut être utilisé régulièrement pendant de nombreuses années, le système immunitaire ne réagissant pas négativement à l'insuline porcine.

Le traitement des chiens sur une base continue n'est pas fait avec de l'insuline provenant de taureaux. Après un certain temps, l'organisme commence à développer des anticorps contre cette hormone.

Tout chien atteint de diabète doit subir régulièrement des tests de glycémie et se soumettre à un examen médical pour identifier les complications possibles de la maladie.

Effets secondaires du traitement à l'insuline

loading...

Le plus souvent, une réduction critique du glucose dans le corps est enregistrée. Un état similaire n'est pas moins dangereux qu'un taux élevé de sucre. Les premiers symptômes sont souvent ignorés par les propriétaires. Les signes courants de faible taux de glucose comprennent:

Lorsque la maladie est aggravée, il existe des symptômes prononcés:

Dans ce cas, le propriétaire fournit une aide d'urgence au chien, il faut nourrir l'animal avec des aliments riches en sucre. Assurez-vous d'appeler un vétérinaire. Si des symptômes bénins se manifestent, vous pouvez vous rendre chez le médecin vous-même. En clinique, le chien recevra du glucose par voie intramusculaire. Le traitement consistera à ajuster les doses d'insuline.

Plus de vie du chien

loading...

Le diabète sucré est un diagnostic grave, une maladie évolutive entraîne la mort de l'animal. Avec un traitement et une nutrition appropriés, le chien peut vivre encore plus longtemps.

Il est préférable de privilégier les aliments dont la composition est la fibre. Dans leur composition, les protéines, les graisses et les glucides sont équilibrés, rien que pour les chiens souffrant de cette maladie. Dans certains cas, lorsque l'analyse indique un excès minimal de glucose dans l'urine et le sang, le vétérinaire décide de n'utiliser qu'un aliment spécialisé capable de réduire la teneur en sucre.

Vous pouvez surveiller vous-même les paramètres de l'animal. Pour cela, des bandelettes de test et des glucomètres sont utilisés à la maison. Leur utilisation permettra d'éviter les conséquences négatives, en cas d'écart par rapport à la norme, vous devez contacter le vétérinaire pour obtenir des conseils. Vous devrez peut-être ajuster la dose d'insuline en plus ou en moins.

Une autre tâche du propriétaire est de surveiller le poids de l'animal: si l'animal commence à gagner des kilos, vous devez agir. L'obésité va aggraver l'évolution de la maladie. Avec un contrôle approprié, la vie d'un chien diabétique se poursuivra comme avant.

Vidéo

loading...
Diabète sucré chez le chien

Le pancréas est beau et calme, comme une panthère endormie. Elle s'allongea, posant sa tête sur le plexus solaire, l'aorte abdominale et la veine creuse. La tête était soigneusement enroulée autour du fer à cheval du duodénum...

La queue de la panthère était placée dans les portes de la rate et elle se couvrait de son ventre et d'un grand omentum. Mais réveille-la et elle ne se comportera pas calmement.

Académicien A.I. Abricots.

Des mots-clés: diabète sucré, troubles endocriniens, pancréas, insulino-dépendant, insulino-dépendant, insulino-indépendant, hypoglycémie, syndrome de Somogy.

Abréviations: Diabète sucré, diabète insulinodépendant - diabète sucré insulino-dépendant.

Diabète sucré - trouble endocrinien du pancréas qui est comparable à l'état d'éveil Panthers (si suite à une déclaration poétique du célèbre médecin légiste académicien russe Abrikosov), qui se traduit par des troubles, de nombreux organes et systèmes du corps.

Le terme "diabète" (lat. diabète sucré) a été utilisé pour la première fois par le médecin grec Demetrios d'Apamania (II siècle avant JC), vient du grec ancien. διαβαίνω, qui signifie "je traverse, je traverse". En 1675, Thomas Willis a montré qu'avec de la polyurie (augmentation de la production d'urine), l'urine peut être "douce" et peut-être "insipide". Dans le premier cas, il a ajouté au mot diabète (lat. le diabète) mot mellitus, que du latin signifie "doux comme du miel" (lat. diabète sucré).

Définition et types de diabète sucré chez le chien

Selon la définition de l'OMS, « Diabète - un groupe de maladies métaboliques caractérisé par une hyperglycémie qui est une conséquence des défauts de sécrétion d'insuline, action de l'insuline ou des deux facteurs. » Si vous suivez dans la terminologie future prise de la médecine humaine, il est nécessaire de diviser le diabète sucré chez les chiens au premier type, ou le type insulinodépendant du diabète du second type, ou de l'insuline indépendante, troisième - transitoire (ou transitoire) et quatrième - diabète secondaire. Le diabète sucré (DM) du premier type est le résultat d'une prédisposition génétique et les îlots pancréatiques d'une destruction auto-immune des cellules de Langerhans et se caractérise par une déficience absolue ou relative de la synthèse de l'insuline. Ce type de diabète est caractéristique pour plus de 90% des chiens souffrant de diabète sucré. Les caractéristiques distinctives du diabète de type 2 sont la résistance à l'insuline et le dysfonctionnement des cellules β. La dégénérescence progressive des cellules β est due à la synthèse accrue de l'insuline. Malgré le nom, le traitement est fait avec de l'insuline. le diabète secondaire ou transitoire se produit chez les chiens rares et peuvent être une conséquence d'une autre maladie: pancréatite, hypercorticisme ou l'utilisation prolongée de médicaments tels que les stéroïdes et les progestatifs. Si la maladie est pris au stade initial et provoquer une hyperglycémie persiste avant que les cellules ß- ont été détruites, il est possible de guérir l'animal, ainsi que dans le cas du quatrième type, ou le diabète gestationnel. Le diabète gestationnel sucré de type peut se produire chez les femmes au cours de la seconde moitié de la grossesse ou de la période diestrus en raison de la forte teneur en progestérone, hormone de croissance et d'autres hormones qui peuvent causer la sensibilité des tissus indésirables au glucose. L'ovariosystéectomie en temps opportun (avant l'épuisement des cellules bêta) peut contribuer à la récupération. Cependant, la prédisposition au développement futur du diabète chez l'animal demeure.

