loader

Principal

Traitement

Régime pour le diabète sucré de type 1

Le diabète est une maladie causée par une altération de la fonction pancréatique. Le régime alimentaire pour le diabète de type 1 et les injections d'insuline aident une personne à maintenir son état de santé normal et la performance d'un organe fonctionnant mal. Si vous choisissez la bonne dose d'insuline, le régime est alors attribué au patient de manière simple. Il aide également à améliorer la digestion et la perte de poids.

Pourquoi ai-je besoin d'un régime?

Une diétothérapie est nécessaire pour surveiller les taux de glycémie.

Chaque produit comprend une certaine quantité de sucre ou de glucides. Si une personne insulino-dépendante augmente sa glycémie, elle se sentira mal. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller le type d'aliments que prend le patient avec le diabète de type 1. Cela déterminera sa santé et son traitement.

Types d'édulcorants

Il est difficile pour un homme d’imaginer sa vie sans douceur. Par conséquent, pour les personnes souffrant de diabète de type 1, des édulcorants sont développés. Certains d'entre eux sont de nature similaire au sucre, mais n'entraînent pas de forte augmentation de la glycémie. Utilisez-les avec modération, en petites portions. Ces produits sont considérés dans le tableau:

Il y a certaines astuces pour ceux qui veulent manger de vrais bonbons:

  • utilise-les à froid;
  • après avoir mangé
  • Ne pas consommer plus de 50 g de sucre;
  • ils doivent contenir des protéines, des glucides lents (baies, crème glacée, crème protéinée).
Retour au sommaire

Caractéristiques de la nutrition dans la maladie

Dans le diabète, le premier type de personne doit observer une bonne nutrition. Alimentation pour le diabète de type 1 est de réduire la quantité de glucides et de remplacer rapidement pour ralentir. Les médecins recommandent l'ancienne école de renoncer gras et frits, mais des études récentes ont montré que ces produits ont aucun effet sur les diabétiques, mais ils doivent être mis au rebut s'il y a d'autres maladies (système gastro-intestinaux ou cardiovasculaires).

Principes de base

La quantité de glucides pour les diabétiques est calculée en unités de pain (XE). Dans 1 XE, environ 10-12 grammes de glucides (il contient tellement un morceau de pain de 1 cm d'épaisseur). À un repas, une personne atteinte de cette maladie doit manger 7-8 XE. Une personne devrait nécessairement distribuer son régime alimentaire pour 3 repas et 2 collations (elles sont souhaitables, mais pas nécessaires). La quantité exacte de nourriture est approuvée par le médecin traitant car elle dépend du type d’insuline et du moment où elle est injectée.

Nuances pour l'enfant

L'enfant a un corps en croissance, donc s'il est mobile, ne le limitez pas aux glucides. Le plus grand danger pour les enfants atteints de diabète est le sucre et l'eau gazeuse. Ils sont tabous, mais le jour de la naissance, vous pouvez choyer l'enfant, ne le privez pas de son enfance. Le menu de l'enfant doit contenir des aliments riches en graisses et protéines animales et végétales.

Que pouvez-vous manger avec le diabète de type 1?

Vous trouverez ci-dessous une liste indicative de quels aliments permettent de nourrir les diabétiques de type 1, mais il faut en convenir avec le médecin responsable. Vous pouvez manger avec le diabète de type 1:

  • pain au son (ou à grains entiers);
  • toutes sortes de soupes et de bouillons;
  • céréales et légumineuses;
  • viande maigre et poisson;
  • les légumes sous quelque forme que ce soit;
  • pas de fruits et de baies sucrés;
  • produits laitiers à faible teneur en matières grasses;
  • oeufs (pas plus de 1 par jour);
  • confiserie avec édulcorants.
Retour au sommaire

Produits interdits

La liste des produits à exclure du régime comprend:

  • Il est interdit de manger gras et fumé.

cuisson;

  • doux;
  • viande fumée, cornichons;
  • aliments gras;
  • riz, semoule, pâtes non issues de blé dur;
  • épices brillantes;
  • alcool, boissons gazeuses sucrées.
  • Retour au sommaire

    Exemple de menu pour la semaine

    Il est assez difficile d'élaborer un menu pour une semaine et pour tous les jours pour les personnes atteintes de diabète de première année. Les aliments doivent non seulement être utiles, nutritifs et saturés en vitamines, mais également délicieux. Ceci est très important, car chaque personne, même diabétique, devrait prendre plaisir à préparer des plats préparés pour la consommation. Dans les tableaux ci-dessous, un plan de nutrition approximatif est présenté et des recommandations sont fournies quant à la quantité de nourriture à consommer.

    Traitement du diabète sucré de type 1 - nouvelles

    Le système endocrinien est sensible à diverses maladies, dont le diabète sucré. La maladie est divisée en 2 types: insulino-dépendant et non insulinodépendant. Le premier est rare, en termes de pourcentage, il est de cinq, un maximum de dix pour cent des patients. Dans la zone à risque de détection des CD1 - adolescents âgés de moins de 35 ans, le poids des patients est plus souvent normal. La maladie nécessite une surveillance constante, un traitement spécialisé qui consiste en l'introduction d'insuline. Pour soulager la maladie, utilisez des techniques supplémentaires, plus détaillées ci-dessous.

    Régime pour le diabète sucré de type 1

    Avant de commencer le traitement, en choisissant une méthode, vous devez tenir compte des causes de la maladie, des symptômes qui la caractérisent, des méthodes de diagnostic. Diabète sucré - une violation du fonctionnement du pancréas, de certains processus dans le corps humain, provoqués par un manque d'insuline. Lorsque la maladie pancréatique cellules responsables de la production de l'hormone, ne sont pas en mesure d'effectuer pleinement leur travail. En conséquence, les niveaux de sucre augmentent, ce qui affecte négativement le travail des organes, la santé.

    Une carence en insuline et un excès de sucre dans le sang entraînent des conséquences irréversibles: déficience visuelle, travail cérébral; les vaisseaux sanguins sont épuisés. Afin de réguler le niveau de l'hormone, le processus d'échange, les patients présentant un diagnostic de diabète de type 1 doivent passer leurs injections quotidiennes. Le traitement sans insuline SD1 est impossible, la dose de l'hormone est régulée individuellement.

    Les scientifiques ne connaissent pas les raisons fiables qui provoquent une carence en hormone insuline. Avec une forte probabilité possible de faire valoir que le facteur majeur dans le développement du diabète est la destruction des premiers -Cells de type, situé dans le pancréas. Et les conditions préalables à ce problème peuvent être divers facteurs:

    • La présence de gènes qui déterminent la prédisposition héréditaire au diabète.
    • Les échecs dans le travail du système immunitaire, le cours des processus auto-immuns.
    • Maladies virales infectieuses différées, par exemple, rougeole, oreillons, hépatite, varicelle.
    • Le stress, un état mental constant.

    Pour le diabète de type 1, les symptômes sont inhérents, à de nombreux égards, similaires à ceux du deuxième type. Tous les signes insuffisamment exprimés, si rarement cause du patient préoccupations jusqu'à l'apparition de l'acidocétose, ce qui conduit parfois à des complications irréversibles de la maladie. Il est important de surveiller attentivement la santé et identifier plusieurs signes de diabète, il est nécessaire de prendre le sang, l'urine, et de voir un médecin qui se spécialise dans la maladie - un endocrinologue. Symptômes caractéristiques du premier type de maladie:

    • Une forte soif constante.
    • Sécheresse de la cavité buccale.
    • Mictions fréquentes (jour et nuit).
    • Forte appétit, mais le patient perd sensiblement du poids.
    • Troubles visuels, tout devient vague sans contours clairs.
    • Fatigue rapide, somnolence.
    • Changement d'humeur fréquent et fréquent, vulnérabilité, irritabilité, tendance à l'hystérie.
    • Les femmes se caractérisent par le développement de maladies infectieuses dans la zone des organes intimes, qui ne répondent pas au traitement local.

    Si l'acidocétose (complications) a déjà commencé, des symptômes supplémentaires apparaissent:

    • Déshydratation claire, peau sèche.
    • La respiration devient fréquente, profonde.
    • Odeur désagréable de la bouche - l'arôme de l'acétone.
    • Faiblesse générale du corps, nausée, perte de conscience est possible.

