loader

Principal

Les causes

Quelles sont les complications du diabète sucré?

Le diabète sucré est une maladie chronique dangereuse qui entrave sérieusement la vie d'une personne. Cette maladie oblige le patient à suivre un régime et à suivre un traitement régulier pour prévenir les exacerbations. Guérir cette maladie est impossible, mais quand les recommandations des médecins peuvent atteindre une compensation complète et 80-90% se débarrasser des symptômes. Néanmoins, les complications du diabète sont plus fréquentes que nous le souhaiterions. Chaque cas a un certain nombre de caractéristiques. Pour en savoir plus, lisez la suite.

Causes des complications du diabète de type 1 et 2

loading...

Quelle que soit la détérioration de la condition d'une personne atteinte de diabète, il a sa propre raison. Pendant plusieurs décennies, les médecins ont interprété les facteurs à l'origine des complications, mais il n'a pas été possible de déterminer pleinement la nature de ces phénomènes à ce jour. Dans le même temps, un certain nombre de circonstances sont connues pour favoriser l'apparition de changements physiologiques indésirables. Les plus communs d'entre eux sont énumérés ci-dessous:

  • malnutrition, provoquant des troubles métaboliques;
  • excès de glucose et / ou de sodium;
  • augmentation de la concentration de sucre dans le sang;
  • accumulation d'acide lactique dans l'organisme.

Types de complications

loading...

Le diabète sucré, en tant que maladie endocrinienne distincte, ne cache pas une menace pour la santé humaine. Cette maladie est dangereuse car elle provoque beaucoup de complications graves, qui ne passent presque jamais sans laisser de traces. Grâce à la recherche scientifique de pointe, la médecine a reçu de nombreuses informations utiles sur chacune des options possibles de détérioration.

Pointu

Les complications du diabète, classées comme aiguës, représentent une menace sérieuse pour la vie. Celles-ci incluent des processus qui se développent très rapidement et entraînent une détérioration de l'état du patient, jusqu'au point critique. Au mieux, le début d'une exacerbation prend plusieurs jours. Des complications beaucoup plus fréquentes qui se développent en quelques heures. Tant ceux-ci que d'autres, en l'absence d'aide médicale d'urgence, aboutissent inévitablement à une issue fatale. Le tableau ci-dessous fournit des informations générales sur chacune des complications aiguës possibles du diabète sucré:

Diabète sucré de type 1 chez un enfant: traitement des enfants

loading...

Chez les enfants, le diabète de type 1 se développe en raison d'une activité pancréatique altérée. Une telle pathologie chez un enfant peut apparaître dans un contexte de situation stressante ou de pancréatite chronique, qui est également néfaste pour les adolescents et les bébés.

Le pancréas est situé dans l'espace rétropéritonéal sur la paroi abdominale postérieure et se réfère à des glandes de type mixte. Le parenchyme remplit des fonctions exocrines et endocrines.

Autorité génère du suc pancréatique, qui contient des enzymes digestives et l'hormone de l'insuline impliqués dans la plupart des processus métaboliques du corps. La fonction principale de l'insuline est de contrôler le contenu correct du glucose dans le sang.

Le diabète sucré de type 1 chez les enfants se développe en raison de l'absence de libération d'insuline. Cette pathologie est due à la défaite de l'appareil de la glande qui produit l'insuline.

Le diabète sucré de type 1 chez les adolescents est appelé insulino-dépendant d'une autre manière, car un traitement à l'insuline est constamment nécessaire pour son traitement et sa prévention. Parfois, l'insuline est nécessaire et les diabétiques atteints d'une maladie de type 2, mais cela arrive rarement. Le diabète de type 1 ne peut pas se passer d'injections d'insuline.

Les causes du diabète de type 1 chez les enfants et les adolescents

loading...

Les principales causes de diabète chez l'enfant sont les processus pathologiques dans les îlots de Langerhans, situés à la queue du parenchyme. Les dommages à la glande peuvent être causés par de nombreuses causes, par exemple une infection virale. Mais le plus souvent, la pancréatite se développe en raison de l'agression du système immunitaire de l'enfant.

Dans ce cas, les îlots de Langerhans sont détruits par les cellules du tissu lymphoïde. Chez un enfant en bonne santé, ces cellules n'attaquent que des agents étrangers.

Ce processus s'appelle "auto-immun" et indique la production d'anticorps par l'organisme contre lui-même.

Maladies auto-immunes

loading...

Les maladies auto-immunes peuvent être associées à divers organes, par exemple la glande thyroïde ou les glandes surrénales. Ces pathologies sont assez fréquentes chez les patients atteints de diabète de type 1.

Cela indique une prédisposition héréditaire aux défaites immunitaires, qui peuvent être causées par d’autres facteurs externes.

On ne sait pas ce qui déclenche le mécanisme de la maladie, mais les scientifiques croient que le processus auto-immune peut être causée par l'utilisation du lait de vache ou infecté par une infection virale. Et déjà, le processus auto-immune provoque le développement du diabète chez les enfants et les adolescents.

Signes chez les enfants

loading...

Les manifestations du diabète de type 1 chez un enfant sont généralement aiguës. Après avoir mangé ou dans un contexte de jeûne prolongé, des signes soudains de vertiges et de faiblesse peuvent apparaître.

Le principal «carburant», qui utilise les cellules du corps humain pour consommer de l'énergie, est le glucose. Si la plupart des cellules peuvent convertir l'énergie des graisses et autres nutriments, le cerveau et le système nerveux nécessitent nécessairement du glucose.

Le glucose provenant de glucides alimentaires, stimule l'hormone insuline, ce qui influe sur les récepteurs de la membrane cellulaire et favorise la pénétration du glucose dans la cellule. Si ce processus est violé, il y a une défaillance du métabolisme et de l'énergie cellulaire. Une grande quantité de glucose pénètre dans le sang et l'urine.

L'utilisation du glucose dans cette situation devient complètement inefficace et les symptômes suivants sont observés chez un enfant présentant un diabète de type 1 décompensé:

  • bouche sèche et soif;
  • fatigue rapide;
  • besoin fréquent d'uriner pendant le jour et la nuit;
  • avec une augmentation de la perte de poids d'appétit;
  • Démangeaisons causées par des infections fongiques dans la région génitale;
  • autres infections cutanées.

Important! Si l'enfant présente l'un de ces symptômes, ou plusieurs à la fois, il doit être amené d'urgence chez un médecin pour un test.

L'hérédité est très importante. Si le genre du bébé a le diabète, la probabilité de développer la maladie augmente. Cependant, le diabète de type 1 est beaucoup moins répandu que le diabète de type 2. Plus d'informations sur ce qu'est le diabète décompensé, vous pouvez lire sur notre site Web.

Comment traiter un enfant

loading...

Le diabète de type 1 est presque toujours compensé par des injections d'insuline humaine. D'autres procédures et mesures thérapeutiques devraient viser à ramener le taux métabolique à la normale et à renforcer l'immunité de l'enfant.

