loader

Principal

Les causes

La plaie sur la jambe ne guérit pas: que faire du diabète?

Toute blessure sur le corps peut provoquer le développement du processus infectieux. Si la plaie ne cicatrise pas longtemps, le risque d'une telle menace augmente plusieurs fois. Les diabétiques sont souvent confrontés au problème des coupures et des crevasses non cicatrisantes, en particulier sur les pas.

Les membres inférieurs du diabète souffrent d'une mauvaise circulation sanguine et d'une neuropathie et nécessitent donc des soins constants et une surveillance constante de la santé. Que faire si la plaie ne guérit pas sur la jambe et comment l'éviter, vous apprendrez de cet article.

Pourquoi les blessures ne guérissent-elles pas sur mes jambes?

Le diabète est une pathologie endocrinienne dans laquelle le taux de sucre dans le sang augmente, entraînant diverses perturbations de l'activité des organes et de l'état des systèmes corporels. Les petits vaisseaux sanguins, qui deviennent plus perméables et sont détruits, sont particulièrement touchés. En raison des problèmes d'approvisionnement en sang dans les tissus, le processus de guérison est difficile et parfois cela devient impossible.

En raison de la rupture de l’approvisionnement en sang des membres inférieurs, les terminaisons nerveuses sont détruites. Les diabétiques ne se sentent donc pas blessés. Même des coupures mineures ou des callosités mal traitées peuvent éventuellement mener à une plaie purulente.

Les infections purulentes dans le diabète représentent une situation dangereuse, car l'immunité des diabétiques est considérablement réduite. tissu envenimées, rien ne peut conduire à l'amputation et la gangrène, donc si vous ne guérissez la blessure sur sa jambe, ce qu'il faut faire et comment parvenir à une récupération plus rapide, tout le monde devrait savoir un diabétique.

Les coupures, les écorchures ou les callosités ne guérissent pas longtemps en raison du gonflement des membres inférieurs, car un excès de liquide empêche la fusion des bords de la plaie. Les jambes sont également constamment en mouvement, donc les tissus nouvellement intégrés craquent encore et encore.

La peau des diabétiques est sèche en raison de la mort des cellules nerveuses responsables de la fonction excrétrice. Elle est donc facilement susceptible de se fissurer. En outre, le sang chez les diabétiques est très dense, de sorte qu'il est difficile de délivrer des nutriments et des vitamines aux cellules, ce qui aggrave le processus de guérison des tissus.

Ainsi, les principales causes de plaies non cicatrisantes peuvent être appelées:

  • processus infectieux;
  • faible immunité;
  • mauvaise microcirculation du sang dans les membres;
  • destruction des terminaisons des fibres nerveuses;
  • gonflement des tissus;
  • manque de capacité à réparer (immobiliser) la zone touchée;
  • la famine des cellules (pas assez de nutriments et de vitamines).

Plus susceptible à la formation de plaies mal cicatrisantes, moins souvent à la cheville. Les plaies non cicatrisantes finissent par devenir des ulcères et des érosions difficiles à traiter. Les ulcères trophiques, le syndrome du pied diabétique et la neuropathie constituent l'une des complications les plus courantes du diabète. Toutes ces pathologies sont liées au problème des plaies non cicatrisantes.

Les étapes de la thérapie au cours du processus de la plaie

Avant de déterminer quoi faire, si la plaie ne cicatrise pas sur la jambe, il est utile de savoir à quel stade se situe le processus de la plaie, car les méthodes de traitement seront différentes:

  • Le premier stade se caractérise par une compression réflexe des vaisseaux sanguins. En même temps, un thrombus se forme à partir des plaquettes, ce qui obstrue le vaisseau et arrête le saignement. Après ce processus, le vaisseau se dilate et le liquide commence à fuir à travers les tissus mous, ce qui entraîne un œdème et la plaie commence à devenir humide. À ce stade, il est important de nettoyer la surface de la plaie de la saleté et de la désinfecter pour prévenir l’infection par des agents pathogènes.
  • La deuxième étape commence par des signes d'inflammation - augmentation de l'œdème, rougeur de la peau et augmentation de la température des tissus dans la zone d'endommagement. Pour éliminer les cellules endommagées dans la région de la plaie, les leucocytes commencent à s'accumuler et des anticorps se forment. Dans la deuxième étape, un traitement antibactérien avec des pommades est effectué.
  • La troisième étape du développement coïncide avec la seconde, car après la lésion, la prolifération du tissu de granulation qui remplit la plaie est intensifiée. Dans le diabète, ce processus est lent, il est donc cette étape est dédiée au traitement principal des plaies non-guérison - antibactérien nommé, gels de guérison et des onguents, des suppléments de vitamines et de minéraux, l'alimentation, les paquets d'herbes médicinales, les procédures physiothérapeutiques.

Traitement primaire des plaies diabétiques

Si une personne atteinte de diabète a remarqué que la plaie ne guérit pas sur la jambe, le médecin traitant est le mieux placé pour décider quoi faire dans chaque cas particulier.

Il y a des bases de la cicatrisation initiale que vous devez connaître, en particulier:

  • traitement des tissus endommagés avec des solutions antiseptiques immédiatement après une blessure;
  • arrêter le saignement (sinon arrêter) avec une solution de sel ou de manganèse;
  • élimination des poches avec une compresse froide;
  • application d'une pommade antibactérienne sur la surface de la plaie;
  • fermeture de la plaie avec un pansement stérile ou un pansement.

Après le traitement initial de la plaie, vous pouvez envisager un traitement ultérieur. Si le patient a des membres, cela peut indiquer la présence d'une neuropathie, ce qui nécessite une approche spéciale. Des différences de traitement seront également présentes dans le diagnostic du pied diabétique, du pied de Charcot ou de la gangrène.

Cicatrisation des plaies avec diabète sucré à la maison

Pour faciliter la guérison des plaies, elles doivent être traitées immédiatement après la blessure. La plupart des diabétiques ne se sentent pas la formation d'ampoules, des coupures ou des perforations de la peau sur les pieds, donc pour ne pas manquer un point important du traitement primaire de la plaie, vous devez inspectent constamment les pieds, surtout si les blessures sont possibles, par exemple, après la marche pieds nus sur le sol.

La guérison des plaies dans le diabète sucré se produira plus rapidement si, en plus du traitement local de la surface endommagée, d'autres mesures sont prises: normaliser le taux de sucre sanguin, prendre des vitamines et utiliser des herbes thérapeutiques en thérapie. Dans certains cas, le traitement à domicile peut ne pas être suffisant.

Les méthodes de traitement physiothérapeutique ont un effet bénéfique sur le traitement des plaies non cicatrisantes. Dans les établissements médicaux, vous pouvez rapidement éliminer le problème avec un champ magnétique, un laser, un courant électrique ou des ultrasons. En cas de maladie grave (gangrène, pied de Charcot), une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Préparations

Pour guérir les plaies dans le diabète, diverses pommades contenant des composants antibactériens et cicatrisants sont prescrites.

Selon l’étiologie et la nature de la surface de la plaie, elles diffèrent notamment:

  • pour le traitement des ulcères trophiques, utiliser des pommades Delaxin, Vulnolumulin, Trofodermin, Fusikutan, Solcosery, Algofin;
  • les plaies ouvertes sont traitées avec Levomecol, onguent de zinc, Baneoocin, Dioxysol;
  • Dans le traitement des plaies purulentes, on utilise des onguents Vishnevsky, des streptocides, de la sintomycine et de l'ichtyol.

La guérison des plaies chez les diabétiques est facilitée par les complexes vitamines-minéraux. Ils stimulent l'immunité et saturent les cellules avec des substances biologiquement actives utiles.

Remèdes populaires

Parallèlement à la thérapie avec des médicaments, un traitement traditionnel basé sur le pouvoir de guérison des herbes peut être utilisé.

Pour guérir les plaies du diabète sucré, faites des compresses ou des bains de remèdes populaires qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes, par exemple:

  • Céleste. Les feuilles fraîches de la plante sont appliquées directement sur la plaie.
  • Concombres frais. Le jus de légumes est imprégné de gaze et fait des compresses ou des lotions.
  • Calendula. Pour le plateau, infuser deux cuillères à soupe de fleurs séchées médicinales dans 200 ml d'eau.
  • Beurre. Du lait aigre, faites des compresses qui éliminent parfaitement l'inflammation.

La prévention

Les patients diabétiques doivent nécessairement effectuer une prophylaxie des plaies non cicatrisantes, car le risque de rencontrer un tel problème est très élevé.

Ce que vous devez faire:

  • chaque jour lavez vos pieds;
  • inspecter quotidiennement les pieds, en particulier le pied pour les dommages;
  • hydrater la peau avec des crèmes;
  • Ne marchez pas pieds nus;
  • Surveiller l'humidité dans la pièce et boire de l'eau plus propre, car la peau des diabétiques est sujette à une sécheresse excessive;
  • choisir les chaussures orthopédiques les plus confortables et les mieux adaptées à la prévention des callosités;
  • vous ne pouvez pas prendre un bain pendant une longue période ou garder les pieds dans l'eau, car la peau sèche absorbe rapidement l'humidité, puis devient lâche et craquante;
  • lors du traitement des plaies, refuser d'utiliser de l'iode ou du peroxyde d'hydrogène;
  • Ne pas porter de chaussettes avec des bandes élastiques serrées, car elles aggravent l'irrigation sanguine des membres inférieurs;
  • refuser les cigarettes et l'alcool, qui violent la microcirculation du sang.

Pourquoi les diabétiques guérissent-ils mal les plaies de la peau?

Les personnes atteintes de diabète doivent faire attention et ne pas laisser les lésions cutanées, en particulier sur les jambes. Cela est dû à une mauvaise cicatrisation des plaies, caractéristique de cette maladie.

Les plaies purulentes constituent un danger majeur du diabète sucré: le processus de guérison est long et difficile à traiter.

Cela est dû au fait que l'immunité d'un diabétique est réduite et que le corps ne peut pas résister au processus inflammatoire et au dessèchement de la peau. La plaie commence à cicatriser, puis elle se fissure à nouveau, l'infection pénètre et commence à s'enflammer.

Le processus de récupération est empêché par un gonflement des jambes, fréquent avec cette maladie. De plus, une plaie située ailleurs peut être immobilisée, les pieds étant très difficiles à faire.

Les causes

Le diabète est une maladie caractérisée par une augmentation prolongée du taux de sucre dans le sang, qui a un effet négatif sur l’ensemble du corps et sur l’état des petits vaisseaux en particulier, entraînant une augmentation de leur perméabilité et leur destruction.

Cela provoque la détérioration de la circulation sanguine (en particulier dans les membres inférieurs) et l'apparition de problèmes dans l'apport de nutriments aux cellules de la peau.

Ce sont ces processus - la cause de l'apparition de plaies qui ne guérissent pas pendant longtemps. Si vous ne commencez pas un traitement en temps opportun, il est possible de transformer des plaies sur vos jambes en points chauds d'inflammation infectieuse.

Les blessures en cours d'exécution peuvent entraîner une gangrène et une amputation ultérieure, ainsi que des complications telles que l'ostéomyélite et le phlegmon.

Il provoque la destruction des terminaisons nerveuses, ce qui entraîne une violation de la sensibilité de la peau, en particulier sur les jambes. Les terminaisons nerveuses, responsables des fonctions excrétoires de la peau, meurent également, à la suite de quoi elles deviennent sèches et guérissent très mal. La peau se fissure souvent, fournissant des infections facilement dans le corps à travers les fissures.