    Le traitement obligatoire du diabète sucré de type 1 est l'injection permanente d'insuline. Mais des techniques supplémentaires peuvent influencer favorablement l'évolution de la maladie, affaiblir ses symptômes et prévenir l'apparition de complications. Appliquer et utiliser ces méthodes ou d'autres méthodes de traitement n'est possible qu'après consultation du médecin traitant et obtention de son approbation.

    Un point important pour le traitement de la maladie est une bonne nutrition avec le diabète de type 1. Un régime alimentaire correctement formulé aidera à réduire, à prévenir l'augmentation de la glycémie, de sorte qu'il sera possible de réduire la dose d'insuline. Nutrition pour CD1:

    • Le menu ne devrait pas être au détriment de la santé.
    • Pour la nourriture est de choisir une variété de produits.
    • Au diabète, il est nécessaire de choisir des produits naturels.
    • Il est recommandé de faire un menu pendant une semaine, en analysant soigneusement la vaisselle et ses ingrédients.
    • Observez le mode de prise alimentaire, le moment de l'injection d'insuline, évitez de manger la nuit.
    • La consommation d'aliments devrait être de petites portions, divisées au moins 5 fois par jour.
    • Exclure du régime alimentaire le sucre sous sa forme pure, ce qui est particulièrement dangereux pour les patients souffrant de diabète.
    • Ne pas manger des aliments de la liste "interdite".
    • Cela vaut la peine de cesser de fumer.

    Cela ne peut absolument pas être mangé:

    • Contenant du sucre - toutes sortes de bonbons (bonbons, chocolats, gâteaux).
    • L'alcool, en particulier, dangereux avec le diabète sucré dessert le vin rouge et les boissons à faible teneur en alcool.
    • Fruits sucrés (par exemple, mangue, banane, raisin, melon).
    • Eau gazeuse.
    • Produits de la restauration rapide.
    • Viande fumée, cornichons, bouillon gras.

    Alimentation approximative, menu du patient:

    • Le repas principal est le petit-déjeuner. Il est préférable de choisir de la bouillie, des œufs, des légumes verts, du thé non sucré.
    • La première collation est composée de fruits à faible teneur en sucre ou de légumes.
    • Déjeuner - bouillon de légumes, légumes cuits dans un bain-marie ou méthode d'extinction, morceau de viande ou de poisson bouilli.
    • Snack - produits à base de lait caillé à faible teneur en matière grasse, salade de légumes ou pain avec du thé non sucré.
    • Souper - bouilli ou ragoût, légumes - frais ou à la vapeur, poisson cuit à la vapeur, produits au lait aigre avec un faible pourcentage de matières grasses.

    Exercice

    Le sport est l'une des méthodes de traitement du diabète. Naturellement, se débarrasser de la maladie de façon permanente ne fonctionne pas, mais une diminution de la glycémie aidera. Dans de rares cas, la charge peut entraîner une augmentation de la glycémie. Avant de commencer l'exercice, vous devez consulter un médecin. Lors de la formation en présence de diabète, il est important de mesurer le sucre avant le début de l’éducation physique, au milieu de la formation et à la fin. L'insuline doit être surveillée en permanence et avec certains indicateurs, il est préférable d'annuler l'exercice:

    • 5,5 mmol / l - un chiffre bas auquel faire du sport peut être dangereux. Il est recommandé de manger un produit à haute teneur en glucides (par exemple, du pain) avant de commencer l'entraînement.
    • Les indices compris entre 5,5 et 13,5 mmol / l donnent le feu vert pour l'entraînement.
    • Les scores supérieurs à 13,8 mmol / L indiquent l'inopportunité de l'exercice, elle peut servir d'impulsion au développement de l'acidocétose et à 16,7 mmol / l - est strictement interdite.
    • Si, pendant l'entraînement, le sucre est tombé à un niveau inférieur ou égal à 3,8 mmol / l, l'activité doit être arrêtée immédiatement.

    L'exercice pour les patients atteints de diabète de type 1 a ses propres caractéristiques:

    • Les classes doivent être passées à l'air libre afin d'obtenir un effet maximal.
    • La régularité et la durée des cours pour le diabète de type 1 sont d'une demi-heure, quarante minutes, cinq fois par semaine ou d'une heure avec des séances tous les deux jours.
    • Aller à la pratique, il convient de prendre un peu de grignotines pour prévenir l'hypoglycémie.
    • Dans les premiers stades, choisissez des exercices simples, en les augmentant progressivement dans le temps, en augmentant la charge.
    • Comme un exercice est idéal: le jogging, les étirements, les squats, les coins du corps, l'aérobic intense, les exercices de force.

    Préparations pour le traitement du diabète

    Les capsules DiabeNot du diabète sont un outil efficace développé par des scientifiques allemands de Labor von Dr. Laboratories. Budberg à Hambourg. DiabeNot a pris la première place en Europe parmi les fonds pour le diabète sucré.

    Fobrinol - Abaisse le taux de sucre dans le sang, stabilise le pancréas, réduit le poids corporel et normalise la tension artérielle. Lot limité!

    Les médicaments sont divisés en deux groupes: l’insuline, qui est vitale pour les personnes atteintes de diabète de type 1, et les médicaments pour l’élimination des maladies associées au sous-jacent. Il peut être classé en plusieurs types, au-delà de la date d’expiration, du temps d’action:

    • Insuline avec une courte durée d'action. L'hormone entre en action quinze minutes après l'ingestion.
    • Le médicament est activé après 2 heures.
    • L'insuline avec une longue période d'action commence à agir quatre, six heures après l'injection.

    L'injection d'insuline dans le corps de patients atteints de diabète de type 1 est possible par injection à l'aide d'une seringue spéciale munie d'une aiguille fine ou d'une pompe.

    Le deuxième groupe de médicaments comprend:

    • ACE (inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine) - un médicament qui favorise la normalisation de la pression; prévient ou ralentit le développement d'une maladie rénale.
    • Médicaments contre les problèmes gastro-intestinaux causés par le diabète de type 1. Le choix du médicament dépend de la pathologie rapide et de la nature du problème. Il peut s'agir d'érythromycine ou de cérucal.
    • S'il y a une tendance à une maladie cardiaque ou vasculaire, il est recommandé de prendre de l'aspirine ou un cardiomécanique.
    • En cas de neuropathie périphérique, utiliser des médicaments ayant un effet analgésique.
    • Si vous avez des problèmes de puissance, d'érection, vous pouvez utiliser Viagra, Cialis.
    • Réduire le cholestérol aidera la simvastatine ou la lovastatine.

    Remèdes populaires

    De nombreux patients atteints du premier type de diabète sucré utilisent des méthodes traditionnelles pour lutter contre les maladies. Certains produits, herbes et préparations sont capables de réduire le taux de sucre dans le sang ou même de le normaliser. Les moyens populaires de la médecine traditionnelle non traditionnelle sont:

    • Haricots (5-7 morceaux) versez 100 ml d'eau à température ambiante pendant la nuit. À jeun, mangez des haricots gonflés et buvez du liquide. Le petit déjeuner est préférable de mettre de côté pour une heure.
    • Faire une infusion contenant 0,2 litre d'eau et 100 grammes de grains d'avoine. Pour utiliser trois fois par jour, je dose 0,5 verre.
    • Remplissez les thermos pour la nuit en mélangeant 1 tasse d'eau (eau bouillante) et 1 cuillère à soupe. l Artemisia. Le matin, filtrer et pendant 15 jours boire 1/3 tasse.
    • Quelques gousses d'ail moyennes à broyer jusqu'à la formation de gruau, remplies d'eau (0,5 litre) et dans un endroit chaud, insister une demi-heure. Avec le diabète, buvez du thé toute la journée.
    • Dans les 7 minutes, cuire 30 grammes de lierre, remplis de 0,5 litre d'eau, infuser pendant plusieurs heures, égoutter. Règles de réception: boire avant les repas principaux.
    • Ramassez les septums de quarante noix, ajoutez 0,2 litre d'eau propre et laissez tremper l'heure dans un bain-marie. Teinture drainée et bue avant de manger une cuillère à café.