La prévention du diabète chez les enfants peut être exprimée par les points suivants:

  1. Administration régulière d'insuline. Les injections sont effectuées quotidiennement, une ou plusieurs fois. Tout dépend du type de médicament utilisé.
  2. Élimination de l'hypodynamie et augmentation de l'activité physique.
  3. Maintenir un poids corporel normal.
  4. Mettre un ordre dans le régime et l'adhésion à un régime faible en glucides.
  5. Normalisation des processus énergétiques cellulaires et maintien du bon niveau de glucose.

Faites attention! Le traitement du diabète doit être choisi par un endocrinologue qualifié. Pour chaque patient, cela se fait individuellement, en fonction du stade, des symptômes et des caractéristiques du corps.

Prévention du diabète chez les enfants et les adolescents

loading...

La prévention de la maladie comprend toute une gamme de procédures visant à prévenir le développement de facteurs négatifs qui déclenchent le développement du diabète:

  • Les parents du bébé doivent surveiller tous les signes signalant une glycémie élevée ou faible.
  • Si l'enfant a déjà un diabète sucré, il est nécessaire de mesurer régulièrement le taux de sucre dans le plasma sanguin avec un glucomètre moderne spécial.
  • Le niveau de glucose doit être ajusté avec des injections d'insuline.
  • L'enfant doit respecter strictement le régime alimentaire établi par le médecin.
  • Un enfant devrait toujours avoir du sucre ou des aliments sucrés qui pourraient être nécessaires si une hypoglycémie se développe. Dans les situations graves, des injections de glucagon peuvent être nécessaires.
  • Les diabétiques doivent être examinés régulièrement chez le médecin pour détecter les anomalies des yeux, des jambes, de la peau, des reins et pour évaluer le taux de sucre dans le sang.
  • Pour pouvoir prévenir la décompensation du processus pathologique, vous devez consulter un médecin dès les premiers stades de la maladie.

Les causes du diabète de type 1 chez les enfants

loading...

La principale cause de la maladie est une violation d'un mode de vie sain. L'hypodynamie (activité motrice insuffisante) est en deuxième place. La violation des principes d'une alimentation saine joue un rôle majeur. Le développement du diabète provoque des aliments gras et riches en glucides, un régime faible en glucides pour les diabétiques doit être observé.

Tous ces facteurs mèneront invariablement à des processus pathologiques dans le corps de l'enfant.

Des exercices physiques réguliers contribuent à réduire le risque de développement et de progression des maladies cardiovasculaires, de l'athérosclérose et du diabète. Il est probable qu'au moment de l'effort physique il faudra ajuster la dose de préparations d'insuline. La posologie dépend de l'intensité et de la durée de l'exercice.

Important! Une activité physique excessive et un excès de dose d'insuline peuvent réduire significativement le taux de glucose et provoquer le développement d'une hypoglycémie!

La nourriture des adolescents et des enfants doit être riche en fibres, le régime alimentaire est bien équilibré par le nombre de protéines, de graisses et de glucides. L'utilisation de glucides à faible poids moléculaire, tels que le sucre, devrait être exclue.

La teneur quotidienne en glucides des aliments devrait être approximativement la même. Il devrait y avoir trois réceptions principales par jour et 2 à 3 collations. Un régime personnel pour un enfant atteint de diabète de type 1 devrait être un endocrinologue.

Éliminer complètement l'apparence de la maladie aujourd'hui est toujours impossible, car elle est due à divers facteurs. Mais les scientifiques du monde entier étudient sans relâche la maladie et apportent des ajustements efficaces au schéma thérapeutique et au diagnostic de la maladie.

Complications possibles de la maladie

loading...

Le diabète sucré de type 1, dans la plupart des cas, ne provoque de complications graves qu'en l'absence de traitement adéquat. Si des précautions sont prises contre votre propre santé et la santé des enfants, les complications suivantes peuvent survenir:

  1. Hypoglycémie taux de sucre dans le sang peut baisser fortement en raison de l'écart important entre les repas, une surdose de drogue de l'insuline, l'activité physique excessive, ou hyperthermie.
  2. Un changement incorrect de la préparation d'insuline peut entraîner une forte augmentation de la glycémie et de l'acidocétose.
  3. Dans le diabète aggravées par l'athérosclérose, qui est la circulation du sang dangereux dans les extrémités inférieures (du pied diabétique, la gangrène), les maladies cardiaques (infarctus du myocarde, l'angine de poitrine), accident vasculaire cérébral.
  4. La néphropathie est une pathologie rénale diabétique.
  5. La rétinopathie diabétique est une violation de la fonction de la vision.
  6. Dégénérescence des nerfs - neuropathie diabétique et angiopathie, entraînant l'apparition d'ulcères et d'infections.
  7. Risque élevé de développer des maladies infectieuses.
  8. Dans les cas graves et négligés, coma hyperosmolaire, cétoacidotique, hypoglycémique et lactacidémique.

Régime alimentaire

loading...

Il n'y a pas de remède pour le diabète sucré de type 1 aujourd'hui. Le facteur principal et la base du traitement ultérieur de la maladie sont le bon régime. Un bien-être satisfaisant et une rémission persistante ne peuvent être atteints qu'avec une correction soigneuse du régime alimentaire et une activité physique accrue.

Le risque de complications graves dans les derniers stades d'un régime correctement sélectionné est considérablement réduit. La plupart des diabétiques souffrent d'hypertension.

Les comprimés doivent être pris régulièrement à partir de l'hypertension artérielle associée au diabète sucré, ils aideront à réduire le risque de complications cardiovasculaires de la maladie.

Complications du diabète de type 1

loading...

Le diabète sucré lui-même est une maladie assez dangereuse. Cela est dû aux complications possibles qui surviennent en l'absence de traitement adéquat. Dans le cas du diabète de type 1, des injections quotidiennes d’insuline sont administrées. En plus de la prescription obligatoire de médicaments, le patient doit suivre certaines règles de nutrition, ainsi que des exercices réguliers.

Dans le cas où le patient néglige les principes de base du traitement et les rendez-vous d'un médecin, le risque de complications augmente. Le fait que le diabète affecte presque tous les systèmes du corps humain est particulièrement dangereux. En conséquence, les complications peuvent apparaître dans le contexte de l'une d'entre elles.

Les causes

loading...

Le développement du diabète de tout type est associé à la présence de nombreux facteurs. L'un des plus courants est l'hérédité. De plus, divers types d’infections et de blessures virales peuvent en être la cause. Grâce à eux, le mécanisme de la réponse immunitaire pathologique peut être déclenché, ce qui entraîne la dégradation des cellules pancréatiques. Ils sont responsables dans l'organisme de la production d'insuline. Son manque et conduit au fait que le niveau de glucose dans le sang commence à augmenter.

