loader

Principal

Les complications

Manifestations cutanées dans le diabète sucré: démangeaisons et peau sèche

Tout le monde sait que le diabète est une maladie très courante aujourd'hui, qui se manifeste par des troubles du métabolisme des glucides, des protéines, des graisses et des liquides. Le diabète sucré se développe à la suite d'une production insuffisante d'insuline.

La conséquence du déséquilibre de l'insuline est une teneur élevée en sucre dans tous les fluides corporels. Le diabète sucré a une symptomatologie très riche, due au fait que la maladie utilise presque tous les systèmes du corps humain.

Rarement, quel patient n'a pas de modifications pathologiques dans la peau. Souvent, la peau d'un diabétique est sèche, il y a des démangeaisons inexplicables, des éruptions cutanées, des dermatoses, des taches et d'autres maladies infectieuses difficiles à traiter. Ces symptômes sont les premiers signes du diabète.

La maladie et ses causes

Les troubles métaboliques sévères associés au diabète entraînent des changements pathologiques dans la plupart des systèmes et des organes.

Faites attention! Les causes du développement des maladies de peau dans le diabète sucré sont assez évidentes. Ceux-ci incluent des désordres métaboliques sérieux et la congestion dans les tissus et les cellules des produits du métabolisme anormal.

En conséquence, il y a des changements dans le derme, les glandes sudoripares, l'épiderme, les processus inflammatoires dans les follicules.

La diminution de l'immunité locale qui en résulte provoque une infection par des agents pathogènes. Si la maladie est grave, le derme du patient change selon les critères généraux, diverses manifestations cutanées apparaissent.

Avec le diabète, la peau perd son élasticité, devient rugueuse et rugueuse, commence à se détacher comme un kératoderme en épi, des taches apparaissent.

Comment les changements de peau sont classés

Aujourd'hui, en médecine, plus de trente différents types de dermatoses sont décrits. Ces maladies sont des précurseurs du diabète sucré ou se manifestent simultanément.

  1. Maladies primaires. A ce groupe de pathologies, il y a toutes les maladies de la peau, provoquées par des troubles métaboliques du corps.
  2. Maladies secondaires. Ce groupe combinait toutes sortes de maladies cutanées infectieuses: bactériennes, fongiques. Chez les patients diabétiques, les manifestations sont dues à une diminution des réponses immunitaires locales et générales.
  3. Le troisième groupe comprenait des maladies de peau résultant de l'utilisation de médicaments prescrits pour le traitement du diabète sucré.

Dermatoses primaires

Classification

Dermopathie diabétique

Les dermatoses primaires se caractérisent par des modifications des petits vaisseaux du système circulatoire. Ces manifestations ont été provoquées par des troubles métaboliques.

Pour la maladie caractérisée par des taches brun clair, recouvertes d'écailles de peau sèche et squameuse. Ces taches ont une forme circulaire et sont généralement localisées sur les extrémités inférieures.

La dermopathie diabétique ne provoque aucune sensation subjective chez le patient, et ses symptômes sont souvent perçus par les patients comme l'apparition de taches séniles ou d'autres taches pigmentées, de sorte qu'ils ne font pas attention à ces taches.

Pour cette maladie, aucun traitement spécial n'est requis.

Nécrobiose lipoïde

La maladie est rarement un compagnon de diabète. Néanmoins, la cause de cette maladie est une violation du métabolisme des glucides. La nécrobiose lipoïde peut être le seul symptôme du diabète pendant un certain temps.

Cette maladie est considérée comme féminine car elle touche le plus souvent les femmes. Sur la peau des tibias du patient, de grandes taches rouge-bleuâtre apparaissent. Au fur et à mesure que la dermatose progresse, les éruptions cutanées et les taches se transforment en de très grandes plaques. Le centre de ces excroissances acquiert une teinte jaune-brun et les bords continuent à rester rouge bleuâtre.

Au fil du temps, la zone d'atrophie, couverte de télangiectasies, se développe au centre de la zone. Parfois, les couvertures dans la zone des plaques sont recouvertes de plaies. Cela peut être vu sur la photo. Jusqu'à ce moment, la défaite n'apporte pas de souffrance au patient, la douleur n'apparaît que pendant la période d'ulcération, et il faut déjà savoir comment traiter le pied diabétique et les ulcères trophiques.

Athérosclérose périphérique

La défaite des vaisseaux des membres inférieurs se poursuit avec la formation de plaques athérosclérotiques qui bloquent les vaisseaux sanguins et interfèrent avec le flux sanguin. Le résultat est une perturbation de la nutrition de l'épiderme. Les couvertures cutanées du patient deviennent sèches et fines.

Cette maladie est caractérisée par une très mauvaise cicatrisation des plaies cutanées.

Même les petites égratignures peuvent se transformer en plaies purulentes. Le patient est perturbé par la douleur dans les muscles du mollet qui surviennent lors de la marche et disparaissent dans un état de repos.

Cloques Diabétiques

Le patient atteint de diabète sucré sur la peau des doigts, du dos, de l'avant-bras et des chevilles produit des bulles et des taches, ce qui donne l'impression qu'il est brûlé. Les cloques apparaissent le plus souvent chez les personnes atteintes de neuropathie diabétique. Ces cloques ne causent pas de douleur et après 3 semaines, elles passent indépendamment sans traitement particulier.

Xanthomatose éruptive

Cette maladie se manifeste comme suit: une éruption jaune apparaît sur le corps du patient, dont les îlots sont entourés de couronnes rouges. Les xanthomes sont localisés sur les jambes, les fesses et le dos. Ce type de dermatose est typique chez les patients qui présentent, outre le diabète, un taux élevé de cholestérol.

Anneau de granulome

Cette maladie se caractérise par l'apparition d'éruptions cutanées arquées ou en forme d'anneau. Souvent, des éruptions cutanées et des boutons apparaissent sur la peau des pieds, des doigts et des mains.

Dystrophie papillaire-pigmentaire de la peau

Ce type de dermatose se manifeste par l'apparition de taches brunes dans les plis inguinaux, sous les aisselles, sur les surfaces latérales du cou. La dystrophie de la peau est le plus souvent observée chez les personnes souffrant de cellulite.

Dermatoses démangeaisons

Ils annoncent souvent le diabète. Néanmoins, il n'y a pas de relation directe entre la gravité des troubles métaboliques et la sévérité du prurit. Au contraire, souvent, les patients atteints d'une maladie légère ou latente souffrent davantage de démangeaisons persistantes.

Dermatoses secondaires

Les personnes atteintes de diabète développent souvent des dermatoses fongiques. La maladie commence par l'apparition de fortes démangeaisons de la peau dans les plis. Après cela, les symptômes caractéristiques de la candidose se développent, mais en même temps, il s'agit d'une démangeaison dans le diabète sucré:

Des infections bactériennes sous forme de:

  1. érysipèle;
  2. pyoderma;
  3. les furoncles;
  4. des carbuncles;
  5. phlegmon;
  6. Panaritium.

Fondamentalement, les dermatoses bactériennes cutanées sont le résultat d'une flore staphylococcique ou streptococcique.

Dermatose médicamenteuse

C'est triste, mais les diabétiques sont obligés de prendre des médicaments tout au long de leur vie. Naturellement, cela peut provoquer toutes sortes de manifestations allergiques, visibles sur la photo.

Comment les dermatoses sont-elles diagnostiquées?

Pour la première fois, le patient référé est d’abord envoyé pour des tests, y compris une étude sur le niveau de sucre. Souvent, le diabète est diagnostiqué dans le bureau du dermatologue.

En outre, le diagnostic des dermatoses dans le diabète sucré se déroule de la même manière que dans d'autres maladies de la peau:

  1. Tout d'abord, la peau est examinée.
  2. Recherche en laboratoire et instrumentale.
  3. Analyse bactériologique.

Comment traiter

Habituellement, les dermatoses diabétiques primaires ne nécessitent pas de traitement particulier. Lorsque l'état du patient se stabilise, les symptômes ont tendance à disparaître.