Le DM se trouve principalement chez les chiens d'âge moyen et avancé: de 4 à 14 ans, mais les animaux peuvent être malades à tout âge. Les chiennes sont malades deux fois plus souvent que les mâles. En ce qui concerne la prédisposition de la race, les données dans différents pays varient en fonction de la fréquence de la race rencontrée. Ainsi, en Ukraine, les terriers australiens et les frises de bichons ne sont pas des races communes, c'est pourquoi nous n'avons pas rencontré d'animaux diabétiques de cette race. Dans notre clinique avec le diabète, les patients avec des golden retrievers, des labradors et des caniches étaient plus souvent traités, mais leur nombre est insuffisant pour des conclusions statistiques.

Diagnostic et signes cliniques du diabète

Les manifestations cliniques les plus fréquentes du diabète sont la polydipsie, la polyurie, la polyphagie, la perte de poids. À l'examen physique, les chiens souffrant de diabète peuvent se produire: atrophie musculaire, manteau de fourrure terne est maintenue faible, le syndrome de dépérissement, hépato-splénomégalie, l'hypothermie, la cataracte. Les causes du traitement dans la clinique peuvent être soutenues cystite et pyoderma. Le diagnostic de diabète est basée sur la triade des signes cliniques, soutenue et l'hyperglycémie à jeun glycosurie. histoire détaillée et un examen physique détaillé sont essentiels pour déterminer les maladies liées qui peuvent affliger le diabète ou masquées par celle-ci. Pour le diagnostic différentiel du diabète des premier et second types dans des laboratoires spécialisés, avec dosage du glucagon peut être utilisé, ce qui permet de déterminer la sécrétion résiduelle des cellules ß pancréatiques. Animal administré 1 mg de glucagon, puis après 0,5,10,15 et 30 min niveau mesuré de l'insuline dans le sang. Dans la pratique courante, cette méthode n'est pas utilisé, donc dans le cas du diabète est important que le traitement à l'insuline peut être utilisée pour commencer à réduire les effets toxiques du glucose sur les cellules du pancréas ß- et préserver la sécrétion résiduelle d'insuline.

Méthodes de recherche supplémentaires: la détermination de la fructosamine est utilisée pour déterminer le diabète compensé. Le processus de glycation entre les protéines plasmatiques et le glucose entraîne la formation de fructosamine. Le glucose est principalement associé au plasma d'albumine. La demi-vie de la fructosamine diffère selon les sources d'information de 7 à 10 jours à 21 jours. La présence de fructosamine est déterminée par le taux de glucose moyen chez l'animal pendant 10 à 15 jours (jusqu'à 21 jours).

- Gamme normale de fructosamine: 190-365 μmol / l.

- Excellente compensation du diabète sucré: 350-400 μmol / l

- bonne compensation - 400-450 μmol / l

- Compensation satisfaisante - 450-500 μmol / l

- faible compensation ≥ 500 μmol / l

- hypoglycémie continue ≤ 300 μmol / L

En plus de la fructosamine, la détermination de l'hémoglobine glycosylée est également utilisée pour surveiller le diabète sucré. L'hémoglobine glycosylée est un produit de la réaction chimique non enzymatique lente de l'hémoglobine A contenue dans les globules rouges avec la glycémie. Le processus de glycosylation est irréversible, il montre combien de molécules d'hémoglobine dans un pourcentage sont connectées aux molécules de glucose. L'effet de réaction n'est pas affecté par le stress, les fluctuations diurnes, l'activité physiologique, la nature des aliments, etc.

- HbA1 moyenne chez les chiens sains - 3,3 ± 0,8%

- chez les chiens présentant une évolution incontrôlée du diabète sucré HbA1 à 8,7 ± 2,1%,

- chez les chiens présentant une compensation insuffisante du diabète sucré HbA1 7,3 ± 1,8%,

- chez les chiens présentant une évolution compensée du diabète sucré HbA1 5,7 ± 1,7%,

- la durée de vie de l'érythrocyte du chien d'environ 110 jours en moyenne, l'hémoglobine glyquée, respectivement, indique la moyenne pour cette période.

Outre le diabète, les causes d'hyperglycémie peuvent être des troubles hormonaux diabétiques: hyperadrénocorticisme, acromégalie, phéochromocytome. De facteurs iatrogènes: fluides intraveineux contenant du glucose; utilisation de glucocorticoïdes, progestérone, α2-agonistes pour la sédation, par exemple, xylazine, médétomédine. Le stress peut également être la cause de l'hyperglycémie, mais plus souvent chez le chat. Les causes rares de la glucosurie comprennent le dysfonctionnement tubulaire rénal, la toxicose, l'insuffisance rénale, la glucosurie rénale primaire, le syndrome de Fanconi et la contamination du dispositif de collecte. Lorsqu'une étude clinique d'un animal présentant des symptômes de diabète est nécessaire pour réaliser une biochimie et un test sanguin général, une analyse générale de l'urine et de la culture bactérienne de l'urine en vue d'une stérilité en cas de cystite résistante.

Le but de notre traitement est non seulement d'éliminer les symptômes cliniques du diabète (polydipsie, polyurie, polyphagie), mais aussi pour obtenir une glycémie stable ne dépassant pas 10,8 mmol / l (jusqu'à 12 mmol / l postprandiale). La réalisation d'un glucose stable peut obtenir une rémission à long terme chez un animal, lorsque l'insuline est injectée aux doses minimales ou non introduit du tout, et évite l'hypoglycémie iatrogène, ainsi que des effets différés du diabète telles que la cataracte, la rétinopathie, la neuropathie, néphropathie et glomerulo- etc.

Lors de la première conversation avec le chien diabétique propriétaire propriétaire, il est important d'expliquer l'essence de la maladie, afin de déterminer eux-mêmes la pertinence de la compréhension du problème de la part de l'hôte, le type de sa relation avec l'animal et le degré d'affection. Il est nécessaire d'expliquer ce que les coûts financiers sont à venir (les frais d'hospitalisation et de réglage de la dose d'insuline, les procédures de diagnostic, le traitement d'entretien), un mode de vie, le désir et la capacité d'accueillir administré à une insuline animale tous les jours pour le reste de votre vie.