La maladie se développe généralement avant l'âge de 20 ans. Le premier type de traitement n'est pas acceptable, il est donc très important de prendre tous les médicaments prescrits à temps. Malheureusement, cela devra être fait avant la fin de la vie. Il est nécessaire d'arrêter les symptômes de la maladie à l'aide d'injections d'insuline.

Les causes du développement des complications du diabète de type 1 sont le fait que dans un organisme incapable de traiter de manière indépendante le glucose, commence l'épuisement de divers organes, dont le cerveau. Cela se produit même en dépit de la quantité de nourriture consommée. Si vous n’aidez pas l’introduction artificielle de l’insuline, le corps commencera à absorber une quantité insuffisante d’énergie à l’aide du métabolisme des graisses. Et cela peut déjà conduire à la formation de cétones, qui ont un effet néfaste et dommageable sur le cerveau, à la suite de quoi une personne tombe dans le coma.

Description des complications

loading...

La manifestation de complications est due à la fois au manque de traitement et à la durée de la maladie elle-même. Malheureusement, le fait que le corps ne produise pas d’insuline seul pendant 10 à 15 ans ne peut qu’affecter l’état des organes individuels.

Ainsi, le diabète augmente souvent le risque d’augmentation de la pression artérielle et augmente la teneur en cholestérol. Chez les hommes en raison d'une circulation sanguine réduite, l'impuissance peut se développer. Et chez les femmes, cette maladie entraîne des difficultés dans la planification de la grossesse. Si c'est le cas, le contrôle de la condition de la femme et du fœtus est particulièrement difficile.

En général, toutes les complications sont réparties selon les types suivants: aiguë, tardive et chronique.

Pointu

loading...

Ce groupe de complications est le plus grand danger pour la condition d'une personne. Ils se développent généralement dans un temps assez court: de quelques heures à plusieurs jours. Dans ces cas-là, il est beaucoup plus difficile de fournir une assistance médicale en temps opportun et les conséquences d'un tel manquement se traduisent par une issue fatale. C'est pourquoi il est important, à temps, de remarquer les principaux symptômes du développement d'une maladie causée par le diabète. On pense que si l'aide n'était pas fournie dans les deux heures suivant l'apparition des symptômes primaires, il devenait alors presque impossible d'aider le patient.

Parmi les complications aiguës auxquelles sont exposés les patients atteints de diabète de type 1, citons:

Cette affection se caractérise par une rupture brutale de la fonctionnalité des principaux organes du corps humain. Il se manifeste par la perte de conscience. Seuls les patients atteints de diabète de type 1 sont enclins à cela. La cause de l'acidocétose est l'accumulation dans le sang de corps cétoniques dangereux, c'est-à-dire des composés toxiques qui apparaissent en raison du métabolisme dans l'organisme de quantités excessives de graisse. Cela peut contribuer au non-respect des règles de base de la nutrition, des blessures et de la chirurgie.

Cette complication survient dans un contexte de changement brutal du taux de sucre dans le sang. Un tel phénomène pendant un petit laps de temps peut provoquer une perte de conscience, avec un manque de réponse pupillaire à la lumière, une augmentation de la transpiration et la survenue de crises. Terminez tout cela peut même devenir coma. Les causes de l’hypoglycémie sont la réception de fortes boissons alcoolisées, une activité physique accrue sur le corps et une surdose lors de la prise de médicaments. Cette complication peut survenir chez les patients atteints de tout type de diabète sucré.

Une affection similaire se développe sur un fond d'insuffisance cardiovasculaire, rénale et hépatique. Les symptômes sont une conscience floue, une insuffisance respiratoire, une chute brutale de la pression artérielle et un manque de miction. Ce type de coma est causé par l'accumulation d'acide lactique dans le sang. Affecté par cette condition, en règle générale, les patients de plus de 50 ans de tout type de diabète.

En retard

loading...

Ce groupe est constitué de conditions qui pendant plusieurs années aggravent progressivement l'état du patient. Les complications tardives du diabète sucré de type 1 ne peuvent pas toujours être éteintes, même si toutes les recommandations de traitement sont satisfaites. Il ne reste que le temps de remarquer leurs symptômes et de demander de l'aide. Donc, pour eux concerne:

  • La rétinopathie est une complication qui survient chez les patients présentant le premier type de diabète seulement 15 à 20 ans après la manifestation de la maladie. C'est une lésion de la rétine qui peut mener à son détachement, puis à une perte complète de vision.
  • L'angiopathie est la fragilité des vaisseaux, pouvant entraîner thrombose et athérosclérose. Il se développe généralement sur une période d'un an.
  • La polyneuropathie est une condition dans laquelle la sensibilité des membres à la douleur et à la chaleur disparaît. Les symptômes commencent par un engourdissement et une sensation de brûlure dans les mains et les pieds. Le phénomène s'intensifie la nuit.
  • Pied diabétique - apparition sur les membres inférieurs d'un diabétique d'ulcères, d'abcès et de régions mortes. Complication qui peut être évitée, en accordant une attention particulière à l’hygiène des pieds, ainsi qu’à la sélection appropriée des chaussures (confortables, ne frottant nulle part) et des chaussettes (sans bandes de compression).

Chronique

loading...

Comme cela a déjà été noté, l'évolution de la maladie sur une longue période peut endommager de nombreux organes vitaux. Les changements pathologiques de la composition sanguine, caractéristiques du diabète, peuvent entraîner la défaite des organes et systèmes suivants:

  • rein: dans le contexte de l'effet destructeur du diabète, l'insuffisance chronique se développe avec le temps;
  • peau: en raison d'un apport sanguin insuffisant, un patient diabétique présente un risque d'ulcères trophiques, en particulier dans les membres inférieurs;
  • vaisseaux sanguins: en raison du diabète, la perméabilité vasculaire affecte principalement ce phénomène, entraînant une carence en oxygène et autres nutriments, ce qui augmente le risque de crise cardiaque ou d'autres maladies cardiaques;
  • le système nerveux: la défaite des nerfs provoque un engourdissement des membres et une faiblesse permanente de ceux-ci, ce qui peut entraîner des douleurs chroniques.

La prévention

loading...

Prévenir l'apparition du diabète de type 1 est presque impossible, car les facteurs qui influencent ce diabète ne sont généralement pas surveillés. Prévenir le développement de nombreuses complications est plus réel. La principale chose à faire est de suivre les prescriptions du médecin responsable. Les principaux sont:

  • injections quotidiennes d'insuline;
  • régime équilibré régulier, en tenant compte des limites des produits;
  • exercice modéré régulier;
  • surveillance constante du taux de sucre (à l'aide d'un glucomètre personnel);
  • contrôler le niveau de sucre dans l'urine (selon les directives du médecin).

Ainsi, en respectant certaines règles, vous pouvez éviter l'apparition de nombreuses complications dangereuses, y compris à vie.

