loader

Principal

Traitement

Non-diabète sucré chez un enfant

Le diabète sucré est appelé pathologie endocrinienne, qui survient dans un contexte de forte baisse de la production de vasopressine ou de violation de son action. Dans le premier cas, il se développe sous forme centrale de la maladie dans le second - rein (néphrogénique) le type de pathologie, dans laquelle la quantité d'hormone est suffisante, mais en raison de certains changements dans le corps qui y récepteurs perdre la sensibilité.

La maladie peut affecter à la fois l'organisme adulte et l'enfant. Le non-diabète sucré chez l'enfant présente un certain nombre de similitudes et de différences par rapport aux manifestations de la pathologie chez l'adulte. En savoir plus à ce sujet dans l'article.

À propos de la vasopressine

L'hormone antidiurétique est produite dans certains noyaux de l'hypothalamus, où elle se combine à des substances protéiques de transport spécifiques et pénètre dans la neurohypophyse. Ici, la vasopressine est localisée jusqu'à ce que le corps n'ait pas besoin de son action.

La libération de l'hormone dans le sang est régulée par les indicateurs suivants:

  • pression osmotique du sang et de l'urine (plus les indices sont bas, plus le taux d'hormone dans la circulation sanguine est élevé);
  • volume de sang en circulation;
  • indicateurs de la pression artérielle;
  • l'état d'éveil et le sommeil (la nuit, le niveau de substance hormono-active augmente et la quantité d'urine produite diminue);
  • l'action du système rénine-angiotensine-aldostérone;
  • sensations douloureuses, montée en puissance des émotions, activité physique - elles augmentent la production de vasopressine;
  • des nausées et une diminution critique de la glycémie - provoquent la libération d'une grande quantité de l'hormone dans le sang.

La vasopressine est nécessaire pour que le corps conserve suffisamment d'eau en inversant son absorption pendant la formation de l'urine. L'action de la substance active hormonale se fait au détriment de récepteurs sensibles spécifiques, localisés à la surface des cellules des tubes collecteurs et des boucles de Henlé.

Le niveau d'eau dans le corps est maintenu non seulement par l'action de la vasopressine, mais aussi par le «centre de soif», localisé dans la région de l'hypothalamus. Lorsqu'une quantité importante de liquide est retirée du corps et que la concentration osmotique du sang augmente, ce centre sensible est excité. Un homme a beaucoup fait pipi, par conséquent, il a envie de boire.

Les principales causes de la maladie

La plupart des cas de développement de diabète insipide chez les enfants ont un caractère idiopathique. Le développement de la symptomatologie est possible à tout âge, mais plus souvent au cours de la période préscolaire. le type idiopathique de la maladie est caractérisée par un dysfonctionnement de la région hypothalamo-hypophysaire de l'endroit où les cellules responsables de la production de l'hormone antidiurétique de la vasopressine.

Certains pensent que cette région peut présenter des anomalies congénitales qui déclenchent l'apparition de la maladie sous l'influence de facteurs externes et internes défavorables.

Le non-diabète sucré chez les enfants peut se développer dans un contexte de syndrome post-traumatique. Il se produit à la suite de dommages à la base du crâne, du développement d'un œdème cérébral dû à des dommages mécaniques. Une autre raison possible est d'effectuer des opérations et des manipulations neurochirurgicales.

Il existe des cas connus de développement de la maladie dans les 30 à 45 jours suivant le traumatisme cranio-cérébral. Une telle polyurie (excès d'urine, principal symptôme du diabète insipide) est appelée permanente.

La maladie chez les enfants peut survenir à la suite d'un certain nombre d'infections:

  • la grippe;
  • varicelle;
  • parotidite épidémique
  • coqueluche;
  • méningite

Important! Dans le processus peut participer et moins dangereux, à première vue, les infections de nature chronique - l'inflammation des amygdales, les maladies nasopharyngées.

Le diabète insipide se pose contre neuroinfections en raison de l'approvisionnement en sang abondant à l'hypothalamus et l'hypophyse chez les enfants, une perméabilité vasculaire élevée, caractéristiques de la perméabilité de la barrière hématoencéphalique.

Autres conditions, contre lesquelles le développement du type central de maladie est possible:

  • infections intra-utérines;
  • stress émotionnel;
  • changements hormonaux;
  • les tumeurs de l'hypothalamus et de l'hypophyse;
  • période de traitement du processus tumoral;
  • la leucémie;
  • l'hérédité.

Causes de la forme rénale

Le type de pathologie néphrogénique chez les enfants survient parce que les reins ne peuvent pas répondre adéquatement à l'action de l'hormone antidiurétique. Une telle condition peut être congénitale et acquise. Elle se caractérise par moins de miction qu'avec une lésion centrale.

Il peut se développer en raison d'anomalies congénitales de l'anatomie du rein et des structures sur le fond de hydronéphrose, polykystiques, conduits urinaires chroniques obstructives, pyélonéphrite chronique.

Manifestations de la maladie

Les symptômes du diabète insipide chez les enfants peuvent survenir brusquement ou progressivement. Si les syndromes post-traumatiques, accompagnés du développement de la maladie, se manifestent dans quelques mois, alors les échos des neuroinfections - dans quelques années.

Les premiers signes qui permettent de penser à la pathologie sont la polyurie et la polydipsie. Un enfant peut boire jusqu'à 12 litres d'eau froide par jour. Un liquide chaud et des jus sucrés ne peuvent pas étancher la sensation de soif constante. La miction se produit fréquemment. À un moment donné, un enfant malade peut isoler jusqu'à 700 ml d'urine claire et incolore. Les manifestations fréquentes sont l'incontinence nocturne, ce qui explique pourquoi les enfants d'âge scolaire sont très complexes.

Dans le contexte d'une décharge permanente d'urine, la déshydratation se développe rapidement. Cela est particulièrement vrai pour les nourrissons, car ils ne peuvent pas expliquer leur désir de boire. L'enfant commence à perdre du poids, il y a une peau sèche et des muqueuses, les pleurs ne montrent pas de larmes, une petite quantité de salive est libérée.

Les enfants se plaignent de nausées fréquentes, de douleurs abdominales, de douleurs articulaires et musculaires. Le cœur et les vaisseaux sanguins ne sont généralement pas affectés. Certains bébés peuvent avoir des battements de coeur fréquents et des oscillations du côté de la pression artérielle.

La déshydratation critique du diabète insipide se manifeste par les symptômes suivants:

  • mal de tête grave;
  • attaques de nausées et de vomissements;
  • anxiété grave;
  • forte diminution de la vision, sensation d'un voile devant les yeux;
  • diminution de la température corporelle;
  • pouls fréquent
  • violation des fonctions cognitives;
  • le bébé a fait pipi sous lui.

Parallèlement aux symptômes du diabète insipide, il peut y avoir des changements dans le travail des autres glandes endocrines. L'enfant peut souffrir de cachexie, nanisme ou gigantisme (pathologie de l'hormone de croissance), retard de développement, irrégularité menstruelle chez les adolescents.

Type néphrogénique

La maladie rénale congénitale peut être accompagnée d'un tableau clinique au cours des six premiers mois de la vie du bébé. Une miction abondante ne répond pas à l'utilisation d'analogues de la vasopressine. Les parents se plaignent du développement de la constipation chez les enfants, de l'apparition de vomissements, de la fièvre.

La quantité d'urine libérée par jour atteint 2000 ml. Des crampes, une perte de conscience et une chute critique de la tension artérielle peuvent se développer.

Diagnostic

Le non-diabète sucré chez les enfants et les adolescents est confirmé sur la base des données cliniques et de laboratoire. Le spécialiste du traitement précise à quel moment les premières manifestations de la maladie sont apparues et établit leur lien possible avec les dommages mécaniques et les neuroinfections. La quantité quotidienne d'urine et le degré de déshydratation du corps, le taux de progression des symptômes, la présence de parents malades sont déterminés.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • mesure quotidienne de la quantité de production d'urine (diurèse quotidienne);
  • analyse générale de l'urine;
  • analyse d'urine à Zimnitskiy;
  • la clarté de la présence de sucre et de protéines dans l'analyse;
  • biochimie du sang avec comptage d'indicateurs quantitatifs d'électrolytes, d'urée, de créatinine, de sucre, de cholestérol;
  • équilibre acido-basique.