Le traitement du diabète et le diagnostic consistent également en une triade: insulinothérapie, régime alimentaire et exercice. En outre, en fournissant soigneusement le traitement des maladies concomitantes (leur identification préliminaire), qui aggravent la maladie. En médecine humaine pour le traitement des personnes atteintes de diabète de type II utilisé des médicaments par voie orale pour abaisser la glycémie, tant de propriétaires, tout d'abord, intéressés par la question de savoir si vous pouvez le faire sans injections, est-il possible d'assigner la pilule animale? Le tableau 1 montre leurs caractéristiques.

Indications d'utilisation, efficacité et effets secondaires des hypoglycémiants oraux chez les chats et les chiens atteints de diabète sucré (E. Feldman, R. Neldson "Endocrinologie et reproduction de chiens et de chats")

voir les images de l'article

Ainsi, l'incidence des effets secondaires lors de l'utilisation d'hypoglycémiants oraux chez le chien est beaucoup plus élevée que leur valeur thérapeutique potentielle. La seule option correcte pour le traitement du diabète chez le chien, quel que soit son type, est l'insulinothérapie.

L'alimentation chez le chien doit correspondre à son état clinique: si l'animal souffre de cachexie, il devrait prendre du poids sur le plan physiologique. Si le chien est obèse, le but du régime est de perdre du poids. Contrairement aux chats, dont l'alimentation pour le diabète est riche en protéines, la nutrition des chiens doit contenir des glucides complexes, riches en fibres. Vous pouvez utiliser des aliments prêts à l'emploi pour les chiens diabétiques, vous pouvez également faire des régimes faits maison.

Insulinothérapie Chez les chiens présentant un diabète sucré nouvellement diagnostiqué, la période de stabilisation est distinguée (mieux dans un hôpital) et la période de soutien. Les stratégies de prise en charge des patients varient également selon que l'animal a été traité avec ou sans acidocétose. Si l'animal présente une acidocétose, un traitement par perfusion est nécessaire pour stabiliser l'équilibre acido-basique et l'insulinothérapie par ultra-courte et courte durée, administrés par voie intraveineuse. Et seulement après la stabilisation de l'animal et la disparition des symptômes de l'acidocétose, il est recommandé de passer à une injection sous-cutanée d'insuline à action prolongée. Dans le tableau. 2 montre les types d'insulines enregistrés en Ukraine et le moment de leur action.

Types d'insuline, la durée de leur action

Diabète chez le chien: ce que les propriétaires devraient savoir

loading...

Le diabète sucré chez le chien se manifeste le plus souvent à l'âge adulte de 7 à 9 ans et, en règle générale, il n'est pas affecté par les femelles stérilisées.

La cause la plus fréquente du diabète chez le chien est une prédisposition héréditaire. Mais la cause exacte de son apparition ne peut pas encore être établie. Il n'y a que des facteurs pouvant conduire à la maladie. Ces facteurs sont traditionnellement les suivants: surcharge pondérale, pancréatite, traitement hormonal, grossesse et autres troubles hormonaux.

Symptômes du diabète chez le chien

loading...

Ils sont associés aux processus qui se produisent dans le corps du chien dans le diabète. Et il y a un des phénomènes: le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou les cellules du corps ne perçoivent pas le signal de l'insuline. Dans tous les cas, les cellules ne transfèrent pas le glucose du sang. Le taux de glucose reste très élevé dans le sang. C'est l'un des principaux symptômes.

  • Lorsque le taux de glycémie dépasse une certaine limite dans le sang, les reins ne peuvent pas y faire face et le glucose laisse des urines. Un taux de glucose élevé dans les urines est le deuxième symptôme grave du diabète chez le chien.
  • Du sang, le glucose "tire" l'eau et le chien commence à faire pipi. À ce moment, le corps est déshydraté et l'animal commence à boire davantage.
  • Puisque les cellules ne peuvent pas pénétrer dans le glucose à l'intérieur, le corps ressent la faim et le chien commence à manger plus que d'habitude, mais en même temps il perd du poids. C'est dans les muscles et les réserves de glycogène du foie ne sont pas suffisantes et le corps commence à brûler les réserves de protéines et de graisse.
  • Un taux de sucre élevé dans le sang affecte négativement de nombreux systèmes: les pattes arrière s'affaiblissent, le cristallin devient trouble et l'animal souffre d'une cystite constante.
  • Pour diagnostiquer un complexe complet d’examens est nécessaire.
  • Pour sonner l’alarme, si le chien a une démarche instable, une faiblesse, des tremblements, une perte de conscience, des convulsions. Avec de tels symptômes, il est nécessaire de nourrir l'animal et, en cas de refus, d'étaler du sucre et du sirop, du miel ou une solution de glucose sur la langue et les gencives et de contacter immédiatement le vétérinaire.

Centre vétérinaire international de reproduction et d'insémination artificielle des petits animaux

loading...

tél.: +7 (926) 499-52-03 Heures de travail: lun, mer, ven: 15h00-22h00 sam, dim: 11h00-14h00; Mardi, jeudi - WEEK-END

Le centre prend les patients strictement selon le dossier préliminaire!

TESTS DES YEUX DANS LES CHIENS. Certification Yeux chez les chiots.

NOUVEAU PROJET Mon sang du cochon pour ceux qui ne sont pas indifférents...

Règles pour l'accueil des animaux! lire

Nos services

loading...

Articles

loading...

Centre d'événements récents

loading...

Derniers articles

loading...

Cas cliniques

loading...

Diabète sucré chez le chien

loading...

DIABÈTE DU SUCRE DANS LES CHIENS

Perepechaev Konstantin Andreevich
ophtalmologiste vétérinaire, microsurgeon, Ph.D.

1. INTRODUCTION

Diabète sucré il s'agit d'une maladie endocrinienne métabolique chronique causée par l'insuffisance absolue ou relative de l'hormone insuline. La maladie se développe en raison des effets combinés de divers facteurs endogènes (génétiques) et exogènes (étrangers) et caractérisé par altération du métabolisme avec la plupart de sa manifestation permanente - l'hyperglycémie, le développement des lésions vasculaires, les nerfs, les organes et les tissus. Manifestation démonstrative et obligatoire de la maladie - une violation du métabolisme glucidique avec une augmentation progressive du taux de glucose dans le sang et sa sécrétion avec l'urine. Les pertes significatives de sucre dans l'urine sont la cause de la diurèse osmotique persistante (diabète) et de la déshydratation et de la perte de potassium.

