loader

Principal

Les causes

L'utilisation d'aliments crus pour le traitement du diabète sucré

Les aliments crus et le diabète sont une excellente combinaison. La plupart des experts sont convaincus que c'est le régime cru qui aidera à compléter le traitement. Ce système de nourriture joue un rôle très important. On sait que les aliments traités thermiquement contiennent beaucoup plus de calories que les aliments crus. De plus, un tel aliment ne contient pratiquement pas de vitamines, par conséquent, il n'y a presque pas d'utilisation pour cela.

Pour maintenir le statut de diabétique au bon niveau, il convient de respecter certaines règles strictes. Comment passer harmonieusement aux aliments crus et manger correctement sur ce système, afin de ne pas aggraver l'état de santé?

Règles de base

loading...

Le diabète sucré est causé par une production insuffisante d'insuline dans le pancréas. Si vous suivez les règles de base, le régime alimentaire des aliments crus peut réduire considérablement la dose nécessaire de la substance dont le corps a besoin de l'extérieur. Des études prouvent qu'une transition complète vers ce système alimentaire peut complètement débarrasser la maladie.

Tout d'abord, il est nécessaire de stabiliser les processus métaboliques associés aux graisses et aux protéines dans le corps. Pour cela, il est recommandé de suivre les règles suivantes:

  • Il est nécessaire de réduire au minimum l'utilisation de glucides simples;
  • devrait réduire de manière significative l’apport calorique des aliments;
  • Il est recommandé d'équilibrer l'apport en vitamines et en minéraux de la nourriture.

Avec le diabète, il est interdit de manger trop et de faire de longues pauses dans la nourriture. Il est idéal de manger de la nourriture 5-6 fois par jour toutes les 2-3 heures. Cela aura un effet bénéfique sur le traitement.

Parlant des aliments crus dans le diabète sucré, cela ne signifie pas que tous les aliments doivent maintenant être consommés exclusivement sous forme brute. Il est possible d'utiliser des céréales, mais elles doivent être traitées thermiquement à une température ne dépassant pas 40 ° C.

Recommandations pour le régime cru dans le diabète sucré

loading...

Le traitement des aliments crus doit être entrepris progressivement. Les recommandations sont assez simples, mais vous devez les observer rigoureusement. Pour commencer, vous ne devez manger que des légumes non sucrés pendant 3 semaines. Cela aide à nettoyer le corps d'un patient diabétique. Cela vaut la peine de ne pas manger de fruits. Il est également déconseillé d'utiliser du sel et divers condiments. Après un certain temps, le taux de sucre dans le sang diminuera de manière significative.

Pour que la diète crue pour le diabète soit très bénéfique, le menu quotidien devrait être composé principalement de légumes frais et de légumes verts. Peu à peu permis d'ajouter des fruits de variétés non sucrées. Ensuite, vous pouvez progressivement passer à la nourriture glucidique. Dans ce cas, nous entendons des glucides complexes tels que les céréales.

Herbes et herbes pour le diabète sucré

loading...

Les aliments crus pour les diabétiques comprennent non seulement la consommation de légumes crus et de fruits non sucrés. Il faut penser à l'apport de vitamines nécessaires dans le corps. Par exemple, les salades doivent inclure non seulement des légumes, mais aussi des légumes et des herbes. Celles-ci peuvent être des orties, de la luzerne, de la prêle des champs, de la bardane ou des pissenlits.

Les avantages de la nourriture crue

loading...

L'utilisation d'aliments crus pour le traitement du diabète signifie que les aliments crus ont un effet bénéfique sur le travail de l'intestin. En conséquence, les vitamines et les minéraux sont beaucoup plus efficacement absorbés par l'organisme. Les produits végétaux sont riches en fibres, ce qui est très important pour le bon fonctionnement du corps.

Les aliments crus ne signifient pas pratiquement la consommation de sel, de sucre, de diverses épices et de substances cancérigènes qui apparaissent après le traitement thermique des aliments. Et surtout, dans les aliments, qui sont utilisés pour les aliments crus, presque pas de sucre. Cela rend ce système de nutrition utile pour les diabétiques.

Des problèmes avec un taux élevé de sucre dans le sang peuvent provoquer des maladies graves, la détérioration de la peau, des cheveux et des ongles, des tumeurs cancéreuses. Un régime sain et correct est basé sur des plantes et des légumes vivants, dont la composition ne contient pas de composants génétiquement modifiés.

Les aliments crus sont capables de vaincre le diabète en réduisant la teneur en calories des aliments et en augmentant les vitamines bénéfiques.

Un tel système de nutrition non seulement normalise le taux de sucre dans le sang, mais contribue également à la réduction du poids, ce qui est très important pour les diabétiques. Le manque de cholestérol et de protéines animales a un effet positif sur la santé globale. La sensation de lourdeur dans l'estomac disparaît, il y a de la légèreté.

Pendant ce temps, comme pour tout régime alimentaire, il ne faut pas oublier que le traitement des aliments crus ne convient pas à tout le monde. Il faut également tenir compte de l’intolérance individuelle possible des légumes et des fruits crus. De toute façon, vous devez traiter le diabète de manière complexe.

Quels aliments crus puis-je manger avec le diabète?

loading...

Quels légumes et fruits sont recommandés pour le diabète? Autorisé à utiliser:

  1. Chou blanc Il est extrêmement utile pour les diabétiques, car il contient une grande quantité de fibres.
  2. Concombres Ils contiennent de l'acide tartronique, ce qui contribue au renforcement des vaisseaux sanguins. Ceci est très important pour les diabétiques.
  3. Topinambour Il contient de l'inuline, qui normalise le niveau de sucre, réduit le cholestérol et empêche l'apparition de plaques athéroscléreuses.
  4. Les courgettes. Ils contiennent des fibres grossières et sont utiles pour les personnes sujettes au gonflement.

Les épinards, les tomates, les légumes verts, l'ail n'ont pas d'effet important sur l'abaissement ou l'augmentation de la glycémie, mais ils sont utiles pour les diabétiques, car ils sont peu caloriques.

Les carottes et les betteraves ne sont pas recommandées pour manger des patients diabétiques, car elles contiennent suffisamment de sucre.

En ce qui concerne les fruits, toutes les espèces ne peuvent pas être consommées avec cette maladie. Avant utilisation, vous devez tenir compte de leur index glycémique.

Aux fruits à faible indice glycémique, il y a les agrumes. Les pamplemousses et les oranges sont très utiles. Les mandarines contiennent également une grande quantité de glucides, ce qui signifie qu'elles ne sont pas recommandées. Les pommes et les poires sont également autorisées à manger avec cette maladie, mais en petites quantités.

En outre, les fruits qui correspondent à un faible indice glycémique comprennent les pêches, les abricots et les grenades.

Au diabète, il est autorisé à manger des fruits secs. Vous pouvez en faire des compotes ou les manger au sec. Il n'est pas interdit d'utiliser certaines sortes de baies. Rose musquée, groseilles à maquereau, cassis, cerises, mûres, myrtilles, baies de sureau - tout cela peut être consommé cru en quantité limitée.

Qu'y a-t-il pendant la journée?

loading...

Dans toute maladie, il est très important de consommer suffisamment de liquides. Le matin devrait commencer avec un verre d'eau propre. Il est très utile pour les aliments crus de boire des jus fraîchement pressés. Cependant, il faut se rappeler que dans le diabète sucré, il n'est pas nécessaire de s'y intéresser.

Pendant la journée, vous pouvez manger des salades, des haricots, des céréales. Dans l'après-midi, vous pouvez manger ces types de légumes qui ne causeront pas de fermentation désagréable dans le corps.

Pour une collation, vous pouvez vous offrir un petit fruit.

Si vous tenez compte de toutes les recommandations utiles, la lutte contre le diabète ne sera pas si douloureuse. Il est possible de vaincre la maladie ou d'atténuer la condition sans exercer un effort excessif. Pour cela, vous n'avez pas besoin de faire des procédures compliquées ou de vous asseoir sur un régime difficile à gérer.

Il suffira de passer à une alimentation crue. Ce système d'alimentation peut garantir un résultat de qualité et stable.

Diabète et régime cru

loading...

Les principes et les avantages des aliments crus sont connus des gens depuis longtemps. De nombreux régimes sont basés sur cette technique. Certains médecins recommandent aux diabétiques de consommer des aliments crus. Mais en raison du régime alimentaire et de la manière de cuisiner inhabituels, seul un petit nombre de diabétiques peuvent adhérer pleinement au régime, même en dépit des avantages visibles et tangibles. Cependant, il y a des gens qui sont poussés à un tel régime avec des problèmes de santé, et alors cette façon de manger devient vitale.

Qu'est-ce que la nourriture crue et qu'est-ce que c'est?

loading...

L'essence des aliments crus est que les aliments sont consommés crus ou cuits à une température ne dépassant pas 40 degrés Celsius.

Ainsi, les aliments stockent la quantité maximale de nutriments, sont lentement absorbés par l'organisme et restent moins caloriques qu'aux températures plus agressives. Un tel régime profite à tous ceux qui n'ont pas de problèmes avec le système digestif. La durée de la pratique d'une telle nutrition est prescrite uniquement par le médecin traitant, car avec uniquement les symptômes, la nourriture crue est conservée pendant 2 à 3 jours, tandis que pour d'autres, elle se fait selon le mode de vie.

Qu'est-ce qui est utile pour le régime cru dans le diabète sucré?

loading...

Le diabète sucré existe en 2 types: 1 type et 2 types. Dans le premier cas, les cellules immunitaires du corps commencent à attaquer les cellules du système endocrinien, entraînant des dysfonctionnements irréversibles dans tout le corps, y compris une libération insuffisante d'insuline. Jusqu'à présent, la cause d'une telle sous-espèce de la maladie n'est pas connue. Dans le diabète de type 2, la cause de l'apparition de la maladie est la malnutrition et, par conséquent, un excès de poids, qui entraînent une immunité de l'organisme contre l'insuline.

Avec tous les types de diabète, les patients suivent un régime pauvre en glucides, car les glucides rapidement absorbés entraînent une forte augmentation du taux de sucre dans le corps, ce qui aggrave la condition des patients souffrant de diabète. De plus, les glucides rapidement digestibles entraînent un excès de poids, car après eux, la sensation de faim survient rapidement.

