loader

Principal

Diagnostic

Diabète chez les personnes âgées

Le traitement du diabète chez les personnes âgées est un problème urgent pour de nombreux lecteurs de notre site. Nous avons donc préparé un article détaillé sur ce sujet, rédigé dans un langage accessible. Les patients et les médecins spécialistes peuvent trouver tout ce dont ils ont besoin pour diagnostiquer et traiter le diabète chez les personnes âgées.

La qualité du traitement du diabète qu'un patient âgé peut recevoir dépend trop des possibilités financières de lui-même et de ses proches, et de sa démence sénile ou non. Néanmoins, les matériaux de cet article aideront à tirer le maximum de la lutte contre le diabète, ce qui est possible dans la situation de la personne âgée.

Pourquoi le risque de diabète augmente avec la vieillesse

Depuis l'âge de 50-60 ans, la tolérance au glucose est irréversiblement réduite chez la plupart des gens. En pratique, cela signifie qu'après 50 ans pour les 10 années suivantes:

  • le taux de glycémie à jeun augmente de 0,055 mmol / l;
  • la concentration de glucose dans le plasma sanguin après 2 heures après les repas augmente de 0,5 mmol / l.

Nous attirons votre attention sur le fait qu'il ne s'agit que d'indicateurs "moyens". Pour chaque personne âgée, la concentration de glucose dans le sang variera à sa manière. Et par conséquent, le risque de développer un diabète de type 2 chez certains retraités est beaucoup plus élevé que celui des autres. Cela dépend du mode de vie que mène la personne âgée, principalement de son activité physique et de sa nutrition.

La glycémie postprandiale est la teneur en sucre dans le sang après avoir mangé. Il est généralement mesuré 2 heures après un repas. C'est cet indicateur qui augmente fortement chez les personnes âgées, ce qui conduit au développement du diabète de type 2. Dans le même temps, la glycémie à jeun change de manière insignifiante.

Pourquoi la tolérance au glucose est-elle perturbée avec l'âge? Ce phénomène a plusieurs causes qui agissent sur le corps en même temps. Ceux-ci comprennent:

  • Diminution de la sensibilité des tissus à l'insuline liée à l'âge;
  • Réduction de la sécrétion d'insuline par le pancréas;
  • La sécrétion et l'action des hormones de l'incrétine s'affaiblissent dans la vieillesse.

Diminution de la sensibilité tissulaire à l'insuline liée à l'âge

La réduction de la sensibilité des tissus corporels à l'insuline s'appelle la résistance à l'insuline. Il se développe chez de nombreuses personnes âgées. Surtout chez ceux qui ont un poids excessif. Si vous ne prenez pas de mesures médicales, il est fort probable que cela entraîne un diabète de type 2.

Le renforcement de la résistance à l'insuline est la principale cause du diabète de type 2 chez les personnes âgées. Les chercheurs soutiennent toujours que la résistance à l'insuline des tissus est-elle un processus naturel de vieillissement du corps? Ou est-ce dû à un mode de vie malsain dans la vieillesse?

Pour des raisons socio-économiques, les personnes âgées mangent, pour la plupart, des aliments bon marché à haute teneur en calories. Cet aliment contient un excès de graisses et de glucides industriels nocifs, qui sont rapidement absorbés. Dans le même temps, il manque souvent de protéines, de fibres et de glucides complexes, qui sont absorbés lentement.

De plus, les personnes âgées ont généralement des maladies concomitantes et prennent des médicaments. Ces médicaments ont souvent un effet négatif sur le métabolisme des glucides. Les médicaments les plus dangereux pour augmenter le risque de diabète:

  • Diurétiques thiazidiques;
  • bêta-bloquants (non sélectif);
  • les stéroïdes;
  • médicaments psychotropes.

Les mêmes co-morbidités qui font que vous prenez beaucoup de médicaments limitent l'activité physique des personnes âgées. Celles-ci peuvent être des pathologies du cœur, des poumons, du système musculo-squelettique et d'autres problèmes. Les résultats réduisent la masse musculaire et c'est la raison principale de l'augmentation de la résistance à l'insuline.

En pratique, il est évident que si l'on adopte un mode de vie sain, le risque de développer un diabète de type 2 chez les personnes âgées est réduit d'un facteur de dix, c'est-à-dire pratiquement à zéro. Comment le faire - vous le découvrirez plus tard dans notre article.

Réduction de la sécrétion d'insuline par le pancréas

Si une personne n'a pas d'obésité, un défaut dans la sécrétion d'insuline par le pancréas est la principale cause du développement du diabète de type 2. Rappelons que pour les personnes souffrant d’obésité, la principale cause du diabète est la résistance à l’insuline, bien que le pancréas produise normalement de l’insuline.

Quand une personne a de la nourriture avec des glucides, la glycémie augmente. En réponse, le pancréas produit de l'insuline. La sécrétion d'insuline par le pancréas en réponse à la "charge" glucidique se produit en deux étapes, appelées phases.

La première phase est la sécrétion intensive d'insuline, qui dure jusqu'à 10 minutes. La deuxième phase consiste en un apport plus facile en insuline dans le sang, mais il dure plus longtemps, jusqu'à 60-120 minutes. La première phase de sécrétion est nécessaire pour «éteindre» la concentration accrue de glucose dans le sang, qui survient immédiatement après les repas.

Des études montrent que chez les personnes âgées sans excès de poids, la première phase de la sécrétion d'insuline est significativement réduite. C'est probablement à cause de cela que le taux de glucose dans le plasma sanguin augmente tellement 2 heures après avoir mangé, soit 0,5 mmol / l tous les 10 ans après l'âge de 50 ans.

Les scientifiques ont découvert que chez les personnes âgées ayant un poids corporel normal, l'activité du gène de la glucosinase était réduite. Ce gène fournit la sensibilité des cellules bêta du pancréas à l'effet stimulant du glucose. Son défaut peut expliquer la diminution de la sécrétion d'insuline en réponse à l'apport de glucose dans le sang.

Comment évoluent la sécrétion et l'action des incrétines dans la vieillesse?

Les incrérets sont des hormones produites dans le tractus gastro-intestinal en réponse à la prise alimentaire. Ils stimulent en outre la production d'insuline par le pancréas. Rappelons que le principal effet stimulant sur la sécrétion d'insuline est une augmentation du glucose dans le sang.

L'action des incrétines n'a commencé à être sérieusement étudiée qu'au début du XXIe siècle. Il s'est avéré que la norme pour l'apport en glucides par voie orale (par la bouche) de l'insuline est environ deux fois plus élevée qu'en réponse à l'administration intraveineuse d'une quantité équivalente de glucose.