Une personne peut blesser accidentellement le pied et n'a même pas remarqué qu'il n'est pas traitée en temps opportun une blessure (par exemple, frotté orteils ou blesser en marchant pieds nus). La cause en est la perturbation de la sensibilité à la douleur, causée par la défaite des terminaisons nerveuses.

Il se trouve qu'un diabétique ne remarque pas les problèmes de leurs propres pieds, parce qu'il ne se sent pas l'inconfort dû à des troubles de la sensibilité, ne voit pas la plaie à cause de la vision réduite et ne peut pas voir à cause de l'obésité, l'habitude dans cette maladie.

Si la plaie ne cicatrise pas en quelques jours, elle peut se transformer en ulcère. Le diabète sucré est caractérisé par le syndrome du pied diabétique, c'est-à-dire qu'il ne guérit pas les plaies des jambes.

Que traiter?

Toute personne souffrant de diabète sucré doit surveiller l'état de sa peau et consulter un médecin si des anomalies apparaissent, car une plaie infectée est très difficile à traiter.

Une cicatrisation rapide de la peau est facilitée par une nutrition adéquate, qui contient un nombre suffisant de vitamines.

Les médecins recommandent les aliments suivants pendant le traitement des plaies: le poisson, la viande, le foie, les noix, les œufs, le gruau, ainsi que les fruits et légumes frais.

Toute plaie chez un diabétique doit être traitée avec un antiseptique.

Si le patient a de la fièvre, lieu mal meurtrie, la guérison des plaies gonflées et rougies suppurante et doit être ajouté au traitement avec une pommade antibiotique, pour tirer ainsi l'humidité des plaies ( « Levomekol », « Levosin » et d'autres).

Cours habituellement prescrit des antibiotiques et des vitamines (groupes B et C). Pour améliorer la nutrition de la peau pendant la guérison des tissus, utiliser les onguents à base de méthyluracile et de solcoserilovoy, ainsi que les pommades à base de graisse ("Trofodermin").

Pour contracter et épithéliser (surcroissance) de la plaie, il faut créer des conditions optimales. Il doit être nettoyé des micro-organismes, des tissus morts et des corps étrangers. Le peroxyde d'hydrogène et les iodophores ne peuvent qu'aggraver la guérison.

La meilleure façon de nettoyer consiste à essuyer avec une solution saline stérile simple. L'utilisation de plateaux locaux avec un mouvement turbulent de l'eau peut être recommandée chez certains patients présentant des ulcères aux jambes.

Lorsque ces méthodes ne donnent pas les résultats escomptés, l'élimination de la nécrose par excision peut être la seule méthode permettant de nettoyer les plaies non cicatrisantes à long terme.

Traitement avec des remèdes populaires

Le traitement des blessures chez un patient diabétique sera facilité par la médecine traditionnelle.

Feuilles de célandine. Il est préférable d'utiliser des produits frais, mais appropriés et secs, mais ils doivent d'abord être cuits à la vapeur. Les feuilles doivent être bandées sur une plaie ou un ulcère.

Racines de bardane et de chélidoine. Il est nécessaire de faire un mélange de racines écrasées de célandine (20 grammes), de bardane (30 grammes) et d'huile de tournesol (100 millilitres). Faire bouillir pendant 15 minutes à feu doux et filtrer. Lubrifier les plaies qui ne guérissent pas bien pendant la semaine 2 à 3 fois par jour.

Jus de concombre frais. Le jus de concombre a un effet antimicrobien très fort. Ils doivent lubrifier les plaies purulentes et en faire des compresses pendant plusieurs heures. Lorsque la plaie est nettoyée avec du jus, vous devez utiliser les fonds prescrits par votre médecin.

La prévention

En tant que prévention et traitement des neuropathies et angiopathies diabétiques, des préparations antioxydantes, par exemple Glucoberry, sont généralement utilisées. Le but de leur utilisation est de prévenir les dommages vasculaires, d'améliorer et d'améliorer l'état des nerfs.

Pour éviter l'apparition de plaies et d'ulcères qui ne guérissent pas, vous devez suivre les règles suivantes:

  • Ne marchez pas pieds nus et inspectez soigneusement les chaussures avant de les chausser.
  • Examinez vos pieds tous les jours pour détecter toute blessure.
  • Lavez-vous les pieds tous les jours en utilisant des remèdes ne séchant pas la peau.
  • Cesser de fumer, car la nicotine aggrave la circulation sanguine, ce qui complique le processus de régénération cellulaire et de guérison des plaies purulentes.
  • Respectez les consignes de sécurité lorsque vous utilisez une cheminée, un radiateur ou une bouteille d'eau chaude pour éviter les brûlures.
  • Par temps glacial, il est nécessaire de chauffer chaudement et de rester dans la rue pendant 20 minutes maximum.
  • En été, n'utilisez pas de chaussures avec des linteaux entre les doigts.
  • Portez quelques paires de chaussures en les alternant.
  • Ne pas retirer la peau de la surface de la peau, des verrues et des callosités elles-mêmes.
  • Utilisez uniquement des chaussures et des draps confortables qui ne resserrent pas la peau sans frotter les sutures et les bandes élastiques.

Prendre longtemps une douche ou un bain n'est pas nécessaire, car sous l'influence de l'eau, la peau devient lâche et gonfle, ce qui augmente les risques de blessures.

N'utilisez pas de vaseline ni de produits fabriqués à base d'huiles minérales pour adoucir la peau, car ils ne sont pas absorbés par la peau.

Si la peau devient très sèche, vous devriez consulter un thérapeute qui vous prescrira des médicaments hypotoniques sans bêta-bloquants qui interfèrent avec la fonction excrétrice de la peau.

Traitez toutes les blessures, même les plus petites, sur la peau. Le meilleur moyen est de consulter un spécialiste qui évaluera objectivement la situation et proposera un traitement adéquat.

Commentaires et commentaires

Ma mère SD.naterla le doigt de pied.De une petite blessure était une énorme blessure, le chirurgien a dit que probablement être amputée palets.My a décidé jusqu'à ce que le dernier combat avec un doigt, pour son sohranit.I maintenant, au bout de 6,5 mois, notre garçon zazhil.A que nous l'avons traité. Tout d'abord, nous avons blessé la plaie avec une solution de Dicasan, puis l'antibiotique Ceftriaxon a été versé sur la plaie elle-même.

Bravo, ça n'a pas baissé les bras. Essayez de ne pas laisser les pieds frotter - assurez-vous d'acheter à votre mère des chaussures spéciales, médicales!

5 jours ne guérissent pas un doigt sur ma jambe Nitsche un peu endommagé n'aide pas le médecin à conseiller le Baneoocin, mais cela n'a aucun sens de me dire quoi faire? Et tout cela à cause de diabeta.Mozhet qui écrira des conseils.

Baneocin est un bon antibiotique, mais il ne peut pas affecter la guérison. Onguent "Eplan" essayé?

Non, nous ne l'avons pas fait.

Mes blessures mère sur les doigts du pied qui ne guérit pas le mois qui peut conseiller sa douleur très inquiets, ont subi une chirurgie sur les articulations de la jambe, mais pourquoi la blessure ne guérit pas, il est parfois sucre 13. Je vous prie d'aider à donner des conseils

Et que dites-vous des moyens de Berberex? Il semble que les Américains le font. Je sais que ses amis ont été très appréciés, peut-être que quelqu'un a essayé?

Olga où vous avez acheté Drug Dikasan? Dans les pharmacies je demande et personne ne sait quoi eto.Podskazhite.

Sulfargin utilisé pour l'enfant, des abrasions. Un bon remède, avec une odeur agréable. Aide assez rapidement. Vous pouvez l'utiliser pour des brûlures, il y avait un cas pour moi.

Je vous prie de m'aider, à partir d'octobre 2014, la plaie ne guérit pas sur la semelle, près des orteils du pied droit. Au même moment, elle a été opérée, puis 2 mois plus tard, elle a été amputée du pouce du même pied. J'étais à l'hôpital pendant six mois. Nouvellement diagnostiqués avec le diabète sucré de type 2, dekompensovany, la microangiopathie diabétique 3 st.i 4.Ezhenedelno neuropathie observée chez le médecin, à la maison avec l'utilisation de bandages et betodina tirozur (anciennement livomokol)

Ma mère a un problème avec son pied, il mordit notre cheville chiot un demi-année, nous avons pas consulté un médecin serait détenu et quand ils sont venus au chirurgien, il a dit qu'il est nécessaire de se laver le permanganate de potassium et l'a envoyée à un cardiologue en même temps, notre campagne a été plus elle a soulevé le sucre que guérit pas savoir aider

Dekasan (c'est l'Ukraine, il est peu probable que nous soyons en pharmacie) - en russe - 41 roubles.
Analogues
Miramistin - 267 roubles.
Okokostin - 162 roubles.
Chlorhexidine - 14 roubles.
Hexicon - 44 roubles.

Bon après-midi! Mon père avait le diabète 19 ans, il y a un an, blessé au pied, la blessure ne guérit pas, les médecins endocrinologues il a refusé de regarder une pincée de sucre, si vous s'il vous plaît aider?

Dima, essayez la pommade à l'omelomélide et aussi l'insuline sur la plaie.

Bonjour, ma mère est malade depuis 15 ans sur un second type de insulinodépendant, la pourriture du doigt sur la jambe ne peut pas être guérie à l'hôpital ne mentent pas que le sucre est de 20, les médecins disent que la guérison, tout d'abord s'il vous plaît doigt aider avec des conseils a beaucoup pereprobyvali

Mordu par une araignée il y a 3 mois.Vybolela fossette à cicatrise lodyzhke.Ne avant, mais pas mal et me fait mal maintenant plus razmere.Ne savoir ce que lechit.Diabet 2tipa sucre à 23

Essayez la pommade à la stellanine. Il est recommandé pour la guérison rapide des plaies chez les diabétiques, y compris. Lisez sur la pommade sur Internet. A acheté ou acheté aujourd'hui au mari (un diabète du deuxième type) sous la référence de très bon médecin, le mari a blessé une jambe ou un pied sur une datcha il y a quelques jours, nous allons traiter. Bonne chance à tous, va bien.

Lorsque de longues blessures qui ne cicatrisent exhortent himopsin, en particulier ceux souffrant de diabète, est très utile, ainsi que la perspective d'une pommade plaies purulentes Stelanin Peg, lorsque le filet juste Stelanin, une méthode innovante de traitement, le moment danny nous utilisons ces médicaments pour le traitement des escarres très profondes chez les patients alités Je veux juste aider ces patients, je souhaite un prompt rétablissement!

La plaie sur la jambe ne guérit pas

La guérison prend beaucoup de temps en cas de pénurie de vitamines A et B5 et B12, qui contribuent à la régénération de la peau. Si vous traitez immédiatement la plaie correctement et que vous la traitez correctement, la récupération sera rapide.

La blessure sur la jambe est de nature différente et chacun a sa propre approche du traitement. Faites-le le plus tôt possible, mais avec précaution, sans toucher la plaie elle-même, mais en retirant tous les tissus morts et la saleté. Bien sûr, si la plaie ne cicatrise pas sur la jambe, il vaut la peine de consulter un médecin et avec des plaies ou des coupures suffisamment profondes, il est nécessaire. Il est préférable que les premiers secours soient fournis par un spécialiste et il appliquera des coutures si nécessaire et leur apprendra comment les manipuler.