    Nouveaux traitements

    Les travaux sur l’étude du diabète sucré, ses méthodes de traitement ont été menés pendant plusieurs décennies dans différents pays du monde. Il y a un groupe de scientifiques dont l'objectif principal est de résoudre ce problème. Leur recherche est financée par des sociétés pharmacologiques, des grandes entreprises, des organismes de bienfaisance, des fondations et même l'État. Dans le développement, il existe plusieurs méthodes prometteuses pour le diabète sucré de type 1:

    • Les scientifiques tentent de forcer les cellules souches humaines à dégénérer en cellules bêta, capables d'exécuter la fonction de production d'hormones et de guérir le diabète sucré. Mais avant la conclusion logique de l'étude et la possibilité d'utiliser le remède pour traiter les personnes atteintes de diabète, elle est encore loin.
    • D'autres chercheurs travaillent à la création d'un vaccin qui ne permettrait pas le développement d'un processus auto-immun, dans lequel les cellules bêta du pancréas seraient atteintes et le diabète sucré se développerait.

    Les personnes qui ont entendu le diagnostic du diabète de type 1 ont appris à vivre avec le diabète, vivant avec un besoin constant d'injections d'insuline, modifiant leurs habitudes et leurs préférences. Les patients atteints de diabète de type 1 mènent une vie bien remplie, appréciant et appréciant chaque instant, avec l'espoir de scientifiques qui un jour inventeront une «pilule magique» à partir de leur malheur. Si vous avez été confronté au problème du diabète de type 1, connaissez des méthodes alternatives de traitement ou soyez simplement prêt à donner votre avis - laissez un commentaire.

    Les informations présentées dans cet article sont uniquement à titre informatif. Les matériaux de l'article ne nécessitent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et donner des conseils sur le traitement en fonction des caractéristiques individuelles de chaque patient.

    Régime de diabète

    La description est actuelle sur 08/08/2017

    • Efficacité: effet thérapeutique après 14 jours
    • Calendrier: constamment
    • Coût des produits: 1300-1400 roubles par semaine

    Règles générales

    Diabète sucré Est une maladie qui survient lorsque la production est insuffisante l'insuline pancréas. La principale raison en est la suralimentation et la consommation de grandes quantités de graisses et de glucides. Cela provoque un "travail à la limite" du pancréas, qui est soumis à une "attaque glucidique". Lorsque, après un repas, le taux de sucre augmente, le fer augmente la libération d'insuline. Au cœur de la maladie se trouvent des troubles du métabolisme glucidique: altération de l’absorption de glucose par les tissus et augmentation de la formation de graisses et glycogène.

    Le plus commun diabète de type 2, se développant plus souvent chez les adultes de plus de 40 ans et chez les personnes âgées. Le nombre de patients est particulièrement augmenté après 65 ans. Ainsi, la prévalence de la maladie est de 8% à l’âge de 60 ans et atteint 23% en 80 ans. Chez les personnes âgées, une activité physique réduite, une diminution de la masse musculaire, qui utilise le glucose, et une obésité abdominale aggravent la résistance à l'insuline existante. Chez les personnes âgées, le métabolisme du glucose est déterminé par la sensibilité des tissus aux l'insuline, ainsi que la sécrétion de cette hormone. La résistance à l'insuline est plus prononcée chez les personnes âgées en surpoids et la réduction de la sécrétion domine chez les personnes sans obésité, ce qui permet de différencier le traitement. Une caractéristique de la maladie à cet âge est l'évolution asymptomatique jusqu'à l'apparition de complications.

    Cette forme de diabète est plus fréquente chez les femmes et sa probabilité augmente avec l'âge. La prévalence globale de la maladie chez les femmes âgées 56-64 ans à 60-70% plus élevé que celui des hommes. Et cela est lié à des troubles hormonaux - la ménopause et la carence en oestrogènes active une cascade de réactions et de troubles métaboliques, qui est accompagnée d'une augmentation du gain de poids, la tolérance au glucose, l'apparition de la dyslipidémie.

    Le développement de la maladie peut se présenter comme suit: excès de poids - une résistance accrue à l'insuline - l'amélioration du sucre - augmentation de la production d'insuline - une résistance accrue à l'insuline. Il se trouve dans un cercle vicieux, un homme sans le savoir, consomme des glucides, réduit leur activité physique et d'obtenir plus gras chaque année. Les cellules bêta travaillent sur l'usure et le corps cesse de répondre à un signal qui envoie de l'insuline.

    Les symptômes du diabète sont assez typiques: sécheresse de la bouche, soif constante, uriner, fatigue, fatigue, perte de poids inexpliquée. La caractéristique la plus importante de la maladie est l'hyperglycémie - glycémie élevée. Un autre symptôme caractéristique est une sensation de faim dans le diabète (polyphagie), et est causée par la famine glucose des cellules. Même en prenant un bon petit déjeuner, le patient a faim après une heure.

    L'appétit accru s'explique par le fait que le glucose, qui sert de "carburant" pour les tissus, n'y pénètre pas. Pour la livraison du glucose dans les cellules est responsable l'insuline, que les patients n'ont pas, ou les tissus ne sont pas sensibles à elle. En conséquence, le glucose ne pénètre pas dans les cellules, mais pénètre dans la circulation sanguine et s'accumule. Les cellules privées de nutrition sont envoyées au signal cérébral, stimulant l'hypothalamus, et une personne a un sentiment de faim. Avec les attaques fréquentes de polyphagie, on peut parler de diabète labile, qui se caractérise par une grande amplitude des fluctuations du glucose au cours de la journée (0, 6 - 3, 4 g / l). Il est dangereux développement acidocétose et coma diabétique.

    Quand diabète insipidee, associés à des violations du système nerveux central, il existe des symptômes similaires (augmentation de la soif, augmentation de la production d'urine à 6 litres, peau sèche, perte de poids), mais pas de symptôme majeur - augmentation de la glycémie.

    Les auteurs étrangers ont tendance à croire que le régime alimentaire des patients recevant un traitement de substitution ne doit pas restreindre les glucides simples. Cependant, la médecine domestique maintient l'approche précédente au traitement de cette maladie. Une bonne nutrition dans le diabète est un facteur thérapeutique dans la phase initiale de la maladie, le principal élément du diabète lors de la prise de médicaments hypoglycémiants oraux et nécessaire au diabète insulino-dépendant.

    Quel type de régime dois-je suivre les patients? Ils sont nommés Diet №9 ou sa variété Ce régime alimentaire normalise le métabolisme des glucides (réduit la glycémie et se stabiliser à un niveau proche de la normale, et pour prévenir les violations du métabolisme des graisses. Les principes de la thérapie de l'alimentation de ce tableau est basé sur une limitation forte ou l'exclusion des glucides simples et l'inclusion complexe d'hydrates de carbone allant jusqu'à 300 grammes par jour.

    Le nombre de protéines est dans les limites de la norme physiologique. La quantité de glucides est ajustée par le médecin en fonction du degré d'augmentation du sucre, du poids du patient et des maladies concomitantes.

    Diabète avec diabète de type 2

    Le diabète de type 2 se développe après 40 ans et est généralement associé à un surpoids. L'une des conditions les plus importantes pour un traitement efficace est l'auto-surveillance, qui aide à maintenir une glycémie normale. C'est un moyen fiable de prévenir les complications du diabète. Le traitement du diabète de type 2 commence par une thérapie diététique qui parvient à normaliser le poids et à contrôler le taux de sucre.

    Quel devrait être un régime alimentaire pour les diabétiques de type 2? Habituellement au poids normal la base Numéro de tableau 9 avec apport calorique jusqu'à 2500 kcal et la quantité de glucides 275-300 g, qui est distribuée par le médecin entre le pain, les céréales et les légumes.

    On préfère les produits ayant un index glycémique minimal, une teneur élevée en fibres végétales et, de préférence, non cuits ou extraits. Le tableau principal est indiqué pour une utilisation permanente avec le diabète de type 2 de sévérité légère et modérée chez les patients de poids normal.

    La nutrition en présence de l'obésité est d'une grande importance, car la perte de poids affecte positivement l'évolution de la maladie. Pour l'obésité, des variétés sont prescrites - des régimes réduits (à teneur calorique réduite) contenant 225 g, 150 g ou 100 grammes de glucides par jour.

    Tout d'abord, le régime 9 pour le diabète de type 2, élimine l'utilisation de glucides faciles à digérer, qui sont rapidement et facilement absorbés (15 minutes), augmenter considérablement le sucre, et ne créent pas un sentiment de satiété:

    • sucre;
    • du miel
    • confitures, confitures, confitures;
    • confiserie;
    • les sirops;
    • crème glacée;
    • pain blanc;
    • fruits et légumes sucrés, fruits secs;
    • les pâtes

    Il y a une restriction d'utilisation:

    • les pommes de terre en tant que produit riche en amidon;
    • la betterave, qui se distingue par un indice glycémique élevé;
    • pain, céréales, maïs, pâtes et produits à base de soja.