2. LE DIABÈTE DU SUCRE POUR LES CHIENS

Le diabète sucré chez les chiens survient dans 95% des cas chez les chiennes non stérilisées, âgées de 7 à 8 ans et plus. La cause exacte de la maladie n’a pas été établie à ce jour, car des facteurs de prédisposition sont envisagés, ainsi que des prédispositions héréditaires et des troubles hormonaux, ainsi que des maladies infectieuses et systémiques graves.
Les principaux signes cliniques de suspicion de diabète chez le chien sont: augmentation de la soif et mictions fréquentes (polyurie et polydipsie), léthargie, maigreur. Les propriétaires notent souvent que l'urine est devenue collante (en raison de la teneur élevée en glucose). Le diagnostic est effectué après avoir mesuré le taux de glucose dans le sang. À un taux de glucose dans le sang veineux supérieur à 11 mmol / l, diagnostiquer - un diabète.

3. RAISONS DE TRAITER LE DIABÈTE DANS LES CHIENS

Malheureusement, un grand nombre de chiens meurent en raison d'un traitement inadéquat et inadéquat de cette maladie. À notre avis, les raisons en sont:

  1. Sensibilisation insuffisante des vétérinaires aux méthodes modernes et aux principes de base du contrôle et du traitement du diabète.
  2. Absence chez le médecin traitant d'une expérience pratique réelle dans l'utilisation de divers types d'insuline, travail avec des glucomètres, des seringues à insuline et des seringues.
  3. Le manque d'expérience de médecin corriger la vie en danger hyper et hypoglycémie, ainsi que la conduite des patients diabétiques au cours des opérations complexes, y compris ophtalmique et de la cavité, le traitement du cancer et des maladies infectieuses avec le diabète.
  4. Les propriétaires de réluctance d'observer patient animal contre les principes de base du traitement du diabète, similaire adopté en médecine humaine (automesure régulière et quotidienne du taux de glucose sanguin et l'administration de doses précises d'insuline).

4. MYTHES RELATIFS AU DIABÈTE

Jusqu'à présent, en ce qui concerne le traitement du diabète chez les chiens, il existe un grand nombre de mythes qui non seulement interfèrent avec le traitement efficace et sûr du diabète, mais dans de nombreux cas, ils détruisent simplement les animaux.

MYTHE 1. Pour traiter le diabète est inutile, cette torture pour l'animal et le chien va toujours mourir.

Le traitement du diabète chez le chien est parfaitement élaboré, sûr et encore plus efficace que chez l'homme. La seule chose requise du propriétaire est d'apprendre deux fois par jour à mesurer le glucose et à injecter de l'insuline. Ces procédures sont élémentaires dans la performance et absolument indolores. L’espérance de vie des chiens diabétiques dépasse même l’espérance de vie des chiens sains et normaux, à bien des égards, grâce au suivi quotidien du métabolisme, à une nutrition et à des soins appropriés.

MYTHE 2. L'insuline est une drogue dangereuse et toxique, elle guérit l'une et l'autre. L'insuline est mal tolérée par les chiens et est inefficace.

L'insuline génétiquement modifiée moderne est absolument sûre, très efficace, bien tolérée et n'affecte que le niveau de glucose. L'insuline peut être administrée même aux jeunes, aux personnes très âgées et même aux femmes enceintes ou allaitantes. Les insulines modernes, que nous utilisons depuis plus de 10 ans pour le traitement du diabète chez le chien, n’ont eu aucun effet indésirable lors de l’administration du médicament.

MYTHE 3. Il est difficile pour un chien de prendre du sang pour mesurer les taux de glucose et les glucomètres et les aiguilles (lancettes) ne sont pas adaptés à cette fin.

La technologie de prise de sang des chiens est parfaitement élaborée, absolument indolore et élémentaire dans l’exécution. Les glucomètres médicaux modernes et les lancettes sont idéaux pour la surveillance quotidienne des taux de glucose chez le chien.

MYTHE 4. Le sang pour le contrôle de la glycémie peut être pris périodiquement - 1 à 2 fois par mois, et de l'insuline est injectée - approximativement, selon l'état du chien (un peu plus - un peu moins).

C'est absolument illettré et extrêmement dangereux! Ce n'est que sur la base d'une mesure quotidienne du taux de glucose à deux reprises, le niveau d'insuline pour chaque introduction est sélectionné avec précision. insuline de titrage « approximative » ou le glucose résultant hypocorrection (constante hyperglycémique) qui annule le sens de traiter le diabète ou l'hypoglycémie, le coma et la mort.

MYTHE 5. Mon chien a toujours un taux de glucose élevé (supérieur à 15-20 mmol / L) et il se sent bien. Donc tout va bien et vous n'avez rien d'autre à faire, pourquoi réduire le taux de glucose?

Le processus pathologique associé à un taux de glucose élevé cesse uniquement lorsque le taux de glucose est maintenu à un taux de 4,5 -7,5 mmol / l. Si le niveau de glucose n'est pas corrigé, malgré l'introduction de l'insuline, le processus d'affecter le système vasculaire et nerveux se poursuit, même si le propriétaire ne le remarque pas. Le concept du traitement du diabète consiste à maximiser et non à corriger partiellement les taux de glucose.

MYTHE 6. Combien nous n'utiliserions pas d'insuline et le niveau de glucose ne revient toujours pas à la normale. Le médecin a dit que c'était normal et que rien ne pouvait être fait. Et nous vivons...

Votre médecin ne sait tout simplement pas comment travailler avec l'insuline et ne connaît pas les principes de sélection de la dose. Chez tout patient dans 100% des cas à partir de 100 - il est possible et il est nécessaire de conduire à un taux de glucose normal ou normal.