Traitement des plaies sur la jambe

Si une attention médicale immédiate n'est pas obtenue, il est nécessaire de traiter la peau autour de la plaie avec un antiseptique, qui est à portée de main :. Zelenka, iode, etc., et appliquer un pansement stérile temporaire, mais pas moins de 2 heures est nécessaire pour faire le pansement selon les règles. La blessure guérit rapidement et correctement, il doit être traité, et pour cela, nous devons avoir tout ce dont vous avez besoin à la maison: bandages, outils - ciseaux et une pince à épiler, traité d'alcool; solutions d'antiseptiques et de médicaments qui guérissent les plaies. Ne manipulez pas vous-même les plaies purulentes, cela peut avoir des conséquences fâcheuses. Le pansement pour la plaie devrait être 1-2 fois par jour; Les plaies sèches et humides sont traitées par différents moyens. Si la plaie doit être lavée, utiliser une solution de furaciline, de peroxyde d'hydrogène ou d'autres solutions aqueuses d'antiseptiques. Lorsqu'ils ne sont pas guérir la blessure sur sa jambe et il est enflammé, il est nécessaire de répondre d'urgence au médecin si elle n'a pas, poursuivre le traitement classique par étapes, en utilisant les moyens pour la cicatrisation des plaies. Les principales propriétés de ces médicaments sont l'absence de composants toxiques, la capacité de stimuler les processus de régénération cellulaire et la formation de collagène, fournissant rapidement de l'oxygène et du glucose aux cellules. Si la plaie humide, ne pas utiliser la pommade - des moyens doivent être sous la forme de gelée: il ne s'arrête pas la blessure, tandis que les composants pommade graisse forme un film, empêchant la fuite de liquide à la surface endommagée. La gelée est remplacée par la pommade, lorsque la plaie se transforme progressivement en une sécheresse - il est préférable de prendre un médicament, mais sous une forme posologique différente. Maintenant, la plaie a besoin d'un film protecteur, sous lequel elle guérira mieux sans être exposée à l'environnement externe - ici même le bandage peut être enlevé. Si vous supprimez complètement jusqu'à ce qu'il soit impossible, il peut être appliqué immédiatement après le traitement, et après 2-3 heures, et d'augmenter progressivement le temps - si le tissu va encore guérir plus rapidement. Les moyens de guérison peuvent être les pharmacies ou les gens de la rue - en tout cas, ils doivent nommer un médecin.

Ranozazhivlyayuschie finance avec une blessure à la jambe

Ce n'est un secret pour personne que les fonds de cicatrisation sont une des clés du traitement. Dans les magasins de médicaments, on utilise souvent des médicaments contenant des vitamines ou des provitamines: par exemple, l'acétate de rétinol ou la dexpanthénol - provitamine B5. Ces produits sont disponibles sous forme de pommades, de crèmes ou de lotions, mais pas sous forme de gelée, de sorte qu'ils ne conviennent pas pour les plaies humides. Les médicaments avec metiluratsilom possèdent un effet anti-inflammatoire et stimulent l'immunité à médiation cellulaire, de sorte que les blessures guérissent rapidement, mais ils peuvent traiter que les plaies sèches - elles, sont trop non émis sous la forme de gelée. Dans les 90 ans à Moscou, a commencé à produire un médicament appelé de nombreux médecins universels - Eplan. Cette installation traite la dermatite, les brûlures, les ulcères, les blessures de rayonnement, a des propriétés régénérantes fortes et cicatrise les plaies - libère son ZAO « Oberon ». tout, le médicament est d'abord détruit activement les microbes et augmente l'activité des phagocytes, de sorte qu'ils peuvent être traités avec des blessures fraîches, mais le saignement ne peut lui être appliquée - est un anticoagulant, et il peut réduire la coagulation. Il a montré son efficacité lorsque la plaie ne guérit pas sur la jambe avec d'autres médicaments. Eplan nettoie rapidement les plaies et ne crée donc pas d’obstacle à l’absorption d’oxygène; les toxines, les hormones et les antibiotiques. Il est produit sous forme de solution, de liniment et de crème. Ce médicament et d'autres sont souvent utilisés dans la guérison des sutures postopératoires. Après tout, ils ont un large éventail de possibilités. Vers la même époque, la société suisse Nycomed a créé un médicament basé sur l'extrait des veaux laitiers de sang - Solkoseril fabriqué sous la forme d'onguents et de gelées (son homologue - Aktovegin, et lui aussi, est disponible sous des formes), et une grande guérison toutes les blessures. Il peut être utilisé à la fois dans les stades initiaux - sous forme de gelée et lors de la granulation de la plaie - sous la forme d'une pommade. Solkoseril protège la plaie, ne permet pas aux microbes de pénétrer, accélère le métabolisme et les processus de régénération, et même insensibilise - utiliser devrait être 2-3 fois par jour, et la guérison sera rapide et sans complications.

Guérison de la jambe à l'aide de la physiothérapie

Souvent, les médecins prescrivent une telle liste de procédures pour les blessures aux jambes: 1. Stimulation magnétique 2. Électrophorèse 3. UHF 4. Massage manuel. En règle générale, il est également prescrit si la plaie ne cicatrise pas seulement sur le pied. Quelles sont les procédures de physiothérapie prescrites pour les fractures des chevilles: 1. applications de paraffine, boue, ozocérite; 2. échographie avec hydrocartisone; 3. ionophorèse avec novocaïne. La boue peut être fabriquée à la maison, à partir d'argiles simples pour notre meilleure argile noire, il y en a dans la plupart des pharmacies. Minutes à 40-120 sous le cellophane. Ajouter l'huile essentielle au mélange.

Guérison et condition physique

La cicatrisation des plaies est accélérée non seulement par des effets locaux - elle est très importante, car dans ce cas, elle nourrit l’ensemble de notre corps. Par exemple, le médicament Oksiprolan peut être utilisé à la fois en externe, sous forme de crème et en tant que bioadditif - il stimule également la production de collagène et accélère les processus de régénération dans les tissus. En outre, le régime alimentaire devrait contenir beaucoup de protéines et de vitamines naturelles à faible teneur en matière grasse: produits à base de lait caillé frais, viande et poisson, fruits et légumes.

Blessure à la jambe et émotions

Les personnes qui ne sont pas capables de contrôler leurs émotions, le processus de guérison des plaies est beaucoup plus lent que celles qui sont considérées comme mélancoliques. Dans une expérience inhabituelle, des scientifiques américains ont appliqué 98 volontaires sur une petite blessure à la main et ont observé le processus de guérison pendant huit jours. En chemin, ils ont étudié la capacité de ces personnes à contrôler les émotions et à mesurer le niveau de cortisol - une hormone du stress - dans leur corps. Il s'est avéré que chez les personnes irritables, les plaies guérissaient beaucoup plus lentement que celles qui avaient un caractère plus calme. Chez les participants les plus rapides, le processus d'auto-guérison a pris plus de quatre jours. Le reste - beaucoup moins. Pas étonnant que la plaie ne guérisse pas sur la jambe qui subit toujours du stress. Pour les personnes nerveuses, les scientifiques ont également fait référence aux tyrans domestiques, qui ont enlevé le mal aux proches, et à ceux qui ont répandu des émotions dans le gymnase. La vitesse de récupération des tissus endommagés est affectée par des facteurs tels que la fréquence des querelles familiales ou la prise en charge d'un parent souffrant de démence. Les couples amoureux qui venaient se rencontrer dans la vie quotidienne, ainsi que les mélancoliques, ont montré de bons résultats en matière de cicatrisation. Mais quand ils ont commencé à découvrir la relation, les coupures sur les mains ont commencé à durer beaucoup plus longtemps. Pour cela, une querelle d'une demi-heure suffisait.

Colonne de réponse aux questions

Les dialogues sur le sujet sont présentés "tels quels".

Question: "Bonjour J'ai un tel problème. Arraché une plaie à la jambe et il ne guérit pas, il est recouvert d'une sorte de liquide, puis il se fane. Sur la piste Le jour où la peau près de la plaie est recouverte d'une bulle de liquide. Le peroxyde d'hydrogène traité est toujours le même. Dis moi quoi faire. Merci. "

Réponse: "Bonjour, Pavel! La chose la plus importante est de ne pas mouiller la plaie et de la traiter 2 à 3 fois avec du vert et du fucocin, dès que la croûte est sèche, vous pouvez commencer à lubrifier avec la crème Actovegin. "

Question: Comment faire en sorte que les petites plaies sur vos jambes guérissent plus vite?

Réponse: Traiter d'abord avec le peroxyde d'hydrogène, puis un vert brillant, ou l'iode, et ne doit pas être enroulé que toutes sortes de patchs pour fermer, perebintovyvat si vous êtes à la maison, donc ils ne laissez pas sécher, plus vite il assèche plus rapidement serré, fermez seulement si vous partez où.

Réponse: je l'avais sur la main. Même a commencé à pourrir. J'ai essayé différentes pommades. beztolku! Alors que le voisin le médecin n'a pas vu. Il a dit saupoudrer du streptocide en poudre. Je l'ai acheté à la pharmacie, mais seulement il s'est avéré être une pilule, j'ai écrasé le comprimé entre les cuillères et l'ai saupoudré sur la plaie rincée avec du peroxyde. À ce jour, je suis reconnaissant à ce médecin. Convoité en un éclair! Seulement je n'ai pas fermé la plaie avec le streptocide.

Réponse: Si vous avez des varicosités, rien ne vous aidera! À la mine bati, la phlébectasie variqueuse elle aussi avec la pommade enduite de lotions appliquées et tgd! n'a pas aidé! Après avoir été presque incapable de marcher sa jambe, il a eu une opération! et maintenant il dormait, il marchait sans problème, Némésis comme un coup de main! Je vous conseille mieux de vous tourner vers les médecins et de ne pas vous faire de l'automédication!

La réponse: oui il faut être soigné, à l'intérieur de detraleks, troxevasin dans les bouchons, frottis de lyoton, venolife, troxerutin. Mais les plaies ne sont pas trophiques, si trophiques, puis lévomécol, gel solcoseryl. + vit C et va chez le médecin! Un chirurgien vasculaire peut toujours prescrire des injections ACTOVEGIN..

Réponse: Il faut examiner, peut-être avez-vous besoin de l'opération sur les navires? Et de la drogue, DETRALEX (à l'intérieur) est bon; LIOTON-GEL, TROXEVASIN, SOFIA Crème, Ginkhor-Forte - tout cela est appliqué de manière externe tous les jours et pendant longtemps. Tricots de compression - collants spéciaux (demandez à la pharmacie), par exemple Venetex.

Question: Il se trouve que j'ai été accidentellement poignardé à la jambe avec un couteau. La plaie est écrasée, profonde, sous le genou (

au milieu du genou au pied), juste à côté du tibia. Est-ce que c'est comme ça que dans de tels endroits la plaie guérit longtemps? C'est arrivé le 19 février et jusqu'à présent je ne dirais pas que c'était fermé. Et le chirurgien général, m'a dit que dans la salle d'urgence a eu tort, que lorsque je pris - blessure fermée spéciale (? Réticulation) Patch, car il était nécessaire de mettre le drainage et permettre à la plaie de guérir de l'intérieur. Après un certain temps, j'ai remarqué une chose comme le kripitatsiya (air sous-cutané), même si maintenant il a presque disparu. J'ai aussi écrit que la plaie avec l'infection, donc ils ont prescrit des antibiotiques. Hier, j'ai été drainé dans la plaie. Combien peut-on en porter pour ne pas pourrir un jour ou deux? Est-il possible de l'obtenir vous-même? Bientôt, cette blessure va guérir? Et pouvez-vous avoir des conseils pour prendre soin de la plaie? Je commence déjà à m'inquiéter =)

Réponse: En cas de dommage de ce type, vous devez vous assurer qu’il n’ya pas d’infection à l’intérieur. Fermeture neobezarazhennuyu blessure et restreindre le flux d'air à elle ne peut pas. Combien de porter un drain je ne sais pas. Je pense qu'il est possible de l'obtenir. Mais pour le remettre - je ne suis pas sûr. Le médicament fonctionne jusqu'à ce qu'il s'améliore. Dès que ça empire, ce n'est plus un médicament, c'est un objet étranger qui nuit à la santé. Alors, comprenez-le ou non - décidez pour vous-même, votre pied. Avec l'infection, la plaie ne guérira pas rapidement. La quantité de cicatrisation dépend de la plaie et de son état. Conseils - pour éviter le mouillage, la contamination et l’essuyage de la plaie. Eh bien, suivez les recommandations des médecins. Accélérer le processus de guérison ne peut être qu'après la désinfection de la plaie. Jusqu'à présent, la principale priorité est de se débarrasser de l'infection. Je n'ai aucune idée de comment faire cela. Le chirurgien a-t-il dit quoi et comment?