Complications du diabète sucré de type 1 chez l'enfant et l'adolescent: suivi régional, optimisation des soins médicaux

loading...

Malgré les succès et un nombre important d'études dans le domaine de la diabétologie [1, 2], de nombreux problèmes demeurent non résolus. Ceci est principalement indiqué par l’augmentation continue de l’incidence, de la prévalence du diabète de type 1 et de ses complications chez les enfants et les adolescents tant à l’étranger qu’en Russie et dans la région de Nijni-Novgorod. La prévalence réelle des complications diabétiques tardives chez les enfants dans la région de Nijni-Novgorod est beaucoup plus élevée que celle enregistrée [3].

La réduction de la fréquence des complications diabétiques dépend de la qualité des soins médicaux pour les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1 (DM 1). Le suivi des complications du diabète de type 1, des mesures de prévention primaire, secondaire et tertiaire jouent un rôle important dans l’optimisation des soins médicaux. Jusqu'à présent, il n'existait aucune approche unifiée de la systématisation des changements émergents du diabète sucré de type 1 chez les enfants et les adolescents, et le statut n'est pas défini - ils sont considérés comme des complications ou des manifestations du diabète [4]. Le registre régional du diabète existant à Nijni Novgorod ne prend pas en compte les enfants et les adolescents associés au diabète sucré de type 1 (retard du développement sexuel, nécrobiose lipoïde (LN), etc.) et, par conséquent, ils ne sont pas surveillés.

Chez les patients atteints de diabète de type 1, les infections concomitantes dans la plupart des cas sont plus graves et contribuent à la progression de la maladie sous-jacente. Par conséquent, l'utilisation des propriétés protectrices des préparations immunitaires devient topique. La vaccination est une mesure efficace pour prévenir les infections virales et bactériennes. L’attitude à l’égard de la vaccination des enfants et des adolescents atteints de diabète, en particulier ceux souffrant de complications liées au diabète, est ambiguë.

Objectif la recherche - l'optimisation des soins médicaux pour les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1 sur la base de l'organisation de la surveillance des complications diabétiques spécifiques associées au diabète sucré de type 1 états pathologiques, le développement de méthodes efficaces de diagnostic précoce, la prévention et le traitement.

Matériaux et méthodes de recherche

loading...

Au total, 890 enfants et adolescents ont été examinés, dont 465 avaient des complications diabétiques.

En fonction des tâches de tous les enfants et adolescents atteints de diabète de type 1, ils ont été répartis en 2 groupes - le principal (avec complications diabétiques) et le groupe de comparaison (sans complications diabétiques). Dans chaque groupe, l'analyse a été effectuée en fonction de: a) l'âge, en identifiant des groupes d'enfants (0 à 9 ans) et des adolescents (10 à 17 ans); b) lieu de résidence (ville et village). Une enquête auprès d'enfants et d'adolescents atteints de diabète de type 1 a été menée conformément aux normes généralement acceptées. Les niveaux cibles de glycémie chez les enfants ont été évalués par les lignes directrices du consensus ISPAD (2000).

Pour le test salivaire, les systèmes de diagnostic de la salive Omni-sal-saliva (Singapore Pts Ltd) ont été utilisés. Le système de salive est un papier filtre fixé sur une pointe en plastique et équipé d'un indicateur. Le papier peut absorber un millilitre de salive avant de changer la couleur de l'indicateur. La procédure était la suivante: le système de diagnostic salivaire avec une pointe avec du papier filtre était placé sous la langue le long des molaires. Le remplissage du système salivaire a été réalisé par imprégnation passive avec du papier filtre salivaire. Le temps (en secondes) à partir du moment où le système a été placé sous la langue a été fixé jusqu'à ce que la couleur de l'indicateur change sur la poignée du système salivaire.

Dans la première phase, nous avons étudié la prévalence et l'incidence du diabète de type 1 dans la région de Nijni-Novgorod (2001-2007.), Ainsi que les caractéristiques cliniques et métaboliques des enfants et des adolescents souffrant de complications du diabète de type 1. Une étude comparative ouverte prospective randomisée portant sur 430 enfants et adolescents atteints de diabète de type 1 a été réalisée. Dans la dynamique, 213 patients ont été examinés.

Vaccination de 100 enfants et adolescents avec les vaccins "Grippol" et "Pnevmo-23" pendant une saison épidémique (2003-2004). La supervision et l'examen immunologique ont été effectués avant et après la vaccination (après 1,5 mois et un an plus tard).

Pour établir un appareil de thérapie à ondes courtes utilisées "Amfita-0,2 / 10-01" (TU 9444-005-02070387-96) développé dans PTRI NSU eux. Lobachevsky (ville de N. Novgorod). La sélection de cette unité a été associée à un certain nombre d'avantages: 1) l'influence sur les lésions inflammatoires, dégénératives et d'autres (mode de physiothérapie fixation de la corne interchangeable) ou un domaine du récepteur, les zones réflexes, le corporels, les points auriculaires d'acupression de la surface de la peau (mode reflexotherapeutic avec une spéciale une buse amovible, 2) un appareil portatif de faible poids alimentée par le réseau domestique, destiné à effet local non-invasive d'un rayonnement de bruit d'intensité non thermique e ondes électromagnétiques dans la gamme millimétrique (53-78 GHz); 3) est économique, sûr, sans effets secondaires, assure la conservation à long terme de l'effet thérapeutique.

Le traitement statistique des données a été effectué sur un PC en utilisant un progiciel standard pour Windows 2000 (Excel 2000) et a également utilisé un progiciel statistique Statistika 6.0. Les critères de Fisher, Student, le rang et les coefficients de corrélation linéaire ont été appliqués. La probabilité d'erreur était de 0,05.

Les résultats de l'étude et leur discussion

L'observation dynamique dans la région de Nijni Novgorod de 2001 à 2007 montre une augmentation de la morbidité et de la prévalence chez les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1 dans le groupe d'âge de 0 à 14 ans.

Le taux le plus élevé d'augmentation de l'incidence du diabète de type 1 dans les zones rurales. Ainsi, pour la période d'observation dans la ville, l'incidence du diabète sucré de type 1 a augmenté de 50%, dans les zones rurales, de 167%.

La prévalence du diabète de type 1 augmente également progressivement, mais à un rythme plus lent.

Une augmentation du nombre d'enfants malades âgés de 0 à 9 ans a été observée dans 14,4% des cas de diabète de type 1 entre 2001 et 2007, tandis que chez les adolescents âgés de 10 à 17 ans, cette diminution a été de 14,6%. années (de 17,0 à 4,9%).

Les données statistiques sur l’incidence et la prévalence du DM 1 chez les adolescents âgés de 15 à 17 ans sont relativement stables. Ainsi, le taux d’incidence en 2002 était de 0,09 pour 1000 adolescents et de 0,08 en 2007.

