loader

Principal

Alimentation électrique

Quel type de médecin devrais-je consulter pour le traitement du diabète sucré?

Le diabète sucré est une maladie de tous les âges. Cette maladie peut être trouvée à la fois chez la personne âgée et chez l'enfant. Le diabète est incurable à 100%, mais il peut être contrôlé. L'essentiel est de savoir quel médecin traite le diabète.

Qui aidera dans la lutte contre la maladie?

Seul le thérapeute (médecin de famille, médecin de district) peut détecter le diabète sucré par une analyse de la glycémie. Identifier cette maladie peut être complètement aléatoire, avec un examen programmé ou certains symptômes.

Le thérapeute ne traite pas la glycémie. Pour lutter contre la maladie, il faudra demander de l'aide à un autre spécialiste. Alors, quel médecin traite le diabète? C'est un endocrinologue. C'est dans sa spécialisation que se trouve le contrôle des patients diabétiques.

Le médecin traitant évaluera le degré de la maladie en fonction des résultats des tests et prescrira le traitement approprié en association avec le régime. Dans le cas où le diabète entraîne des complications à d'autres organes, le patient doit consulter des spécialistes aussi restreints:

  • ophtalmologiste;
  • le neuropathologiste;
  • cardiologue;
  • le chirurgien vasculaire.

Selon leur conclusion sur l'état de santé des organes concernés, l'endocrinologue décide de la nomination de médicaments supplémentaires pour maintenir le fonctionnement normal du corps.

Les endocrinologues sont engagés dans le traitement non seulement du diabète sucré I et II, mais également d'autres maladies, parmi lesquelles:

  • l'obésité;
  • goitre;
  • problèmes de thyroïde;
  • oncologie du système endocrinien;
  • les défaillances hormonales;
  • l'ostéoporose;
  • l'infertilité;
  • syndrome de l'hypothyroïdie.

Un tel nombre de maladies ne peut pas traiter avec un endocrinologue. Par conséquent, l'endocrinologie est divisée en spécialisations étroites.

  1. Endocrinologue-chirurgien. Il est engagé dans des problèmes de diabète. Si des complications surviennent sous forme d'ulcères, de gangrène, il décide s'il faut ou non effectuer une intervention chirurgicale.
  2. Endocrinologue-généticien Un médecin qui surveille les problèmes d'hérédité. C'est le diabète, le nanisme ou la grande croissance.
  3. Endocrinologue-diabétologue. Ce médecin aidera à choisir le bon régime et le bon régime pour le diabète de type I, type II.
  4. L'endocrinologue-gynécologue résout le problème de l'infertilité masculine et féminine.
  5. Endocrinologue-thyroïdologue. Un spécialiste impliqué dans le diagnostic et le traitement des troubles de la thyroïde.
  6. Endocrinologue pour enfants. Il se spécialise dans la pathologie des glandes endocrines. Elle est impliquée dans les problèmes de développement et de croissance des enfants.

La section sur les spécialisations étroites permet aux spécialistes de pénétrer plus profondément dans un type de maladie, ce qui les rend plus compétents.

Raisons de contacter l'endocrinologue

Un patient potentiel devrait consulter un endocrinologue s'il présente certains de ces symptômes:

  • réglage ou chute brutal de kilogrammes;
  • soif constante;
  • appétit incontrôlable;
  • présence fréquente de maladies fongiques (muguet);
  • maladies fréquentes de la grippe et de l'ARVI;
  • sécheresse dans la cavité buccale;
  • faiblesse dans les muscles;
  • démangeaisons de la peau.

Avec plusieurs symptômes, on peut parler du développement du diabète sucré de type II. Confirmer ou réfuter ce diagnostic ne peut que l'endocrinologue.

Dans notre pays, la procédure pour rendre visite à un endocrinologue n'est pas simple. La direction à des spécialistes étroits ne peut être obtenue que par l'intermédiaire du thérapeute. Donc, la première chose, nous devons aller au commissariat de district. Après avoir pris le test sanguin pour le glucose et révélé la glycémie, une référence à l'endocrinologue suivra.

Ce spécialiste effectuera ses recherches pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Ayant découvert un diabète de quelque type que ce soit, le patient devient sur le compte, de plus le médecin opère sur ces principes:

  • la définition du type de diabète (I ou II);
  • sélection du traitement médicamenteux;
  • prévention des maladies concomitantes;
  • régime alimentaire de soutien;
  • surveillance de l'état et de l'état du patient.

Le patient sous la supervision d'un médecin devra respecter ces principes s'il souhaite vivre une vie normale.

Comment faire face au diabète

Le diabète sucré est de deux types, I et II. Ils diffèrent dans la façon dont ils prennent de l'insuline.

Le diabète du second type est plus facile que le premier et est considéré comme non dépendant de l'insuline. En entendant ce diagnostic, ne désespérez pas. Cure complètement ne fonctionne pas, mais garder le développement de la maladie sous contrôle est tout à fait réaliste. L'alimentation est la principale méthode de traitement. Le refus de sucré, gras, aigu et farineux permettra de maintenir le taux de sucre dans les limites admissibles. Avantage devrait être donné aux légumes, viande faible en gras, jus sans sucre. Pour la garniture, utilisez de la bouillie, mais ne les emportez pas.

Il est possible de prendre des médicaments en combinaison avec un régime alimentaire pour normaliser la glycémie.

Il est important de surveiller constamment votre santé et de faire des tests à temps. En respectant ces recommandations, on peut observer des changements dans les indices de sucre et changer la méthode de traitement en temps opportun.

Le diabète sucré du premier type est appelé insulino-dépendant. La glycémie est élevée. Un régime ne les réduit pas, alors l'insuline est prescrite. La posologie et le nombre d'administrations ne peuvent être prescrits que par un endocrinologue. Il est strictement interdit de pratiquer l'automédication. En cas de changement de santé, il est préférable de consulter un médecin.

Une attention particulière devrait être accordée au diabète chez les enfants. L'hérédité est la cause principale de cette maladie. Les enfants dont les parents sont atteints de diabète sont enregistrés auprès de l’endocrinologue de l’enfant. Après avoir découvert leur diabète, le traitement est prescrit.

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, allez directement chez le médecin. Le diabète sucré chez l'enfant se développe plus rapidement que chez l'adulte. Pour reporter l'inspection, c'est impossible. Il y a des complications qui ne permettent pas à l'enfant de vivre une vie normale.

Les recommandations générales pour le contrôle du diabète de type I et de type II comprennent:

  • cours de sports légers (course, marche);
  • repos actif;
  • régime alimentaire
  • prendre des médicaments en même temps;
  • respect de la routine quotidienne;
  • hygiène personnelle;
  • l'administration d'insuline à des doses prescrites par le médecin;
  • réception de vitamines;
  • aérer la pièce;
  • marcher dans l'air frais;
  • immunothérapie.

Une approche globale du traitement garantit un résultat positif. Des visites régulières chez l'endocrinologue, la mise en œuvre de toutes ses instructions, une visite chez d'autres spécialistes contribueront à maîtriser la maladie.