Le traitement des dermatoses infectieuses nécessite la nomination d'un traitement spécifique avec l'utilisation de médicaments antifongiques et antibactériens.

Dermatoses et médecine traditionnelle

Afin de réduire le risque de manifestations cutanées dans le diabète sucré, la médecine populaire est aujourd'hui largement utilisée.

  1. À 100 gr. la racine de céleri aura besoin d'un citron avec la peau. Retirer les citrons du citron et broyer les deux ingrédients dans un mélangeur. Le mélange résultant est placé dans un bain d'eau et chauffé pendant 1 heure. Ajoutez la masse à la verrerie, fermez le couvercle et placez-le dans le réfrigérateur pour le ranger. Prenez la formule à jeun le matin pour 1 cuillère à soupe. cuillère Ce traitement est assez long - au moins 2 ans.
  2. Pour améliorer la peau, vous devez utiliser un bain avec une décoction ou une écorce de chêne.
  3. La décoction de bourgeons de bouleau est utilisée pour frotter la peau avec une dermatite.
  4. La dermatose est bien traitée avec l'aloès. À partir de la plante, couper les feuilles et, en enlevant la peau épineuse, appliquer sur les sites de localisation de l'éruption ou de l'inflammation.
  5. Pour enlever la démangeaison, il est nécessaire d'essayer la lotion de bouillon de feuilles de menthe, d'écorce de chêne et de millepertuis. Pour 1 verre d'eau, mettre 3 c. mélange de cuillère. Décoction chaude de serviettes humides, qui sont appliquées sur les zones affectées.

Prévention des maladies

Le pronostic des dermatoses diabétiques dépend de la capacité du patient à combattre la maladie et à rétablir son métabolisme.

Afin d'éviter l'apparition de dermatoses cutanées, des procédures spéciales de soin de la peau sont utilisées. Les détergents doivent être les plus doux et ne pas contenir de parfums. Après une douche hygiénique, des crèmes hydratantes doivent être utilisées.

Si la peau des pieds est grossie, utilisez une lime spéciale ou une pierre ponce. Les callosités formées ne peuvent pas être isolées. Il est également déconseillé d'utiliser les moyens de gravure.

La garde-robe du patient doit être constituée de tissus naturels. Chaque jour, vous devez changer vos sous-vêtements et vos chaussettes. Les vêtements ne doivent pas être serrés, sinon ils vont se frotter et frotter la peau. L'apparition de toute éruption cutanée est une occasion de consulter un dermatologue.

Problèmes de peau dans le diabète de type 2

Les problèmes de peau, y compris les infections bactériennes telles que les furoncles et les anthrax, sont aggravés diabète de type 2. Selon l'Association russe du diabète, plus d'un tiers des diabétiques ont des complications cutanées associées au diabète. Outre l'irritation cutanée habituelle et la sécheresse et / ou les démangeaisons chroniques de la peau, les patients atteints de diabète de type 2 risquent également maladies de la peau, comme la dermopathie diabétique (souvent), la nécrobiose lipoïde (rarement) et l'athérosclérose (pas une maladie de la peau, mais une maladie qui entraîne très souvent des problèmes de peau).

Causes des problèmes de peau associés au diabète

Un diabète de type 2 à long terme et une hyperglycémie incontrôlée (glycémie élevée) peuvent réduire le flux sanguin vers la peau et endommager les vaisseaux sanguins et les nerfs. La réduction de la circulation sanguine entraîne des modifications du collagène de la peau, en modifiant sa structure, son apparence et sa capacité à guérir. Les lésions des cellules endothéliales cutanées peuvent réduire la transpiration et augmenter la sensibilité à la température et à la pression. Certains médicaments hypoglycémiants augmentent également le risque de complications cutanées diabétiques.

Les patients atteints de diabète de type 2 doivent être attentifs aux modifications de la peau, irritation sur la peau du visage, lésions cutanées, lésions cutanées dues à des injections d'insuline, coupures ou plaies cicatrisant lentement (cicatrisation lente, voie d'infections secondaires).

Diabète et infections cutanées

Infections bactériennes sont caractéristiques pour tous, mais peuvent être particulièrement désagréables pour les diabétiques de type 2. Infections cutanées causées par des bactéries, chaudes au toucher, gonflées, rouges et douloureuses. Ils peuvent augmenter en taille, en quantité et en fréquence si la glycémie augmente de manière répétée. Les bactéries les plus communes qui causent des infections cutanées sont les staphylocoques et les streptocoques.

Les infections bactériennes lourdes peuvent provoquer des anthrax (infection profonde des tissus cutanés), pour lesquelles le traitement peut nécessiter une autopsie par le médecin et un drainage de l'infection. Si vous pensez avoir une infection bactérienne, informez-en immédiatement votre médecin afin que vous puissiez être traité avec des antibiotiques. Les autres infections bactériennes courantes comprennent: les furoncles, l'orge (infection autour des yeux), la folliculite (inflammation des follicules pileux) et les infections autour des ongles sur les jambes et les mains.

Infections fongiques, Les bactéries Candida albicans induites par la prolifération sont également fréquentes chez les diabétiques de type 2, en particulier si leur glycémie n'est pas contrôlée. Les champignons de la levure se développent dans les plis chauds de la peau, sous la poitrine, dans l'aine, sous les aisselles, aux coins de la bouche et sous le prépuce. Les maladies cutanées courantes, telles que les mycoses, les démangeaisons dans la région inguinale et la teigne sont des infections fongiques. Ils peuvent démanger, se propager et se détériorer s'ils ne sont pas traités.

Maladies de la peau liées au diabète

Vous trouverez ci-dessous une liste des affections cutanées caractéristiques des diabétiques de type 2. La plupart de ces conditions sont associées à des modifications des petits vaisseaux sanguins qui fournissent des nutriments aux tissus cutanés. Comme avec neuropathie diabétique (lésions nerveuses), les complications cutanées sont souvent associées au diabète à long terme, qui n'est pas bien géré.

Dermopathie diabétique

Un trait distinctif de cette affection est le brun clair, l'ovale ou les taches squameuses sur la peau, qui sont causées par des dommages aux petits vaisseaux sanguins qui fournissent des nutriments et de l'oxygène aux tissus. La dermopathie diabétique est inoffensive et ne nécessite pas de traitement, mais elle ne disparaît souvent pas, même lorsque la glycémie est contrôlée. Une fréquence plus élevée de dermopathie diabétique est observée chez les patients qui ont également rétinopathie, neuropathie et / ou maladie rénale.

Nécrobiose lipoïde diabétique (NLD)

Les taches brun clair, ovales ou rondes sont également une caractéristique distinctive de la NLD, une affection moins courante que la dermopathie diabétique. Dans le cas de la NLD, néanmoins, la zone touchée est souvent plus large et moins nombreuse. Les zones cutanées touchées par la NLD sont généralement irritantes et douloureuses. Jusqu'à ce que les ulcères s'ouvrent, aucun traitement n'est requis.

L'athérosclérose

Athérosclérose - durcissement ou épaississement des artères, qui provoque des changements cutanés sur les jambes, même chez les jeunes. Parce que l'athérosclérose empêche le mouvement du sang et la circulation dans les membres inférieurs, les jambes et les orteils deviennent froids. Les orteils sur les orteils deviennent épais et difficiles à couper. Les personnes souffrant d'athérosclérose éprouvent également des difficultés à faire des exercices physiques, car le manque d'oxygène dans les muscles du mollet provoque des douleurs. Les diabétiques souffrant d'athérosclérose ont souvent des lésions nerveuses sur les jambes et / ou les mains.