Réponse: Donc, à en juger par les dates, votre blessure "guérit" pendant longtemps, ou plutôt elle ne guérit pas. Je sais que dans les polycliniques ordinaires, en règle générale, ils éliminent l'installation du drainage, le lavage à la furaciline, etc. Ils sont là pour des raisons de se guérir lui-même, alors tout va bien, mais sinon, il envoie à l'hôpital.. Tous ces traitements - il mudovye sanglots, donc quelques mois peut être calme « pourriture » sans aucune détérioration, mais sans amélioration. Je recommande d'aller à l'endroit où la plaie peut être ouverte et nettoyée radicalement, puis elle guérira rapidement. P.s. Je comprends bien ces blessures et écrit non seulement pour me repentir. Le plus intéressant est que vous n'avez même pas besoin de moyens de guérison. Et avec le drainage, vous pouvez marcher quelques jours, changer une fois par jour, deux bandages avec du furatsilinom, et il n'y a rien de particulièrement mauvais qui ne va pas, vous allez "pourrir" lentement.

Guérison d'une blessure à la jambe avec des remèdes populaires

1. Trois branches de consoude médicinale cuire dans 1000 ml d'eau, jusqu'à ce que l'eau ne soit pas deux fois moins. Filtrer et faire ce bouillon de levain. 2. Faire fondre à l'état pur enamelware 100 g de graisses animales non salé (huile végétale peut), porter à ébullition, refroidi à 50 à 60 g, sur la base ajouter 10 g de propolis purifié broyées, des impuretés et de la cire. Agiter le mélange sous agitation à 70-800 et filtrer à travers le filtre à gaze chaud. Conserver dans un récipient hermétiquement fermé dans un endroit sombre et sec. 3. Il est nécessaire d'appliquer un pansement humidifié dans une urine évaporée à 1/4 sur une plaie non guérie. L'urine retirera toute la sève et les autres déchets et la plaie sera resserrée sous vos yeux. L'urine évaporée est préparée très simplement. Nous prenons 400 g d'urine et l'évaporons à 100 g. Mouiller le bandage ou la gaze et appliquer sur la plaie. 4. Mark 5 comprimés « chloramphenicol » (oui, que la douleur dans l'abdomen boisson), broyer en poudre, verser dans un flacon, verser 100 g d'un alcool ou d'infusion forte. Faire des lotions avec cette solution. Toutes blessures, écorchures, coupures guérissent la solution de chimiothérapie de "Chlorophyllipt" dans le puits de pétrole. Il suffit de les traiter dans un endroit endommagé. 5. Si les blessures sur les jambes, le matin, dès le lever du jour, se lever, aller dans les bois et marcher pieds nus sur l'herbe, et le dos - jambes n'effacent, et laisser tremper pendant 1-2 heures. 6. Débarrassez-vous rapidement des plaies non cicatrisantes si vous mélangez à parts égales l’huile de lin et les comprimés en poudre «Fitora» (dans les phyto-médicaments). Pommade préparée aussi souvent que possible pour lubrifier les plaies. Il aide très bien: il normalise le métabolisme, le système circulatoire, réduit la douleur, soulage les poches, renforce la microcirculation du sang.

Traitement des plaies blessures avec des médicaments et des remèdes populaires

Les plaies humides endommagent les structures des tissus mous. La peau est une barrière naturelle du corps qui remplit de nombreuses fonctions.

La peau superficielle est exposée à un environnement externe agressif.

Thérapie

Il y a différents degrés de dégâts. Localisation: peau, vaisseaux, os, parfois organes internes.

En cas de traumatisme humide non cicatrisant, une inflammation se produit. En cours de guérison, des cicatrices se forment. Le traitement consiste en des pansements réguliers, la réception d'antibiotiques et de médicaments désinfectants.

Onguents pour le séchage

Traiter à l'aide d'agents de séchage signifie utiliser des formulations et des gels d'onguent.

Moyens qui protègent la peau contre les infections:

  1. Levomekol. Désinfectant, pommade de séchage a un effet antibactérien, empêche la formation de pus. Il améliore l'activité du système immunitaire, combat activement les microorganismes pathogènes. Utilisation: avec un traumatisme mouillant, une suppuration, le médicament est appliqué avec une seringue, directement dans la lésion.
  2. Solcoseryl. Composition de pommade régénérante et séchante. Favorise la production de nouvelles fibres cellulaires, arrête le processus de formation de liquide. Application: appliquer une pommade sur la zone affectée, pas plus de 2 fois par jour. Appliquer sur des pansements semi-fermés. Le cours du traitement est de 2 semaines. Contre-indications - non.
  3. Povidone-iode. Gel médicamenteux qui a un effet régénérant, anti-inflammatoire et desséchant. Le gel pénètre profondément dans le derme, neutralise la lésion, restaure la structure de la peau, empêche les cicatrices et les cicatrices. Application: frotté sur la surface de la plaie, après 25 minutes de lavage. Contre-indications: la pathologie rénale, les réactions allergiques à l'iode, n'est pas recommandée chez les enfants de moins de six ans.

Ces médicaments ont des propriétés antimicrobiennes et de séchage. Avant utilisation, consultez un médecin.

Moyens de guérison

Lorsqu'on traumatise le derme, une personne ressent de la douleur, de l'inconfort.

Pour éviter les conséquences négatives et les complications, on utilise des agents cicatrisants qui empêchent le développement de bactéries pathogènes et accélèrent la régénération de la peau:

  1. Bepanten. La crème cicatrisante soigne efficacement la peau endommagée qui sépare l'exsudat. Les composants du médicament normalisent le métabolisme des tissus, améliorent le processus de guérison.
  2. Eplan La régénération, médicament cicatrisant, a un effet anesthésiant et bactéricide. Il est appliqué directement sur la lésion, plusieurs fois par jour. Il est autorisé à utiliser comme compresse.
  3. Argosulfan. La crème de guérison est la base, qui comprend du sel (argent). Le médicament guérit le derme, a un effet antibactérien. Utilisé pour traiter les blessures dues au mouillage, les lésions purulentes, les ulcères trophiques, les brûlures.

Le choix des médicaments cicatrisants dépendra de l'emplacement, de la zone et de la gravité de la lésion.

Médicaments antibactériens

Lors du traitement des lésions à la vadrouille, des pansements stériles sont utilisés.

Il est recommandé de manipuler la plaie:

  • solution de furaciline;
  • Hypochlorure de sodium;
  • Miramistin;
  • Ocovostin.

Les antiseptiques réduisent la sécrétion d'exsudat.

Si la blessure ne guérit pas pendant longtemps, des médicaments antibactériens sont prescrits.

  • Onguent de streptocide;
  • Mafénide;
  • Streptonitol;
  • Fudisine (gel).

Les agents sont appliqués sur la surface de la plaie, un pansement stérile ou un tampon est appliqué dessus. La poudre de xéroforme ou la baneocine sont souvent utilisées pour le traitement des couches de peau.

Regarder la vidéo

Le processus de guérison

Si le traumatisme suinte, ne guérit pas pendant une longue période, il existe une possibilité d'infection secondaire. En conséquence, une surface de mouillage est formée.

Le système immunitaire tente de lutter seul contre l'inflammation tout en augmentant la production de plasma sanguin en excès.

Sur la jambe

Les lésions cutanées du pied dues à la libération de liquide résultent d'un traumatisme, d'une inflammation variqueuse ou érysipélateuse, d'une thrombose, d'une thrombophlébite, d'un diabète sucré.

La tâche principale du traitement consiste à créer une sortie systématique de fluide. Avec l'accumulation de liquide purulent, l'inflammation se propage aux tissus les plus proches.

En milieu hospitalier:

  • traitement avec des solutions antibactériennes (Dioxydin);
  • les symptômes de la douleur sont des médicaments anesthésiés (spray lidocaïne, xylocaïne);
  • Pour la purification à partir de masses nécrotiques, le médicament en poudre Trypsine est utilisé (la serviette est mouillée dans la préparation, appliquée directement sur la zone affectée).

Avec des blessures superficielles à la vadrouille sur les jambes, la thérapie est effectuée à la maison. On utilise une pommade salicylique ou d'ichtyol.

Comme antiseptique, on utilise le streptocide (comprimés ou poudre). Avant d'appliquer les formulations de pommade, la peau est traitée avec du peroxyde d'hydrogène.

Causes de prolongation prolongée

Les plaies humides, qui ne guérissent pas longtemps, témoignent de la présence d'une pathologie dans le corps et de l'attachement à l'infection.

Pourquoi les écorchures de la peau ne guérissent pas:

  1. Traitement inadéquat des surfaces de la plaie.
  2. Diabète sucré. Lorsque la maladie gonfle autour des membres, la circulation sanguine est perturbée, l'activité du système immunitaire diminue. Les cellules cutanées manquent de nutrition.
  3. Critères d'âge L'immunité des personnes âgées est affaiblie. Par conséquent, le corps n'est pas capable de combattre seul les processus inflammatoires, la régénération ralentit.
  4. Manque de vitamines dans le corps. La plaie ne guérit pas avec le béribéri.

Ralentit la régénération des cellules chez les personnes atteintes de cancer: obésité, malnutrition, VIH.

Le fluide est compilé

Un liquide qui suinte d'une plaie est la lymphe. Son isolement est un phénomène normal et naturel. Il élimine des structures tissulaires les impuretés du sel, les protéines, les toxines, l'eau. Ensuite, il les ramène au système circulatoire.

Si la soupe n'est pas abondante, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il est recommandé de suivre un traitement prescrit.

Le flux lymphatique abondant de la surface de la plaie est affecté par:

  • Traitement dermique sous-standard;
  • écologie polluée;
  • boissons alcoolisées et nicotine;
  • présence de pathologies vasculaires et dermatologiques;
  • activité physique excessive.

Si le liquide est abondant, il est conseillé de consulter un médecin.

Traiter et sécher

Toute blessure, quel que soit son emplacement ou son origine, doit être traitée.

Il est recommandé de respecter certaines règles:

  • Assurer un accès libre à la zone endommagée de la peau;
  • Toucher la surface de la plaie est permis avec des gants ou une pince à épiler;
  • devrait être nettoyé de la contamination, rincer la zone endommagée avec de l'eau propre;
  • appliquer un agent antiseptique (initialement traité avec du peroxyde d'hydrogène, puis avec de la verdure ou de l'iode);
  • couvrir la zone avec une gaze stérile;
  • arrêtez le sang (le cas échéant).