La liste des complications du diabète enregistrées chez les enfants et les adolescents dans la région de Nijni-Novgorod en dynamique est présentée dans le tableau. 1.

La première a lieu polyneuropathie diabétique périphérique de manière stable (37%), suivie par - (. 2003-2006) la néphropathie diabétique, qui dynamique diminué de 25,1 à 19,4%. Une cause possible de ce phénomène est une bonne organisation de la prévention primaire et secondaire de la maladie de Newcastle. Il y a eu une augmentation de la cardiomyopathie diabétique et de la rétinopathie diabétique, principalement due à une amélioration du diagnostic de ces complications.

Révélé un type de DM près de corrélation d'écoulement instable 1 (décompensation fréquent), non seulement les complications diabétiques spécifiques (DPPN r = 0,49; p 9 / L pour l'essentiel et de 0,71 ± 0,04 x 10 9 / L dans le groupe comparaison, ce qui est significativement plus faible que dans le contrôle, p 0,05). Le taux de croissance d'AT après la vaccination dans le groupe avec des complications de type 1 étaient plus élevés que dans le groupe sans complications, même si aucune différence statistiquement significative dans les moyennes. Ainsi, après 1,5 mois titre post-vaccinal dans le groupe 1A d'AT a augmenté de 347,3% dans le groupe 1B - à 266,1%. Des niveaux plus élevés d'anticorps dans les complications du groupe étaient de 1 an après la vaccination (220,8 et 186,0% respectivement du niveau initial). Ainsi, les enfants atteints de complications diabétiques répondent de manière adéquate au vaccin antipneumococcique.

Pour évaluer l'effet du médicament « pneumo-23 », et des combinaisons de médicaments « pneumo-23 » + « Grippol » chez les enfants et les adolescents souffrant de complications diabétiques dans les processus auto-immunes étudié les taux d'anticorps à l'ADN natif et dénaturé à la vaccination, et 1-1,5 9-12 mois.

Il a révélé que les valeurs moyennes des anticorps à l'ADN natif et dénaturé de 1-1,5 et 9-12 mois n'a pas changé et sont compatibles avec les indicateurs de niveau normal, ce qui prouve l'absence d'activation de l'auto-immunité après la vaccination. Il n'y avait pas de différences statistiquement significatives dans la teneur en ADN des enfants natifs et dénaturés chez les enfants, en fonction de la présence de complications diabétiques, à la fois avant et après la vaccination (p> 0,05).

La vaccination avec des préparations "Pnevmo-23" et la combinaison "Grippol" et "Pnevmo-23" sont efficaces sur le plan clinico-immunologique, sans danger. Cependant, les patients présentant des complications de DM 1 ont besoin d'une protection supplémentaire contre les IRA dans le premier mois suivant la vaccination.

Ainsi, la première priorité sur les moyens d'améliorer les soins de santé pour les enfants et les adolescents atteints de complications du diabète, est un enregistrement de toutes les complications découlant, la continuité des travaux de tous les professionnels, pour surveiller le patient. Ceci est facilité par notre classification proposée des complications du diabète et de créer le type de registre spécialisé 1, adapté pour les enfants et les adolescents. Nous avons montré que les enfants et les adolescents qui sont régulièrement vus dans l'endocrinologue pédiatrique sur une résidence, moins susceptibles d'avoir des complications du diabète, ont une teneur plus faible de l'HbA1c. l'analyse des soins médicaux menée a montré un déficit de ces spécialistes dans la région de Nijni-Novgorod. A cet égard, la dotation complète de l'endocrinologie pédiatrique au centre régional et sur le terrain - la création de centres d'endocrinologie des enfants inter-régionaux effectuer un examen clinique différencié des enfants malades et des adolescents atteints de diabète de type 1 avec la libération des groupes à haut risque pour le développement de complications diabétiques. Il est nécessaire de mener activement des activités visant à l'organisation du travail pour la prévention primaire, secondaire, tertiaire des complications.

Les mesures proposées amélioration des soins médicaux pour les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1 ont atteint l'objectif principal - de réduire le nombre d'enfants et adolescents atteints de complications du diabète (de 51,1% en 2003 à 42,0% en 2007) dans la région de Nijni-Novgorod, en particulier comme la néphropathie diabétique, qui perturbe la qualité de vie et réduit sa durée.

Conclusions

1. La classification des complications du diabète de type 1 chez les enfants et les adolescents, ce qui suggère leur séparation en 2 groupes: - spécifiques résultant uniquement dans le diabète, et non spécifique ou associée au diabète, qui sont possibles dans d'autres états pathologiques.

2. Les plus importants facteurs de risque de complications du diabète sont 1 l'adolescence, le diabète expérience plus de 3 ans, décompensation fréquentes et prolongées répétées comas ketoatsidoticheskaya, la présence de foyers chroniques d'infection et les infections respiratoires aiguës, l'hypertension, les troubles du métabolisme des lipides.

3. La signification diagnostique de la méthode non invasive - le test salivaire (augmentation du temps de sécrétion de 1 ml de salive) a été établie en évaluant la gravité de la maladie et en prédisant l'apparition d'un choc dans l'acidocétose. Avec le développement du choc, l'indice de test salivaire a augmenté 11 fois ou plus par rapport à la norme.

4. le flux sanguin rénal Doppler conduite / Doppler révèle les premiers stades de la néphropathie chez les enfants et les adolescents diabétiques (avant le développement de la microalbuminurie) sous la forme de l'indice de résistance accrue sur la principale artère rénale supérieure à 0,69, suivie par une correction de médicament pour prévenir la progression des complications.

5. L'utilisation de nécrobiose lipoïdique EHF-thérapie en mode réflexologie et la physiothérapie favorise la disparition des lésions fraîches, réduction de la taille et la guérison des ulcères.

6. La vaccination des enfants et des adolescents atteints de diabète complications vaccins « Grippol » et « Pneumo-23 » non seulement réduit le nombre d'épisodes et la gravité des infections respiratoires aiguës, mais réduit également le risque de complications du diabète de type 1.

7. Les moyens les plus importants d'améliorer la qualité des soins médicaux pour les enfants atteints de diabète sont de surveiller toutes les complications diabétiques (spécifiques et non spécifiques), en tenant compte de la manifestation de la maladie; dotation en endocrinologues pédiatriques, création de centres endocrinologiques inter-districts et continuité du travail de tous les spécialistes à tous les stades de l'observation.

Azova EA, Académie de médecine d'Etat de Nijni Novgorod, Russie

Traitement du diabète de type 1 chez les enfants et les adolescents: symptômes de la maladie

Le diabète de type 1 est une maladie héréditaire chronique qui peut se manifester dès l'enfance. La maladie est due au fait que le pancréas ne peut pas produire d'insuline.

L'insuline est le principal intervenant dans les processus métaboliques. Il transforme le glucose en énergie nécessaire aux cellules. En conséquence, le sucre ne peut pas être absorbé par l'organisme, il est en grande quantité dans le sang et n'est que partiellement excrété.