Un mépris des recommandations du médecin et de son bien-être permettra à la maladie de passer à un stade plus difficile. Dans le corps, des complications commenceront à se produire qui empêcheront une personne de vivre pleinement sa vie et de pouvoir agir.

Complications du diabète

Le traitement prescrit à temps aidera à éviter les conséquences désagréables. L'inattention à votre corps se heurte au développement de tels problèmes:

  • diminution de la vision;
  • décollement de la rétine;
  • insuffisance cardiovasculaire;
  • ulcères trophiques;
  • la gangrène;
  • destruction des vaisseaux sanguins;
  • athérosclérose des artères;
  • lactocidose;
  • brûlant dans les jambes;
  • insuffisance rénale;
  • coma diabétique.

Le développement de maladies concomitantes aggrave la condition d'un patient atteint de diabète de tout type. Ne pas demander de l'aide en temps opportun entraîne souvent des interventions chirurgicales et la mort.

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à gérer ses conséquences. L'endocrinologie est un secteur en constante évolution qui mène des recherches sur les causes du diabète. Travaille à l'invention de médicaments efficaces pour lutter contre la maladie.

Le respect inconditionnel des recommandations de l'endocrinologue aidera à maintenir le fonctionnement normal du corps pendant de nombreuses années.

Quel médecin traite le diabète?

Le diabète sucré est une maladie caractérisée par un trouble métabolique. Nécessairement, il y a des échecs dans le pancréas, pourquoi le corps entier souffre en conséquence. À un diabète sucré, le taux de sucre dans le sang augmente fortement. Quel médecin traite le diabète? Cette question est posée à beaucoup de gens qui veulent se débarrasser de la maladie. Cette maladie est plutôt désagréable, entraînant un tas de limitations et de souffrances. Souvent, les personnes atteintes de diabète souffrent de vieillesse. Ce sont ceux qui ont le plus besoin de soutien et d'approbation en temps opportun. La plupart des personnes âgées de 65 à 75 ans ne savent tout simplement pas quel médecin traite le diabète. Dans la clinique, ils sont perdus, ils commencent à écrire à différents spécialistes étroits, ne sachant pas quel type de médecin appliquer dans ce cas.

Les symptômes

Il est très important de pouvoir reconnaître les signes d’une maladie en développement. Sinon, le patient ne pourra pas commencer le traitement à temps. Seul le médecin traitant sera en mesure de diagnostiquer correctement et de prévenir les complications possibles. Il convient de prêter attention aux manifestations suivantes. Ils témoignent toujours d'un certain mal-être latent dans le corps.

  • Soif permanente. Les diabétiques ont souvent très soif. Au début, cette manifestation n'est pas perçue comme quelque chose de surnaturel. Pendant un certain temps, les gens ne soupçonnent même pas qu'ils ont une maladie grave, car la plupart d'entre nous essayons de ne pas laisser les pensées négatives éviter des expériences supplémentaires. Une personne ne peut littéralement pas se saouler. Pendant la nuit, il peut dévaster deux litres d'eau propre et se réveiller le matin avec le sentiment qu'il est menacé de sécher par manque de liquide. La soif permanente est un symptôme alarmant, auquel il faut prêter attention. Sinon, la maladie elle-même peut être aggravée à un point tel qu’il sera trop tard pour contacter un spécialiste.
  • Appétit accru. Le diabète est une maladie plutôt insidieuse. Il est souvent déguisé en manifestations inoffensives de la vie. L'appétit incontrôlé est un signe sur lequel il faut faire attention à temps. Peu à peu, l'appétit augmente de plusieurs pour cent par rapport à la quantité habituelle de nourriture consommée par jour. Les diabétiques ont un amour particulier pour les bonbons et la farine, mais c'est la teneur en sucre accrue qui peut être dangereuse dans ce cas. La quantité de chocolats et de rouleaux consommés devient vraiment énorme. Le problème est encore aggravé par le fait qu'une personne ne remarque souvent pas la rapidité avec laquelle ses habitudes alimentaires changent.
  • Changement de poids En liaison avec le changement de régime et la consommation d'une grande quantité de farine et le poids sucré commence à augmenter. Chez certaines personnes, l'obésité se manifeste aux deuxième et troisième stades. Comme une personne cesse souvent de contrôler son propre appétit, il ne remarque pas de changement de poids. C'est juste que soudain, il s'avère que les vieux vêtements ne conviennent pas et que vous devez mettre à jour la garde-robe. D'autres souffrent d'une perte de poids soudaine causée par une violation de la production de certaines hormones.
  • ARVI fréquent. Si vous souffrez d'exacerbations fréquentes d'un rhume chronique, cela vaut la peine d'y penser. Faites attention à votre état. Divers SRAS, répétés systématiquement et avec un certain intervalle de temps, indiquent un problème évident d'organes internes. Un homme ne devrait pas si souvent attraper un rhume. Sinon, cela indique que son immunité est réduite, certains changements défavorables se produisent dans le corps même. Dans le cas d'un système de défense affaibli, une personne souffrira constamment de certaines manifestations de mauvaise santé.
  • Diminution du niveau de libido. Bien que cette maladie affecte principalement les personnes âgées, il existe des cas où la maladie affecte le jeune corps. Bien sûr, ce n'est pas sans justification, mais en raison de facteurs puissants. Dans le cas du diabète chez les jeunes et les personnes d'âge moyen, la libido diminue progressivement. L'homme, dans un certain sens, commence à disparaître de l'intérieur. Il ne veut pas de proximité physique. Dans la plupart des cas, il cesse d’intéresser, tourmente souvent la faiblesse.

Traitement du diabète sucré

Le traitement d'une maladie aussi grave que le diabète concerne un médecin - endocrinologue. Ce spécialiste contrôle le niveau de sucre dans le sang, surveille l'état des hormones. Considérons son activité plus en détail. En règle générale, si une personne, en présence des symptômes ci-dessus, se tourne vers thérapeute, il mettra aussi le SD en question et l'enverra aux tests, ou à l'endocrinologue.

Diagnostic de la maladie

Avant de prendre des mesures sérieuses dans le traitement de cette maladie, l'endocrinologue devrait le diagnostiquer. À cette fin, un examen approfondi est effectué, des analyses sont soumises. Parfois, une personne peut ne pas être au courant du développement d'une maladie aussi dangereuse. Tout le monde n'a pas l'habitude de suivre sa condition physique, en accordant une attention particulière à la santé en général.

Traitement de la maladie

Le traitement du diabète sucré est principalement hormonal. Selon le type et le stade de développement de la maladie, ces médicaments ou d’autres médicaments sont utilisés et des procédures supplémentaires sont prescrites. La thérapie de soutien joue un rôle important après le traitement principal. Si cela n'est pas fait, le résultat sera de courte durée et une rechute se produira. Le médecin doit porter une attention particulière à la prévention des maladies concomitantes, car les troubles endocriniens nuisent à l'activité de l'organisme entier.