Les scientifiques ont suggéré que pendant et après avoir mangé dans le tractus gastro-intestinal, certaines substances (hormones) sont produites pour stimuler davantage la production d'insuline par le pancréas. Ces hormones s'appellent incretiny. Leur structure et leur mécanisme d'action ont déjà été bien étudiés.

Les incrétines sont les hormones peptidiques analogues au glucagon (GLP-1) et le polypeptide insulinotrope dépendant du glucose (GIP). Il a été constaté que le GLP-1 exerce un effet plus marqué sur le pancréas. Il stimule non seulement la sécrétion d'insuline, mais bloque également la production de glucagon, un "antagoniste" de l'insuline.

Des études ont montré que chez les personnes âgées, la production d'hormones GLP-1 et GIP reste au même niveau que chez les jeunes. Mais la sensibilité des cellules bêta du pancréas à l'action des incrétines diminue avec l'âge. C'est l'un des mécanismes du développement du diabète, mais moins important que la résistance à l'insuline.

Diagnostic du diabète sucré chez les personnes âgées

Les personnes en bonne santé sont recommandées après 45 ans pour une recherche de diabète tous les 3 ans. Découvrez quelles sont les normes de la glycémie. Veuillez noter qu'un test sanguin pour le sucre sur un estomac vide ne convient pas pour l'examen du diabète. Parce que chez de nombreux diabétiques, la concentration de glucose dans le sang à jeun reste normale. Par conséquent, nous vous recommandons de prendre un test sanguin pour l'hémoglobine glyquée.

Pour comprendre le diagnostic du diabète, lisez d'abord l'article à ce sujet. Et nous discuterons ici des spécificités de la reconnaissance du diabète chez les personnes âgées.

Le diagnostic du diabète de type 2 chez les patients âgés est compliqué, car la maladie survient souvent sans symptômes. Un patient d'un âge avancé peut ne pas avoir de problèmes de soif, de démangeaisons, de perte de poids, de besoin fréquent d'uriner.

Il est particulièrement caractéristique que les diabétiques âgés se plaignent rarement de soif. Cela est dû au fait que le centre de la soif du cerveau est devenu plus difficile à travailler à cause de problèmes avec les vaisseaux. De nombreuses personnes âgées ont une soif faible et, de ce fait, ne remplissent pas suffisamment les réserves de liquides de l'organisme. Par conséquent, ils sont souvent diagnostiqués avec le diabète, dès leur arrivée à l'hôpital, dans un coma hyperosmolaire dû à une déshydratation critique.

Chez les patients âgés, non spécifiques, mais les problèmes généraux prédominent - faiblesse, fatigue, vertiges, problèmes de mémoire. Les parents peuvent noter que la démence sénile progresse. En observant ces symptômes, le médecin ne se rend souvent même pas compte qu'une personne âgée peut avoir le diabète. En conséquence, le patient n'est pas traité pour cela et les complications progressent.

Trop souvent, le diabète chez les patients âgés est détecté accidentellement ou déjà à un stade avancé, lorsqu'une personne est examinée pour des complications vasculaires graves. En raison du diagnostic tardif du diabète chez les personnes âgées, plus de 50% des patients de cette catégorie souffrent de complications graves: problèmes cardiaques, jambes, vue, reins.

Chez les personnes âgées, le seuil rénal est atteint. Voyons ce que c'est. Chez les jeunes, le glucose se trouve dans l'urine, alors que sa concentration dans le sang est d'environ 10 mmol / l. Après 65-70 ans, le "seuil rénal" est déplacé à 12-13 mmol / l. Cela signifie que même avec une très mauvaise compensation pour le diabète chez une personne âgée, le sucre ne pénètre pas dans l'urine et il y a moins de chances qu'il soit diagnostiqué à temps.

Hypoglycémie chez les personnes âgées - le risque et les conséquences

Tout d'abord, nous vous recommandons de lire l'article "Hypoglycémie chez le diabète sucré". L'hypoglycémie chez les personnes âgées est particulièrement dangereuse. Parce que cela conduit souvent à la mort, ce qui ressemble à un décès dû à une catastrophe cardiovasculaire.

Les manifestations d'hypoglycémie chez les personnes âgées diabétiques diffèrent des symptômes «classiques» observés chez les jeunes. Caractéristiques de l'hypoglycémie chez les personnes âgées:

  • Ses symptômes sont généralement effacés et mal exprimés. L'hypoglycémie chez les patients âgés est souvent «masquée» sous la manifestation d'une autre maladie et, de ce fait, reste non traitée.
  • Chez les personnes âgées, la production d'hormones d'adrénaline et de cortisol est souvent affaiblie. Par conséquent, il ne peut y avoir aucun symptôme lumineux d'hypoglycémie: palpitations, tremblements et transpiration. Le premier plan est la faiblesse, la somnolence, la confusion, l'amnésie.
  • Dans le corps des personnes âgées, il existe des troubles qui empêchent l’état d’hypoglycémie, c’est-à-dire que les systèmes de contre-régulation ne fonctionnent pas bien. À cause de cela, l'hypoglycémie peut prendre un caractère prolongé.

Pourquoi l'hypoglycémie chez les personnes âgées est-elle si dangereuse? Parce que cela entraîne des complications cardiovasculaires que les personnes âgées diabétiques souffrent particulièrement. L'hypoglycémie multiplie les risques de mourir d'une crise cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral, d'une insuffisance cardiaque ou d'un blocage d'un gros vaisseau sanguin avec un thrombus.

Si un diabétique âgé a la chance de se réveiller en vie après une hypoglycémie, il peut rester handicapé en raison de lésions cérébrales irréversibles. Cela peut arriver avec le diabète à un jeune âge, mais pour les personnes âgées, la probabilité de conséquences graves est particulièrement élevée.

Si un patient âgé atteint d'hypoglycémie diabétique se produit souvent et de manière imprévisible, il en résulte des chutes accompagnées d'un traumatisme. Les chutes d'hypoglycémie sont la cause fréquente de fractures osseuses, de luxations articulaires et de lésions des tissus mous. L'hypoglycémie chez les personnes âgées augmente le risque de fracture de la hanche.

L'hypoglycémie chez les diabétiques âgés est souvent due au fait que le patient prend de nombreux médicaments différents et qu'ils interagissent les uns avec les autres. Certains médicaments peuvent renforcer l'action des comprimés contre le diabète - les dérivés de la sulfonylurée. Autres - stimuler la sécrétion d'insuline ou augmenter la sensibilité des cellules à son action.

Certains médicaments, en tant qu'effet secondaire, bloquent les sensations physiques des symptômes d'hypoglycémie et le patient n'arrive pas à les arrêter à temps. Considérer toutes les interactions médicamenteuses possibles chez un patient âgé atteint de diabète est une tâche difficile pour le médecin.