Parce que la neuropathie peut rendre une personne plus sujette aux blessures, la surveillance et soin des pieds doit être régulier. Méfiez-vous des coupures ou des blessures qui ne guérissent pas. Toute coupure ou blessure ouverte peut entraîner des infections secondaires.

Granulome en forme d'anneau

Ces bosses rouges ou de couleur chair ressemblent à une éruption cutanée et apparaissent souvent sur les mains ou les pieds. Ils peuvent causer des démangeaisons. Le granulome en forme d'anneau est sans danger et des médicaments sont disponibles.

Bulles Diabétiques

Bien que cette maladie soit rare, les patients atteints de diabète de type 2 avec lésions nerveuses peuvent également souffrir de cloques similaires aux brûlures. Ils ont tendance à guérir pendant plusieurs semaines et ne sont pas douloureux. Les bulles de ce type ne surviennent généralement que si le taux de glycémie n'est pas contrôlé.

Diabète et problèmes de peau

Tout le monde sait que le diabète est associé aux fluctuations du taux de sucre dans le sang et la plupart d'entre nous savent que la cause de ces fluctuations est l'incapacité de l'organisme à produire de l'insuline ou à l'utiliser. Cependant, beaucoup ne réalisent pas que le diabète n'est pas seulement un problème lié à l'insuline et à des taux de glycémie incontrôlés. Ces deux principaux facteurs généralement associés à cette maladie entraînent de nombreuses autres complications biologiques, ainsi que des malaises physiques.

À partir de là, ce ne sera pas une erreur de considérer que le diabète est un groupe de conditions physiques dues à une violation du métabolisme du sucre dans le corps. Certains problèmes de peau sont un aspect inaliénable du diabète - ils sont rencontrés par la plupart des personnes chez qui cette maladie métabolique a été diagnostiquée. Certaines des affections cutanées généralement liées au diabète sont décrites ci-dessous.

Maladies de la peau dans le diabète

Comme déjà mentionné, le diabète est une maladie métabolique et ses symptômes ne se limitent pas à une partie du corps. Nous savons tous que toutes les fonctions physiologiques sont interdépendantes et lorsqu'une fonction échoue, cela affecte tout le monde. Dans le cas du diabète, lorsque le corps devient incapable de métaboliser le glucose, sa concentration dans le sang atteint des niveaux dangereux. Comme le système circulatoire sanguin et métabolisme - ces aspects anatomiques qui influencent en permanence toutes les parties et la fonction du corps, une maladie affectant ces aspects, assurez-vous d'avoir un impact significatif sur l'ensemble du corps.

Infections cutanées bactériennes et fongiques, acné

En raison de l'immunité réduite due à un dysfonctionnement métabolique, l'organisme des patients diabétiques peut facilement infecter une variété de micro-organismes conditionnellement pathogènes. Leur peau est exposée à l'attaque en premier lieu, et que la circulation sanguine dans le diabète devient lent, ce qui provoque une mauvaise nutrition de la peau et rend une cible plus facile pour les organismes microscopiques qui sont souvent dans les infections cutanées liées au diabète, excités par des bactéries et des champignons.

Problèmes de pigmentation

Le vitiligo et l'acanthokératodermie sont deux maladies cutanées très courantes qui se développent chez les diabétiques. Dans la première maladie, les zones cutanées situées sur différentes parties du corps deviennent plus légères par rapport à la peau environnante en raison de la destruction anormale des mélanocytes. La seconde maladie se caractérise par un assombrissement et un épaississement de la peau où se forment les plis cutanés, en particulier au niveau des articulations du coude, du cou, de la poitrine, de l'aine, des aisselles, etc.

Dermopathie diabétique

Cette maladie s'accompagne de l'apparition sur le tibia de plaques homogènes, arrondies et squameuses, de couleur brun clair. Les causes de leur formation sont les modifications vasculaires des petits vaisseaux sanguins dans les jambes et les pieds. Ces taches ne causent généralement pas de douleur et passent toutes seules. La maîtrise de la glycémie entraîne automatiquement leur disparition.

Sclérodermie diabétique, diverses éruptions cutanées

Cette maladie de la peau n'est pas très fréquente chez les diabétiques de type 1, mais elle touche de nombreuses personnes atteintes de diabète de type 2. La sclérodermie diabétique se caractérise par un épaississement du derme dans certaines zones de la peau, principalement à l'arrière du cou et dans le haut du dos. Divers problèmes de peau associés au diabète de type II, comprennent également les infections bactériennes et fongiques, la peau sèche, et les éruptions cutanées et diverses conditions qui causent bombement localisées et assombrissement de certaines zones de la peau.

Athérosclérose et neuropathie diabétique

C'est l'une des maladies les plus douloureuses dont souffrent les diabétiques. la peau des pieds devient mince et sans poils, et sa surface acquiert une souplesse exceptionnelle ont été étirés à la suite d'un épaississement des artères dans les jambes provoque également le rétrécissement des vaisseaux transportant le sang, ce qui conduit à un débit sanguin insuffisant aux pieds. La conséquence est généralement une diminution de la sensibilité des jambes et une indifférence accrue à la chaleur, au froid ou à la douleur. Ces derniers symptômes sont également caractéristiques de la neuropathie diabétique, dans laquelle des taux de glycémie incontrôlés entraînent des lésions nerveuses importantes.

Hypertrophie de l'insuline

Cette maladie provoque l'accumulation de cellules graisseuses autour du site d'injection de l'insuline, en particulier si l'insuline utilisée est fabriquée à partir de bœuf ou de porc. Néanmoins, l’insuline animale ayant été remplacée il n’ya pas si longtemps par l’insuline humaine, l’incidence de cette maladie a considérablement diminué.

Autres maladies de la peau diabétiques

  • diverses éruptions cutanées et néoplasmes sur la peau,
  • xanthomatose,
  • nécrobiose lipoïde,
  • granulome anulaire dispersé,
  • sclérose en plaques numérique,
  • cloques diabétiques,
  • éruption sur les jambes.

En raison d'un mauvais apport sanguin à certaines parties du corps et d'infections fongiques, une peau sèche et des démangeaisons peuvent apparaître. En outre, les plaies douloureuses généralisées et les plaies cicatrisantes lentes, généralement dues à une immunité réduite et aux dommages aux mécanismes de guérison naturels chez un corps diabétique.

Les progrès novateurs dans des médicaments pour contrôler le niveau de sucre dans le sang et augmenter la quantité d'insuline utilisée par le corps en combinaison avec l'amélioration des produits et des traitements pour les soins de la peau, la rendre plus facile à manipuler et à traiter les maladies de la peau liées au diabète. Bien que le contrôle des niveaux de sucre dans le sang - ce qui est la seule façon d'obtenir le plein soulagement des maladies de la peau diabétique provoque, pour éliminer l'inconfort de la peau, tels que des démangeaisons, la sécheresse, ainsi que pour atténuer les plus épaisses, la peau écailleuse, vous pouvez utiliser des lotions médicaux, hydratants et crèmes application externe. Une activité physique régulière aide à améliorer la circulation sanguine dans les vaisseaux sanguins, ce qui contribue grandement à minimiser les effets de la neuropathie diabétique et de l'athérosclérose.

Diabète et problèmes de peau

Les personnes atteintes de diabète risquent de développer divers problèmes cutanés, dont la plupart sont associés à une augmentation chronique de la glycémie. Considérons certains d'entre eux.

Sécheresse cutanée sévère ou déshydratation (déshydratation)

La cause de son apparition est une libération excessive de liquide par les reins. Quand il y a beaucoup de glucose dans le sang (plus de 10-13 mmol / l - le seuil rénal pour le glucose), il commence à être excrété dans l'urine en grande quantité. Mais le glucose "prend" pour lui-même et l'eau, il se produit donc une augmentation chronique de la glycémie, une déshydratation ou une déshydratation du corps, y compris la peau.