Test de déshydratation (concentration)

Les diagnostics, en règle générale, commencent à 6 heures du matin. L'enfant examiné est autorisé à ne manger que des aliments solides. De l'eau et de tout autre liquide devraient être abandonnés pour la période indiquée par le médecin traitant (de 4 à 6 heures, chez l'adulte - jusqu'à 24 heures).

La méthode est autorisée uniquement dans un hôpital sous la supervision de spécialistes qualifiés. La confirmation de la maladie se produit sur la base de la réduction du poids de l'enfant et de la même gravité spécifique de l'urine.

Un échantillon avec un analogue de la vasopressine

Auparavant, la desmopressine était utilisée, maintenant le médicament Minirin est de plus en plus utilisé. Le but du médicament est accompagné par une augmentation de la densité spécifique de l'urine et une diminution de sa libération chez les enfants qui présentent une forme centrale de diabète insipide. Le type de rein de la maladie n'est pas accompagné de telles manifestations.

Autres études

Ces méthodes de diagnostic sont nécessaires pour identifier la cause principale du développement de la forme centrale de la maladie. Les méthodes de recherche suivantes sont privilégiées:

  • Dans la forme centrale: radiographie du crâne; IRM du cerveau; TDM des organes thoraciques et abdominaux.
  • De type néphrogénique: échographie des reins; le test d'Addis-Kakovsky; urographie excrétoire.

Important! La consultation d'un ophtalmologiste, un neurochirurgien, un neurologue est en cours.

Diagnostic différentiel

Pour établir un diagnostic correct, il est nécessaire de différencier le diabète insipide et les pathologies présentant des symptômes similaires. Les caractéristiques et les différences sont indiquées dans le tableau.

Symptômes et traitement du diabète insipide chez les enfants

Les premiers symptômes se manifestent à tout âge et le tableau clinique se caractérise par le type de pathologie. La maladie appartient à la catégorie des maladies rares et mal comprises. Mais la thérapie conservatrice combinée à des mesures préventives permet de lutter contre la maladie.

Étiologie

Le non-diabète est une forme idiopathique accompagnée de:

  • problèmes d'hypothalamus;
  • dysfonctionnements hypophysaires;
  • combinaison des deux points.

Avec un dysfonctionnement de l'axe hypothalamo-hypophysaire chez les petits patients, il existe une pénurie d'hormone antidiurétique. Vraisemblablement, le trouble est associé à des anomalies génétiques qui se manifestent comme typiques de la symptomatologie du diabète sous l'influence de conditions externes qui sont un catalyseur de la maladie. La pression osmolaire est fixée à une valeur élevée.

Faites attention! Le diabète de ce type se manifeste indépendamment du sexe ou de l'âge.

La deuxième variante du développement de la maladie est le diabète post-traumatique. Se produit quand:

  • manipulations neurochirurgicales infructueuses;
  • après endommagement du crâne, dans lequel la tige de l'hypophyse a été endommagée.

Dans ce cas, le diabète insipide et la polyurie peuvent se manifester seulement après un an ou deux, puis le médecin examine toutes les manifestations possibles de la pathologie au cours de la période écoulée afin de poser le diagnostic approprié. Mais le diabète post-traumatique est un phénomène extrêmement rare.

Les causes

Les facteurs qui affectent le manque de production de l'hormone antidiurétique comprennent:

  • tumeur de la selle turque ou intersection des nerfs optiques;
  • histiocytose;
  • certaines maladies infectieuses;
  • traumatisme au crâne;
  • pathologie congénitale;
  • Syndrome de tungstène.

La cause exacte est très difficile à déterminer. Le diagnostic nécessite des spécialistes pour effectuer une variété de tests, car les changements morphologiques dans le cerveau deviennent visibles après un an et dans un quart des cas - quatre ans après le début des processus négatifs.

Une catégorie distincte est le diabète, qui ne se manifeste pas par le manque d'hormone, mais par l'immunité des récepteurs des reins à la vasopressine.

En raison de la défaillance hormonale, le corps perd du liquide:

  • l'osmolalité plasmatique augmente;
  • la soif apparaît;
  • commence la polydipsie.

Code CIM-10

Selon la Classification internationale des maladies de la 10ème révision, le diabète insipide porte le code E23.2.

Les symptômes

Le signe principal de la maladie est une augmentation significative de l'urine diluée chez l'enfant par jour. Sa quantité peut atteindre 40 litres. La valeur quotidienne moyenne est de 3 à 10 litres. Caractéristique:

  • densité réduite des excréments;
  • absence de sucre et de pathologies.

En raison de la présence de polyurie et de l'incapacité du corps à produire l'urine concentrée de l'enfant, la soif la plus forte commence à tourmenter. En l'absence de boisson, de nouveaux symptômes apparaissent chez les enfants:

  • l'hypovolémie augmente;
  • il y a une hyperosmolarité du plasma;
  • la température augmente;
  • l'enfant ressent une excitation nerveuse ou tombe dans une stupeur.

Le résultat est un coma et même une issue fatale.

Dans de rares cas, la soif n'est pas forte et les parents ne peuvent donc pas faire attention aux changements du corps de leur enfant. Mais la déshydratation et la polyurie se manifesteront.

Plus rarement encore, il existe un diabète, qui ne peut être déterminé que par des tests de laboratoire et une faible densité relative d'urine. Il caractérise:

  • diurèse excessive;
  • violation de la menstruation chez les filles;
  • impuissance chez les adolescents.

En l'absence d'une soif forte, les enfants éprouvent souvent:

  • manque d'appétit;
  • diminution du poids corporel.

Parmi les pathologies mentales qui surviennent dans le contexte du diabète insipide, on peut citer les syndromes asthéniques et dépressifs.

Les troubles végétatifs ne sont généralement pas très forts et apparaissent par périodes. Leurs symptômes sont:

  • peau sèche
  • absence de sueur;
  • séchage anormal des muqueuses.

Du système cardiovasculaire peut être observé:

Quels types de maladies existent?

Une symptomatologie similaire de divers types de diabète insipide se manifeste avec une étiologie différente. Par conséquent, en médecine, les variétés suivantes de la maladie ont été identifiées:

  • Diabète neurogène. Se produit avec un fonctionnement insuffisant de l'hypothalamus ou de l'hypophyse.
  • Polydipsie primaire. Il apparaît dans le contexte des problèmes mentaux, lorsqu'un enfant boit trop de liquides.
  • Fonctionnel. Cela se produit chez les enfants jusqu'à un an. Il apparaît à cause de l'imperfection de la fonction rénale à cause de l'âge.
  • Iatrogène Caractérisé par une manifestation temporaire. Se produit en raison de la consommation inadéquate de diurétiques.

Diabète insipide rénal

  • hypercalcémie;
  • polykystique rénal;
  • hypokaliémie
  • insuffisance rénale;
  • blocage des uretères.

Le diagnostic du diabète insipide comprend:

  • contre d'autres maladies;
  • héréditaire.

Mesures de diagnostic

Recherche instrumentale

Pour faire un diagnostic correct, évaluer la complexité du problème et faire une prédiction, les spécialistes doivent examiner visuellement la région hypothalamo-hypophysaire à l'aide de:

  • CT;
  • Radiographie;
  • imagerie par résonance magnétique.

Méthodes de laboratoire

Analyses d'échantillons dans le laboratoire montrent:

  • la présence de polypsidies et de polyuries;
  • la densité de l'urine (de 1001 à 1005).

Le liquide est étudié pendant 3 heures, car la densité ne change pas et l'osmolalité du plasma augmente. Lorsque l'image est de retour, ils parlent de polydipsie psychogène, caractéristique des jeunes enfants.