Avantages de la nourriture crue

  • Lorsque des aliments crus sont consommés crus ou cuits à une température ne dépassant pas 40 degrés. De ce fait, les glucides sont lentement absorbés par l'organisme et le glucose pénètre très lentement dans le sang.
  • Lors de la cuisson à basse température, la nourriture reste moins calorique, ce qui entraîne une réduction ou une stabilisation du poids des diabétiques. Et comme dans le diabète de type 2, le surpoids et la mauvaise qualité des aliments sont les agents responsables de la maladie, un tel régime conduit souvent à une guérison complète.
  • Avec les aliments crus, les légumes et les fruits conservent pratiquement toutes les vitamines sous leur forme originale. En outre, un tel régime est très riche en fibres, ce qui nettoie le corps des toxines.
  • La consommation de produits contenant des colorants et des exhausteurs de goût est considérée comme l'une des causes du diabète, et leur exclusion du régime entraînera certainement une amélioration significative de l'état général des diabétiques.
Retour au sommaire

Pourquoi la viande n'est-elle pas recommandée pour le diabète?

loading...

Les adeptes des aliments crus et des enseignements orientaux croient que la viande n'est pas utile pour les humains, provoque des réactions allergiques dans le corps et le pollue. Mais, il y a aussi des adeptes de l'opinion que la viande est utile et contient des protéines nécessaires à l'organisme, qui ne se trouvent dans aucun autre produit alimentaire. Bien que, même dans ce cas, chez les diabétiques, il est permis d'utiliser uniquement de la viande. Une question logique peut se poser "comme avec les aliments crus, si la température maximale de cuisson ne dépasse pas 40 degrés". Dans ce cas, les produits alimentaires crus sont des produits séchés, marinés, salés ou congelés d'origine animale. Cependant, ces produits doivent être achetés uniquement auprès d'un fournisseur de viande de confiance. La décision finale concernant la consommation de viande dépend du patient et du médecin responsable.

Comment passer à la nourriture crue?

loading...

Avant de plonger dans le monde des asperges crues et des basses températures, les personnes atteintes de diabète devraient consulter un médecin qui connaît leur état. Malgré le côté positif, les diabétiques ont encore besoin de surveiller le sucre dans le sang et de le réguler de sorte qu'il n'y ait pas de conséquences désagréables, car de nombreux fruits sont saturés de glucose. Pour ce faire, utilisez un appareil spécial qui mesure le niveau de glucose, ou les diabétiques doivent entrer lentement dans une alimentation crue et contrôler leur état de santé.

Il faut comprendre que les aliments crus ne sont pas un remède, mais l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer le bien-être. Internet regorge de journaux de personnes qui, pour une raison ou une autre, ont osé manger des aliments crus. Quelqu'un ressent des améliorations en un jour et une personne en 5 jours. Pour comprendre à quel régime alimentaire adhérer, vous devriez écouter votre corps.

OBÉSITÉ, DIABÈTE DU SUCRE ET SYNDROME MÉTABOLIQUE

loading...

Page d'accueil

loading...

L'obésité

loading...

Diabète sucré

loading...

Syndrome métabolique

loading...

L'insuline

Myrtilles avec diabète sucré

Aliments crus pour le diabète sucré

loading...

Pourquoi les gens ont-ils commencé à souffrir de diabète? Et le diabète est connu pour être une maladie incurable. Bien que non, même les médecins admettent que dans 30% des cas, le diabète ne peut être contrôlé que par un régime alimentaire. Et comment le régime, basé sur les aliments crus, affecte-t-il l'évolution du diabète?
Dans le diabète de type 1 (associée à l'insuffisance de la production d'insuline par le pancréas), la transition vers une alimentation crue peut contribuer à réduire la dose d'insuline. Dans le diabète sucré de type 2 (associée à une diminution des cellules du corps à l’insuline) est possible une guérison complète lors du passage à une alimentation crue. Après tout, la sensibilité des tissus à l’insuline augmente avec le temps.
Je tiens à noter que lors du passage à la diète crue (surtout aux premiers stades!), Vous devez surveiller strictement le glucomètre. Après tout, le diabète n'est pas dangereux en soi, mais par ses complications. À un niveau élevé de glucose dans le sang, divers organes sont affectés. Par conséquent, il est nécessaire de contrôler la concentration de glucose dans le sang, de la réguler en administrant en temps opportun des hypoglycémiants ou de l'insuline (en fonction de la forme et de la gravité du diabète sucré).

Dieu a donné de la nourriture, le diable cuisine (Vedas)

Le diabète sucré est appelé à juste titre la maladie de l'abondance. Pendant des milliers d'années, l'homme a creusé sa propre nourriture avec un lourd travail physique. Le progrès technique a apporté beaucoup de réconfort aux gens: le mode de vie actif a évolué vers la sédentarité, au lieu de légumes et de fruits de valeur, il est apparu ceux basés sur les OGM et remplis de nitrates; le pain de fibres grossières a été remplacé par des gâteaux et des bonbons à haute teneur en sucres, émulsifiants, colorants, etc. Ainsi, pour l'abondance des gens ont payé leur santé.

Règles de régime de diabète

loading...

L'alimentation dans le diabète devrait normaliser le métabolisme des graisses et des protéines. Les règles de régime de diabète sont:

  1. restriction de l'utilisation de glucides faciles à digérer,
  2. diminution de la teneur en calories des aliments (en particulier avec l'obésité),
  3. teneur élevée en vitamines dans les aliments. Il est important de ne pas trop manger, manger en même temps 5-6 fois par jour. Dans quelle mesure la transition vers une alimentation crue respecte-t-elle les règles alimentaires du diabète?

Les aliments crus sont des glucides difficiles à digérer dans l'alimentation

loading...

Les aliments crus sont la consommation de légumes, de fruits et de céréales dont le traitement thermique ne dépasse pas 40 ° C. Par conséquent, tous les glucides se présentent sous une forme intraitable.
Indice glycémique - augmentation de la glycémie après un repas en pourcentage d'une telle augmentation après la prise d'un repas standard. Exprimé par le rapport: la glycémie 2 heures après la prise du produit / la glycémie 2 heures après la prise de glucose pur X 100%.
Si l'indice glycémique est de 59 chez une banane non mûre, puis chez un mûr - 90. La carotte fraîche a un index glycémique très bas, alors que dans le cas des carottes bouillies, elle est très élevée. Par conséquent, le salut du diabète est la consommation d'aliments crus.

Aliments crus - ceci est une réduction du régime calorique

loading...

Grâce aux régimes pour perdre du poids, tous les citoyens sont «éclairés» et savent ce que sont les kilocalories. Probablement, personne n'a besoin de prouver que les aliments traités thermiquement sont plus caloriques que les aliments crus. Voici des exemples de teneur en kcal dans 100 g de produit: pommes de terre crues - 88 kcal, galettes de pomme de terre - 662 kcal; fraises - 37 kcal, fraises congelées - 87 kcal, sirop de fraises - 253 kcal, confiture de fraises - 251 kcal.

Les aliments crus sont riches en vitamines

Comme vous le savez, le traitement thermique des aliments tue les vitamines. Par conséquent, les aliments crus contiennent un entrepôt de vitamines, capable d'élever le diabète du patient. Rappelez-vous qu'au cœur des salades, il ne faut pas seulement les tomates et les concombres, mais aussi les herbes: pissenlits, luzerne, orties, prêle, bardane. Toutes ces herbes-mules ont sauvé une personne des temps anciens de nombreuses maladies, cela vous sauvera certainement et du diabète.

Aliments crus contre la nature auto-immune du diabète sucré

L'une des hypothèses sur l'apparition du diabète est auto-immune. En raison d'un dysfonctionnement du système immunitaire, les cellules immunitaires de l'organisme attaquent le tissu pancréatique, un trouble de la production d'insuline par hormone se produit. Et quelles sont les causes de la défaillance du système immunitaire? En raison d'une consommation excessive de médicaments et de produits alimentaires contenant des émulsifiants, des colorants, etc. (et c'est presque tous les produits de supermarché!). Une alimentation saine consiste à cultiver des plantes et des légumes sans nitrates ni OGM.

Pourquoi ne pas recommander de manger de la viande dans le diabète?

Les hommes de viande crus affirment que la viande provoque une cascade de réactions allergiques dans le corps humain qui affectent le pancréas, entraînant une diminution de la production de l'insuline. L'Ayurveda croit également que la viande se moque beaucoup de notre corps. Dans le même temps, la science moderne considère la viande comme utile, cependant, chez les diabétiques, seul un régime alimentaire (à faible teneur en graisse) est recommandé. Par conséquent, un patient atteint de diabète peut, pendant un certain temps (par exemple un mois), refuser de prendre des produits carnés et déterminer s'il y aura une amélioration de son bien-être.

Déviations de la nourriture crue dans le diabète sucré

Certes, une personne qui a mangé toute sa vie sous la dictée de délices culinaires, il est difficile de passer à une alimentation crue. Cependant, le diabète sucré est une maladie cruelle. Pour maintenir la glycémie dans les limites de la norme, il est nécessaire de piquer l'insuline ou de prendre constamment des médicaments hypoglycémiants ou de suivre un régime strict.
Si vous voulez vraiment un gâteau, ne mettez pas de tabous sur les aliments crus (justifiés par les expressions "je n'ai pas la volonté", "ce n'est pas pour moi", etc.). Prendre 1 c. et mangez un petit morceau et donnez le gâteau à quelqu'un ou jetez-le (ce n'est pas vraiment la peine pour vous!). Ainsi, de la situation de tentation, vous sortirez vainqueur - battez-vous et le diabète!
Si une diète crue complète est un exploit inaccessible, alors vous pouvez la prendre comme base d'un régime pour faire des écarts. Par exemple, avec un fort désir de viande, vous pouvez le manger, mais seulement correctement: mangez de la viande avec beaucoup de légumes, mais en aucun cas avec du pain ou des céréales.