MYTHE 7. Nous essayons d'utiliser le moins possible une dose d'insuline et essayons d'ajuster le niveau de glucose avec des comprimés sans sucre, une nutrition et un effort physique.

C'est inutile. Le diabète sucré chez le chien est toujours insulino-dépendant (similaire au type 1 chez l'homme). L'insuline est un médicament absolument sûr, elle peut et doit être administrée autant que nécessaire, car, en plus du glucose, elle n'affecte plus rien. Ajuster le niveau de glucose chez le chien avec des comprimés, des repas et des efforts physiques est impossible.

MYTHE 8. Pour le traitement du diabète chez le chien, seule une insuline vétérinaire spéciale (canine) peut être utilisée. Il est difficile à obtenir, il est cher et n'est vendu que dans les pharmacies vétérinaires ou les vétérinaires.

Il n'y a pas d'insuline "vétérinaire spéciale" dans la nature. Ce qu'on appelle "vétérinaire" est une insuline PIG commune, utilisée pour traiter des personnes il y a plusieurs décennies.
Les insulines modernes de génie génétique humain sont parfaitement adaptées au traitement des chiens. Ils sont supérieurs en qualité et contrôlables aux actions de l'insuline "vétérinaire", sont vendus dans les pharmacies conventionnelles et sont moins chers.

MYTHE 9. Notre chien est diagnostiqué avec le diabète sucré. Mais le médecin a dit que tout d'abord, nous nous occuperons de l'état général (correction du foie et des reins, etc.), nous choisirons un aliment spécial, le chien se sentira mieux et nous commencerons alors à traiter le diabète...

C'est faux. Le traitement du diabète doit commencer immédiatement et introduire IMMÉDIATEMENT de l'insuline, surveiller le taux de glucose et sélectionner une dose. La stabilisation de l'état général est réalisée parallèlement au traitement du diabète sucré ou après la normalisation du taux de glucose.

MYTHE 10. Chez notre chien sur un fond de diabète a commencé à développer une cataracte. Le chien est aveugle. Le médecin a dit que rien ne pouvait être fait, humiliez-vous.

C'est analphabète et cruel. La cataracte diabétique est traitée par chirurgie. Après avoir enlevé la cataracte et implanté la lentille artificielle, votre chien verra parfaitement toute sa vie. Le succès de la chirurgie de la cataracte chez les chiens diabétiques est encore plus élevé que chez les patients atteints de cataracte ordinaire et est de 98 à 99%. Il est nécessaire de ne prendre en compte que deux points:

  1. Les cataractes diabétiques doivent être opérées AVANT - au plus tard 1 à 2 mois après la diminution des fonctions visuelles. Sinon, la destruction de la lentille nuageuse entraînera le développement du processus inflammatoire et la mort de la rétine et du globe oculaire lui-même.
  2. La correction du diabète et le choix d'une dose d'insuline doivent être effectués par le médecin (la clinique) où ils effectueront l'opération pour le traitement de la cataracte. Seulement, ils peuvent prendre en compte et prédire les fluctuations du taux de glucose en période postopératoire et ajuster la dose d'insuline.

MYTHE 11. Notre chien a développé le diabète. Il n'est pas stérilisé. Les médecins disent qu'il faut la stériliser, mais nous avons très peur de l'opération. Ils disent qu'il peut y avoir des complications graves, qu'il sera difficile de guérir, etc.

Un chien diabétique doit être stérilisé dès que possible et sans faute. Dans le contexte des changements hormonaux au cours de l'oestrus, le taux de glucose dans le sang changera fortement et de manière saute. De nombreux chiens atteints de diabète sucré meurent du coma hypoglycémique pendant l'oestrus. La stérilisation du chien est la PREMIÈRE que vous devriez faire après que l'insuline stabilise le taux de glucose dans le sang. Pas de complications et de problèmes opérationnels à un niveau contrôlé de glucose sanguin chez le chien ne sera pas. De plus, dans notre pratique, nous effectuons souvent une opération visant à éliminer les cataractes chez les chiens diabétiques, ainsi que la stérilisation.

MYTHE 12. Si le chien est correctement traité, il devrait complètement récupérer et rien d'autre à faire n'est nécessaire, ou du moins il ne sera pas nécessaire de mesurer le taux de sucre et de piquer l'insuline.

Le diabète sucré ne peut pas être guéri, l'animal ne pourra jamais produire sa propre insuline et régulera indépendamment le taux de sucre. Le traitement du diabète dure toute la vie et consiste en la mesure constante et régulière (quotidienne) du taux de glucose dans le sang et de l'introduction de l'insuline. Ce n'est qu'avec cette condition que le chien peut vivre confortablement, longtemps et pleinement. Avec l'annulation de l'insuline, l'animal mourra inévitablement.

MYTHE 13. Un chien diabétique, si elle commence à s'injecter de l'insuline, deviendra invalide. Elle ne sera jamais si joyeuse et ludique; elle mangera mal, dormira beaucoup, sera lente, malade et inférieure.

Ce n'est pas vrai, les médicaments modernes pour abaisser la glycémie (insuline) permettre à une personne ou un animal souffrant de diabète pour mener une vie parfaitement normale en bonne santé. La seule chose à faire est de mesurer le glucose 2 fois par jour et d'injecter de l'insuline. Avec un niveau de glucose stable, votre chien vous réjouira pendant de nombreuses années avec son tempérament, son activité physique et sa vitalité. Le minimum de restrictions et le maximum de liberté est la devise des patients diabétiques modernes, qu'ils soient bipèdes ou quadrupèdes.

5. NOTRE APPROCHE DU TRAITEMENT DU DIABÈTE CHEZ LE CHIEN

Notre centre traite le diabète depuis plus de 10 ans chez le chien. Dans un premier temps, cela était dû à la nécessité d'effectuer la chirurgie ophtalmique complexe (cataracte phacoémulsification avec implantation d'une lentille artificielle) chez les patients diabétiques. Depuis 10 ans, non seulement méthode mise au point de contrôle du glucose et de l'utilisation de l'insuline, mais aussi accumulé une vaste expérience théorique et pratique chez les chiens atteints de diabète compliqué la chirurgie ouverte, le traitement des maladies infectieuses et le cancer, ainsi que la correction des hyper- la vie en danger et hypoglycémies.
Le traitement du diabète chez le chien dans notre centre comprend plusieurs étapes importantes:

1 étape:

Examen initial d'un patient diabétique, confirmation en laboratoire du diagnostic. Examen complexe d'un animal malade, identification des problèmes non liés au diabète. Examen ophtalmologique. Détermination de la tactique de traitement (Fig. 1).