Contrôle de la nourriture

Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure du régime alimentaire doux et d'essayer de manger moins que la farine. Si vous êtes sérieusement préoccupé par votre santé, vous devrez sacrifier quelque chose pour obtenir un résultat satisfaisant. Malheureusement, peu de gens comprennent que la santé doit être traitée et que rien ne se passe tout seul. Vérifiez-vous, n'abusez-vous pas des bonbons, des gâteaux et des chocolats? Le contrôle de la nutrition contribue au rétablissement rapide, à la récupération des forces internes du corps. Si vous suivez un régime prescrit par un médecin, vous pourrez bientôt ressentir l'amélioration de votre condition physique.

Ainsi, le traitement du diabète est un médecin - un endocrinologue. En cas d'émergence de signaux dysfonctionnels du corps, il est nécessaire de s'adresser à ce spécialiste. Un diagnostic rapide vous permet d'éviter toutes sortes de complications.

Médecin endocrinologue dans le traitement du diabète sucré

Le diagnostic du diabète sucré ou d'un diagnostic suspecté peut être un thérapeute. Attribuer des tests appropriés, décrit en détail les symptômes de la maladie. Que faire ensuite et comment le traiter? Le thérapeute peut parler des principes fondamentaux des mesures thérapeutiques, mais ne pas observer le patient. Alors, quel genre de médecin traite le diabète? Pour une consultation plus détaillée, il est nécessaire de s'adresser à l'endocrinologue.

Qu'est-ce qui guérit?

Pratiquement pour les symptômes désagréables, les patients viennent chez le thérapeute. Le médecin donne une référence aux tests, à l'échographie de la glande thyroïde et, selon les résultats des études, diagnostiquera. Mais le thérapeute ne prescrit pas une thérapie exacte. De nombreux patients ne savent pas quel médecin consulter avec le diabète. Habituellement, les patients avec une clinique de cette pathologie sont référés par les thérapeutes à l'endocrinologue.

Les médecins de ce profil diagnostiquent, traitent les violations du système endocrinien et prescrivent des mesures préventives pour normaliser le corps du patient.

Considérons, à quoi les médecins doivent faire face, si le diabète sucré a favorisé l'apparition de complications dans d'autres systèmes:

  • Ophtalmologue;
  • Neurologue;
  • Cardiologue;
  • Le chirurgien vasculaire

Après leur conclusion, l'endocrinologue traitant prescrira des médicaments supplémentaires pour améliorer l'état de l'organisme affaibli.

Quel médecin traite le diabète de type 1 et de type 2? Les mêmes endocrinologues. Aussi, selon leur spécialisation, ils traitent d’autres maladies:

  • L'obésité;
  • Lutte avec le goitre;
  • Lorsque la glande thyroïde est cassée;
  • Pathologies oncologiques du système endocrinien;
  • Violation du fond hormonal;
  • L'infertilité;
  • Syndrome d'hypothyroïdie;
  • Les perturbations dans le développement des glandes endocrines chez les enfants;
  • L'endocrinologue-diabétologue sélectionne le régime nécessaire pour les patients souffrant de diabète de différents types;
  • L'endocrinologue-chirurgien effectue des opérations si le patient a développé des conséquences négatives: gangrène;
  • L'endocrinologue-généticien s'occupe des maladies génétiques, consulte les patients présentant certaines pathologies génétiques, choisit des mesures préventives (gigantisme, nanisme).

Les problèmes de l'endocrinologie chez les enfants sont liés au développement sexuel. Une maladie est considérée dans le groupe d'âge (enfants et adolescents). En diabétologie, diagnostiquer, traiter, déterminer la prévention du diabète et des complications associées.

En outre, nous apprenons, quand il est nécessaire de s'adresser au médecin qui traite un diabète.

Tableau clinique de la maladie

Il est nécessaire de savoir quelle est la symptomatologie du diabète pour arriver à temps chez le thérapeute, subir un bilan de santé, confirmer le diagnostic et consulter un médecin traitant le diabète. Seulement là, il est possible de prévenir les complications possibles et les conséquences dangereuses. Les symptômes suivants mettent toujours en garde contre les troubles cachés dans le corps:

  1. Soif implacable. Au début, un tel phénomène ne dérange pas les patients, mais progressivement la soif augmente, le patient ne peut pas la satisfaire. Du jour au lendemain, il boit des litres de liquide et le matin, il se sent encore en train de mourir de soif. En raison de l'augmentation de la glycémie, le sang devient plus épais. Et l'eau le dilue.
  2. Appétit accru. Le diabète sucré est souvent masqué par des manifestations inoffensives de la vie quotidienne. Cela vaut la peine de commencer à s'inquiéter de l'appétit incontrôlable. Peu à peu, ses manifestations se détériorent. Les diabétiques commencent à privilégier les sucreries et la farine. L'augmentation de la glycémie dans ce diagnostic est un indicateur dangereux. Le patient ne contrôle pas toujours le changement rapide de ses habitudes et habitudes alimentaires.
  3. Gain de poids En raison de la suralimentation, le poids augmente. Souvent diagnostiqué avec l'obésité II, degré III. Le patient ne fait pas attention à ces changements inquiétants.
  4. Chez d'autres patients, le poids peut diminuer fortement en cas de violation de la production de certaines hormones.
  5. Des rhumes trop fréquents et d'autres maladies qui ne quittent pas le patient en raison d'une diminution de son immunité.
  6. Le désir sexuel est réduit.
  7. Manifestations fréquentes de candidose.
  8. Faiblesse musculaire, démangeaisons douloureuses.
  9. Inflammations sur la peau et blessures difficiles à soigner.
  10. La vision est altérée, le cycle menstruel.

Le médecin détermine le diabète sucré en fonction des plaintes du patient, de son examen et des résultats des examens. Il y a une symptomatologie à propos de laquelle le patient raconte, un examen est effectué, l'expert étudie les résultats des tests, leur prescription. Un endocrinologue peut prescrire d'autres études plus détaillées qui permettront de corriger la thérapie déjà prescrite et enverra en outre un profil plus restreint aux spécialistes en cas d'anomalies ou de complications.

Quel traitement le médecin prescrit-il pour le diabète?

Mesures thérapeutiques générales pour le diabète

Le facteur génétique est le principal facteur de développement de la maladie, mais le diabète sucré de type I est hérité moins souvent que II. Qui traite le diabète sucré de différents types? Un seul et même endocrinologue.

Dans la maladie de type I, une évolution sévère est généralement observée. Dans le corps, des anticorps sont produits qui détruisent les cellules pancréatiques qui produisent l'insuline. Se débarrasser complètement de ce diabète est presque impossible, mais il est parfois possible de restaurer les fonctions du pancréas. L'insuline est obligatoire. Les formes de comprimés sont impuissantes à cause de la destruction de l'insuline dans le tube digestif. Du menu du jour, le sucre, les aliments sucrés, les jus de fruits, les limonades sont complètement exclus.