En outre, la procédure suivante est effectuée: la vasopressine 5ED est administrée. En l'absence d'hormone, la densité augmente. Si cela ne change pas, cela indique un diabète insipide néphrogénique.

Diagnostic différentiel


Les symptômes du diabète se manifestent dans d'autres maladies ou problèmes:

  • consommation excessive d'alcool
  • polydipsie primaire;
  • la schizophrénie, accompagnée de polydipsie.

Avec le caractère psychogène, la restriction hydrique conduit à:

  • diminution de la miction;
  • normalisation de la densité relative de l'urine;
  • améliorer l'état général du bébé;
  • disparition des symptômes de déshydratation.

En outre, la présence ou l'absence de signes de type néphrogénique se produit:

  • en raison de prédisposition génétique;
  • sur fond d'infection, d'intoxication, etc.

Pour la différenciation, les opérations suivantes sont effectuées:

Méthodes de traitement

À qui se tourner?

Le diabète fait référence aux maladies endocriniennes. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, les parents doivent immédiatement demander de l'aide auprès de:

Médicaments contre le diabète insipide

La mesure nécessaire consiste à choisir le bon régime alimentaire et à exclure le sel du régime alimentaire.

La pharmacothérapie dépend du type de diabète. La principale méthode - la réception de médicaments hormonaux, qui sont synthétisés de la vasopressine (thérapie de remplacement).

Une des bonnes options est le Minirin. Ses avantages:

  • bonne activité hormonale;
  • effet long
  • absence presque complète de réactions allergiques.

La surdose s'accompagne d'un œdème court du visage. Dans ce cas, l'expert choisit un dosage plus approprié.

L'ancienne version éprouvée est Adiuretin. Sur les propriétés positives est similaire à la "Minirin". Le seul point négatif - une réception inconfortable par le nez, qui impose de sérieuses limitations à l'application (rhinite chronique).

Si l'un des médicaments s'est avéré inefficace dans un cas particulier, le médecin prescrit un médicament similaire, prescrivant un schéma thérapeutique pour le traitement du diabète insipide. L'auto-remplacement peut entraîner de graves complications, le spécialiste prenant en compte:

  • poids de l'enfant;
  • l'âge;
  • type de pathologie;
  • présence de maladies de fond.

Avec la variété rénale, le traitement n'est pas développé. Les médecins prescrivent des diurétiques du groupe thiazidique.

"Chlorpropamide" a un effet positif sur le corps si le patient a une combinaison de diabète de type 2 et un diabète central sans sucre. La diurèse est réduite à 60% par jour.

Moyens folkloriques


La médecine alternative ne remplace pas le traitement conservateur basé sur les médicaments. Toute recette est autorisée après consultation avec des spécialistes. L'automédication nuira à l'enfant et affectera la digestibilité des médicaments.

  1. Au cours de la journée, un patient atteint de diabète insipide reçoit jusqu'à trois fois une demi-tasse de saumure de chou marinée. Il contient une grande quantité d'acide lactique.
  2. Faire une décoction: 250 g d'eau + 1 cuillère à soupe. l. feuilles et pousses de bleuets. Faire bouillir pendant 10 minutes à feu doux. Après la filtration laisser refroidir et boire 6 fois par jour pour ¼ de tasse.
  3. 1 cuillère à soupe de graines de plantain bouillies dans 250 grammes d'eau, filtrer, refroidir. A consommer 1 cuillère à soupe. l. trois fois par jour.
  4. 2 c. l. Le jus de bardane (feuilles et racines) est dilué avec un verre d'eau propre. Séparez 3 fois et buvez pendant la journée. En mai, vous pouvez collecter les jeunes feuilles de la plante et les ajouter à la salade.

Complications possibles

En l'absence d'une restriction de la consommation d'alcool et d'un traitement médicamenteux adéquat avec des médicaments hormonaux, un enfant peut mener une vie normale. Le coma et les conséquences plus graves surviennent généralement en cas de pénurie d'eau.

Si le diabète insipide chez l'enfant s'accompagne de grandes formations dans la zone hypothalamo-hypophysaire, le développement ultérieur de la maladie dépend:

  • l'emplacement exact du problème;
  • la possibilité de prendre des mesures thérapeutiques.

La prévention


Les médecins ne peuvent toujours pas établir les véritables causes profondes du diabète insipide. Par conséquent, les mesures préventives ne peuvent pas être identifiées. Les parents sont invités à prendre soin des examens médicaux réguliers. Et les adolescents devraient abandonner leurs habitudes nocives (tabac, alcool) et mener une vie saine.

Le non-diabète est une maladie rare dont la principale caractéristique est la forte soif et l'augmentation de la diurèse chez l'enfant. Les causes ne sont toujours pas établies, mais le traitement hormonal est efficace et aide à mener une vie normale. En raison d'une connaissance insuffisante du problème et d'une grande variété de formes, le diagnostic de la maladie prend beaucoup de temps. Les parents qui connaissent l'existence de problèmes similaires chez les générations plus âgées sont invités régulièrement à conduire l'enfant aux examens et à faire attention aux symptômes du diabète, car les enfants sont souvent incapables d'exprimer leur maladie.

Les symptômes du diabète insipide chez les enfants: comment reconnaître?

Non-diabète se réfère à des maladies rares et est associé à une violation de l'équilibre eau-électrolyte dans le système. Les premiers symptômes du diabète insipide chez les enfants peuvent survenir à tout âge et dépendent du type de pathologie.

Non-diabète chez les enfants: causes

En tant que maladie du système endocrinien, le diabète insipide provoque une production excessive d'urine, mais n'affecte pas le taux de glucose (sucre) dans le sang. Le type central de maladie se développe dans le contexte de l'échec de la synthèse, du mouvement (transport) et de la libération de l'hormone antidiurétique - la vasopressine.

Pour son développement, l'hypothalamus est responsable et pour le stockage de la neurohypophyse (hypophyse postérieure). Sa tâche principale est de contrôler le processus de ré-adsorption.

La sécrétion (sécrétion) de l'hormone dépend directement de la pression osmotique dans les milieux liquides du corps humain. Si l'osmolalité du plasma sanguin augmente, le niveau de vasopressine augmente et vice versa.

Chez les enfants, la pathologie peut survenir pour diverses raisons.

Les principaux facteurs sont les suivants:

  • Tumeurs du cerveau
  • Anomalies congénitales de l'hypophyse et de l'hypothalamus
  • Maladies infectieuses et virales différées (toxoplasmose, infection virale respiratoire aiguë, amygdalite, grippe, coqueluche, pneumonie)
  • Blessures du crâne (en particulier fractures de la base)
  • Conséquences de l'intervention neurochirurgicale
  • Maladies auto-immunes, vasculaires

Souvent, la véritable étiologie du développement de la pathologie endocrinienne ne peut pas être clarifiée, et le diabète insipide est classé en tant que type idiopathique.

Afin d'établir un tel diagnostic, l'enfant doit subir à plusieurs reprises un examen médical, car les premiers signes d'écart n'apparaissent pas toujours après la blessure ou la maladie.

Le développement du diabète insipide chez l'enfant est associé à une production inadéquate d'une hormone antidiurétique dans l'hypothalamus.

À propos des causes du diabète insipide, vous pouvez apprendre de cette vidéo.

Diagnostic du diabète insipide

Le médecin peut déterminer le diagnostic après l'examen. Tout d'abord, le médecin s'intéresse aux plaintes d'un petit patient. Découvrez combien de liquide le patient boit par jour et combien d'urine va être libérée. Si le volume d'une valeur dépasse 3 litres, le risque de diabète insipide est considérablement augmenté.

Déterminer la quantité quotidienne, la concentration et la densité d'urine avec un échantillon de Zimnitsky. Les indicateurs dépendent de la quantité de liquide consommée. Les reins dégagent une urine plus concentrée si une petite quantité d'eau pénètre dans le corps. Cela aide à maintenir le fluide nécessaire au fonctionnement complet du système. La densité de l'urine indique le niveau de métabolisme dissous.