Figure 1. Examen initial d'un patient diabétique.

2 étape:

Former un propriétaire de chien à prélever un échantillon de sang pour mesurer le glucose; travailler avec un glucomètre. Une explication des principes de base de l'insulinothérapie et de la technique de stockage, de recrutement et d'administration de l'insuline. Méthodes de surveillance des doses de glucose et d'insuline. Que faire avec une glycémie élevée / faible (Fig. 2).

Figure 2. Théorie et pratique de l'insulinothérapie

À partir de cette étape, le propriétaire commence indépendamment (2 fois par jour) pour mesurer le niveau de glucose et entrer dans l'insuline. Pendant le premier mois de l'auto-traitement, le propriétaire appelle deux fois par jour le médecin traitant et corrige avec son aide les doses d'insuline administrées. Nous fournissons un support aux patients 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. A tout moment, le patient peut venir dans notre centre pour un examen supplémentaire et une correction de la condition.

3 étape:

Après avoir atteint le patient d'une glycémie normale stables entre 4 et 11 mmol / l (typiquement, période active prend 1 à 4 semaines), on effectue le traitement chirurgical de la cataracte diabétique et de stérilisation (ovariectomie) chiens. Après la chirurgie, le patient est dans notre clinique le plus de temps est nécessaire pour la stabilisation des taux de glucose post-opératoires (figure 3).

Figure 3. Enlèvement simultané de la cataracte diabétique et de l'ovariohystérectomie (stérilisation) du chien.

4 étape:

Examens préventifs obligatoires d'un patient diabétique, 1 fois en 1 à 6 mois, correction des doses d'insuline. Sélection de la puissance qui optimise le niveau de glucose. Examens de diagnostic réguliers (Fig. 4).

Figure 4. Les examens préventifs et les études constituent un élément important du maintien de la santé du chien diabétique.

Notre centre a constamment tous les dispositifs nécessaires pour le traitement du diabète, des médicaments et consommables: glucomètres, lancettes, essai - bandes, seringues d'insuline, l'insuline, etc. (Fig. 5).

Figure 5. Nous avons tout ce dont vous avez besoin pour traiter efficacement le diabète chez votre animal de compagnie.

Perepechaev Konstantin Andreevich
ophtalmologiste vétérinaire, microsurgeon, Ph.D.
tel: 8-926-523-18-97
site: http://photoshop.ru

La paternité de cet article appartient à Perepechaev Konstantin Andreevich et est protégée par la loi sur le droit d'auteur. Toute copie de documents sans la référence de l'auteur et la référence à la source "Centre vétérinaire international pour la reproduction et l'insémination artificielle de petits animaux" est interdite.

Diabète sucré chez le chien: symptômes et traitement

loading...

Le diabète sucré est une maladie commune non seulement chez les personnes, mais aussi chez les animaux. Le diabète sucré chez le chien se caractérise par taux élevé de glucose (sucre) dans le sang. Parmi les animaux, cette maladie est courante, mais ses résultats peuvent différer considérablement les uns des autres. Si vous laissez la maladie prendre toute son ampleur, vous pouvez constater une grave détérioration de l'état de santé de l'animal et même la mort. Mais si vous examinez régulièrement l'animal et suivez toutes les recommandations d'un vétérinaire, vous pouvez sauver la vie de votre animal.

La cause du diabète chez le chien

loading...

Dans la plupart des cas, il n'est pas possible d'établir la cause exacte du diabète. Cependant, il y a facteurs contribuant au développement de cette maladie. Ceux-ci comprennent:

  • pathologies auto-immunes;
  • prédisposition génétique;
  • surpoids;
  • traitement hormonal;
  • pancréatite
  • troubles hormonaux;
  • la grossesse, un à deux mois après l'oestrus.

Excès de la norme de sucre dans le sang a un effet néfaste sur tous les organes et systèmes corporels. La plupart des yeux souffrent (cataracte diabétique), les pattes arrière (faiblesse, mauvaise coordination) et le système génito-urinaire (cystite).

Symptômes du diabète chez le chien

loading...

Parmi les Les principaux signes de diabète chez le chien sont:

  • besoin fréquent d'uriner, urine légère;
  • soif constante;
  • palpitations cardiaques
  • odeur aigre de la bouche;
  • sécheresse des muqueuses;
  • lentille floue de l'œil;
  • dans certains cas, l'apparition d'eczéma, de furoncles, de dermatite;
  • détérioration de la laine;
  • absence de réflexes sexuels;
  • élargissement du foie;
  • augmentation de l'appétit, perte de poids.

Le diabète se développe lentement: au début, il ne peut se manifester d'aucune façon. Pour déclencher une alarme, l'animal devrait avoir des convulsions, une faiblesse grave, une perte de conscience, une mauvaise coordination, des tremblements dans les membres. Si de tels symptômes surviennent, vous devez nourrir le chien et, s'il refuse, lubrifier sa bouche avec du sirop de miel et du sucre et livrer l'animal au vétérinaire.

Traitement du diabète chez le chien

loading...

En cas de suspicion de diabète sucré des tests sanguins sont soumis - clinique et biochimique L'analyse clinique permet d'identifier la présence de processus inflammatoire et biochimique - pour déterminer le niveau de glucose et détecter les pathologies associées. Aussi besoin de faire Échographie de la cavité abdominale et test d'urine réussi.

Les tactiques de traitement sont déterminées, tout d'abord, par l'état du patient. Si l'animal se présente chez le vétérinaire dans des conditions acceptables (boire, manger, ne pas avoir de diarrhée et ne pas vomir), le médecin peut alors contrôler la maladie en nommant Régime spécial et injections d'insuline. Si l'animal pénètre dans l'hôpital en mauvais état, l'animal peut être placé dans un hôpital. Cela aidera les médecins à surveiller le taux de glucose, à effectuer un traitement quotidien par perfusion et à choisir le bon dosage d'insuline.