La pathologie de type II se produit généralement avec une perte de sensibilité cellulaire à l'insuline avec une surabondance d'éléments nutritifs. L'insuline n'est pas administrée à chaque patient, car tous les patients n'en ont pas besoin. Le patient se voit prescrire une correction progressive du poids.

Le médecin diabétique choisit des préparations hormonales, des médicaments qui stimulent la sécrétion d'une insuline. En outre, un cours médical de soutien est nécessaire après le cours thérapeutique principal, sinon la rémission ne durera pas longtemps.

L'endocrinologue fait un régime spécial pour le patient. Ne comprend pas la farine, sucré, épicé, épicé, gras, alcool, riz, semoule, fruits sucrés et baies.

Le patient doit manger des aliments qui réduisent le niveau de sucre: haricots, bleuets, bleuets. La viande de lapin peut également réduire le sucre, améliorer le métabolisme. C'est diététique et faible en gras. Le sélénium dans la composition des aliments améliore la production d'insuline. Le foie contenant de la vitamine B1 influence la production de glucose. Le maquereau contient des acides qui renforcent la paroi vasculaire. Le métabolisme des glucides est régulé par le manganèse (la majeure partie est contenue dans l'avoine, de sorte que la farine d'avoine sur l'eau est la meilleure solution). Les bioflavonoïdes renforcent les capillaires, aident à réduire la perméabilité des parois des vaisseaux (persil, laitue, dogrose). Le cœur de boeuf (vitamines du groupe B) affecte la production d'insuline.

Les grèves de la faim et les régimes alimentaires stricts ne donnent pas de résultats positifs, ne font que nuire à la santé du patient. Mais une alimentation équilibrée, composée par un endocrinologue, maintiendra le niveau de sucre requis dans le sang et améliorera votre santé.

L'exercice régulier aidera à améliorer la circulation sanguine, à renforcer le cœur, à contrôler le taux de sucre et à affecter le taux de cholestérol. Le besoin d'insuline diminue.

Après consultation avec l'endocrinologue, le patient peut boire des suppléments spéciaux contenant de la vitamine B (B3 aide l'organisme à absorber le chrome), C, du chrome, du zinc et du magnésium. Ces microéléments et vitamines participent à diverses réactions cellulaires, à la décomposition du sucre, augmentent l'activité de l'insuline. Le magnésium est capable de réduire la pression et affecte également le système nerveux.

Le diabète sucré est une pathologie incurable. Caractérisé par des changements irréversibles dans le fonctionnement de la glande thyroïde, favorise le développement de la carence en insuline, les complications vasculaires, la neuropathie. Quel médecin traite le diabète? Endocrinologue. Il détermine le niveau de développement de la pathologie, prescrit un traitement. Le médecin détermine le diabète sucré non seulement pour les symptômes, mais aussi pour l'analyse. Si l'endocrinologue a passé beaucoup de tests et d'autres examens, ils doivent tout faire. Cela aidera l'expert à diagnostiquer avec précision la maladie, à déterminer son type et son niveau de sucre, à ajuster le traitement et à le rendre encore plus efficace. En outre, l'endocrinologue donne des recommandations concernant les changements de mode de vie, l'alimentation quotidienne, le rejet des mauvaises habitudes.

Quel médecin traite le diabète? Qui dois-je contacter?

Le diabète sucré est l'une des maladies les plus graves qui touchent les personnes de tout âge. Le fait bien connu est que vous ne pouvez pas vous débarrasser du diabète à 100%, mais vous pouvez le garder longtemps sous contrôle. Par conséquent, il est nécessaire de savoir à quel médecin s'adresser.

Identifier les violations du métabolisme des glucides, un médecin de district, un médecin de famille ou un thérapeute, pour ce résultat généralement suffisant des tests pour le glucose. Généralement, le diabète est diagnostiqué complètement par accident, lors d'un examen médical programmé ou en fonction de symptômes caractéristiques.

Le thérapeute ne traite pas l'hyperglycémie, il est nécessaire de contacter un autre médecin pour lutter contre la maladie. Le médecin traitant de cette question s'appelle un endocrinologue. C'est dans sa spécialisation que la prise en charge des diabétiques. Le médecin traitant donne une direction pour les études en laboratoire, dont le résultat est une évaluation de la gravité de la pathologie, recommande le traitement approprié et le régime alimentaire.

En présence de complications d'organes et de systèmes, il est recommandé au patient de consulter d'autres médecins: cardiologue, ophtalmologiste, chirurgien vasculaire, neuropathologiste. Dès leur conclusion, l'endocrinologue d'un diabétologue décide de la nomination de fonds supplémentaires.

Le médecin n'est pas seulement concerné par le traitement du diabète, mais également par d'autres conditions pathologiques:

  1. l'obésité;
  2. l'infertilité;
  3. goitre;
  4. l'ostéoporose;
  5. maladies oncologiques et autres de la glande thyroïde;
  6. syndrome de l'hypothyroïdie.

Une telle quantité de maladies, seul un endocrinologue ne peut pas s’impliquer pleinement, de sorte que l’endocrinologie est divisée en spécialisations étroites. Le chirurgien endocrinologue traite le diabète sucré, ainsi que ses complications sous forme de gangrène, les ulcères, si nécessaire, effectue un traitement chirurgical.

Endocrinologue généticien surveille l'hérédité, par exemple, le diabète, la croissance importante ou nain. Les médecins traitant de l'infertilité féminine, le diagnostic et le traitement des maladies de la thyroïde, appelée endocrinologue, gynécologue et endocrinologue pédiatrique engagés dans des violations des glandes endocrines, des problèmes de croissance chez les enfants.

En raison de la division en spécialisations étroites, il est possible de pénétrer profondément dans les causes de la maladie, pour être plus compétent en la matière. Découvrez quel médecin traite le diabète, vous pouvez dans le registre de la clinique ou le thérapeute.

Les raisons de la visite chez l'endocrinologue

Le patient doit être traité à un endocrinologue quand il a des symptômes: soif constante, des démangeaisons de la peau, les fluctuations de poids soudaine, les lésions fongiques fréquentes des muqueuses, une faiblesse musculaire, augmentation de l'appétit.

Lorsqu'une personne présente immédiatement plusieurs symptômes, on parle de développement du diabète, le plus souvent de deux types. Refuser ou confirmer le diagnostic ne peut être que l'endocrinologue.

Habituellement, pour consulter ce médecin, consultez d'abord un thérapeute, un médecin de district. S'il fait un don de sang, l'analyse montrera une augmentation ou une diminution de la glycémie, suivie d'une référence à l'endocrinologue, qui traite ce problème.

En cas de diabète de tout type, le patient est enregistré, puis le médecin détermine le type de maladie, sélectionne les médicaments, identifie les pathologies associées, prescrit les médicaments de soutien, surveille les paramètres des tests du patient et son état.

Si un diabétique veut vivre pleinement, il doit régulièrement subir des examens préventifs et donner du sang pour le sucre.

Quel médecin traite le diabète sucré: traiter le personnel médical - qui sont-ils?