Le diabète sucré chez les enfants de type 1 est moins fréquent, représentant jusqu'à 10% de tous les cas. Les premiers signes peuvent être observés dès le plus jeune âge d'une personne.

Symptômes du diabète de type 1

Avec le diabète de type 1, les symptômes commencent à se manifester assez rapidement. En quelques semaines, l'état de l'enfant s'aggrave considérablement et il entre dans un établissement médical. Il est nécessaire de reconnaître les symptômes du diabète de type 1 à temps.

La soif constante est due à la déshydratation du corps, car le corps ne dilue pas le sucre qui circule dans le sang. L'enfant, constamment et en grande quantité, demande de l'eau ou d'autres boissons.

Les parents commencent à remarquer que l'enfant est beaucoup plus susceptible de se rendre aux toilettes pour uriner. Cela se produit surtout la nuit.

Dans les cellules du corps de l'enfant, le glucose cesse d'être une source d'énergie, de sorte que la consommation de tissus protéiques et de graisses augmente. Par conséquent, une personne cesse de prendre du poids et commence souvent à perdre du poids rapidement.

Le diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent présente un autre symptôme caractéristique: la fatigue. Les parents notent que l'enfant manque d'énergie et de vitalité. La sensation de faim augmente également. Il y a des plaintes constantes à propos d'un manque de nourriture.

Cela est dû au fait que les tissus ne contiennent pas suffisamment de glucose et de grandes quantités de nourriture. En même temps, aucun plat ne permet à une personne de ressentir de la satiété. Lorsque l'état de santé de l'enfant se détériore fortement et que l'acidocétose se développe, le niveau d'appétit diminue rapidement.

Le diabète sucré chez les enfants entraîne divers problèmes de vision. En raison de la déshydratation du cristallin, une personne présente un brouillard devant ses yeux et d’autres troubles visuels. Les médecins disent que le diabète peut causer des lésions fongiques. Les jeunes enfants développent une éruption cutanée difficile à guérir. Les filles peuvent avoir le muguet.

Si vous prêtez attention aux signes de maladie, une acidocétose se forme, qui se traduit par:

  • respiration bruyante,
  • nausée,
  • léthargie,
  • douleurs abdominales,
  • l'odeur de l'acétone de la bouche.

L'enfant peut soudainement s'évanouir. L'acidocétose entraîne également la mort.

L'hypoglycémie survient lorsque le taux de glucose plasmatique est inférieur à la valeur normale. En règle générale, il existe de tels symptômes:

  1. la faim,
  2. tremblant,
  3. palpitations fortes,
  4. conscience altérée.

Connaître ces signes permettra d'éviter des situations dangereuses pouvant conduire au coma et à la mort.

Éliminer les crises d'hypoglycémie aider les comprimés contenant du glucose, les bonbons, les jus naturels, le sucre, ainsi qu'un ensemble de glucagon pour les injections.

Diabète sucré de type 1 chez l'enfant

Le diabète sucré de type 1 chez les enfants se développe à la suite d'une altération de la fonction pancréatique. Cela peut se produire dans un contexte de pancréatite chronique ou de situation stressante pour le corps du bébé. Le pancréas est situé sur la paroi abdominale postérieure dans l'espace rétropéritonéal et est une glande mixte qui remplit des fonctions endocrines et exocrines.

Il produit du suc pancréatique contenant des enzymes digestives et participe au processus de digestion dans l'intestin grêle et l'insuline. L'hormone insuline est une substance endogène qui participe à de nombreuses réactions métaboliques et contrôle principalement le flux de glucose dans la cellule.

Le diabète sucré de type 1 chez les enfants est dû à l'absence de libération d'insuline due à des lésions auto-immunes de l'appareil producteur d'insuline du pancréas.

Le diabète sucré de type 1 était appelé "diabète sucré insulino-dépendant". Étant donné que ce type de diabète nécessite toujours une insulinothérapie.

On sait que certains patients atteints de diabète de type 2 ont également besoin d'insuline, mais dans le traitement de la maladie de type 1, cela est plus nécessaire.

Causes du diabète de type 1 chez les enfants

Les causes sous-jacentes du diabète de type 1 chez les enfants sont la défaite des îlots de Langerfeld dans la queue du pancréas. Les dommages au pancréas peuvent survenir pour de nombreuses raisons, par exemple l'action d'une infection virale. Mais le plus souvent, la maladie se développe dans le contexte de l'agression de son propre système immunitaire. Dans ce cas, les cellules pancréatiques productrices d'insuline sont détruites par les cellules du tissu lymphoïde, qui ne sont normalement attaquées que par des agents étrangers. Un tel processus est appelé "auto-immun" et désigne un mécanisme pour produire des anticorps contre les cellules de son corps.

Les maladies auto-immunes comme cause du diabète sucré de type 1

Il existe diverses maladies auto-immunes, par exemple la thyroïde et les glandes surrénales, qui sont plus fréquentes chez les patients atteints de diabète de type 1. Cela suggère une prédisposition héréditaire aux maladies auto-immunes et une nature systémique des lésions immunitaires qui peuvent être déclenchées par d'autres facteurs environnementaux.

Le mécanisme déclencheur de la maladie n'est pas exactement connu, mais les scientifiques suggèrent que l'infection par une infection virale ou l'utilisation du lait de vache peut provoquer un processus auto-immun. Et à son tour, il provoquera le développement du diabète de type 1 chez les enfants.

Quels sont les symptômes du diabète de type 1 chez les enfants?

Les symptômes du diabète de type 1 chez les enfants sont, en règle générale, aigus. Cela peut se traduire par des attaques soudaines de faiblesse et des vertiges sur le fond d'une condition affamée ou après avoir mangé. Le glucose est l'un des principaux types de combustibles utilisés par les cellules du corps pour ses besoins énergétiques. Le cerveau et le système nerveux n'utilisent que du glucose, alors que la plupart des autres cellules peuvent également convertir les graisses et autres nutriments en énergie. Le glucose provenant du composant alimentaire glucidique stimule la production d'insuline, qui agit sur les récepteurs des membranes cellulaires et provoque la pénétration du glucose dans la cellule. Si cela ne se produit pas, le métabolisme et l'énergie de la cellule sont perturbés.

Le niveau de sucre dans le sang augmente et le glucose commence à être détecté en grande quantité dans le sang et l'urine. Comme l'utilisation du glucose devient très inefficace, les symptômes suivants se développent chez une personne présentant un diabète sucré de type 1 décompensé:

  • soif accrue;
  • la fatigue
  • mictions fréquentes le jour et la nuit (nycturie);
  • perte de poids (bien que l'appétit augmente souvent);
  • des démangeaisons, en particulier dans la région génitale, causées par le développement d'une infection fongique;
  • autres infections cutanées (infection à levures et furonculose).