L'analyse consiste à recueillir de l'urine pendant la journée, tandis que le patient doit respecter le régime alimentaire et le régime alimentaire habituels. La quantité de liquide utilisée est également calculée.

Indicatif est un test avec la sécheresse, dans lequel il est interdit de boire un liquide pendant 6-12 heures. L'échantillon montrera l'osmolalité (concentration en sodium) dans le plasma sanguin. La recherche chez les jeunes enfants est effectuée uniquement la nuit. Avant le diagnostic du bébé doit être pesé. Chez un enfant en bonne santé, la quantité d'urine libérée pendant l'enquête devrait diminuer. En conséquence, sa concentration augmente, la perte de poids n'est pas fixe.

Chez les enfants, la maladie est nécessairement différenciée avec la polydipsie psychogène. La condition se caractérise par une soif accrue (non naturelle) dans le contexte des troubles neurologiques.

Pour une image complète de la pathologie, des examens du cerveau (scanner, IRM) peuvent être nécessaires.

Le diagnostic du diabète insipide chez un bébé n'est possible qu'après un examen médical approfondi, à l'aide de divers tests et tests.

Diabète insipide chez l'enfant: symptômes

Reconnaître la pathologie chez les nourrissons est difficile. Les parents doivent faire attention à la quantité d'urine libérée dans les 24 heures et à la quantité de liquide bue. Les enfants peuvent refuser de manger, ne demandant que de l'eau.

Une soif accrue entraîne une incontinence urinaire, de nuit comme de jour. La quantité moyenne d'urine libérée chez un enfant est de 3 à 8 litres. La concentration et la densité ne correspondront pas aux indices normaux.

Au cours du développement de la maladie, les symptômes suivants sont observés:

  • L'enfant devient irritable et capricieux
  • Il existe des signes de déshydratation (maux de tête, perte de poids, sécheresse des muqueuses)
  • Perte d'appétit (due à une production réduite de salive et de suc gastrique)
  • Développement symptomatique de la gastrite, de la colite
  • L'apparition de constipation
  • Augmentation de la température corporelle
  • Troubles psycho-émotionnels, excitabilité accrue

Un grand volume de liquide consommé peut provoquer une tachycardie, une baisse de la tension artérielle, une anémie, un étirement des parois de l'estomac et de la vessie. Certains enfants commencent à se plaindre de douleurs dans les articulations. Rarement observé un retard dans le développement physique, le nanisme, un grave épuisement du corps.

Avec une soif accrue, l'enfant consommera de grandes quantités d'eau à chaque fois. Dans ce cas, jusqu'à 600 ml de liquide peuvent se distinguer par une miction. Une concentration réduite affecte la couleur, la rendant légère et transparente, ce qui est inhabituel pour un bébé en bonne santé.

Il devrait être particulièrement attentif à l'apparition des symptômes du diabète insipide chez un enfant. Ne réduisez pas drastiquement la quantité d'eau contenue dans le régime ou arrêtez complètement d'arroser le bébé. Cela peut conduire à l'apparition de symptômes plus lourds sous forme de convulsions, de perte de conscience, de mort.

Il devrait immédiatement demander de l'aide médicale, en découvrant les symptômes de la maladie chez le bébé.

Diabète insipide rénal

Le diabète néphrogénique est une sorte de pathologie associée à des anomalies congénitales. Dans ce cas, le niveau de vasopressine est normal, mais la sensibilité des récepteurs rénaux est altérée. Les reins cessent d'excréter l'urine à faible concentration osmolaire. La fonction homéostatique des reins est perturbée.

Dans une plus grande mesure, la maladie est prédisposée aux garçons, ce qui prouve l'hérédité du diabète néphrogénique. Chez les filles, la symptomatologie est rarement exprimée dans son intégralité et se limite principalement aux signes de polyurie. L'enfant refuse les liquides et l'eau qui pénètre dans l'organisme provoque souvent des vomissements.

Les premiers signes de diabète néphrogénique chez les enfants surviennent à l'âge de 3 à 6 mois.

Il y a des vomissements, une grande quantité d'urine (environ 4 litres) est libérée par jour, de la fièvre. La sensation de soif chez les enfants peut être absente, ce qui entraîne éventuellement une violation de la chaise, des troubles du sommeil. Le déséquilibre eau-sel constitue une grave menace pour le développement normal de l'enfant. La condition est lourde avec le développement de l'hypotrophie, un retard dans le développement mental et physique.

Le diabète insipide rénal est presque toujours acquis. Une telle pathologie entraîne une hypercalcémie, un rein polykystique, un blocage des calculs urétraux, une hypokaliémie, une insuffisance rénale. Un apport excessif en liquide provoque un lavage du gradient responsable de la concentration d'urine. La biopsie et la microdissection des tubules rénaux aideront à diagnostiquer la maladie.

Le diabète insipide rénal peut être une pathologie héréditaire ou une conséquence d'une autre maladie.

Non-diabète chez les enfants: traitement

Pour réussir le traitement, il est nécessaire de subir un examen complet et de révéler l’étiologie de la maladie. Les symptômes du diabète insipide ne dérangeront pas l'enfant en cas de guérison complète de la pathologie sous-jacente. Pour chaque patient, le médecin sélectionne un traitement individuel des effets médicamenteux.

En cas de manque de vasopressine, une hormone antidiurétique produite par l'hypophyse, un traitement de substitution est prescrit en tant qu'analogue synthétique. Cela aide à réduire le volume quotidien d'urine, en augmentant sa densité. Le traitement médicamenteux est acceptable dans le cas où la quantité d'urine par jour dépasse 4 litres.

La thérapie chez les enfants atteints de diabète insipide neurogène congénital jusqu'à trois ans implique l'administration d'une solution de glucose par voie intraveineuse. La consommation de liquide avec diabète insipide central n'est pas limitée. L'utilisation d'analogues de la vasopressine n'est possible que sous la supervision de médecins. Pour les bébés, il est plutôt difficile de calculer la posologie, par conséquent, la thérapie de remplacement n'est généralement pas prescrite.

Les enfants à partir de 3 ans ont progressivement introduit un substitut synthétique à la vasopressine. La dose primaire doit être petite, puis, si nécessaire, l'augmenter. Le contrôle quotidien du niveau d'électrolytes dans le plasma est effectué, la quantité de liquide bue et l'urine excrétée sont comptées.

En cours de traitement, les patients doivent adhérer à la nutrition. La consommation de protéines et de sel dans l'alimentation du bébé devrait être limitée. Il est recommandé de varier le menu avec des légumes et des fruits (le cas échéant, ils sont broyés en purée de pommes de terre).

Si le bébé est nourri artificiellement, le mélange est sélectionné avec le moins de substances dissoutes. Dans tous les cas, le lait maternel est mieux toléré et sa charge osmotique est minimale.

Le traitement du diabète insipide est choisi en fonction du type de maladie et de l'âge de l'enfant.

Médicaments contre le diabète insipide

Pour remplacer l'hormone vasopressine prescrire le médicament Desmopressin. Il a des propriétés antidiurétiques et augmente la perspicacité des tubules rénaux. L'utilisation du médicament entraîne une diminution de la quantité quotidienne d'urine, ce qui augmente sa concentration.

Pour obtenir l'effet thérapeutique souhaité, la desmopressine doit être consommée avant les repas ou au moins 2 heures après avoir mangé.

La posologie est calculée individuellement pour chaque enfant, mais le traitement doit commencer avec une quantité minimale de médicament. Il est important de contrôler la quantité de liquide consommée pour prévenir le développement d'un œdème cérébral.