Les adhérents des aliments crus donnent des conseils pour le traitement du diabète sucré

Conseil pour les aliments crus № 1 dans le diabète: 3 semaines pour ne manger que des légumes non sucrés (le corps est nettoyé). Ajoutez ensuite la viande crue et le saindoux non salé aux légumes. Ne prenez pas de fruits, de glucides, d'amidons, excluez aussi le sel et les épices. La réduction de la glycémie est perceptible en quelques mois.
Conseil pour les aliments crus № 2 dans le diabète: Les aliments crus sont fortement recommandés pour le diabète, mais doivent être privilégiés par rapport aux légumes (salades vertes, huiles végétales ou noix aromatisées, graines oléagineuses) et aux fruits non sucrés. Une journée avec des herbes par semaine améliore la santé d'un diabétique, puis il tolère mieux les aliments glucidiques.
Conseil pour les aliments crus № 3 dans le diabète: Pour les patients diabétiques, il est préférable de commencer la journée avec un verre d'eau propre, puis dans une demi-heure - jus de fruits et de légumes (pomme-carotte-citrouille). Pendant la journée, vous pouvez manger des aliments, en particulier des "lourds": noix, haricots, céréales, etc. Le soir, il y a des légumes qui ne provoquent pas de fermentation. À partir de grains et de légumineuses germés, vous pouvez faire des champignons vivants: moudre le grain dans un hachoir à viande et ajouter de l'huile végétale. À partir du même mélange, il est possible de cuire du pain ou de le sécher en le séchant à une température ne dépassant pas 42 ° C.

Diabète et régime cru

On m'a déjà demandé plus d'une fois si les aliments crus aident à lutter contre le diabète (et les types 1 et 2). Les gens sont convaincus que, dans la mesure où le diabète est une augmentation du taux de sucre dans le sang, il est nécessaire dans ce cas d’exclure le sucre ou de le consommer en quantités minimales. Et que tous les glucides provoquent la libération d’insuline plus que les produits animaux de passage. Par conséquent, les diabétiques préfèrent manger des produits carnés et éviter les glucides, pensant que cela leur est bénéfique dans leur maladie. Cependant, les graisses et surtout tous les produits d'origine animale ne font qu'aggraver la situation. Par exemple, le boeuf déclenche la libération d'insuline beaucoup plus élevée que les pâtes / macaronis; et le poisson est plus fort que le pain de blé entier. Ceci est indiqué dans l'American Journal of Clinical Nutrition. Lorsque des comparaisons précises ont été effectuées pour augmenter le taux de glucose, les résultats suivants ont été obtenus: le boeuf provoque une libération d'insuline 27 fois plus importante que le riz brun! Imaginez... Mais en fait, les diabétiques du monde entier ont subi un lavage de cerveau, que vous devriez éviter strictement tous les glucides et les sucres. Par conséquent, si vous avez un tel problème, étudiez bien ce sujet, mais pas la médecine officielle, et vous apprendrez beaucoup de nouvelles choses.

Un autre exemple. Les pays «riches en glucides», tels que la Thaïlande, le Cambodge, le Japon, la Chine, qui consomment principalement du riz et une petite quantité de graisse par rapport aux autres pays, ont la plus faible incidence de diabète au monde. Pourquoi Parce que le problème n'est pas les glucides et le sucre, mais les graisses. Les graisses pénètrent dans les cellules et perturbent la production d'insuline. Par conséquent, avec le diabète, vous devez retirer de toute urgence vos graisses alimentaires pour ajuster le travail des cellules et de l'insuline.

Le nivellement du taux de sucre dans le sang est favorisé non seulement par un régime alimentaire riche en matières grasses à faible teneur en matières grasses, mais aussi par un véganisme à faible teneur en matières grasses. Les produits les plus dangereux pour les diabétiques de type 1 sont tous les produits laitiers, quelle que soit la difficulté à y croire. Vous pouvez rechercher plus d'informations à ce sujet sur Internet.

Diabète de type 2 complètement guéri aliments crus faibles en matières grasses et véganisme faible en gras avec beaucoup de fruits et légumes frais dans l'alimentation. Le diabète de type 1 ne peut pas disparaître complètement même avec un tel régime, vous devez quand même prendre le médicament, mais dans une moindre mesure, et vous vous sentirez chic. Une personne atteinte d'un type de diabète à la fin de cette vidéo a parlé de son alimentation crue, de son régime alimentaire et de la mesure du taux de sucre dans le sang tout au long de la journée. Depuis plusieurs années, il se sent bien sur des aliments crus riches en matières grasses!

Aliments crus et diabète

Une des maladies les plus courantes de notre époque est le diabète sucré, parfois appelé «maladie de l'abondance». Le fait est que nos ancêtres mangeaient autant qu’ils pouvaient manger et manger, non pour le plaisir, mais pour être complet. Il convient de rappeler que la nourriture était alors respectueuse de l'environnement et qu'aujourd'hui, il est difficile de trouver des produits naturels et que des substances utiles ont remplacé les conservateurs et les aliments génétiquement modifiés. Le diabète est considéré comme une maladie incurable, vous ne pouvez surveiller que la situation, suivre un régime et suivre les recommandations de spécialistes. Les aliments crus récents sont de plus en plus populaires - le rejet de produits d'origine animale et d'aliments préparés par traitement thermique. À cet égard, la question se pose: l'alimentation crue et le diabète sucré - ces concepts sont-ils compatibles et s'il est possible pour les diabétiques de passer à ce type de nutrition.

Diabète et régime cru - les avantages sont évidents

Malgré tous les discours sur l'utilité ou de nuire à un régime alimentaire des aliments crus, il y a une perception que ce sont les gens diabétiques devraient essayer de faire un régime alimentaire des aliments crus pour le diabète, car de cette façon, vous pouvez augmenter la quantité de glucides complexes, qui se trouvent dans les fruits et légumes crus. Les aliments crus impliquent également le rejet des aliments gras, à savoir chez les personnes atteintes de diabète souvent en surpoids, et le rejet d'aliments riches en calories contribue à la perte de poids. Ne dites même pas que dans les aliments cuits et frits, la quantité de vitamines est réduite de manière significative, à savoir un nombre suffisant de vitamines - un gage de bonne santé.

Le diabète et l'alimentation des aliments crus, selon de nombreux experts, un match parfait, mais il ne faut pas oublier que l'état des personnes atteintes de diabète est différent de l'état de santé des personnes, il ne faut pas toujours l'alimentation des aliments crus sera utile dans sa forme pure. Pour contrôler la situation, il suffit d’organiser un régime à base de nourriture crue, alors qu’il est souhaitable d’inclure de la viande crue et des graisses non salées dans l’alimentation. Il n'est pas nécessaire de dire que la viande devrait être d'une qualité idéale pour éviter l'apparition de conséquences graves.

Il y a plusieurs stades de la maladie, quand on considère que le traitement du diabète alimentation crue est possible, et même on croit que le régime alimentaire des aliments crus dans le diabète de type 2 associé à une réduction de la quantité d'insuline produite aide à guérir complètement le patient. Avant de parler si oui ou non un régime alimentaire des aliments crus est utile pour les diabétiques, il est nécessaire de comprendre ce qui se passe dans le corps quand ce ne sont pas les hydrates de carbone digestibles entrent en, et les hydrates de carbone, qui sont difficiles à absorber, ce qui signifie que le glucose pénètre lentement dans le sang et le sucre du sang dans ce est réduite de manière naturelle. Et là, il est souvent nécessaire d'examiner le degré de maturité des fruits et légumes, car l'index glycémique d'une banane mûre, par exemple, est presque deux fois plus élevé que celui de la banane verte, plus approprié pour les diabétiques.

Le traitement du diabète sucré avec des aliments crus est également basé sur la réduction de la teneur en calories des aliments consommés, tandis que dans les fruits et légumes, consommés sans nourriture, contient la quantité maximale de vitamines et autres nutriments. Avec le diabète sucré, il y a une violation du système immunitaire et le pancréas cesse de libérer l'insuline. Les aliments crus contre le diabète sont souvent utilisés, mais certains estiment qu’il est impossible d’exclure la viande de l’alimentation, mais de ne pas manger de viande de variétés grasses.

Pour comprendre comment les aliments crus sont appliqués à la maladie, vous devez écouter les commentaires sur les aliments crus dans le diabète sucré. Beaucoup de personnes qui ont vécu cette situation affirment que les avantages de manger des aliments crus sont là, mais dans ce cas, il existe des écarts dans le système alimentaire, contrairement aux personnes en bonne santé. Les experts recommandent d'abord que les légumes non salés exclus du régime alimentaire des fruits, ce qui entraîne une diminution de la glycémie, vous pouvez ajouter dans le régime alimentaire de la viande crue et le lard non salé, alors seulement il est possible d'inclure dans le menu, fruits non sucré. Quant aux légumes, il vaut mieux que ce soient des légumes verts aux noix, aromatisés à l'huile végétale. Le matin, un patient diabétique est recommandé de boire un verre d'eau tiède et de boire du jus fraîchement pressé. Les haricots et les grains qui ne provoquent pas de fermentation sont également recommandés.

Diabète et régime cru

Je m'appelle Marat Kuryanov. Je suis née dans la ville de Temirtau, au centre du Kazakhstan. Depuis 1994, je vis et travaille à Yaroslavl.

Ce n’est un secret pour personne qu’il existe de nombreuses façons de perdre du poids. Franchement, je ne les ai jamais essayés moi-même. Cependant, j'ai quelque chose à dire à toute personne qui veut se mettre en forme. Mais je vais d'abord vous dire comment j'étais juste récemment.

Je pesais presque 100 kg avec une hauteur de 170 cm, j'étais constamment déprimé. J'ai beaucoup bu. Les maladies sont venues les unes après les autres. Trois fois à l'hôpital avec une otite des oreilles, j'ai été enregistré avec une polyclinique diagnostiquée avec un diabète de type 2. En 2008, il a subi une opération compliquée pour enlever la hernie lombo-sacrée, à cause de laquelle il ne pouvait pas se tenir sur ses pieds, il pouvait à peine marcher, il boitait - les muscles du mollet fonctionnaient mal. Dès l'enfance, j'ai été tourmenté par des maux de tête. Le seul salut était analgin. Une fois, il a cessé d'aider. De plus, les articulations des pieds étaient douloureuses, les muscles des pieds douloureux.

Au fil du temps, j'étais tellement habitué à la douleur constante que je n'y ai presque pas prêté attention. Il y avait un sentiment que je tombais en morceaux. Nous avons dû nous sauver de toute urgence. Et le salut est venu. J'ai découvert et essayé ma propre alimentation crue.

Le monde a changé.