Votre thérapeute a d'abord suspecté le diabète. Des analyses ont été prescrites, un tableau clinique de la maladie a été décrit. À quoi s’attendre à l’avenir? Cette question est posée par les patients. Naturellement, le thérapeute vous parlera des principes de base du traitement. Cependant, la surveillance ne se poursuivra pas. Et c'est pour cette raison que nous aborderons le sujet du médecin traitant le diabète au quotidien.

L'endocrinologue diagnostique des maladies et prescrit un traitement pour le système endocrinien. Par conséquent, sa compétence comprend la prévention du diabète.

Symptômes du diabète

Si vous remarquez des changements dans le corps, inscrivez-vous immédiatement pour une consultation avec le thérapeute. Il déterminera la maladie sous-jacente et l'enverra à des spécialistes.

  1. une soif de caractère permanent,
  2. appétit incontrôlable,
  3. perte de poids / augmentation,
  4. rhumes fréquents, infections,
  5. une diminution du niveau de puissance et de la libido,
  6. maladies fongiques fréquentes.

Vous devez immédiatement contacter l'endocrinologue. Le médecin traitant du diabète déterminera le degré de la maladie, identifiera les paramètres du sucrose et prescrira un traitement ou un traitement de soutien.

Qui est endocrinologue?

Très probablement, vous êtes intéressé par ce problème. Par conséquent, nous allons énumérer les maladies / anomalies que ce médecin traite.

Au cœur d'un spécialiste du diabète sucré se trouvent des principes médicaux:

  1. diagnostic des maladies,
  2. but du traitement,
  3. prévention des maladies endocriniennes concomitantes,
  4. traitement d'entretien du diabète,
  5. contrôle de la nutrition, analyse.

Le spécialiste du diabète sucré guérit également:

  1. glande thyroïde,
  2. goitre diffus,
  3. syndrome de l'hypothyyrose,
  4. tous les types d'obésité,
  5. restaure le métabolisme,
  6. aider à la ménopause,
  7. normalisation de l'hormonothérapie,
  8. l'ostéoporose,
  9. maladies oncologiques du système endocrinien,
  10. l'infertilité,
  11. tumeurs de divers degrés.

Spécialisations des endocrinologues

Si vous souffrez de diabète, le médecin traitant dans ce cas n’est qu’un endocrinologue. Cependant, dans un premier temps, la consultation devra être obtenue auprès du thérapeute, qui prescrira des tests complexes et orientera l'examen vers un spécialiste. Une hiérarchie similaire est valide dans le champ des enfants.

Quel médecin traite le diabète? La maladie se trouve chez les enfants et les adultes. Par conséquent, le principe du traitement est différent.

Un enfant endocrinologue est requis si le bébé a des pathologies des glandes endocrines. Vous pouvez également vous rendre à la réception si vous remarquez des problèmes de croissance ou de développement. Le pédiatre a-t-il diagnostiqué le diabète? Le médecin traitant est un endocrinologue. Il déterminera la vitesse de développement de la maladie et pourra composer un menu adapté à son âge. Si vous remarquez au moins un des signes d'une pathologie, le diabète, consultez immédiatement un médecin! Je ne sais pas quel médecin soigne le diabète? Immédiatement à l'endocrinologue! L’endocrinologue à l’enquête dira - le diabète à l’âge de l’enfant augmente rapidement. Ainsi, l'apparition de maladies et de rechutes concomitantes est accélérée au maximum. Pour éviter les conséquences possibles, une thérapie compétente est requise.

Un endocrinologue pour adultes, contrairement à un enfant, peut avoir une spécialisation.

  1. Un généticien donne des conseils et le consigne s'il existe des maladies héréditaires dans la famille. Bien entendu, une thérapie de soutien et d'autres mesures préventives sont menées en fonction de la situation et du développement de la maladie. Souvent, sur le compte d'un endocrinologue généticien, il y a ceux dont les parents souffrent de gigantisme ou de nanisme, de diabète.
  2. Un gynécologue est le même endocrinologue, mais pas seulement les femmes se tournent vers lui. Les devoirs de ce médecin comprennent un traitement complet de l'infertilité (y compris masculine), la détection des anomalies des ovaires et des testicules.
  3. Le chirurgien est une autre spécialisation de l'endocrinologue. En règle générale, il s'agit du même médecin pour le diabète sucré. On peut l’orienter si le développement de la maladie a atteint le stade de l’opérabilité. Ce spécialiste détermine le degré d'intervention chirurgicale.
  4. Si le thérapeute fait un diagnostic - diabète insipide ou diabète sucré, le diabétologue est votre spécialiste. En effet, dans le développement d'une telle maladie, il est important d'observer strictement le régime alimentaire, le régime alimentaire et le menu.
  5. Une spécialisation plus rare d'un endocrinologue est un thyroïdologue. Une telle spécialisation compliquée du médecin dit que le spécialiste diagnostique et conduit le traitement des maladies thyroïdiennes.

Voici une réponse approximative à la question, à savoir quel médecin traite le diabète. En général, ces dernières années, il a été question de créer un lieu unique pour toutes les spécialisations des endocrinologues. Il est beaucoup plus important de prévenir le développement de maladies à temps, de le suspendre. Par conséquent, non seulement des équipements de haute technologie sont nécessaires, mais également la sélection de spécialistes compétents et expérimentés.

Ceci est particulièrement important pour le patient et le médecin pour le diabète sucré. Croyez-moi, une rechute peut souvent être évitée. Cependant, cela nécessite un soutien complet de la base technologique et des connaissances. Une telle situation est urgente non seulement pour les personnes âgées, mais aussi pour les enfants.

Un spécialiste du diabète sucré effectue des diagnostics de pathologies du système endocrinien sur la base d'un établissement médical. En fonction des résultats de l'examen et de l'analyse, un plan de traitement est établi. Il peut être destiné à:

  1. correction des perturbations dans l'activité vitale des glandes,
  2. la stimulation,
  3. suppression,
  4. substitution de médicaments pour compléments alimentaires.

Le réapprovisionnement des diabétiques montre que l'endocrinologue est maintenant votre mentor. Seule une thérapie et un contrôle articulaires permettent d'éviter de nombreuses complications. Des examens et des tests périodiques sont nécessaires pour corriger le traitement, le régime alimentaire et le diagnostic précoce des maladies concomitantes.

Le diabète sucré est un partenaire permanent, qui devra apprendre à vivre. Par conséquent, l'endocrinologue s'efforce de choisir le type de traitement optimal. Et, bien sûr, en plus des médicaments, des cours de thérapie vitaminique, de régime et de sport sont prescrits.

Les endocrinologues s'efforcent de réduire les risques de maladies et les conséquences qui en résultent dans toute maladie.

Le diabète est considéré comme une endocrinologie pour les maladies incurables. Par conséquent, un traitement est requis.

Aujourd'hui, notre portail lance une conversation sur la façon dont le tabagisme et le diabète peuvent coexister (ou non).

Quel médecin traite le diabète sucré: quel type de médecin devrais-je contacter?