En outre, avec le diabète sucré, l’immunité diminue, elle affecte également la peau: si la peau reste sèche longtemps, il existe un risque accru de fissures cutanées et d’infection. Il est particulièrement important de donner la sécheresse de la peau du pied. Avec le développement d'une complication chronique du diabète sucré comme la polyneuropathie diabétique, il existe un problème de thermorégulation, à savoir la transpiration.

La peau des pieds peut également s'épaissir en raison d'une kératinisation excessive (une violation du renouvellement de la couche superficielle de la peau) et, avec l'ajout de sécheresse, il existe un risque accru de fissuration. De plus, avec la polyneuropathie diabétique, la sensibilité des pieds diminue, ce qui augmente le risque de blessure et d'ulcération.

En ce qui concerne la peau du visage, un tandem d'immunité locale réduite et de déshydratation peut augmenter le risque de comédons et d'acné (acné).

Le traitement de la sécheresse cutanée excessive consiste à atteindre les valeurs de glycémie cibles, un apport liquidien suffisant et régulier et l'utilisation de crèmes hydratantes.

Démangeaisons de la peau

C'est l'un des symptômes de l'hyperglycémie chronique. Son apparence est associée à une irritation des terminaisons nerveuses de la peau due à un excès de glucose. En outre, les démangeaisons cutanées peuvent être un symptôme de la progression de la néphropathie diabétique ou de la neuropathie diabétique.

Bien sûr, les démangeaisons ne sont pas un symptôme spécifique de l'hyperglycémie, elles peuvent indiquer, par exemple, une réaction allergique, associée au psoriasis, à l'eczéma, à la dermatite atopique et à d'autres maladies.

En raison des démangeaisons cutanées constantes, des troubles, y compris, dans un rêve, une personne peut peigner la peau, l'infectant ainsi. Avec une hyperglycémie constante, la résistance aux infections est réduite, de sorte que le risque d'inflammation est plusieurs fois plus élevé.

Bien sûr, comme vous l'avez deviné, l'essentiel du traitement consiste à atteindre les valeurs cibles de glucose. En cas de réaction allergique, des onguents contenant des glucocorticoïdes et des antihistaminiques aident. Discutez avec le médecin traitant du remède que vous devriez utiliser.

Nécrobiose lipoïde

Vous pouvez en savoir plus sur cet état dans l'article correspondant. Rappelez-vous qu'il ne s'agit pas d'une complication du diabète en tant que tel, mais de la condition associée. Pour necrobiosis lipidique caractérisée par l'apparition sur la peau des taches rouge foncé et brun-rouge, dominant clairement séparée de la peau saine, sujettes à la croissance de la périphérie et la fusion avec l'autre. Habituellement, en dehors d'un traumatisme ou d'une ulcération, ils ne provoquent aucune sensation subjective. La cause exacte de ces taches n'est pas connue, elles sont extrêmement rares.

Lipohypertrophie

Ceci est l'une des complications de l'insulinothérapie, dans laquelle la graisse sous-cutanée est épaissie et modifiée en raison de l'introduction constante d'insuline au même endroit.

Extérieurement et au toucher, la lipohypertrophie ressemble à des "bosses" - une compaction instable au niveau des sites d'injection, qui augmente, "dépasse" la peau saine. Ils peuvent être invisibles lors de l'inspection visuelle et, même en petite taille, ils ne sont même pas sondés. Ensuite, lors de leur diagnostic, on aidera à examiner par ultrasons les sites d’injection d’insuline ou à installer un dispositif de perfusion d’une pompe à insuline.

Le problème le plus important est que l'insuline injectée dans un "bumpkin" similaire n'est pas complètement absorbée ou avec la vitesse à laquelle nous nous attendons. Si vous remarquez que la glycémie augmente constamment, demandez à votre médecin d'inspecter le site d'injection ou de le sentir vous-même.

Malheureusement, ni la physiothérapie, ni l'utilisation de crèmes ou de massages ne sont utiles. Le traitement consiste à changer les sites d'injection sur une longue période. Plus d'informations sur la rotation des sites d'injection que vous pouvez lire dans l'article concerné ou voir la vidéo.

Acanthose noire (acanthosis nigricans)

Il s’agit d’un assombrissement des zones cutanées, plus souvent des frictions régulières, par exemple sur la nuque, au niveau des articulations du coude, sur la surface interne des poignets, dans la région de l’aine et sur les doigts. Cette manifestation cutanée est associée à une violation de la sensibilité à l'insuline, observée dans le diabète de type 2.

Manifestations cutanées du diabète sucré

Peau conçu par la nature, d'abord et avant tout, pour protéger l'environnement interne et les organes internes des influences extérieures. Cependant, la fonction de la peau est beaucoup plus difficile qu'une simple protection. Il est impliqué dans la régulation de l'équilibre hydroélectrolytique, l'échange d'hormones et de substances biologiquement actives (la mélanine, la vitamine D, etc.)., Thermorégulation, adaptation et al. Beaucoup de gens savent qu'il ya des points biologiquement actifs sur l'effet de la peau humaine qui influe sur la le fonctionnement des organes et des systèmes internes du corps humain. Cependant, il y a aussi un feedback.

Même au Moyen Âge, les médecins observateurs ont appris à reconnaître les signes de maladies internes en modifiant la structure de la peau et en présentant divers «signes» à sa surface. Avec les maladies endocriniennes, notamment le diabète sucré, les manifestations cutanées sont particulièrement fréquentes. Certaines de ces manifestations peuvent être considérées comme des signes précoces du diabète sucré, d'autres apparaissent plus tard et constituent déjà des complications du diabète.

Parmi les premiers signes de troubles du métabolisme des hydrates de carbone comprennent le prurit, en particulier dans la région génitale, la guérison à long terme des lésions superficielles (blessures), la propension à la suppuration abrasions, rayures, éraflures, l'apparition de la pigmentation dans les paupières supérieures et inférieures, les parties génitales, l'intérieur des cuisses, axillaire zones (acanthosis, acanthokeradotermia).

Chez les patients atteints de diabète de type 2, ces signes peuvent apparaître beaucoup plus tôt que la bouche sèche, la soif ou les mictions fréquentes. Présence des signes énumérés - une occasion s’adressera immédiatement à l’établissement médical et permettra de vérifier le niveau de glucose dans le sang. Vous pouvez vérifier de manière indépendante la glycémie à jeun avec un glucomètre et 2 heures après un repas et consulter le médecin avec les résultats de ces études.

Avec des maladies telles que le diabète, lorsque le processus pathologique implique de nombreux organes et systèmes, les affections cutanées en souffrent également. Chez les patients atteints de diabète sucré de type 1, de rubeosis («rougissement», rougeur du visage), parfois de vitiligo (zones légères de la peau dues à la disparition du pigment mélanine).

Les complications du diabète de type 2 peuvent se manifester sous la forme de dermatopathie (taches de couleur brun clair avec exfoliation squameuse) jusqu'au développement nécrobiose - les nodules rose-rouge progressivement croissants sont denses et indolores avec une peau brillante au-dessus d'eux, qui se confondent, entraînant des blessures et des ulcérations (Fig. 1).

Figure 1. Nécrobiose lipoïde.

Lipodystrophie diabétique - atrophie de la couche graisseuse sous-cutanée, amincissement de la peau, télangiectasie (capillaires sous-cutanés dilatés, "étoiles" vasculaires), lésions et ulcérations (Fig. 2).

Figure 2. Lipodystrophie diabétique.

Infection fongique la peau des pieds et des ongles, les patients épidermophytiques inguinaux eux-mêmes ne sont pas toujours associés au diabète, mais ces affections sont la conséquence d'une immunodéficience secondaire due au diabète et à des troubles de l'approvisionnement en sang.