Le tableau présente certaines des interactions médicamenteuses possibles qui provoquent souvent une hypoglycémie:

Plus un diabétique réussit à maintenir son taux de glycémie près de la normale, moins les complications sont probables et mieux il se sent. Mais le problème est que plus le taux de glucose dans le sang est contrôlé avec un traitement "standard" contre le diabète, plus il y a souvent une hypoglycémie. Et pour les personnes âgées, c'est particulièrement dangereux.

C'est une situation dans laquelle les deux choix sont mauvais. Existe-t-il une solution alternative plus adaptée? Oui, il existe une méthode qui vous permet de bien contrôler votre glycémie tout en maintenant une faible probabilité d'hypoglycémie. De cette façon, limiter les glucides dans l'alimentation d'un diabétique, en consommant principalement des protéines et des graisses naturelles saines pour le cœur.

Moins vous consommez de glucides, moins vous avez besoin d'insuline ou de comprimés contre le diabète, ce qui réduit le taux de sucre. Et en conséquence, moins vous risquez d'avoir une hypoglycémie. Les aliments, composés principalement de protéines, de graisses et de fibres saines et naturelles, contribuent à maintenir la concentration de glucose dans le sang proche de la normale.

De nombreux patients atteints de diabète de type 2, y compris les personnes âgées, après avoir opté pour un régime pauvre en glucides, peuvent complètement abandonner l’insuline et les comprimés qui réduisent le taux de sucre. Après cela, l'hypoglycémie ne peut pas se produire du tout. Même si vous ne parvenez pas à «sauter» complètement de l'insuline, la nécessité de le faire diminuera de manière significative. Et moins vous recevez d'insuline et de comprimés, plus le risque d'hypoglycémie est faible.

Des recettes pour les régimes à faible teneur en glucides pour le diabète de type 1 et 2 sont disponibles ici.

Traitement du diabète de type 2 chez les personnes âgées

Le traitement du diabète de type 2 chez les personnes âgées est souvent une tâche particulièrement difficile pour le médecin. Parce qu'il est généralement compliqué l'abondance dans comorbidités diabétique, les facteurs sociaux (la solitude, la pauvreté, l'impuissance), faible patient obuchaemostju, et même la démence sénile.

Le médecin doit généralement nommer un patient âgé atteint de diabète avec de nombreux médicaments. Il peut être difficile de prendre en compte toutes les interactions possibles entre elles. Les diabétiques âgés montrent souvent une faible observance au traitement et ils arrêtent arbitrairement de prendre des médicaments et prennent des mesures pour traiter leur maladie.

Une proportion importante de personnes âgées atteintes de diabète vivent dans des conditions défavorables. De ce fait, ils développent souvent une anorexie ou une dépression profonde. Chez les patients diabétiques, la dépression entraîne le fait qu'ils violent le régime de prise de médicaments et contrôlent mal leur glycémie.

Les objectifs du traitement du diabète pour chaque patient âgé doivent être définis individuellement. Ils dépendent de:

  • espérance de vie;
  • propension à une hypoglycémie grave;
  • s'il existe des maladies cardiovasculaires;
  • si les complications du diabète se sont déjà développées;
  • dans quelle mesure l'état des fonctions mentales du patient vous permet de suivre les recommandations du médecin.

Lorsque l'espérance de vie (LE) sur 10-15 ans pour le traitement du diabète chez les personnes âgées devrait être d'atteindre les valeurs de HbA1c d'hémoglobine glyquée 30 kg / m2), si le patient est prêt à vous faire des injections.

Il est judicieux d'utiliser les médicaments des mimétiques et des analogues du GLP-1 comme «dernier recours» si le patient souhaite retarder l'apparition du traitement du diabète par l'insuline. Et pas des dérivés de sulfonylurées, comme cela se fait habituellement.

Acarbose (glucobay) - un médicament qui bloque l'absorption du glucose

Ce remède contre le diabète est un inhibiteur de l'alpha-glucosidase. Acarbora (glucobay) inhibe la digestion intestinale des glucides complexes, des poly- et oligosaccharides. Sous l'action de ce médicament, moins de glucose est absorbé dans le sang. Mais son utilisation entraîne généralement des ballonnements, des flatulences, de la diarrhée, etc.

Pour réduire la gravité des effets secondaires, tout en prenant l'acarbose (glucose), il est recommandé de limiter strictement les glucides complexes dans le régime alimentaire. Mais si vous utilisez un régime alimentaire faible en glucides pour normaliser la glycémie, comme nous le recommandons, ce médicament n'aura aucun sens.

Traitement du diabète chez les personnes âgées avec l'aide de l'insuline

L'insuline est prescrit dans le diabète de type 2, si le traitement est le régime alimentaire, l'exercice et les pilules pour le diabète est pas bien conçu pour abaisser la glycémie. Le diabète de type 2 est traité avec de l'insuline en association avec ou sans comprimés. S'il y a le poids corporel excessif, des injections d'insuline qui peuvent être combinés avec la metformine (siofor, glyukofazh) ou inhibiteur de DPP-4 vildagliptine. Cela réduit le besoin d'insuline et, par conséquent, réduit le risque d'hypoglycémie.

Les personnes âgées atteintes de diabète réagissent toujours très psychologiquement lorsque le médecin essaie de leur prescrire des injections d'insuline. Néanmoins, si la preuve en est justifiée, le médecin devrait insister pour que le patient essaie "temporairement" l'insuline, au moins pendant 2-3 mois. N'hésitez pas à commencer le traitement du diabète à un âge avancé avec de l'insuline s'il existe des preuves à cet égard. Lire la "Stratégie pour le traitement efficace du diabète de type 2"

Habituellement, il apparaît que les diabétiques âgés commencent à se sentir mieux 2 à 3 jours après le début des injections d'insuline. On suppose que cela est causé non seulement par la diminution du sucre dans le sang, mais aussi par l'action anabolique de l'insuline et ses autres effets. Ainsi, la question du retour au traitement du diabète à l'aide de comprimés disparaît de lui-même.

Pour les patients âgés, différents schémas d'insulinothérapie peuvent être utilisés:

  • Une seule injection d'insuline avant le coucher - si le sucre augmente généralement de manière significative à jeun. Action quotidienne sans pic d'insuline ou "moyen".
  • Injections d'insuline d'une durée moyenne d'action 2 fois par jour - avant le petit-déjeuner et avant le coucher.
  • Injections d’insuline mixte 2 fois par jour. Des mélanges fixes d'insuline "courte" et "moyenne" sont utilisés, dans les rapports de 30:70 ou 50:50.
  • Le régime du traitement par base bolus du diabète avec l'insuline. Ce sont des injections d'insuline courte (ultracourte) avant les repas, ainsi que de l'insuline de durée moyenne ou «prolongée» avant le coucher.