    Pour perdre du poids, le régime calorique est réduit à 1 700 calories en raison de la restriction des glucides à 120 grammes par jour, avec la norme des protéines (110 g) et des matières grasses (70 g). Il est recommandé de tenir les jours de déchargement. Outre les recommandations ci-dessus, les produits à haute teneur en calories sont exclus:

    • beurre (crème et légumes), crème sure, margarine, mayonnaise, tartinades;
    • saindoux, saucisses, saucisses, saucisses, produits fumés, viande et poisson gras, poulet avec peau, en conserve dans l'huile;
    • fromages gras, fromage blanc, crème;
    • Noix, graines, pâtisseries, mayonnaise, boissons alcoolisées.

    Augmentation de la consommation de légumes sous forme de plats d'accompagnement:

    • aubergine;
    • concombres;
    • chou-fleur;
    • légumes verts à feuilles;
    • piment rouge (teneur élevée en vitamines);
    • navet, radis;
    • citrouille, courgettes et courges, qui affectent favorablement le métabolisme des glucides.

    Le régime doit être varié, mais contient moins de calories. Cela est possible si davantage d'aliments riches en calories (par exemple, saucisses ou saucisses) sont remplacés par une quantité égale de viande maigre bouillie et de beurre en sandwich - sur un concombre ou une tomate. Ainsi, la sensation de faim est satisfaite et vous avez consommé moins de calories.

    Avec le diabète non insulino-dépendant, vous devriez réduire l'utilisation de produits contenant des "graisses cachées" (saucisses, saucisses, noix, graines, saucisses, fromages). Avec ces produits, nous recevrons sans problème un grand nombre de calories. Étant donné que les graisses sont très caloriques, même une cuillère à soupe d’huile végétale, ajoutée à la salade, réduira les efforts visant à réduire le poids. 100 g de graines ou de noix contiennent jusqu'à 600 kcal, mais nous ne les considérons pas comme aliments. Un morceau de fromage riche en matières grasses (plus de 40%) est beaucoup plus calorique qu'un morceau de pain.

    Comme les glucides devraient être présents dans le régime alimentaire, vous devez inclure des glucides à absorption lente, riches en fibres alimentaires: légumes, légumineuses, pain à grains entiers, céréales à grains entiers. Vous pouvez utiliser des substituts de sucre (xylitol, stévia, fructose ou sorbitol) et les compter dans la quantité totale de glucides. Le xylitol est équivalent au sucre ordinaire pour la douceur, donc sa dose est de 30 g. Le fructose est suffisant pour 1 c. pour ajouter au thé. Il convient de privilégier l'édulcorant naturel à la stévia.

    Il est très important que les patients connaissent l'indice glycémique (IG) de tous les produits. En cas d'utilisation de produits à IG élevé, il y a hyperglycémie, ce qui entraîne une augmentation de la production l'insuline. Les produits à IG moyen et faible sont divisés progressivement et ne provoquent presque pas d'augmentation du sucre. Est nécessaire pour sélectionner les fruits et légumes avec un indice allant jusqu'à 55: abricots, prunes, pamplemousse, les canneberges, les canneberges, les pêches, les pommes, les prunes, argousier, groseilles, cerises, groseilles, concombres, brocoli, pois verts, chou-fleur, lait, noix de cajou, amandes, arachides, soja, haricots, pois, lentilles, laitue frisée. Ils sont autorisés à manger en quantité limitée (pas plus de 200 g de fruits par portion). Il ne faut pas oublier que le traitement thermique augmente l'IG. Les protéines et les graisses le réduisent, donc le régime alimentaire des patients doit être mélangé.

    La base de la nutrition devrait être les légumes et les produits à faible teneur en matière grasse. Un régime approximatif comprend:

    • Salades de légumes frais, légumes bouillis ou cuits au four. Essayez de limiter les betteraves et les pommes de terre (vous pouvez les exclure complètement).
    • Viande et poisson à faible teneur en matière grasse sous forme bouillie, car la teneur en calories des aliments frits augmente 1,3 fois.
    • Le pain est grossier, une quantité modérée de céréales (à l'exclusion des céréales de riz et de blé).
    • Produits laitiers faibles en gras

    Le sucre est exclu pour les maladies bénignes et 20 à 30 g de sucre par jour sont autorisés dans le cadre du traitement insulinique des maladies modérées et graves. Ainsi, le traitement diététique par un médecin varie en fonction de la gravité de la maladie, du poids, de l'intensité du travail du patient et de son âge.

    Les patients sont également encouragés à augmenter leur activité physique. Les charges physiques sont obligatoires, car elles augmentent la sensibilité des tissus à l'insuline, diminuent la résistance à l'insuline et abaissent la tension artérielle et réduisent l'athérogénicité sanguine. Le mode de chargement est choisi individuellement en tenant compte des maladies accompagnant et de la gravité des complications. L'option la plus optimale pour tous les âges sera les promenades à l'heure tous les jours ou tous les deux jours. Une bonne nutrition et un mode de vie flexible aideront à lutter contre un sentiment accru de faim.

    Régime pour le diabète sucré de type 1

    Cette forme de diabète est plus fréquente à un jeune âge et chez les enfants, une caractéristique dans laquelle il se produit une apparition soudaine de troubles métaboliques aigus.acidose, cétose, déshydratation). On constate que l'apparition de ce type de diabète n'est pas connecté avec le facteur de puissance et est causée par la destruction des cellules B pancréatiques, ce qui implique que la carence absolue en insuline, l'utilisation du glucose, diminution de la synthèse des protéines et des graisses. Tous les patients ont besoin d'une insulinothérapie à vie, si la dose n'est pas suffisante, une acidocétose et un coma diabétique se développent. Tout aussi important, la maladie entraîne une invalidité et une létalité élevée en raison de complications micro et macroangiopathiques.

    La nutrition pour le diabète de type 1 ne diffère pas d'un régime sain et normal et augmente le nombre de glucides simples. Le patient est libre de choisir le menu, en particulier avec une insulinothérapie intensive. Maintenant, presque tous les experts pensent que vous pouvez tout manger, sauf le sucre et le raisin, mais vous devez savoir combien et quand vous pouvez manger. Strictement parlant, le régime se résume à calculer correctement la quantité de glucides dans les aliments. Il existe plusieurs règles importantes: à la fois, vous ne pouvez pas consommer plus de 7 unités de pain et exclure catégoriquement les boissons sucrées (thé sucré, limonade, jus sucrés).

    Les difficultés résident dans le comptage correct des unités de grains et la détermination des besoins en insuline. Tous les glucides sont mesurés en unités de pain et leur quantité prise avec de la nourriture en même temps est ajoutée. Un XE correspond à 12 g de glucides et est contenu dans 25 g de pain, d'où son nom. Une table spéciale a été préparée pour les unités de pain contenues dans différents produits et il est possible de calculer avec précision la quantité de glucides consommés.

    Lors de la création du menu, vous pouvez modifier les produits, sans dépasser la quantité de glucides prescrite par le médecin. Pour le traitement, 1 XE peut être nécessaire au petit-déjeuner 2-2,5 unités d'insuline, à l'heure du déjeuner 1,5-2 ED, pour le dîner 1-1,5 ED. Lors de la préparation d'un régime, il est important de ne pas manger plus de 25 XE par jour. Si vous voulez manger plus, vous devrez introduire de l'insuline supplémentaire. Lorsque vous utilisez de l'insuline courte, la quantité de XE doit être divisée en 3 repas de base et 3 repas supplémentaires.

    Un XE est contenu dans deux cuillères de n'importe quelle bouillie. Trois cuillères à soupe de pâtes sont égales à quatre cuillères de riz ou de sarrasin, et deux morceaux de pain et contiennent tous deux XE. Plus les produits sont digérés, plus vite ils sont absorbés et le sucre augmente plus rapidement. Les pois, les lentilles et les haricots peuvent être ignorés, car 1 XE contenu dans 7 cuillères à soupe de haricots. Prestations en ce légumes respect: une XE contient 400 g de concombre, 350 g de la laitue, 240 g de chou-fleur 210 g de tomates, 330 g de champignons frais 200 g de poivre vert, 250 g d'épinards, 260 g de choucroute, 100 g de carottes et 100 g de betterave

    Avant de manger des bonbons, vous devez apprendre à appliquer une dose adéquate d'insuline. Sweet peut être administré aux patients qui contrôlent la glycémie plusieurs fois par jour, qui peuvent compter la quantité de XE et, en conséquence, modifier la dose d'insuline. Il est nécessaire de contrôler le taux de sucre avant et après la consommation d'aliments sucrés et d'évaluer la dose adéquate d'insuline.