Il est interdit d'utiliser des médicaments seuls (gels, pommades, poudres). Le médecin examine la blessure en résultant. Ensuite, un traitement est prescrit.

Toute plaie, y compris une brûlure, s'accompagne d'une infection bactérienne. L'humidité se produit lorsque le système immunitaire est incapable de faire face à l'inflammation.

Ils sont capables d'assurer la sortie de liquide, la régénération des tissus, d'empêcher le développement de processus inflammatoires

Thérapie par étapes pour mouiller les blessures:

  1. Traitement avec un antiseptique. À ce sujet, Miramistin, Furatsilin.
  2. Utilisez un pansement hygroscopique qui change toutes les 2 à 3 heures.
  3. Lors du changement du matériel de pansement, les dommages sont traités avec un antiseptique. Ensuite, un agent antibactérien Betadine est appliqué. Il peut sécher la peau.
  4. En présence de douleur, des analgésiques sont utilisés (comprimés, aérosols, injections).
  5. Dans les traumatismes purulents, les compositions de pommade Levemecol et Levosin sont appliquées sous le bandage.

Après l'élimination de l'inflammation est recommandé l'utilisation d'un patch pour les brûlures. Au stade de la convalescence et de la cicatrisation de la peau sous le bandage, une pommade Solcoseril est appliquée, au moins 4 à 6 fois par jour. Complexe avec la thérapie principale est pris des vitamines A, C, E.

Recettes folkloriques

En association avec des produits pharmaceutiques pour le traitement des blessures par balais, des préparations de médicaments traditionnels sont préparées à la maison:

  1. Jus de pomme de terre Les pommes de terre fraîches sont frottées avec une râpe. Le jus est pressé. Dans le liquide, un tissu stérile est mouillé, appliqué sur la plaie et bandé. La compresse est appliquée avant le coucher. Le médicament extrait l'exsudat bactérien.
  2. Oignons Le légume (1 grosse tête) est frotté sur la râpe. Kashitsa est posé sur un tissu de gaze, appliqué pour les dommages (20 à 30 minutes), 4 à 5 fois par jour. Le médicament réduit les bouffissures et nettoie la surface.
  3. Le beurre est de l'huile. La feuille et l'inflorescence (100 grammes) de millepertuis sont finement hachées, la moustache dorée (50 grammes) est ajoutée. Le mélange est versé avec de l'huile d'olive (250 ml). Le récipient contenant le médicament est recouvert de papier, il insiste 15-20 jours dans un endroit chaud. Le produit est filtré, stocké dans le réfrigérateur. La serviette est mouillée dans une préparation médicinale et appliquée sur la plaie 2 à 3 fois par jour.

Les remèdes populaires sont appliqués après consultation du médecin traitant.

Plaie purulente ouverte

Des plaies avec un exsudat purulent se forment suite à une violation de l'intégrité de la peau. La lumière est remplie de contenu purulent, le long des bords, l'inflammation est notée. Causes de la pathologie - infection d'une plaie propre ou d'un abcès percé.

  • médicaments antibactériens;
  • activités de désintoxication (les toxines sont excrétées par l'organisme);
  • les médicaments qui stimulent l'immunité.

Le but du traitement dans la formation d'un foyer purulent est de nettoyer la plaie, de réduire l'inflammation et d'éliminer les bactéries pathogènes.

  • onguent Vishnevsky;
  • liniment synthomycine;
  • composition de pommade de tétracycline.

Les médicaments se superposent au bandage. Application une fois par jour, de préférence au coucher. Pour éliminer le pus des plaies étendues, le drainage est établi.

Ce qui est interdit

Il est recommandé de respecter certaines règles de traitement pour le traitement efficace des abrasions émiettées. Si la plaie ne guérit pas pendant une longue période, vous devez consulter un médecin.

Ce qu'il faut faire est interdit pour les mourants:

  1. Interrompre le traitement. Le pansement est effectué tous les jours, dans certains cas 2 à 3 fois par jour.
  2. Effectuer le traitement des blessures avec des matériaux contaminés. Les pansements en bandages, les filets pour attaches doivent être stériles.
  3. Ne nettoyez pas le pansement avec des mains propres. S'il n'y a pas de gants stériles, les mains sont lavées avec du savon et traitées avec un antiseptique.
  4. Enlever les pansements secs. Ils sont trempés d'eau.
  5. Appliquer les médicaments en retard, violer les règles d'instruction.

Si pendant le traitement la quantité de liquide augmente, la plaie s'est développée, une douleur palpitante, un gonflement ou une rougeur sont apparus, toutes les parties du corps sont cassées, il est recommandé d'examiner la blessure par un chirurgien expérimenté.

Les complications

En cas de traitement inadéquat, les ulcères et plaies de trempage se propagent, affectant de vastes zones de la peau et des tissus avoisinants.

Pus est formé, l'infection provoque:

  • inflammation érysipélateuse;
  • lymphadénite;
  • lymphangite;
  • la septicémie.

Au stade avancé, les lésions se transforment en gangrène gazeuse. Ensuite, le traitement est effectué chirurgicalement.

Il est recommandé d’utiliser correctement le traitement initial de la lésion et d’utiliser des agents antiseptiques pour l’efficacité du traitement des plaies. Si la plaie ne guérit pas pendant une longue période, ne retardez pas la visite chez un spécialiste.

Comment traiter une plaie non guérie sur la jambe

Le traitement de la plupart des plaies ouvertes, y compris le trempage, repose sur la capacité de récupération des cellules du corps. Avant que les tissus sains de la plaie ne se rétablissent progressivement, il est nécessaire de s’assurer qu’il n’ya plus de zones nécrotiques dans la cavité. La capacité réparatrice des tissus commence à apparaître uniquement dans les zones "propres".

Les plaies humides sur les jambes sont le résultat de troubles trophiques dans les varices, la thrombose et la thrombophlébite, l'érysipèle. Le facteur de provocation est le diabète sucré. Lorsque la maladie se forme souvent des ulcères trophiques sur les jambes.

Ulcère trophique sur la jambe

Étapes du traitement des plaies et des ulcères

Le traitement des plaies ouvertes humides sur les jambes est divisé en plusieurs étapes, qui coïncident avec les étapes du processus de la plaie. Le déroulement du processus physiologique de guérison de toute plaie dépend directement des réactions biologiques dans les cellules. La science chirurgicale moderne considère trois étapes principales du déroulement de la plaie:

  1. Auto-nettoyage primaire de la surface de la plaie.
  2. Réaction inflammatoire des zones adjacentes.
  3. Formation de granulations.

Surtout souvent, de telles blessures apparaissent sur les jambes. Au premier stade, il y a une compression réflexe des lumières des vaisseaux. Ceci est nécessaire pour la formation de l'agrégation plaquettaire, la formation d'un thrombus, qui va obstruer la lumière du vaisseau endommagé, arrêter l'hémorragie.

Ensuite, la lumière du vaisseau se dilate, la régulation neurohumorale du tonus vasculaire est bloquée. En conséquence, le flux sanguin dans la zone blessée ralentit, la perméabilité des parois du vaisseau et la sortie de fluide du lit vasculaire dans les tissus mous augmentent avec la formation de l'œdème. L'excès de liquide commence à sortir des tissus mous et la plaie commence à se mouiller. Le processus décrit facilite le nettoyage des zones nécrotiques. Le traitement principal à ce stade vise à éliminer les mécanismes pathogéniques et à améliorer le nettoyage des tissus.

Traitement des ulcères trophiques

La seconde étape du processus de la plaie se caractérise par l'apparition de signes cliniques et pathogéniques d'inflammation. Un œdème augmentera, entraînant une augmentation de l'humidité de la plaie. La zone touchée devient hyperémique, rougeâtre, chaude au toucher. Dans les tissus traumatisés, il se produit une accumulation intensive de produits de décomposition qui ont un environnement acide, entraînant une acidose métabolique locale. Pour éliminer les cellules endommagées du corps, un grand nombre de leucocytes se précipitent sur la plaie, les anticorps sont libérés. A ce stade, l'accent est mis sur le traitement anti-inflammatoire

La troisième étape coïncide généralement avec la seconde. Il y a une prolifération accrue de nouvelles cellules jeunes du tissu de granulation. Il commence à remplir la cavité de la plaie. Lors de la formation d'une plaie, la granulation se déroule lentement et lentement.

Traitement primaire des plaies humides

Souvent, le mouillage dans la plaie est causé par la fixation du processus infectieux et une inflammation accrue. Dans un tel cas, le traitement primaire au stade des soins pré-médicaux comprend le lavage complet de la plaie du pus, de l'exsudat et des contaminants. Les moyens les plus efficaces pour traiter la surface d'une plaie humide sont les solutions antiseptiques. Choisissez une solution de peroxyde d'hydrogène, des solutions aqueuses de permanganate de potassium ou de furaciline, de la chlorhexidine. Les couvertures cutanées autour de la plaie doivent être traitées avec une solution alcoolisée d'iode ou de vert brillant. La plaie est recouverte d'un pansement stérile, protégeant contre la pénétration de poussière et de micro-organismes pathogènes.

De la pureté de la plaie, la poursuite du traitement dépend de l’élimination de l’œdème et de l’élimination des particules nécrotiques, ce qui garantit un traitement rapide et efficace.

Traitement d'une plaie sur la jambe

Si l'ulcère de la jambe est profond, un traitement chirurgical est parfois utilisé sous forme d'excision des zones endommagées. La méthode assure le nettoyage le plus précoce de la plaie à partir de morceaux de tissu mort, ce qui, selon les chirurgiens, devient un composant intégral qui accélère le traitement.

Sous anesthésie générale ou anesthésie locale, le chirurgien enlève les particules de tissu mort, les caillots sanguins et excise les tissus affectés. Les sutures ne sont parfois pas appliquées immédiatement - la solution dépend de la nature et de l'état des tissus mous environnants. Dans certains cas, il est conseillé de laisser la plaie ouverte. L'étape suivante consistera à imposer un pansement aseptique stérile.

Les mesures décrites peuvent prévenir des complications graves: septicémie, tétanos ou gangrène. Plus le traitement est précoce, plus le processus est favorable en termes de pronostic.

Principes de traitement

La blessure de la plaie sur les jambes est le plus souvent due à une libération excessive de liquide exsudatif séreux ou fibreux des tissus mous. Causée par une pression accrue dans les zones touchées des tissus, la pression osmotique a diminué dans le plasma sanguin. La raison de cette diminution est la faible concentration de protéines plasmatiques. Ces sécrétions révèlent une signification physiologique et sont nécessaires pour que les processus de guérison se déroulent plus rapidement. Cependant, un excès d’exsudat peut nuire à la plaie et doit être enlevé.

Dans la situation, l'approche la plus raisonnable sera le remplacement fréquent des pansements humides. Ils doivent être changés immédiatement lorsqu'ils sont mouillés. Après chaque changement de pansement, la surface de la plaie doit être traitée avec une solution antiseptique, par exemple avec une solution aqueuse de furaciline. La solution alternative sera la miramistine, la bétadine ou des préparations aqueuses à base d'iode.

Pour réduire la quantité d'exsudat, il est possible de créer des conditions pour la fuite de fluide le long du gradient de la pression osmotique. Des bandages à cet effet sont appliqués sur des blessures ouvertes, qui sont humidifiées dans une solution hypertonique.

L'action conjointe des ions dans la solution conduit à la normalisation de la pression des fluides interstitiels, elle aide à traiter efficacement les œdèmes des tissus mous. Le bandage avec la solution est changé au moins toutes les 5 heures.