Il est totalement impossible de guérir le diabète. Les médecins aideront uniquement à obtenir une compensation stable pour la maladie. Souvent, les diabétiques sont intéressés par quel médecin traite le diabète? L'endocrinologue-diabétologue est engagé dans un traitement.

Mais le diabète est une maladie qui affecte pratiquement tous les systèmes de soutien de la vie du corps. Par conséquent, un diabétique doit subir une consultation supplémentaire avec d'autres spécialistes de profil étroit.

Traiter la maladie avec prudence. Un traitement par insuline est indiqué pour le diabète sucré insulino-dépendant. Avec le diabète de type 2, il est possible de compenser la maladie par un régime alimentaire, des exercices physiques et la prise de médicaments hypoglycémiants.

Quels médecins devraient être traités avec le diabète?

Le diabète sucré est une maladie auto-immune caractérisée par une hyperglycémie (glycémie élevée). Il existe deux types de diabète: l'insulinodépendant (le premier type) et le non-insulinodépendant (le second). Il y a aussi le diabète insipide. Cette pathologie s'accompagne d'une polyurie et d'une soif constante. Le non-diabète sucré se développe à la suite de troubles de l'hypothalamus ou de l'hypophyse.

Le diabète sucré est souvent détecté accidentellement lors du passage du diagnostic général par un thérapeute. Dans le cas du diabète de type 1 et de type 2, une glycémie élevée (supérieure à 6,6 mmol / L) est observée. Normalement, le niveau de glycémie devrait être d'environ 3,3-5,5 mmol / l. À un taux de sucre dans le sang de 5,5 à 6,5 mmol / l, il s'agit du prédiabète.

Alors, comment s'appelle un médecin du diabète? Le traitement de la pathologie auto-immune est effectué par un diabétologue. Le médecin choisit les tactiques de traitement appropriées en fonction du type de diabète sucré.

Pour confirmer le diagnostic, les diagnostics appropriés sont effectués:

  1. Test sanguin pour le sucre (à jeun). Le sang provient de la veine ou du doigt. On croit que lorsque vous prenez du sang dans une veine, vous pouvez obtenir des résultats plus fiables.
  2. Un test de tolérance au glucose.
  3. Analyse d'urine pour les corps et le sucre.
  4. Test sanguin pour l'hémoglobine glyquée.
  5. Test sanguin pour les niveaux d'insuline et de peptide C
  6. Échographie du pancréas.

Le diabète sucré se heurte à de nombreuses complications, alors lors de la confirmation du diagnostic, le patient doit consulter un ophtalmologiste, un cardiologue, un neuropathologiste, un chirurgien vasculaire et un urologue.

Quels sont les symptômes du diabète?

Quand devrais-je aller chez un médecin pour le diabète? Le symptôme le plus caractéristique de l'hyperglycémie est la sécheresse constante dans la bouche. Le patient éprouve une forte soif et consomme une quantité exorbitante de liquide.

Avec le diabète de type 1, le patient perd brusquement son poids. Si une forme insulino-indépendante de la maladie se développe, alors, au contraire, le patient prend du poids. Et la graisse se dépose principalement sur la taille, l'abdomen et les cuisses.

Les symptômes caractéristiques du diabète sont également:

  • Déficience visuelle.
  • Faiblesse musculaire.
  • Augmentation de la transpiration.
  • Démangeaisons sévères. En outre, la peau devient sèche. Les microdamages de la peau couvrent très longtemps et peuvent s'accompagner d'une suppuration.
  • Instabilité de la pression artérielle.
  • L'apparence de l'odeur de l'acétone de la bouche.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Bouffissure des membres inférieurs et du visage.
  • Somnolence, agressivité, irritabilité. Un enfant diabétique peut souffrir d'insomnie, souvent pour être capricieux.

Avec la décompensation du diabète sucré, la perte de conscience, l'hyperhidrose, la chute de la température corporelle, une chute de la pression artérielle est possible.

Comment le diabète est-il traité?

Si un diabète sucré de type 1 est détecté chez un enfant ou un adulte, l'insulinothérapie est la base du traitement. Cela est dû au fait que dans ce type de pathologie, les cellules pancréatiques ne produisent pas suffisamment d’hormones.

Habituellement, l'insuline humaine ou synthétique est utilisée. Ces hormones ne causent pas d'effets secondaires. Les animaux à insuline provoquent souvent des réactions allergiques et d'autres effets secondaires.

En outre, dans le cas du diabète de type 1, les patients doivent suivre un régime pauvre en glucides, faire de l’exercice régulièrement, arrêter de fumer et consommer des boissons alcoolisées. Les diabétiques devraient surveiller régulièrement la glycémie à l'aide d'un glucomètre électrochimique.

Le diabète de type 2 est traité différemment. Tout d'abord, le patient n'a pas besoin d'utiliser de l'insuline. Habituellement, l'administration d'une hormone n'est prescrite que lorsqu'il n'est pas possible de normaliser le taux de glucose dans le sang en utilisant des hypoglycémiants, un régime alimentaire et d'autres méthodes thérapeutiques conservatrices.

En général, le diabète sucré de type 2 est traité avec:

  1. Un régime strict Le patient doit limiter dans son alimentation les glucides simples et les gras trans. Les diabétiques doivent utiliser des glucides complexes utiles, des fibres, des protéines, des graisses insaturées. La base de l'alimentation doit être de la bouillie, des produits laitiers faibles en gras, des légumes et des fruits à faible indice glycémique, de la viande maigre, des fruits de mer et du poisson. Assurez-vous de manger dans de petites fractions, c'est-à-dire souvent en petites portions.
  2. Sports La nomination d'un exercice modéré réduira la glycémie, normalisera la circulation sanguine, augmentera la sensibilité des cellules bêta à l'insuline. Utiles sont la marche sportive, la natation, l’athlétisme, la course à pied. Le sport sera utile même en cas de suspicion de prédiabète.
  3. Les moyens des gens. La teinture des feuilles de haricot, la décoction de fleurs de calendula, la teinture de gingembre, un mélange de cannelle et de miel montrent un bon effet. Guérir complètement la maladie de ces fonds ne peut pas - ils ne sont utilisés qu'à des fins auxiliaires.
  4. Médicaments hypoglycémiants (Metformine, Glybenklamid, Yanuvia, Nova Met, Glukobay, Siofor, Glukofazh, Sitagliptine). Dans le cours aigu de la pathologie, plusieurs agents hypoglycémiants peuvent être utilisés simultanément.

Si l'on considère de nouvelles méthodes de traitement du diabète, on peut noter la transplantation du pancréas et des cellules souches, qui se transforment en cellules bêta. Le prix de ces procédures commence à 100 mille dollars américains. La transplantation de pancréas à ce jour est effectuée uniquement en Israël, aux États-Unis et dans certains pays de l'UE.

Avec le diabète, l'invalidité peut donner. Le degré d'invalidité dépend de la gravité du diabète. Les diabétiques peuvent bénéficier de bienfaits pour l'insuline, de consommables pour le glucomètre, de pompes à insuline et de certains médicaments hypoglycémiants.