Vous pouvez remplacer le remède par d'autres médicaments contenant un analogue d'une hormone antidiurétique. Ces médicaments comprennent:

  • Mininin
  • Adiuretin SD (publié sous forme de gouttes et de comprimés)
  • Presinex
  • Vasomyrine
  • Nativ-desmopressine

L'effet stimulant sur la production de sa propre hormone, la vasopressine, et l'effet positif sur la sensibilité des tubules rénaux est le médicament chlorpopamide. Il est particulièrement efficace dans le traitement des patients atteints de diabète et de diabète insipide. Le volume quotidien d'urine est réduit de 50 à 70% et, par conséquent, la concentration du liquide extrait augmente.

Dans les pathologies de type rénal, les diurétiques thiazidiques sont utilisés en thérapie (effet paradoxal de la réduction de la diurèse).

Leur action vise à bloquer l'absorption inverse dans les tubules urinaires de chlore, réduisant ainsi l'excrétion de l'acide urique.

Cela vous permet de réduire le niveau de sodium dans le sang. Ce groupe de médicaments comprend l'Indapamir, la Chlortalidone, l'Hydrochlorothiazide, le Klopamid. Utilisé avec succès une combinaison d'indométhacine, de thiazidiques et de desmopressine.

Le diabète insipide central est traité avec des médicaments contenant un analogue d'hormone antidiurétique et une version néphrogénique de la maladie avec des thiazidiques (diurétiques).

Complications du diabète insipide

Non-diabète se réfère à des maladies graves, mais avec une détection rapide et la bonne approche du traitement, les chances de mener une vie normale sont suffisamment grandes. Les enfants tombent dans la zone à risque avec la possibilité de développer des complications et des conséquences indésirables.

Le plus grand danger est la déshydratation (déshydratation) d'un petit organisme. Le poids corporel diminuera, l'état de santé s'aggravera. Souvent, la température du corps augmente, des vomissements se produisent. Réduire la consommation de liquide dans l'espoir de réduire le nombre de mictions ne peut pas être! De plus, cela n'aboutira pas au résultat souhaité, mais ne fera qu'empirer la situation.

La déshydratation peut entraîner de graves perturbations physiologiques.

Les parents de bébés qui ne connaissent pas la présence d'une telle maladie chez un enfant devraient porter une attention particulière à ces symptômes.

À l'avenir, il peut causer des troubles neurologiques, une hypotension, un retard de développement (physique et mental). Avec une déshydratation sévère, le bébé perd conscience, il peut y avoir des crampes. Ceci est une condition dangereuse qui entraîne la mort en l'absence d'assistance médicale.

Les enfants d'âge scolaire peuvent souffrir d'énurésie. L'incontinence urinaire est principalement observée la nuit. Une miction fréquente épuise le corps, affecte négativement l'état psychoémotionnel. En l'absence de traitement, la tachycardie se développe, il y a un dysfonctionnement du cycle menstruel chez les adolescentes, les caractéristiques sexuelles secondaires se développent mal.

Le plus grand danger pour les bébés est la déshydratation du diabète insipide.

Prévention du diabète insipide

Pour prévenir une maladie, c'est impossible. Il peut être présent au niveau génétique ou se développer dans un contexte de pathologies diverses. Il est recommandé de traiter les maladies infectieuses en temps opportun et de ne pas laisser le processus de récupération se faire à lui-même. Une attention particulière est portée à la santé dans les traumatismes du crâne, les pathologies inflammatoires du cerveau. On pense que ces facteurs sont la principale cause de développement chez les enfants diabétiques insipides.

S'il y a une maladie dans les antécédents d'un enfant, il faut d'abord améliorer le régime alimentaire et le système alimentaire. Une nourriture saine et correctement sélectionnée influence positivement le bien-être, réduit le nombre de besoin d'uriner.

Le but principal de l'alimentation est de satisfaire le corps avec la quantité d'eau nécessaire. N'oubliez pas que les repas diététiques ne doivent pas nuire au tractus gastro-intestinal.

Il est permis de manger de la viande, mais seulement des variétés à faible teneur en matière grasse. Le plus grand avantage, il apportera le corps dans une forme cuite, bouillie ou cuite. Pour nourrir les enfants, ils le frottent en purée. Parmi les fruits, il est préférable de privilégier les ananas, les pamplemousses, les pommes et les bananes. Il est temps de se rappeler les fruits secs et les noix, qui sont parfaitement combinés avec différentes bouillies.

Dans le menu de l'enfant, il devrait y avoir du lait et tous les produits à base de lait aigre. Pour le petit-déjeuner, l'enfant peut cuisiner, par exemple, une casserole de lait caillé. Parmi les boissons, les tisanes, l'eau citronnée, les boissons aux fruits et les jus de fruits naturels étanchent bien la soif.
Les enfants peuvent souffrir de diabète insipide dès la naissance, mais le plus souvent c'est une maladie acquise. La guérir n'est possible que si la cause de la maladie est éliminée.

Non-diabète chez les enfants

Qu'est-ce que le diabète insipide chez les enfants -

Non-diabète sucré chez les enfants - une maladie provoquée par une pénurie d'hormone antiduyretique dans le corps et qui est percée par la polyurie et la polydipsie.

L'hormone antidiurétique stimule l'absorption d'eau de l'urine primaire dans le sang des tubules collecteurs des reins et régule le métabolisme de l'eau dans le corps des enfants, des adolescents et des adultes.

Quelles sont les causes / causes du diabète insipide chez les enfants:

Le diabète est associé au diabète idiopathique chez un enfant. Il peut commencer à tout âge. Dans la forme idiopathique, le déficit en hormone antidiurétique dépend du dysfonctionnement de l'axe hypothalamo-hypophysaire. On suppose que dans cette zone, il existe un défaut biochimique inhérent, qui se manifeste par des symptômes si l'organisme est influencé par des facteurs environnementaux défavorables.

Non-diabète sucré chez les enfants peut avoir une étiologie post-traumatique. Il peut se produire en raison des dommages qui se produit lorsque la tige pituitaire au-dessus du crâne avec une blessure d'une fracture du crâne et la rupture de la tige pituitaire et après des opérations neurochirurgicales et manipulations.

Une polyurie permanente peut apparaître après une blessure prolongée - 1 à 2 ans. Dans de tels cas, les médecins découvrent l'état de l'enfant pendant cette période, tentent de trouver des termes courts lorsque des symptômes typiques peuvent apparaître. Une telle cause de diabète insipide comme traumatisme accidentel du crâne est extrêmement rare.

La cause de la carence absolue en hormone antiduyretique peut être une lésion de la neurohypophyse pour l'une des raisons suivantes:

  • histiocytose
  • tumeur sur la selle turque et dans la région de la croix du nerf optique
  • fracture de la base du crâne, intervention chirurgicale
  • infection (tuberculose, encéphalite)
  • Syndrome de tungstène
  • formes héréditaires

Dans la pratique médicale, il existe de nombreux cas où la cause exacte de la déficience absolue en hormone antiduyretique reste incertaine et, par conséquent, le diabète insipide chez les enfants est classé en tant que forme idiopathique. Mais avant cela, vous devez réexaminer l'enfant, peut-être plusieurs fois. Étant donné que la moitié de patients avec des changements morphologiquement visibles de l'hypothalamus ou de l'hypophyse en raison du processus volumétrique se produit qu'après un an après les premiers symptômes de la maladie, et un quart des enfants malades, ces changements peuvent se produire qu'après 4 ans.

Il existe une forme particulière de diabète insipide chez les adolescents et les enfants, caractérisée par une résistance à l'hormone antiduyretique, considérée comme une absence relative d'hormone. La maladie n'est pas associée à une production insuffisante de vasopressine ou à sa destruction accrue, mais résulte de l'insensibilité congénitale des récepteurs rénaux à celle-ci.

Pathogenèse (que se passe-t-il?) En cas de diabète non diabétique chez l'enfant:

La pathogenèse est le manque de production dans le corps de la vasopressine (ADH). Dans la plupart des cas, une telle pénurie est causée par une déficience des cellules neurosécrétoires dans les noyaux supraoptiques et, dans une moindre mesure, paraventriculaires de l'hypothalamus. Le corps reçoit peu d'eau en raison de l'absence d'une quantité d'hormone antidiurétique, ce qui entraîne une augmentation de l'osmolarité du plasma. Et ceci, à son tour, stimule les mécanismes de développement de la soif et provoque la polydipsie.