    Chambre Régime 9b est indiqué pour les patients atteints d'une maladie grave recevant de fortes doses d'insuline et se caractérise par une teneur accrue en glucides (400 à 450 g) - plus de pain, de céréales, de pommes de terre, de légumes et de fruits sont autorisés. La quantité de protéines et de graisses augmente légèrement. Le régime est similaire en composition à la table générale, 20-30 g de sucre et de substituts de sucre sont autorisés.

    Si le patient reçoit de l'insuline le matin et l'après-midi, alors 70% des glucides doivent être présents dans ces repas. Après l'injection d'insuline, vous devez manger deux fois - après 15 minutes et après 3 heures, lorsque l'effet maximal est observé. Par conséquent, les repas fendus d'insuline diabète donné une grande importance: le déjeuner et le thé de l'après-midi devrait se faire à travers une 2,5-3 heure après le repas principal et il doit contenir des aliments en glucides (céréales, fruits, pommes de terre, jus de fruits, du pain, des biscuits avec du son ). Avec l'introduction de l'insuline le soir avant le dîner, vous devez laisser un peu de nourriture pour la nuit, pour éviter les réactions hypoglycémiques. Le menu de la semaine pour les diabétiques sera présenté ci-dessous.

    Les deux plus grandes études ont démontré de manière convaincante les avantages du contrôle du métabolisme des glucides en termes de prévention du développement de complications microvasculaires et macrovasculaires. Si le taux de sucre pendant une longue période dépasse la norme, alors diverses complications se développent: athérosclérose, dégénérescence graisseuse du foie, mais la plus redoutable - néphropathie diabétique (dommages aux reins).

    Protéinurie - le premier signe de ce processus pathologique, mais il apparaît seulement au stade IV, et les trois premiers stades sont asymptomatiques. Son apparence indique que 50% des glomérules sont sclérotisés et qu'il existe un processus irréversible. Depuis l'apparition de la protéinurie, l'insuffisance rénale progresse, ce qui conduit finalement au développement d'une CRF terminale (généralement 5 à 7 ans après l'apparition d'une protéinurie persistante). Lorsque le diabète est limité à la quantité de sel (12 grammes par jour) et à la néphropathie des reins, sa quantité est encore réduite (3 g par jour). Le traitement et la nutrition sont également ajustés accident vasculaire cérébral.

    Diète et secrets de nutrition pour le diabète de type 1

    À partir de l'article, vous apprendrez à manger correctement dans le diabète de type 1, quels aliments vous pouvez manger sans restrictions et ce qu'il est interdit de manger. Vous apprendrez à compter les unités de pain avec un régime faible en glucides.

    Parfois, les patients qui contractent une maladie telle que le diabète de type 1 pensent qu'il suffit de ne pas manger de sucre pour réduire leur taux sanguin dans le sang sous l'influence de l'insuline et rester normal.

    Mais la nutrition avec le diabète de type 1 n'y est pas du tout. Le glucose dans le sang augmente lorsque les glucides sont clivés. Par conséquent, la quantité de glucides qu'une personne mange pendant la journée devrait correspondre à la norme de l'insuline prise. Le corps a besoin de cette hormone pour décomposer le sucre. Chez les personnes en bonne santé, il produit des cellules bêta du pancréas. Si une personne contracte le diabète de type 1, le système immunitaire commence à attaquer à tort les cellules bêta. De ce fait, l'insuline cesse d'être produite et il est nécessaire de commencer le traitement.

    La maladie peut être contrôlée à l'aide de médicaments, d'exercices et de certains produits. En choisissant ce que vous pouvez manger avec le diabète 1, vous devez limiter les aliments contenant des glucides.

    Le régime alimentaire pour le diabète de type 1 empêche l’utilisation de glucides rapides. Par conséquent, le menu ne comprend pas la cuisson, les sucreries, les fruits, les boissons sucrées, de sorte que le niveau de glucose dans le plasma sanguin ne dépasse pas la norme.

    Les glucides, qui sont longs, doivent être présents dans l'alimentation, mais leur quantité est strictement rationnée. Telle est la tâche principale: réguler la nutrition dans le diabète de type 1 afin que l'insuline prise puisse supporter le sucre dans le sang obtenu à partir des produits. Dans ce cas, les légumes et les aliments protéinés devraient devenir la base du menu. Pour un patient diabétique de type 1, les aliments sont diversifiés et contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux.

    Qu'est-ce qu'une "unité de grain"

    Pour les patients diabétiques, une mesure conditionnelle de 1 XE (unité de pain) a été inventée, ce qui équivaut à 12 g de glucides. Exactement tellement d'entre eux sont contenus dans la moitié de la tranche de pain. Pour la norme, prenez un morceau de pain de seigle de 30 g.

    Les tableaux ont été développés dans lesquels les principaux produits et certains plats ont déjà été traduits en ХЕ, de sorte qu'il serait plus facile de créer des menus pour le diabète de type 1.

    En vérifiant la table, vous pouvez choisir des produits pour le diabète et respecter la norme des glucides, correspondant à la dose d'insuline. Par exemple, 1XE est égal à la quantité de glucides dans 2 c. cuillères de bouillie de sarrasin.

    Le jour où une personne peut se permettre de manger environ 17-28 ans. Ainsi, cette quantité de glucides doit être divisée en 5 parties. Pour un repas, vous ne pouvez pas manger plus de 7 XE!

    Ce que vous pouvez manger avec le diabète

    En fait, ce que vous pouvez manger avec le diabète 1 n'est pas difficile à comprendre. Dans le diabète de type 1, le régime alimentaire doit être faible en glucides. Les produits diabétiques à faible teneur en glucides (moins de 5 g pour 100 g de produit) ne sont pas pris en compte pour XE. C'est presque tous les légumes.

    De petites doses de glucides que vous pouvez manger 1 fois sont complétées par des légumes que vous pouvez manger presque sans restrictions.

    Une liste de produits qui ne peuvent pas être limités lorsqu'un régime pour les patients atteints de diabète de type 1 est établi:

    • courgettes, concombres, citrouilles, courges;
    • oseille, épinard, laitue;
    • oignon vert, radis;
    • champignons;
    • poivrons et tomates;
    • chou coloré et blanc.

    Pour soulager la sensation de faim chez un adulte ou un enfant, aidez les aliments protéinés, qui doivent être utilisés en petites quantités pendant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Un régime alimentaire pour les diabétiques de type 1 doit nécessairement contenir des produits protéiques. Ceci est particulièrement important pour créer des menus pour le diabète de type 1 chez les enfants.

    Sur Internet, vous trouverez des tableaux plus détaillés de XE, dans lesquels il existe des listes avec une liste de plats préparés. Vous pouvez également trouver des conseils sur ce que vous pouvez manger avec le diabète, afin qu'il soit plus facile de créer un menu pour un diabétique.

    Il est conseillé de compiler chaque jour un menu détaillé pour un patient diabétique de type 1 avec des recettes pour réduire le temps de cuisson total.

    Sachant combien de glucides sont contenus dans 100 g, divisez ce chiffre par 12 pour obtenir le nombre d'unités de pain dans ce produit.

    Comment calculer la quantité de glucides

    1XE augmente le taux de sucre dans le plasma de 2,5 mmol / l et 1 unité d'insuline le réduit en moyenne de 2,2 mmol / l.

    À différents moments de la journée, l'insuline agit différemment. Le matin, la dose d'insuline devrait être plus élevée.

    La quantité d'insuline pour le traitement du glucose obtenue à partir de 1 XE

    Alimentation thérapeutique pour le diabète sucré de type 1

    Le diabète dicte ses conditions de vie à ceux qui sont malades. Cependant, le régime alimentaire pour le diabète de type 1 repose intrinsèquement sur les principes d'une bonne nutrition.