Pour réduire l’œdème et prévenir l’infection, utiliser le gel Fuzidin, l’onguent streptocidique, la nitacide. Localement, il est permis de traiter avec des préparations de sulfanilamide.

Un remède irremplaçable pour traiter un ulcère douloureux est l'onguent Levomekol. Il est populaire parmi les chirurgiens praticiens, il favorise parfaitement la déshydratation des tissus et accélère la guérison. La composition comprend un agent antibactérien et une substance anabolique qui favorise les processus réparateurs. La pommade est généralement superposée sur des serviettes ou injectée directement dans la cavité de la plaie.

Pour sécher l'excès de liquide, on utilise la poudre Xerobes ou Baneocin, qui a un effet antibactérien.

Comment guérir une plaie coulante purulente

La tâche principale, dont la solution est axée sur le traitement d'une plaie purulente ouverte et purulente, est la création de conditions permettant une sortie constante du contenu purulent. S'il y a congestion de masses purulentes, cela se traduit par la propagation de l'inflammation dans les tissus voisins, la formation de processus purulents étendus ou même la septicémie. Il sera plus difficile de traiter les états décrits.

Les plaies purulentes sont nécessairement dilatées et drainées. Le lavage local des cavités de la plaie avec des solutions antibactériennes est effectué. Par exemple, la dioxine. Comme l'ulcère peut être extrêmement douloureux, il est acceptable de traiter avec des anesthésiques locaux: vaporisez de la lidocaïne ou de la xylocaïne sous forme d'aérosol.

Les enzymes protéolytiques sont largement utilisées pour améliorer le rejet des masses nécrotiques. Poudres La trypsine ou l'hémotrypsine sont dissoutes dans une solution physiologique, elles sont humidifiées avec des lingettes stériles, puis appliquées sur la plaie. Pour les dommages profonds, le tissu est placé profondément dans la cavité. Le remplacement des tampons est effectué tous les deux jours. Vous pouvez traiter les cavités profondes avec des enzymes protéolytiques sous forme sèche - elles sont versées dans la plaie sous forme de poudre.

Prévention des complications

Pour prévenir la propagation de microorganismes pathogènes et le développement d'une infection secondaire, le patient, qui se trouve dans un hôpital chirurgical, reçoit des antibiotiques par voie parentérale.

À l’intérieur de la plaie, une pommade combinée contenant des substances antibactériennes et des substances cicatrisantes est introduite. Par exemple, la lévosine élimine efficacement les micro-organismes pathogènes, élimine le processus inflammatoire et a un effet analgésique. Appliquer des pansements occlusifs avec une émulsion de synthomycine ou du levomécol. Pour traiter les plaies ouvertes devenues mouillées, les chirurgiens recommandent de ne pas utiliser d'onguent de vaseline.

Thérapie à domicile

Si la taille de la lésion est petite et peu profonde, le traitement à domicile est possible. Il est permis de traiter avec une pommade salicylique, en appliquant le remède à la surface de la plaie, par le haut avec un pansement stérile. Il est possible d'utiliser une pommade à l'ichtyol de manière similaire. Comprimé de streptocides à broyer à un état pulvérulent, saupoudrer la plaie jusqu'à guérison complète.

Vous pouvez utiliser le sauveteur balsam, qui contient diverses huiles essentielles, la cire d'abeille, les vitamines. Il ne faut pas oublier que le baume forme un film protecteur sur la surface de la plaie. Avant d'appliquer, la surface doit être soigneusement traitée avec du peroxyde d'hydrogène.

Vous pouvez utiliser l'onguent Solkoseril pour traiter les plaies ouvertes sur vos jambes. Il a un effet régénérant merveilleux, il élimine bien les sensations douloureuses. Le médicament appartient au groupe des stimulateurs de réparation.

Toutes les personnes sont familiarisées avec diverses blessures et blessures. Certaines blessures guérissent assez rapidement. Quelqu'un doit faire beaucoup d'efforts pour récupérer. Pourquoi il y a une blessure non guérie? Il peut y avoir plusieurs raisons. Nous allons en discuter plus avant.

Les causes

Une longue blessure non soignée est une occasion de demander de l'aide médicale. Seulement là vous aurez un traitement approprié. La question se pose, quelle heure de cicatrisation est normale? La guérison normale ne dure pas plus de trois semaines. En cas de complications ou la présence d'anomalies, ce processus peut être retardé d'un mois et demi. Les raisons pour lesquelles la plaie ne guérit pas pendant longtemps sont divisées en externe et interne, ainsi que leur combinaison.

Facteurs internes: maladies chroniques du système endocrinien, telles que diabète, déplétion du corps, carence en vitamines, surpoids, troubles circulatoires, varices, maladies infectieuses, maladies oncologiques.
Toutes ces maladies entraînent une diminution de l'immunité. En conséquence, les blessures ne guérissent pas.

Infection

Dans le cas où une personne est blessée avec un objet pointu, il est possible d'obtenir l'infection directement en cas de blessure. Bien que cela puisse se produire d’autres façons. Par exemple, obtenir l'infection dans la plaie en s'habillant. Si la plaie n'est pas traitée rapidement avec des désinfectants, l'infection peut se propager. Ensuite, vous avez besoin d'un long traitement.

Symptômes d'infection de la plaie: la température du corps augmente, l'œdème apparaît dans la zone touchée, la peau devient rouge et chaude, une suppuration se produit.
L'infection est la raison pour laquelle le site de la plaie ne guérit pas pendant longtemps. Pour le traitement, des antibiotiques seront nécessaires. En outre, un traitement spécial, l'élimination de la suppuration et la suture si nécessaire. Dans certains cas, le médecin peut prescrire une transfusion sanguine et une thérapie vitaminique.

Traitement d'une plaie non cicatrisante dans le diabète sucré

Avec une telle maladie, toute coupure mineure devient un véritable test. Une teneur élevée en sucre dans le sang a un effet néfaste sur les vaisseaux sanguins, les détruisant. Une circulation sanguine violée, surtout dans la partie inférieure des jambes. De plus, la sensibilité des terminaisons nerveuses est réduite. En conséquence, une personne à cause de cela ne se sent pas blessé. Un maïs commun, une coupe fine dans le temps non traitée, peut devenir une plaie non cicatrisée et devenir plus tard un ulcère.

Vous devez être extrêmement prudent et essayer de ne pas laisser de blessures ou de coupures, vérifiez soigneusement l’état de vos jambes. À la moindre violation de la peau, vous devriez consulter un médecin. La suppuration d'une plaie par le diabète entraîne souvent une amputation des membres atteints.

La guérison rapide est facilitée par: un traitement antiseptique en temps opportun, l'administration de pommades avec des antibiotiques, une nutrition appropriée, des aliments riches en vitamines du groupe B et C, des vitamines supplémentaires, des soins appropriés

Médecine traditionnelle

Dans le traitement des plaies non cicatrisantes de la jambe, il est possible de combiner un traitement médical et des méthodes folkloriques. Cette combinaison accélérera la guérison.

Le jus de concombre frais a un effet antimicrobien. Ils doivent lubrifier les plaies, compresser pendant quelques heures.

Les feuilles de chélidoine ont un effet cicatrisant. Vous pouvez utiliser à la fois frais et sec pour le traitement. Les feuilles sèches avant utilisation doivent être cuites à la vapeur. Avec les feuilles de la célandine, des bandages sont appliqués et appliqués sur la plaie.

En outre, un mélange de racines de bardane et de célandine cuites dans de l'huile de tournesol aidera. Comment le faire? Maintenant raconte. Pour ce faire, il vous faut 100 ml d'huile de tournesol, racines de bardane hachées 30 gr., Les racines de célandine 20 g. Faites cuire à feu doux pendant 15 minutes. Après refroidissement et égouttage. Le mélange résultant lubrifie la zone touchée pendant une semaine, deux à trois fois par jour.

Plaies diabétiques

Si une personne a le diabète, les plaies non guéries comment guérir? Maintenant raconte.
Tout en traitant une plaie non cicatrisante avec le diabète, il est nécessaire de se rappeler comment traiter correctement la zone touchée et faire le pansement:

  1. La plaie doit être propre. Pour ce faire, changez le bandage aussi souvent que possible. Pour ce faire, utilisez des gants stériles jetables. Traiter les plaies non cicatrisantes avec un désinfectant. Pour le traitement, utilisez une solution de "Chlorhexidine".
  2. Nettoyer la plaie de l'accumulation de tissus morts et de pus. Pour cela, du peroxyde d'hydrogène et du coton sont utilisés. Arrosez abondamment la zone touchée et entourez-la de peroxyde. Cela facilitera l'élimination de la nécrose. La procédure est plutôt pénible mais nécessaire. Après cela, il est nécessaire de sécher la plaie. Il est nécessaire de former des boules de coton en fonction de la taille de la zone touchée. Après l'avoir soulevé doucement, mais en pénétrant profondément dans la plaie, retirez le liquide.
  3. Utilisation de pommade. Si la plaie suppure, l'utilisation de l'onguent Vichnevsky et de l'hydrocortisone aidera. S'il n'y a pas de pus et que la plaie guérit, les fonds à base d'huile contenant des extraits végétaux conviendront.
  4. En présence d'une infection dans la plaie, des pommades contenant des antibiotiques (Levomecol, Levosil) sont utilisées. Pour la guérison, il existe des moyens avec des composants anti-inflammatoires ("Levomizol", "Romazulon"). En cas de mauvaise cicatrisation, un médecin peut prescrire des médicaments contenant des antibiotiques et des vitamines.

Il est nécessaire de suivre les prescriptions du médecin traitant, consultez si vous souhaitez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. L'automédication, le choix incorrect des médicaments peuvent aggraver considérablement l'état de la plaie et ralentir la guérison.

Onguents efficaces pour les plaies non cicatrisantes:

1. "Solcoseryl". Convient aux plaies sèches. Accélère la régénération des tissus, favorise une cicatrisation efficace.
2. Actovegin. Pour guérir les plaies profondes, le gel est libéré, après que la plaie a commencé à se resserrer, une pommade est appliquée. Analogue "Solcoserila."
3. Levomekol. Le médicament avec un antibiotique. Il est utilisé pour traiter les plaies purulentes, les brûlures, les escarres, les ulcères trophiques.

4. "Baneocin". Un médicament contenant des antibiotiques qui protègent la peau des infections. Produit sous forme de pommade et de poudre.

Plaies non cicatrisantes

La plaie blessante s'accompagne de l'allocation d'une grande quantité de saccharum. Cela se produit si une personne est blessée par une brûlure (électrique, chimique, solaire), une inflammation de la peau, des lésions bactériennes ou fongiques, une peau arrachée, des intertrigo, des éraflures et des callosités.

Afin d'éviter l'infection dans une telle plaie, vous avez besoin d'un pansement antiseptique. S'il y a des corps étrangers dans la zone touchée, la peau endommagée diverge de plus d'un centimètre, une hémorragie grave est observée, vous devez alors immédiatement vous rendre au service des urgences. Si tout cela n'est pas là, traitez la plaie et appliquez le bandage vous-même.

Pour laver les plaies ouvertes, ne pas utiliser de plaies, d’iode ou de verdure. Ces fonds brûleront des tissus et le liquide ne disparaîtra pas. Et cela peut provoquer une inflammation et une suppuration. Il est préférable d'utiliser du peroxyde d'hydrogène. Peut être traité avec une solution de "Chlorhexidine", "Unisept", "Dekasan" ou "Miramistin". Pour le nettoyage et le traitement ultérieurs de la plaie, une solution de furaciline ou une solution isotonique (eau bouillie avec du sel ordinaire, 5 grammes par verre d'eau) peut être utilisée. Ces agents peuvent être utilisés pour enlever le pansement adhérent et traiter la surface de la zone affectée.