Le dernier de ces schémas thérapeutiques à l'insuline ne peut être utilisé que si le patient est capable d'étudier et d'effectuer une auto-surveillance de la glycémie et à chaque fois de choisir correctement la dose d'insuline. Pour cela, il est nécessaire qu'une personne âgée atteinte de diabète conserve une capacité normale à concentrer son attention et à apprendre.

Le diabète chez les personnes âgées: conclusions

Plus la personne est âgée, plus son risque de développer un diabète de type 2 est élevé. Cela est dû au vieillissement naturel du corps, mais surtout à cause du mode de vie malsain des personnes âgées. À l'âge de 45 ans et plus - vérifiez le diabète tous les 3 ans. Il est préférable de faire une analyse de sang, non pas pour le sucre à jeun, mais pour une analyse de l'hémoglobine glyquée.

L'outil le plus efficace et le plus utile pour la prévention et le traitement du diabète de type 2, y compris chez les patients âgés, est un régime à faible teneur en glucides. Essayez un régime riche en glucides et délicieux pour le diabète! Toutes les informations nécessaires se trouvent sur notre site Web, y compris les listes de produits pour les diabétiques - autorisées et interdites. En conséquence, votre glycémie commencera à baisser en quelques jours. Bien sûr, vous devez avoir un lecteur de glycémie à domicile et l'utiliser tous les jours.

Les exercices curatifs sont également utiles. Trouvez les options pour l'activité physique qui vous apportent du plaisir. Cela aidera le livre de Chris Crowley "Younger Every Year".

Si le régime alimentaire à faible teneur en glucides et l'exercice ne contribuent pas à réduire le taux de sucre dans le sang à la normale, puis la main sur des analyses et consultez votre médecin si vous devez prendre la metformine (siofor, Glucophage). Ne courez pas à la pharmacie pour Siofor, faites d'abord des tests et consultez un médecin! Quand commencer à utiliser Metformine - cela ne signifie pas que vous pouvez maintenant arrêter le régime alimentaire et l'éducation physique.

Si le régime alimentaire, l'exercice physique et les comprimés ne vous aident pas mal, il vous est montré des injections d'insuline. Commencez rapidement à les faire, n'ayez pas peur. Parce que pendant que vous vivez sans injection d’insuline avec une glycémie élevée, vous développez rapidement des complications du diabète. Cela peut entraîner l'amputation du pied, la cécité ou la mort douloureuse d'une insuffisance rénale.

L'hypoglycémie chez les personnes âgées est particulièrement dangereuse. Mais un diabétique peut réduire sa probabilité à presque zéro à l'aide des trois méthodes suivantes:

  • Ne prenez pas de pilules contre le diabète qui provoquent une hypoglycémie. Ce sont des dérivés de sulfonylurées et de méglitinides (argile). Vous pouvez parfaitement restaurer votre sucre à la normale sans eux.
  • Mangez le moins possible de glucides. Tous les glucides, pas seulement ceux qui sont rapidement digérés. Parce que moins votre régime contient de glucides, moins vous avez besoin de piquer l'insuline. Et moins il y a d'insuline, plus la probabilité de développer une hypoglycémie est faible.
  • Si le médecin continue d'insister pour que vous preniez des comprimés dérivés de sulfonylurées ou de méglitinides (argile) - contactez un autre spécialiste. C'est pareil si cela prouve que vous devez manger "équilibré". Ne discutez pas, changez simplement de médecin.

Nous serons heureux si vous écrivez sur vos succès et vos problèmes de traitement du diabète chez les personnes âgées dans les commentaires de cet article.

Pourquoi se présente et qu'est-ce qui est dangereux pour le diabète chez les personnes âgées?

Le diabète sucré est considéré comme une maladie insidieuse pour une personne, nécessite un suivi de la condition et des moyens importants pour fournir un traitement médical.

Complications pouvant provoquer le diabète - une violation des reins, du foie, des problèmes cardiaques. Par conséquent, il est si important de poser un diagnostic correctement et rapidement.

La résistance à l'insuline est observée non seulement chez les personnes âgées. Aujourd'hui, les diagnostics sont souvent effectués chez les jeunes patients et les enfants. Mais la question la plus importante concerne toujours les personnes âgées de plus de 55 ans. Quelle est la raison de cette particularité, comment identifier les principales causes de manifestation du diabète?

Causes de développement

Comme le montrent les études cliniques, le diabète sucré, en particulier le type II, survient dans un contexte de prédisposition génétique (80% des diagnostics). Des facteurs secondaires contribuent également au développement de la maladie.

En particulier, il est important de noter plusieurs causes du diabète:

  • l'obésité de toute complexité. C'est dans le métabolisme des lipides qu'il existe un risque extrêmement important pour les personnes ayant des fonctions métaboliques retardées dans l'organisme.
  • situations stressantes de toute intensité et durée. Pour une personne âgée, une situation stressante suffit, contre laquelle il y aura une augmentation de la tension artérielle, une arythmie et une augmentation de la libération de cortisol (hormone du stress). En raison d'un stress émotionnel constant, le corps peut réagir de manière incorrecte, provoquer l'apparition d'une résistance à l'insuline.
  • Un mode de vie sédentaire associé à des aliments de mauvaise qualité (cuisson, graisses animales) à base de déblais constitue une prédisposition au diabète sucré.

Caractéristiques chez les patients âgés

Les patients de plus de 50 ans ont souvent des taux élevés d'hormones contrinsulaires. Depuis cet âge, il existe une prédisposition naturelle à une production intensive d'hormones de STH, d'ACTH, de cortisol.

Dans le contexte de ce processus, la tolérance au glucose diminue. En pratique, les indicateurs modifiés sont des facteurs prédisposants pouvant entraîner le développement du diabète en cas de prédisposition génétique et sans elle.

Les endocrinologues notent que tous les 10 ans (après 50 ans):

  • Le taux de sucre fluctue autour de 0,055 mmol / l (à jeun);
  • la concentration de glucose dans les biomatériaux (plasma) après 1,5-2 heures après l'ingestion de tout aliment est augmentée de 0,5 mmol / l.

Ce ne sont que des indicateurs moyennés, qui peuvent différer dans la vie.

Chez la personne âgée, quelle que soit sa prédisposition, la concentration de NST (glucose dans le sang) varie en fonction d'un certain nombre de facteurs définis ci-dessus comme causes secondaires. Le résultat - le risque de développer un diabète de type II chez les retraités est plus élevé ou plus faible.

Pour détailler le facteur, il est nécessaire en dynamique de surveiller la composition biochimique du sang après chaque repas (après 2 heures). L'augmentation des chiffres indique qu'il existe des troubles importants dans le corps, qui chez les personnes âgées signifient la présence de diabète.