Le deuxième jour de nourriture crue, ma tête a cessé de faire mal. La douleur qui m'a torturé depuis mon enfance a disparu! Pour une seule raison, j'étais prêt à manger de nouvelles façons, peu importe quoi. En ce qui concerne l'avenir, je dirai que pendant deux mois, des maux de tête sont encore apparus, mais sans pilules. Les articulations et les muscles ont cessé de faire mal. Le rêve est devenu profond et lisse. Il a cessé de démanger dans les oreilles. Je n'ai jamais voulu boire de l'alcool, la poussée était complètement repoussée. Mais surtout, avec surprise, j'ai constaté que la dépression avait disparu. Je me sentais bien, psychologiquement confortable. Et même si extérieurement mon monde n’a pas changé, en interne, il est devenu différent. Le signe a changé.

Au début, j'ai beaucoup lu et j'ai essayé de comprendre l'essence de la méthode et les raisons de ces résultats étonnants. Sur le livre "Nouveau livre sur les aliments crus, ou Pourquoi les vaches sont des prédateurs" (Auteur Sebastyanovich PV), j'ai terminé mes recherches. Depuis lors, ma formule de nutrition peut être exprimée en deux mots simples: "Légumes crus".

Je voulais dire à mon monde entier mes résultats. J'ai commencé un journal sur Internet et je l'ai appelé "Le chemin de la santé". Notes débutant brut. "Bien sûr, à propos de mes résultats connaissait les gens autour de moi. Ils ont eu l'occasion d'observer de première main comment je changeais.

J'ai oublié les pilules.

Après deux mois d'aliments crus, j'ai compilé et publié un tableau de résultats, qui montre de manière exhaustive dans mon exemple que ce n'est qu'en passant à la nutrition naturelle que l'on peut obtenir des changements spectaculaires en matière de santé. J'ai perdu du poids de 16 kg. La pression est devenue 100/60. Le sucre, même après avoir mangé, n'a pas dépassé 5,5. Comme il est remarquable de recevoir ensemble avec une voiture, des cadeaux agréables, souvent inattendus!

Deux mois d'aliments crus

Et avant ça c'était tellement

81 kg. L'excès de poids continue à disparaître.

96 kg. Au moins 25 kg de poids excédentaire.

Aucune douleur dans les articulations. Le gonflement a disparu.

Les articulations font mal. Les pieds gonflent.

Je vais à la gym. Je suis parfois debout pendant 10 heures. Il n'y a pas de douleurs dans la colonne vertébrale.

Après quatre heures de marche, la colonne vertébrale du sacrum fait mal. Il y a un an et demi, il y avait une opération pour enlever une hernie.

Les maux de tête étaient deux fois par mois, ils ont duré 5 minutes.

Maux de tête. Chaque semaine et même plus souvent. Sans pilules ne passe pas.

L'ambiance est toujours bonne, lisse.

Dépression périodique pendant deux trois jours. Je suis traitée avec de l'alcool ou de l'oisiveté.

Je n'ai jamais attrapé un rhume. Il n'y a pas d'herpès

J'utilise le médicament contre l'herpès.

Le rêve est profond, continu. Je m'endors immédiatement.

Insomnie Le jour du cycle nocturne est cassé.

Il n'y a pas de besoin d'alcool.

À la fin de la journée, j'ai toujours voulu boire un verre.

La pression était normalisée. Le sommet est compris entre 100 et 120. Le fond est compris entre 60 et 80.

Augmentation de la pression jusqu'à 135.

Le sucre était normalisé. De 4,5 sur un estomac vide à 5,5 sous une charge ou après un repas.

Sucre élevé de 5,5 à jeun à 7,5 sous charge ou après avoir mangé.

Pas de points noirs. La peau est lisse. L'intertrigo a disparu.

Les anguilles ont mal au dos. Irritation après le rasage. Deux fois par an, j'utilise une crème spéciale contre l'érythème fessier entre les orteils.

Il n'y a pas d'odeur de sueur. Je n'utilise pas de déodorants.

L'odeur de sueur et de salage de vos cheveux en fin de journée.

J'utilise un shampooing contre les pellicules.

Il n'y a pas d'odeur de la bouche. Les dents nettoient tous les deux jours avec de l'eau claire.

L'odeur de la bouche apparaît, il suffit de sauter des repas pendant longtemps.

Il n'y a pas besoin de manger selon un horaire. Vous pouvez manger toutes les heures, ou vous ne pouvez pas manger un jour, il n'y a pas d'inconfort.

Nécessite des repas réguliers, sinon la fermentation dans l'estomac et les maux de tête commencent.

Vous pouvez manger autant que vous voulez et quand vous voulez.

Vous ne pouvez pas trop manger. Il est nécessaire de surveiller le contenu calorique. Vous ne pouvez pas manger le soir.

Après avoir mangé, la condition habituelle.

Après avoir mangé, il a tendance à dormir.

Vous n'avez pas besoin de cuisiner. Couper le maximum

À la cuisson et au lavage de la vaisselle, il faut au moins une heure par jour. Et pendant les vacances en général tout le temps va à la cuisine et ensuite au nettoyage.

Le nez respire librement.

Après un rêve, le nez est incorporé.

L'activité a grandi. Nombreuses activités et activités complexes.

Je ne peux pas me forcer à faire quoi que ce soit. Après le travail à la maison. Parfois, préférence.

Les critères pour un mode de vie sain sont simples, compréhensibles, faciles à mettre en œuvre.

Eternelle recherche du bon régime. Restrictions constantes Recettes complexes et souvent coûteuses pour la récupération.

Il n'y a pas besoin de médicaments et de médecins.

Administration périodique de médicaments. Références à la clinique avec diverses complications. Eternelle peur d'attraper une infection.

Concentration accrue de l'attention. Les périodes de dur labeur ne nécessitent pas de pauses.

Il est difficile de maintenir longtemps l'attention sur la résolution d'un problème. Les pauses café sont obligatoires. Je veux reporter le travail difficile.

Deux mois d'aliments crus

Et avant ça c'était tellement

Une compréhension claire des valeurs du présent et de l'avenir.

Insatisfaction actuelle et incertitude des perspectives à long terme.

Une idée claire de la manière d'élever les enfants en bonne santé et heureux.

Crainte pour la santé et l'avenir des enfants.

J'ai continué à perdre du poids. Au troisième mois, j'ai perdu 22 kilos et à la fin du cinquième, j'ai perdu 27. À ce moment-là, mon poids s'est stabilisé de 70 kg. Maintenant, je ne m'inquiète pas de mon excès de poids. Bien que je mange au hasard et combien je veux. Depuis une vie antérieure, l'habitude de manger la nuit est restée, mais je ne m'en préoccupe pas non plus.

De plus, je n'ai pas peur d'attraper le rhume ou d'attraper la grippe. L'immunité pour les aliments crus est parfois renforcée. J'ai oublié les pilules. J'ai eu des pellicules. L'état de la peau s'est amélioré. Les amis disent que je suis très jeune. Et ce n'est pas des compliments, je me sens comme nouveau né. Et tout ce qui était nécessaire était de passer à l'alimentation végétale crue.

Année СМЕ. Histoire Résultats La crise

Il y a un an, je suis devenu brut. Et presque immédiatement passé à CME. Les résultats ont commencé à apparaître au cours de la première semaine, alors je n'ai pas eu de lancer et de larmes pour avoir abandonné le varenki. Les avantages de CME ont dépassé de nombreuses fois tout ce que j'ai refusé. Mais dans l'ordre.

J'étais alors dans un état d'effondrement. La dépression était permanente. Souvent bu. J'ai été hospitalisé trois fois avec une otite des oreilles. Il a été enregistré avec une polyclinique diagnostiquée avec un diabète sucré de type II. En 2008, une opération compliquée a été menée pour enlever la hernie lombo-sacrée. Je ne pouvais pas rester sur mes orteils, les muscles du mollet fonctionnaient mal, marchaient difficilement, boitaient. Pesé presque 100 kg avec une hauteur de 170. Maux de tête tourmentés. Ils sont de mon enfance. Tant que je me souviens de moi, ma tête me faisait toujours mal. Analgin seulement sauvé, mais il a également cessé d'aider, les douleurs sont revenues. Les articulations des pieds étaient douloureuses. Les muscles des pieds étaient douloureux. En plus de la tête, d'autres douleurs ne sont pas fortes. Vous pouvez vous habituer à eux, ce qui est arrivé. Je n'y ai plus prêté attention.

Je me suis pratiquement plié. Nous avons dû nous sauver de toute urgence. Et puis, après avoir décidé de changer la nourriture, je suis allé à la nourriture crue pendant quelques semaines et après un couple de plus je suis passé à la FMC.

Le deuxième jour de nourriture crue, ma tête a cessé de faire mal. La douleur qui m'a torturé depuis mon enfance a disparu! Pour une seule raison, j'étais prêt à faire du fromage malgré tout. En ce qui concerne l'avenir, je dirai que pendant deux mois, des maux de tête sont encore apparus, mais sans pilules. Les articulations et les muscles ont cessé de faire mal. Le rêve est devenu profond et lisse. Il a cessé de démanger dans les oreilles. Jamais je ne voulais boire de l'alcool, en général non, ça repoussait complètement les envies. Mais surtout, avec surprise, j'ai constaté que la dépression avait disparu. Je me sentais bien. Psychologiquement confortable. Et même si extérieurement mon monde n’a pas changé, en interne, il est devenu différent. Le signe a changé.

Au début, j'ai beaucoup lu, mais un mois plus tard, après avoir lu le livre Live Food, j'ai terminé mes recherches. La formule de nutrition est toujours une et peut être exprimée en trois mots simples: "Légumes, crus, séparément". Depuis ce temps, je n'ai pratiquement rien lu, je n'ai pas communiqué dans les forums et j'ai généralement cessé d'écouter toute théorie sur ma nutrition et mon avenir. Tout était très clair pour moi. Le soutien que j'ai créé pour moi-même, en publiant dans mon journal mes observations et en annonçant à mon entourage que je suis une bave. J'ai appelé le journal "Le chemin de la santé". Notes d'un débutant cru. "Il l'a publié sous son vrai nom Marat Kuryanov. Une telle ouverture a porté ses fruits. J'ai été suivi avec intérêt par des amis et des connaissances. Un article est paru dans les nouvelles de la ville à propos de moi. Je n'ai pas été privé d'attention.