    Le régime diabétique peut être utilisé par toutes les personnes qui suivent un mode de vie sain et qui veut préserver la jeunesse et un corps solide pendant de nombreuses années.

    Les diabétiques devraient constituer leur menu quotidien sur les règles de la nutrition rationnelle, au même titre que les personnes en bonne santé.

    La seule différence entre les diabétiques de régime et la ration des autres est que les patients doivent surveiller la quantité de glucides qu'ils utilisent pour injecter la bonne quantité d'insuline (avec l'insulinothérapie).

    Principes de Nutrition

    Dans l'alimentation quotidienne des patients atteints de diabète de type 1, environ 50 à 60% des glucides, 20 à 25% des lipides et des protéines devraient être contenus. Les experts estiment aujourd'hui qu'une diminution de la proportion de graisses dans l'alimentation n'a pas d'effet thérapeutique et n'est pas aussi nécessaire que le contrôle des glucides.

    Les produits frits et épicés sont également autorisés chez les diabétiques avec modération, sauf chez les patients présentant des troubles gastro-intestinaux dans la maladie concomitante.

    Les sucreries sont la seule interdiction pour les personnes atteintes de diabète de type 1.

    Le sucre et tous les produits qui en contiennent provoquent une forte augmentation de la glycémie. La consommation de sucré est autorisée uniquement avec hypoglycémie.

    Comptage correct des glucides

    Compter les aliments consommés peut paraître déroutant et fastidieux, mais il faut le faire. Pour simplifier la vie des diabétiques, un paramètre tel qu'une unité de grains (XE) égale à environ 10-12 g de glucides purs a été introduit. Par exemple, 1 XE représente environ 25 grammes de pain sous la forme d'une pièce de 1 cm d'épaisseur.

    La fréquence et la quantité de repas doivent être discutées avec votre médecin, car elles dépendent du type de médicament prescrit, de ses doses et d’autres caractéristiques.

    Les produits contenant des glucides sont conditionnellement répartis en 5 groupes:

    Céréales, pain, céréales. Les diabétiques devraient choisir parmi ceux qui ont un IG inférieur (index glycémique). Par exemple, si vous voulez manger du pain, il est préférable d'en choisir un qui contient du son, car 1 XE pour lui est de 30 grammes et pour un pain similaire, mais pour la farine blanche, 1 XE vaut 25 grammes.

    Produits laitiers Tous les produits laitiers liquides (kéfir, lait écrémé) pour 1 XE sont de 200 à 250 ml du produit. Le fromage cottage peut être consommé sans crainte, car une unité de grain en contient environ 700 grammes.

    Jus, fruits. Un tel aliment contient, bien que naturel, mais du sucre, il ne faut donc pas en abuser. Le moins dangereux avec le diabète de type 1 est la pomme, la prune et la grenade non sucrées: elles sont constituées de fibres, un glucide complexe, qui n'est presque pas digéré.

    Mais les fruits sucrés, comme le raisin, les pêches, les abricots et les melons, peuvent provoquer une forte augmentation de la glycémie. De plus, les jus de fruits à IG élevé diffèrent, il est donc conseillé de les remplacer par des légumes.

    Sucre, bonbons. Les produits de ce groupe ne peuvent pas être inclus dans la nutrition pour le diabète de type 1. Il est permis de les utiliser uniquement en cas d'urgence, lorsque le patient est dans un état hypoglycémique.

    Ne pas féculent les légumes. Ils comprennent les radis, les concombres, les choux, les oignons, les tomates, les légumes verts, les courgettes et les aubergines. De tels aliments peuvent être consommés en grande quantité, ils n'ont pas besoin de compter le pain, ils doivent donc constituer la base d'un régime pour le diabète de type 1.

    Maintenant, il existe des organisations, les soi-disant "écoles de diabétiques", dans lesquelles les médecins disent aux patients toutes les caractéristiques de leur diagnostic et apprennent à vivre avec lui une vie normale.

    Caractéristiques de régime

    Aujourd'hui, un régime avec diabète de type 1 représente un régime souple. Les diabétiques doivent apprendre à prendre en compte la quantité de glucides nécessaire au bon dosage de l'insuline.

    Les scientifiques ont prouvé à plusieurs reprises l'utilisation d'une nutrition appropriée dans le diabète sucré. Il améliore la qualité de vie du patient, le prolonge, réduit le risque de complications cardiovasculaires et d'autres conséquences du diabète.

    Règles d'un régime chez un diabétique de type 1:

    • Utilisez uniquement la quantité de nourriture nécessaire pour maintenir un poids corporel normal (calculez votre IMC et déterminez la quantité de poids idéale pour vous).
    • La nutrition diabétique dans le premier type de maladie devrait être rationnelle et le nombre de glucides qu'elle contient devrait être suffisant (environ 55 à 60% de l'apport calorique quotidien).
    • Avant de manger, tenez compte de la teneur approximative en glucides de l’aliment selon le tableau XE et, en conséquence, choisissez la dose correcte d’insuline à action rapide.
    • Il est recommandé de privilégier les produits glucidiques à faible index glycémique.
    • La restriction des graisses dans l'alimentation des patients atteints de diabète de type 1 n'est requise qu'en cas d'obésité. À poids normal, cela n'est pas nécessaire, car la teneur en graisse de l'aliment ne nécessite pas d'injection d'insuline supplémentaire.

    Essayez de consommer moins de sel, de sucre et d’alcool - cela est nocif pour tout le monde, et de nombreuses personnes sans diabète essaient également de les exclure de leur alimentation.

    Menu diabétique

    Il est souhaitable de répartir uniformément la consommation d'aliments glucidiques tout au long de la journée, ce qui aide à contrôler la glycémie et à éviter les sauts brusques. Mangez 5-6 repas par jour, en petites portions.

    Le menu du régime thérapeutique pour les patients atteints de diabète de type 1 est tel que le patient peut manger au moins 4 fois par jour.

    La nourriture devrait être distribuée approximativement comme ceci:

    • Pour le petit-déjeuner - environ 30% de l'alimentation quotidienne.
    • Dans l'après-midi - 40% de l'alimentation quotidienne.
    • Pour une collation - 10%.
    • Pour le dîner - les 20% restants.

    La nutrition pour le diabète sucré de type 1, qui se produit dans un tel régime, favorise la normalisation du métabolisme dans le corps.

    Si votre menu comporte un deuxième petit-déjeuner et un deuxième dîner (c'est-à-dire que vous souhaitez manger 6 fois par jour), le schéma de distribution du régime est le suivant:

    • 1er petit déjeuner - 25%
    • 2ème petit déjeuner - 10-15%
    • déjeuner - 25%
    • collation dans l'après-midi - 5-10%
    • 1er dîner - 25%
    • 2ème dîner - 5-10%

    Étant donné que le diabète du premier type avant l'introduction de l'insuline est consommé, le plan de nutrition dépend de l'insulinothérapie prescrite par le médecin. Le temps d'injection d'insuline et de repas de base doit être constant (tous les jours à la même heure).

    Diabète sucré de type 1: symptômes, traitement, nutrition et régime

    Diabète sucré de type 1 appelé insulino-dépendant. Cette maladie du système endocrinien de l'homme et de nombreux mammifères est associée à une carence ou à une absence complète dans le corps de l'hormone insuline, responsable du transport du glucose à travers les membranes cellulaires.

    Contrairement au diabète de type 1, caractérisé par une évolution aiguë (labile), le diabète de type 2 n’est pas directement lié à la synthèse d’insuline et a un développement plus pacifique, même si, après des conséquences à long terme, il n’est pas moins malin.

    Douce douceur amère

    Le sucre est un carburant pour toutes les cellules du corps - nerf, graisse, muscle, peau. Mais pour que les molécules de glucose pénètrent dans la cellule, elles ont besoin d'une clé d'insuline. Si la clé est absente ou est en quantité insuffisante, le glucose commence à accumuler de façon incontrôlable dans la circulation sanguine. Une telle "douceur de vivre" pour le corps n'est pas douce du tout. L'excès de sucre détruit les vaisseaux sanguins, il mikroangiomy - les vaisseaux des dommages aux reins qui prennent la majeure partie du travail sur l'excrétion de l'excès de sucres et makroangiomy - défaite gros vaisseaux artériels, causer des thromboses futurs et les crises cardiaques, ainsi que « pied diabétique » et la rétinopathie diabétique, le directeur de perte de vision irréversible.