Hyperkératose - sécheresse et épaississement de la peau des pieds, associés à une altération de la vascularisation et à une innervation due à une atteinte diabétique des vaisseaux et des nerfs périphériques. Il conduit à la formation de fissures et d'inflammations, précède (est le stade initial) le développement du syndrome du pied diabétique.

Xanthomatose - formation de la couleur jaune des formations arrondies ou plates s'élevant au-dessus de la surface de la peau, plus souvent sur la peau du dos et des fesses, mais pouvant être sur les jambes et sur le visage. Ils témoignent que le patient a besoin non seulement de la correction des violations du métabolisme des glucides, mais aussi des lipides (graisses).

Furonculose, formation du carbuncle (congestion de petites pustules) est également une conséquence de la mauvaise compensation du diabète, des troubles trophiques au niveau tissulaire et de l'immunodéficience secondaire.

Avec le diabète sucré, des changements cutanés transitoires peuvent survenir - pemphigus diabétique - par le type de cloques remplies de liquide clair (sur les avant-bras et les chevilles). Ou granulome annulaire - forme arquée de l’éruption cutanée sur la peau des mains et des pieds.

Mais les lésions cutanées les plus graves sont observées chez les patients atteints de syndrome du pied diabétique (VTS). Le SDS comprend nécessairement des manifestations cutanées - sécheresse, fissures, ulcères infectés, syndrome des "doigts bleus", nécrose. Le diagnostic et le traitement du STM ne peuvent être effectués que par un médecin qualifié. La tâche du patient est de se tourner vers un spécialiste dans le temps.

Les médecins sont bien conscients que le traitement efficace des lésions cutanées chez les patients diabétiques n'est possible que dans le contexte d'une compensation pour les violations du métabolisme glucidique. Aucun des agents "locaux" les plus chers et de haute qualité ne vous permettra d'obtenir un bon résultat du traitement sans normaliser les paramètres glycémiques et atteindre le taux cible d'hémoglobine glyquée.

poursuivre activement processus inflammatoire, à son tour, empêche la normalisation du métabolisme des glucides, ce qui nécessite une amplification ou une correction de la thérapie hypoglycémique (déterminée par le médecin) et plus fréquentes surveillance du glucose dans le sang du patient (au moins 3-4 fois par jour).

Les patients ayant un diagnostic de diabète nécessitent des soins réguliers. Les règles sont très simples:

1. contrôle glycémique régulier;

2. Utilisez une quantité suffisante de liquide (pas moins de 1,5 litre d'eau par jour);

3. Gardez la peau propre (procédures d'eau régulières avec de l'eau chaude et des hydratants);

4. Protection de la peau d'une exposition à des températures élevées ou basses (pour éliminer les mesures extrêmes d'influence - Verser l'eau froide, la natation de glace, bronzage sur le soleil ou dans le solarium, marcher pieds nus sur le sol et d'autres.);

5. Traitement immédiat avec des agents bactéricides contre les coupures, les égratignures, les brûlures et les callosités. Si des signes d’inflammation apparaissent au médecin, vous devez appliquer immédiatement.

6. Inspectez la peau quotidiennement.

Connaître les premiers symptômes des manifestations cutanées du diabète, le comportement correct du patient et la prévention régulière éviteront l'apparition et la progression des lésions de la peau!

Kurnikova Irina Alekseevna - Ph.D. Professeur du Département de thérapie hospitalière avec des cours d'endocrinologie, d'hématologie et de diagnostic de laboratoire clinique de l'Institut médical de l'Université d'amitié des peuples de Russie, professeur au Département d'endocrinologie du FPK MR PFUR.

Peau chez les patients diabétiques

La maladie du sucre peut entraîner des complications, la peau atteinte de diabète ne souffre pas moins. Dans 35% des cas, il y a des éruptions cutanées et des irritations de nature différente, beaucoup peuvent être éliminés si le traitement est commencé à temps. La symptomatologie du diabète est vaste, ce n'est pas une maladie d'un organe, mais de l'organisme entier. Par conséquent, pour éliminer la conséquence (éruption cutanée), vous devez diagnostiquer et éliminer la cause.

Comment le diabète affecte-t-il la peau?

Les manifestations du diabète sur le derme se retrouvent souvent dans la pratique médicale. Tout d'abord, il perd son élasticité, sa turgescence et ses propriétés antibactériennes et protectrices. Cela est dû au fait qu'une quantité excessive de sucre obstrue les petits capillaires, provoquant une néphropathie, des démangeaisons et une irritation. Tous les changements qui se produisent à l'intérieur du corps se manifestent immédiatement sur la peau. Fondamentalement, il s'agit d'une peau de tête, de bras ou de main et de jambes ou de pieds, sur le visage il y a une éruption d'acné. Sur les pieds, il y a des fissures, la peau peut avoir une teinte jaunâtre. Dans la pratique médicale, il y a eu des cas dus à un gonflement sévère et à une perte de sensibilité aux doigts. Les maladies dermatologiques peuvent devenir des indicateurs du diabète si elles n'ont pas été diagnostiquées auparavant.

Maladies et signes

Primaire

Secondaire

Les maladies de peau chez les diabétiques ont une origine fongique. Tout commence par des démangeaisons, plus tard les symptômes de la maladie apparaissent: plaque, ulcères, fissures, éruptions cutanées, blessures, desquamation. En outre, il peut y avoir des infections bactériennes qui se manifestent par:

Diagnostic et traitement

Les problèmes de peau chez les diabétiques et les personnes en bonne santé sont dus principalement à la malnutrition. Le médecin pourra prescrire un régime thérapeutique comprenant davantage de fruits et de légumes et renforçant le système immunitaire, d'où la résistance de l'organisme. Un patient atteint de diabète sucré est examiné pour rechercher des plaies ouvertes et le taux de sucre dans le sang est mesuré. Les maladies décrites ci-dessus ne nécessitent aucun traitement médical, mais leurs conséquences deviennent un problème. En présence de formations ulcéreuses, traiter avec une solution antibactérienne telle que "Dimexide" et abandonner les bains de soleil.

Méthodes de prévention

Pour la prévention de la peau dans le diabète doit être choisi soins cosmétiques, en faisant attention à la composition. Des composants naturels, sans parfums d'arômes synthétiques et de colorants, tels un gel douche, ne provoqueront pas l'apparition de diabète sur la peau. La sécheresse de la peau des pieds et des pieds est le problème de chaque femme. À cette fin, les scies et la pierre ponce sont utilisées pour des abrasions différentes. En présence de callosités et de cors, il est important de demander l'aide d'un spécialiste. Les fissures dans les mains sont des manifestations cutanées du diabète, des crèmes hydratantes sont utilisées comme soin, des vitamines sont prises pour restaurer le corps pendant la saison morte.

Diabète - peau sèche, éruptions cutanées, plaques et rougeurs. Causes de la dermatose diabétique, méthodes de prévention des complications du diabète

Les changements dermatologiques chez les personnes présentant une tolérance au glucose sont l'un des principaux signes du développement du diabète sucré. La maladie se caractérise par un dysfonctionnement de presque tous les processus métaboliques (protéines, lipides, glucides), ce qui affecte la peau.

Diabète sucré - peau sèche, si souvent classer les changements sur la peau des diabétiques. 90% des personnes présentant ce diagnostic développent divers problèmes de peau, leurs changements de structure, leur assombrissement, leur pelage, leurs ulcères ou leurs cloques.

La peau sèche dans le diabète sucré provoque la formation de divers types de dermatoses.

Les causes des changements sur la peau

Dans des conditions normales, la peau, en raison de sa forte teneur en eau, présente un haut degré d’élasticité. Mais, si le diabète se développe, la peau devient flasque, sèche avec l'apparition des taches, car l'état pathologique se caractérise par la violation de nombreux processus métaboliques, y compris de l'eau.