Donc le corps tente de rétablir l'équilibre entre la libération et la consommation d'eau, et la pression osmolaire des fluides corporels se stabilise à un nouveau niveau légèrement élevé. Mais la polydipsie n'est pas seulement une manifestation compensatoire secondaire de l'excès de polyurie. Parallèlement à cela, dans la pathogenèse, le dysfonctionnement des mécanismes centraux de la soif est important.

Certains chercheurs croient que l'apparition de la maladie est marquée par une augmentation compulsive de la soif, puis que l'enfant présente une polyurie avec une faible densité relative d'urine. Le non-diabète sucré chez les enfants d'origine neurogène est une maladie avec la pathologie de l'axe hypothalamo-neurohypophyse.

Symptômes du diabète insipide chez les enfants:

Un symptôme typique du diabète insipide chez l'enfant est une augmentation significative de la libération d'urine diluée. La miction chez le bébé est abondante, se produit souvent pendant le jour et la nuit. La diurèse (excrétion d'urine) peut atteindre 40 litres en 24 heures. La production quotidienne moyenne d'urine est de 3 à 10 litres. La densité relative de l'urine est inférieure à ce qu'elle devrait être. En moyenne, le chiffre est de 1005. Il ne contient pas de sucre et de changements pathologiques.

Avec la polyurie et l'incapacité de former de l'urine concentrée, le développement d'un tel symptôme se développe. L'enfant veut boire le jour et la nuit. En l'absence de boisson, l'hypovolémie et l'hyperosmolarité plasmatique augmenteront. Le résultat est des symptômes encore plus graves:

  • montée en température
  • agitation
  • stupeur
  • hyperpnée
  • le coma
  • issue fatale

Le non-diabète sucré peut survenir chez les enfants sans soif sévère, mais de tels cas dans la pratique médicale sont rares. Dans de tels cas, la polyurie est fortement prononcée, il n'y a pas de soif, on peut s'attendre au développement spontané des symptômes de déshydratation décrits ci-dessus. Il y a des cas où la maladie considérée passe sans symptômes et elle ne peut être détectée que par des tests de laboratoire. Les médecins ont une faible densité relative d'urine, une diurèse excessive. Les symptômes sont généralement complétés par des troubles neuro-endocriniens tels que les troubles menstruels chez les filles, l'impuissance et l'infantilisme sexuel chez les adolescents.

L'appétit et le poids corporel d'un enfant diminuent souvent, surtout lorsqu'un symptôme tel que la soif n'est pas exprimé. Les symptômes du diabète insipide peuvent être trouvés dans les formes cérébrales de l'obésité, panhypopituitarisme, acromégalie. S'il y a une telle combinaison, les manifestations peuvent être épuisées (vaguement prononcées).

Sont souvent manifestations psychopathologiques du diabète insipide: syndromes asthéniques et anxio-dépressifs. Les troubles autonomes peuvent ne pas être très prononcés. Ils peuvent apparaître périodiquement, bien que des paroxysmes autonomes à orientation principalement sympatho-surrénalienne soient également probables. Les troubles végétatifs permanents se manifestent par une peau sèche, un manque de transpiration, une sécheresse anormale des muqueuses, qui surviennent généralement avec d'autres symptômes de diabète insipide chez l'enfant.

De plus, dans les cas fréquents, la labilité de la pression artérielle est révélée, il y a une tendance à l'augmenter, la tendance de l'enfant à la tachycardie. L'examen neurologique ne peut révéler que des symptômes bénins. Sur les craniogrammes, il est souvent possible de voir une forme aplatie de la base du crâne avec de petites dimensions de la selle turque, ce qui, très probablement, fait référence aux signes de la dysraphie. Les perturbations EEG sont les mêmes que pour d'autres maladies neuro-métaboliques endocriniennes.

Diagnostic du diabète insipide chez l'enfant:

Recherche en laboratoire

Les méthodes de laboratoire détectent les polypsidies et la polyurie, et la densité relative de l'urine est comprise entre 1001 et 1005. Effectuez l'échantillon en excluant le liquide pendant trois heures. Dans le même temps, la densité relative de l'urine reste faible et l'osmolalité du plasma augmente. Si la densité relative de l'urine augmente et que l'osmolalité du plasma est normale, cela indique une polydipsie psychogène qui peut survenir chez les jeunes enfants.

Un échantillon contenant de la vasopressine - 5ED est injecté sous la peau. Avec une carence absolue en hormone antiduyretique (qui parle de diabète insipide), la densité relative de l'urine devient plus élevée. Si un enfant a une résistance à l'hormone antiduyretique, comme c'est le cas avec le diabète insipide néphrogénique, la densité relative de l'urine est la même.

Recherche instrumentale

Pour le diagnostic, il est nécessaire de visualiser la région hypothalamo-hypophysaire - TDM, étude radiologique du crâne, IRM.

Diagnostic différentiel du diabète insipide chez l'enfant

Le non-diabète sucré par manifestation est similaire à la consommation excessive d'eau ou à la polydipsie primaire, ce qui s'explique par l'origine psychogène. Chez les patients atteints de schizophrénie, la polydipsie peut être observée, ce qui devrait également être pris en compte dans le diagnostic.

Si un enfant psychogène polipsidiya, alors échantillon suhoedeniem conduit au fait que la production d'urine diminue, la densité relative des rendements d'urine à la normale (comme chez les enfants en bonne santé - 1020), l'état de l'enfant est normal et les symptômes de la déshydratation sont observés.

L'étape suivante du diffodiagnostic est l'élimination de la forme néphrogénique de la maladie, dans laquelle les tubules rénaux sont insensibles à la vasopressine. Formes de diabète insipide néphrogénique:

  • Forme familiale avec anomalie héréditaire dans le développement des tubules rénaux
  • La forme acquise à la suite de maladies somatiques, infectieuses et d'intoxications

Pour effectuer un diagnostic différentiel du diabète sucré avec d'autres conditions pathologiques, il est nécessaire de mener une étude de la fonction des reins, du système urogénital, du système sanguin et d'effectuer les tests susmentionnés.

Traitement du diabète insipide chez les enfants:

La première étape dans le traitement des manifestations du diabète insipide chez les enfants est l'élimination de la cause. La radiothérapie ou la chirurgie pour enlever la tumeur est utilisée. La thérapie de remplacement par l'utilisation de médicaments à base de vasopressine est en cours. Les médecins appellent l'injection Desmopressin 3 fois par jour. La dose est individuelle, il faut au minimum 100, au maximum 600 μg par jour, le contrôle obligatoire de la densité relative de l'urine.

Les enfants douloureux doivent éviter les situations dans lesquelles il est difficile de fournir de l'eau, car limiter la consommation de liquide peut entraîner une hyperosmolalité et une déshydratation du corps.

Pronostic du diabète insipide chez les enfants

Il n'y a pas de menace pour la vie si le régime de consommation est gratuit. Un pronostic favorable pour la vie et la capacité de travail si un traitement hormonal substitutif par des hormones antiduyretiques a été pratiqué. S'il existe une formation de volume dans la région hypothalamo-hypophysaire, le pronostic dépend de son emplacement et de la possibilité de traitement.