    Un patient diabétique veut boire tout le temps, la miction devient plus fréquente. Le nom même de «diabète» du grec ancien peut être traduit par «siphon» - sans bien comprendre la nature de la maladie, les anciens médecins ont compris - le corps commence à vider l'eau à travers elle.

    Les reins, qui essaient de nettoyer le sang en excès de glucose, travaillent avec la plus grande tension, mais ni la consommation de boissons ni le retrait d'une grande quantité d'urine ne facilitent le transport des diabétiques. Le fait est que les cellules du corps, ne recevant pas une nutrition adéquate de l'extérieur, commencent à se «manger», digérant les réserves de graisses et de glucides. Les violations du métabolisme glucidique entraînent une intoxication chronique du corps avec les produits de décomposition, le poids corporel diminue. La minceur douloureuse est un signe caractéristique du diabète de type 1, alors que le diabète de type 2 de bas grade chronique est presque toujours accompagné d'obésité.

    Causes et conséquences

    Le coupable d'un manque d'insuline naturelle est le pancréas. Le rôle du pancréas dans l'apparition du diabète dans l'expérimentation animale a été confirmé en 1889 par Joseph von Mehring et Oscar Minkowski. Dans la glande, il existe des zones appelées les îlots de Langerhans, qui contiennent des cellules bêta qui produisent de l'insuline. Le nom même vient du mot latin insula - "île". Il a été inventé en 1910 par le scientifique britannique Sir Edward Sharpay-Schaefer, qui a lié l'activité endocrinienne de la glande et la violation du métabolisme des glucides.

    Chez les patients diabétiques en raison d'une prédisposition génétique, de lésions ou de maladies du pancréas et de défaillances auto-immunes, les cellules bêta produisent moins d'insuline que la normale ou ne la produisent pas du tout. En conséquence, les symptômes typiques du diabète de type 1 se manifestent très rapidement:

    • faiblesse musculaire et fatigue;
    • soif et faim constantes, qui n'étouffent ni une alimentation accrue, ni une consommation abondante;
    • besoin fréquent d'uriner, pire la nuit. La quantité de liquide sécrétée dépasse la quantité de liquide consommée, la déshydratation et l'insuffisance des ions potassium se développent;
    • perte de poids sévère;
    • l'odeur de l'acétone, qui provient de la bouche, de la peau, de la sueur et de l'urine. Il dit que dans le corps sont des processus extrêmement dangereux associés à l'accumulation de corps cétoniques toxiques dans le sang.

    À la différence de l'évolution à long terme du diabète de type 2, qui n'est pas directement liée à la production d'insuline, le diabète insulino-dépendant est aigu et entraîne des conséquences fatales en l'absence de soins médicaux.

    Le niveau de sucre dans le sang augmente de façon catastrophique. À un taux de 5,5-6 mmol / litre, il peut atteindre 20-25 mmol / litre. Cela conduit à des complications telles que l'acidocétose et le coma diabétique. Les produits du métabolisme des protéines et des graisses affectent tous les tissus et organes, principalement le système nerveux, le foie et les reins. La peau souffre - elle sèche, est décoiffée, la moindre abrasion entraîne la formation d'ulcères non cicatrisants. Il existe un risque de développer une septicémie diabétique. Le système immunitaire affaibli ne fait pas face à des infections inoffensives. Les lésions des parois des vaisseaux oculaires entraînent la cécité.

    Histoire et statistiques

    Historiquement, 1 type de diabète peut être considéré comme le principal, il a été diagnostiqué chez des patients avec des cliniciens anciens et médiévaux. Les premières descriptions d'une maladie similaire au diabète de type 1 se trouvent dans l'ancien papyrus égyptien, datant du 15ème siècle avant JC.

    L'hyperglycémie a été déterminée sans aucun dégoût... au goût de l'urine. Le diagnostic était similaire chez les médecins de l’est ancien. Dans la traduction de l'ancien diabète de type 1 chinois - il s'agit d'une "maladie de l'urine douce". Mais les anciens médecins indiens exigeants ont diagnostiqué, en regardant si l'urine d'un fourmis malade l'aime. Le nom latin du diabète sucré - «diabète sucré» - est apparu assez tard dans la littérature - au milieu du XVIII e siècle.

    Dans les temps anciens, l’espérance de vie moyenne ne dépassait pas 30 ans et jusqu’à l’âge où le deuxième type de diabète se développe généralement, les gens ne vivent tout simplement pas. Et même s'ils le faisaient, alors, sur fond d'épidémies et de guerres incessantes, personne ne prêtait attention au "léger malaise".

    Le diabète de type 1 est parfois appelé «diabète juvénile». Ce n'est pas tout à fait vrai, vous pouvez tomber malade avec une hyperglycémie insulino-dépendante à tout âge, bien que dans la plupart des cas, le processus pathologique se développe dans les 25-30 premières années de la vie du patient. Le diabète est particulièrement dangereux pour les enfants: le bébé éprouve des souffrances physiques, la maladie affecte souvent son développement global, et entraîne inévitablement beaucoup de problèmes liés à la nécessité de la stricte observance de l'alimentation et de l'activité physique et des injections régulières d'insuline.

    Les scientifiques disposent de données que le stress permanent de la société post-industrielle peut provoquer des changements dans le système endocrinien, y compris inexpliquée jusqu'à la mort des cellules bêta des îlots du pancréas. Il existe également une statistique de l'incidence du diabète de type 1 chez les représentants de différents peuples, ainsi que chez les hommes et les femmes.

    Les diabétiques du premier type sont 10 fois plus rapides que les diabétiques du second type.

    La course la plus vulnérable fut la course mongoloïde, suivie par les habitants noirs de la planète, puis les blancs. Surtout dans le pourcentage de patients enregistrés à Hong Kong, encore moins au Chili. Les jeunes femmes et les filles sont plus prédisposées au diabète de type 1 que les hommes et les garçons, même si, en ce qui concerne le deuxième type, le sexe fort est plus souvent touché.

    Aujourd'hui, le diabète a tendance à se propager des pays développés aux pays en développement. Dans le plan quantitatif, le premier type de diabétiques est inférieur à celui des diabétiques de type 2. Mais les succès de thérapie de remplacement donnent un résultat paradoxal - à une espérance de vie insulinodépendant hyperglycémique beaucoup plus dangereux des patients aujourd'hui, il est plus élevé que celui de ceux qui sont malades du second type et a dit que son état désagréable, mais pas fatale.

    Le diabète peut-il être guéri?

    Jusqu'au début des années 20 du XXe siècle, 1 type de diabète était incurable. Les patients sont décédés du coma diabétique et des complications infectieuses de l'enfance ou du jeune âge.

    Les tentatives de trouver un remède de maladie a commencé immédiatement après von Mering et Minkowski ont découvert la cause de la maladie, et Sharpay-Schafer singularisés insuline. En 1921, les scientifiques canadiens Frederick Banting, Charles Best et John McLeod dans des expériences sur les chiens ont montré que l'introduction d'un animal avec un extrait de pancréas à distance des îlots de Langerhans du tissu de chiens en bonne santé élimine temporairement les symptômes du diabète. Pour traiter les gens, les scientifiques ont isolé des vaches à insuline. En 1922, ils ont mené les premières expériences cliniques, aboutissant à un succès enchanteur. Les patients qui sont dans le coma et considérés comme sans espoir, après l'injection d'insuline sont venus à eux-mêmes et sont revenus à la vie. Pour cette découverte en 1923, Banting et Macleod a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine. L’anniversaire de Banting, le 14 novembre, a été annoncé par l’Organisation mondiale de la santé comme la journée internationale du contrôle du diabète.

    Traitement du diabète aujourd'hui

    Depuis cent ans, le traitement du diabète de type 1 n'a pas fondamentalement changé. Il est basé sur l'injection sous-cutanée et intramusculaire d'insuline dans le corps, la posologie et la périodicité des injections sont déterminées par une surveillance régulière de la glycémie et sont liées aux repas et au programme d'exercices.

    La tâche des injections consiste à compenser la teneur en sucre maximale dans le sang, qui vient immédiatement après avoir mangé.

    Afin de faciliter l’introduction de l’insuline dans le corps en plus des seringues conventionnelles à l’aide d’un stylo spécial ne nécessitant pas l’introduction d’une aiguille et la vidange manuelle de la seringue, le tout en appuyant sur un bouton.