Deux mois plus tard, j'ai dressé un tableau des résultats, qui montre de manière exhaustive, dans mon exemple, que le simple fait de passer au bon régime alimentaire peut entraîner des changements radicaux dans votre santé. J'ai perdu 16 kg en deux mois. La pression est devenue 100/60. Le sucre, même après avoir mangé, n'a pas dépassé 5,5.

Cependant, maintenant je ne me sentais pas seulement bien. Je me suis fixé comme objectif de remettre la forme physique au niveau de l'armée et l'âge biologique à 20 ans. C'était le summum de ma force physique et de mon endurance. Et en plus de cela, j'ai décidé de former un corps athlétique que je n'ai jamais eu. Cela a l'air fantastique, étant donné que j'ai 42 ans maintenant et que les 20 dernières années, je n'ai rien fait, sauf que j'ai beaucoup mangé et bu plus. Oui, regardez:

Mais peu importe à quel point l'objectif était fantastique, et peu importe à quel point cela m'était incroyable, je le dis toujours. J'écris souvent sur ce qui est toujours dans les plans, comme déjà sur le fait accompli, et une chose étonnante - les plans vont dans la réalité, même si je les oublie moi-même.

C'est arrivé cette fois. J'ai commencé à aller à la gym, à la piscine, au sauna avec de la neige et un trou. Au printemps et en été ont commencé à marcher en vélo et en randonnée. Au plus fort de la chaleur, mon poids a chuté à un minimum de 63 kg, le corps était mince, la peau ridée semblait terrible dans les endroits où la perte de poids était forte. Mais je n'ai pas réduit le rythme des cours et partout où l'activité physique était possible. Pas celui-ci, donc dans un an ou deux - tout ira bien, pensais-je, continuant à travailler sur moi-même. Il est également nécessaire - pour les deux derniers mois, j'ai tapé 6 kg. En même temps, ce sont les muscles qui grandissent, la taille et le volume des hanches qui ne changent presque pas. J'ai vu dans le miroir le relief esquissé de ce personnage auquel il aspirait. Tout se passe bien, et cela s'avère beaucoup plus rapide que ce que j'espérais. Après le début de ma nourriture crue, moins d'un an s'est écoulé.

À cette date, 1 an de FMC, j'ai commencé à résumer les premiers grands résultats. Le résultat principal a été la prise de conscience du fait que je suis une nourriture crue pour de bon. Il n'y a pas de réserves que peut-être j'essaierai des brochettes ou une autre délicatesse de la cuisine traditionnelle après un an ou deux, alors que je deviens plus fort. Je n'en ai plus besoin, et si certaines odeurs de la cuisine me plaisent, mais qu'elles ne font plus partie des aliments, elles sont devenues pour moi comme des parfums ou des parfums. Et je mange maintenant est très simple, une boîte de fruits pendant une semaine. Une semaine plus tard, et peut-être le même produit. Et des cacahuètes C'est tout. Je ne veux même pas de variété. Et en général, j'ai cessé de réaliser ce que "je veux quelque chose". Il y a des raisins - je mange du raisin, il y a des pommes - je mange des pommes. Parfois, il me semble que s'il n'y avait pas de changement saisonnier dans les produits, je mangerais quelque chose. Donc, la nourriture crue est pour toujours. La vérité est qu'une chose m'embarrasse - je n'ai pas commencé des accidents. Ou ils y vont, mais je ne leur fais tout simplement pas attention? Peut-être alors - je suis tellement habitué aux maux dans une vie passée qu'ils apparaissent dans un nouveau, juste ne ferais pas attention à eux. Petites choses dans la vie, rien de plus. Il a été montré pendant l'année aux médecins. Le thérapeute était impatient de savoir où j'allais. L'endocrinologue a envoyé des tests. J'ai fait quelque chose de ce qu'ils ont demandé, mais j'étais convaincu d'une chose: je ne prendrais plus de drogue. Et un autre événement incroyable m'est arrivé cette année. J'ai trouvé le sens de la vie. Comme c'est aussi simple, en oubliant presque que je me suis posé cette question cette année (même si, maintenant, c'est un avantage, je le leur demande déjà depuis 40 ans). Année fabuleuse Tout ce que je ne veux pas, tout était accompli.

Mais tout n'était pas facile. Dès que je me suis aperçu que je réussis tout ce que conçu, j'ai été attiré dans cette mélancolie, je suis un peu sur le mur n'est pas atteint par le désir flambée. Tout cela était tellement incompatible avec l’humeur optimiste de CME, que j’ai même pensé que si je ne m'étais pas accidentellement empoisonné. Cependant, non. Physiquement, je me sentais bien, mais dans mon âme - le vide. En appliquant une nouvelle méthode, conformément à la signification récemment trouvée de la vie, j'ai essayé activement de me sortir d'un état aigre. Une partie des activités est encore en développement, mais de ce qui a déjà été testé - le yoga. Cependant, cela n'a pas aidé. De plus, mon image physique irréprochable a chancelé. Après le yoga, tout tombe malade et continue de faire mal! corps problème à long oublié de rotation, les ligaments endommagés dans son épaule au printemps quand je tombé de la moto, les pieds et les mollets sont habitués à l'été à des charges élevées, tout à coup ACHED. Et aujourd'hui, il y avait des crampes dans les deux jambes. Il semble que j'ai soudainement commencé à tomber en morceaux. Premièrement, spirituellement et maintenant physiquement. Et bien que la condition physique ne me fait pas peur - je suis sûr que c'est des difficultés temporaires, peut-être le yoga a provoqué des changements dans le corps, mais un état d'esprit me déprime. J'ai commencé à perdre mes affaires, à manquer des réunions, à annuler des cours. Il est devenu sombre et irritable. Je dors pendant 14 heures, juste pour ne rien faire. Je perds littéralement tout intérêt pour la vie. Eclats de l'activité, bénéficient de crudivores une vie riche, je gère quelques heures pour oublier le côté obscur, mais dès que je me retrouve seul avec lui - tout recommence, l'indifférence, le désespoir, la dépression.

Je ne comprends pas les raisons de cette condition. Comment est-ce possible, quand la vie est à son apogée - soudainement perdre son intérêt. Et j'aurais été bien l'année dernière, mais non. Je suis en bonne santé, j'ai beaucoup de choses, des rencontres intéressantes, des projets d'avenir. Et la vie sur CME est simple et visible loin et profondément. Je ne sais pas où l'humanité viendra, guérir ou muter en bio-robots consommant des produits synthétiques, mais je sais que ma vie reviendra à son cours naturel et écologique. Si, encore une fois, je survit à cette incompréhensible, personne ne sait d'où vient la dépression.

J'ai toujours pensé que les crises sont des maux physiques et que l'état émotionnel ne les concerne pas. Maintenant, j'y pensais et j'ai commencé à comprendre que ce sont toutes des composantes d'un tout. J'ai une crise, et il se manifeste dans toutes les directions, je viens Remarqué « dépression » comme un seul, en lui-même le problème existant et la partie physique du score « réussi », est pas étranger Kriz est de terminer le programme, d'où la douleur et de mauvaise humeur. C'est la vérité qu'ils disent: ne pas renoncer. Je croyais que tout était parfait et je n'ai peur de rien, puis l'univers a lancé l'ordre supérieur d'introduction, où je n'ai aucune expérience.

Journal de jeûne sec pendant 11 jours

Le jeûne à sec a été effectué au cours de la deuxième année de FMC. Pourquoi ai-je décidé de mourir de faim maintenant? Je ne sais pas Peut-être que je voulais réessayer, l'an dernier, je n'ai pas dépassé le seuil des 48 heures. J'espère peut-être que le jeûne apportera de nouveaux fruits, nettoiera le corps pour que le cerveau commence à travailler plus fort, et j'obtiendrai des réponses aux questions que je me pose récemment. Peut-être que je veux juste expérimenter quelque chose d'extrême, et le jeûne est certainement une façon extrême de guérir pour la plupart des gens. Je peux supposer que ce désir a causé de la nourriture dans le dernier mois presque avec des fruits seulement. Mais très probablement, car une demande interne est venue. Je ne sais pas où, je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas pourquoi maintenant, mais est venu et venu, il est nécessaire de remplir.

Le matin, j'ai planifié de passer deux ou trois jours sans eau et de finir avec de l'eau. Terme est une semaine. Mais le soir, après l'incident, à propos de l'histoire ci-dessous, j'ai changé mon plan et j'ai décidé de faire du jeûne à sec pendant 11 jours. Je ne vais pas aller au fond des détails physiologiques, l'intérêt principal est causé par les pensées, la conscience, les changements dans l'esprit.

Les premières nouvelles que j'ai entendues pendant la journée concernaient la famine sèche. Un ami avec qui nous sommes allés skier a commencé avec enthousiasme à raconter quel site merveilleux sur l’école de sec du jeûne LA. Shchennikov il a ouvert. Je n'ai parlé à personne de ma famine, je n'avais pas prévu au moins trois jours, mais ici, il prend lui-même l'initiative et va droit au but. Y a-t-il de telles coïncidences? Certainement je suis sur la bonne voie. J'ai commencé à lire des documents sur le site et a conclu que sélectionner intuitivement la méthode souhaitée du jeûne, ne sachant même pas en détail, puis fait une nouvelle découverte, quand je lis le livre « Le système de guérison de Leonid Shchennikova. Guérison de l'abstinence de liquides et de nourriture ". Ce livre m'a tellement impressionné que j'ai décidé de le recommander à tout le monde. Les résultats sont stupéfiants! Les gens sont guéris dans les stades sévères de la maladie, ont une nouvelle vie, même après la signature de la sentence par les médecins. Je peux imaginer la puissance de la méthode sur le corps d'une personne relativement en bonne santé! Et pourtant, de manière inattendue pour moi-même, j'ai trouvé la cohérence des objectifs de l'abstinence à ces questions que j'ai commencé à me poser récemment. L'impact de la faim sur la purification de l'esprit, presque plus que le corps physique.

Premier jour 07 février. Poids 64,4.

Je veux boire Je n'ai pas envie de boire beaucoup. Les lèvres étaient sèches. Il y a une odeur dans sa bouche. Mauvais et petit sommeil. Une sorte de nervosité. Le soir, il commençait à s'affaiblir, les genoux se pliaient. A trois heures du matin, il a presque décidé de quitter. Allongez-vous pour dormir, vous vous sentirez peut-être mieux. Au cours de la journée, j'ai remarqué que, malgré la faiblesse générale, les pensées fonctionnent rapidement.