Traitement du diabète insipide chez l'enfant avec des remèdes populaires

  • 2-3 fois par jour, l'enfant reçoit 0,5 tasse de saumure de chou mariné, dans laquelle il y a beaucoup d'acide lactique. Ou donnez 4 fois par jour du jus frais de betteraves rouges dans 1/4 tasse.
  • Dans 250 grammes d'eau mettre 1 cuillère à soupe. l. feuilles et jeunes pousses de bleuets, laisser bouillir à feu doux pendant 10 minutes, laisser refroidir et déposer. Donnez à l'enfant 6 fois par jour pendant un quart de verre.
  • Dans 250 grammes d'eau mettre 1 cuillère à soupe. l. graines de psyllium, faire bouillir pendant 5 minutes, laisser refroidir, puis filtrer. Donner à l'enfant 3 fois par jour pour une cuillère à soupe.
  • Dans un verre d'eau, 2 c. des cuillères de jus des racines et des feuilles de bardane. Le mélange résultant est divisé en 3 repas, vous devez boire pendant 1 jour (3 fois). À partir de la racine de bardane de mai, une salade est parfois fabriquée, ce qui est considéré comme un bon moyen de traitement phytochimique du diabète insipide.
  • Au début de la maladie 1 c. Une cuillerée d'écorce de tremble écrasée est versée avec deux verres d'eau et bouillie pendant une demi-heure à feu doux. Ensuite, envelopper, insister environ 3 heures, filtrer et donner à l'enfant 3 fois par jour pour la sixième partie du verre, vous devez donner une perfusion avant les repas, le cours de 2 à 3 mois.

Prévention du diabète insipide chez les enfants:

Les causes exactes du développement du diabète insipide chez l'enfant n'étant pas connues, les mesures de prévention primaire ne sont pas clairement formulées. Il est recommandé d'amener l'enfant à des examens médicaux préventifs. Il est conseillé aux adolescents de renoncer à leurs habitudes néfastes - d’abord, de fumer et de boire de l’alcool.

Quels médecins devraient être traités si vous souffrez de diabète insipide chez les enfants:

De quoi t'inquiètes-tu? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées sur le diabète insipide chez les enfants, ses causes, ses symptômes, ses méthodes de traitement et de prévention, au cours de l'évolution de la maladie et après un régime alimentaire? Ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin - clinique Eurolaboratoire toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes externes et vous aideront à identifier la maladie en fonction des symptômes, vous consulteront et vous fourniront l'aide et le diagnostic nécessaires. Vous pouvez aussi appeler un médecin à la maison. Clinique Eurolaboratoire est ouvert à vous toute la journée.

Comment contacter la clinique:
Le numéro de téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). La secrétaire de la clinique viendra vous chercher une journée et une heure de visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des recherches, assurez-vous de porter leurs résultats à un cabinet médical. Si aucune étude n'a été effectuée, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d'autres cliniques.

Est-ce que vous Il est nécessaire d’aborder avec soin l’état de votre santé en général. Les gens ne font pas assez attention symptômes de maladies et ne réalisez pas que ces maladies peuvent être mortelles. Il y a beaucoup de maladies qui ne se manifestent pas initialement dans notre corps, mais il s'avère que, malheureusement, elles sont déjà traitées trop tard. Chaque maladie a ses propres signes spécifiques, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. La définition des symptômes est la première étape dans le diagnostic des maladies en général. Pour cela, il faut simplement plusieurs fois par an subir un examen médical, non seulement pour prévenir une terrible maladie, mais aussi pour maintenir un esprit sain dans le corps et dans l’ensemble du corps.

Si vous souhaitez poser une question à un médecin - utilisez la section de consultation en ligne, vous y trouverez peut-être des réponses à vos questions et lisez-les. conseils pour prendre soin de vous. Si vous êtes intéressé par les commentaires sur les cliniques et les médecins - essayez de trouver les informations dont vous avez besoin dans la section Tous les médicaments. Inscrivez-vous également sur le portail médical Eurolaboratoire, être constamment à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour sur le site, qui vous sera automatiquement envoyé par courrier.

Classification et signes du diabète insipide chez les enfants

L'échange d'eau dans le corps de l'enfant est réglementé hormone antidiurétique. L'absence de cette substance entraîne le développement de pathologies graves.

Le diabète insipide est l'une des affections les plus dangereuses et les plus graves provoquées par une déficience d'une telle hormone.

Symptomatique du diabète insipide chez les enfants se manifeste progressivement. Les résultats du traitement dépendent directement de pendant le diagnostic établi et le début du traitement.

Comment traiter le syndrome de la dystonie musculaire chez le nouveau-né? Apprenez à ce sujet de notre article.

Concept et caractéristiques

Le non-diabète est une pathologie dont le développement s'accompagne de violation significative de l'équilibre eau-électrolyte dans le corps de l'enfant.

Le développement de la maladie peut survenir à tout âge.

La pathologie fait référence au nombre maladies endocriniennes et dans certains cas est hérité.

  • le diabète insipide peut se développer en association avec polyurie (volume accru de libération d'urine par jour);
  • la maladie peut être combinée avec polydipsie (un sentiment de soif constant).
au contenu ↑

Causes et groupe de risque

Dans certains cas, la cause du diabète insipide ne peut être établie pendant longtemps. Une telle caractéristique de la maladie est due à la présence facteur héréditaire et congénital.

Un groupe de risque particulier comprend les enfants présentant une déficience cérébrale, qui peuvent être déclenchés non seulement par des maladies, mais aussi par des facteurs externes (blessures, interventions chirurgicales, etc.).

Causes de la maladie peuvent être les facteurs suivants:

  • progression des tumeurs cérébrales;
  • pathologie grave associée à l'état des vaisseaux;
  • progression de l'histiocytose;
  • anomalies auto-immunes congénitales;
  • les conséquences d'un traumatisme sur le crâne et le cerveau;
  • complications après une intervention chirurgicale dans le cerveau;
  • complications du diabète sucré;
  • troubles congénitaux de l'hypophyse et de l'hypothalamus;
  • complications après maladies infectieuses.

À propos des symptômes et du traitement de la diphtérie chez les enfants, lisez ici.

Classification

Différents types de diabète insipide chez l'enfant présentent des symptômes similaires, mais l'étiologie de ces conditions diffère. La maladie peut être congénitale ou acquise. Le degré de développement de la maladie est divisé en trois catégories.

Sur le primaire la quantité d'urine libérée augmente à 6-8 litres par jour. Quand deuxième degré en progressant la quantité d'urine atteint 8-14 litres par jour.

La troisième étape du développement de la maladie se caractérise par une augmentation du volume d'urine de 24 heures supérieure à 14 litres.

Types de diabète insipide:

  • neurogène (ou centrale) forme - une violation du niveau de l'hormone antidiurétique sous l'influence des pathologies de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  • rénal forme (ou néphrogénique) - une résistance à la vasopressine se forme;
  • iatrogène forme - se développe dans le contexte de l'utilisation excessive de médicaments d'un groupe de diurétiques;
  • déprogénique forme - caractérisée par une augmentation de la quantité de liquide utilisée par l'enfant dans un contexte de troubles nerveux;
  • fonctionnel forme - la maladie se produit dans la plupart des cas chez les enfants de moins d'un an.

Lors du traitement médical du diabète insipide, la maladie est classée en trois étapes. Le premier (compensatoire) se caractérise par une augmentation du volume d'urine excrétée et un manque de soif.

La deuxième étape (sous-compensation) se manifeste sous la forme d'une augmentation de la quantité d'urine et d'attaques mineures de soif. La troisième étape (décompensation) est une combinaison de soif constante et une augmentation de l'urine sécrétée.

Symptômes et signes

Reconnaître le diabète insipide chez un enfant peut changer son comportement et les symptômes d’anomalies dans l’état général du corps. Si le bébé l'appétit avait disparu, il est devenu irritable et se plaint souvent de soif, un examen médical doit alors être effectué dans les plus brefs délais.

Les symptômes du diabète de cette forme progresseront et commenceront à s'accompagner d'une tachycardie, d'une anémie et d'un grave épuisement du corps.

Les symptômes les maladies sont les conditions suivantes:

  • augmentation de l'irritabilité de l'enfant;
  • autres troubles psycho-émotionnels;
  • pression artérielle basse;
  • perte d'appétit;
  • bouche sèche constante;
  • propension aux maux de tête;
  • augmentation soudaine de la température corporelle;
  • douleur dans les articulations;
  • tendance à entraver les mouvements intestinaux;
  • trop grand volume de liquide lors de l'urination;
  • propension à la perte de conscience régulière;
  • couleur de l'urine légère ou presque transparente;
  • symptômes de troubles du système digestif.
au contenu ↑

Complications et conséquences

En l'absence de traitement rapide, le diabète insipide se développe à un rythme accéléré. Le poids du corps de l'enfant peut diminution des indicateurs critiques. La cause des complications n'est pas seulement un traitement tardif, mais aussi certaines erreurs des parents.