Avec une évolution légère de la maladie, un troisième degré d'invalidité est donné. Avec le diabète décompensé, même un degré d'invalidité peut être donné.

Complications possibles du diabète

Un traitement intempestif dans le centre diabétologique se heurte à de nombreuses complications. Par exemple, l'hyperglycémie chronique se termine souvent par un coma hyperglycémique.

Avec une dose insuffisamment sélectionnée d'insuline ou de médicaments hypoglycémiants, une chute brutale de la glycémie (hypoglycémie) est possible. Cette condition peut également aller au coma hypoglycémique.

Parmi les complications possibles du diabète, on peut également identifier:

  • Syndrome du pied diabétique, ulcères trophiques. Si vous ne traitez pas cette complication en temps opportun, il est possible de développer une gangrène dans le diabète.
  • Neuropathie, polyneuropathie.
  • Athérosclérose, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, maladie coronarienne et autres pathologies du système cardiovasculaire.
  • Néphropathie.
  • Angiopathie diabétique, rétinopathie.
  • Anémie et autres troubles du système hématopoïétique.
  • Gastroparésie et dysfonctionnement du système digestif.
  • Impuissance, diminution de la libido.
  • Le syndrome des membres insensibles.
  • Insuffisance rénale.

Dans le contexte du diabète, un coma hyperosmolaire peut se développer. Cette condition est accompagnée d'un taux élevé de sodium et de glucose dans le sang. En règle générale, le coma hyperosmolaire progresse en raison de la déshydratation. Fait intéressant, cette maladie est beaucoup plus susceptible de se développer avec le diabète de type 2.

En outre, une complication grave de la "maladie sucrée" est le coma lactocidotique. Dans ce cas, le patient accumule de l'acide lactique dans le sang. En général, le coma se développe en raison d'une insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque.

Les conséquences tardives du diabète de type 1 et 2 incluent l'acidocétose. Cette condition est accompagnée par l'accumulation des déchets métaboliques (cétones) dans votre sang. Pour provoquer une complication, des blessures, des interventions chirurgicales récentes et des erreurs nutritionnelles sont possibles.

Docteur sur le diabète sucré

Le diabète sucré est l'une des maladies les plus courantes du système endocrinien. La pathologie est associée à une altération de la fonction pancréatique. La maladie touche jusqu'à 9% de la population mondiale. Les spécialistes de cette pathologie sont donc très recherchés.

Selon la classification internationale, le diabète sucré est du premier et du second type. Le premier type se manifeste par la violation de la structure et de la fonction des cellules bêta du pancréas, qui synthétisent l'insuline. Le résultat de ces changements est une diminution du niveau de l'hormone. Dans le diabète de type 2, l'insuline est produite par les cellules bêta, mais elle se développe dans les récepteurs. Dans le même temps, la quantité d'insuline dans le sang reste dans les limites de la normale et augmente. Toute personne qui traite le diabète doit tenir compte du type de maladie lors de la prescription du traitement.

Une anamnèse héréditaire est un facteur prédisposant majeur au diabète sucré.

Pour que la maladie survienne, il doit également y avoir des raisons:

  • Excès de poids ou consommation d'une grande quantité d'aliments riches en glucides;
  • Attaque des cellules bêta par les propres complexes immuns du corps;
  • Dommages au pancréas de diverses origines.

La maladie se caractérise par une triade de symptômes:

  • Miction rapide - polyurie;
  • Un désir constant de manger est la polyphagie;
  • La soif permanente est la polydipsie.

Consulter un médecin diabétique est recommandé lorsque les premiers symptômes apparaissent pour l'instauration rapide d'un traitement de remplacement.

Quel médecin traite le diabète?

Immédiatement après avoir remarqué des symptômes ou des symptômes chez son enfant, il est recommandé de consulter immédiatement votre médecin de famille ou votre thérapeute sur votre lieu de résidence. Ces spécialistes doivent attribuer le plan de diagnostic nécessaire, confirmer ou infirmer le diagnostic. Si les résultats indiquent une présence possible de diabète, la consultation d'un spécialiste est nécessaire.

Un médecin pour le diabète s'appelle un endocrinologue. Allouer un médecin engagé dans la pathologie chez l'enfant et séparément chez l'adulte. Cette division est nécessaire pour plusieurs raisons:

  • Pour les enfants, le développement du diabète de type 1 est courant, chez les adultes, le deuxième type est plus courant;
  • Les principes de traitement d'un enfant et d'un adulte sont très différents.
  • Les patients plus âgés doivent prendre d'autres doses d'insuline que les enfants.

Il est du devoir de l'endocrinologue de prescrire des procédures de diagnostic spéciales qui confirment le diagnostic. Après la détection de la maladie, le spécialiste reçoit le traitement nécessaire, en fonction de la forme et du type de la maladie.

Le médecin est engagé dans le diabète et conduit le patient dès le diagnostic. Régulièrement, le patient doit contacter l'endocrinologue pour la délivrance des tests nécessaires, la correction de l'insulinothérapie et la nomination d'un traitement supplémentaire. Le médecin doit effectuer une observation dispensaire à la fois pour les patients présentant une forme non compliquée et pour les patients présentant des complications.

Qui dois-je contacter avec les complications du diabète?

Si un médecin traitant le diabète, mais le patient néglige ses recommandations, des complications apparaissent:

  • Maladie des yeux - rétinopathie, dans laquelle la structure des vaisseaux du fundus est rompue. La complication entraîne un amincissement des parois des artères, une augmentation de la perméabilité et des hémorragies possibles. Le symptôme de la rétinopathie est une diminution progressive de la vision.
  • Atteinte rénale - Néphropathie, dans laquelle les vaisseaux glomérulaires du rein sont affectés. Fonction de filtration violée, entraînant l'apparition d'urine de protéines et d'autres impuretés pathologiques. Il est asymptomatique et les patients doivent donc subir régulièrement des tests d'urine.
  • La défaite du système nerveux - Neuropathie, dans laquelle les gros nerfs sont affectés. Tout d'abord, l'innervation des jambes est rompue - la sensibilité diminue et des sensations pathologiques (brûlure, engourdissement) sont associées.
  • Luxation de gros navires - macroangiopathie Elle conduit au développement de l'athérosclérose des artères et à la thrombose des veines.
  • Pied diabétique est une complication distincte survenant lorsque l'innervation et l'apport sanguin des membres est perturbé. Il se manifeste par des ulcères et une violation de l'intégrité des tissus des pieds.

Le médecin traitant le diabète doit se souvenir du développement possible de ces complications, car si elles sont suspectées, le patient doit consulter un spécialiste.

Si le patient présente des pathologies, les médecins suivants doivent être consultés:

  • Ophtalmologue, qui traite du problème de la rétinopathie diabétique;
  • Urologue ou Néphrologue, traitement de la néphropathie diabétique;
  • Neurologue, la nomination d'un traitement pour la neuropathie;
  • Thérapeute ou chirurgien vasculaire avec macroangiopathie.
Selon les statistiques, les complications du diabète sucré figurent en tête des causes de décès de ces patients. Par conséquent, en cas de diabète, il est recommandé de consulter un médecin pour révéler les premiers symptômes de complications.