Blessures blessantes. Traitement

Que de ne pas soigner les plaies cicatrisantes qui deviennent mouillées? Jusqu'à ce qu'une croûte se soit formée sur la zone affectée, les onguents doivent être jetés. Pour le traitement, utiliser des solutions ou des poudres à effet desséchant. Simplement et efficacement dans ce cas, la solution de sel. Comment le cuisiner? Dissoudre le sel dans l'eau dans la proportion de 1x10.

Pour accélérer la régénération des tissus et éliminer l'infection, vous devez utiliser une poudre contenant un antibiotique. A cette fin, les médicaments suivants sont prescrits: "Streptocide", "Pénicilline", "Levomycetin".

Des préparations à action combinée visant à supprimer les bactéries et un environnement fongique, tels que la "Baneocin", sont également utilisées.
Une poudre est appliquée sur la surface de la plaie traitée avec une fine couche à l'aide d'un coton-tige. Ensuite, il est recouvert d'une serviette en gaze stérile et de bandages. Après 4-5 heures, le pansement doit être humidifié avec une solution saline. Ensuite, vous devriez le remplacer. Si la plaie cicatrise, il n'y a pas de pus ou très peu, vous ne pouvez pas la laver avec une solution saline, mais ne prenez en charge que le traitement de la zone affectée.

Si la douleur ne passe pas, les bords de la plaie s'assombrissent, l'inflammation se propage aux zones cutanées proches, il est urgent de consulter un médecin. Dans ce cas, le médecin prescrira des antibiotiques et des médicaments antibactériens pour éviter l'infection, la septicémie. De plus, des vitamines sont nécessaires pour maintenir la résistance du corps.

Conclusion

Un traitement correct et rapide donnera un résultat positif en une à deux semaines. Dans certains cas graves, une thérapie sera nécessaire dans un délai d'un mois avec l'utilisation de procédures de physiothérapie: échauffement, quartz, traitement au laser et massage. Les longues plaies cicatrisantes endommagent les zones cutanées avoisinantes et la formation de cicatrices chéloïdes qui peuvent rester pour toujours. Il faut être attentif à sa santé.

Le diabète est considéré comme une maladie insidieuse, car il entraîne de nombreuses complications. L'un d'eux est la mauvaise cicatrisation des plaies, ce qui complique la vie d'un diabétique. Par conséquent, il est important de savoir pourquoi les plaies guérissent mal, comment prévenir une telle condition et, surtout, comment bien traiter.

Pourquoi le diabète sucré ne guérit-il pas bien?

Lorsque le diabète est le plus souvent affecté par les membres inférieurs. Cela est dû au fait que la circulation sanguine est notamment violée non seulement dans les gros vaisseaux, mais aussi dans les petits capillaires. Cela entraîne à son tour la destruction des terminaisons nerveuses, entraînant une aggravation de la sensibilité. Par conséquent, les diabétiques ne remarquent pas toujours la plaie sur la peau. Une personne peut se couper accidentellement en marchant pieds nus, marcher sur un caillou ou simplement frotter le cal. Cela conduit à la fissuration de la peau et à la suppuration ultérieure. Par conséquent, le traitement approprié n'est pas effectué et les premiers soins médicaux ne sont pas fournis. Les dommages sont causés par une infection et une suppuration. Guérir une blessure est assez difficile. La conséquence en est le développement des ulcères, du pied diabétique et de la neuropathie. Causes de mauvaise guérison:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • violation de la circulation sanguine et des terminaisons nerveuses;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • infection
  • L'incapacité d'immobiliser la jambe pendant la période de traitement;
  • manque de nutrition des cellules et des tissus avec des substances utiles;
  • traitement intempestif.

Les plaies au stade avancé peuvent entraîner le développement de la gangrène, dont il est presque impossible de se débarrasser. La maladie évolue rapidement. En conséquence, les membres inférieurs d'un diabétique sont amputés. Par conséquent, il est important d'examiner quotidiennement les jambes afin de détecter la présence de toutes sortes de plaies, de coupures, de bavures et de callosités.

Les bases du traitement des plaies dans le diabète sucré

Afin d’améliorer l’épithélisation des plaies, il est nécessaire de créer les conditions optimales pour cela:

  1. Traitement obligatoire des plaies avec des agents antiseptiques. En cas d'enflure et de rougeur, utiliser des antibiotiques sous forme de pommades.
  2. Une thérapie à base de vitamines, grâce à laquelle il est possible de renforcer le système immunitaire dans une large mesure, sera également utile.
  3. Il est très important de nettoyer la peau des micro-organismes nuisibles, des corps étrangers et des cellules mortes.
  4. Les plaies sont lavées avec des solutions physiologiques.
  5. Dans certains cas, il est recommandé de fabriquer des plateaux locaux avec un mouvement turbulent de l'eau.
  6. Le traitement des plaies ne devrait être que complexe et sous la supervision d'un médecin.

Traitement des plaies purulentes non cicatrisantes sur les jambes: comment et comment traiter, traiter

Le traitement des plaies non cicatrisantes sur les membres inférieurs devrait commencer par le traitement de la zone touchée. Les antiseptiques sur une base alcoolique sont catégoriquement contre-indiqués, car ils exagèrent excessivement l'épiderme. Par conséquent, chaque diabétique devrait avoir à la maison des solutions physiologiques économes. Il peut s'agir de "Chlorhexidine", "Furacilin" ou de manganèse (permanganate de potassium). Avant de laver la plaie, portez des gants en caoutchouc pour prévenir l'infection. N'utilisez que du coton et du pansement stériles. En outre, pour la désinfection, vous pouvez appliquer une pommade spéciale à base d'argent, de métronidazole et d'autres substances antimicrobiennes. Dans le processus inflammatoire, il est conseillé d'utiliser des pommades à base d'antibiotique ("Levosin", "Levomekol"). Lorsque la plaie commence à se resserrer, ne laissez pas une constriction excessive, alors appliquez des pommades hydratantes. Il peut s'agir de "trofodermine" ou de "pommade méthyluracile". Le pansement et le traitement avec la solution doivent être faits 2 à 4 fois par jour. Si la plaie contient une grande quantité de pus et ne guérit pas pendant longtemps, le médecin peut prescrire une intervention chirurgicale. Cela comprend un traitement et une suture soignés, ainsi que le drainage de la plaie. En règle générale, les points peuvent être enlevés après 10 jours.

Complications neuropathiques: caractéristiques

Avec la neuropathie diabétique, les terminaisons nerveuses sont mortes, ce qui entraîne une perte de sensibilité. Ceci est un phénomène assez courant dans le diabète sucré, qui s'accompagne de la formation d'ulcères purulents. Le patient ne ressent jamais de microtraumatismes. Pour éviter cette condition, il est important de surveiller en permanence la glycémie et de surveiller les sauts de tension. Parce que ces facteurs contribuent à affaiblir les parois des vaisseaux et à endommager les fibres nerveuses. En cas de neuropathie, le pied est le plus souvent affecté, car c'est sur lui que tombe la charge principale. Il en résulte des lésions profondes non cicatrisantes qui atteignent les tendons et le système osseux. L'huile de camphre est le traitement le plus efficace.

Pied diabétique: caractéristiques

En effet, le pied diabétique se caractérise par la formation d'ulcères très profonds qui entraînent la destruction complète des vaisseaux sanguins et des lésions nécrotiques. Une telle complication est presque impossible à guérir avec des médicaments, donc la chirurgie est utilisée. C'est le pied diabétique qui conduit au développement de la gangrène et à l'amputation ultérieure du membre. Par conséquent, essayez de ne pas surcharger vos jambes et de porter les chaussures les plus confortables. Après l'apparition des premiers signes, contactez immédiatement le médecin, car au stade initial, il existe toujours la possibilité de se débarrasser de la complication sans intervention chirurgicale.

Pour en savoir plus sur le pied diabétique, cliquez ici:

Vidéo sur le traitement des plaies et des ulcères du pied diabétique

À partir de la vidéo, vous pouvez trouver les détails des méthodes de traitement du pied diabétique à l'aide de recettes antiseptiques, de collagène et de médicaments traditionnels:

La cire cicatrisante est un concept subjectif, car tous sont classés en espèces, en fonction de la cause (étiologie) de la plaie et du stade de développement. Par exemple, avec l'inflammation habituelle de la lésion, il suffit d'appliquer une pommade antiseptique, avec des plaies profondes - antibactériennes et dans la dernière phase du traitement - en régénération. Onguents pour les ulcères trophiques Les remèdes les plus populaires et les plus efficaces pour le traitement des ulcères trophiques sont les suivants:

  • Fusikutan est basé sur l'acide fusidique, se réfère aux antibiotiques.
  • "Delaxin" se compose de tanin synthétique, a un effet complet - il sèche, régénère, élimine l'inflammation et les démangeaisons.
  • Solcoseryl accélère les processus métaboliques, guérit la peau.
  • "Vul'tolymulin" se compose de composants naturels.
  • Algofin fait référence à des agents antibactériens. Il se compose de caroténoïdes, de chlorophylle et d'autres substances naturelles.

Onguents pour plaies ouvertes Les pommades de cette catégorie sont appliquées sur une plaie légèrement séchée pour guérir et éliminer l'humidité:

  • Levomekol régénère les tissus en peu de temps.
  • "Baneocin" se compose de bacitracine et de néomycine, c'est donc l'antibiotique le plus fort. Peut également être utilisé pour les brûlures.
  • Onguent zinc favorise le séchage.
  • "Dioxysol".

Préparations pour plaies purulentes

  • Pommade "Ichthyol" a des propriétés complètes - attire le pus, anesthésie, désinfecte. Appliquer sur un coton-tige et insérer dans la plaie en fixant avec un pansement stérile.
  • Onguent "Streptocide" détruit les bactéries, il aspire un liquide purulent.
  • Onguent "Vishnevsky" Il est utilisé comme moyen pour les lotions et les compresses.
  • Pommade "Synthomycine" se réfère aux antibiotiques.
  1. Des feuilles de célandine fraîchement coupées sont appliquées directement sur le site de la lésion.
  2. Vous pouvez faire une pommade à partir de la racine de la chélidoine et de la bardane dans un rapport de 2: 3. Ajoutez un peu d'huile végétale et faites bouillir pendant 10-15 minutes. Lubrifier les plaies trois fois par jour.
  3. Comme le jus antiseptique de concombres frais sous la forme d'une compresse ou d'une lotion est utilisé.
  4. Supprimer l'inflammation aidera le yogourt. Pour ce faire, la gaze est imbibée d'un produit laitier fermenté et appliquée sur la plaie. Faites 4 fois par jour.
  5. Faites des jus à partir des feuilles de la tasse et appliquez plusieurs fois par jour.
  6. Prendre 2 c. l. calendula et 200 ml d'eau bouillante. Faites le bain.

Les recettes de la médecine traditionnelle sont utilisées avec la pharmacothérapie. Avant leur application, il est nécessaire de consulter l'endocrinologue traitant et de suivre scrupuleusement toutes ses prescriptions. Seulement dans ce cas, il est possible d'obtenir des résultats positifs.