La violation de la tolérance (augmentation des indices plasmatiques) du glucose chez les personnes âgées découle le plus souvent de plusieurs raisons:

  • diminution de l'arrière-plan des changements liés à l'âge dans la sensibilité des tissus à l'insuline;
  • une diminution des fonctions du pancréas, en particulier - la sécrétion d'insuline;
  • l'effet des incrétines (hormones) est réduit en raison de l'âge.

Le flux de DM II chez les retraités est grevé par des facteurs tels que la présence de pathologies de polyorganismes.

Selon les statistiques de l'endocrinologie, 80% des patients atteints de cette maladie présentaient auparavant une hypertension artérielle ou une dyslipidémie. De telles conditions nécessitent un traitement spécialisé (préventif ou stationnaire).

Après certains médicaments, les maladies ci-dessus entraînent des effets secondaires: une violation du métabolisme des glucides et des lipides. Ces conditions compliquent les pathologies métaboliques qui nécessitent une correction chez les diabétiques.

Tableau clinique

La définition du diabète sucré chez les personnes âgées est le plus souvent accidentelle.

En règle générale, les patients ou leurs proches ne prêtent pas attention à des symptômes moins prononcés, qui sont des signes importants du développement d’une maladie complexe.

La fatigue, la somnolence, les sautes d'humeur et les maladies virales fréquentes sont des signes caractéristiques chez la personne âgée.

Par conséquent, beaucoup ne cherchent tout simplement pas à obtenir des conseils, en annulant tous les symptômes pour l'âge. En attendant, ce sont ces signes, ainsi que la quantité accrue de liquide prélevé, qui indiquent la présence de la maladie.

Qu'est-ce qui est dangereux pour le diabète de type 2 chez les personnes âgées?

Comme toute autre maladie chez les personnes âgées ou séniles, le diabète sucré comporte plusieurs moments dangereux, qu'il est important de prendre en compte à la fois le patient et ses proches:

  • complications vasculaires (macroangiopathie des grandes et moyennes artères);
  • microangiopathie ou modifications des artérioles, des capillaires, des veinules (athérosclérose);
  • progression de la maladie ischémique;
  • risque accru d'infarctus du myocarde;
  • risque accru d'accident vasculaire cérébral;
  • athérosclérose des vaisseaux des pieds.

Il faut comprendre que la microangiopathie (athérosclérose) développer chez les personnes âgées plus rapidement et plus tôt que les patients ayant la même maladie à un jeune âge. Le diabète sucré manifeste de telles complications indésirables telles que la vision réduite (jusqu'à la cécité), rétinopathie, la cataracte.

En présence de maladies rénales, une néphroangiopathie, une pyélonéphrite chronique se développe. Il existe souvent un syndrome du pied diabétique. Ce processus s'accompagne d'une diminution de la sensibilité de la peau sur les jambes, de temps en temps il y a une sensation de ramper et toute la peau est sèche, comme un papier à cigarettes.

Diagnostic

En cas de suspicion de diabète, le médecin prescrit des études (au moins deux fois) de glycémie:

  • hémoglobine glyquée;
  • albumine glyquée;
  • sucre à jeun (plasma)> 7,0 mmol / l - indicateur du diabète;
  • la glycémie du doigt> 6,1 mmol / l est également un signe de diabète.

Il est important de considérer les lectures d'urine pour la présence de glucose, d'acétone. Les examens obligatoires sont oculiste, neuropathologiste.

Médicaments

De nombreux patients, dans l'espoir d'une guérison avec des recommandations simples, lancent une maladie complexe provoquant la formation d'un coma diabétique.

Le sucre dans cette condition dépasse la marque de 30 mmol / l (à un taux inférieur à 5), la parole devient vague, les pensées sont incohérentes. Détruisez non seulement les cellules du cerveau, mais tous les organes internes.

Parler de traitement dans ce cas est extrêmement difficile. La tâche du médecin consiste à sauver des vies et à améliorer la qualité de la vie. Le traitement médical du diabète est la seule option correcte qui vous permet de stabiliser votre santé, puis seulement de maintenir un état normal.

Lorsqu'il est possible de stabiliser les indicateurs de sucre, il est recommandé d'utiliser les incretsin (mimétiques, GLP-1). Mais, dans tous les cas, il est utile de comprendre que la qualité de vie dépend de l’état initial du patient et que de nombreuses mesures thérapeutiques visent à réduire le sucre. À l'avenir, le patient ne surveille que le régime, en prenant l'avis de son médecin.

Médicaments fréquemment prescrits:

Médecine traditionnelle

Le traitement du diabète à domicile est une méthode à effet folklorique qui aide dans les premiers stades de la maladie sans dépendance à l'insuline. Il n'y a pas de substitution aux hormones.

Il est possible d'améliorer la condition, prolonger la rémission de la maladie par des méthodes populaires et éprouvées:

  • sarrasin et yaourt. Croupe broyée (de préférence non frite) dans une quantité de 1 c. l. Verser la nuit dans un verre de yaourt et le matin à boire. Faites ceci pendant au moins un mois;
  • bouillon de feuilles de laurier. 8-10 feuilles avec de l'eau chaude, puis verser de l'eau bouillante (600-700 grammes). Laisser refroidir, prendre l'estomac vide pendant une demi-tasse de 14 jours;
  • haricots cuits. Il réduit aussi très bien le sucre. Il suffit simplement de l'inclure dans votre alimentation;
  • décoction d'abeilles mortes. Il est important de se rappeler que les insectes mellifères ne devraient pas être malades. Cuire 20 abeilles dans deux litres d'eau pendant 2 heures. Prenez 200 grammes par jour.

Régime alimentaire

L'essentiel pour le diabète, quel que soit son type, est un exercice modéré et une bonne nutrition.

Exclure du régime les poissons gras (mer), la viande et tous les aliments contenant du cholestérol.

Il est important d'exclure les pâtisseries et les produits de boulangerie frais.

Dans la plupart des cas, une table diététique est élaborée par un médecin guidé par des indicateurs de recherche, l'état du patient et la pathogenèse de la maladie. Le respect de toutes les règles contribue à renforcer l'effet du traitement médicamenteux.

Vidéos connexes

À propos du diabète chez les personnes âgées dans une vidéo:

  • Stabilise le niveau de sucre pendant longtemps
  • Restaure la production de pancréas d'insuline

Diabète sucré chez les personnes âgées

Diabète sucré (DM) - un groupe de maladies métaboliques (métaboliques), caractérisé par une hyperglycémie, qui est causé par des défauts de sécrétion d'insuline, action de l'insuline ou les deux.