En outre, la formation de sécheresse est favorisée par un taux élevé de sucre dans le sang et par l’accumulation de substances toxiques dans le métabolisme perturbé. Tous ces changements dans le corps provoquent non seulement des problèmes cutanés de la couche supérieure, mais conduisent également à une réorganisation de la sueur, des glandes sébacées et des follicules pileux.

C'est important Souvent, l'apparition de symptômes dermatologiques tels que la perte de cheveux, la peau sèche, l'apparition de démangeaisons et la desquamation indiquent l'apparition du diabète.

Avec le développement du diabète, le corps entier subit des modifications pathologiques, des maladies de peau dans le diabète sucré - ce n'est qu'un facteur parmi d'autres.

Les principales raisons de l'apparition de problèmes de peau sont:

  • dysfonctionnement de presque tous les processus métaboliques;
  • immunité affaiblie;
  • l'apparition de processus inflammatoires dans la couche de l'épiderme, des follicules pileux, des glandes sébacées et sudoripares (conséquence du diabète);
  • accumulation dans le tissu cellulaire de substances ayant un métabolisme perturbé;
  • développement du diabète dans la microangiopathie et la polyneuropathie diabétique.
Le principal facteur d'apparition de la dermatite dé-aétique est un taux élevé de sucre dans le sang.

En raison de la formation de tous les facteurs ci-dessus, la peau des diabétiques est exposée à une infection par des microorganismes pathogènes. Au fur et à mesure de la progression de la maladie sous-jacente, des changements graduels de la peau sont observés.

Les changements qui surviennent avec la peau avec le diabète

La défaite de la peau dans le diabète sucré se manifeste par une desquamation, des démangeaisons, une sécheresse, parfois des ulcérations ou des cloques. Après le passage du temps, lorsque les centres de pelage sont touchés, ils commencent à tomber avec des plaques entières. Avec ce genre de dommage au cuir chevelu, le diabétique commence à laisser tomber les cheveux.

Les paumes et les pieds sont plus à risque de problèmes, car ces parties du corps sont constamment en état de friction. Tout d'abord, elles deviennent cornées, les cors et les cors apparaissent, acquièrent une teinte jaunâtre.

Les principaux changements dans la peau sont caractérisés comme suit:

  • la peau devient rugueuse et sèche au toucher, elle est constamment plus fine;
  • Les pieds et les paumes se cormentent, les cors apparaissent;
  • il y a une prolifération de plaques de clous;
  • la peau acquiert une teinte jaunâtre.

Éliminer complètement les maladies de peau déjà développées dans le diabète de type 2, et dans le diabète de type 1, c'est impossible. Mais essayer d'améliorer la situation permettra des règles d'hygiène simples, dont nous parlerons un peu plus tard.

Attention s'il vous plaît. Les diabétiques ayant des problèmes de peau ne doivent pas utiliser de savon ordinaire, car les substances contenues réduisent l'acidité de l'épiderme, réduisant ainsi sa résistance aux agents pathogènes. On recommande à ces personnes d’utiliser un savon à pH neutre et de mieux nettoyer le visage avec du lait hydratant cosmétique ou une solution aqueuse spéciale.

Classification des modifications dermatologiques de la peau chez les diabétiques

La science moderne, qui étudie les manifestations cutanées du diabète, décrit plus de 30 types de problèmes dermatologiques qui apparaissent déjà comme une conséquence du diabète ou qui constituent une condition préalable au développement de la pathologie.

Tous sont divisés en 3 groupes:

  1. Primaire.
  2. Secondaire.
  3. Émergeant dans le contexte de la prise de médicaments.

Tableau №1. Groupes de modifications dermatologiques.

  • xanthomatose diabétique;
  • la nécrobiose est lipoïde;
  • dermatoses de démangeaisons;
  • dermopathie diabétique;
  • ampoules diabétiques, etc.
  • lipodystrophie post-injection;
  • l'urticaire;
  • La toxidermie;
  • réactions eczémateuses, etc.

Les dermatoses diabétiques se produisent généralement sous une forme assez sévère et sont difficiles à traiter. Les diagnostics et rendez-vous médicinaux sont réalisés par des médecins endocrinologues et dermatologues.

Primaire

Ce groupe comprend les dermatoses, qui sont une conséquence du développement du diabète sucré. La gravité de l'évolution des conditions pathologiques dépend de la progression de la maladie sous-jacente. Regardons quelques problèmes de peau qui entrent dans le groupe primaire.

Dermatoses démangeaisons

Ce problème est aussi appelé une neurodermatite, les éruptions cutanées sur le diabète sont caractérisées par la présence d'une sensation de démangeaison. La dermatose de démangeaison peut être classée comme le premier signal du développement du diabète.

  • plis abdominaux;
  • zone intime
  • extrémités.

Il n'y a pas de dépendance directe à l'intensité de la démangeaison et à la gravité de l'évolution du diabète, mais d'après les observations médicales, il y a une augmentation des démangeaisons pendant le cycle muet et facile de la maladie sous-jacente. La dermatose de démangeaison peut déjà apparaître avec le diagnostic établi de diabète, lorsque le patient ne prête pas une attention appropriée au contrôle de la glycémie.

Le cours "silencieux" du diabète se caractérise par une augmentation des démangeaisons.

Dermopathie diabétique

C'est l'une des lésions les plus courantes de la peau dans le diabète. Elle se forme à la suite d'une angiopathie (dysfonctionnement de la microcirculation du canal sanguin fournissant des nutriments à l'épiderme).

Le problème est l'apparition sur le devant de la jambe inférieure de papules brun-rouge, d'un diamètre de 5 à 12 mm. Fondamentalement, ils sont formés chez les hommes atteints de diabète, les taches sur la peau, fusionnant en un seul, forment un point atrophique, la couverture à cet endroit est amincie.

Le tableau clinique n'est pas exprimé, il n'y a pas de sensations douloureuses, mais parfois le patient ressent une démangeaison et une sensation de brûlure dans un point sensible. Un traitement spécial contre la maladie n'est pas, en règle générale, la dermatopathie passe indépendamment après 1-2 ans.

La dermopathie diabétique est l'une des maladies de peau les plus répandues dans le diabète.

Xanthomatose vysypnoy

Apparaît principalement avec une gestion inappropriée de la glycémie et des triglycérides élevés. L'éruption cutanée associée au diabète se manifeste sous la forme d'une plaque solide en forme de pois, de forme cireuse. Ils ont une couleur jaune et sont entourés d'un halo rouge.

Il y a une démangeaison dans le domaine de la localisation, on peut les trouver:

Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de diabète sucré qui présentent un taux de cholestérol élevé.

L'un des lieux de localisation d'une vague xanthomatose est le visage.

Nécrobiose lipoïde

La nécrobiose lipoïde est un problème cutané chronique caractérisé par la formation de stéatose (remplacement des cellules par du tissu adipeux). La cause du problème est le développement du diabète. Le groupe à risque comprend principalement les femmes âgées de 15 à 45 ans ayant un diagnostic de diabète de type 1, mais les cas de pathologie développementale chez les diabétiques de tout âge et de tout sexe ne sont pas exclus.

C'est important La gravité du tableau clinique de la nécrobiose et la progression du diabète ne sont pas directement liées.

La raison du développement est la suivante:

  • microangiopathie (endommagement des petits vaisseaux fournissant des substances utiles à la couche de l'épiderme);
  • troubles nécrobiotiques secondaires.

Au stade initial de la dermatose, le patient à la partie antérieure du tibia produit de petites plaques uniques caractéristiques dont la couleur peut varier du jaune au violet. La zone de localisation devient amincie et des lésions apparaissent.

Les formations focales ont une taille caractéristique en périphérie. Lorsqu'il y a une ulcération, le patient ressent de la douleur. Après la guérison, les cicatrices brunes restent sur le sol.