Prophylaxie du diabète chez le chien

Comme vous le savez, la maladie est plus facile à prévenir que de la guérir. L'entretien préventif d'un diabète comprend:

  • stérilisation rapide des femelles;
  • bonne nutrition de l'animal;
  • activité physique quotidienne (jeux de plein air, longues promenades);
  • exercer un contrôle sur le poids de l'animal.

Vidéo sur le diabète chez les chiens

Pour avoir une image complète du diabète chez les chiens, consultez la vidéo ci-dessous. Il parle des causes de la maladie, des facteurs de prédisposition, des signes classiques du diabète et du traitement de cette affection, que de nourrir le chien avec du diabète.

Diabète sucré chez le chien - signes, causes et traitement

Le diabète affecte les personnes, les chats, les chiens et les autres mammifères, dont l'alimentation est faussée par l'intervention humaine ou les circonstances de la vie. Malgré les mécanismes similaires de l'évolution de la maladie, les causes, la spécificité et le traitement de la maladie diffèrent d'un organisme à l'autre. Le diabète sucré chez le chien n'est pas "traité" par une thérapie humaine, il n'est pas divisé en groupes, comme chez l'homme, mais c'est une maladie chronique qui conduit à la mort.

Comment le diabète se développe-t-il chez le chien?

La vie normale du corps sans glucose est impossible. Les chiens ne mangent pas de sucreries, cependant, ils obtiennent la bonne quantité de sucre avec une nutrition complète. Au cours du processus de décomposition, l'intestin absorbe le glucose en lui fournissant du sang. Le système circulatoire transporte le glucose dans chaque cellule du corps. Les cellules ne peuvent pas métaboliser le sucre sans signal spécial, le conducteur chargé de transmettre la commande du cerveau au corps de la cellule est l'insuline. L'insuline, à son tour, est produite par le pancréas.

Pour comprendre comment le diabète se manifeste chez les chiens dans chaque cas, il est nécessaire de se soumettre à une enquête, les causes de la perturbation endocrinienne peuvent être deux:

  • Insuffisance du pancréas - l'insuline est produite en petites quantités ou les cellules ne le perçoivent pas.
  • Atrophie des terminaisons nerveuses des cellules.

Dans les deux cas, les cellules manquent de nutrition et un organisme sain consomme le glucose rapidement et complètement. Les reins surchargés commencent à «prendre» et l'excès de glucose accompagne l'urine. L'étape suivante de la chaîne consiste en ce que le glucose se combine avec l'eau et le retire du corps, réduisant ainsi le volume total de sang et créant un facteur nuisible supplémentaire: la déshydratation. Plus la maladie progresse, plus les symptômes deviennent graves. Les principaux signes du diabète chez le chien, selon l'augmentation:

  • Les analyses cliniques révèlent un taux élevé de sucre dans le sang et l'urine.
  • Soif permanente - le chien augmente le taux de consommation d'eau et la miction.
  • Perte de poids - les cellules qui ne reçoivent pas de glucose meurent de "faim".
  • Appétit malsain dans un contexte de perte de poids - le chien commence à manger beaucoup plus pour compenser la perte de son corps. Le poids corporel n'augmente pas car les cellules restent immunisées contre le sucre. Il s'avère que le chien mange beaucoup, mais perd du poids en raison de la division des protéines du tissu musculaire - pour des raisons de survie, le corps "consomme" lui-même.
  • L'étape la plus difficile - la formation d'acétone (acidocétose) - dans le contexte du fractionnement en masse des graisses et du "semis" du foie et des reins, le corps n'a pas le temps de se débarrasser des toxines lourdes de pourriture. Le chien oxyde le sang qui "brûle" les vaisseaux de l'intérieur et l'odeur de l'air exhalé sent l'acétone. La température des oreilles chez un chien souffrant de diabète sucré, ainsi que tous les membres tombent, apparaît cyanose muqueuse. Lorsque le siècle est déplacé, une grille de navires éclatés peut être observée.

Acidocétose diabétique - La dernière et critique étape. En outre, il peut être accompagné de: paralysie partielle, syncope, vomissements, diarrhée, coma, salivation. Sans une intervention urgente et agressive, l'animal meurt en quelques jours / heures.

Naturellement, ces processus destructeurs s’accompagnent d’un certain nombre de violations, le plus souvent:

  • Lustre de la lentille (cataracte).
  • Cystite et autres maladies aiguës de nature bactérienne.
  • Faiblesse générale et engourdissement des membres - le chien peut tirer ou tourner les jambes.

Les causes du développement du diabète et du groupe à risque

Dans les premiers stades du diabète est invisible, et les tests préventifs de l'urine et du sang donnent, seuls les chiens ayant une prédisposition génétique aux maladies. En partant de la physiologie, les raisons incluent:

  • L'obésité.
  • Échec hormonal pendant ou immédiatement après l'oestrus.
  • Inflammation ou insuffisance du pancréas (accompagnée de vomissements).
  • Troubles hormonaux dus à une thérapie ou à d'autres circonstances.

Il n'y a pas de statistiques officielles sur la propagation de la maladie. Le diabète n'est pas un virus, donc il se produit et est fixé partout. Basé sur la pratique des vétérinaires, le diabète est affecté:

  • Toutes les races, y compris le métis et les traductions.
  • Animaux avec prédispositions héréditaires de la mère, du père ou des générations plus âgées.
  • Chiens âgés de 6 ans, bien que présentant une prédisposition génétique, les jeunes tombent également malades.
  • Par sexe, de plus en plus de chiennes deviennent malades, en raison d’un système hormonal plus "fragile".

Le groupe à risque le plus grave pour le diabète sucré n’est pas stérilisé, n’ayant pas accouché, ayant subi une fausse grossesse.

Avec ce que vous pouvez confondre le diabète, comment l'identifier

Ayant découvert un ou plusieurs des symptômes ci-dessus chez le chien, ne mettez pas le diagnostic vous-même, surtout ne commencez pas le traitement.