Les personnes âgées et séniles ont souvent un diabète de type 2 (diabète sucré non insulino-dépendant).

Etiologie et pathogenèse.

Avec le diabète de type 2, la prédisposition génétique joue un rôle. Favoriser l'émergence du diabète diabétique obésité, des situations stressantes, un mode de vie sédentaire, une alimentation déséquilibrée. La base du diabète sucré de type 2 est le phénomène de résistance à l'insuline et une violation de la fonction des cellules β.

Résistance à l'insuline - une diminution de la sensibilité des tissus à l'insuline.

Chez les patients de plus de 60 ans atteints de diabète sucré, il existe des taux élevés d’hormones contrinsulaires - STH, ACTH, cortisol.

Tableau clinique

Chez les personnes âgées et les personnes âgées, il est parfois difficile de déterminer le moment où les premiers signes de la maladie apparaissent. Souvent, la maladie est diagnostiquée accidentellement. Plus souvent, il existe peu de formes de diabète. Les patients se plaignent d'une faiblesse générale, d'une fatigue rapide, de démangeaisons cutanées et génitales. Marqué propension à la bronchite, la pneumonie, pyélonéphrite, maladies pustuleuses et d'autres processus inflammatoires, la cicatrisation lente. Pour les patients, le surpoids est plus fréquent.

La détérioration de l'état se produit le plus souvent dans un contexte de stress, de blessures, d'infections, de crises d'hypertension, d'infarctus du myocarde, de perturbation aiguë de la circulation cérébrale.

Les complications (progression de la maladie coronarienne, atteinte du système nerveux, des reins, diminution de la vision, etc.) sont souvent la principale manifestation du diabète sucré chez les personnes âgées et séniles. Les critères de diagnostic des violations du métabolisme glucidique sont donnés dans le tableau. 5.1.

Critères diagnostiques des violations du métabolisme glucidique

Complications

Les veines des personnes âgées et séniles ont des complications vasculaires. Il existe des macroangiopathies (lésions des vaisseaux de grande et moyenne taille) et de la microangiopathie (lésions des artérioles, des capillaires et des veinules).

L'athérosclérose est à la base du macroangiota. Il y a une maladie coronarienne progressive, la sensibilité à un infarctus du myocarde, les artères carotides, l'athérosclérose des membres inférieurs.

Microangiogathies se développent chez les personnes âgées plus tôt que chez les jeunes. Réduit la vision, développe des processus dystrophiques dans la rétine (rétinopathie diabétique) et trouble du cristallin. Une atteinte rénale est impliquée (néphroangiopathie, souvent accompagnée de pyélonéphrite chronique). Les vaisseaux du lit à microcirculation des membres inférieurs sont affectés.

Syndrome du pied diabétique - Dans le contexte d'une diminution de la sensibilité de la peau du pied, des micro-fissures apparaissent, la peau devient sèche, perd de son élasticité et un gonflement apparaît.

La forme du pied change ("pied cube"). Dans les derniers stades, une lésion grave des pieds est observée, des ulcères non cicatrisants se forment. Dans les cas avancés, l'amputation du membre est requise.

Nanolinopathie diabétique - une des manifestations du dommage au système nerveux dans le diabète sucré. Il y a des douleurs dans les membres, des engourdissements, une sensation de "ramper avec Murashea", une diminution de la sensibilité, des réflexes.

États pointus.

Acidocétose diabétique chez le sujet âgé est rare. L'acidocétose peut se développer chez les patients atteints de diabète sucré insulino-dépendant en situation de stress et de maladies concomitantes conduisant à la décompensation du diabète sucré.

Hypoglycémie chez les personnes âgées est moins répandu que chez les jeunes.

Les causes - Activité physique intensive (utilisation accrue du glucose), intoxication à l'alcool, surdose d'insuline prescrite et utilisation de bêta-bloquants. La base est la famine énergétique des cellules dans des conditions de faible taux de glucose dans le sang. Il se développe rapidement.

Symptômes: faiblesse, transpiration, tremblements, augmentation du tonus musculaire, la sensation de faim, les patients peuvent être nerveux, agressif, tachycardie marquée, une augmentation de la tension artérielle, avec développement - perte de conscience, une diminution du tonus musculaire, la tension artérielle.

Conditions hypoglycémiques se développent à différents niveaux de glycémie (généralement moins de 3,3 mmol / l).

Diagnostic du diabète sucré.

Mesures de matière répétés de glucose dans le sang, le glucose de l'urine, l'acétone, la détermination de l'hémoglobine glycosylée dans le sang (connexion de glucose avec de l'hémoglobine qui indique les niveaux de glucose sanguin au cours des 3 derniers mois), la fructosamine (albumine glyquée), le diagnostic de l'examen de la fonction rénale oculist neuropathologiste, l'étude de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, des membres inférieurs.

Traitement et soins.

Les patients atteints de diabète se voient attribuer le tableau D, à l'exclusion des glucides digestibles (sucre, confiserie), au lieu du sucre, des substituts sont recommandés: xylitol, fructose, tsukli. Les graisses animales sont limitées. Le régime comprend des produits contenant des glucides à absorption lente (pain noir, sarrasin, flocons d'avoine, légumes).

La quantité d'activité physique doit correspondre à l'état du patient. Le travail musculaire augmente l'absorption du glucose par les muscles.

Le traitement médicamenteux comprend les hypoglycémiants oraux suivants:

  • biguanides (actuellement, seule la metformine est requise dans ce groupe, les patients âgés sont nommés avec prudence);
  • préparations à base de sulfanylurée (gliclazide, glycenclamide, glenororm);
  • La thiaglitazone (rosiglitazone) est une nouvelle classe de médicaments antidiabétiques.

Insulinothérapie chez les patients atteints de diabète de type 2 peut être utilisé pour l'acidocétose, les complications vasculaires, les interventions chirurgicales, avec l'ajout d'autres maladies, le traitement inefficace.

Dans la neuropathie diabétique angio- et prescrire des médicaments ayant vasodilatatrice, une action anti-plaquettaire, des moyens métaboliques (acide nicotinique, nentoksifillin, des vitamines B 1, B 6, B 12, 6enfotiamin, de l'acide thioctique).

Dans le traitement du diabète, des phytopréparations sont utilisées (teinture de ginseng, topinambour).

Il est recommandé que les patients prennent quotidiennement soin de leurs pieds, choisissent les bonnes chaussures.

Soins d'urgence pour l'hypoglycémie:

1) en état de précome - prélever des glucides digestibles (sucre, bonbons, miel, confiture);

2) avec le développement du coma - introduire par voie intraveineuse jusqu'à 80 ml de solution de glucose à 40%. Si le patient ne reprend pas conscience - pour entrer une solution de glucose à 5-10% par voie intraveineuse goutte-à-goutte, glucocorticoïdes, glucagon.