Le deuxième jour 08 février. Poids 63.

Pression 105/66 impulsion 48. Sucre 3.3. La température est de 36,3.

Un peu plus et j'atteindrai le poids minimum au cours de la dernière année. Le «retrait» total au début de la FMC dépassera les 33 kg par rapport aux 96 kg d'origine. Effectivement mis en œuvre le plan, que j'avais désigné au début de la FMC, quand je pensais pouvoir perdre du poids à 52 kg. Mais dans la norme, j'imaginais encore que je pèserais 57-62 kg. Il s'avère que la première année, même selon mes propres plans, je me suis détendu en autorisant une consommation de nourriture illimitée, et ce n’est que maintenant que je réalise le plan conçu jusqu’à la fin. Eh bien, il est bon que le plan soit mis en œuvre, bien qu’un an d’ici.

Ses cheveux étaient salés. Encore faut-il utiliser du savon, même si je m'attendais à pouvoir m'en passer. Je ressens de la nervosité, de la température, je dors un peu, deux fois par jour pendant 2 à 3 heures. Je voudrais dormir, mais je ne peux pas me détendre. Au départ, je n'avais pas prévu de mesures de pression, de température et de sucre, mais je n'ai toujours rien à faire et il n'y a pas de changement révolutionnaire dans mon cerveau, alors peut-être qu'à partir d'aujourd'hui je commencerai.

Le troisième jour. 09 février. Poids 62.

Pression 104/61. pouls 47. Sucre 3.1. La température est de 36,3.

Je veux boire encore plus fort. Il n'y a pas Pour autant que je sache, la bouche sèche et le désir de boire seront constants, mais malgré cela, rien de terrible ne se produit. Je marche, je fais quelque chose, la clarté de l'esprit est tout à fait acceptable et il faut être guidé par d'autres sensations pour ne pas rester coincé. Bien que je ne puisse rien penser, je vais attraper des pensées pendant la journée. J'ai dormi quatre heures la nuit. Petit, évidemment, je veux plus, mais je ne peux pas m'endormir, la nervosité était ressentie même dans un rêve.

Vers huit heures du matin, j'ai ressenti une poussée d'énergie. Bonne humeur Une belle journée! Exceptionnellement bon, je suis à la limite du bonheur, je ne l'ai pas expérimenté depuis longtemps! Comment j'aime ce monde, comme il est bon ici-bas!

Une heure plus tard, la marée est partie. Encore une faiblesse. Je marche à peine. A deux heures de l'après-midi, je me suis couché. Étrange alors qu'il s'endormait et dormait profondément jusqu'à cinq heures du soir.

... Le temps a passé, le soir.

Quelque chose m'arrive. Le matin était pressé, et tout était calme, la fatigue est revenue à sec. Mais le soir, il a recommencé à rouler, et plus encore. Je n'étais déjà pas à la limite du bonheur, mais en lui-même! Je me sentais comme si avec une plume caressée à l'extérieur et à l'intérieur. Commence quelque part dans le regard bienveillant, les joues, les oreilles, le cou, jusqu'au milieu de la colonne vertébrale et les côtes couvrent l'ensemble et en même temps descend sur ses mains, de sorte que ses mains involontairement divorcées dans la main, paumes face à face, comme si je suis une grosse boule Je tiens Et ainsi pendant un certain temps continue. Goose, scintille blanc, agréable, coulera doucement à travers le corps dans ces régions ont connu, il est vraiment facile, l'état de l'air, au sol est pas coût, il serait souhaitable de se déplacer, mais pas vite, ne pas sauter, et non pas avec leurs pieds même et lisses comme la cuisine, vous contrôlez le mouvement, et vous allez où povernesh. Et si longtemps ce bonheur dure probablement une vingtaine de minutes, peut-être trente, puis dans les jambes, les genoux dans les talons, orteils et libère lentement. Mais il passe pas complètement, mais certains langueurs dans le corps reste, bien couché sur un lit de plumes, dans la même galerie qui a secoué les vagues facilement. Déjà besoin de rien et ne pas avoir à gérer quoi que ce soit. Facile... Je Reposez suis en train d'écrire, mais toujours là... ici... Wiggle...

Et surtout, le mensonge, sourire Atma Nadi, et je pense que ce n'est pas mon sourire, il vient de l'intérieur donc, pour ainsi dire, bien sûr, j'aime toutes les bougies. Blanc clair, avec des étincelles blanches, comme de la neige pure et intacte sur les pentes des montagnes scintillant sous le soleil. Et j'aime le monde entier. J'aime comme ça, sans aucune raison, juste ce monde est très beau et je suis amoureux de lui.

Sensation incroyable. Un cadeau de l'univers, ne sais pas pourquoi, juste accepter, peut ce cadeau que je me suis fait afin de se renforcer à l'avenir la voie, et en même temps, il est non seulement un cadeau, mais un indice ce que je sur la bonne voie, et non seulement dans le Je suis très proche de mon objectif, si proche que je ressens l'énergie de la source de tout mon cœur. Je vais continuer de cette façon. Je ne suis pas un héros, j'ai toujours des doutes et des craintes, mais je vais y aller et il y en aura.

... Le temps est passé, l'éclaboussure d'endorphines est tombée à zéro. La nuit

C'est drôle, il est sorti de la douche, a pris la serviette et ses épaules étaient déjà à moitié sèches! C'est ainsi que l'organisme s'oriente rapidement, absorbe l'eau de la peau!

Jour 4 10 février. Le poids est de 60,5.

La pression est de 99/55. pouls 45. Sucre 3.3. La température est de 36,3.

Je commence la journée de bonne humeur. Aujourd'hui, je vais pratiquer le Reiki. Je me demande ce que le maître dira dans mon état actuel.

Dans l'après-midi, tout est aussi faible qu'hier, les jambes peuvent difficilement bouger. Un désir de manger s'est réveillé. L'estomac a gagné comme poêle, je le sens directement, qu'il digère quelque chose. Je me demande quoi? Je suis tombé malade du côté droit, sous la côte. Selon Shchennikov, les plaies ne devraient apparaître que demain. Fortement blessé, il est nécessaire...

Reiki est bien passé, du côté du patient a passé, la faiblesse a été transformée en somnolence et la nuit je me suis endormie facilement, rapidement et profondément dormi pendant cinq heures pleines.

Jour cinq 11 février. Poids: 59,3.

La pression est de 120/72. pouls 49. sucre 4.4. La température est de 36,6.

La pression était normale, la température et le sucre augmentaient également et revenaient à la normale. Ceci est un signe clair que le corps a commencé à recevoir de la nutrition. D'où? Ceci est un régime endogène. Le mécanisme même de nettoyage du corps quand il commence à se nourrir de ses propres cellules. Dans ce cas, la première chose qui vient à la cause de cette graisse, les roches, les sédiments, les dépôts jusqu'à un certain isolés toxiques et micro-organismes étrangers, adhérences, sel, tous les excès et souvent dangereux pour organique et l'inorganique humain. Tout ce que le corps n'a pas le temps de se retirer, lorsque nous expédions les portions continues de nourriture, qui viennent encore et encore des substances dangereuses.

A partir de ce moment, en passant à l'autolyse interne, le processus le plus puissant est en cours, pour lequel toute cette procédure psychologique complexe est mise en œuvre. Maintenant, vous devez vous tenir et être fort. Chaque heure vaut son pesant d'or.

J'ai sensiblement maigri, je n'aime vraiment pas la peau de mon ventre. Merde comme un vieil homme. Quand va-t-elle se relever?!

Je veux manger, pas fort, mais il y a un désir. Je ne veux presque pas boire, ma gorge est sèche, mais je n'ai pas soif.

Merznu, je m'habille chaudement. Dans la rue moins 15. À la maison plus 21. Tu peux le rendre encore plus chaud, mais j'ai peur de sécher l'air. Je préfère m'habiller, mais laisser l'air être relativement frais.

L'état de santé est tout à fait satisfaisant, rien ne fait mal. Je vais aux toilettes très régulièrement. Étonnamment, le corps trouve des sources d'eau. Absorbe la peau pendant la douche, élimine l'humidité de l'air. Je prends une douche chaude tous les jours, deux ou trois fois. Une fois tous les deux jours, ma tête est lavée. Je n'utilise rien pour le corps, il n'y a pas de sens de la contamination. En général, il n'y a pas d'odeurs, sauf de la bouche. Aujourd'hui, la première fois, je me suis fait verser de l'eau froide. Brrrr...

Cependant, avec toute la bonne santé, le désir de sortir de la grève de la faim ne part pas. Ici ce n'est pas clair ce qui est terrible alors? Pourquoi les cerveaux ont-ils si peur? Je pense que le cas est dans un état psychologique inconfortable. Pas de nourriture, pas d'eau, on ne sait pas trop quoi faire, il y a peu de puissance, peu de sommeil. Il est difficile d'observer une routine habituelle. J'essaye de vivre, tel qu'utilisé, ici les cerveaux et les émeutes. Vous vivez à l'ancienne dans les nouvelles conditions - sur vous, l'inconfort! Le premier indice Pour réussir le passage, vous devez changer la routine ou remplir le temps de tâches non standard.

Le sixième jour 12 février. Poids: 58,3.

Pression 109/71. pouls 46. Sucre 4.3. La température est de 36,4.

Hier, la journée s'est terminée très fort. Je voulais boire à l'impossibilité. Si seule la cavité buccale est humidifiée, il est facile de soulager un peu. Marche, marche le long de la neige pieds nus, prend une douche - rien n'a aidé. Je suis épuisé. Je n'ai dormi que deux heures. Les réactions ont été bloquées. Je n'ai aucun désir, je ne veux rien. Il suffit de prendre une gorgée d'eau. Je suis prêt à sortir, mais je ne durerais que deux jours. Au moins sept jours. Est-ce que ça va être si dur après tout?

Tout le monde commence à remarquer mon regard maigre. Les yeux sont ternes, les écureuils sont larmoyants, avec beaucoup de capillaires éclatants dans les coins. Ceux qui savent que je suis effrayé par la famine. Pour ceux qui ne connaissent pas, je dis que j'ai attrapé un mauvais rhume. Ils sont surpris Mais comment, me disent-ils, la nourriture crue n'est pas malade?