Enregistrez le lien ou partagez des informations utiles dans le domaine social. réseaux

Quel médecin devrais-je consulter pour le diabète?

Le diabète est fréquent chez les personnes âgées, surtout s'il y a un excès de poids. Souvent, après avoir détecté des symptômes alarmants, les gens ne savent pas quel médecin doit être traité avec le diabète.

Conditions préalables au développement de la maladie

Le diabète est une pathologie chronique. La maladie est de deux types. Le premier type se développe à la suite d'une réaction auto-immune de l'organisme, à la suite de quoi les cellules pancréatiques participant à la synthèse de l'insuline sont tuées. Cette forme de la maladie est traitée uniquement avec des injections d'insuline et pas d'autre moyen. La maladie couvre une large tranche d'âge de patients et peut se développer même dans l'enfance.

Le diabète du deuxième type est une maladie acquise, dont les conditions préalables au développement sont l'âge avancé et l'obésité. Cette forme de la maladie ne nécessite pas d'injections quotidiennes d'insuline.

Comment reconnaître la maladie?

Toute personne à risque doit savoir quel médecin traite le diabète. Ce spécialiste s'appelle un endocrinologue.

Les symptômes perturbants, obligeant à consulter un médecin sans faute, sont:

  • soif toujours croissante;
  • besoin fréquent d'uriner;
  • fatigue chronique, apathie, insomnie;
  • perte de poids forte, malgré l'appétit accru;
  • Maladies de la peau difficiles à traiter.

Cette maladie se caractérise par une augmentation de la concentration de glucose dans le sang, qui peut être causée par un faible taux d'insuline (maladie de type 1) ou une violation du métabolisme glucidique dans l'organisme (diabète de type 2).

Renvoi à la clinique

Souvent, les patients sont perdus sans savoir quel médecin donnera des conseils sur le diabète et comment ce spécialiste est appelé. Tout d'abord, vous devriez aller chez l'endocrinologue.

Le diabète est une maladie chronique qui s'accompagne souvent de complications graves. Après avoir découvert les premiers symptômes, il est nécessaire de passer l'inspection chez l'endocrinologue, mais le médecin enverra le patient à d'autres experts pour une inspection complexe de la santé.

La maladie nécessite une surveillance constante de la part de spécialistes tels que:

Sachant quel médecin traite le diabète, le patient ne perd pas conscience s’il ne va pas bien.

Un endocrinologue est un expert qui surveille l'évolution de la maladie d'un patient tout au long de sa vie. Ce médecin nomme et, si nécessaire, ajuste le traitement. C'est à l'endocrinologue que les patients doivent être traités en cas de détérioration de l'état de santé ou d'apparition de symptômes inhabituels.

Traitement de la maladie

Le diabète est une maladie chronique, il ne peut pas être guéri. La thérapie vise à maintenir l'état de santé normal du patient. Le traitement de la maladie de type 1 nécessite des injections quotidiennes d'insuline. En outre, un régime spécial est prescrit au patient pour maintenir une glycémie normale. Dans certains cas, en particulier une maladie grave, des médicaments supplémentaires sont prescrits pour réduire la concentration de glucose.

Le diabète de type 2 nécessite le respect du régime alimentaire. Le régime est choisi spécifiquement pour que le patient perde progressivement son excès de poids. Dans le même temps, la nutrition doit être équilibrée et orientée pour améliorer le métabolisme.

Complications possibles

Vous pouvez apprendre à vivre avec le diabète. L’essentiel n’est pas de permettre des complications dues à des sautes de glycémie chez le patient. Parmi les complications dangereuses de cette maladie:

  • violations du travail des organes de la vue, jusqu'à la cécité complète;
  • Néphropathie - insuffisance rénale causée par le diabète;
  • défaite des fibres nerveuses - neuropathie;
  • problèmes du système cardiovasculaire, l'athérosclérose.

Les problèmes de vision se développent en raison de la mauvaise circulation du fond. Le patient perd progressivement sa vision, d'abord sans même s'en rendre compte. Chez les diabétiques, le décollement de la rétine se produit souvent. Si le temps ne se tourne pas vers un spécialiste, le risque de perte totale de vision est élevé.

L'insuffisance rénale se développe en raison de l'augmentation du niveau de protéines dans les urines. En conséquence, les reins cessent de faire face à leur fonction.

Le diabète sucré s'accompagne souvent d'un engourdissement du membre. Cela est dû à la défaite des fibres nerveuses longues. En premier lieu, les jambes souffrent. La neuropathie se développe longtemps, de sorte que les patients vont souvent chez le médecin en retard. Cette maladie est lourde de conséquences, allant jusqu’à l’amputation des extrémités.

Le groupe à risque pour le diabète de type 2 est principalement âgé. La maladie dans ce cas donne souvent une complication au système cardiovasculaire. Avec une attention insuffisante pour sa propre santé, il existe un risque élevé de caillots de sang, le développement de l'athérosclérose et même un AVC.

Les patients atteints de diabète sucré sont souvent accompagnés de maladies cutanées infectieuses, qui peuvent être très difficiles à soigner. Une glycémie constamment élevée entraîne le fait que le glucose pénètre dans l'urine, ce qui crée un fardeau supplémentaire pour les reins.

Quels médecins aident à éviter les complications?

Lorsqu'on lui demande qui traite le diabète, tout médecin envoie immédiatement le patient à l'endocrinologue. De nombreux patients sont souvent confus quant à savoir quel médecin donnera des conseils sur le diabète sucré et comment ce spécialiste est appelé.

Si un patient est atteint de diabète sucré, l'endocrinologue prend complètement le patient, lui explique comment manger et comment appeler et prendre le bon médicament. En cas de complications, l'endocrinologue doit également être contacté. Après l'examen du patient, ce spécialiste s'adressera au bon médecin - ophtalmologiste, neurologue ou autre spécialiste.

Il convient donc de rappeler que tous les problèmes possibles liés au diabète sucré sont traités par l’endocrinologue.

Pour éviter le développement de complications, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin à la lettre. Vous ne devez pas vous écarter du régime prescrit, augmenter les portions d'aliments ou ignorer les exercices physiques. De plus, le patient doit de temps en temps passer les tests nécessaires, vérifier la concentration de sucre dans le sang et surveiller soigneusement son propre bien-être.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Le diabète sucré est l'une des pathologies endocrinologiques les plus courantes. Dans notre pays, le nombre de patients souffrant de cette maladie approche le seuil épidémique.

La méthode la plus accessible d’administration d’insuline aux diabétiques hormono-dépendants est l’utilisation de seringues spéciales. Ils sont réalisés avec des aiguilles courtes et acérées.

Une caractéristique du diabète sucré est l'odeur de l'acétone provenant du corps du patient. Au début, l'odeur vient de la bouche, mais si vous ne prenez pas les mesures appropriées à temps, l'odeur acide acquiert également la peau du patient.