Par exemple, si vous donnez moins de liquide à votre enfant et que vous essayez de réduire la quantité d'urine de cette manière, l'efficacité du traitement diminuera et l'état du bébé s'aggravera.

Conséquences le diabète insipide peut devenir les conditions suivantes:

  • retard dans le développement physique;
  • pathologies neurologiques graves;
  • retard dans le développement sexuel;
  • déshydratation du corps;
  • conditions dépressives;
  • le nanisme;
  • l'énurésie;
  • maigreur excessive.

Intervention opératoire avec diabète insipide chez les enfants est réalisée qu'en cas d'urgence.

Les causes de la maladie ou les conséquences sont éliminées par des méthodes chirurgicales.

Dans d'autres cas, le traitement est traitement de substitution exclusif.

L'admission de médicaments est nécessairement complétée par l'adhésion à un régime spécial. Dans le menu de l'enfant, il est nécessaire de réduire la teneur en protéines, d'augmenter les glucides et la nourriture doit être fractionnée.

Recommandations Pédiatres pour le traitement de la dystrophie chez les enfants, vous pouvez trouver sur notre site Web.

Diagnostic et analyse

Diagnostic du diabète insipide chez l'enfant globalement. Lors du premier examen, le médecin découvre des informations sur la quantité de liquide consommée chaque jour par le bébé, combien le processus d'élimination correspond à la consommation et évalue également la santé globale.

Sur la base des données recueillies, des études de laboratoire spéciales et des consultations avec des spécialistes spécialisés sont assignées.

À méthodes de diagnostic inclure les procédures suivantes:

  • L'essai de Zimnitsky (la densité et la consistance de l'urine sont étudiées);
  • test à la vasopressine;
  • échantillon avec exclusion de liquide;
  • analyse de la teneur en hormone antidiurétique dans le sang;
  • différenciation avec polydipsie psychogène (les attaques de soif se produisent chez l'enfant sur fond de tension nerveuse);
  • Examen radiographique du crâne;
  • IRM et CT du cerveau.
au contenu ↑

Traitement conservateur

Le cours de traitement du diabète insipide est choisi pour les enfants individuellement.

Si vous avez une maladie congénitale, vous aurez besoin d'une injection intraveineuse régulière de glucose. Ces procédures sont prescrites pour les enfants jusqu'à trois ans.

Thérapie de substitution cela n'est pas fait. Pour le traitement des bébés de plus de trois ans, d'autres médicaments sont utilisés. En présence de complications, une opération est nécessaire.

Préparations, utilisé dans le traitement du diabète insipide chez les enfants:

  1. Introduction intraveineuse d'un substitut synthétique à la vasopressine (desmopressine).
  2. Thérapie avec des médicaments qui stimulent la production de sa propre hormone, la vasopressine (chlorpropamide).
  3. Traitement avec des médicaments qui réduisent la quantité de sodium dans le sang (Klopamid, Indapamide).
  4. Admission d'analogues de l'hormone antidiurétique (Vasomirin, Minirin, Adiuretin SD).

Quel est le danger de la glomérulonéphrite chez les enfants? Répondre à trouver tout de suite.

Remèdes populaires

L'efficacité maximale des remèdes populaires dans le traitement du diabète insipide à un stade précoce de la maladie. La médecine alternative complète bien la thérapie conservatrice et accélère le processus de récupération de l'enfant.

Lors de la sélection de remèdes populaires, il est important de prendre en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme de l'enfant (par exemple, la présence d'une réaction allergique à certains composants).

Exemples de remèdes populaires:

  1. Jus de racine de bardane (pour préparer le produit, vous avez besoin de jus frais, une cuillère à soupe de l'ingrédient doit être diluée dans un demi-verre d'eau tiède, la solution obtenue est divisée en deux doses).
  2. Pousses de myrtille (une cuillère à soupe de l’ingrédient écrasé est versé dans un verre d’eau bouillante, la préparation est maintenue pendant quinze minutes, il faut 50 ml quatre fois par jour).
  3. Écorce de tremble (une cuillère à café d'herbe sèche, versez 500 ml d'eau et faites bouillir, après refroidissement, le médicament doit être consommé 40 ml trois fois par jour).
  4. Graines de plantain (une cuillère à soupe de l'ingrédient doit être versé dans un verre d'eau bouillante et porter à nouveau à ébullition, prendre le médicament trois fois par jour pendant une cuillère à soupe).
au contenu ↑

Quelles prévisions?

Un pronostic positif du diabète insipide n'est possible que s'il y a thérapie à part entière maladie.

Dans la plupart des cas, la maladie peut être complètement guérie et ses symptômes cessent de perturber l'enfant, même à l'âge adulte.

Absence de traitement, non-respect des recommandations des spécialistes ou diagnostic tardif pires prévisions. Le non-diabète sucré peut non seulement modifier la qualité de vie des enfants, mais également entraîner la mort.

La prévention

Le diabète non sucré, dans la plupart des cas, se développe sous l'influence de certains facteurs.

Prévention de la maladie est d'exclure les causes du développement pathologie.

Les parents doivent prêter une attention particulière à l'état du cerveau de l'enfant. Les conséquences des blessures et des contusions du crâne doivent être vérifiées à l'établissement médical.

Si la maladie est congénitale, alors il ne peut pas être empêché. La rapidité du diagnostic jouera un rôle clé dans la thérapie et les prédictions.

Les mesures de prévention sont les suivantes: recommandations:

  1. Traitement en temps opportun des maladies virales et infectieuses chez l'enfant.
  2. Prévention des traumatismes crâniens (en présence de telles blessures, le traitement doit être complet).
  3. La nutrition de l'enfant doit être équilibrée (dans le menu de l'enfant, il doit y avoir des produits à base de lait aigre, des légumes et des fruits frais, de la viande, des fruits secs et des noix).
  4. Réapprovisionnement régulier en réserves de vitamines dans le corps de l'enfant à l'aide de complexes vitaminiques.
  5. Contrôle de l'utilisation du sel par l'enfant (dans le diabète insipide, ce produit est exclu du régime ou y est présent en quantité minimale).
  6. Le mode de vie de l'enfant devrait être actif (sports, activités de plein air régulières, jeux mobiles et sportifs, etc.).
  7. Régime de consommation (la déshydratation du corps de l'enfant ne peut en aucun cas être tolérée).

À terme, le diabète insipide peut être diagnostiqué en examinant régulièrement un enfant à partir d'un endocrinologue.

Suspicion pour le développement de la maladie le médecin peut apparaître aux premiers stades du processus pathogène, lorsque ses symptômes pour les parents seront invisibles.

Dans la pratique médicale, il existe de nombreux exemples de traitement complet du diabète insipide. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de considérer qu'il est impossible de guérir d'une maladie.

À propos de rôle du pédiatre dans le diagnostic et le traitement du diabète insipide chez un enfant dans cette vidéo:

Nous vous demandons sincèrement de ne pas vous faire de l'automédication. Faites une note au médecin!

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Le diabète sucré est une maladie endocrinologique entraînant un certain nombre de complications irréversibles et graves.

Il est important de comprendre que la glycémie est généralement la même chez les femmes et chez les hommes. Le niveau peut varier selon l'âge, la présence d'une maladie particulière et les caractéristiques féminines du corps.

En ce qui concerne les dangers des salades, avec la vinaigrette la plus populaire, les médecins disent si souvent que la question de savoir s’il faut manger de la mayonnaise dans le diabète ne devrait même pas se poser.

Types De Diabète

Catégories Populaires

Blood Sugar