Enquête:

Si vous trouvez un bug, sélectionnez le fragment de texte et cliquez sur Ctrl + Entrée.

Partager "Le diabète chez les personnes âgées"

Diabète sucré chez les personnes âgées: pourquoi et comment traiter

Parmi les pathologies métaboliques chroniques caractérisées par une teneur élevée en glucose due à une production insuffisante d'insuline, on peut citer le diabète sucré. Il est diagnostiqué à tout âge, enfant, milieu, personne âgée. Le diabète chez les personnes âgées de 60 à 65 ans représente près de 9% de tous les cas et, à 75 ans, le taux d'incidence est passé à 23.

Caractéristiques du diabète chez les personnes âgées et ses causes

De l'avis des spécialistes expérimentés, le diabète chez les personnes âgées survient dans le contexte de:

  • diminution de la production et des hormones dues aux changements liés à l'âge;
  • diminution de la synthèse d'insuline;
  • réduire la sensibilité des tissus et des structures à l'insuline.

En raison de la faible sensibilité des cellules du corps à l'insuline, en l'absence de traitement compétent, la résistance à l'insuline se développe, ce qui se traduit par l'apparition d'un diabète de type 2 chez les patients âgés. Les personnes souffrant d'obésité sont particulièrement susceptibles de développer une pathologie.

En raison de graves facteurs socio-économiques, les retraités doivent manger de manière irrationnelle, préférant les aliments riches en calories, les glucides industriels nocifs et les graisses. Dans ces aliments, il y a peu de protéines et de fibres qui sont digérées pendant longtemps.

Vous ne pouvez pas ignorer les maladies chroniques accompagnant une personne acquise tout au long de la vie. En prenant certains médicaments pour combattre les maux, le patient ne pouvait même pas soupçonner qu’ils avaient un effet négatif sur le métabolisme des glucides. Les médicaments les plus dangereux qui mènent au diabète de type 2 dans la vieillesse sont:

  • les stéroïdes;
  • diurétiques diurétiques;
  • médicaments psychotropes;
  • bêta-bloquants.

En raison de l'activité motrice limitée pouvant être provoquée par certaines maladies, des processus pathologiques se produisent dans le système respiratoire, musculo-squelettique et cardiovasculaire. En conséquence, la masse musculaire diminue, ce qui constitue une condition préalable à l'apparition de la résistance à l'insuline.

Un rôle important dans l'apparence de la maladie est joué par:

  • prédisposition héréditaire;
  • l'obésité;
  • situations stressantes;
  • hypodynamie;
  • mauvaise nutrition.

Les diabétiques âgés ont besoin des soins de leurs proches.

Parmi le très grand nombre de retraités, seuls quelques-uns sont des jeunes qui mènent une vie saine et mangent bien. Par conséquent, dans les années avancées, chaque personne à risque de développer un diabète de type 2.

Important! La principale caractéristique de la maladie chez les personnes âgées est que sur un estomac vide dans plus de la moitié des victimes complètement hyperglycémie manque, ce qui rend difficile de diagnostiquer la maladie.

Mais après avoir mangé, la teneur en sucre du sang augmente fortement. Cela signifie que pour la détection de la pathologie, il est nécessaire de surveiller les indices non seulement sur un estomac vide, mais aussi après avoir mangé.

Symptômes et signes

Les premiers signes de développement du diabète chez les patients âgés sont difficiles à identifier. Chez la plupart des gens, la maladie est détectée par hasard, lorsqu'on leur demande d'analyser le sucre en combinaison avec d'autres tests généraux dans le traitement d'une maladie chronique. Le diabète chez les personnes âgées se présente souvent sous une forme légèrement symptomatique.

Des plaintes sont reçues de patients à propos de:

  • fatigue chronique;
  • léthargie;
  • sensation de soif (le symptôme principal);
  • propension aux maladies pulmonaires;
  • plaies mal cicatrisantes sur la peau;
  • maladies inflammatoires;
  • l'obésité.

L'état du patient se dégrade nettement dans le contexte de facteurs tels que:

  • soucis, expériences, situations stressantes;
  • pathologies infectieuses;
  • crise hypertensive;
  • crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral;
  • ischémie.

Quel est le danger du diabète chez les personnes âgées?

À tout âge, le diabète de type 2 est très dangereux, mais pour les personnes âgées, c'est le plus dangereux. Dans cette maladie, les troubles vasculaires sont prononcés.

Les patients souffrent de:

  1. Macroangiopathie, dont la cause réside dans l'athérosclérose. Dans le même temps, il se produit un développement progressif de l'ischémie, une tendance à l'infarctus, des lésions vasculaires de l'organe principal du système nerveux.
  2. Microangiopathie. Chez les diabétiques d'âge avancé, cette maladie se développe plus tôt que chez les jeunes patients. Les yeux tombent, les reins souffrent de manière significative, les microvaisseaux des membres inférieurs sont affectés.
  3. Pied diabétique. En raison d'une diminution significative de la sensibilité du pied, des micro-fissures se forment, la peau se dessèche, se défasse, perd en élasticité et en élasticité, et il y a des œdèmes. La forme du pied change. Dans le futur, des plaies et des ulcères non cicatrisants y apparaissent. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire, dans laquelle le membre doit être amputé.
  4. Polyneuropathie (souffrant de nombreux nerfs), dans laquelle le système nerveux est affecté. Il y a une douleur dans les membres, une sensation de ramper, un engourdissement de la peau, une diminution des réflexes et de la sensibilité.

Les personnes âgées souffrent souvent de solitude, de troubles sociaux, d’impuissance, d’une situation financière difficile. Ces circonstances deviennent la cause principale des troubles psycho-émotionnels, d'un état dépressif, de l'anorexie. Le diabète sucré chez les patients âgés est souvent compliqué par des difficultés de mémorisation, une concentration réduite de l'attention et d'autres problèmes liés à l'activité cérébrale. Le risque de développer la maladie d'Alzheimer augmente. Souvent, pour ces patients, la tâche importante n’est pas de se faire soigner et de se débarrasser du diabète, mais de l’attention, des soins, des soins médicaux généraux fournis par d’autres.

Comment traiter le diabète chez les personnes âgées

Pour commencer le traitement, il est nécessaire de diagnostiquer la maladie et de mener de nombreuses recherches supplémentaires sur la concentration de glucose dans le sang et l'urine. De plus, l'acétone est détectée dans l'urine et la fonction rénale est diagnostiquée. Le patient est référé à un oculiste, à un neurologue et son débit sanguin dans les membres inférieurs et le cerveau est évalué.