  • L'augmentation de la glycémie peut s'expliquer par le stress ou la malnutrition.
  • Augmentation de la consommation d'eau - insuffisance rénale, inflammation purulente de l'utérus.
  • "Zhor" dans le contexte de la perte de masse - défaite par les helminthes.
  • La déshydratation peut avoir de nombreuses causes, allant du coup de chaleur aux maladies chroniques graves non liées au diabète.
  • Engourdissement et paralysie partielle - violations dans le système nerveux central, traumatisme.
  • La cataracte se développe comme une maladie indépendante chez les chiens âgés de plus de 7 ans.
  • Les maladies bactériennes du système génito-urinaire chez les femmes peuvent être la conséquence d'une migraine récente ou d'un traitement antibiotique.

Le vétérinaire à l'examen ne diagnostique pas non plus par des signes externes, pour enlever / confirmer le diabète:

  • Tests de sang et d'urine déployés.
  • Analyse pas à pas de la dynamique des fluctuations du glucose.
  • Analyse séparée pour l'acétone.
  • Tests hormonaux.
  • Radiographie, ECG.
  • Échographie du pancréas et d'autres organes si nécessaire.

Le diagnostic final du diabète sucré chez le chien se fait uniquement par des tests cliniques.

Si un chien a le diabète - que faire ensuite

Préparé moralement, ne veut tout simplement pas, mais le chien est votre ami et membre de la famille, il ne peut pas être laissé sans traitement. Chaque cellule du corps de l'animal meurt de faim et meurt sans glucose pour stimuler le corps et devra injecter régulièrement de l'insuline de l'extérieur.

L'objectif de la thérapie est d'arrêter tous les symptômes et d'atteindre un taux constant de glucose dans le sang de l'animal. Idéalement, pour obtenir une rémission complète lorsque les injections d’insuline sont minimisées ou complètement éliminées.

Le maître doit apprendre par lui-même que sans les mesures suivantes l'animal mourra:

  • Administration quotidienne d'insuline.
  • Strict par produit et heure de la diète.
  • Activité physique quotidienne contrôlée.

Le contenu d'un chien diabétique nécessite une compréhension complète de l'évolution de la maladie, un investissement financier supplémentaire et un dévouement.

La sélection de la dose et la fréquence des injections d'insuline sont effectuées individuellement. La première dose est déterminée par le vétérinaire en fonction du poids et de l'état de l'animal. De plus, en maintenant un journal, en ajustant la dose, les échantillons de sang et d'urine pour le glucose, le volume optimal et la fréquence d'administration sont déterminés.

La construction du programme d'alimentation dépend directement de la préparation d'insuline utilisée. Il peut y avoir plusieurs options:

  • Introduction d'un médicament rapide, moyen, à retrait lent et alimentation après un certain temps.
  • Alimentation fractionnée - manger à chaque fois en petites portions.
  • Accès permanent à la nourriture.
  • Injection avant ou immédiatement après l'ingestion.

Important! N'introduisez en aucun cas une deuxième dose d'insuline. Si vous n'êtes pas certain que le médicament entier est sous votre peau, ou peut-être que quelqu'un de votre famille aurait pu l'injecter avant vous, sautez l'injection. Des niveaux de glucose légèrement élevés peuvent être «réduits», un niveau réduit peut rapidement tuer un animal.

Le nombre de chiens atteints de diabète dépend directement du succès du traitement et de la bonne alimentation. Le facteur le plus important est la prise progressive de glucose dans le sang. Ce qu'il faut nourrir un chien diabétique dépend de son état et de ses habitudes alimentaires. Dans tous les cas, la nourriture doit être fibreuse, lentement digestible, pauvre en calories et riche en protéines. Il existe un aliment thérapeutique spécial pour les chiens atteints de diabète. Cependant, les aliments spéciaux ne conviennent pas à tout le monde et il est très difficile de l’acheter dans les petites villes et les villages.

Médicament contre le diabète chez le chien

Plus le traitement est commencé tôt, moins vous aurez de problèmes à supporter. Considérons la variante la plus difficile de la rééducation. Ainsi, vous avez trouvé des signes d'acidocétose diabétique (l'odeur de l'acétone, une démarche instable, une paralysie partielle).

  • Lubrifiez la gencive, la langue, la zone sous la langue avec du miel, du sirop de sucre, quelque chose qui contient beaucoup de sucre. Et nous allons immédiatement à la clinique.
  • La période de stabilisation est l'hospitalisation obligatoire. Les injections intraveineuses et de médicaments de médicaments conçus pour réduire l'acidité du sang et stabiliser les niveaux d'insuline.
  • Évaluation des dommages - une enquête exhaustive est menée pour identifier les organes et systèmes affectés. Un traitement symptomatique ou global est prescrit en fonction de l'évaluation du risque et du conflit de traitement.
  • Sélection de la dose quotidienne et de la fréquence des injections d'insuline dans les conditions d'hospitalisation.
  • Après avoir éliminé la menace de la vie, le chien peut rentrer chez lui. Comme traitement, l'animal est attribué aux médicaments contenant de l'insuline et aux médicaments d'entretien.

À la maison, le médicament est injecté dans la peau et dure 20 à 140 minutes.
Lantus est l'un des analogues populaires de l'insuline à longue durée d'action en termes de «rapport qualité-prix».

Dans des conditions thérapeutiques, le chien doit marcher et effectuer l'exercice dimensionnel. La chasse et autres compétences professionnelles sont strictement déconseillées. La fatigue physique entraîne l'épuisement du corps, une diminution de la sensibilité à l'insuline.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

La plupart des gens modernes, en particulier ceux qui vivent dans les pays développés, souffrent quotidiennement de graves stress. Cela est dû au rythme intense de la vie, au surmenage constant et à une diminution significative de la vitalité.

Comme chez l'adulte, les signes de diabète chez l'enfant peuvent se développer rapidement ou progressivement. Le diabète des enfants est considéré comme une maladie assez rare mais, selon les statistiques, le nombre de cas de pathologie chez les enfants augmente chaque année.

Le glucose est un monosaccharide, principal participant à tous les processus énergétiques du corps humain. La modification de ses indicateurs quantitatifs, qui entraîne diverses pathologies des organes vitaux et du métabolisme, est considérée comme une maladie.