    Injection d'insuline avec un stylo-seringue par voie sous-cutanée dans le diabète de type 1.

    Pour une répartition optimale des doses d'insuline tout au long de la journée utilisé des pompes à insuline - les périphériques connectés au corps avec une commande manuelle ou électronique qui dispense automatiquement le médicament, selon la preuve intégrée dans le compteur de la pompe et les sensations subjectives du patient.

    Pompe à insuline native pour le diabète de type 1.

    La pompe aide dans des situations inhabituelles, lorsqu'une augmentation ou une diminution situationnelle de la dose standard d'insuline est requise:

    • après une activité physique ou en pratiquant un sport, lorsque la dose doit être réduite;
    • lors d'une immobilité prolongée (par exemple, lors d'un long voyage en voiture), lorsque la dose doit être augmentée;
    • pendant la maladie, stress psychologique, menstruation chez la femme, lorsque la dose basale nécessite une augmentation multiple.

    Les pompes modernes à commande électronique s'adaptent facilement à tous les modes et permettent au patient de mener une vie complète sans penser à la maladie.

    Pour les personnes souffrant de phobies et ne pouvant pas se faire une injection, des inhalateurs d'insuline et des comprimés ont été développés pour se dissoudre sous la langue. Certes, leur efficacité est nettement inférieure à celle des injections ou de la pompe à insuline.

    L'insuline a longtemps été synthétisée artificiellement, sans nuire aux animaux.

    Nutrition et style de vie dans le diabète

    Bien que le facteur décisif dans le traitement du diabète du premier type est compensait thérapie à l'insuline, n'ignorer la nécessité d'adhérer à un mode de vie sain, et surtout - la nourriture. Chez les personnes atteintes d'insuline il instantanément dépendante est une réaction sur les produits avec une teneur élevée en sucre et sans secousse dans un tel organisme grave maladie endocrinienne à quoi que ce soit. Sachez ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger est particulièrement important si le diabète est associée à des lésions organiques du pancréas, telles que la pancréatite. Une nutrition appropriée dans ce cas non seulement maintiendra la teneur normale en sucre, mais empêchera également des complications du tractus gastro-intestinal.

    Sept principes de nutrition dans le diabète sucré

    Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent se rappeler que la maladie n'est pas une phrase, mais seulement une occasion de mener un mode de vie spécial et plutôt sain. Il est nécessaire de respecter sept règles de base:

    1. Il y a un besoin régulier, au moins 4 fois par jour (ou mieux - plus souvent).
    2. La valeur énergétique de la vaisselle est répartie de manière uniforme tout au long de la journée.
    3. L'alimentation correspond au régime thérapeutique n ° 9, mais avec la plus grande variété possible.
    4. Le tableau de la teneur en calories des produits doit être constamment visible, avec la nécessité de vérifier, de prévoir de manger tel ou tel produit
    5. Une journée ne devrait pas consommer plus de 1,2 à 1,5 litre de liquide (selon le poids corporel), y compris les soupes.
    6. Au moins quatre fois par jour, vous devez surveiller votre glycémie. La première mesure se fait à jeun, le reste après avoir mangé. la pompe à insuline de surveillance du glucose Optimum résout le problème avec compteur électronique, connecté via une connexion sans fil à un ordinateur ou un téléphone intelligent, ou une unité centrale de traitement.
    7. Au lieu du sucre, vous devez utiliser des substituts de sucre, mais il est nécessaire de porter un bonbon avec vous en cas de diminution brutale de la glycémie.

    Hypoglycémie - complication comme une menace qui est lourd avec le développement de coma diabétique, ainsi que d'un saut brusque du niveau de sucre. Il se produit lorsqu'une forte augmentation de la consommation de glucose - sous le stress, l'effort physique important, dans le cas où le patient a fait une injection d'insuline, mais pas mangé.

    Que peut et ne peut pas être mangé avec le diabète

    Les interdictions sont strictes, mais pas absolues, il existe des normes acceptables pour l'utilisation de presque tous les aliments "interdits".

    Donc, ce qui est impossible (ou presque impossible) de manger avec le diabète de type 1:

    • les légumes à haute teneur en glucides - pommes de terre, haricots, betteraves, carottes, pois verts, salinité et conservation. Le montant maximum est de 100 grammes par adulte;
    • bonbons et pâtisseries - chocolat, bonbons, crème glacée, confiture, miel, biscuits, gâteaux, pâte de levure pâtissière;
    • boissons gazeuses;
    • fruits sucrés, baies et jus de fruits et de baies. Ceux-ci comprennent les bananes, les mangues, les raisins, les figues, les dattes, les raisins secs;
    • viande et poisson gras, frits et fumés.

    Les diabétiques ne sont pas recommandés pour manger beaucoup de sel, abuser des épices et des épices, boire du thé et du café fort. Sous l'interdiction, toutes les boissons alcoolisées, car elles sont caloriques, stimulent l'appétit, contiennent de l'eau et inhibent en outre le pancréas, ce qui n'est pas si facile.

    L'observance d'un régime chez un diabétique de type 1 ne signifie nullement un refus complet des joies gastronomiques. Voici une liste de ce que vous pouvez faire avec le diabète:

    • pain sans levain et pain à base de farine de seigle - jusqu'à 200 g par jour;
    • produits à base de lait acide à faible teneur en matières grasses - surtout le kéfir, le fromage blanc et les plats en casserole. La crème et la crème sure sont faibles en gras et ne dépassent pas une fois par semaine.
    • les premiers plats - des soupes de légumes, du bortsch sur de la viande maigre, de la soupe aux champignons, de l’okroshka, une oreille;
    • céréales des gruaux sur l'eau. Autorisé toutes les céréales solides - sarrasin, riz, millet, avoine, maïs. Kashi - un standard de pain alternatif, s'il y a de la bouillie, alors sans pain. En pré-insuline, les médecins prescrivent des flocons d'avoine aux diabétiques, estimant que cela aide à combattre la maladie;
    • viande maigre, de préférence un poulet sans peaux, cuit à la vapeur, bouilli ou bouilli;
    • fromages solides non salés et à faible teneur en matières grasses;
    • bouilli ou cuit dans du papier d'aluminium, poisson blanc de mer;
    • les oeufs et les omelettes à raison de pas plus de 2 oeufs 2 fois par semaine;
    • Les légumes sont faibles en hydrates de carbone - chou blanc et le chou-fleur, tomates, concombres, aubergines, courgettes, patisony, citrouille, oignons, poireaux, ail, herbes diverses;
    • fruits non sucrés en quantités limitées - poires, pommes vertes, kiwi, agrumes.

    Dans toutes les grandes villes et dans de nombreux centres de district, les magasins spécialisés dans la vente d'aliments pour diabétiques fonctionnent depuis longtemps. Sur Internet, il y a des consultations d'experts et des centaines de recettes pour cuisiner à la maison. Adhérant à une alimentation saine et contrôlant votre glycémie, vous pouvez mener une vie bien remplie, travailler, pratiquer des loisirs, faire du sport et de la créativité, avoir une famille et des enfants.

    Diabétiques célèbres

    Des dizaines de célébrités du 20ème siècle et du début de ce siècle ont eu le diabète du premier type et ont combattu avec succès. Beaucoup d'entre eux sont maintenant âgés, mais restent actifs et joyeux.

    Edgar Alan Poe et Thomas Edison ont pu vivre une vie créative magnifique avant l'invention de l'insulinothérapie.

    Voici quelques diabétiques célèbres du premier type:

    Sylvester Stallone Mikhail Boyarsky James Bond girl Halle Berry Mannequin et actrice Sharon Stone dans la légende du football mondial Pelé

    Plus D'Articles Sur Le Diabète

    Prévention et prévention du diabète sucré chez l'hommeLe diabète sucré est une maladie incurable. Vous pouvez vivre avec la maladie, mais vous devrez suivre des régimes alimentaires stricts, mener un style de vie approprié.

    Les conséquences de la malnutrition, tant chez les femmes que chez les hommes, peuvent constituer une violation de la production d'insuline, qui se traduit par le développement du diabète.

    Les glucides sont l'une des principales sources de glucose pour l'organisme. Beaucoup d'entre eux sont contenus dans du pain. Mais les personnes atteintes de diabète doivent contrôler strictement le niveau de glucides consommés.

    Types De Diabète

    Catégories Populaires

    Blood Sugar