Finalement, je commence à comprendre ce qu'est la volonté. Jusqu'à présent, tout était facile pour moi. Travail, argent, attention et soin des êtres chers avec moi dès la naissance. Même la transition vers les aliments crus ne m'a pas obligé à faire des efforts énergiques. Mais maintenant je fais un petit exploit. Il faut déployer des efforts, concentrer la volonté, repousser le désir du corps et la nécessité de retrouver l’atmosphère familière de confort. Maintenant, je commence vraiment à comprendre ce que signifie être disposé à atteindre l'objectif. Et peu importe ce que je fais, est-ce que je gagne en bien ou vérifie mes capacités? L'expérience principale, une expérience inestimable, je reçois maintenant, en ce moment, et pas alors quand tout est fini. Je ressens l’expérience de la vie, je ressens, comme chaque jour, le respect de soi-même. Je suis surpris, stupéfait et je suis heureux moi-même. Même si je ne le fais pas, déjà ce que j'ai fait m'a enrichi. Mon esprit est devenu plus fort, la soif de vivre a grandi.

La chose la plus difficile avec une grève de la faim n'est pas de boire ou de manger, mais de ne pas dormir suffisamment. A dormi trois heures de plus. C'est devenu plus facile. Voici la deuxième astuce pour un passage réussi. Il est nécessaire de développer et de mettre en œuvre des procédures de relaxation qui conduisent au sommeil.

Le matin tout va bien. L'envie de manger et de boire disparaît presque. Le corps est flexible. Se sent une poussée de force. J'ai essayé de me relever, mais je ne pouvais pas, bien sûr. La main ne fait plus mal, avant de réagir immédiatement à tout étirement. Il s'habilla chaudement et ouvrit grand la fenêtre. Dans la rue moins 20, dans la chambre plus 1. La respiration est facile. Je sens comme ma gorge se ramollit. La condensation se condense dans le nez, ce qui peut être avalé. Encore je me suis assoupi.

Le septième jour 13 février. Poids 57,2.

Il se figea à six heures du matin. Pression 115/78 impulsion 57. Sucre 6.2. La température est de 37,1.

Il se figea à huit heures du soir. Pression 117/82 impulsion 59. Sucre 6.3. La température est de 36,7.

Les indicateurs indiquent que quelque chose se passe à l'intérieur. Je ne sais pas comment l'interpréter.

Ce jour je me suis désigné comme le dernier avant la sortie de secours. Je serai déterminé le soir de la transition. Hier après-midi et surtout le soir, c'était extrêmement difficile. Je suis allée au séminaire, je ne peux pas me concentrer, tout nage devant mes yeux. Dans quelques minutes, je m'éteins une seconde. Dans la gorge, il est sec à l'impossibilité, le nez est posé, quand je dis, la voix résonne à l'intérieur de la membrane tympanique. Et une odeur terrible de la bouche. Le voisin est sorti deux fois pour ventiler. Maintenant c'est la nuit, j'ai réussi à dormir quelques heures avec une fenêtre ouverte et je me sens beaucoup mieux. Peut-être que dans la journée, ce serait plus facile si je ne passais pas autant de mots. Aujourd'hui je vais me taire. De plus, je vais sortir de la ville, marcher pieds nus dans la neige, verser de l'eau glacée et me réchauffer dans le hammam. Le bain de vapeur sera juste un coussin chauffant après les procédures de la glace, je ne vais pas me réchauffer pour transpirer.

Je me suis endormi pendant vingt minutes et j'ai vu un rêve étrange. Enfance Mon ami et moi avons décidé de grimper dans la boîte aux lettres de quelqu'un d'autre. Je ne l'ai pas particulièrement aimé, mais je l'ai eu pour l'entreprise. Dès qu'il a mis la clé dans le premier tiroir, deux mitaines sont apparues et l'une m'a pris à la gorge. Ce ne fut pas douloureuse, bien que je grogné, c'était pas terrible, au contraire, au contact des gants, pour un bref moment senti à nouveau le bonheur comme le troisième jour. J'ai immédiatement dit que j'avais compris la leçon. Vous ne pouvez pas voler des bagatelles, et même dans un rêve. En ce moment, déplacé facilement à la suite et quelques minutes en appréciant la langueur de la décoloration éclatement de bonheur. Si toutes les leçons sont ainsi reçues!

J'ai lu Shchennikov sur les symptômes le septième jour. Ils ne correspondent pas. Mes symptômes ne sont que le cinquième jour. Alors, je pars avec un retard de deux jours? Que faire avec la date de sortie prévue? Idéalement, vous devez prolonger la durée d'au moins un jour de plus. Je décide de l'état de santé à la fin du onzième jour.

Je vous ai déjà dit que le matin je me sens presque parfait. Aujourd'hui ne fait pas exception. Je ne veux pas boire. La bouche a une humidité agréable, tout est humidifié avec de la salive. Dans son ventre, il grogne légèrement. Ce matin, les sensations sont venues un peu plus loin que d'habitude. À un moment donné, j'ai senti que je ne pouvais plus manger ni boire. La journée mettra tout à sa place.

Oh, et c'était un bon bain. Hammam, neige, hammam avec moustaches, neige, hammam, douche de glace, hammam, douche de contraste - mon corps chantait, mon âme était en train de fleurir. Tout est ressenti d'une manière nouvelle. Je n'aime pas du tout les balais, mais aujourd'hui c'était si beau, au premier instant, le frisson a percé, comme l'approche de l'instant d'extase et facilement, facilement, facilement. Et dans le contraste, l'âme a atteint des positions extrêmes, lorsque l'eau glacée ne refroidit pas et ne brûle pas. Des sensations très intéressantes, chaudes, semblables et chaudes, mais des courants froids y sont entrelacés. Pendant longtemps, je ne comprenais pas ce qui se passait dans l'eau, jusqu'à ce que je comprenne que ce corps réagissait de la sorte.

Encore besoin d'écouter les conseils des anciens. Les chiots écrivent sur presque toutes les pages - fermez la bouche, ne parlez pas. Aujourd'hui, j'ai réussi à ne pas ouvrir la bouche avant quatre jours, et les pratiquants de raki ont souffert. Immédiatement ma bouche est devenue sèche, la soif est revenue et mon estomac a grogné. Une promenade dans le gel m'a ramené à un bon emplacement, mon équilibre a rétabli l'humidité, la salive s'est excrétée activement et essuie la bouche et la gorge. Je ne veux pas boire. Donc, en silence, et nous vivrons.

Alors, amis, félicitez-moi! En quatre heures, je franchirai le Rubicon du septième jour. Un objectif intermédiaire a été atteint. Devrais-je aller plus loin? Oui L'état de santé est excellent. Les jours difficiles sont terminés. Nous devons aller à la prochaine descente raide et attraper l'adrénaline de la peur, malgré les genoux tremblants, respirer profondément et aller vers la vitesse, la neige, éventuellement tomber, mais aller, voler en avant, peu importe quoi!

Changements curieux à la fin du septième jour.

Je loue mon ordinateur de jeu, ne tire plus pour jouer. J'ai arrêté d'écouter de la musique sur les écouteurs. J'ai arrêté de regarder des films, je ne parle que très peu, seulement quand je suis trop éclaté ou que je suis strictement professionnel, le reste du temps je m'exprime avec des gestes. A cessé de penser en rêve, c'était mon chargement principal lors des passages pour piétons. Maintenant je ne pense plus beaucoup, j'aime l'air froid, parce que c'est facile de respirer, je suis comment le corps réagit, tout est concentré sur les sensations internes. Je suis souvent en contact et je travaille sur un journal. Après avoir terminé ce projet, je vais rarement aller en ligne. Je vais laisser le journal seul.

Le huitième jour 14 février. Poids: 56,3.

Il se figea à six heures du matin. Pression 132/85, impulsion 56. Sucre 5.7. La température est de 36,4.

Il se figea à six heures du soir. Pression 111/82 impulsion 68. Sucre 5.9. La température est de 36,3.

Il a gelé à 23h10, après la danse. Pression 121/93 impulsion 73. Sucre 5.6. La température est de 36,5.

Quelque chose ne va pas. Il n'y a pas de paroisse matinale. Les oranges montent dans la tête. Il reste quatre jours de plus. Je perds le coeur. Aujourd'hui, j'ai parlé à la compagnie de la famine. Les gens sont terrifiés. Depuis trois jours depuis vendredi, l’éclaircie est devenue évidente, la maladie ne peut pas être plissée. Tout le monde conseille de descendre. Je le veux aussi, mais il y en a encore un peu. Je vais prendre ma douche plus souvent, parler moins, marcher dans le froid avant d'aller me coucher, pieds nus dans la neige. Tout ira bien. Tout va bien. Je suis calme Je suis complètement calme. Demain est le jour le plus critique, le moment de la fracture, le début de la purification du sang.

Soirée Je me suis habillé dans un costume d'hiver extrême et suis allé faire une promenade. J'ai atteint le talus, je suis tombé dans une congère et je me suis assoupi. Le vent siffle. Le froid saisit les joues et le nez. Je respire profondément l'air glacial, condense l'humidité dans mon nez et avale! Et les pensées sont venues... pas profondes mais agréables. Je pensais que la vie s'améliorait. Oui, c'est mauvais pour moi, oui, je me sens, je suis délibérément entrée au cœur du désert. En captivité de soif et de mauvaise humeur, je traverse l’épaisse dépression, perdant la route, perdant la direction. Où suis-je, qui suis-je, pourquoi suis-je ici, à genoux, puis-je me poser des questions? Seulement du sable, du désespoir et de la peur que je suis perdu. Ne pas pleurnicher, penser, sentir, quelque part il y a une route, ça ne peut pas être. Brille! Pendant un moment, les sables se séparèrent, l'étoile lointaine apparut, indiquant la route et je me levai. Je me lève avec espoir et je pars. Encore les sables, rien n'est visible. Encore une fois soif, mais j'ai déjà pris la direction et je me dirige vers le but. Je bouge Chaque étape est dure, je suffoque, tout est sec, le corps est chaud, les dernières gouttes d’humidité givrée s’évaporent en quelques minutes. Je chancelle comme un ivrogne, mes genoux se courbent. Chaque étape est difficile, mais je vais. Je vais et je comprends..., je comprends que la vie s'améliore.