Pour prévenir les complications dues aux plaies non cicatrisantes, il est nécessaire de prendre des mesures préventives en temps opportun:

  • inspecter quotidiennement les membres inférieurs et la peau dans son ensemble;
  • pour prévenir les dommages aux vaisseaux sanguins et aux terminaisons nerveuses, prendre périodiquement des antioxydants (par exemple, "Glucoberry");
  • Ne pas marcher pieds nus et toujours vérifier les chaussures avant de sortir pour la présence de sable et d'autres objets;
  • assurez-vous d'effectuer les procédures d'eau tous les jours;
  • lubrifier la peau avec des hydratants et des émollients;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool), car elles brisent la microcirculation;
  • Ne restez pas longtemps à côté des radiateurs qui assèchent l'air;
  • Ne pas s'asseoir près du radiateur, car il y a un risque de brûlure;
  • plus souvent, changer de chaussettes et de collants;
  • acheter du lin à partir de tissus naturels;
  • N'utilisez pas d'objets tranchants pour couper les cors;
  • les chaussures doivent être aussi confortables que possible (idéalement des chaussures pour diabétiques);
  • Les chaussettes ne doivent pas avoir de bandes élastiques serrées;
  • Ne maintenez pas vos pieds longtemps dans l'eau, cela entraîne un relâchement de la peau;
  • N'utilisez pas de vaseline ni d'huile minérale (la peau ne les absorbe pas);
  • pour le traitement de la plaie, il est impossible d'utiliser du peroxyde d'hydrogène, de l'iode.

Et bien sûr, n'oubliez pas de bien prendre soin de vos pieds, du diabète.

Comment prévenir le développement du pied diabétique et l'amputation (vidéo)

En outre, en apprendre davantage sur les mesures de prévention contre le développement des ulcères du pied diabétique et de l'éducation, vous pouvez à partir de la vidéo fournie à votre attention: Demandez toujours l'avis de la participation endocrinologue et ne pas utiliser les conseils d'un ami, parce que dans chaque cas nécessite une thérapie individuelle. Rappelez-vous que seul un spécialiste peut évaluer objectivement la situation actuelle, en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la maladie et du corps.

Certaines personnes peuvent être confrontées au fait qu’elles ont une longue et mauvaise cicatrisation de la peau; les raisons de ce problème peuvent être complètement différentes. Après le dommage, les tissus sont restaurés en plusieurs étapes, le flux de chacun d'eux peut être influencé par de nombreux facteurs différents. Certains de ces facteurs contribuent à accélérer le processus de réparation cellulaire, tandis que d'autres peuvent ralentir ce processus. L’état du système immunitaire humain, la présence ou l’absence de maladies chroniques, le fait que les premiers secours aient été fournis et que tout ait été fait correctement sont également importants.

1 Facteurs affectant le processus de récupération

Considérons les principales raisons pour lesquelles les plaies ne guérissent pas bien. Le plus souvent, la raison pour laquelle les plaies ne guérissent pas pendant longtemps est une infection. L'infection peut se produire non seulement pendant les dommages (même si la plupart du temps), mais aussi après, quand le pansement est fait. Il peut y avoir une autre option, lorsque des corps étrangers et des bactéries pénètrent dans la plaie avec les objets environnants. Si la plaie a été infectée, les symptômes suivants apparaissent:

  • la température augmente;
  • des rayures de rouge apparaissent;
  • la zone endommagée de la peau se gonfle et gonfle;
  • il y a beaucoup de douleur.

Pour normaliser le processus de guérison, il est nécessaire de traiter correctement la plaie en la débarrassant des germes et des corps étrangers. Si nécessaire, des points sont appliqués. Pour un pansement primaire, un pansement stérile est toujours utilisé et, à l'avenir, pour améliorer la régénération cellulaire, il est nécessaire de traiter régulièrement la plaie avec un antiseptique et d'utiliser des pommades pour la guérison. Si l'infection se produit et qu'elle n'a pas été détectée à temps, une transfusion sanguine et un apport en vitamines peuvent être nécessaires. Une autre réponse à la question de savoir pourquoi les plaies guérissent longtemps peut être le diabète. L'un des symptômes de cette maladie est que même les petites égratignures et les petites plaies ne guérissent pas longtemps. Et au début, ils peuvent même se dessécher, comme il se doit, mais soudainement ils peuvent commencer à s’enfoncer et à éclater. Cela est dû à une mauvaise circulation sanguine, avec pour conséquence une saturation insuffisante des cellules en oxygène et autres substances nécessaires. Les personnes atteintes de diabète ont souvent un gonflement des jambes, ce qui peut causer une cicatrisation de la blessure sur la jambe très longue. Dans ce cas, tout d'abord, vous devez prendre des mesures pour traiter la maladie sous-jacente, à savoir le diabète, et maintenir un régime alimentaire sain. Les plaies doivent être immédiatement traitées avec un antiseptique et utiliser des pommades cicatrisantes avec des antibiotiques. La vieillesse se caractérise également par un lent processus de régénération. Cela est particulièrement aggravé si la personne âgée présente un excès de poids, des maladies du système cardiovasculaire ou d'autres maladies chroniques, une mauvaise coagulation sanguine et diverses autres pathologies. Avec l'âge, vous devez surveiller de plus près l'état de la peau. En cas de blessures ou de petites rayures, laver le plus rapidement possible et soigner les plaies. Si elles ne guérissent pas trop longtemps, même avec des soins appropriés, une personne devrait peut-être consulter un oncologue. La troisième cause potentielle est l'avitaminose. Le plus souvent, cela entraîne un processus plus long de cicatrisation chez les enfants, car la probabilité d'avoir d'autres problèmes de santé est moindre. Mais cela ne signifie pas que l'avitaminose ne peut pas être la cause d'une régénération cutanée retardée chez l'adulte. Si le corps qui pousse manque de vitamines et de minéraux importants, tels que le calcium ou les vitamines A et C, les plaies cicatriseront beaucoup plus lentement. L'avitaminose peut également se manifester par une fragilité des os, des ongles cassants, des cheveux ternes et d'autres problèmes de cette nature.

2 étiologie de la maladie

La plaie ne guérit pas: quoi d'autre, en dehors des variantes déjà décrites, peut en être la cause? Aliments de mauvaise qualité ou malsains: pour la formation de nouvelles cellules, le corps a besoin de recevoir tous les nutriments, vitamines et minéraux.

  1. Immunité affaiblie. La cause de l'affaiblissement peut être due à diverses maladies, telles que le VIH ou l'hépatite virale, ou bien des situations stressantes peuvent en être la cause.
  2. Mauvais soin de la plaie. Si vous appliquez ou prenez un pansement de manière incorrecte, ne traitez pas la plaie avec un antiseptique ou ne le faites pas du tout, vous pouvez faire face à des conséquences graves et désagréables sous forme de suppuration ou de gonflement.
  3. Caractéristiques de la plaie elle-même. Certains types de plaies sont intrinsèquement incapables de guérir rapidement, ceci concerne les plaies gingivales avec une grande distance entre les bords et les blessures profondes. Il en va de même pour l'extraction, c'est-à-dire l'extraction des dents, au cours de cette procédure, les gencives et les os peuvent être blessés. Dans ce cas, le risque d'inflammation provoqué par une infection est élevé, vous ne devriez donc pas vous attendre à un rétablissement rapide. Après l'extraction d'une dent, il peut y avoir un gonflement, une douleur qui n'est pas supprimée par les anesthésiques, une augmentation de la température corporelle, une augmentation des ganglions lymphatiques - tous ces signes sont des signes du processus inflammatoire dans le corps.
  4. Médicaments. Certains médicaments ralentissent la régénération des tissus, notamment les médicaments anti-inflammatoires tels que l'aspirine et les glucocorticoïdes.
  5. Mauvais apport sanguin. Si la zone endommagée n'est pas suffisamment alimentée en sang, cela réduit le flux d'oxygène vers la plaie, ce qui est nécessaire pour une cicatrisation complète.

3 Thérapie thérapeutique

Que faut-il faire pour que la plaie guérisse plus vite? Dans la plupart des cas, il suffit de suivre quelques règles simples:

  1. En premier lieu, en cas de lésion tissulaire, il est nécessaire de traiter la plaie et la région qui l'entoure avec un antiseptique. Dans chaque armoire à pharmacie, il y a de l'iode ou du peroxyde d'hydrogène, qui sont excellents pour éliminer l'infection. Naturellement, les mains de la personne qui traite la plaie doivent être sèches et propres, de préférence avec des gants ou désinfectées.
  2. Si nécessaire, vous pouvez appliquer un antibiotique pendant les premières heures après une lésion cutanée. L'un des plus populaires est Baneocin.
  3. Il est très important de sélectionner le bon pansement correctement. Les médecins conseillent d'utiliser des bandages humides à partir de matériaux qui permettent à l'air de passer. Les pansements doivent être faits deux fois par jour.
  4. Si le pus a commencé à former du pus, alors éliminez-le, cela vous aidera à obtenir des pommades spéciales qui ont des propriétés de «traction». Mais dans ce cas, la plaie doit être bandée au moins trois fois par jour.
  5. Si la zone endommagée de la peau n'est pas enflammée, vous pouvez utiliser des gels pour le séchage, ils contribuent à la restauration rapide des tissus.
  6. Si une croûte s'est formée à la surface de la plaie, il est préférable d'utiliser des pommades qui créent un film spécial qui prévient les dommages.
  7. Il est nécessaire de surveiller l'état nutritionnel de l'aliment, la présence de vitamines et de minéraux nécessaires à la guérison des plaies dans les aliments.

Lorsque la plaie cicatrise, elle peut démanger, ce processus est tout à fait naturel. Habituellement, la guérison prolongée de la peau endommagée est temporaire. Mais ne sous-estimez pas la gravité du problème. Si une longue guérison est devenue permanente, il convient de contacter immédiatement un médecin pour obtenir des conseils.

Et un peu de secrets...

Avez-vous déjà eu des problèmes avec Démangeaisons et irritation? À en juger par le fait que vous lisez cet article, vous avez beaucoup d'expérience. Et bien sûr, vous ne savez pas en entendant ce que c'est:

  • égratigner
  • Réveillez-vous le matin avec une autre plaque qui démange dans un nouvel endroit
  • démangeaisons intolérables persistantes
  • restrictions alimentaires sévères, régimes
  • peau enflée et bosselée, taches...

Et maintenant, répondez à la question: êtes-vous satisfait de cela? Est-il possible de supporter? Et combien d'argent avez-vous déjà "fusionné" avec un traitement inefficace? C'est vrai - il est temps de finir avec eux! Êtes-vous d'accord? C'est pourquoi nous avons décidé de publier une interview d'Elena Malysheva, dans laquelle elle révèle le secret en détail, pourquoi démangeaisons de la peau et comment y faire face. Lire l'article...

  • 3 astuces sur comment faire pousser vos seins à + 2 de la taille d'une maison! La nuit...

  • Vous serez surpris de voir combien de parasites vont sortir! Il suffit d'ajouter 5 gouttes au thé...

  • Pour votre corps n'est pas "rampé" avec des parasites - ajoutez quelques gouttes à l'eau...

  • Plus D'Articles Sur Le Diabète

    De quoi produire de l'insuline

    Les complications

    L'insuline est le principal médicament pour traiter le diabète sucré de type 1. Parfois, il est également utilisé pour stabiliser l'état du patient et améliorer son état de santé dans le second type de maladie.

    Les problèmes de nutrition occupent une place importante dans la vie d'une personne. La préparation de plats culinaires inclus dans l'alimentation du patient est une question extrêmement importante.

    Diabète - trucs et astuces

    Alimentation électrique

    Glucides dangereux pour les diabétiquesAvec le diabète, vous pouvez améliorer la qualité de vie grâce à une alimentation équilibrée. Mais il est nécessaire de faire un menu quotidien, basé sur les recommandations des médecins, et non sur les conseils d’amis.