Si vous présentez régulièrement l'un de ces symptômes du diabète de type 1, consultez votre médecin local et passez un test.

Les cas familiaux de la maladie augmentent la probabilité de la maladie, mais le diabète de type 1 est beaucoup moins courant que le diabète de type 2.

Traitement du diabète sucré de type 1 chez les enfants

Le traitement du diabète de type 1 chez l'enfant est presque toujours accompagné d'injections compensatoires d'insuline humaine. Des mesures thérapeutiques devraient également viser à normaliser le métabolisme et à renforcer l'immunité de l'enfant.

En général, le traitement du diabète de type 1 chez les enfants peut être exprimé par les points suivants:

  • Injections régulières d'insuline. Ils sont effectués quotidiennement ou plusieurs fois par jour, en fonction du type d'insuline utilisé.
  • Maintenir un mode de vie actif (élimination de l'hypodynamie).
  • Maintenir un poids corporel normal
  • Respect d'un régime spécial contenant une quantité réduite d'hydrates de carbone.
  • La thérapie à l'insuline a pour but de maintenir une quantité normale de glucose dans le sang et de normaliser les processus énergétiques de la cellule.

Le traitement du diabète de type 1 chez les enfants est sélectionné individuellement par un médecin endocrinologue qualifié et dépend du stade du degré de symptômes et du stade de la maladie.

Prévention du diabète de type 1 chez les enfants

La prévention du diabète de type 1 chez les enfants comprend un ensemble de mesures visant à prévenir l'apparition de facteurs négatifs pouvant déclencher le développement de cette maladie.

1. Surveillez les signes indiquant une glycémie élevée ou faible.

2. Si vous avez une maladie, mesurez régulièrement votre glycémie à l'aide de glucomètres modernes et ajustez le taux de glucose en injectant de l'insuline.

3. Observez le régime prescrit aussi soigneusement que possible.

4. Ayez toujours du glucose ou du sucre pour traiter l'hypoglycémie (faible taux de glucose dans le sang). Des injections de glucagon (GlucaGen) peuvent être nécessaires pour une hypoglycémie sévère.

5. Consultez votre médecin régulièrement pour évaluer votre glycémie, effectuer des tests de la vue, des reins, des jambes et des contrôles pour détecter les symptômes du stade tardif du diabète.

6. Adresse au médecin à un stade précoce de la maladie pour prévenir la décompensation du processus pathologique.

7. Tenir un journal du diabète et enregistrer la glycémie auto-mesurée.

Étiologie et pathogenèse du diabète de type 1 chez l'enfant

L'étiologie et la pathogenèse du diabète de type 1 suggèrent que les violations des principes d'un mode de vie sain jouent un rôle important dans le développement des symptômes de la maladie. Un rôle important dans la pathogenèse du diabète de type 1 est joué par un mode de vie sédentaire et une violation du régime alimentaire. L'utilisation d'aliments riches en carbone et en matières grasses contribue au développement de la maladie. Par conséquent, le respect des principes d'un mode de vie sain est important pour prévenir le diabète de type 1.

L'activité physique aidera à réduire le risque de développer et de faire progresser le diabète, l'athérosclérose et les maladies cardiaques, et améliorera le bien-être général.

Peut-être pendant l'activité physique, il sera nécessaire d'ajuster la dose d'insuline, en fonction de l'intensité de l'activité physique. L'excès d'insuline et l'exercice peuvent réduire la glycémie et entraîner une hypoglycémie.

Mangez sainement, riche en fibres végétales, bien équilibré en glucides, en graisses et en protéines. Éliminer l'utilisation de glucides de faible poids moléculaire (sucres) et réduire la consommation de glucides en principe.

Essayez de manger la même quantité de glucides chaque jour. Vous devriez prendre trois repas principaux et deux ou trois collations par jour.

Pour composer un régime personnel, consultez un médecin qualifié avec un nutritionniste ou un endocrinologue.

Maintenant, il est impossible d'empêcher complètement l'apparition de la maladie. Mais les scientifiques étudient constamment cette maladie et apportent des compléments efficaces au traitement et au diagnostic.

Complications possibles du diabète de type 1 chez l'enfant

Dans la plupart des cas, le diabète sucré de type 1 ne se manifeste qu'à court terme en l'absence de traitement adéquat. Si vous ne suivez pas les instructions du médecin, les complications suivantes peuvent survenir:

1. Une hypoglycémie, provoquée par une surdose d’insuline, une rupture importante entre les repas, une activité physique, une hyperthermie, entraînent une perte de conscience.

2. Un remplacement insuffisant de l'insuline par des substituts pharmacologiques entraîne un taux élevé de sucre dans le sang et peut provoquer une acidocétose.

3. L'athérosclérose est aggravée par le diabète et peut entraîner des troubles circulatoires des jambes (pied diabétique), des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiaques (angine et infarctus du myocarde).

4. Dommages rénaux diabétiques (néphropathie diabétique).

5. Rétinopathie diabétique (lésions oculaires diabétiques).

6. Neuropathie diabétique (dégénérescence des nerfs) et angiopathie, qui entraînent l'apparition d'ulcères et d'infections.

7. Augmentation de la prédisposition aux maladies infectieuses.

8. Comète cétoacidotique, hyperosmolaire, lactacidémique et hypoglycémique dans les cas graves avancés de la maladie.

Régime alimentaire pour le diabète sucré de type 1 - Les bases du traitement

Il n'y a pas de traitement complet pour le diabète sucré de type 1. Le régime alimentaire pour le diabète de type 1 constitue la base de tout traitement ultérieur. Seule une correction stricte du régime alimentaire peut permettre une rémission persistante et une santé normale du patient.

Mais avec un traitement correctement choisi, le risque de développer des stades tardifs des complications diabétiques est considérablement réduit. Cela détermine la nécessité d'une surveillance constante et de maintenir un taux de glycémie normal.

Les patients diabétiques souffrant d'hypertension peuvent réduire les risques de complications lors de la prise régulière d'antihypertenseurs pour normaliser la pression artérielle.

Le diabète entraîne une sclérothérapie des artères et ce risque augmente si le patient fume. Afin de réduire le risque de complications, vous devriez avoir une mauvaise habitude.

Complications dangereuses du diabète de type 1: quelles sont et comment prévenir leur apparition?

Le diabète se produit à la suite d'une carence dans le corps d'une substance particulière - l'insuline. Une maladie du sucre déclenchée ou non traitée provoque le développement de multiples processus pathologiques.

L'excès de glucose dans le sang est la principale condition d'apparition de complications dans le diabète de type 1, qui est le plus souvent détecté chez les enfants et les jeunes.

Quand surviennent les complications diabétiques?

À 1 type de maladie dans le corps du patient, l'insuline est catastrophique, car le système immunitaire détruit les cellules bêta spéciales qui synthétisent ce type d'hormone.

La raison de ce "comportement" d'immunité si incorrect réside dans sa prédisposition génétique.