Tout devient plus facile. Et ce n'est pas qu'il n'y ait pas de pensées complexes en ce moment, le corps est occupé avec la survie. Et la survie est simple, aussi difficile que cela puisse paraître. Survivre naturellement, vous n’avez pas d’autres tâches, c’est une super tâche et de la façon dont vous l’accomplissez et votre vie en dépend. Toutes les ressources sont destinées à cela. Tout devient clair, clair. Le visible est clair. Mais entre la vie devient claire et votre vie est claire avant cette transition sèche. Devient visible et efface toute la frénésie, la petitesse des affaires, l'agitation, la lutte pour des ressources insignifiantes, des guerres émotionnelles dont personne n'a besoin. Pour vous, c'est sûr! Pourquoi avons-nous besoin de tout ce qui était? Est-ce que ça aide d'aller maintenant? Aide à survivre dans le désert? Non, tout ce tremblement pris pour la vie est si insignifiant. Deux moineaux qui roulent dans une flaque poussiéreuse reçoivent plus de satisfaction de la vie que moi, avec leurs appartements, leurs bureaux, leurs ordinateurs. Et je commence à tout jeter! Je traverse le désert et où je suis sorti, tout se dissout. Disparaissent les cas. Aujourd'hui, j'ai déchiré et jeté 90% des affaires inachevées. Et vous savez quoi? Ils sont devenus complets! C'est si simple. Vous avez probablement lu à ce sujet dans des dizaines de livres, assisté à des séances de formation, entendu des amis à plusieurs reprises, et parfois même vous-même, et vous étiez sage. Mais avez-vous compris ce que cela signifie vraiment? Que signifie jeter des affaires inachevées à la poubelle? Eh bien, si vous comprenez. Il m'a fallu aller dans le désert et aller loin. C'est dur pour moi, je marche à peine, je suffoque et je suis prêt à tomber. Mais je me sens bien! Je peux sentir les pierres des problèmes que je portais sur moi-même, craquant et perdant dans le sable.

À la maison Je suis rentré à la maison, je me suis assis à l'ordinateur, j'ai serré ma tête chaude avec mes mains et je n'ai pas écrit, mais j'ai allumé la musique. Zinchuk - Czardas Monty. Je me suis assis pendant quelques secondes et me suis soudain jeté. Quelqu'un m'a pris par la main et m'a emmené dans la danse! J'ai nagé, la force a roulé en un instant et je me suis précipité, avec des sauts, des virages, des squats - il y avait plus qu'assez d'énergie. À la fin il a suffoqué, mais il n'y avait pas soif. Il n'y avait qu'une agréable sensation de fatigue après la danse. Je l'ai refait! Je suis encore passé par l'inconnu.

Jour 9 15 février. Poids: 54,4.

Pression 116/87 impulsion 71. Sucre 5.9. La température est de 37,1. Au cours de la journée écoulée, j'ai perdu 2 kg, soit deux fois plus que les autres jours. Tous les nerfs et les nerfs de famine, le poids disparaît instantanément. C'est pourquoi sur sec il faut être très calme. Vous n'aurez pas le temps de reprendre vos esprits - cela enlèvera le vent.

... Encore une fois, je lis les symptômes de Shchennikov. Je n'ai pas beaucoup de symptômes graves. Beaucoup sont confus. Décidé de ne pas faire attention. Je vais commencer le 12ème jour. Pas de légumes, conseille Shchennikov, et des fruits. Je cherche une issue, mais je ne trouve rien sur les fruits. J'ai élaboré ma méthode sur un coup de tête. La méthode est peinte le dernier jour.

... Tous les jours passés, la voix était enrouée, la langue tremblait avec difficulté, les amygdales étaient douloureuses. À tout le moins, il pourrait être confondu avec un mal de gorge ivre ou malade. Ce soir, il a appelé Kuzya à manger - une voix sonore, bien qu'il jette toujours son nez et sa gorge. Dans le ventre du turbo-cuisinière. Ça brûle, ça brûle. Avec cette chaleur, on ne pense pas à manger. Comme, cependant, et de boire. Ne pas interférer Brûler. Quel que soit le carburant, il ne brûle pas.

... Dans la rue moins 20. Je suis sorti en marchant pieds nus dans la neige. La première minute n'a pas eu froid. Comme dans des chaussures je vais. Il a couru En vain Il a commencé à suffoquer. La maison Ouvre la fenêtre. L'environnement le plus confortable lorsque la pièce est à l'air frais. Peu importe la température. La fenêtre doit être ouverte.

... Il est impossible de s'endormir. J'ai dormi deux fois pendant une demi-heure. Les yeux ne se focalisent pas. Plus que boire, je ne rêve que de dormir. Les premiers jours après le SG, je vais dormir, boire, dormir et boire, dormir, boire et ensuite seulement manger, peut-être.

... Sur la chaise, il est devenu douloureux de s'asseoir, les os reposent contre l'oreiller. Le désir de boire et de manger a disparu. La gorge est sensiblement plus légère à l'intérieur de l'humidité. La bouche sèche quand je parle, mais elle se remplit rapidement de salive et vaut la peine de la fermer. Condition confortable Rien ne fait mal, je ne veux rien, sauf comment dormir.

... Dans l'estomac continue à bouillir et à brûler, il faisait bouillir, que le soir il y avait de la douleur et des nausées. Il n'y a rien à écoeurer, et c'est encore pire. L'envie se transforme en une toux sèche et hystérique.

... Je me casse. Je rentre chez moi en promenade et commence à trembler. Pourquoi je le fais, qui en a besoin? Le professeur Reiki l'a dit, je suis affamé par la déchirure. J'ai une attitude pour amener le corps à l'épuisement, de sorte qu'il se brise. Et il y a un moyen plus facile. Le corps est libre et n'interfère pas avec la production d'énergie. Un corps pur est un moyen idéal pour obtenir de l'énergie facilement, directement, en contournant les processus complexes de la digestion. Il a raison ou tort, mais je ne peux pas changer. Tout au long de la déchirure. Si je tiens bon pour ces jours, ce sera un miracle...

Le dixième jour. 16 février. Poids 53,2.

Pression 113/90 impulsion 80. Sucre 6.1. La température est de 36,2. Plus on se rapproche de la sortie, plus c'est difficile. Pourquoi est-ce le cas? Les dernières heures sont les plus douloureuses. Et le désir de sortir avant le terme est plusieurs fois plus fort. J'ai fait la base, vous pouvez sortir. Tout le monde dit qu'il est temps. Sortez...

... Yohoo! J'ai dormi presque toute la nuit. Les cieux saints, quel bonheur! Mais il est toujours difficile de bouger. L'haleine colle à la gorge. Le dixième et onzième jour, je passerai à la maison. Ils m'ont déjà acheté de l'eau. Je l'ai gelé et l'ai mis à décongeler et à me lever. Il y aura de l'eau de fonte pour la sortie. Demain j'achèterai un ensemble de fruits. Pour la sortie, tout est prêt et je peux me détendre.

Jour onzième. 17 février. Poids: 52.

La pression n'est pas déterminée, l'impulsion n'est pas sondée. Sucre 6,6. La température est de 35,8. La faiblesse dans le corps est tout simplement extraordinaire. Si tu te lèves juste, ne va pas quelque part, mais viens de te lever de la chaise, puis le souffle est perdu et il faut environ dix à vingt minutes pour le rassurer. Je n'ai jamais été aussi faible. Les mains de l'eau sont couvertes de croûtes rouges et blessées. Les pieds blessés pendant 24 heures. Je ne peux pas me lever Pour vivre, il faut la paix. Calme absolu... Les pieds se refroidissent, les mains sont froides, le corps est froid... Chaque jour, je pense que cela a été le plus difficile, mais chaque nouveau jour me donne un sentiment encore plus difficile... Je pars tout de suite. Tout est réussi. Il s'est avéré 10,5 jours. De l'eau... qu'est-ce que tu aimes...

Statistiques sur les changements de poids

17 janvier. Poids 73. La fin de la période de FMC, le début de la production de fruits.

5 février. Poids 67. La veille du début de la grève de la faim.

6 février. Poids 64. Grève de la faim sur l'eau. Bathhouse. Nettoyage avec laxatif.

7 février. Poids 64. Entrée d'une grève de la faim sèche.

17 février. Poids 52. Sortie. Total moins 21 kg par mois.

Jour onzième. 17 février. Poids 52. Prospection spéciale.

"Tu aurais dû demander un pot," se dit Morrison, saisi par une terrible soif, traînant sur le sable jusqu'au bol. Mais finalement, il se trouvait sous le "Mining Special" - au-dessus du clocher, plus qu’une maison remplie d’eau, plus chère que la race aurifère elle-même. Il tourna le robinet au fond du bol. L'eau humidifiait le sable jaune et descendait la dune. "Nous aurions dû commander une tasse ou un verre", pensa Morrison, allongé sur le dos et attrapant un jet d'eau avec la bouche ouverte. "

Sortie 12 jours. Calcul pour le fruitarien.

Je remercie Dmitry Volkov, Alexander Vorobyov.

Premier jour. Buvez avec une cuillère à café. Plus de salive. Mâcher de l'eau et du jus. Jus de fruit, si désiré, dilué avec de l'eau 50/50. Tout sur les sensations.

Le deuxième jour. Buvez avec une cuillère à soupe, une heure après le réveil avec des interruptions. Diluer le jus pour commencer à boire 6 heures après le réveil par intermittence pendant 2 à 3 heures. Encore une fois, les pauses ne sont pas des dogmes. Tout sur les sensations.

Troisième quatrième jour. Par type de seconde. Vous pouvez avoir de la purée de fruits.

Cinquième-douzième jour. Par type de seconde. Vous ne pouvez pas moudre, mais bien mâcher les fruits. Ne mangez pas de raisin, de kiwi, de mangue et d’autres fruits aiguisés, astringents et gras.

Liste de produits pour les jus. Choisissez ce que le corps veut. Lèche, renifle, ce qui va être tiré - puis bois. Pommes, oranges, mandarines, bananes, poires, citron.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Les patients chez qui on a diagnostiqué un diabète sucré réagissent différemment à ces "nouvelles".

Les médicaments modernes du diabète de type 2 complètent la vie des patients. On sait que le diabète sucré est une pathologie qui se traduit par une synthèse insuffisante de l'insuline dans le corps humain, provoquant des violations du métabolisme des glucides.

La résistance à l'insuline se réfère au dysfonctionnement des processus métaboliques dans le corps humain, ce qui diminue la sensibilité des tissus périphériques à l'insuline endogène et exogène.