Le diabète chez les personnes âgées nécessite un traitement complexe. Il est nécessaire de prendre des médicaments réducteurs de sucre, adhérer à un régime spécial, n'excluez pas la thérapie avec des remèdes populaires. Le traitement de la maladie repose sur certaines lignes directrices, qui aident à aborder chaque patient individuellement et à fournir une assistance maximale:

  • propension à une évolution compliquée de la maladie;
  • troubles cardiovasculaires;
  • complications diabétiques;
  • la capacité de suivre indépendamment les instructions du médecin.

Médicaments

Un certain nombre de médicaments ont été développés pour traiter cette pathologie. Le plus souvent, les diabétiques âgés sont prescrits:

  1. La metformine, considérée comme le médicament numéro un dans le traitement des personnes âgées atteintes de diabète de type 2. Le médicament est prescrit pour la fonction rénale normale et pour l’absence de maladies provoquant une privation d’oxygène des tissus et des structures rénaux. Le médicament réduit la glycémie et a un effet bénéfique sur la santé du diabétique.
  2. Les thiazolidinediones, qui augmentent la sensibilité des tissus à l'action de l'insuline. Les préparations de cette série ne sont pas recommandées pour les maladies rénales et cardiaques.
  3. Mimétiques, injections sous-cutanées. Ces médicaments activent la réduction de poids.
  4. Acarbose, un médicament qui réduit le traitement des glucides complexes. En conséquence, le sucre dans un plus petit volume est jeté dans le sang.

En outre, les médecins désignent les patients âgés sous insulinothérapie, ce qui améliore considérablement leur bien-être.

Nutrition et régime

Le régime alimentaire correct fait partie intégrante du traitement du diabète de type 2. Les protéines, les graisses et les glucides qui pénètrent dans l'organisme doivent être clairement équilibrés. Au poids normal du patient, la table à faible valeur calorique est indiquée. Au stade de la décompensation, un régime hypercalorique est recommandé - étudier le régime "9 table" pour les diabétiques.

Les experts conseillent de prendre des aliments 5 à 6 fois par jour en petites portions, ce qui permet de niveler la glycémie en fonction des indices normaux. Dans le cas du diabète de type 1, le calcul des unités de pain est effectué, ce qui est nécessaire pour déterminer la dose d’insuline administrée avant chaque repas (dans un traitement, il ne doit pas y avoir plus de 6 à 7 XE).

Les diabétiques âgés sont recommandés:

  • éviter l'obésité;
  • utiliser des fruits de mer, car ils contiennent des éléments minéraux précieux qui contribuent à la production normale d'insuline;
  • n'utilisez pas plus de 10 grammes de sel de table par jour;
  • refuser des boissons lactées contenant un pourcentage élevé de matières grasses, des produits fumés, des épices, des cornichons, préférant un aliment moins gras et plus utile.

Entraînement physique thérapeutique

Une thérapie efficace est facilitée par la charge pour les patients âgés. Chacun détermine son intensité de charge en tenant compte des affections chroniques et accompagnantes. Il n'est pas nécessaire d'appuyer sur le sol ou d'effectuer des exercices complexes, comme un jeune gymnaste.

Les diabétiques âgés devraient commencer par marcher une demi-heure. À l'avenir, ils commencent à s'exercer, ce qui:

  • augmenter la sensibilité des tissus à l'insuline;
  • prévenir l'athérosclérose;
  • conduire à une pression artérielle normale.

Chaque patient choisit le type d'exercice approprié, de sorte que les leçons non seulement sont utiles, mais donnent également du plaisir.

L’éducation physique des personnes âgées diabétiques devra être reportée lorsque:

  • décompensation du diabète sucré;
  • acidocétose;
  • l'angine de poitrine
  • des dommages aux vaisseaux sanguins, qui brisent l'apport sanguin à la rétine;
  • insuffisance rénale sous forme chronique.

La liste et l'instruction des exercices regardent ici - diabetiya.ru/pomosh/fizkultura-pri-diabete.html

Les remèdes populaires contre le diabète de type 2 chez les personnes âgées

Les personnes âgées ont souvent confiance en la médecine alternative et apprécient les remèdes populaires pour lutter contre diverses maladies, notamment le diabète de type 1 et de type 2. Il existe un remède à base de plantes assez efficace, utilisé depuis longtemps. Avant un tel traitement, la consultation d'un diabétologue est obligatoire, car les ingrédients végétaux contenus dans la composition peuvent nuire à une personne si au moins l'un d'entre eux est contre-indiqué.

Voici 2 recettes populaires du traitement non conventionnel du diabète.

La première recette

racine de pissenlit et Céleri, écorce de tremble, orties ortie, les haricots (ceinture), feuilles de mûriers soigneusement pulvérisées et mélangées. 15 g dissous dans l'eau bouillie froide fitosbora, insistez heure et on fait bouillir pendant 6-7 minutes, une flamme lente. Le médicament curatif résultant est versé dans une bouteille thermos, attendez 8-12 heures, filtrez. A été ajouté aux gouttes de liquide résultant de 50 perfusions de racines de pivoines, de jus d'ortie Eleutherococcus et 15 gouttes.

Prendre une perfusion trois fois par jour pour une grande cuillère pendant 1,5 mois. Ensuite, interrompez et, si nécessaire, répétez le traitement.

La deuxième recette

Les méthodes traditionnelles incluent l'utilisation de drogues à base de topinambour. Cette racine a des propriétés uniques, car elle comprend de l'insuline. médicaments médicaments à base de ce réduit la concentration de glucose dans le sang en améliorant la perméabilité cellulaire, normalise du pancréas, de poisons purifiés hépatocytes accumulés et les toxines - article sur le topinambour et le diabète.

La teinture de topinambour est préparée comme suit:

  • 60 g de plantes racines épluchées sont mélangées dans 1 litre d'eau bouillie froide;
  • le liquide est mis sur une petite flamme, porté à ébullition et bouilli pendant 1 heure;
  • insister pour 3 heures.

Boire un quart de tasse trois fois par jour.

Apprenez 2 autres recettes folkloriques:

La principale chose à retenir est que chez les patients âgés, comme chez les jeunes, le diabète se développe en raison d'un mode de vie incorrect. Afin de ne pas faire face à la maladie dans la vieillesse, vous devez abandonner les mauvaises habitudes, l'exercice, maintenir une disposition interne aux tons élevés, manger équilibré et nutritif, éviter l'excès de poids surveiller systématiquement la pression et le sucre.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Avec la progression du diabète, développé dans le type 2, l'endocrinologue doit choisir des médicaments appropriés.

Dans cet article, vous pouvez lire les instructions d'utilisation du médicament Diabeton.

Le diabète sucré est une maladie de tous les âges. Cette maladie peut être trouvée à la fois chez la personne âgée et chez l'enfant.