Un fait intéressant Selon des recherches scientifiques, chez un cinquième des diabétiques, la nécrobiose peut apparaître pendant plusieurs années (de 1 à 10 ans) avant l’apparition des premiers symptômes du diabète.

Un trait caractéristique de la nécrobiose du lipoïde est l'apparition longtemps avant les premiers symptômes du diabète.

Bulles Diabétiques

Les ampoules diabétiques sont des éruptions cutanées avec diabète sucré qui sont assez rares. Ces cloques ressemblent à des brûlures.

  • retour
  • les doigts sur les mains et les pieds;
  • les pieds;
  • les pieds;
  • avant-bras.

La dermatose se produit généralement sans douleur, il n'y a pas de traitement particulier, elles passent toutes seules. Les personnes atteintes de neuropathie diabétique sont à risque.

Les personnes atteintes de neuropathie diabétique sont plus à risque de développer un pemphigus diabétique.

Athérosclérose périphérique

Ce problème est exprimé par une lésion caractéristique des vaisseaux sanguins des membres inférieurs. Sont formées des plaques athérosclérotiques, qui chevauchent le flux sanguin dans les vaisseaux. Affecte la nutrition de la peau, sur les jambes il y a l'amincissement et la sécheresse de la peau.

Même les petites plaies et les égratignures entraînent la formation de suppuration. Les patients ressentent une douleur dans les muscles des jambes, généralement lors de la marche ou d'un autre effort physique. Au repos, la douleur passe.

Avec l'athérosclérose périphérique, la sensation de douleur apparaît pendant l'exercice.

Granulome en forme d'anneau

Ce sont des problèmes de peau caractérisés par l'apparition d'une éruption cutanée arquée ou en forme d'anneau.

À ce jour, la cause de la dermatose n'est pas définie, mais les médecins affirment que la cause principale du développement est le diabète sucré et les troubles du métabolisme glucidique qui accompagnent la maladie. Le groupe à risque comprend le plus souvent les femmes et les enfants.

Un trait caractéristique du granulome annulaire est la forme annulaire impressionnée des formations.

Secondaire

Le groupe secondaire est constitué de diabétiques qui développent des dermatoses fongiques, bactériennes et infectieuses.

La candidose

La candidose est une manifestation fongique du diabète sucré sur la peau, l'apparition des dermatoses se caractérise par l'apparition de démangeaisons dans les zones de stockage. À mesure que les symptômes augmentent, il y a un revêtement blanchâtre, et plus tard, il y a des fissures et des plaies. Il affecte non seulement la peau mais aussi les muqueuses.

La zone de localisation de la candidose est principalement constituée de peau pliée.

Mycose

Mycosis appartient également à la flore bactérienne, se développe dans le contexte du cancer de la peau des agents pathogènes de la mycose. Lors de l'ingestion, le champignon commence la multiplication active. Comme nous le savons, chez les patients diabétiques, l’immunité est grandement affaiblie, de sorte que leur peau est plus sensible aux agents pathogènes.

Si la mycose est localisée sur la structure de l'ongle (onychomycose), elle se manifeste par la modification de la couleur de la plaque, de sa stratification ou de son épaississement. Souvent, les ongles sur les jambes sont affectés, lorsque la plaque est épaissie, cela donne une charge supplémentaire au doigt, ce qui, en marchant dans les chaussures, entraîne la formation d'un ulcère diabétique.

Mycose sur les ongles - un phénomène assez commun dans le diabète sucré.

Les mycoses sont accompagnées de démangeaisons et d'irritations. Pour soulager l'inconfort des diabétiques, il est recommandé d'utiliser quotidiennement des crèmes cosmétiques contenant des complexes antibactériens et fongicides.

Il est également permis d'utiliser du talc et des pommades contenant de l'oxyde de zinc, non seulement ils aident à éliminer les démangeaisons, mais aussi de prévenir la poursuite du développement de l'infection fongique.

Maladies bactériennes de la peau

Dans la pratique médicale, il existe de nombreuses infections bactériennes qui mettent en danger la peau des diabétiques. Les agents pathogènes les plus courants sont les streptocoques et les staphylocoques dorés.

Ces bactéries constituent une menace grave pour la vie humaine, en particulier s’il n’existe pas de contrôle régulier du sucre. Ils conduisent à la formation de furoncles, de carbuncles, de phlegmon, d'orge et de maladies de la structure de l'ongle.

C'est important Les infections bactériennes peuvent entraîner l'apparition d'une septicémie ou de lésions gangreneuses. Ils sont suffisamment difficiles à traiter, ce qui aggrave encore plus la situation. Les plaies infectées par des bactéries dans le pied diabétique menacent l'amputation des membres du patient, et dans le traitement de la mort prématurée.

Les infections bactériennes, rejoignant le diabète, conduisent à un traitement prolongé et long. Dans certaines situations, une augmentation de la dose d'insuline est requise.

Les infections bactériennes qui affectent la peau entraînent les maladies les plus graves.

La thérapie ne commence qu'après avoir déterminé le type d'agent pathogène et sa sensibilité à l'antibiotique. Mais avant de recevoir les résultats des tests, le patient reçoit des comprimés de médicaments antibactériens à large spectre.

En présence d'indications, des opérations chirurgicales sont effectuées, par exemple en ouvrant l'ébullition ou en drainant l'abcès. Le résultat positif du traitement dépend de la normalisation du métabolisme des glucides et du taux de glucose dans le sang.

Dermatoses survenant lors de la prise de médicaments

Nous savons tous que le diabète est une maladie qui nécessite des médicaments constants, sur la base desquels se développent des dermatoses à caractère allergique.

Éruption cutanée et plaque

Divers endroits dans le diabète sur la peau, des éruptions cutanées, des plaques et des dépressions peuvent être formées comme une réaction allergique aux insectes pour l'alimentation, y compris les médicaments. Les personnes ayant un diagnostic de diabète de type 1 doivent être particulièrement attentives aux changements émergents dans la couche supérieure de l'épiderme.

Souvent, les plaques et les éruptions cutanées sont localisées dans des endroits où des injections d'insuline sont effectuées. Appelé le phénomène de la lipodystrophie post-injection, est caractérisée par une atrophie ou l'hypertrophie du tissu adipeux au site d'injection régulière.

Sur la base d'un facteur irritant constant, la peau commence à réagir avec l'apparition d'éruptions cutanées, de plaques et de rougeurs. Un risque accru est noté lors de l'introduction répétée d'insuline dans la même zone corporelle.

Les sites d'injection d'insuline sont exposés à la formation de dermatoses.

Urticaire

Sous l'impact négatif de la maladie sous-jacente, l'immunité d'une personne diminue, entraînant une aggravation des pathologies chroniques et en ajoutant de nouvelles. Souvent, la peau résiste aux micro-organismes pathogènes, la peau réagit à la formation de dermatites et parfois à l’urticaire.

La zone principale de localisation:

On croit que la mauvaise circulation sanguine dans ces zones couvrent, et est un facteur favorable à l'apparition de l'urticaire, qui est exprimée par l'aspect caractéristique de la petite éruption vésiculaire.

L'urticaire chez les adultes se forme comme une réaction allergique aux effets des médicaments.

Toxidermie

La toxidermie fait référence à une dermatose allergique toxique. Elle est exprimée par le processus inflammatoire, affectant, comme d’autres nombreuses dermatites, la peau, mais dans de rares cas, les muqueuses interviennent dans la zone à risque. Il se produit principalement sous l'influence de préparations médicinales.

Le résultat de la défaite est l'administration de médicaments:

  • par le système respiratoire;
  • sur le système digestif;
  • introduction aux tissus musculaires;
  • l'introduction directement dans la veine.

Processus inflammatoire localisé dans différentes parties du corps, des muqueuses et des organes internes, en fonction de la voie de l'allergène.

La localisation de la toxémie dépend de la voie d'entrée dans l'organisme du pathogène.