Lorsque le nombre de cellules mortes atteint son maximum (80 à 90%), la synthèse de l'insuline cesse pratiquement et le glucose commence à s'accumuler dans le sang au lieu d'être absorbé par les cellules des tissus.

Dans ce contexte, divers troubles diabétiques se forment: hypertension, lésions des vaisseaux capillaires et des nerfs. En conséquence, les hommes atteints de diabète développent une impuissance et les femmes ont des problèmes de conception.

Principales complications du diabète de type 1

L'absence de traitement entraîne tout un complexe de complications.

Pointu

Les complications aiguës les plus courantes comprennent:

En retard

Le nom même des complications suggère qu'il progresse lentement (jusqu'à plusieurs années). Et c'est son danger. La maladie augmente graduellement (sans symptômes graves), et il est très difficile de traiter ces complications.

Les complications tardives incluent:

  • angiopathie. Cela rompt la perméabilité des vaisseaux sanguins. En conséquence, des plaques d'athérosclérose se forment, une thrombose se développe;
  • rétinopathie. Le fond des yeux souffre, la rétine exfolie, la clarté de la vision diminue, des cataractes se développent. Cela menace le patient en perte de vision. Par conséquent, il est important que les diabétiques soient régulièrement observés avec un ophtalmologiste. Comme toute complication ultérieure du diabète, la dystrophie rétinienne et les autres lésions oculaires commencent bien avant une altération notable de la vision. Il est donc important de contrôler le taux de sucre dans le sang en permanence.
  • polyneuropathie. Il se caractérise par une insensibilité à la douleur, un engourdissement. Dans les extrémités, il y a une sensation de chaleur ou de brûlure. La raison en est les dommages causés aux petits vaisseaux sanguins qui alimentent les fibres nerveuses. La polyneuropathie peut affecter n'importe quel organe et se produire à n'importe quel stade. Cependant, plus vous vivez longtemps avec le diabète, plus le risque est élevé. Les nerfs endommagés ne peuvent pas être restaurés, mais il est possible d'empêcher leur destruction ultérieure;
  • pied diabétique. Peut se développer chez n'importe quel diabétique. Symptômes: des abcès et des ulcères apparaissent sur la plante des pieds. L'insensibilité dans les jambes est dangereuse car les coupures ou les cloques peuvent ne pas être vues à temps, ce qui permettra à l'infection de se répandre dans tout le corps. Cette complication entraîne souvent une amputation du membre affecté.

Chronique

Ce type de complication est inhérent à l'évolution prolongée du diabète. Même si le patient se conforme à toutes les recommandations de traitement, le diabète continue de détruire son corps. La maladie sur une longue période change pathologiquement la composition du sang, provoquant des maladies chroniques.

Principalement souffrir:

  • les reins. Le diabète à long terme entraîne une insuffisance rénale;
  • vaisseaux sanguins. Leur débit diminue, les parois sont plus fines et la perméabilité se détériore. Les vaisseaux atteints (avec complications macrovasculaires) nourrissent mal le cœur, ce qui conduit à ses pathologies;
  • la peau. Puisque dans le cas du diabète, l'irrigation sanguine des tissus cutanés est également entravée, des ulcères trophiques se forment, qui deviennent alors la source de diverses infections.
  • système nerveux. Sa défaite avec le diabète se manifeste principalement par l'insensibilité des membres. Le patient souffre de douleurs aux mains et aux pieds, parfois des dysfonctionnements du système nerveux entraînent une paralysie.

Effets spécifiques du diabète chez les enfants

Les tout-petits souffrent généralement d'un type de pathologie juvénile. Elle se développe très rapidement dans le corps de l’enfant, sinon commence le traitement à temps.

En outre, plus l'âge du bébé est petit, plus les symptômes de la maladie sont graves.

L'insuline dans le corps devient négligeable, car le pancréas chez l'enfant n'est pas complètement formé, le glucose s'accumule dans les tissus et les cellules ne reçoivent pas la nutrition appropriée. Sur l'échange de substances affecte négativement le système nerveux doux.

Au stade initial, l’enfant peut présenter des différences importantes dans la glycémie au cours de la journée, ce qui est dangereux dans le coma. Si la maladie est déclenchée, le bébé aura un retard de croissance et de développement mental.

Voici une brève liste des complications du diabète chez l'enfant:

  • pathologie cardiaque. Le risque d'angine est plusieurs fois plus élevé. Même les enfants peuvent avoir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, développer une athérosclérose, bien que cela se produise rarement;
  • Neuropathie. Les petits patients ressentent des picotements ou des engourdissements dans les jambes;
  • mauvaise peau, sensible à l'infection par les champignons et les bactéries;
  • si un enfant a des poumons faibles, le développement de la tuberculose est probable;
  • des os fragiles en raison d'un manque de minéraux en eux. L'ostéoporose peut être congénitale en raison de problèmes de croissance intra-utérine ou acquise, par exemple, à la suite d'une alimentation artificielle.

Ce sont les conséquences spécifiques du diabète que les parents devraient connaître et prendre en compte dans le traitement des pédiatres. Un enfant atteint de diabète de type 1 doit être examiné pour rechercher d'éventuelles complications ophtalmiques et rénales.

Ces mesures peuvent arrêter le développement de la pathologie. Mais le plus important est d'essayer de maintenir le niveau de sucre dans les limites normales.

Types de diabète 1 et 2: lequel est le plus dangereux?

D'autre part, cette maladie rend une personne très jeune responsable de sa santé.

Il surveille l'alimentation, se charge physiquement et se conforme au régime de traitement à l'insuline. Toutes ces conditions permettent au patient de vivre pleinement et ont souvent un niveau de santé supérieur à celui des personnes non diabétiques.

Diabète de type 2 - développement progressif de la pathologie, issu des mauvaises habitudes de l’homme: amour des aliments sucrés, gras et glucidiques. Tout cela conduit à l'obésité. Mais les symptômes graves, tels que la polyurie, au début de la maladie peuvent ne pas l'être.

Souvent, la perte de poids rapide est associée à l'action efficace du médicament pris pour perdre du poids, sans se douter qu'il s'agit d'une complication diabétique. En conséquence, le patient se tourne trop tard vers le médecin et le traitement prend souvent toute la vie.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Les enfants sont généralement très douloureux à un âge précoce. Ils attrapent régulièrement le rhume et font face à d'autres maux, dus à la croissance active de leur corps et à l'immunité non formée.

Nutrition avec glycémie élevée

Alimentation électrique

Régime doux avec augmentation du taux de sucre dans le sang - condition indispensable à la normalisation du corps. Si le patient ne veut pas prendre de médicaments à l'avenir, vous devrez bien manger et faire de l'exercice régulièrement.

taux de glucose élevés entraînent une perte de la vision et le développement de complications telles que le glaucome, la cataracte ou la rétinopathie diabétique.