La symptomatologie peut être différente:

  • rougeurs;
  • l'apparition d'éruptions cutanées et de taches;
  • formations érosives sur la peau.

Pied diabétique

Par ailleurs, il faut dire au sujet du syndrome du pied diabétique, car il est un phénomène assez commun, qui menace l'amputation du membre humain et même la mort. Le syndrome signifie le développement de lésions purulentes-destructives des pieds. Chez les patients diabétiques, le risque de formation de gangrènes augmente de 15 fois.

Avec le développement du pied diabétique, les caractéristiques suivantes sont notées:

  1. Les pieds cessent de ressentir de la douleur. Ce fait contribue à la défaite des terminaisons nerveuses.
  2. Le patient ne ressent aucune touche ni modification du régime de température.
  3. Les blessures qui en résultent, même les plus petites, ne peuvent pas guérir.

C'est important Une peau sèche avec du diabète sur ses jambes est un fait avéré. Le frottement constant de la peau des pieds et la pression de la chaussure favorisent sa fissuration et la formation de plaies. Pour exclure ce facteur, vous devez porter une attention particulière à l'hygiène des membres inférieurs et utiliser des crèmes et des huiles hydratantes.

Le syndrome du pied diabétique se manifeste:

  • plaies trophiques;
  • plaies purulentes qui deviennent chroniques;
  • ostéomyélite des os;
  • phlegmon de pied;
  • des formations gangreneuses sur les doigts, une partie du pied ou même la totalité de son aire.

Le pied diabétique est une complication assez grave du diabète. La complexité du traitement est due au fait que souvent les patients se tournent vers les médecins déjà au stade du développement de la pathologie, lorsque la vie n'est sauvée que par l'amputation du membre.

Voilà pourquoi il est important de comprendre que la prévention des maladies de la peau et le traitement rapide de l'aide médicale - un facteur essentiel de réussite et d'éviter le handicap.

Avec le développement du pied diabétique de stade 5, une amputation urgente du membre est nécessaire.

Notez que l'hygiène des pieds chez les diabétiques est légèrement différente de celle des personnes en bonne santé. La tâche principale consiste toujours à corriger la glycémie et à normaliser le métabolisme des glucides. Réaliser une dynamique positive du cours du diabète n'est possible que grâce à des efforts conjoints avec des médecins endocrinologues et des dermatologues.

Pour les patients diabétiques, une méthode spéciale de soin de la peau du pied a été développée. Pratiquement dans toutes les polycliniques, il existe des salles ou même des départements entiers, où ils mènent des entretiens et des observations de patients atteints de pied diabétique.

Diagnostic

Dans certaines situations, les gens se tournent vers un médecin en cas de dermatite et, en raison du diagnostic, un diagnostic de diabète est établi. Tout d'abord, une personne passe un test sanguin pour déterminer le niveau de glucose. Sinon, le diagnostic des pathologies cutanées se déroule de la même manière que chez les gens ordinaires.

Sur examen externe et méthodes instrumentales de diagnostic, le dermatologue détermine le type de dermatose. Pour révéler la nature des lésions cutanées secondaires, des analyses bactériologiques sont attribuées. Seulement selon les résultats des études, le traitement est prescrit.

Comment le traitement est-il effectué?

Le régime alimentaire est l’étape la plus fondamentale du traitement de toute maladie cutanée chez les diabétiques. C'est la bonne nutrition qui permet de normaliser la production de l'hormone insuline, d'améliorer l'état de la peau et de l'organisme dans son ensemble.

Selon le type de dermatose, le médecin attribue l'utilisation de pommades, gels, solutions, etc., qui ont des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens. De plus, les diabétiques devraient utiliser régulièrement une variété de crèmes et d'huiles végétales hydratantes pour assouplir et hydrater la peau sèche et kératinisée.

Seul un médecin peut prescrire un traitement adéquat et correct.

C'est important La méthode de traitement est choisie individuellement pour chaque patient, en fonction du type de dermatose et de ses manifestations. La tâche principale est de corriger le taux de sucre dans le sang et de restaurer le métabolisme des glucides, c'est-à-dire d'éliminer les complications du diabète.

Recettes folkloriques

Pour exclure l'apparition de problèmes de peau possibles, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. Mais, il convient de souligner que ces médicaments ne seront utiles qu'en présence de formes légères de dermatose et que leur prévention, avec la progression des maladies, ne se fera que strictement selon les recommandations et les prescriptions du médecin.

Recettes simples de la médecine populaire:

  1. Améliorer l'état de la peau permettra aux bains à base de décoction et d'écorce de chêne.
  2. La dermatose diabétique répond bien au traitement à l'aloès. Cette recette est très simple, vous devez couper les feuilles inférieures de la plante, les rincer et les nettoyer des épines. Appliquez une peau douce sur les foyers.
  3. L'inflammation de la peau supprimera la décoction de bourgeons de bouleau. Le liquide doit être frotté sur la peau enflammée.
  4. Pour enlever la démangeaison, vous pourrez utiliser des lotions de décoction de feuilles de menthe, de cortex de chêne et de millepertuis. Pour préparer une recette, prenez 1 cuillère à soupe de nourriture séchée et versez 1 verre d'eau. Faire bouillir à feu doux pendant 5-7 minutes. Avec un liquide chaud, humidifiez la serviette et déposez-la sur la peau enflammée.
  5. Broyer 1 citron dans un mélangeur avec le zeste, après avoir enlevé les os, et 100 grammes de racines de céleri séchées. Le mélange résultant est placé dans un bain d'eau et chauffé pendant 1 heure. Une fois le médicament refroidi, placez-le dans un récipient en verre et placez-le au réfrigérateur. Prenez-le sur un estomac vide avant de manger. La durée du cours est de 2 ans ou plus.
Les recettes de la médecine traditionnelle ne peuvent qu'affaiblir les symptômes de la dermatose ou empêcher son apparition.

La prévention

Avant le début du traitement des pathologies cutanées, il est nécessaire de normaliser le taux de sucre dans le sang et de restaurer tous les processus métaboliques dans le corps.

Et à titre préventif, les diabétiques doivent respecter les recommandations suivantes:

  • utiliser des produits hygiéniques avec le degré nécessaire de ph afin d'éviter de dessécher la peau et de ne pas causer d'allergies et d'irritations;
  • la peau sur les jambes nécessite une attention particulière, les zones entre les doigts doivent être régulièrement humidifiées avec des crèmes et des huiles spéciales;
  • La peau chaude est constamment lubrifiée avec une huile cosmétique spéciale;
  • surveiller attentivement l'hygiène de la zone intime;
  • porter des vêtements de préférence uniquement à partir de fibres naturelles qui ne sont pas pressées ou frottées n'importe où;
  • en cas de formation d'ulcères ou de plaies, désinfecter et laisser ouverte;
  • ne vous soumettez pas à l'auto-traitement et, en cas de lésions cutanées plus graves, consultez un spécialiste.

Un pronostic favorable dépend de la rapidité avec laquelle le traitement a été initié et de l'efficacité avec laquelle il a été possible de restaurer les processus métaboliques dans l'organisme. Le facteur le plus important de la dynamique positive du rétablissement est le respect des recommandations du médecin traitant et un soin minutieux de la peau.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

La production d'insuline par le pancréas contrôle le taux de sucre dans le sang. Le taux de glucose dans le sang des hommes se situe dans la même fourchette que chez les femmes et les enfants.

Le peptide C est littéralement traduit de l'anglais en tant que peptide de liaison. C'est un indicateur de la sécrétion de son insuline ou de son insuline endogène, et montre la fonctionnalité des cellules bêta du pancréas qui produisent la proinsuline.

De nombreux experts prédisent que dans quelques années, le diabète pourrait devenir l’un des principaux problèmes médicaux des pays développés. Aujourd'hui, il existe deux principaux types de diabète: le premier et le second.